L'Agora

[POGNAX] Politique et économie aux Etats-Unis d'Amérique

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par ShlacK
C'est une situation où Trump et les démocrates font de la surenchère. Encore une fois, pour ma pomme, si les stats de Trump sont assez corrects, oui, le mur se payera de lui même en quelques années. Et non, personne n'a dit que tous les problèmes seront réglés avec un mur. Il faut juste s'assurer que s'il a son mur, ça ne sera pas une ligne maginot version USA qui coûtera plus de 5 milliars de dollars pour peu d'effet.
Mais quelle surenchère ? C'est Trump qui s'excite tout seul, les démocrates sont sur la même ligne depuis le début. Ca a été répété sur ce topic, mais Trump aurait eu beaucoup plus de facilité à faire passer cette mesure dans les deux premières années de son mandat, c'est son problème s'il s'excite maintenant, et la plupart de ses arguments pour le mur ont été débunkés un peu partout (4 000 terroristes retenus à la frontière grâce au mur avec le Mexique, non mais il y a vraiment des gens qui croient à ce genre de trucs ?). Sérieux, regarde le message de Makhno, il faudra m'expliquer en quoi c'est une surenchère de la part des démocrates quand on arrive à ce niveau de grand guignol

On est pile dans l'argument classique du "c'est la même chose des deux côtés" qui fait si mal à ce pays. Surtout que concernant les opiacés, tu vas pas me faire croire que les démocrates ignorent l'existence de cette crise et ne veulent rien faire pour lutter contre, c'est pas les démocrates qui sont le plus du côté des "big pharma" en général.

Citation :
Publié par 'Radigan_-
Complètement d'accord.

Mais bon, le problème c'est que les démocrates sont en principe contre l'idée de "mur". Un mur, c'est le mal. Tu rajoutes à ça qu'ils sont contre tout ce que Trump dira ... bah y'a pas moyen d'avancer. Je pense qu'il devrait forcer et faire faire le mur par l'armée en contournant le blocage. Il faut absolument qu'il montre qu'il fait tout pour appliquer son programme sinon la campagne de 2020 sera difficile. Il y a un risque qu'il ne soit pas réélu, et ce serait dramatique pour les USA et pour le monde.
Le problème, c'est que les démocrates sont contre l'idée du mur, quand il n'y a quasiment aucun argument employé par Trump qui fasse sens. C'est pas un discours mélodramatique qui va y changer quoi que ce soit, et les américains ne s'y sont pas trompés :
-Il y a plus de gens qui ont regardé le debunking du discours de Trump par les démocrates que de gens qui ont regardé son discours
-Vu qu'on en parlait avec Aloisius il y a une semaine : Trump et les républicains perdent du terrain au jeu de qui est à blâmer pour le shutdown et donc devrait y mettre fin.

Les sondages montrent également que seuls 35% à peu près des électeurs considèrent le mur comme nécessaire, donc même pas tous les supporters de Trump (qui tourne autour de 41% de popularité). Le coup du mur était un argument accrocheur lors de la présidentielle, parce qu'en 2016 l'élection s'est jouée avant tout à "qui est le moins détesté parmi ses supporters". Mais pour moi tu fais une erreur de lecture en disant qu'il a besoin du mur pour remporter 2020. Au contraire, si les démocrates présentent un candidat moins clivant que Clinton, l'élection se jouera probablement au centre (comme les midterms), or Trump ne s'adresse qu'à sa base électorale, au risque de cliver le reste de l'électorat. Il ne faut pas oublier que s'il déclenche ce shutdown, c'est uniquement à cause des animateurs de talk show conservateurs, et sans se renseigner sur l'avis général de la population. Sauf que mur ou pas, les républicains voteront pour lui en 2020, alors qu'imo il perd clairement des points auprès des électeurs indépendants en montrant qu'il n'est pas capable de faire des compromis et qu'il est prêt à mettre en danger le gouvernement pour un truc que ces électeurs ne veulent de toute façon pas.

De fait, pour moi prolonger le shutdown est très loin d'être la stratégie idéale pour 2020. L'article de FiveThirtyEight insiste sur le fait qu'en général les shutdowns n'ont pas d'effets durables sur l'opinion, mais si Trump prend une posture aussi agressive pour chaque bras de fer avec les démocrates, je doute qu'il récupère les électeurs indépendants d'ici 2020.
Trump a claqué la porte de la réunion de conciliation avec les Démocrates. Dans le style du personnage, en réaction à une position idéologique et de principe et il ne veut pas négocier, au fond pourquoi pas. Il affirme aussi, et j'en suis sidéré (il ose tout)
Citation :
Le président états-unien avait assuré qu’il avait le soutien du Parti républicain plus tôt dans la journée mercredi. « Le parti est très, très uni », a déclaré M. Trump après une rencontre avec les sénateurs du « Grand Old Party » (GOP, surnom du Parti républicain) au Capitole. « Les républicains veulent la sécurité aux frontières (…), ils veulent une barrière en acier ou un mur en béton, peu importe », a-t-il encore martelé.
alors que le shutdown a commencé sous contrôle Républicain de la Chambre et du Sénat, et que le Biggest Wall aurait du être financé depuis son élection. Il a une capacité extraordinaire a affirmer être dans le camp des vainqueurs quoiqu'il en soit.



Portrait (dithyrambique) de Mueller : sacré bonhomme, mais si quelqu'un à une source moins admirative, je suis preneur.



Réseaux sociaux : les manipulations sournoises des méchants ... Démocrates.
Citation :
Parmi ces méthodes : la création d’une page Facebook enjoignant à l’Etat d’Alabama de bannir l’alcool (« Dry Alabama »). Cette page a été active à la fin de l’année 2017, au moment où se jouait l’élection pour un siège au Sénat, remportée de justesse par le démocrate Doug Jones face au républicain Roy Moore. Présentant l’alcool comme un ennemi, la page Dry Alabama affichait aussi son soutien à Roy Moore, laissant entendre que ses supporteurs (et donc sa base politique) pouvaient être en faveur d’une limitation de l’alcool au sein de l’Etat. Il s’agissait, en réalité, d’une page tenue par des démocrates, qui espéraient de la sorte démobiliser les électeurs de Roy Moore attachés à la consommation d’alcool, selon le New York Times. « Si nous n’employions pas ces techniques, nous nous battrions avec une main attachée dans le dos », a expliqué au quotidien américain Matt Osborne, un sympathisant démocrate impliqué dans le stratagème.
Quel bande de [insultes diverses] : justifier un comportement car un autre l'utilise.

Citation :
Selon les informations du Washington Post, ce « projet Birmingham » a pu exister grâce au million de dollars versé par Reid Hoffman au consortium American Engagement Technologies (AET), présenté comme spécialiste d’opérations d’influence et de lutte contre la désinformation sur les réseaux sociaux. Multimillionnaire de la Silicon Valley, Reid Hoffman est connu pour avoir fondé Linkedin, mais aussi pour son fort soutien à la campagne d’Hillary Clinton de 2016.

Dans une déclaration au Washingon Post, et dans un texte publié sur Medium à la fin de décembre, il a toutefois démenti avoir été au courant des opérations précises menées grâce à son argent donné à l’AET. Il y explique être contre la diffusion de fausses informations et l’utilisation de faux comptes dans le cadre d’une campagne électorale… tout en présentant ses excuses pour avoir financé des activités qui ont pu mener de telles actions. Par exemple, la création de faux comptes Twitter d’apparence russe dans le cadre de l’élection sénatoriale d’Alabama : ces comptes se sont abonnés au candidat républicain Roy Moore, ce qui a pu jeter le doute sur d’éventuels liens entre le candidat et la Russie.
Même constat.


Roy Moore est détestable, l'élection devrait être refaite.
Hum.

"Bien que je n'apprécie en aucun cas le perdant Roy Moore, je pense qu'il faudrait refaire l'élection (donc lui relaisser sa chance) étant donné les circonstances de celle ci. "

C'est mieux ? (oui)
J'ai envie de dire que si l'élection devait être refaite, ça serait avec de sérieuses garanties que ce genre de méthodes ne soient plus jamais employées côté démocrate comme côté républicain. Autant dire que c'est mal parti, cf l'élection en Caroline du Nord. Sinon ça serait juste tendre le bâton pour se faire battre et en rajouter à cette fausse équivalence comme quoi les deux camps sont similaires.

Un aspect sur lequel j'espère que les démocrates seront bien irréprochables, c'est sur le gerrymandering. Un plan de gerrymandering établi par des démocrates dans le New Jersey a d'ailleurs été abandonné en décembre suite à un "backlash" important.
Citation :
Publié par Xxoi!
Réponse courte : si, les opiacés de synthèse et donc sous prescriptions, sont bien la première cause d'overdose.
Non pas sur prescription. Là ou SchlacK n'a pas tort c'est que le fentanyl n'est pas massivement prescrit, du moins de ce que j'ai lu, le gros des opioïdes prescrits c'est oxycontin/oxycodone.

Et c'est pas la même chose, l'oxycodone est 2 fois plus puissant que la morphine, le fentanyl quasi 100 fois.

La prescription du fentanyl a l'air d'être sévèrement encadrée aux US : https://en.wikipedia.org/wiki/Fentanyl

Citation :
In the U.S., fentanyl is a Schedule II controlled substance per the Controlled Substance Act. Distributors of Abstral are required to implement an FDA-approved risk evaluation and mitigation strategy (REMS) program.[72][73] In order to curb misuse, many health insurers have begun to require precertification and/or quantity limits for Actiq prescriptions
​
Après il est vrai de dire que ces mauvaises pratiques médicales ont rendu une partie de la population dépendante, population qui s'est ensuite tournée vers le fentanyl illicite, qui se trouve soit sur internet via les sites chinois soit dans la rue.

Dans tous les cas, ce mur n'y changera pas grand chose à priori.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Kikako
Hum.

"Bien que je n'apprécie en aucun cas le perdant Roy Moore, je pense qu'il faudrait refaire l'élection (donc lui relaisser sa chance) étant donné les circonstances de celle ci. "

C'est mieux ? (oui)
Oui là ça semble plus logique moins contradictoire (ou plutôt paradoxal).
@Sayn
C'est un peu technique. J'avais entendu parlé d' un problème de différence dosage fiable entre un usage thérapeutique et l'overdose, donc qu'une automédication/usage récréatif peut plus facilement aboutir au décès ? ou alors c'est du à un produit peu cher donc peu coupé ?
Citation :
Publié par -Mouette-
De toute c'est le bal des faux culs, si le GOP/Trump voulait du mur ils auraient très bien pu le faire pendant les deux ans ou ils avaient tous les pouvoirs, les démocrates eux ont pour la plupart voté favorablement pour la construction d'un mur à un moment.


C'est comme la grande Michelle Obama qui luttait contre l'obésité, pourtant en 8ans les Obama n'ont pas vraiment essayé d'imposer la moindre norme alimentaire pour lutter efficacement contre ça.
. Le secure fence acte a eté voté en 2006 sous Bush.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Barri%..._et_le_Mexique
Le vote democrate n'etait pas majoritaire. Et si Obama / Clinton et Schumer avaient bien voté "pour", c'était pour ne pas avoir pire encore.
https://www.politifact.com/truth-o-m...der-wall-2006/

Pour l'obésité...
https://www.lesechos.fr/02/05/2017/l...elle-obama.htm
Les US diront merci à Trump.

@Sayn : effectivement.
Message supprimé par son auteur.
On peut toujours trouver que ce n'est "pas assez", mais quand l'un fait quelque chose, et l'autre ne fait strictement rien, si ce n'est défaire ce qu'à fait le prédécesseur, au moins on a l'honnêteté de ne pas faire une réponse prétendant que les deux sont équivalents.

C'est la 2eme fois (entre ça et l'écologie) où je te reprends et t'enjoins à ne pas mettre Obama et Trump en équivalence.
Qu'est ce que tu veux, c'est à la mode. Tous les mêmes, y'en a marre, comme dit la chanson

J'espère vraiment que les démocrates vont nous sortir un candidat blanc comme neige, encore que ça ne suffira probablement pas à éviter les critiques sur le jour où il a mal mis sa cravate ou celui où il n'a pas remercié un caissier.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par -Mouette-
Pour moi c'est exactement ça ils sont tous dans la continuité total les uns des autres, ya que la com et quelques trucs à la marge qui change selon qui est président.
Ben ma foi, tant mieux pour toi. En attendant c'est Trump qui est président, encore une grande victoire pour le parti des relativistes. On finirait par ne plus pouvoir les compter

Sinon, je viens de voir passer ça, encore une grande victoire du GOP, le parti de la tolérance : les républicains du comté de Tarrant, au Texas, s'apprêtent à voter sur la destitution du vice président du parti dans le comté. Son crime ? Il est musulman.

Citation :
Republican Dorrie O’Brien is leading a group of colleagues in an attempt to unseat Shahid Shafi, a trauma surgeon in Forth Worth, the largest city in Tarrant County.

“We don’t think he’s suitable as a practicing Muslim to be vice chair because he’d be the representative for ALL Republicans in Tarrant County, and not ALL Republicans in Tarrant County think Islam is safe or acceptable in the U.S.,” O’Brien wrote in a Facebook post.

O’Brien also said that the desire to reconsider his appointment is not because of his religion, but instead because Shafi may be loyal to Islamic law or connected to “Islamic terror groups.”
Ah non pardon, en fait c'est pas à cause de sa religion, c'est parce que c'est probablement un terroriste ou un sympathisant d'ISIS, ça change tout !
Citation :
Publié par Sayn
Après il est vrai de dire que ces mauvaises pratiques médicales ont rendu une partie de la population dépendante, population qui s'est ensuite tournée vers le fentanyl illicite, qui se trouve soit sur internet via les sites chinois soit dans la rue.

Dans tous les cas, ce mur n'y changera pas grand chose à priori.
Voila. Tu as la bonne réponse désormais . Apparemment, les groupes pharma ont lancé de grosses pubs et autre (genre repas gratuit pour les médecins etc..) pour encourager ces derniers a prescrire leur opiacés. (perso, je n'ai pas vu cela de mes yeux vu que je suis en pédiatrie et je suis arrivé au moment ou les groupes pharma derrière les opiacés se sont fait plus discret)

Mais c'est vrai qu'il y a quelques années, pour une simple chirurgie sur ma personne, on m'avait prescrit 30 pillules d'opiacés juste comme cela. Actuellement, ca ne le fait plus. Car c'est comme cela que bcp sont devenus accro après.
Pour rappel, un des gros problèmes de l'industrie du soin aux USA est Purdue Pharma, dirigé par un milliardaire possédant à la fois le brevet de l'oxycontin, mais aussi le brevet d'un traitement récent visant à contrer l'addiction à ... l'oxycontin. L'Etat ne forçant pas un monopsone dans ce beau système ultralibéral, libre à eux de vendre de l'oxycontin à la pelle en faisant de l’œil aux directeurs d'hôpitaux puisque le patient a ensuite le choix entre :

- Continuer l'oxycontin jusqu'à son overdose, rien de tel pour fidéliser le client
- Sombrer dans l'illégalité et le deal de drogue (et quand même se ruiner)
- Acheter le traitement vendu à un prix purement arbitraire. Ils peuvent se faire les plus grosses marges qu'ils peuvent imaginer tant que les gens sont assez désespérés et riches pour payer.

On parle du pays où ce genre de pratique existe, donc imaginez les bénéfices. La dépendance à l'oxycontin a grimpé d'environ 500% aux USA ces 15 dernières années.
On va aussi rappeler que certaines personnes ont défendu ce système médical sur ce topic même. https://jolstatic.fr/forums/jol/images/icons/icon14.gif
Un autre effet visible des ravages de la drogue :
J'ai une connaissance fiable qui m'a expliqué que la World Bank est passée de banque de prêt pour pays (hideuse et vorace banque) à moyen de prêt politique pour les USA (tient c'était mieux avant). Cette personne a donc été remercié avec pas mal d'autre car il n'est pas nécessaire de traité autant d'info lorsque le prêt n'a pas à être remboursé, même à taux faible. Pour les dates, à la grosse louche, dix ans. Les USA ont maintenu la façade (dont pas mal de données en accès publique toujours utiles).
Trump n'est pas aussi subtile.
Message supprimé par son auteur.
Le shutdown est devenu aujourd'hui le plus long shutdown vécu par les Etats-Unis. Nous en sommes à 22 jours et il n'y aucune porte de sortie en vue. Les deux camps restent sur leur position : les démocrates refusent de débloquer 5 milliards pour un mur, et Trump refuse de négocier en deça de ces 5 milliards. Trump a déclaré plusieurs fois envisager de déclarer un état d'urgence pour prélever des fonds sur les fonds destinés à la reconstruction des infrastructures au Texas, en Caroline du Nord et à Porto Rico, mais autant dire que ça risque de ne pas débloquer grand chose puisque l'état d'urgence serait probablement contesté devant la justice.

Les effets commencent à se faire ressentir. Dans les parcs nationaux, l'absence de personnel fait que les infastructures sont dans un état déplorable, il y a des déchets partout, et dans le Joshua Tree National Park, des personnes en 4x4 ont carrément coupé des arbres pour pouvoir accéder au parc. Dans les aéroports aussi on commence à ressentir les effets, puisque de plus en plus de personnel du TSA (ceux qui sont chargés de la sécurité dans les aéroports) commencent à prendre congé. Certains terminaux sont désormais contraints de fermer plus tôt, et ça ne devrait pas aller en s'arrangeant. Au total, 800 000 fonctionnaires ne peuvent pas être payés sous ce shutdown.

Je ne vois vraiment aucune solution pour le moment, à moins d'un coup d'éclat des républicains au Sénat mais il y a peu de chances que McConnell aille à l'encontre de la volonté de Trump. Le pire, c'est qu'en 22 jours, je ne suis même pas sûr qu'il y ait vraiment eu de tentative de négociation. Par exemple, la semaine dernière Pence a invité Schumer et Pelosi pour discuter du mur, mais il lui avait été interdit de faire une proposition... Sans parler du fameux meeting où Trump est parti en claquant la porte.
Bah Trump s'est foutu dans un trou comme un grand.
Le temps joue contre lui vu que la plupart des américains ne sont pas dupes de qui est responsable du blocage. Et la pression monte aussi du coté du GOP.
Bref les démocrates n'ont qu'à tranquillement attendre et j'espère bien qu'ils ne lui céderont pas un pouce.

Dernière modification par ClairObscur ; 12/01/2019 à 16h11.
Citation :
Bah Trump s'est foutu dans un trou comme un grand.
Le temps joue contre lui vu que la plupart des américains ne sont pas dupes de qui est responsable du blocage. Et la pression monte aussi du coté du GOP.
Bref les démocrates n'ont qu'à tranquillement attendre et j'espère bien qu'ils ne lui céderont pas un pouce.


Et pendant ce temps là 800 000 fonctionnaires d'Etat ne touchent plus leurs salaires.....
Après l'on s'étonne que la population ne puisse plus saquer les politiques sérieusement....
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés