L'Agora

[POGNAX] Politique et économie aux Etats-Unis d'Amérique

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Aloïsius
https://www.forbes.com/sites/tommybe.../#ef5e0b65231d

Les électeurs du GOP sont en voie de putréfaction cérébrale avancée.

Je ne vois pas comment ce pays peut s'en sortir. Quand la moitié de la population croit dans un truc aussi absurde (les satanistes pédophiles qui se nourrissent d'hormones prélevées sur leurs victimes au cours d'orgies durant lesquelles ils arrachent les visages de certaines d'entre elles) parce qu'elle a envie d'y croire, le pays est prêt pour l'autogénocide.
A côté de ces dégénérés, les croyances des Khmers rouges étaient rationnelles. La dernière fois qu'un mouvement politique a à ce point mis les pieds dans le n'importe quoi, c'était l'Ahnenerbe.
La conspiration QAnon, celle qui dit que Trump est l'élu qui va protéger les américains de l'élite Stananique-pedophile-cannibale qui se nourrit des hormones de leurs victimes, notamment des bébé pour rester jeunes.... Et que seule Trump peut protéger les américains contre cette Élite qui domine les institutions américaines... Est une conspiration à l'origine provenant du forum 4chan, le fameux forum remplit de nazis qui passe son temps à parler de "cabal".

Et Trump est le seul qui peut arrêter cette cabal maléfique qui a pour but de détruire l'Amérique et le peuple américain.

Citation :
QAnon evolved out of Pizzagate and includes many of the same basic characters and plotlines without the easily disprovable specifics. But QAnon also has its roots in much older antisemitic conspiracy theories. The idea of the all-powerful, world-ruling cabal comes straight out of the Protocols of the Elders of Zion, a fake document purporting to expose a Jewish plot to control the world that was used throughout the 20th century to justify antisemitism. Another QAnon canard – the idea that members of the cabal extract the chemical adrenochrome from the blood of their child victims and ingest it to extend their lives – is a modern remix of the age-old antisemitic blood libel.
https://www.theguardian.com/us-news/...-trump-what-is

En 1933 on avait aussi une conspiration très similaire, d'un homme moustachu qui était le seule à pouvoir défendre les allemands d'une Elite "satanique" et "machiavélique" et Make Germany Great Again en gros.
Citation :
Publié par Twan
@ron

Euh le port d'arme comme la possession d'armes sont déjà pas mal restreints par certains états (New Jersey, Illinois, etc), il n'y aurait a priori aucune nécessité de changer le second amendement pour les mesures dont Mordreck parle.
Le concealed carry requiert un permis dans le New Jersey, en plus du background check pour détenir l'arme, l'open carry d'armes longues chargées y est totalement interdit, vis à vis du 2A il leur suffit d'autoriser l'open carry de revolvers enregistrés (requérant tout de même un background check pour les acheter).


Euh oui :
Citation :
Publié par Ron J'interroge
Le contrôle existe déjà au niveau fédéral ou dans les villes,
La discussion est trop distendue je pense que tu es passé à côté...
Citation :
Publié par Smokeur
Effectivement l'invasion de l'irak ce n'est pas de son fait, il hérite d'une situation et il a décidé de s'en retirer,
"Laissé libre à la russie" comme si c'était daesh les mecs.
Du coup il a déclenché aucune guerre au final par rapport à ses prédécesseurs?, il a même tenté un rapprochement avec la corée du nord, bref il a eu de grandes envolés twittesque mais il a rarement usé de la force voir jamais. Pour un mec que l'on pensait belliqueux il est pas si va t'en guerre.
"Rarement usé de la force"…
Je l'ai déjà dit dans mon message précédent, du jour au lendemain quand Trump s'est penché sur la Syrie, la doctrine américaine a changé et c'est passé au tapis d'obus sans précautions pour les pertes civiles.
Et les milices déployées à Portland pour réprimer violemment des mouvements pacifiques dans sa propre population, c'est pas de la force non plus peut-être…

Niveau guerre il est juste pas assez malin pour réussir à justifier une guerre, dans un pays aussi belliqueux que les US, là où même un président inepte comme Bush jr a réussi. C'est comme la collusion avec la Russie dont les indices sont absolument partout dans les rapport du congrès ou de Mueller, mais où le principal élément ayant empêché un complot vraiment construit semble être l'incompétence de l'entourage de Trump.

Et oui, évidemment qu'il se rapproche de la Corée du nord ou de la Russie puisqu'il adore les dictateurs et se fantasme lui-même autocrate. Le truc le plus incohérent dans tout ça c'est qu'il ait amplifié la guerre contre des fanatiques religieux comme daesh.
Citation :
Publié par Smokeur
Quand trump aura bousillé l’équivalent des Bouddhas de Bâmiyân n'hésite pas à revenir.
Tu éludes totalement. Trump voulait commettre un crime de guerre, et heureusement certains membres de l'administration n'ont pas suivi, malgré ses relances :

Citation :
Devant le tollé, et en dépit des tentatives d’apaisement du chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, le président des États-Unis en a remis une couche, dimanche: «Ils (les Iraniens, NDLR) ont le droit de tuer nos ressortissants (…) et nous n’avons pas le droit de toucher leurs sites culturels? Cela ne marche pas comme ça.»
Citation :
Mais un ancien haut responsable américain s'est montré plus sceptique. «Il me semble difficile de croire que le Pentagone fournisse à Trump des cibles qui incluraient des sites culturels iraniens, a tweeté Colin Kahl, ancien conseiller sur les questions de sécurité du vice-président démocrate Joe Biden. Trump se fiche peut-être des lois de la guerre mais pas les responsables et avocats du (ministère de la Défense)... Or viser des sites culturel constitue un crime de guerre.»
Et le plus triste, c'est qu'on peut ressortir ce genre d'articles pour je ne sais combien de crises envenimés/crées par Trump. Encore une fois, ce qui sauve souvent la situation, c'est finalement son incompétence et le fait que son administration ne le suive pas dans ses pires délires.
Les "gardes fou" existent partout heureusement. Ce n'est pas une dictature. Il peut dire que je vais balancer la bombe atomique sur X car je ne l'aime pas mais il ne pourra pas le faire a lui tout seul. de même s'il veut aller en guerre contre tel pays juste comme ça.

Sinon encore une fois. j'étais venu plutôt poster cet article pour ceux qui ne l'ont pas vu. Du Darwin award par excellence. Une parade pro-Trump avec des bateaux, Sauf que des bateaux qui font des rodéos dans un lac, ça fait des vagues. Donc un grand nombre de bateaux avec leur beaux drapeaux pro-trump ont coulé

https://cbsaustin.com/news/local/mul...on-lake-travis
Depuis le début de son mandat c'est sa mécanique : il renverse la table, il est brutal et menaçant, puis il s'assoit et propose de négocier.
Ceux qui ont fait affaire avec lui disent qu'il fait pareil en affaires.

Donc bon entre ce qu'il annonce qu'il veut faire et ce qu'il fait vraiment, c'est clairement une girouette sur bien des sujets.


On peut relire ce topic au début de son élection, certains posteurs qui veulent démontrer qu'il "envenime" le monde annonçaient qu'il allait mettre la planète à feu et à sang.
On attend encore qu'il déclenche une guerre...

C'est un bully qui aboit beaucoup mais au final il a fait quoi ?La CdN et l'Iran, pétard mouillé.
une petite histoire du complotisme en passant
@Drakonne :
Ils ne remontent pas assez loin comme références. Les théories du complot sataniste de membres des élites accompagnées d'histoires de sacrifices d'enfants et de rituels comprenant des "mœurs perverses" -si à l'époque c'était plus la simple homosexualité- viennent au moins du procès des Templiers (début du 14ème siècle en France).
Elles ont été régulièrement remises au goût du jour pour attaquer d'autres "sociétés secrètes" comme les illuminés de Bavière, ou des groupes moins secrets comme les Jésuites ou les Jansénistes.
Très directement les rites décrits dans l'accusation des templiers ont servi d'inspiration à Léo Taxil un auteur français au XIXème siècle pour écrire sous le pseudonyme de Docteur Bataille un faux témoignage sur son initiation au sein du Palladium, société secrète sataniste dirigeant tous les francs-maçons, suivi de douzaines d'autres ouvrages sur le sujet sous d'autres pseudonymes ou avec des continuateurs (les œuvres sur le sujet attribué au seul Taxil ont totalisé plus de 10000 pages, si on y ajoute tous ces continuateurs c'est probablement la théorie du complot la plus fournie et vendue de l'histoire, si elle fut ringardisée par la suite par des théories comme les Protocoles donnant plus dans le complot politique plutôt que le surnaturel - les Taxilistes avaient fini par évoquer de vraies invocations de démons etc... tandis que l'imposture originelle de Taxil avait été révélée).
Le Protocole des Sages de Sion rédigé en Russie une vingtaine d'années plus tard pour viser cette fois les juifs, s'ils en gomment les aspects les plus mystiques ou sexuels sont probablement inspirés en partie de cette large production.

Mais c'est toujours en France, que la mode des complots pédo-satanistes des élites, renaît après la guerre, suite à l'affaire des "Ballets Roses", un des premiers réseaux pédophiles à être démasqué impliquant des notables et même un député SFIO, certains le voyant remonter bien plus haut que découvert, et imaginant toute une société secrète se livrant à des orgies pédo-satanistes (ce certains étant souvent des catholiques intégristes, le public qui avait fait un triomphe un demi-siècle plus tôt aux œuvres des Taxilistes).
Le renouveau de l'intérêt pour les sociétés secrètes pousse un de nos principaux éditeurs de livres de poche, J'ai Lu, à lancer sa collection L'Aventure Mystérieuse vers la fin des années 60. Au fil de la centaine de livres de cette collection, largement vendus dans les gares au milieu des livres policiers et Arlequins, on peut voir évoquer à peu près toutes les théories que l'on retrouve aujourd'hui sur les forums complotistes américains (et d'ailleurs on trouve carrément des références directes à certains auteurs/ouvrages qui furent d'abord publiés dans celle ci avant d'être traduits en anglais sur des forums comme GLP).

Vers la même époque les États-Unis, qui en sortent tout juste d'une autre sur l'infiltration communiste, sombrent dans une crise de complotite aigüe sur le "Deep State" suite à l'assassinat de Kennedy, à laquelle se mélangent aussi les théories soucoupistes sur Roswell etc..., la spécialité locale. Dès bien avant internet tout un monde de lettres confidentielles et fanzines évoquant des complots s'y développe, qui va importer peu à peu toutes les théories européennes (là encore en passant souvent par des fanatiques religieux obsédés de satanisme et de complot antichrétien, maçon ou d'autres sociétés plus ou moins secrètes, comme le Bohemian's Club, les Skulls and Bones, le Bildeberg, etc.. si ce n'est tout simplement juif).
La télévision des années 80, en plein ressac conservateur des années Reagan, multiplie quant à elle les émissions sur des cercles satanistes (y liant toutes sortes de modes "anti-chrétiennes" allant des jeux de rôles à de nombreux styles de musiques, et comme d'habitude une tonne d'affaires vraies ou fausses de réseaux pédophiles, notamment la panique autour des garderies*, donnant lieu à plusieurs équivalents américains de l'affaire d'Outreau, et à la popularisation du slogan "We believe the children").

La dernière vague vient évidemment avec internet, où un nouveau type de complotisme, dit participatif commence à se développer dès son apparition, et en particulier à partir du 11 septembre avec la mouvance "reopeniste".
Cette période voit la popularisation des thèses sur "Le Nouvel Ordre Mondial" et émerger le très créatif Alex Jones dont l'émission de radio, puis la chaine web, se font la spécialité de reformuler sous une forme plus cohérente les théories développées sur les forums complotistes (et de donner un tour politique ramenant à l'extrême droite celles de la gauche anti-Bush). Pendant quelques temps, lui et divers documentaristes web (les réalisateurs de films comme Lose Change, Zeitgest, Thrive, succès majeurs sur Youtube) sont les arbres qui cachent la forêt du complotisme participatif qu'ils reformulent, qui continue à se développer sur des espaces spécialisés comme GodlikeProductions (peut être le forum encore actif le plus ancien du web), un certain nombre de subreddits, ou coté francophone des espaces comme agoravox, et naturellement les tréfonds des chans, où divers trolls s'amusent à développer les théories les plus hallucinantes, plutôt pour se moquer de la crédulité des complotistes se prenant au sérieux à l'origine.

Mais étrangement c'est de 4chan à l'origine la capitale de ce complotisme second degré, entre temps envahis par l'alt-right, que viendront les théories les plus efficaces, comme le pizzagate et maintenant Qanon, peut être parce que plus c'est gros plus ça passe.
Mais encore une fois elles puisent largement dans tout ce qui les a précédé. Une histoire que je fais remonter à 1307, mais qu'on peut même faire aller encore au delà, les accusations des romains contre les premiers chrétiens, etc... Presque toujours de la diabolisation venant des franges conservatrices d'une société et destinée à régler leur compte à des ennemis politiques/religieux ou groupes ethniques considérés comme une menace à l'ordre établi car ils commencent à intégrer les élites (si quelques épisodes de complotismes "de gauche" ont existé, autour des assassinats des années 60, ou du 11 septembre, ou plus récemment du Bildeberg et de la mondialisation, elles sont vite récupérées et détournées pour revenir au même objectif de la neutralisation des juifs, francs-maçons, comme avant des partisans des Lumières, jésuites abolitionnistes ou autre groupe honni de l'extrême-droite d'une époque).
Les nazis dans tout ça ne sont qu'un épisode parmi d'autres d'une tendance quasi éternelle, si un peu comme leurs nouveaux adeptes des chan ou les taxilistes, ils allèrent assez loin dans les délires les plus mystiques.

* la multiplication des daycares units, conséquence de l'émancipation des femmes, étant évidemment suspecte pour les conservateurs, alors qu'ils ignoraient dans le même temps les vrais réseaux qui se trouvaient plutôt dans les centres de redressement

Dernière modification par Twan ; 06/09/2020 à 14h51. Motif: aération du pavé
Citation :
Publié par Ron J'interroge
On peut relire ce topic au début de son élection, certains posteurs qui veulent démontrer qu'il "envenime" le monde annonçaient qu'il allait mettre la planète à feu et à sang.
On attend encore qu'il déclenche une guerre...

C'est un bully qui aboit beaucoup mais au final il a fait quoi ?La CdN et l'Iran, pétard mouillé.
C'est le même raisonnement faussé que prétendre que le nombre faible (relativement) de morts du coronavirus en France démontre que les mesures drastiques étaient inutiles…
C'est la levée de boucliers et la présence des garde-fous qui permet de limiter sa nuisance à un niveau encore vaguement tolérable (et c'est seulement l'éloignement géographique qui me permet de dire que c'est tolérable).
Citation :
Publié par Quint`
C'est le même raisonnement faussé que prétendre que le nombre faible (relativement) de morts du coronavirus en France démontre que les mesures drastiques étaient inutiles…
C'est la levée de boucliers et la présence des garde-fous qui permet de limiter sa nuisance à un niveau encore vaguement tolérable (et c'est seulement l'éloignement géographique qui me permet de dire que c'est tolérable).
Ces garde fou qui n'existaient pas sous Bush ou Obama ?

En attendant il a toujours fait ainsi, menacé, pour s'asseoir à table au final et négocier. Mais l'agora, plutôt que de considérer l'histoire des faits, considère le tweets, les déclarations, en ignoarant que Trump peut dire une chose aujourd'hui et l'inverse le lendemain.

Face à une girouette dans le discours, ile ne reste qu'à considérer les faits : les USA n'ont jamais été autant en paix avec le reste du monde sous le mandat de Trump que depuis quand ?

Mais ça va me dire mais que si, Trump a dit ci, a voulu faire ça, etc. Le factuel aux fraises sur l'agora, place au procès d'intention, parce que toi tu sais qu'il serait allé au bout de ses menaces sans un "garde fou".
Citation :
Publié par Ron J'interroge
Ces garde fou qui n'existaient pas sous Bush ou Obama ?

En attendant il a toujours fait ainsi, menacé, pour s'asseoir à table au final et négocier. Mais l'agora, plutôt que de considérer l'histoire des faits, considère le tweets, les déclarations, en ignoarant que Trump peut dire une chose aujourd'hui et l'inverse le lendemain.

Face à une girouette dans le discours, ile ne reste qu'à considérer les faits : les USA n'ont jamais été autant en paix avec le reste du monde sous le mandat de Trump que depuis quand ?

Mais ça va me dire mais que si, Trump a dit ci, a voulu faire ça, etc. Le factuel aux fraises sur l'agora, place au procès d'intention, parce que toi tu sais qu'il serait allé au bout de ses menaces sans un "garde fou".
Ben oui, parce que c'est un gros butor intellectuellement limité. Je comprends pas pourquoi tu considères ça comme un argument sachant qu'il a réussi à foirer sa vie de businessman alors qu'il est né avec un empire dans la bouche.
S'il a pas lancé de guerre, comme tu le soulignes c'est pour la même raison qu'il a planté ses business de multiples fois : parce qu'il veut forcer comme un butor, et qu'il se fait remettre à sa place.
Alors que oui, même un ahuri comme Bush jr a réussi à mettre en place un mensonge à peu près cohérent pour partir en guerre.

Si c'était juste ça yaurait pas de problème, mais in the process de ses "tactiques de négo" foireuses, il cause énormément de dégâts.
Citation :
Publié par Quint`
Ben oui, parce que c'est un gros butor intellectuellement limité. Je comprends pas pourquoi tu considères ça comme un argument sachant qu'il a réussi à foirer sa vie de businessman alors qu'il est né avec un empire dans la bouche.
Ca va. Il est allé bien plus loin que son père quand même dans le domaine du business. Y'a un petit docu la dessus de 5 épisodes sur netflix si tu veux (par contre je ne sais pas si c'est dispo en France). Les héritiers qui échouent lamentablement, il y a en beaucoup quand même et son nom aurait pu ne jamais être connu du monde.
200905215302-donald-trump-handout-photo-exlarge-169.jpg
https://edition.cnn.com/2020/09/05/p...use/index.html

Que voyez-vous sur cette photographie ?

Trump avait engagé un "fauxbama", qui devait jouer le rôle d'Obama dans le bureau de Trump, afin que ce dernier puisse l'insulter avant de lui annoncer qu'il était viré. Manque de chance, Michael Cohen a gardé une photographie de l'instant.

Question : qui doute encore que Trump ait pu louer des putes à Moscou pour pisser sur le lit où Obama avait dormi ?

Citation :
Trump's model of a man in power, according to Cohen, is Vladimir Putin, and Trump is described as enamored of Putin's wealth and unilateral influence, and awestruck by what he sees as the Russian president's ability to control everything from the country's press to its financial institutions.

"Locking up your political enemies, criminalizing dissent, terrifying or bankrupting the free press through libel lawsuits -- Trump's all-encompassing vision wasn't evident to me before he began to run for president," Cohen writes. "I honestly believe the most extreme ideas about power and its uses only really took shape as he began to seriously contemplate the implications of taking power and how he could leverage it to the absolute maximum level possible."
Et une autre réflexion intéressante de l'ancien complice :
Citation :
"Donald Trump's presidency is a product of the free press," he writes. "Not free as in freedom of expression, I mean free as unpaid for. Rallies broadcast live, tweets, press conferences, idiotic interviews, 24-7 wall-to-wall coverage, all without spending a penny. The free press gave America Trump."

"Right, left, moderate, tabloid, broadsheet, television, radio, Internet, Facebook -- that is who elected Trump and might well elect him again."
Citation :
Publié par ShlacK
Ca va. Il est allé bien plus loin que son père quand même dans le domaine du business. Y'a un petit docu la dessus de 5 épisodes sur netflix si tu veux (par contre je ne sais pas si c'est dispo en France). Les héritiers qui échouent lamentablement, il y a en beaucoup quand même et son nom aurait pu ne jamais être connu du monde.
Si ton standard c'est "ne pas perdre l’héritage de papa" ou "faire moins bien que foutre le fric sur un tracker", ouais il est bon.
Citation :
Publié par Hellraise
Si ton standard c'est "ne pas perdre l’héritage de papa" ou "faire moins bien que foutre le fric sur un tracker", ouais il est bon.
"grâce au soutien pas intéressé du tout des banques russes"
"après avoir fait faillite plusieurs fois dans des casinos"
"en escroquant des centaines de personnes"
"en utilisant la fraude bancaire et des astuces fiscales douteuses qui ont coûté des milliards aux contribuables américains"
"le tout dans une impunité délirante et totalement inexplicable depuis des décennies"
Citation :
Publié par Ron J'interroge
Nous ne sommes clairement pas d'accord, nous verrons bien le résultat.
Dernier exemple en date :

Personne de l'aile de l'aile gauche ou du cercle de Sanders, même pas la plutôt Biden-compatible Warren (alors qu'elle a tout fait pour entrer dans son équipe) dans l'équipe de transition de Biden. Aucun progressiste (même pour faire genre) a été inclus, ce qui indique que les centristes n'ont envie de leur laisser le moindre centimètre de terrain même au nom de "l'unité" du parti pour remporter cette élection.

Par contre un autre truc qui m'inquiète qui n'a rien à voir à cela concernant Biden, c'est que depuis quelques jours il joue la partition de Trump concernant les manifestations, à savoir le classique "law & order" (ce qui serait de jouer le tableau de la Sécurité ou de "l'ensauvagement" en France) ce qui est à mon sens une erreur politique (car c'est basiquement sous-entendre que les manifestations BLM sont illégitimes) alors que la réponse correcte aurait été de dire que ce qui se passe en cours est le résultat de la politique et de l'attitude de Trump et que son objectif s'il est élu sera de travaillé pour régler les causes qui ont amenés à cette situation.

Je ne sais pas qui le conseille mais c'est à facepalm de voir Biden jouer le jeu de Trump
Citation :
Publié par ShlacK
Les "gardes fou" existent partout heureusement. Ce n'est pas une dictature. Il peut dire que je vais balancer la bombe atomique sur X car je ne l'aime pas mais il ne pourra pas le faire a lui tout seul. de même s'il veut aller en guerre contre tel pays juste comme ça.
Les gardes-fou institutionnels fonctionnent très mal avec Trump. S'ils ne sont pas encore virés en autocratie/dictature et qu'il n'a pas encore commis de crimes de guerre/déclencher de nouvelles guerres, c'est essentiellement grâce à des initiatives personnelles, des ordres non exécutés et que les mecs d'en face (Iran, Corée) aient plus de jugeote que Trump
Citation :
Publié par Anthodev
Personne de l'aile de l'aile gauche ou du cercle de Sanders, même pas la plutôt Biden-compatible Warren (alors qu'elle a tout fait pour entrer dans son équipe) dans l'équipe de transition de Biden. Aucun progressiste (même pour faire genre) a été inclus, ce qui indique que les centristes n'ont envie de leur laisser le moindre centimètre de terrain même au nom de "l'unité" du parti pour remporter cette élection.
Bah c'est sans doute pour éviter de donner le moindre centimètre d’attaque a Trump sur le thème "Biden fait entrer dans son équipe des communistes sanguinaires qui vont voler vos maisons".
Son thème, (que ça marche ou pas), c'est d'être le candidat le plus normal, le plus banal, qui fasse le moins de vagues possibles.
Le candidat progressiste a le choix entre Trump et de l'eau tiède.
Le candidat indécis ou républicain qui n'aime pas Trump, tu ne veux pas qu'il ait a choisir entre Trump ou un "voleur qui veut prendre ton fric pour le donner aux autres".
Citation :
Publié par Hellraise
Bah c'est sans doute pour éviter de donner le moindre centimètre d’attaque a Trump sur le thème "Biden fait entrer dans son équipe des communistes sanguinaires qui vont voler vos maisons".
Sauf que les propositions des progressistes sont populaires dans l'électorat populaire justement (comme la taxation plus importante des plus riches). En plus c'est pas comme si la politique de Trump avait été bonne financièrement pendant la crise du Covid (ça bloque de tous les côtés pour empêcher la population de recevoir de la thune).
Citation :
Publié par Hellraise
Le candidat indécis ou républicain qui n'aime pas Trump, tu ne veux pas qu'il ait a choisir entre Trump ou un "voleur qui veut prendre ton fric pour le donner aux autres".
Sauf que le candidat indécis ne penche pas forcément du côté républicain ou centriste. Surtout est-ce que c'est le bon plan de se déporter pas mal vers la droite au risque d'en perdre plus sur la gauche ? Je suis loin d'être certain que ce soit un gain net de snober continuellement les progressistes pour faire les yeux doux aux Républicains modérés.

De fait c'est pas étonnant au final que du côté des progressistes, ils se disent qu'à terme la cohabitation est impossible puisque les centristes passent leur temps à les prendre de haut voir les insultes de manières détournés, tout en leur refusant au moins un poste important dans la future administration (même Sanders n'a toujours pas une place garantie dans la future administration Biden alors qu'il est à la tête du mouvement progressiste et que c'était le dernier candidat des primaires debout). Ils se rendent à l'évidence que ça va prendre beaucoup trop de temps pour avoir un pouvoir effectif au sein du DNC.

Les deux courants sont fondamentalement incompatibles, ce serait comme demander à Macron de faire alliance avec Mélenchon (à leur yeux), ça ne risque pas d'arriver de si tôt, donc pas étonnant que ça amène à un schisme à moyen terme.
la clé c'est réussir à faire revenir les électeurs qui ont voté en 2008 et 2012 mais pas en 2016. parce qu'on voit bien qu'il est illusoir de faire revenir des pro Trump dans le droit chemin leur car est perdu, et ceux qui ont basculé l'ont déjà fait.
Si Biden arrive à remobiliser ceux qui ne sont pas venu voter Clinton en 2016, alors il gagne. Si à nouveau dans les états clés ces gens là restent chez eux, c'est mort.
Or si on reprend Obama au delà de la question de sa couleur de peau, ce qu'il l'a fait gagner c'est aussi parce que sans être révolutionnaire il proposait une réforme sur la santé.
Je pense donc que Biden devrait aller sur ce registre là, y a une vraie attente, le sujet aussi des violences policières mais surtout pas en tombant dans le piège du "defund the police" (voire de la supprimer)
L'erreur je pense serait d'être très en retrait sur ces sujets là, et d'être trop sur le registre de la peau en mode "si Trump l'emporte à nouveau c'est la fin de la démocratie" car je doute que ça soit une motivation à aller voter pour ces électeurs qui ne sont pas venu en 2016. Pour eux ce n'est pas le sujet, ce n'est pas leur préoccupation. Le seul moyen de les faire déplacer, c'est vraiment répondre à leur attente. Bref faut que les démocrates et donc Biden s'adresse à cet électorat de travailleur pauvre qui est en mode survie, d'ailleurs électorat autant blanc que noir. Et ces gens là veulent pouvoir se soigner sans se ruiner, avec un job qui leur permet de vivre et pas juste survivre, et pour les noir en particulier pouvoir sortir de chez eux sans craindre de se faire descendre par un flic.
le taux de participation est traditionnellement un peu au dessus de 50%: en 2016, beaucoup d'électeurs démocrates dégoûtés s'étaient abstenus (cf. entre autres les magouilles de Hilary et sa bande pour évincer Sanders le "socialo-communiste") alors que les républicains avaient fait le plein des voix. Mais si les électeurs démocrates se mobilisent cette fois-ci, je ne serais pas surpris que des anciens abstentionnistes se tournent vers Trump, donc ça risque d'être serré.
Chez les dems, si les progressistes sont un courant fort parce qu'ils font du bruit, ils représentent qui dans le concret ?

On a tendance à oublier que les USA ce n'est pas NY. Trump a eu une part conséquente du vote des white trash, et j'ai pas l'impression que les white trash soient intéressés par les idées progressistes non pas dans l'absolu, mais en priorité. Je veux dire leur vote est plutôt conditionné par l'argent avant les causes sociales. Ces gens sont nés dans des familles votant chez les dems, mais ils ont voté Trump, et franchement, je n'ai vraiment pas l'impression que ça va changer avec le courant progressiste qui gagne de la place chez les démocrates.

Tout ceci est basé sur mon impression donc. Mais elle était bonne à l'poque où Trump n'était que candidat à la primaire républicaine...
Citation :
Publié par Anthodev
Par contre un autre truc qui m'inquiète qui n'a rien à voir à cela concernant Biden, c'est que depuis quelques jours il joue la partition de Trump concernant les manifestations, à savoir le classique "law & order" (ce qui serait de jouer le tableau de la Sécurité ou de "l'ensauvagement" en France)
T'as une source là dessus?

Parce que si ça se trouve il fait référence aux pillages et aux violences
Citation :
Publié par Anthodev
Ce qui est à mon sens une erreur politique alors que la réponse correcte aurait été de dire que ce qui se passe en cours est le résultat de la politique et de l'attitude de Trump et que son objectif s'il est élu sera de travaillé pour régler les causes qui ont amenés à cette situation.
Pourquoi il aurait dû dire un truc factuellement faux?
Que je sache Minneapolis ou Portland sont des villes démocrates, et les polices de ces villes ne dépendent pas de Trump.
Ces élections montrent également un échec flagrant de l'enseignement américain, qu'il y aie autant d'américains gobant les mensonges les plus gros, ou croyant aux théories du complot les plus perchées c'est juste dingue et c'est le cas de le dire.
Alors certes l'élite va dans de grandes universités, mais finalement Trump l'a bien compris ça, une majorité d'américains n'a pas accès à un enseignement supérieur et n'est plus même en état de démêler le vrai du faux, voila ce qui arrive quand l'ignorance touche une large part de la population d'un pays, une route toute tracée pour Qanon et son pizzagate sortis tout droit d'un esprit dérangé...
Citation :
Publié par ZeBu
Ces élections montrent également un échec flagrant de l'enseignement américain, qu'il y aie autant d'américains gobant les mensonges les plus gros, ou croyant aux théories du complot les plus perchées c'est juste dingue et c'est le cas de le dire.
Alors certes l'élite va dans de grandes universités, mais finalement Trump l'a bien compris ça, une majorité d'américains n'a pas accès à un enseignement supérieur et n'est plus même en état de démêler le vrai du faux, voila ce qui arrive quand l'ignorance touche une large part de la population d'un pays, une route toute tracée pour Qanon et son pizzagate sortis tout droit d'un esprit dérangé...
Complotisme n'est pas forcément lié au niveau d'étude, apparemment en France, les anti-masques sont en majorité des femmes CSP+ de +50 ans avec au moins Bac +2 et adeptes des théories du complot, ça m'avait surpris : https://www.nouvelobs.com/coronaviru...i-masques.html
Citation :
Publié par ZeBu
Ces élections montrent également un échec flagrant de l'enseignement américain, qu'il y aie autant d'américains gobant les mensonges les plus gros, ou croyant aux théories du complot les plus perchées c'est juste dingue et c'est le cas de le dire.
Alors certes l'élite va dans de grandes universités, mais finalement Trump l'a bien compris ça, une majorité d'américains n'a pas accès à un enseignement supérieur et n'est plus même en état de démêler le vrai du faux, voila ce qui arrive quand l'ignorance touche une large part de la population d'un pays, une route toute tracée pour Qanon et son pizzagate sortis tout droit d'un esprit dérangé...
Il y a ça et aussi le fait que le virus Murdoch a pu opérer en toute impunité pendant des décennies là bas avec sa gigantesque machine à décerveler. Ca fournit un terreau très fertile
Répondre

Connectés sur ce fil

9 connectés (5 membres et 4 invités) Afficher la liste détaillée des connectés