L'Agora

[POGNAX] Politique et économie aux Etats-Unis d'Amérique

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Pas du tout. L'inflation, c'est bon.
Vas dire ça au gens qui ont déjà 2-3 boulot la bas et qui viennent de se prendre +6% de frais dans les dents.
Citation :
Publié par Hellraise
Ça augmente les prix immobiliers.
Actuellement, après juste une petite hésitation en plein début de covid, le prix de l'immobilier est quasi fou chez moi. C'était déjà assez méchant vu qu'on cherchait une maison d'année en année mais la, c'est juste dingue. des maisons a 700k qui se vendent pour 950k. ma maison vaut 200k de plus en même pas 2 ans (ouaiis mais si c'est de l'inflation meh)

Et oui aussi, est-ce que tous les salaires vont suivre? les "pauvres" qui bossent au supermarché , fastfood et cie hors lycéen qui fait un petit job d'été, leurs salaires ne va pas du tout augmenter ou pas en conséquence.

Les républicains bashent aussi que de plus en plus d'américains préfèrent désormais ne plus bosser et profiter des assistances qu'ils reçoivent depuis le début de la pandémie (je ne sais pas si c'est du fake news républicains mais en tout ils sortent cet argument régulièrement pour bash Biden "qui distribue de l'argent")
Inflation vs déflation, ça se compare en prenant un compte d'autres facteurs.
Le ratio dette publique / dette privée, les taux directeurs des banques centrales, les VIX et VSTOXX, la base monétaire vs la masse monétaire etc. Il y a beaucoup de points à considérer.

Dire ici "la déflation fait ci aux irresponsables", ou "l'inflation serait au profit des pauvres", en ignorant par exemple les réserves obligatoires, excédentaires, les titres D'OPCVM, les biens et services etc. c'est un peu tendu. On a des exemples historiques, mais depuis quelques mois la configuration de tous ces critères est désormais inédite.

Je serai vous, je me montrerai prudent sur les conséquences "prévisibles".

Personnellement, j'ai revu ma copie, aujourd'hui si je peux encore (comme je l'annonçais l'année dernière) dire que nous entrons en inflation, ailleurs que dans mes discussions avec des experts dans leurs domaines respectifs je vais éviter les conjectures parce que se vautrer est facile.

Vraiment faites gaffe. Y a des gens qui vous lise aujourd'hui et qui se demande s'ils doivent s'endetter, épargner, investir etc.

Il y a de véritables enjeux en ce moment pour monsieur tout le monde.

Les seuls choses qui se confirment : l'inflation et le déclin des monnaies €$ face au ¥.

Louis Rossmann, très impliqué dans le mouvement "right of repair", explique dans une petite vidéo comment le gouverneur de NY finance sur fonds publics des associations caritatives à but non lucratif qui gèrent des foyers d'hébergements pour SDF.

Salaire des dirigeants des ces organisations à but non-lucratif ? Plusieurs centaines de milliers de $ par an.
Famille des dirigeants de ces organisations ? La même que le gouverneur (Cuomo).
Utilisation de l'argent de ces dirigeants ? Financer les campagnes du gouverneur.
Coût mensuel de l'hébergement d'un SDF, réglé par le contribuable ? 3500 $
Conditions de vie dans ces foyers ? A mi-chemin entre la prison, le squat sordide et les chiottes publiques, abus sexuels en option.

Ajoutons que du coup, il est évident que tout ce petit monde a intérêt à ce qu'il y ait le plus de SDF possible, car ça leur rapporte un pognon de dingue.

Quand au gouverneur Cuomo, entre sa politique macroniste au début de la crise, la dissimulation des morts dans les hospices, ses scandals sexuels et la multiplication de ces affaires de corruption, impliquant souvent sa famille, on se demande comment il peut rester en place.
En fait c'est vraiment un pourri ce mec, déjà que les autres dossiers c'était du lourd..... Et comme tu dis à se demander comment il arrive à rester quand tu vois que certains gouverneurs ont du démissionner pour des histoires à la con.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
La justice aux USA, laxiste avec les noirs, trop sévère avec les blancs

https://www.lapresse.ca/internationa...8CIW_P-f35z_JM
A chaque fois que je revois les images de ces 2 clowns j'éclate de rire, je veux dire t'as l'impression de voir les images d'un film comique tellement leur comportement est risible......

Au passage me semble que ces 2 clowns enfin le mari se présente aux primaires pour les prochaines élections de mi mandat......


Citation :
Inflation vs déflation, ça se compare en prenant un compte d'autres facteurs.

Le ratio dette publique / dette privée, les taux directeurs des banques centrales, les VIX et VSTOXX, la base monétaire vs la masse monétaire etc. Il y a beaucoup de points à considérer.
Perso je ne vois pas dans quel scénario la déflation pourrait être une bonne chose vu les conséquences désastreuse que ça amène. Enfin sauf à la limite pour la question climatique puisque la déflation amènerait un tel marasme économique, que pour le coup on arriverait vraiment à réduire nos émissions de CO2? Problème c'est que les conséquences sociales et politique serait tellement mauvaise, que je ne crois pas non plus que ça serait une bonne idée.

On l'oublie mais la crise de 29, et ce qui a aggravé cette crise, c'est pas l’hyperinflation comme c'est souvent dit, mais bien la politique déflationniste qui a été mené dans tout un tas de pays sur les salaires notamment afin de régler la dite crise. Le remède a été pire que le mal.
Là si on s'amusait à faire ça aujourd'hui compte tenu déjà des tensions sociales, du niveau de dette des états, des entreprises et même des particulier ça serait un cataclysme qui ferait passer 29 et l'après pour une promenade de santé.
Les économistes ne sont pas d'accord sur de nombreuses choses, comme la politique de l'offre et de la demande faut il en privilégié l'une sur l'autre, ils ne sont pas d'accord vis à vis de ce qu'est un "bon niveau" d'endettement etc... Mais y a une chose sur laquelle ils s'accordent c'est sur la déflation. Il doit exister quelques économistes qui ne pensent pas pareil, mais alors je voudrais connaître leur argument parce que déflation = baisse des salaires, donc moins de capacité à rembourser ses dettes, c'est aussi moins de capacité à investir, c'est aussi le risque d'un cercle vicieux où voyant les pris baisser les gens attendent en se disant ça sera encore moins cher demain ce qui aggrave d'autant plus la situation etc....

Et sur l'inflation tout dépend de quoi on parle, on a très bien vécu à une époque quand y avait 6% d'inflation, après il faut que les salaires suivent. Et si on regarde ce qui se passe au USA/UK on voit justement que suite à la crise sanitaire y a une tension sur l'emploi et que ça s'accompagne de hausse de salaire. Par contre si on part sur une inflation haute et durable sans que les salaire suivent là oui ça devient un problème mais nous n'en sommes pas là. En plus je partage assez l'avis de plusieurs économistes comme quoi cette inflation observé en ce moment n'est que temporaire. Y a une tension sur divers matière 1ère ou produit industriel qui ne sont du uniquement qu'au regard pris l'année dernière quand tout c'est arrêté. On voit d'ailleurs à cette occasion plein d'investissement réalisé pour que sur les puces électroniques que l'UE deviennent moins dépendante de l'Asie etc....
Après la crise sanitaire n'est pas fini, y a toujours le risque comme on l'a déjà connu qu'un typhon où autre s'abatte sur une zone qui concentre des usines par exemple de puce électronique et là ça serait le drame.
Sans compter le risque d'emballement de la machine mais à ce propos y a une bonne nouvelle Biden a du revoir à la baisse son plan d'investissement sur les infrastructures. Je crois sauf erreur on est passé de 2000Md à 400. Si les 2000 était passer, là je crois que la machine aurait surchauffait et qu'on aurait complètement déraillé, à 400Md vu que ça va pas se faire sur 2jours, ça ne devrait pas créer cet emballement.

Mais bon tu as raison, personne aujourd'hui ne peut prédire ce qui va se passer et surtout les conséquences à venir du à cette pandémie.
D'autant que le patient (économie) tourne avec ses doses de shoot monétaire depuis 2008 en gros, et des taux très bas, combien de temps ça peut encore durée et quel conséquence quand ça va se retourner pour x raison. Je note d'ailleurs que la plupart des économistes ne se mouillent plus trop car pour le coup dans le monde économique on est passé dans une autre réalité. Tout ce qu'on pensait savoir tirer de l'expérience du passé, a été démenti parce qu'on vit depuis 2008 en gros.
Au final je pense que ce qui va nous rattraper c'est la question climatique, on va avoir un typhon ou autre qui va mettre à terre tout une zone industriel et là boum.
Citation :
Publié par Thesith

Mais bon tu as raison, personne aujourd'hui ne peut prédire ce qui va se passer et surtout les conséquences à venir du à cette pandémie.
D'autant que le patient (économie) tourne avec ses doses de shoot monétaire depuis 2008 en gros, et des taux très bas, combien de temps ça peut encore durée et quel conséquence quand ça va se retourner pour x raison. Je note d'ailleurs que la plupart des économistes ne se mouillent plus trop car pour le coup dans le monde économique on est passé dans une autre réalité. Tout ce qu'on pensait savoir tirer de l'expérience du passé, a été démenti parce qu'on vit depuis 2008 en gros.
Au final je pense que ce qui va nous rattraper c'est la question climatique, on va avoir un typhon ou autre qui va mettre à terre tout une zone industriel et là boum.
Et l'inédit c'est aussi que face à la crise mondiale, la Chine a décidé de laisser couler ses entreprises plutôt que dévaluer sa monnaie : que va donner un Yuan qui monte face au couple euro/dollar qui baisse ?
C'est ma seule certitude : dans un portefeuille d'obligation, il faudra avoir du Yuan en quantité conséquente.

Malheureusement, ce n'est pas accessible au petit épargnant qui n'a que le livret A.

Et on va encore s'exclamer que les riches s'enrichissent...
Citation :
Publié par ShlacK
Ah c'est dommage, Obama ne m'a pas invité a sa grosse fête pour ses 60 ans assez proche de chez moi.

Preque 700 personnes seront dans un endroit commun

C'est un peu étonnant en pleine pandémie de faire une telle fête.

random lien ici: https://www.boston.com/news/local-ne...hday-party-60/
Je m'en doutais en ouvrant l'article, mais sans surprise, ils prennent des précautions pour éviter les gags:

Citation :
A person, who was not named, with knowledge of Obama’s party protocols told Axios that all guests have been asked to be vaccinated and will be required to get a COVID-19 test. The party is also being held outdoors, where the risk of COVID-19 transmission is lowest.
Et le masque est obligatoire en intérieur sur le site en question.
C'est au contraire (si c'est réussi et que ça ne se transforme pas en cluster) une bonne démonstration de l'efficacité de la vaccination et des mesures de précaution, et ils se feront un plaisir de comparer ça aux meetings de Trump (en intérieur, sans masques, entre non vaccinés).
La probabilité que presque 500 convives vont respecter ces précautions mot a mot sont quasi nulles. Je l'espère quand meme. Au moins, il essaye comme tu le dis mais ca reste neamoins un peu irresponsable a l'heure actuelle. 60 ans ou pas.

Surtout que a quelques kilometre on a eu recemment tout un cluster a Provincetown vaccinés ou pas.

Mais tu as raison, ca sera interessant de voir si son petit birthday party va créer un cluster ou pas.
Citation :
Publié par ShlacK
La probabilité que presque 500 convives vont respecter ces précautions mot a mot sont quasi nulles. Je l'espère quand meme.
Vu la liste des invités connus à l'heure actuelle, donc très majoritairement des personnages publics, je pense au contraire que ce sera très bien respecté.
Je le répète, sans trop m'avancer je te dirai que c'est au moins autant une opération de comm' qu'une fête à proprement parler. Disons que l'occasion fait le larron. Mais pouvoir dire "regardez, si les gens sont responsables (comprendre, pas comme le GOP) tout se passe bien et peut revenir à une vie presque normale", en mettant en parallèle ça et l'évolution du virus dans les Etats majoritairement républicains et où le vaccin a du mal à se répandre ? C'est juste du pain béni politiquement.
Obama, c'est un animal politique, il sait trèèèès bien ce qu'il fait, pourquoi et comment. Et il sait parfaitement que tout faux pas tournerait en boucle sur Fox News pendant des semaines. Autant dire que ce sera bordé de chez bordé, juste pour que la photo soit belle et l'opé de comm' ficelée et emballée pour être relayée tranquillement sur CNN et MSNBC.
Citation :
Publié par Echtelion Maelin
Et il sait parfaitement que tout faux pas tournerait en boucle sur Fox News pendant des semaines. Autant dire que ce sera bordé de chez bordé, juste pour que la photo soit belle et l'opé de comm' ficelée et emballée pour être relayée tranquillement sur CNN et MSNBC.
Pas besoin de faux pas. Je rappelle que Fox News a dénoncé des jours durant l'abominable scandale : Obama avait pris de la moutarde avec un burger.

Je veux dire, si sur les 500 invités il y en a un qui se mange une marche, ce sera la preuve d'un complot pour l'assassiner. Et pour les Q-anon si un couple vient avec ses enfants, ce sera la preuve qu'ils ont été dévorés dans une orgie de pizza cannibale à la cave.

A un moment, c'est comme les antivax : faut laisser pisser et les renvoyer à leur statut durement conquis de fous furieux.
Citation :
Publié par Aloïsius
Pas besoin de faux pas. Je rappelle que Fox News a dénoncé des jours durant l'abominable scandale : Obama avait pris de la moutarde avec un burger.

Je veux dire, si sur les 500 invités il y en a un qui se mange une marche, ce sera la preuve d'un complot pour l'assassiner. Et pour les Q-anon si un couple vient avec ses enfants, ce sera la preuve qu'ils ont été dévorés dans une orgie de pizza cannibale à la cave.

A un moment, c'est comme les antivax : faut laisser pisser et les renvoyer à leur statut durement conquis de fous furieux.
C'est vrai, j'avais oublié ce truc Trevor Noah s'était amusé à compiler les "scandales" de l'ère Obama, entre ça et l'affaire du costume beige (sisi ! les mecs ont passé des heures de prime time là-dessus), il y avait du méga-lourd !!!

Après, ce n'est pas tant pour la clientèle ultra-convaincue de Tucker Carlson et Laura Ingraham qu'il fait ça, mais pour toute la frange d'indépendants et de républicains qui commencent lentement mais sûrement à revenir du mirage Trump. Comme les flics, militaires et vétérans qui si j'en crois les sondages que j'ai vu passer ont pour beaucoup très mal vécu le 6 janvier et ses retombées, tous ceux que l'évolution de la pandémie fait revenir progressivement à la raison, etc. Si tu regardes les sondages récents, le soutien à Trump et ses alliés les plus proches reflue lentement. Pas pour rien que le candidat soutenu par Don s'est pris une veste dans une primaire républicaine au Texas la semaine dernière.
Le jeu, c'est de consolider le vote de ceux qui sont passés de Trump à Biden entre 2016 et 2020, et d'en attirer assez pour atteindre une masse critique.
Citation :
Publié par Echtelion Maelin
Si tu regardes les sondages récents, le soutien à Trump et ses alliés les plus proches reflue lentement.
Pas vraiment... : https://www.realclearpolitics.com/ep...able-5493.html
Depuis le 18 Janvier, la côte de popularité de Trump est à la hausse. Les Américains se sont souvenus/ont réalisé deux semaines de ce qu'il avait fait, puis Fox News a fait le taff.
Citation :
Pas pour rien que le candidat soutenu par Don s'est pris une veste dans une primaire républicaine au Texas la semaine dernière.
Le jeu, c'est de consolider le vote de ceux qui sont passés de Trump à Biden entre 2016 et 2020, et d'en attirer assez pour atteindre une masse critique.
Dans un paquet d'Etats, la différence s'est jouée à quelques milliers de voix. Les Républicains sont en train PARTOUT où ils ont le pouvoir d'exclure de facto des centaines de milliers de personnes du vote, en multipliant les obstacles au vote des minorités et des habitants des villes. Et comme Manchin et Sinema sont dans la poche des donneurs d'ordres du GOP, le Sénat et Biden seront impuissants à changer quoi que ce soit à cette affaire. Et faudra pas espérer grand chose de la Cour Suprême non plus.

Bref, la démocratie aux USA n'est pas encore morte, mais elle est en respiration artificielle.
Citation :
Publié par Echtelion Maelin
Et le masque est obligatoire en intérieur sur le site en question.
C'est au contraire (si c'est réussi et que ça ne se transforme pas en cluster) une bonne démonstration de l'efficacité de la vaccination et des mesures de précaution, et ils se feront un plaisir de comparer ça aux meetings de Trump (en intérieur, sans masques, entre non vaccinés).
Finalement, il a décidé d'annuler son birthday party au vu de la nouvelle vague du variant delta dans le pays.

Sage décision.

(mais j'avais déjà acheté les chips et le coca :/ )

random lien google: https://www.nytimes.com/2021/08/04/u...day-party.html
On s'en fout un peu, mais Cuomo a été contraint à la démission. C'est sans doute la principale différence entre les Démocrates et les Trumpistes : les premiers démissionnent quand ils se font prendre, les seconds font leur pub sur le fait de ne pas démissionner.
Le fil sur la culture de l'annulation, c'est ici que cette information me semble la plus pertinente, puisqu'elle concerne l'état d'esprit d'une certaine gauche américaine.

Adonc voici un article de CNN style, consacré aux statues égyptiennes anciennes.
https://edition.cnn.com/style/articl...tsy/index.html
Avec comme titre "pourquoi tant de statues égyptiennes ont-elles le nez brisé ?". La réponse à cette question est connue depuis longtemps, mais j'étais curieux de savoir comment elle allait être abordée par CNN. En effet, les théories complotistes fleurissent à cet égard, accusant les "blancs" ou les arabes d'avoir voulu effacer l'africanité égyptienne...
Bref, non, sur le fond, l'article est sérieux et complet, pas de traces de complotismes, mais une explication de l'iconoclasme politique dans l'Egypte antique.

Et puis arrivent les dernières lignes :

Citation :
Such a practice seems especially outrageous to modern viewers, considering our appreciation of Egyptian artifacts as masterful works of fine art, but Bleiberg is quick to point out that "ancient Egyptians didn't have a word for 'art.' They would have referred to these objects as 'equipment.'" When we talk about these artifacts as works of art, he said, we de-contextualize them. Still, these ideas about the power of images are not peculiar to the ancient world, he observed, referring to our own age of questioning cultural patrimony and public monuments.

"Imagery in public space is a reflection of who has the power to tell the story of what happened and what should be remembered," Bleiberg said. "We are witnessing the empowerment of many groups of people with different opinions of what the proper narrative is." Perhaps we can learn from the pharaohs; how we choose to rewrite our national stories might just take a few acts of iconoclasm.

Citation :
Une telle pratique semble particulièrement scandaleuse pour les commentateurs modernes, compte tenu de notre appréciation des artefacts égyptiens comme des œuvres d'art magistrales, mais Bleiberg s'empresse de souligner que « les anciens Égyptiens n'avaient pas de mot pour « art ». Ils auraient appelé ces objets « équipements ». « Lorsque nous parlons de ces artefacts en tant qu'œuvres d'art, a-t-il déclaré, nous les dé-contextualisons ».
Pourtant, ces idées sur le pouvoir des images ne sont pas propres au monde antique, a-t-il observé, se référant à notre propre époque de remise en question du patrimoine culturel et des monuments publics. "L'imagerie dans l'espace public est le reflet de qui a le pouvoir de raconter l'histoire de ce qui s'est passé et de ce dont il faut se souvenir", a déclaré Bleiberg. "Nous assistons à l'autonomisation de nombreux groupes de personnes ayant des opinions différentes sur ce qu'est le bon récit." Peut-être pouvons-nous apprendre des pharaons ; la façon dont nous choisissons de réécrire nos histoires nationales pourrait nécessiter quelques actes d'iconoclasme.
Ou comment appeler au vandalisme contemporain en mode gardes rouges en justifiant et valorisant le vandalisme antique. Le tout après s'être à moitié plaint de ce que ce dernier nous avait fait perdre des parts considérables de l'histoire, en particulier de celles des reines Néfertiti et Hatchepsout.
Perso j'aurais cru que c'était une allusion au démontage de statues de sudistes et autres esclavagistes dans les États US du sud, mais je me trompe peut-être.

Aussi, je pense que ton post serait plus clair si tu y incluais la réponse à la question principale de l'article. Parce que tu sais comme moi que 90% des lecteurs vont réagir à ton message sans avoir cliqué sur le lien.
Citation :
Perso j'aurais cru que c'était une allusion au démontage de statues de sudistes et autres esclavagistes dans les États US du sud, mais je me trompe peut-être.
Ca parait évident, quel autres actes de "vandalisme contemporain en mode gardes rouges" as tu en tête?
Citation :
Publié par Quint`
Perso j'aurais cru que c'était une allusion au démontage de statues de sudistes et autres esclavagistes dans les États US du sud, mais je me trompe peut-être.
Comme Abraham Lincoln ?

(sinon, allez lire le reste de l'article si vous ne savez pas pourquoi les statues égyptiennes ont souvent le nez brisé)
Citation :
Publié par Kio_San
Ca parait évident, quel autres actes de "vandalisme contemporain en mode gardes rouges" as tu en tête?
Justement, je me demande si Aloïsius fait référence à autre chose (ou d'autres craintes).
Ce que je veux dire, c'est que moi j'y vois une allusion peu voilée au passé esclavagiste ou colonial (par exemple) de certains pays (et vu que l'article est US, je pense que leur américano-centrisme n'envisage pas qu'on puisse penser à autre chose). Et basta, en quelque sorte. Oui : je trouve ça pas trop mal de déboulonner des statues d'esclavagistes en Georgie, par exemple.

Citation :
Publié par Aloïsius
Comme Abraham Lincoln ?
Je sais pas : n'étant pas concerné par le sujet, je pense pas pouvoir décréter autre chose que le fait que le débat peut mériter d'être ouvert, et que quiconque prétend détenir une réponse absolue sur le sujet pète un peu plus haut que son postérieur. Par exemple, je lis un article vite fait sur le sujet d'une statue de Lincoln vandalisée à SF :
Citation :
Why is Lincoln in #SanFrancisco 'bloody' today?

It has to do with his role in the largest mass execution in US history. A story that we were not taught in school.
J'apprends quelque chose.

Autre extrait :

Citation :
In Boston and Washington, D.C., many have called for the removal of Emancipation memorials, which each include an African American man kneeling at Lincoln’s feet.
Ouais, je peux comprendre lol.

Citation :
(sinon, allez lire le reste de l'article si vous ne savez pas pourquoi les statues égyptiennes ont souvent le nez brisé)
Tu viens de te priver de 90% de participants (et je parle pas des non-anglophones)
Parce que les égyptiens considéraient les statues comme vivantes et abritant l'âme de celui qu'elles représentent.

Les dégrader permettait donc de s'en prendre à cette personne.
Il s'agit donc de 'simple' vandalisme sur fond de croyances religieuses.
Répondre

Connectés sur ce fil

2 connectés (1 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés