L'Agora

[POGNAX] Politique et économie aux Etats-Unis d'Amérique

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Attel Malagate
Et me revoilà.

Et sinon je vois pas pourquoi vous persistez à poster les anneries de Fox news.
bha probablement parce que çà a un impact sur l'opinion U.S., que çà nous plaise ou non.
Que le peu qu'on en voit de notre côté de l'atlantique cache en fait un behemot bien monstrueux qui a dans sa poche environ 45% de la population U.S., en omettant les ravage que les autres chaines du groupe Murdoch font au RU et en Australie

Autant un Alex Jones et son Infowars, on peut les ignorer et se dire que leur impact est marginal.
Autant la fox, c'est une erreur de le faire.
Citation :
Publié par Thesith
je croyais qu'il avait perdu de l'audience depuis l'élection justement débordé par des chaînes encore plus à droite, finalement ils ont réussi à faire revenir tout le mon,de au bercail ?
Il faut dire que ceux qui la regardent s'assurent de bien la regarder. de bien garder la chaine quand la télé reste allumée sans que personne ne la regarde. Donc, oui, ça ne m'étonne pas. CNN fait moins dans le sensationnalisme aussi donc ça intéresse moins.
ha tiens, il viens d'y avoir une descente des Feds chez Rudy en lien avec ses magouilles en Ukraine :

https://www.youtube.com/watch?v=wFgfgSp6nNk

https://edition.cnn.com/2021/04/28/p...l-prosecutors/


Citation :
On Wednesday afternoon, an attorney for Giuliani, Robert Costello, said the warrant described an investigation into possible violation of foreign lobbying laws and that it sought communications between Giuliani and people including a former columnist for The Hill, John Solomon.
aussi concernée : Victoria Toensing , epouse de Joseph diGenova qui faisaient mumuse avec un procureur ukrainien durant la période ou ils cherchaient à plomber Biden via son fils Hunter


Vraiment, que des gens bien dans l'orbite de Trump. Il etait vraiment entourés des "meilleurs" *tousse*
Heureusement qu'ils étaient mauvais, imagine si Trump avait réuni autour de lui des vendus mais compétent. Biden n'aurait pas été élu, et la démocratie américaine serait morte et enterré. C'est là d'ailleurs qu'on voit la différence avec un Poutine, un Xi. Trump est tellement égocentrique qu'il s'est entouré de gens opportuniste très compétent pour lui cirer les chaussures, mais totalement incompétent sur le reste des sujets notamment faire en sorte que Trump garde le pouvoir.

J'ose même pas imaginer si Trump avait eu par exemple en vice président un Dick Cheney, quand tu vois comment ce mec a totalement pris le pas sur Bush à bien des écarts c'était par moment plus la présidence Cheney que Bush.

Bon après vu la personnalité de Cheney, pas sûr que ça aurait tenu parce qu'autant manipulé Trump il aurait (jusqu'à une certaine limite) mais lui faire des courbettes en permanence je crois qu'il aurait craqué
C'est physiquement impossible pour quelqu'un comme Trump de s'entourer de gens assez talentueux pour que ça se remarque sous les feux des projecteurs. Quelle que soit leurs attitudes, le moment où les médias compareraient leurs compétences en sa défaveur serait le début de la fin de leurs carrières à ses côtés.
Citation :
Publié par Gross E-roar
C'est physiquement impossible pour quelqu'un comme Trump de s'entourer de gens assez talentueux pour que ça se remarque sous les feux des projecteurs. Quelle que soit leurs attitudes, le moment où les médias compareraient leurs compétences en sa défaveur serait le début de la fin de leurs carrières à ses côtés.
j'aurais dit "mentalement" plutôt que physique mais oui je suis d'accord Trump ne peut garder et attirer à lui que des nuls arriviste et opportuniste . Et bien entendu qui n'ont aucun égo.


Sinon pour varier un peu les flics d'Alameda en Colifornie se sont dit que c'était une bonne idée de plaquer au sol un jeune américain hispanique, obèse. Bien entendu ce qui devait arriver est arrivé....

https://www.lemonde.fr/international...8424_3210.html

Là encore je trouve ça fou aux regards de ce qui s'est passé y en a 1 an, et le procès qui vient d'avoir lieu sans parler de toutes les polémiques depuis 1 an, que les mecs arrivent encore à ne pas voir/comprendre que plaquer quelqu'un (en plus obèse) au sol comme ils le font c'est prendre le risque que ça se termine très mal... Et encore une fois, un individu qui ne représentait pas une menace immédiate et était maîtrisé.
Ce genre de chose ne devrait pas arriver.

Après là visiblement c'est différent de Floyd, mais mince y a vraiment un problème dans leur façon d'interpeler les gens....

Citation :
Tiens, j'ai vu une remorque aujourd'hui avec dessus un decal qui disait "Rigged 2020" en reprenant le logo de Biden2020. Ils ne lâcheront pas l'affaire :P
On parle du même groupe de gens qui continue de groupe au pizzagate etc... Donc c'est évident qu'ils lâcheront pas, leur champion a gagné et les démocrates ont truqués l'élection grâce au chinois du Vénézuela.

Edit pour en dessous

Citation :
Pas que...
Bien sûr pas que, mais déjà si au lieu de plaquer les gens au sol ils se servaient du capot d'une voiture, un mur ou autre, ça réduirerait le risque de ce genre de situation. Parce que c'est évident que quelqu'un plaquer au sol avec le stress, la corpulence de l'individu, la mauvaise humeur ou autre du flic etc... le risque que ça se termine mal est accrue.

Et tout ça pour un individu non violent etc... parce qu'autant je peux comprendre certaine bavure quand les circonstances font que y a de l'énervement ou autre. Mais là ça ne devrait jamais arriver.

Après y aurait aussi un autre moyen, arrêter de faire des lois à la con, c'était dans l'émission de John Oliver je crois bien qu'il disait qu'il y avait je ne sais plus combien d'Etat au USA où il était interdit d'avoir du désodorisant suspendu à son rétro.... Résultat y a des gens qui finissent à la morgue à cause d'une loi à la con car on interpelle des gens pour ça.

Dernière modification par Thesith ; 29/04/2021 à 01h04.
J'attendais rien de Biden, mais il est bien un président de gauche, après une extrême droite belliqueuse et inféodé aux plus riches, 4 ans de chaos, le discours change.
Citation :
«Je sais que certains d'entre vous se demandent si ces emplois sont pour vous. Vous vous sentez abandonnés et oubliés dans une économie qui change rapidement»
«Laissez-moi vous parler directement», a-t-il ajouté, promettant que ses plans d'investissement créeraient des «millions d'emplois». «Près de 90% des emplois dans les infrastructures (prévus dans son plan présenté le mois dernier) ne nécessitent pas de diplômes universitaires»
«Ce n'est pas Wall Street qui a construit ce pays. La classe moyenne a construit ce pays. Et les syndicats ont construit la classe moyenne.»
«Il est temps pour les 1% d'Américains les plus riches de payer leur juste part»
La réaction des républicains me fait bien rire, le choc de voir un véritable politicien de gauche
Citation :
«Le président Biden s'est présenté en campagne comme un modéré, mais j'ai du mal à trouver jusqu'ici la moindre décision qui démontre un sens de la modération»
https://www.lefigaro.fr/flash-eco/fa...avant-20210429

Quand je vois la France qui vient d'ouvrir la boite de pandore et doit composer avec une possible victoire de l'extrême droite et son enracinement dans la société, et un président s'entêtant à faire une politique de droite libérale, en voyant ça, j'me dis que l'on a toujours un train de retard.
Il était vraiment bien ce discours, et l'orientation prise par Biden est presque inespérée après les quatre années de Trump. Comme beaucoup d'autres je suis surpris de voir Biden aller aussi loin. Il doit effectivement avoir constaté qu'une large part des élus Républicains refusera quoi qu'il arrive toute idée de discussion/coopération. Ceci dit c'était la même chose dans l'autre sens avec Trump. Maintenant à voir si les démocrates arrivent à concrétiser ces intentions.

Un point que je trouve très intéressant sur ces 100 premiers jours, c'est de voir à quel point les accusations (infondées) de sénilité se sont presque totalement arrêtées depuis la fin de la présidentielle. Que ce soit dans les médias ou sur les réseaux sociaux, y compris ici. C'est assez fou de voir comment cette "fake news" était presque devenue un fait établi grâce au martelage des partisans de Trump, et à la reprise sans analyse de certains médias/réseaux sociaux, alors qu'il suffisait d'écouter Biden 15 minutes (et pas de regarder des montages) pour voir que c'était loin d'être le cas...
Il me fait de plus en plus penser à Roosevelt, en tous cas il attise ma curiosité, à voir. S'il réussi, il a les moyens de créer un précédent et refermer la parenthèse cauchemardesque de l'ère Trump.
Il a bien caché son jeu, il était présenté comme le candidat fade qui n'avait pas d'autre intérêt que de battre Trump. C'est un peu l'inverse des candidats socialistes en France qui sont beaucoup plus à gauche pendant la campagne que lorsqu'ils arrivent au pouvoir. En fait il est beaucoup plus à gauche que le Parti socialiste ne l'a été depuis 1983.

Son programme me paraît tout de même très risqué. Il me semble que ces projets sont plus orientés vers un soutien de la demande qu'un soutien de l'offre, donc la Chine risque d'en profiter. Si ça politique réussit, ça peut avoir des conséquences en Europe, où actuellement on reste sur une idéologie de rigueur budgétaire et de gestion économique orthodoxe.
Citation :
Publié par Krylkok
Un point que je trouve très intéressant sur ces 100 premiers jours, c'est de voir à quel point les accusations (infondées) de sénilité se sont presque totalement arrêtées depuis la fin de la présidentielle. Que ce soit dans les médias ou sur les réseaux sociaux, y compris ici. C'est assez fou de voir comment cette "fake news" était presque devenue un fait établi grâce au martelage des partisans de Trump, et à la reprise sans analyse de certains médias/réseaux sociaux, alors qu'il suffisait d'écouter Biden 15 minutes (et pas de regarder des montages) pour voir que c'était loin d'être le cas...
On la trouve encore sur les réseaux cette accusation. Lisez les commentaires des lecteurs du Figaro ou -pire- ceux de Sud Radio : l'extrême-droite n'en démordra pas. Et cette ligne d'attaque s'est du coup incrustée dans la population française auditrice de ces médias, comme les antivax du reste.
L'électorat Trumpiste est irrécupérable...Biden aura beau faire le taff qu'ils s'en tiendront, à état communiste, les étrangers, on nous ment, Obama tire les ficelles...FranceInter est partie à leur rencontre.

De toute façon la radicalité est ce qu'elle est, et c'est pour ça qu'elle est un danger, surtout quand elle devient une idée d'état, c'est un monde à part ou l'idéologie prend le pas sur la vérité et surtout la réalité.

Citation :
"Nous sommes en train de vivre une année complètement folle" attaque d’office Kenneth, car dit-il : "Nous avons là l’administration la plus anti-américaine que j’ai jamais vue". Ce qui a le plus choqué Pia et Kenneth depuis le début du mandat Biden, ce sont les images de la crise migratoire à la frontière sud. "Biden a complètement ouvert nos frontières", croit savoir le sexagénaire. "Et maintenant, des centaines de milliers d’immigrants illégaux arrivent aux États-Unis de partout, d’Amérique centrale, mais pas seulement. Pourquoi ? Parce que Biden leur a dit que rien de mal ne pouvait leur arriver".

L’autre dossier qui énerve Kenneth, c’est la pandémie de coronavirus. Lui et Pia hésitent encore avant de recevoir leur dose de vaccin, et pensent qu’on leur ment sur l’étendue de l’épidémie aux États-Unis. "Et puis, explique le militant républicain, Biden veut que toute cette histoire de vaccination soit portée à son crédit. Mais qui le premier a poussé les Pfizer, Johnson & Johnson et autres Moderna, à se lancer là-dedans ? C’est Trump ! Et à l’époque, les Fauci (épidémiologiste en chef à la Maison-Blanche) et autres médecins et scientifiques disaient que c’était impossible d’obtenir un vaccin rapidement. Qu’il faudrait quatre ou cinq ans ! Tous se sont moqués de Trump ! Et qui avait raison ? Hé bien lui !"

Pia et Kenneth se disent aussi effarés par les trois plans que l’administration Biden a mis sur la table pour relancer le pays (un plan de sauvegarde de l’économie à 1.900 milliards de dollars ; un plan pour les infrastructures à 2.300 milliards ; un plan pour les familles américaines à 1.500 milliards). "Mais qui va payer pour tout cela, s’étrangle Pia. Les générations futures ! Et en plus, Biden va essayer de passer en force au Congrès. Pas d’approche bipartisane. Vous voulez que je vous dise ? Moi, j’ai le sentiment que c’est Obama qui tire encore les ficelles et que Biden n’est qu’une marionnette !"

Quand enfin, on demande à Kenneth et Pia comment ils voient l’avenir du parti républicain et les prochaines élections de mi-mandat (en novembre 2022), ils n’ont qu’un seul nom à la bouche : celui de Trump. "Certains dans le parti comme Liz Cheney (Représentante du Wyoming) tentent de nous faire croire qu’il faut passer à autre chose, oublier Trump. Mais elle ne parle que pour elle-même, elle ne se rend pas compte du soutien qu’il a encore. Nous sommes tout de même 75 millions à avoir voté pour lui ! (Pia reste d’ailleurs persuadée que des bulletins ont été dérobés dans plusieurs États et que la victoire de Trump lui a été volée). "C'est lui qui dans un an et demi nous aidera à reconquérir le Sénat et la Chambre des Représentants !".

https://www.franceinter.fr/les-trump...jours-de-biden
Citation :
Publié par Siuan
Aucune idée et je m'en tamponne, faut demander à ceux qui passent leur temps à check la moindre connerie de cette chaine.
[Si tu n'en as aucune idée et surtout si tu t'en tamponnes, il va falloir éviter de copier/coller des liens et les balancer ici sans commentaires expliquant un peu le truc.]
Citation :
Publié par .K.
J'attendais rien de Biden, mais il est bien un président de gauche, après une extrême droite belliqueuse et inféodé aux plus riches, 4 ans de chaos, le discours change.
Beau discours, si ca pouvait arriver en France au moins là dessus ... pas normal de voir les 1% accumuler autant. Biden me surprend sur ce point, agréablement.
Du discours de Biden je retiens :
- Achetez des produits américains au lieu de produits étrangers
- Augmentation du minimum salarial
- La création d'une agence équivalente à la DARPA, mais pour le domaine de la santé
- Réinvestissement de l'état dans les grands projets industrielle, de R&D et du bâtiment dans tous le pays
- La compétition démocratie vs autocratie dans le monde, la lutte entre le modèle américain et le modèle chinois, et pour gagner cette bataille, un réinvestir massivement dans l'éducation
- Des aides et "crédit d'impôts" pour les parents s'occupant d'enfants de moins de 5 ans
- La mise en place de 12 semaines d'arrêts de travail par personne
- Crédit d'impôt par enfant dans chaque foyer (au moins pour 2 ans)
- La Suisse un paradis fiscale qui aide les entreprises américaines à évader leurs taxes
- Les taxes des 1% les plus riches (ceux qui gagnent plus de 400k$ par an) vont voire leurs taxes revenir au niveau de ce qu'elles étaient au temps de GW Bush
- Maintient et intensification de la présence militaire américaine dans le Pacifique, "pas pour faire la guerre, mais pour la prévenir"
- Ben Laden est mort, les USA sont vengés, l'Afghanistan n'a plus d'intérêt, retrait des troupes
- Le retour des USA dans le jeu politique mondiale, notamment sur le dossier Russe et Nord Coréen et le changement climatique


(La femme de Biden avec son masque sur le visage ressemble énormément à Brigitte Macron !)
Franchement agréablement surpris par Biden pour le moment. j'en attendais honnêtement pas grand chose mais le bonhomme a des idées solides et audacieuses.
Après est-ce que ça suffira pour recoller les morceaux dans une Amérique ultra divisées et polarisée ? Ca c'est pas sûr hélas.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
3 connectés (0 membre et 3 invités) Afficher la liste détaillée des connectés