L'Agora

[POGNAX] Politique et économie aux Etats-Unis d'Amérique

Répondre
Partager Rechercher
Avez vous vu la vidéo des flics qui arrêtent les propriétaires du magasin qui les avaient appelés ?

Les mecs sont 10, il y a plein de témoins qui leur disent: "mais non c'est pas eux, ce sont les propriétaires, les pilleurs sont là ils s'enfuient", et genre aucun n'écoute. Le meilleur moment c'est quand un flic dit à une témoin: "Ils sont ou ? Oui on leur passe les menottes là ! C'est pas eux ? Ils sont ou alors ?" pis genre il fait rien ensuite.

C'est du vidéo gag en fait.
Citation :
Publié par Ron .J.
Oui je comprends mieux ton point de vue maintenant que tu as développé et c'est assez vrai si tu considères que le sportif/acteur/chanteur n'est pas un entrepreneur. Mais autant c'est assez vrai en France autant aux USA si tu prends Jordan ou Oprah, ce sont limite des capitaines d'industrie tu vois ce que je veux dire ? Ça n'est pas circonscrit à leur activité d'origine.

Regarder chez les millionnaires oui j'ai bien dit que les milliardaires étaient finalement une comparaison peu pertinente en raison de leur petit nombre et que les millionnaires étaient plus représentatifs.
Je connais peu le cas d'Oprah mais Jordan a dû devenir une véritable légende vivante pour tirer son épingle du jeu et que son nom fasse vendre. Ça ne retire rien à son esprit d'entreprise, juste que l'élément de base c'est son niveau de jeu. Son niveau de jeu a pu faire autant vendre, bien utilisé, qu'à cause du rayonnement médiatique/culturel américain.

C'est pas vraiment une question d'intervention de l'état ou de pression fiscale, contrainte d'embauche ou de temps de travail. Retire tout ces "obstacles" à un FR noir sportif/acteur and co, il sera pas milliardaire à moins d'aller surfer sur la sphère d'influence américaine qui est une meilleure caisse de résonance pour un talent qui a, initialement, rien à voir avec l'intelligence entrepreneuriale.

Et oui les millionnaires ça marcherait mieux. Après pour toutes les raisons évoquées une comparaison serait peut être plus pertinent avec un pays plus libéral que la France, mais d'une échelle plus semblable.

@Zangdar MortPartout

Ils sont noirs les proprios ?
Citation :
Au lieu de la comparaison les chances de réussite des noirs France vs USA, on reforce le centrage du sujet sur les inégalités aux USA, que j'ai pourtant citées afin d'être clair, mais non !
Je compare bien la probabilité de réussir a être milliardaire au USA pour un noir compare a la situation en France et avec des chiffres contrairement a toi.

Selon ces chiffres, et prenons le chiffre 6 vu que pour toi, Oprah et Jordan sont avant tout des gens qui ont "réussit" grâce a leur sens entrepreneurial, la France devrait avoir (6/316)*66 = 1.25 noir milliardaire. Si on ajoute le fait qu'il y est a peu près moitie moins de noir en France, on tombe a 0.625.

Ca serait néanmoins encore oublie un paramètre, il y a proportionnellement plus de milliardaire au US 585/336 (1.8) qu'en France 40/66 (0.6).
Citation :
Tiens Omar Sy puisque tu le cites pourquoi est-il parti aux USA
Parce que la plupart les employés qualifies sont paye plus cher la bas en étant moins taxe.

Citation :
Je pense qu'il faudrait regarder plus du côté millionnaires, où y a pas ce plafond de verre et où tu vois mieux que quelqu'un menant bien ça barque peu devenir riche quelle que soit sa couleur de peau.
Ca serait ridicule de comparer de ce cote pour la raison que j'ai évoque précédemment. Avoir un million en Californie, New-York ou encore Washinton (la ou sont le plupart des millionnaires), ce n'est pas être riche, c'est posséder sa résidence et "un peu" plus. La plupart de mes collègues US seront probablement millionnaire d'ici la fin de leur carrières en restant "simple" employé.
Franchement le mieux c'est de voir par soi même. On en avait parlé vite fait ici mais c'est ubuesque, ça dépasse l'entendement:

https://www.facebook.com/jocelyn.mar...2723683869790/

Note: tout le monde est noir dans l'histoire donc au final ils auraient arrêté des noirs, qui en plus correspondent vachement au stéréotype qu'on se fait des gangs. Ce qui est hallucinant c'est de voir à quel point les flics aux USA sont en mode panique et n'écoutent rien ni personne.
Citation :
Publié par Kio_San
Je compare bien la probabilité de réussir a être milliardaire au USA pour un noir compare a la situation en France et avec des chiffres contrairement a toi.

Selon ces chiffres, et prenons le chiffre 6 vu que pour toi, Oprah et Jordan sont avant tout des gens qui ont "réussit" grâce a leur sens entrepreneurial, la France devrait avoir (6/316)*66 = 1.25 noir milliardaire. Si on ajoute le fait qu'il y est a peu près moitie moins de noir en France, on tombe a 0.625.

Ca serait néanmoins encore oublie un paramètre, il y a proportionnellement plus de milliardaire au US 585/336 (1.8) qu'en France 40/66 (0.6).
Donc on déduit quoi ? Que si il y a des noirs milliardaires aux USA c'est parce que le taux de milliardaires y est plus élevé ?

Très bien mais dans ce cas là, il est toujours juste qu'un noir est mieux de partir aux USA pour devenir milliardaire non ? Du coup en quoi ça s'oppose à mon assertion de départ qui est je rappelle texto : on peut réussir aux USA peu importe sa couleur de peau.
En France on attend démonstration de la même chose.

Citation :
Parce que la plupart les employés qualifies sont paye plus cher la bas en étant moins taxe.
Nous sommes d'accord.


Citation :
Ca serait ridicule de comparer de ce cote pour la raison que j'ai évoque précédemment. Avoir un million en Californie, New-York ou encore Washinton (la ou sont le plupart des millionnaires), ce n'est pas être riche, c'est posséder sa résidence et "un peu" plus. La plupart de mes collègues US seront probablement millionnaire d'ici la fin de leur carrières en restant "simple" employé.
Et par rapport à Paris ? C'est pas un petit peu cher Paris ?

J'ai check vite fait et si NY (Manhattan) est 2x le prix moyen parisien, Los Angeles est moins cher et Washington aussi.
Et d'ailleurs Manhattan c'est pas que du bureau quasiment ?
(Je connais mieux les prix d'Arlington que des grandes cités US )
Citation :
Publié par Ron .J.
Donc on déduit quoi ? Que si il y a des noirs milliardaires aux USA c'est parce que le taux de milliardaires y est plus élevé ?
La réponse me semble bien plus simple que ça : l'immense majorité des milliardaires français sont des héritiers. La vraie remarque n'est pas noir ou pas noir, elle est que la France produit moins de milliardaires qui partent de 0 que les US (pour plein de raisons dont on pourrait discuter mais qui sont hors sujet).
Depuis une dizaine de posts, Ron J utilise le mot "réussir" pour dire "devenir milliardaire".
Pour moi exploiter les gens pour devenir riche, ce n'est pas une réussite et que le modèle français le permette moins est tout à l'honneur de la France.
Une police secrète / milice a été déployée dans Washington DC

L'un des fondements du maintient de l'ordre dans une démocratie, c'est la possibilité d'identifier à quel corps appartient chaque individu, ainsi que de savoir à qui il réponds : cela permet, en cas de dérapage putatif, de remonter la chaîne de commandement.
Dans le cas des polices secrètes, personne n'a besoin d'assumer les erreurs ou abus - ce qui mécaniquement tends à déshiniber leurs membres.
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Une police secrète / milice a été déployée dans Washington DC

L'un des fondements du maintient de l'ordre dans une démocratie, c'est la possibilité d'identifier à quel corps appartient chaque individu, ainsi que de savoir à qui il réponds : cela permet, en cas de dérapage putatif, de remonter la chaîne de commandement.
Dans le cas des polices secrètes, personne n'a besoin d'assumer les erreurs ou abus - ce qui mécaniquement tends à déshiniber leurs membres.
Et c'est encore Barr à la barre. Il a été nommé AG pour préparer le coup d'Etat de Trump en Novembre, cela se confirme à chaque action et chaque décision qu'il prend depuis sa nomination.
Citation :
Donc on déduit quoi ? Que si il y a des noirs milliardaires aux USA c'est parce que le taux de milliardaires y est plus élevé ?
Que cela pourrait s'expliquer par le fait qu'en effet, il y a plus de milliardaires, plus de noirs ainsi qu'une plus grande population. De plus, et ce même sans faire intervenir ces variables, il parait assez probable que la différence statistique entre la France et les US soit non significative. Avec ces variables, ça me parait évident. Je te laisse le soin de faire le calcul cependant.


Citation :
L'un des fondements du maintient de l'ordre dans une démocratie, c'est la possibilité d'identifier à quel corps appartient chaque individu, ainsi que de savoir à qui il réponds : cela permet, en cas de dérapage putatif, de remonter la chaîne de commandement.

Je pense que le fait de ne pas pouvoir remonter la chaîne de commandement, et le manque d'action si on y parvient, est justement une de raison qui ont menées a ces manifestations. C'est assez impressionnant les réactions suite au premières manifestations, bcp de mes connaissances au US sont vraiment outre par ce qu'il se passe et apriori c'est le sentiment de plus en plus de républicains également (d'après ce qu'ils disent en tout cas). Le coup de la photo op, ça en a marque beaucoup.
Citation :
Publié par Dawme
La réponse me semble bien plus simple que ça : l'immense majorité des milliardaires français sont des héritiers. La vraie remarque n'est pas noir ou pas noir, elle est que la France produit moins de milliardaires qui partent de 0 que les US (pour plein de raisons dont on pourrait discuter mais qui sont hors sujet).
Je suis bien d'accord finalement.

Citation :
Publié par Ex-voto
Depuis une dizaine de posts, Ron J utilise le mot "réussir" pour dire "devenir milliardaire".
Pour moi exploiter les gens pour devenir riche, ce n'est pas une réussite et que le modèle français le permette moins est tout à l'honneur de la France.
C'est pour ça que nous allons devenir les vassaux des autres puissances et que toute la philosophie derrière ta phrase (à laquelle je pourrais adhérer si ça se trouve) va se faire écrabouiller.
Citation :
Publié par Ex-voto
Depuis une dizaine de posts, Ron J utilise le mot "réussir" pour dire "devenir milliardaire".
Pour moi exploiter les gens pour devenir riche, ce n'est pas une réussite et que le modèle français le permette moins est tout à l'honneur de la France.
Oui, bof. Ce n'est pas pour cela que le taux d'exploitation est moindre en France (ou dans tout autre pays). Doit-on encore préciser que les travailleurs n'ont pas de frontières.

Sinon, en effet, le ragoût que nous sort Ron J est bien pitoyable.
Citation :
Publié par Ron .J.
C'est pour ça que nous allons devenir les vassaux des autres puissances et que toute la philosophie derrière ta phrase (à laquelle je pourrais adhérer si ça se trouve) va se faire écrabouiller.
Ça on nous le sort à tout bout de champs depuis le tournant de la rigueur, ça commence à dater comme argument. En 40 ans de '' on va dans le mur !! '', on a réussit à se maintenir en étant la 7ème puissance économique mondiale, malgré l'émergence de la Chine, de l'Inde et du Brésil dans le classement (de tête, je suis sur mobile). Plutôt pas mal.

Si il y a vassalisation elle n'est pas à chercher dans le domaine économique, mais dans des décisions comme la ré intégration dans l'OTAN et la fin de la '' 3ème voie'' gaulliste.

Mais on s'éloigne du sujet.

Concernant les US, je suis assez frappé par la violence sociale de ce qu'il se passe. Il y a 1 an 6 mois quand je voyais '' Trump va faire un coup d'état '', je haussais les épaules.
C'est plus aussi net maintenant et je crains le mois de novembre.
Citation :
Publié par Kedaïn
Concernant les US, je suis assez frappé par la violence sociale de ce qu'il se passe. Il y a 1 an 6 mois quand je voyais '' Trump va faire un coup d'état '', je haussais les épaules.
C'est plus aussi net maintenant et je crains le mois de novembre.
C'est écrit en gros depuis avant même son élection. Le mec était soutenu par tout ce que les USA comptaient de milices fascistes et annonçait à l'avance que l'élection était "truquée" et qu'il ne reconnaîtrait pas une éventuelle défaite. Son principal slogan de campagne dès le départ c'était "lock her up", à savoir la promesse de mettre en prison son opposante.

Depuis, il ne s'est pas passé une seule semaine sans qu'il ne manifeste ses penchants pour le viol de l'esprit des lois ou de la constitution, sa haine de la presse libre, sa mégalomanie narcissique, son intolérance absolue à la critique, son besoin maladif de mentir à tout sujet et son autoritarisme infantile.
Donald Trump, c'est depuis le départ une sorte de Bokassa à perruque blonde, mais à la tête d'une démocratie dotée de nombreux contre-pouvoir et qui s'avère être la première puissance mondiale.
Quatre ans, c'est court pour tout flanquer par terre et mettre en place un régime autoritaire. Mais il était évident dès le départ qu'il allait tenter le coup, d'une manière ou d'une autre, s'il en avait l'occasion.
La police militarisée secrète dans les rues de Washington, c'est la suite logique du limogeage des inspecteurs généraux, de la purge conduite contre les fonctionnaires trop scrupuleux, des appels répétés à la haine ou la violence contre la presse ou ses opposants, de l'installation de juges ineptes mais aux ordres par centaines dans les tribunaux fédéraux et de la nomination d'un partisan de l'autocratie au poste d'Atorney General.
Et ce n'est certainement pas terminé.

A propos des inspecteurs généraux virés par Trump pour des motifs variés (en particulier pour pouvoir piller tranquille les fonds du plan de relance) : https://www.nbcnews.com/politics/con...swers-n1225041
Cool. Mais ça ne change rien, puisqu'en attendant, il n'y a plus d'inspecteur général dans ces administrations. Et c'est tout ce qui compte pour Trump et sa bande, c'est même encore plus simple.
Citation :
Publié par Kedaïn

Concernant les US, je suis assez frappé par la violence sociale de ce qu'il se passe. Il y a 1 an 6 mois quand je voyais '' Trump va faire un coup d'état '', je haussais les épaules.
C'est plus aussi net maintenant et je crains le mois de novembre.
C'était une société violente avant Trump, sous Obama on pourrait parler de "parenthèse" enchanté mais dans les faits cette société restait violente. Alors avec un président comme Trump fallait pas espérer de miracle. Ce président c'est une invitation à tout bon raciste de ce comporter comme le bon raciste qu'il est. Donc à partir de là faut pas s'étonner si ça dérape. D'ailleurs ça va au delà de la question du racisme, car Trump il encourage aussi la violence contre les "gauchistes" contre les journalistes etc.. Moi en fait je m'étonne au contraire qu'on assiste pas à plus de violence notamment contre les gauchistes et contre les journalistes.
Mais bon l'année n'est pas fini, et je m'attends au pire en novembre et entre novembre et janvier. Voire au delà en particulier si Biden l'emporte de peu (et en imaginant que Trump parte bien) il sera contesté par les 15/20% de fanatique de Trump en gros ceux qui sont sur-armée et bien à droite sans oublier les motards (c'était dans un de ces discours il avait un délire avec les motard....)
Citation :
Publié par Aloïsius
Donald Trump, c'est depuis le départ une sorte de Bokassa à perruque blonde, mais à la tête d'une démocratie dotée de nombreux contre-pouvoir et qui s'avère être la première puissance mondiale.
Quatre ans, c'est court pour tout flanquer par terre et mettre en place un régime autoritaire. Mais il était évident dès le départ qu'il allait tenter le coup, d'une manière ou d'une autre, s'il en avait l'occasion.
Je n'ai jamais eu de doute sur le personnage en lui même, mais effectivement je pensais les contre pouvoirs plus solides, l'esprit républicain plus implanté. On parle quand même d'un pays qui a fait sa révolution en citant Harrington et Locke, qui a mis le feu au poudre pour une question constitutionnelle (la représentation des colonies à Westminster).

Je ne m'explique pas l'apathie des opposants, le manque de réaction des administrations, des hauts fonctionnaires, des démocrates.

Si vraiment les choses tournent mal en novembre, je serais curieux de lire l'avis de quelques historiens compétents sur le '' où est-ce que ça a commencé ? ''. La tolérance du gerrymandering ? Le non règlement de la question raciale depuis 1865? L'envoie de troupes US en Chine durant la révolte des Boxers, sans l'aval du Congrès ? Ou plus tard, avec Bush fils et sa guerre du golfe bis ? La perte de l'adversaire communiste qui n'oblige plus les USA à au moins feindre d'être pro-démocratie ?

Cette période est assez flippante, mais passionnante du point de vue de l'analyse de l'histoire longue, de l'étude des nations républicaines apparues au XVIII/XIXeme siècle etc...
Citation :
Publié par Kedaïn
La tolérance du gerrymandering ?
Cela me semble le truc crucial. Les politiques US, en particulier les Républicains, ont pris l'habitude que ce soient les élus qui choisissent les électeurs et non plus l'inverse. Dès lors, la démocratie est à l'agonie, en particulier parce que ça favorise les plus extrémistes et parce que ça habitue les moins scrupuleux à se transformer en parti unique minoritaire. Je crois que c'est en Géorgie que le découpage permettait au GOP d'avoir une majorité du style 11-3 alors qu'ils étaient minoritaires en voix, et l'auteur du découpage regrettait de ne pas avoir pu faire du 13-1...
Les démocrates sont largement responsable de ça, parce que ce problème n'est pas nouveau et ils ont rien fait pour changer ça et justement mettre des règles du jeu évitant ce genre de pratique. C'est le problème quand tu as des trucs du genre ça profite aux 2 camps, donc personne ne fait rien pour changer les choses. Et puis un jour un des 2 camps décide que finalement pourquoi pas pousser la technique un peu plus loin puisque ça permet d'assurer une victoire. Et là l'autre camp a bien l'air con ensuite de pleurer face à la nouvelle donne.

Les démocrates ont joué avec le feu, et voilà.... Pourtant y avait des signaux d'alerte du genre l'élection de Bush qui a démontré que les républicains étaient prêt à tout.
Citation :
Publié par Thesith
Les démocrates sont largement responsable de ça, parce que ce problème n'est pas nouveau et ils ont rien fait pour changer ça et justement mettre des règles du jeu évitant ce genre de pratique. C'est le problème quand tu as des trucs du genre ça profite aux 2 camps, donc personne ne fait rien pour changer les choses. Et puis un jour un des 2 camps décide que finalement pourquoi pas pousser la technique un peu plus loin puisque ça permet d'assurer une victoire. Et là l'autre camp a bien l'air con ensuite de pleurer face à la nouvelle donne.

Les démocrates ont joué avec le feu, et voilà.... Pourtant y avait des signaux d'alerte du genre l'élection de Bush qui a démontré que les républicains étaient prêt à tout.
C'est forcément un échec de la classe politique dans son entier quand on en arrive à ce stade là, même si ceux qui en tirent profit sont à l'heure actuelle les Républicains.

Après même si le gerrymandering est un facteur technique déterminant, je pense vraiment qu'il y a des enjeux sociaux et culturels qui explique la dérive à laquelle on assiste.

Les États-Unis ont toujours été divisé en interne: à l'origine entre Insurgents et Loyaliste, ensuite entre fédéraliste et centraliste, puis vient la division économique nord/sud qui amène la guerre de Sécession, dont le résultat solde la question de l'esclavage sans aucune négociation: le nord impose ses vues au sud défait. Le seul semblant d'union nationale est au XXème siècle face aux enjeux de politique extérieur (WWI, WWII, Guerre Froide). En dehors des ces situations, les USA restent un pays extrêmement divisé, on est loin des sédimentations nationales observées en Europe.
Citation :
Publié par Éraflure
https://theappeal.org/minneapolis-ci...public-safety/

Minneapolis annonce le démantèlement (pas la mise à pied, le démantèlement) de son département de police en faveur d'un système de sécurité publique communautaire.
Citation :
Since Floyd’s killing and the protests that ensued, officials in Los Angeles and New York City have called for making deep cuts to swollen police budgets and reallocating those funds for education, affordable housing, and other social services.

Depuis la mort de Floyd et les manifestations qui ont suivi, des personnalités à Los Angeles et New York City ont appelé à réaliser des coupes profondes dans les budgets de police hypertrophiés et à allouer ces fonds à l'éducation, au logement abordable et d'autres services sociaux.
(traduction de moi)
Comme quoi la recette est pas nouvelle, malgré les fantasmes fiévreux des autoritaristes de tout bord: moins de bâton, plus de carotte. "Ouvrir une école, fermer une prison" comme dirait l'autre.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
Franchement le mieux c'est de voir par soi même. On en avait parlé vite fait ici mais c'est ubuesque, ça dépasse l'entendement:

https://www.facebook.com/jocelyn.mar...2723683869790/

Note: tout le monde est noir dans l'histoire donc au final ils auraient arrêté des noirs, qui en plus correspondent vachement au stéréotype qu'on se fait des gangs. Ce qui est hallucinant c'est de voir à quel point les flics aux USA sont en mode panique et n'écoutent rien ni personne.
Mdr oui cette vidéo est excellente.
Je ne vois pas spécialement de racisme là dessus mais ils n'ont aucunes idées de quoi faire. Déjà on dirait qu'ils jouent leurs vie à tous arriver en courant, ensuite ils arrêtent les mecs au pifs sur le côté, t'en as 2 ou 3 qui se mettent à courser des mecs en traversant la route. Et à la fin la vidéo FB n'est pas complète mais ils "arrêtent" une meuf qui passait en voiture mdr. Personne ne parle calmement, entre les flics qui sont perdus et la journaliste (?) qui crie, personne n'est calme, c'est n'importe quoi.

Autre chose auquel les flics aux USA doivent faire ca, qui ne les aide pas niveau racisme, ce sont les signalements qu'ils recoivent. Je viens de passer beaucoup trop de temps a retrouver la source sans succès, mais en gros le mec disait qu'il s'était branché sur la radio de la police et il disait que pour décrire les suspects blancs tu avais beaucoup de détails, alors que pour les noirs ils avaient aucunes infos quasiment du coup c'est chaud ensuite derrière.
Pour ceux qui n'ont pas le temps de faire des listes des brutalités policières, et pour se faire une idée des problèmes, un ensemble de vidéos sur le sujet :

https://docs.google.com/spreadsheets...nU0MdWZ1hw7MiQ

Probablement quelques trucs hors contexte dans le tas vu le nombre de vidéos, mais il y a largement de quoi prouver l'incompétence, la soif de sang et le racisme des forces de l'ordre.
Citation :
Publié par Mimu
Mdr oui cette vidéo est excellente.
Je ne vois pas spécialement de racisme là dessus mais ils n'ont aucunes idées de quoi faire. Déjà on dirait qu'ils jouent leurs vie à tous arriver en courant, ensuite ils arrêtent les mecs au pifs sur le côté, t'en as 2 ou 3 qui se mettent à courser des mecs en traversant la route. Et à la fin la vidéo FB n'est pas complète mais ils "arrêtent" une meuf qui passait en voiture mdr. Personne ne parle calmement, entre les flics qui sont perdus et la journaliste (?) qui crie, personne n'est calme, c'est n'importe quoi.
parfois c'est ça à se demander s'ils mettent pas des trucs bizarres dans la bouffe là-bas pour rendre les gens comme ça
Répondre

Connectés sur ce fil

 
4 connectés (0 membre et 4 invités) Afficher la liste détaillée des connectés