L'Agora

[POGNAX] Politique et économie aux Etats-Unis d'Amérique

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Kerjou
Même les débats ici, je suis certains que si ils avaient lieux irl autour d’une table, ils seraient plus respectueux. Pas forcément pour une question de courage ou je ne sais quoi, mais irl on rentre moins dans le lard en général, on essaye de ne pas humilier son interlocuteur, y’a plus de retenue.
C'est certain, je pense aussi qu'il faut avoir un peu ou beaucoup d'auto dérision, garder la politique à distance, la prendre avec un peu plus de légèreté, sinon elle empoisonne tes relations.

J'ai un ami notaire qui a malheureusement déménagé, lecteur de valeurs actuelles, mais on parlait principalement littérature vu que c'est aussi un passionné, nos discussions étaient respectueuses, vivifiantes, intéressantes, j'ai appris de lui, et lui de moi, ce n'est pas la politique qui a permis ce genre de chose, au contraire, si on s'était focalisé uniquement sur ça, ça n'aurait pas mené bien loin, c'est notre activité commune, passé du temps ensemble, se découvrir, avoir un avis différent sur les questions, avec comme socle notre passion.

Pourtant on était pas vraiment destiné à se parler, en dehors de ça, on se serait jamais croisé, environnement social différent, moi plutôt jean sneakers casquette, lui pantalon à pince et veste de costume, bon chic bon genre d'un coté et vomissure de la rue de l'autre.

Je suis persuadé que son regard sur l'immigration a changé, il n'est pas devenu pro-immigration, je ne le suis pas non plus, et je n'ai jamais cherché à la convaincre sur la question, mais le fait de savoir que j'en suis et à l'aune de nos discussions, il est nettement plus nuancé, parce qu'il a partagé un moment ou plusieurs avec autre chose qu'un stéréotype de journaux, et qu'il a pu apprécier.

Je suis persuadé d'une chose, c'est quand on connait les personnes que notre regard change, quand ont discutent, partagent des moments + ou - intimes que notre regard sur tel ou autre sujet évolue. Les RS n'ont pas cette proximité, et tout ce qui trouve en dehors de la politique est extrêmement important, il n'y a qu'en politique que tu restes dans un microcosme d'avis similaires, si tu intègres un Ciné Club, tu seras confronté à d'autres personnes aux avis divergents, mais avec un socle commun, votre passion du cinéma, ça créer des liens, on est très loin du dogme.
Citation :
Publié par lafa
Je suis pas nature conservateur, j'aurais aimé voir Mac Cain président en son temps, donc pas vraiment un support des démocrates, ni de leurs délires progressistes sauce US.
Pour autant, je ne comprends pas que les républicains disons respectables n'aient pas lâcher ce fou furieux avant.
À mon sens, le problème est simple : le système américain ne permet pas l'émergence d'autre chose que ces deux partis. Quand tu votes pour les républicains, tu ne peux rien faire pour éviter de soutenir les illuminés du parti qui ont soutenu Trump. Quand tu votes pour les démocrates, tu ne peux rien faire pour éviter de soutenir les Sanders/Warren et compagnie.
Pence doit se trouver dans une situation inconfortable, avec d'un côté les démocrates et quelques républicains qui réclament la destitution de Trump, et de l'autre côté Trump qui doit être en train de négocier une grâce présidentielle pour lui-même.
Citation :
Publié par .K.
Les gens n'ont pas d'autres passions que la politique?
"Les gens" ca ne veut rien dire à l'heure des réseaux sociaux, ou le bruit généré n'est plus en rapport avec le nombre de participants. Il suffit de quelques centaines de militants professionnels pour occuper tout l'espace médiatique.
Citation :
Publié par La Hutt Finale
"Les gens" ca ne veut rien dire à l'heure des réseaux sociaux, ou le bruit généré n'est plus en rapport avec le nombre de participants. Il suffit de quelques centaines de militants professionnels pour occuper tout l'espace médiatique.
Et d'un programmeur russe pour multiplier par 12 000 leur influence. Je suis persuadé qu'une large part des insultes échangées sur le net le sont entre des bots. Tout comme une large part du contenu "pour enfant" de youtube est généré par des bots, puis regardé par des bots.
Citation :
Publié par Jet
Pence doit se trouver dans une situation inconfortable, avec d'un côté les démocrates et quelques républicains qui réclament la destitution de Trump, et de l'autre côté Trump qui doit être en train de négocier une grâce présidentielle pour lui-même.
Je n'en suis pas sûr.
Donald Trump l'a attaqué il y a quelques jours : il n'a plus à lui être fidèle et pourrait s'en désolidariser avec un message : "Voyez comment il est, je peux plus rien faire.". Il doir surveiller Mike Pompeo, son concurrent "pour la suite de Trump" (ou de l'Amérique d'extrême-droite) en 2024.
Trump n'a même pas téléphoné à Pence quand ce dernier était caché dans une cave alors que les Trumpistes voulaient le pendre. Il l'a au contraire désigné à la vindicte des miliciens. Partant de là...
Mike [Pence, Pompeo] ainsi que d'autres républicains ont intérêt à ce que la destitution de Trump ait lieu,
- Ceux au gouvernement qui se désolidarisent pourraient dire : "Regardez dans les derniers jours comment il était : nous n'avions pas voulu tout cela !"
(esquiver, ainsi, en particulier, les rimes avec : mais vous avez attaqué le Capitole ! dès qu'ils chercheront à se faire les parangons de la loi et de l'ordre)

- S'ils peuvent obtenir une inaptitude avec interdiction d'utiliser les médias publics et obligation de soins, ce serait parfait : car le risque au 21 Janvier, c'est que Trump se transforme en agresseur médiatique des uns et des autres qui étaient avec lui.

- En 2024, le risque que Trump soit de nouveau candidat existe, même si au vu de son état de santé (il a quelques marques de sénilité, tout de même, non ?) il me paraît faible.
Mais bon, s'il était destitué, on serait sûr qu'il ne pourrait même pas être aux primaires... Ce serait déjà ça de fait, car il y serait un boulet comme vous pouvez l'imaginer.

EDIT : Un sondage ABC News - Ipsos dit que 56% des américains seraient favorables à sa destitution avant que Joe Biden n'entre en fonction.

104014-1610294311-2959.png
Trop frais, le gars a droite avec la tête d'aigle américain.

Dernière modification par Caniveau Royal ; 10/01/2021 à 16h58.
Un bon article de la BBC qui résume comment on en est arrivé là, comment les ultra Trumpistes s'excitent depuis l'élection avec Trump qui jette de l'essence ainsi que son équipe d'avocats.
https://www.bbc.com/news/world-us-canada-55592332

Cela devait finir par arriver, et en fait ça aurait pu être pire.

Citation :
Publié par Caniveau Royal
Mike [Pence, Pompeo] ainsi que d'autres républicains ont intérêt à ce que la destitution de Trump ait lieu,
- Ceux au gouvernement qui se désolidarisent pourraient dire : "Regardez dans les derniers jours comment il était : nous n'avions pas voulu tout cela !"
(esquiver, ainsi, en particulier, les rimes avec : mais vous avez attaqué le Capitole ! dès qu'ils chercheront à se faire les parangons de la loi et de l'ordre)

- S'ils peuvent obtenir une inaptitude avec interdiction d'utiliser les médias publics et obligation de soins, ce serait parfait : car le risque au 21 Janvier, c'est que Trump se transforme en agresseur médiatique des uns et des autres qui étaient avec lui.

- En 2024, le risque que Trump soit de nouveau candidat existe, même si au vu de son état de santé (il a quelques marques de sénilité, tout de même, non ?) il me paraît faible.
Mais bon, s'il était destitué, on serait sûr qu'il ne pourrait même pas être aux primaires... Ce serait déjà ça de fait, car il y serait un boulet comme vous pouvez l'imaginer.
Je pense que non seulement Trump devrait être destitué mais arrêté et jugé.
Mais même si ça arrivait, ses électeurs ne disparaîtraient pas comme par enchantement.
Je suis persuadé qu'avec un président plus retors et malin, on aurait pu avoir un vrai coup d'Etat qui aurait débouché sur une guerre civile. Trump a été très bon pour faire monter la colère, mais ne l'a ensuite pas canalisée et dirigée, par manque d'intelligence ou par manque de volonté. C'est ce qui le différencie d'un Lénine, d'un Hitler ou d'un Khomeini.

Mais maintenant qu'on a vu que cette minorité importante d'Américains radicalisés et très déterminé existe, cela peut donner des idées à d'autres, plus malins ou plus déterminés que Trump.

Citation :
Publié par Sewen
Toujours excellent.

Mais il reste Républicain, le parti qui a soutenu Trump jusqu'au bout au congrès. En fait c'est frappant de voir que les Républicains qui condamnent Trump depuis le début sont principalement d'anciens élus, comme Schwarzenegger, ou GW Bush. Un seul sénateur Républicain a voté l'impeachment (Mitt Romney), tous les autres ont voté Trump.
Les autres suivent les électeurs ? Je ne pense pas qu'il faille chercher plus loin.


Rien à voir, on va en savoir plus sur les ovnis.

Citation :
When President Donald Trump signed the $2.3 trillion coronavirus relief and government funding bill into law in December, so began the 180-day countdown for US intelligence agencies to tell Congress what they know about UFOs.
Citation :
Publié par Borh

Mais il reste Républicain, le parti qui a soutenu Trump jusqu'au bout au congrès. En fait c'est frappant de voir que les Républicains qui condamnent Trump depuis le début sont principalement d'anciens élus, comme Schwarzenegger, ou GW Bush. Un seul sénateur Républicain a voté l'impeachment (Mitt Romney), tous les autres ont voté Trump.
A noter qu'ils sont potentiellement 4 sénateurs républicains à soutenir un impeachment ou à demander la démission de Trump maintenant (Toomey, Sasse, Romney et Murkowski, et je vois bien Collins aussi ). Mais ça reste léger, d'autant plus quand on sait qu'à la chambre il y avait toujours une centaine d'élus républicains ayant voté contre la certification des résultats dans l'Arizona et en Pennsylvanie (sachant que les élus de la Chambre me paraissent plus représentatifs des tendances de fond des partis qu'ils représentent).

Le parti républicain est probablement un peu dans l'attente de voir à quel point l'attitude de Trump peut leur retomber sur la gueule, et si la base de leur parti se détache un peu de lui. Mais avec 40% de républicains qui considèrent l'invasion du Congrès comme justifié et tous les contre feux qui ont été immédiatement allumés (les antifas, les républicains de la Chambre et Hawley recommençant immédiatement à en rajouter sur les fraudes électorales après la reprise de la séance), je crois moyennement à un changement de tendance.
Citation :
Publié par ashony

Mais la ou tout change c'est que Trump utilisait twitter pour parler directement a sa base et réagir instantanément et dire ce qu'il lui passait par la tête. Quand il ne sera plus président, il n'aura plus les mêmes moyen de communication. et si il ne peut plus s'adresser a sa base sur twitter et en un tweet toucher des dizaines de millions de personne son pouvoir de nuisance et son contrôle de sa base en seront grandement diminues.

On va voir quels moyens il va utiliser pour communiquer mais dans tous les cas c'est un gros gros problème pour lui des qu'il ne sera plus président. Et si il perd de son influence, les mecs du GoP vont tous le lâcher, les types ne le soutiennent que parce qu’ils sont terrifie de se prendre une primaire soutenu par Trump lors de leurs prochaines élections. Avec la perte de tweeter Trump perd beaucoup d'influence et donc sans cette peur, tous les mecs du GoP qui se sont aligne sur Trump depuis 4 ans par pur calcul quitte a renier tout ce qu'ils ont dit/fait avant (comme Lady G par exemple) vont vite lacher Trump et se retrouver une morale (et ca a deja commence hein).
Je pende au contraire qu'avec ou sans tweeter Trump garde une capacité de nuisance considérable car sa base est très fournie et très à droite

En tout cas je ne croispas un instant q'uil passera son temps en Floride à jouer au golf.
Citation :
Publié par Borh
Un bon article de la BBC qui résume comment on en est arrivé là, comment les ultra Trumpistes s'excitent depuis l'élection avec Trump qui jette de l'essence ainsi que son équipe d'avocats.
https://www.bbc.com/news/world-us-canada-55592332

Cela devait finir par arriver, et en fait ça aurait pu être pire.


Je pense que non seulement Trump devrait être destitué mais arrêté et jugé.
Mais même si ça arrivait, ses électeurs ne disparaîtraient pas comme par enchantement.
Je suis persuadé qu'avec un président plus retors et malin, on aurait pu avoir un vrai coup d'Etat qui aurait débouché sur une guerre civile. Trump a été très bon pour faire monter la colère, mais ne l'a ensuite pas canalisée et dirigée, par manque d'intelligence ou par manque de volonté. C'est ce qui le différencie d'un Lénine, d'un Hitler ou d'un Khomeini.

Mais maintenant qu'on a vu que cette minorité importante d'Américains radicalisés et très déterminé existe, cela peut donner des idées à d'autres, plus malins ou plus déterminés que Trump.


Mais il reste Républicain, le parti qui a soutenu Trump jusqu'au bout au congrès. En fait c'est frappant de voir que les Républicains qui condamnent Trump depuis le début sont principalement d'anciens élus, comme Schwarzenegger, ou GW Bush. Un seul sénateur Républicain a voté l'impeachment (Mitt Romney), tous les autres ont voté Trump.
Entièrement d'accord avec ça. Dans un sens, le monde a été chanceux avec Trump. Certes c'était une graine de tyran qui a infligé d'immenses dommages aux US, à l'état de droit et au monde occidental en général, mais si on regarde le verre à moitié plein, le mec n'a rien pu concrétiser.

[Modéré par Episkey : Art 3]

La prochaine fois les US - et le monde- n'auront peut être pas cette chance...

Dernière modification par Episkey ; 10/01/2021 à 19h24.
c'est clair que si Trump avait été un Erdogan ou plus encore un Poutine, la démocratie américaine était morte. Heureusement que lui et ceux autour de lui était mauvais, parce qu'avec ce qui s'est passé depuis novembre et ces derniers jours on a eu la démonstration (contrairement à ce que disait certains) qu'on était bien à 2 doigts du basculement. Et ce n'est pas fini, parce que là faut un réveil global d'abord chez les démocrates pour faire les réformes nécessaire et chez les républicains traditionnel pour reprendre la main et arrêter de suivre le mouvement pour garder leur place.

Et déjà la chose à faire serait effectivement d'aller au bout de la procédure de destitution de Trump, mais bon ça n'arrivera pas y aura pas assez de républicain pour voter pour. Et ils vont continuer à se trouver des excuses....
Citation :
Publié par Borh
Petit questionnement, pourquoi y a autant de barbus dans l'extrême droite Américaine ?
Je sais pas, peut être que se raser c'est un acte politique gauchiste donc il se laisse pousser la barbe. Bon après dans l’Amérique des états profonds, j'ai toujours vu les mecs barbus que ça soit dans les reportage ou les séries. Donc ça soit être "culturel".
Citation :
Publié par Airman
Le seul truc valable qu'il ait fait lol
Fin bref, on verra sur pièce.
C'est tout vu, il n'y aura rien, parce qu'il n'y a rien à voir.

Et, non, des trucs valables, il en a fait d'autres, comme une réformette du système pénal.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
2 connectés (0 membre et 2 invités) Afficher la liste détaillée des connectés