L'Agora

[POGNAX] Politique et économie aux Etats-Unis d'Amérique

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par ashony
Non, le systeme du college electoral vient au contraire du fait que les etats esclavagistes du sud qui etaient alors les plus peuples voulaient avoir un poid politique important. Le probleme c'est que la majorite des habitants de ces etats etaient des esclaves et il ne faut pas deconner il n'allaient pas filer le droit de vote a des esclaves donc il sont mis en place la regle du 3/5 d'humain et le college electoral.
Ce qui a permis a ces etats d'avoir un poid electoral consequent sans avoir a donner de droits aux esclaves.

Bref, c'est un systeme archaique qui n'a plus aucun sens a notre epoque et qui donne une importance disproportionnee a certains etats ultra conservateurs.

Aux US la constitution est sacree et il est impossible de critiquer les peres fondateurs sans etre accuse de sacrilege, trahison et d'etre antiamericain. Alors qu'au final la constitution n'est que le fruit de negociations entres differents acteurs cherchant chacun a proteger son bout de pain le tout a une epoque ou la realite n'a rien a voir avec celle de maintenant. C'est assez hallucinant de voir des gens defendre un systeme d'une autre epoque qui ne fonctionne clairement plus avec la realite de notre epoque.
Je vois pas pourquoi tu me dis non pour ensuite expliquer pourquoi oui et aller plus avant dans la tambouille politique utilisé pour égalisé le pouvoir politique entre les différents états ce qui est mon argument.
On parle de représentation politique, les citoyens ayant voix au chapitre étaient beaucoup plus nombreux dans les états du nord-est que dans ceux du sud. Le fait qu'il y avait un demi million d’esclaves dans le sud vivant sans droit ni représentation est une évidence et c'est une des raison principal pour laquelle il n'y avait déjà pas de vision commune dès l'origine des États-Unis.

Quand tu dis "Ce qui a permis a ces etats d'avoir un poid electoral consequent sans avoir a donner de droits aux esclaves." tu confonds complètement les causes et les conséquences. Ces états n'avaient aucune intention de faire partie d'une fédération où ils auraient moins de poids électoral que leurs voisins et le 3/5 c'est juste la justification qui a été décidé a l’époque pour égalisé les choses.
Si il y avait eu plus d'esclaves le pourcentage aurait été plus bas, si il y en avait eu moins il aurait été plus haut. Et si il n'y avait pas eu d'esclave du tout il y aurait eu une autre justification pour augmenter le nombre de sénateurs en fonction du recensement dans ces états.

Je défends pas ce système, je rappelle juste que le fait qu'il donne une importance disproportionnée à certain états n'est ni un bug ni un nouveau développement, c’était le but dès le départ pour que ces états accepte de joindre l'Union.

Citation :
Publié par Smokeur
Effectivement l'invasion de l'irak ce n'est pas de son fait, il hérite d'une situation et il a décidé de s'en retirer,
"Laissé libre à la russie" comme si c'était daesh les mecs.
Du coup il a déclenché aucune guerre au final par rapport à ses prédécesseurs?, il a même tenté un rapprochement avec la corée du nord, bref il a eu de grandes envolés twittesque mais il a rarement usé de la force voir jamais. Pour un mec que l'on pensait belliqueux il est pas si va t'en guerre.
Après qu'il soit arrivé au pouvoir et que Trump a changé les règles d'engagement, les pertes civiles an Syrie par bombardement aérien ont été multiplié par x5 à x10.
L'indignation des bombardements par drones sous Obama ne s'est pas arrêté parce qu'il y avait soudainement moins de morts, au contraire, mais parce que l'administration Trump a tellement de scandales par semaine qu'il est impossible de tout suivre ce qu'ils font.
Dans un autre registre, il semble que côté Démocrate, l'après élection commence à s'organiser. Les progressistes commencent à s'organiser plus sérieusement pour tenter de faire sécession avec le Parti Démocrate pour reformer le "People's Party", en tout cas c'est ce qui semble se préparer suite à leur convention. Dans les participants notables il y a des proches de Sanders (Cornel West, Nina Turner) et quelques célébrités/icônes progressistes (Marianne Williamson, Danny Glover, Chris Hedges, Jimmy Dore, Tim Black entre autre) : https://progressive.org/dispatches/p...n-cook-200831/

Tous (ou quasiment) appellent à voter Biden pour cette élection, cependant tous ont pour objectif de former un nouveau parti qui puisse faire jeu égal avec les démocrates (et voir avec les républicains) et donc se lanceront formellement s'ils considèrent avoir une réelle ouverture. En tout cas le but n'est pas du tout de faire un "Green Party" bis.

À voir comment ça va se passer après les élections, mais il y a un léger risque qu'il y ai quelques remouds chez les démocrates dans les prochains mois/prochaines années. D'ailleurs les progressistes ont remportés une victoire notable en début de semaine où leur candidat (Ed Markey), a battu un Kennedy (première défaite d'un Kennedy depuis JFK) pour un siège sénatorial au Massachusetts (qui en plus avait eu le support actif de Pelosi, alors qu'AOC a supporté activement Markey).

Lentement mais sûrement les progressistes grignotent des sièges à la House et au Sénat, à voir comment va réagir le DNC mais il est clair que la division idéologique entre le DNC et les progressistes ne va pas tenir bien longtemps après les élections (là ça tient parce que Trump est le danger immédiat, mais après...).
Citation :
Publié par Smokeur
Je te dirais pas le contraire c'est pas beau du tout. Personne ne veux voir ça.
Après je veux rien justifier mais c'est tout un contexte politique aux états unis, afflux migratoire très important, Trump reprochant aux démocrates de ne pas voter les lois pour limiter cet afflux justement. Il fait le lien avec la drogue et les tueries de gang très violent du type MS13 ( Ils sont des milliers ) qui pullulent aux états unis.
Bon ensuite j'épiloguerai pas avec ce qui se passe avec les supremacist et les antifas, c'est des meurtres en ce moment tout simplement. Et ça repart de plus belle à portland.
Si je dit pas de bétise les démocrates n'ont pas voter car Trump veut utiliser les fonds pour son Mur débile. Et pour MS13 c'est un gang originaire des É-U qui a ensuite été déporté hors du pays.

D'ailleurs pour le mur ils avaient (républicains/conservateur) fait un espèce de "go fund me" pour le financer et c'était un gros scam qui a valut l'arrestation de Steve Bannon pour fraude.
https://www.cnn.com/2020/08/20/polit...ent/index.html

À part agiter sa base dans des conspirations débiles comme quoi Biden est contrôlé par des marxistes-anarchistes, il fait pas grand chose le Donald même pour sa base "Mexico will pay for the wall" . Je leur en veut presque pas de profiter en fraudant leur propre électorat.
Citation :
Publié par Anthodev
Dans un autre registre, il semble que côté Démocrate, l'après élection commence à s'organiser. Les progressistes commencent à s'organiser plus sérieusement pour tenter de faire sécession avec le Parti Démocrate pour reformer le "People's Party"
Euh ça me semble une stratégie complètement suicidaire à moins que les républicains se scindent aussi.
Si les 50% d'électeurs démocrates se divisent entre leurs 20% de progressistes et les 30% de centristes (ou même si la répartition était dans l'autre sens), les 40% d'électeurs soutenant le GOP vont dominer la politique américaine pour longtemps (ou sinon un parti démocrate "recentré" à droite, si assez d'ex-républicains le rejoignent).
Leur système n'est juste pas adapté à plus de 2 partis.
Citation :
Publié par Twan
Euh ça me semble une stratégie complètement suicidaire
C'est une stratégie totalement suicidaire. Sauf à obtenir un changement du système électoral US.
AVANT, hein.
Citation :
Publié par Twan
Euh ça me semble une stratégie complètement suicidaire à moins que les républicains se scindent aussi.
Si les 50% d'électeurs démocrates se divisent entre leurs 20% de progressistes et les 30% de centristes (ou même si la répartition était dans l'autre sens), les 40% d'électeurs soutenant le GOP vont dominer la politique américaine pour longtemps (ou sinon un parti démocrate "recentré" à droite, si assez d'ex-républicains le rejoignent).
Leur système n'est juste pas adapté à plus de 2 partis.
Je pense qu'au moins dans un premier temps il y aura des alliances de circonstance pour faire face au GOP, mais que ce sera sans quartier pour les primaires et les élections locales.

Après il faut voir justement si cette scission (si elle se fait correctement et dans les bonnes conditions) ne risque pas de provoquer la création de trois blocs plus ou moins égaux, dans le sens : un bloc progressiste (avec une partie des électeurs indépendants et des déçus de Trump sur certaines politiques spécifiques et ne souhaitant pas être affilié aux démocrates), un bloc de démocrates centristes avec les républicains modérés (qui du coup ne serait plus inquiétés par la potentiel influence des progressistes) et les ravagés du GOP de l'autre côté.

Si les 3 blocs réussissent à faire plus ou moins 30% de l'électorat chacun, ça risque de rebattre les cartes dans le paysage politique US.

Je pense qu'ils ont potentiellement une fenêtre pour réussir leur coup, mais elle est extrêmement étroite (c'est bien plus "ça casse" que "ça passe").
Citation :
Publié par Anthodev
Dans un autre registre, il semble que côté Démocrate, l'après élection commence à s'organiser. Les progressistes commencent à s'organiser plus sérieusement pour tenter de faire sécession avec le Parti Démocrate pour reformer le "People's Party", en tout cas c'est ce qui semble se préparer suite à leur convention. Dans les participants notables il y a des proches de Sanders (Cornel West, Nina Turner) et quelques célébrités/icônes progressistes (Marianne Williamson, Danny Glover, Chris Hedges, Jimmy Dore, Tim Black entre autre) : https://progressive.org/dispatches/p...n-cook-200831/

Tous (ou quasiment) appellent à voter Biden pour cette élection, cependant tous ont pour objectif de former un nouveau parti qui puisse faire jeu égal avec les démocrates (et voir avec les républicains) et donc se lanceront formellement s'ils considèrent avoir une réelle ouverture. En tout cas le but n'est pas du tout de faire un "Green Party" bis.

À voir comment ça va se passer après les élections, mais il y a un léger risque qu'il y ai quelques remouds chez les démocrates dans les prochains mois/prochaines années. D'ailleurs les progressistes ont remportés une victoire notable en début de semaine où leur candidat (Ed Markey), a battu un Kennedy (première défaite d'un Kennedy depuis JFK) pour un siège sénatorial au Massachusetts (qui en plus avait eu le support actif de Pelosi, alors qu'AOC a supporté activement Markey).

Lentement mais sûrement les progressistes grignotent des sièges à la House et au Sénat, à voir comment va réagir le DNC mais il est clair que la division idéologique entre le DNC et les progressistes ne va pas tenir bien longtemps après les élections (là ça tient parce que Trump est le danger immédiat, mais après...).
Mdr ce camp démocrate. Où comment faire le jeu du GOP. Ces champions !
Et c'est le bon moment pour l'annoncer : votez Biden chers camarades, mais après on se sépare !


Trump doit savourer un bon café en lisant ça. Le petit doigt en l'air et la frange chatoyante.
Citation :
Publié par ShlacK
C'est 3 articles sont a propos d'un meme pays et regime. L'Iran et le regime des Mollahs

Et tu voulais qu'il fasse quoi Trump? Dans la perspective que les USA sont principalement alliés aux Israeliens dans la zone et coopèrent au niveau de la recherche militaire (démocrates ou Republicains ont la meme approche a ce sujet) et que l'Iran ouvertement menace les USA et Israel et en plus essayait/essaye de créer un axe Iranien dans tout le moyen orient? Ces frappes ont eu lieu parce que les Iraniens préparaient une grosse attque sur les americains en Irak. (Iraniens et Americains en Irak..). Le Soleimani n'etait pas un ange.
Rappelle-moi qui a détruit l'accord avec l'Iran ? Qui a imposé un blocus sur le pays, qui a menacé les autres pays pour qu'ils s'y joignent? Les iraniens ils étaient sensés faire quoi dans cette histoire ? se laisser étouffer tranquillement sans faire de vagues ?

Ca va faire 4 ans que Trump n'arrête pas de chercher sérieusement la merde là bas.


Et aussi, le truc qu'on a tendance à oublier avec Trump en contemplant ses fiascos c'est qu'il a hérité d'une situation où les US étaient dans une situation stable à l'international. Pas une position spécialement brillante et plutôt en perte de vitesse mais pas non plus mauvaise, avec une influence et une crédibilité solide et un leadership reconnu.

Or quand on voit ce que Trump en a fait en juste 4 ans, ça donnerait presque envie de voir - pour le lol- ce qu'il ferait en 4 années de plus en partant, cette fois, de la position actuelle. En tout cas les ennemis des US s'en frottent les mains.
Citation :
Publié par Ron J'interroge
Mdr ce camp démocrate. Où comment faire le jeu du GOP. Ces champions !
Et c'est le bon moment pour l'annoncer : votez Biden chers camarades, mais après on se sépare !


Trump doit savourer un bon café en lisant ça. Le petit doigt en l'air et la frange chatoyante.
Ca peut paraitre idiot d'un point de vue purement politique et cynique. Si on parle uniquement de calcul electoral effectivement a court terme ca peu leur couter cher, mais a un moment il faut se rendre a l'evidence il y a une vraie difference entre les progressistes et les moderes. Dans n'importe quel autre pays ils seraient dans des partis differents.
C'est comme si en France on avait un seul parti allant de Melenchon a Macron.

Et c'est pareil cote GOP, sauf que de leur cote ils ont tous fait le choix du cynisme et suivent Trump sans oser le critiquer pour garder leur place et le pouvoir a tout prix. Seul quelques individus osent parler comme Romney ou Kasich et on voit ce qu'il leur arrive. Mais meme chez le GoP dans un autre pays ils ne seraient pas tous dans le meme parti qui va en ce moment de Xavier Bertrand a Hitler.

Bref, le systeme actuel est fait pour fonctionner a 2 partis, mais de plus en plus, et comme le reste du systeme politique americain ca devient intenable. leur systeme a ete cree pour correspondre a une realite qui date d'il y a plusieurs siecles et, contrairement a bcp d'autres pays qui ont fait evoluer leur systeme, aux USA le systeme n'a pas change depuis tout ce temps et ne correspond plus du tout a la realite de notre epoque.

Donc d'un point de vue d'un calcul politique pour gagner et garder le pouvoir a tout prix (comme ce que fait le GOP depuis des annees) oui ca peut paraitre idiot de vouloir se separer. Mais au final c'est une evolution necessaire si ils arrivent a faire evoluer le systeme.
Citation :
Publié par Ron J'interroge
Mdr ce camp démocrate. Où comment faire le jeu du GOP. Ces champions !
Et c'est le bon moment pour l'annoncer : votez Biden chers camarades, mais après on se sépare !
Sauf que politiquement les progressistes sont plus en phase avec la base démocrates (voir national sur certains sujets) sur les questions majeures que les centristes : Medicare for All, Green New Deal, un contrôle plus strict des armes, une plus forte taxation des plus riches, la justice sociale et raciale. C'est tout ce que le DNC tente de bloquer ou sur lesquels ils avancent très lentement / trainent des pieds exprès.

C'est là où ils peuvent avoir une ouverture, mais encore une fois, ça va être extrêmement compliqué de monter un parti viable (car le DNC fera tout pour l'empêcher ou le rendre aussi pertinent que le Green Party, soit marginal). Sans compter le fait que les institutions sont pensés pour fonctionner avec deux partis majeurs.
Citation :
Publié par Anthodev
Sauf que politiquement les progressistes sont plus en phase avec la base démocrates (voir national sur certains sujets) sur les questions majeures que les centristes : Medicare for All, Green New Deal, un contrôle plus strict des armes, une plus forte taxation des plus riches, la justice sociale et raciale. C'est tout ce que le DNC tente de bloquer ou sur lesquels ils avancent très lentement / trainent des pieds exprès.

C'est là où ils peuvent avoir une ouverture, mais encore une fois, ça va être extrêmement compliqué de monter un parti viable (car le DNC fera tout pour l'empêcher ou le rendre aussi pertinent que le Green Party, soit marginal). Sans compter le fait que les institutions sont pensés pour fonctionner avec deux partis majeurs.
La seule ouverture qu'ils vont provoquer c'est de faire réélire Trump.

Je me demandais combien de temps mettrait les gauchistes à se purger entre eux chez les démocrates après une éventuelle réélection de Trump, mais voilà qu'ils annoncent le début des hostilités avant même l'élection ! Ils arrivent à me surprendre...

C'est assez délirant de défendre le progressisme en favorisant Trump face à Biden de par l'image de division que ça affiche.
C'est un peu paradoxal comme stratégie quand on voit comme tu le dis en même temps que les progressistes gagnent du terrain dans les primaires donc commencent à avoir la possibilité de changer le parti de l'intérieur. Et effectivement je sais pas si le timing est très malin.

Dans l'absolu ça serait très positif d'avoir une évolution du système de partis aux USA, mais je ne vois pas comment les USA peuvent y arriver sans une grande réforme du système électoral, et surtout tant que 40% des électeurs continueront de suivre aveuglément le parti républicain.
Citation :
Publié par Tchrek
C'est un peu paradoxal comme stratégie quand on voit comme tu le dis en même temps que les progressistes gagnent du terrain dans les primaires donc commencent à avoir la possibilité de changer le parti de l'intérieur.
C'est logique pourtant : ils gagnent du terrain dedans, donc ils se disent qu'ils seraient mieux dehors. Je veux dire, imaginez par inadvertance qu'ils se retrouvent au pouvoir ? The horror, the horror ! L'opposition, il n'y a que ça de vrai. Dans l'opposition, on est pur, on est dur, on est sûr. Au pouvoir, on se coltine le réel et tout ce qui va avec : les négociations, les compromis, les renoncements, les échecs, les désillusions.
Au pouvoir, l'idéologie est confronté avec le réel. Et là, il n'y a que deux possibilités binaires :
- l'idéologie se soumet au réel. François Hollande ou Barack Obama.
- l'idéologie soumet le réel. Staline ou Poutine.
Parce que bien entendu, l'idée qu'on puisse garder une boussole tout en reconnaissant que les choses sont toujours plus compliquées que ce que l'esprit humain peut concevoir, c'est une absurdité.

Si vous voulez une idée de ce que donnerait la branche progressiste neuneu des USA au pouvoir, regardez juste la nana qui vient d'appeler à se faire cancel parce que juive elle s'est fait passée pour noire.
Citation :
Publié par Ron J'interroge
La seule ouverture qu'ils vont provoquer c'est de faire réélire Trump.

...

C'est assez délirant de défendre le progressisme en favorisant Trump face à Biden de par l'image de division que ça affiche.
C'est quoi le rapport, ils sont dans l'extrême majorité derrière Biden sur ce cycle (donc en quoi ça favorise Trump ?), c'est après que les choses risquent de changer.
Citation :
Publié par Tchrek
C'est un peu paradoxal comme stratégie quand on voit comme tu le dis en même temps que les progressistes gagnent du terrain dans les primaires donc commencent à avoir la possibilité de changer le parti de l'intérieur. Et effectivement je sais pas si le timing est très malin.
Même s'ils progressent, le temps qu'ils obtiennent un poids suffisant (législativement parlant/influence incontestable dans le DNC), ça va demander potentiellement une dizaine d'années voir plus (à condition qu'ils réussissent à maintenir leur tendance).

À priori ce qu'ils veulent tenter c'est une stratégie de rupture, surtout qu'il n'est pas du tout certain qu'ils réussissent à prendre le pouvoir du DNC car les cadres du parti vont certainement les bloquer à un moment ou un autre.
Citation :
Publié par Anthodev
C'est quoi le rapport, ils sont dans l'extrême majorité derrière Biden sur ce cycle (donc en quoi ça favorise Trump ?), c'est après que les choses risquent de changer.
Si je suis derrière Hamon et le Parti Socialiste en 2022, en disant que dès qu'il sera élu ou qu'il aura perdu, je ferai scission pour créer mon propre parti politique, le "Parti vraiment socialiste" paye ton soutien face à la réélection éventuelle de Macron.

C'est pas un soutien ça, c'est un boulet ! Le message que ça envoie c'est qu'à peine au pouvoir, ça se sera la division interne sur la politique à mener.

Franchement, comment peux tu voir ça de façon positive ? Et niveau timing, c'est tellement bien joué ! Alors qu'il y avait de quoi réunir un front commun face à Trump et ses derniers couac, là ça va être le retour de la politique politicienne en interne chez les dems avec une partie des démocrates qui va vouloir couper l'herbe sous le pied à l'autre, pendant que l'autre va passer son temps à scruter son arrière plutôt que d'avancer vers l'ennemi commun.

C'est juste débile niveau timing. Mais c'est bien révélateur de la branche progressiste chez les dems : hystérique, basée sur l'émotion du moment.
Citation :
Publié par Anthodev
Même s'ils progressent, le temps qu'ils obtiennent un poids suffisant (législativement parlant/influence incontestable dans le DNC), ça va demander potentiellement une dizaine d'années voir plus
Alors qu'avec un peu de chance, ils peuvent permettre au GOP de rester au pouvoir pendant 30 ans ! Wooohoo !

Bon, pendant ce temps, Trump en a eu marre de Fauci et a décidé de prendre un nouveau conseiller pour le covid : Scott Atlas.

C'est le Raoult local, mais la compétence en moins puisqu'il est radiologue et pas infectiologue. Sa principale qualification : être très régulièrement sur Fox News. Ses états de service ?
Mars : affirme que le Covid ne tuera pas plus de 10 000 personnes aux USA.
Avril : affirme que l'épidémie est désormais contenue aux USA
Mai : affirme que la courbe est désormais aplatie aux USA.
Depuis : recommande d'appliquer le "modèle suédois".
Citation :
Publié par Ron J'interroge
C'est pas un soutien ça, c'est un boulet ! Le message que ça envoie c'est qu'à peine au pouvoir, ça se sera la division interne sur la politique à mener.
La division est entretenu par les deux camps (progressistes et centristes) depuis le début des primaires. Soit ça se fait via les primaires directement à n'importe quel échelon (le DNC qui va explicitement supporter un candidat plus centriste dans un scrutin parce qu'il y a un candidat progressiste sur le ballot ou inversement), soit lors de prises de parole publiques. La dernière "faute" provient des centristes qui ont décidés de privilégier le temps de parole de Républicains lors de la Convention Démocrate au détriment des progressistes ou encore le fait que les centristes refusent de soutenir même pas une seule des propositions majeures des progressistes alors qu'elles sont majoritairement soutenues par l'électorat (et donc ce qui aurait contribué à une meilleure entente entre les deux courants).

À partir de là ça montre que sur le long terme il n'est pas tenable que les deux courants puisse rester dans le même parti. Reste que d'ici l'élection ils vont faire front commun contre Trump.
Trump annonce que la Serbie va transférer son ambassade en Israël à Jérusalem. Le président serbe, assis à côté (on notera son joli bureau ikea) a l'air... surpris

Citation :
Publié par Anthodev
À partir de là ça montre que sur le long terme il n'est pas tenable que les deux courants puisse rester dans le même parti. Reste que d'ici l'élection ils vont faire front commun contre Trump.
Nous ne sommes clairement pas d'accord, nous verrons bien le résultat.

Citation :
Publié par Mahorn
Trump annonce que la Serbie va transférer son ambassade en Israël à Jérusalem. Le président serbe, assis à côté (on notera son joli bureau ikea) a l'air... surpris

Mdr, je me demande s'il a signé sans lire ou si Trump invente en direct
Citation :
Publié par Ron J'interroge
C'est bien ce que j'ai écrit :





Remis en cause par qui ? Source stp.

Encore une fois, ce que j'ai écrit



Je veux bien une source d'un candidat à la Présidence ayant inscrit à son programme de préciser le second amendement sur la possession d'arme en public. J'ai check vite fait je n'ai pas trouvé.

En fait vous ne voulez pas admettre que la position par défaut est le port d'arme même chez les démocrates, et que restreindre le port d'arme est une exception ? Carcan mental européen ?

Je me trompe peut-être, mais dans ce cas je voudrais une source.

D'ailleurs, le programme de Biden ne remet pas en question le port d'arme.
Tu parle de port d'arme par default, ce qui sous-entends que n'importe qui peut s'armer sauf s'il a ete prouve qu'il n'est pas apte. Or la majorite des democrates remettent en cause cette approche. Biden veut rendre obligatoire le background check et la licence pour l'achat d'armes. Si tu prends le programme de l'ensemble des democrates, c'est que par default, tu ne puisse pas acheter d'arme ni en posseder dans l'espace public. Pour en avoir une, il te faudrait faire un background check obligatoire (Biden) et etendre la licence obligatoire pour le port d'arme, voir demende meme un permis (Bloomberg qui avait une vision beaucoup plus europeenne sur le sujet).
Citation :
Publié par Mordreck
Tu parle de port d'arme par default, ce qui sous-entends que n'importe qui peut s'armer sauf s'il a ete prouve qu'il n'est pas apte. Or la majorite des democrates remettent en cause cette approche. Biden veut rendre obligatoire le background check et la licence pour l'achat d'armes. Si tu prends le programme de l'ensemble des democrates, c'est que par default, tu ne puisse pas acheter d'arme ni en posseder dans l'espace public. Pour en avoir une, il te faudrait faire un background check obligatoire (Biden) et etendre la licence obligatoire pour le port d'arme, voir demende meme un permis (Bloomberg qui avait une vision beaucoup plus europeenne sur le sujet).
Port d'arme ou possession d'arme ?

Le port d'arme en lui-même qui est toujours autorisé. Il est toujours autorisé par défaut, c'est son accès, la possession d'arme donc, qui est check et que Biden souhaite durcir.
En France le port d'arme est interdit et son accès et l'exception : forces de l'ordre etc.

Bloomberg est en effet celui qui a la vision la plus européenne du sujet mais j'ai écrit présidentiable. Que je sache Bloomberg n'est pas présidentiable contrairement à Biden qui ne remet pas en cause le port d'arme, uniquement son accès, la possession donc, interdite à quelques exceptions : anciens criminels etc. C'est vraiment partir de la position inverse de la position française qui est d'interdire à tous sauf autoriser à quelques exceptions le port d'arme.

Quand à ce que tu as mis en gras ça sort d'où ?

Ici le programme de Biden sur les armes à feu : https://joebiden.com/gunsafety/

Où est-il écrit que par défaut tu ne puisse pas acheter d'arme ou ne pas en "posséder" dans l'espace public ? Ça veut dire quoi posséder dans l'espace public ? Porter ?

J'ai l'impression que tu confonds le port d'arme et la possession d'arme...

Ce que Biden propose c'est de contrôler la possession des armes à feu plus durement. Mais le port d'arme ? Si tu autorisé à posséder tu es automatiquement autorisé à porter.

Or je pense que pour beaucoup, toi y compris, c'est bien le port d'arme le problème, la possession restreinte d'arme à feu nous semblant universellement sous le coup du bon sens de notre point de vue français. Mais aux USA c'est sacré le port d'arme. C'est une culture différente.

Biden s'attaque clairement à la possession, beaucoup moins au port d'arme.
Citation :
Publié par ShlacK
C'est 3 articles sont a propos d'un meme pays et regime. L'Iran et le regime des Mollahs

[...]

C'est le minimum qu'il pouvait faire.

Pour le reste, il est resté très pragmatique [...]

Je rejoins Smokeur sur le fait qu'en politique etrangere, il etait le moindre mal.
Mais... HELP !!

Vous lisez les articles ? Ou même juste les titres ?

Allez, on va se concentrer sur un seul petit point. Menacer de détruire les sites culturels. Qui fait ça, hors des dictateurs, des organisations terroristes et des criminels de guerre???
@ron

Euh le port d'arme comme la possession d'armes sont déjà pas mal restreints par certains états (New Jersey, Illinois, etc), il n'y aurait a priori aucune nécessité de changer le second amendement pour les mesures dont Mordreck parle.
Le concealed carry requiert un permis dans le New Jersey, en plus du background check pour détenir l'arme, l'open carry d'armes longues chargées y est totalement interdit, vis à vis du 2A il leur suffit d'autoriser l'open carry de revolvers enregistrés (requérant tout de même un background check pour les acheter).


Citation :
Publié par Krylkok
Mais... HELP !!

Vous lisez les articles ? Ou même juste les titres ?

Allez, on va se concentrer sur un seul petit point. Menacer de détruire les sites culturels. Qui fait ça, hors des dictateurs, des organisations terroristes et des criminels de guerre???
Quand trump aura bousillé l’équivalent des Bouddhas de Bâmiyân n'hésite pas à revenir.

Citation :
Publié par Gross E-roar
Après qu'il soit arrivé au pouvoir et que Trump a changé les règles d'engagement, les pertes civiles an Syrie par bombardement aérien ont été multiplié par x5 à x10.
L'indignation des bombardements par drones sous Obama ne s'est pas arrêté parce qu'il y avait soudainement moins de morts, au contraire, mais parce que l'administration Trump a tellement de scandales par semaine qu'il est impossible de tout suivre ce qu'ils font.

Surtout n'oublions notre implication sous hollande, un des plus gros fail historique de ce pays avec la Lybie. Et je suis pas adepte de l'auto flagellation mais bon la quand même.

Citation :
Publié par Aloïsius
Je ne vois pas comment ce pays peut s'en sortir. Quand la moitié de la population croit dans un truc aussi absurde (les satanistes pédophiles qui se nourrissent d'hormones prélevées sur leurs victimes au cours d'orgies durant lesquelles ils arrachent les visages de certaines d'entre elles) parce qu'elle a envie d'y croire, le pays est prêt pour l'autogénocide.
Ton pitch me fait penser au film Régression

Dernière modification par Smokeur ; 06/09/2020 à 01h49.
https://www.forbes.com/sites/tommybe.../#ef5e0b65231d
Citation :
Majority Of Republicans Believe The QAnon Conspiracy Theory Is Partly Or Mostly True, Survey Finds
Les électeurs du GOP sont en voie de putréfaction cérébrale avancée.

Je ne vois pas comment ce pays peut s'en sortir. Quand la moitié de la population croit dans un truc aussi absurde (les satanistes pédophiles qui se nourrissent d'hormones prélevées sur leurs victimes au cours d'orgies durant lesquelles ils arrachent les visages de certaines d'entre elles) parce qu'elle a envie d'y croire, le pays est prêt pour l'autogénocide.
A côté de ces dégénérés, les croyances des Khmers rouges étaient rationnelles. La dernière fois qu'un mouvement politique a à ce point mis les pieds dans le n'importe quoi, c'était l'Ahnenerbe.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
3 connectés (0 membre et 3 invités) Afficher la liste détaillée des connectés