L'Agora

Bientot un Internet propre merci Big Brother ! (#6)

Répondre
Partager Rechercher
Ce fil de discussion a été automatiquement créé suite a la clôture d'un fil dont la longueur pouvait avoir un impact négatif sur les performances du serveur.

Nous vous invitons à poursuivre vos discussions à propos du sujet initial dans ce fil.

Voici l'adresse du fil précédent : https://forums.jeuxonline.info/showthread.php?t=1063230
Euh ... c’était pas Cameron qui voulais filtrer les réseau pour interdire le Pr0n ?
Ha ben si , c'était bien lui.

La liberté d'expression chez les anglais ça tiens plus du voeux pieu qu'autre choses ... c'est un peu comme chez nous , t'as le droit de baver mais tu dois répondre des bavures si ça plait pas à tout le monde.
En gros il n'y a pas de liberté d'expression ... les ex-mineurs et les irlandais me comprennent ...

Moi ça m'étonne à peine du coup ce qui se passe dans cette affaire. La CIA a toujours été capable de faire chier ou disparaître qui ils veulent sans jamais se soucier des conséquences , tant pour eux mêmes que pour les autres.

Dernière modification par Noriel ; 20/08/2013 à 13h51.
Citation :
Publié par Borh
http://www.lemonde.fr/technologies/a...90_651865.html
Assez édifiant ce qui se passe au Royaume uni en conséquence de l'affaire Snowden. Surtout dans un pays où la liberté d'expression est vraiment un principe fondamental.
Les USA ont peur que le grand publique découvre la véritable ampleur de la surveillance électronique donc le Royaume uni aide son allié de toujours en utilisant leur version du Patriote Act.

Si j'étais Snwoden je rendrais publique de nouvelles parties des informations dont il dispose histoire de leur faire les pieds.

Dernière modification par Praxis ; 20/08/2013 à 14h38.
http://www.lemonde.fr/technologies/a...59_651865.html

Pour ceux qui pensaient que la NSA ne récolte que les métadonnées... C'est bien le contenu, même en SSL et HTTPS, qui est archivé, grâce à des techniques de force brute et/ou la complicité des firmes américaines et anglaises qui installent des backdoors pour la NSA.

Le problème, c'est que même dans l'hypothèse où les Européens créeraient des alternatives à gmail et autres, on remplacerait au mieux la NSA par la DRCI, et au pire on élargirait la liste des agences ayant accès à nos communications.
Du coup, je pense que la seule solution à la big brotherisation d'internet réside dans les initiatives non pas des entreprises privées (puisque les grosses boites sont aux ordres), mais du monde collaboratif et open source.
Quand Nelly tends les Kroes pour se faire mordre....
Voila pour une Kommissaire Politique* la définition de la neutralité du net :
"l'obligation pour les fournisseurs d'accès internet [FAI] de fournir une connexion sans entrave à tous les contenus, applications ou services accédés par les utilisateurs finaux, tout en régulant l'usage des mesures de gestion de trafic par les opérateurs pour ce qui est de l'accès général à Internet. Dans le même temps, le cadre légal pour les services spécialisés [gérés] est clarifié".


Moi je pensait que ça se définissait par le fait qu'un réseau transporte tout indifféremment dans ses limites physiques.

On voit donc bien que ces gens n'ont toujours pas compris ce que c'est qu'un réseau à commutation de paquets , et que personne n'à a foutre son nez dans MES paquets , dont je suis légalement propriétaire jusqu'à leur arrivé à l'adresse de destination. (CF code des postes et Télécom).
La régulation du traffic se doit d’être inexistante sur internet , quand un tuyau dégueule , soit ça passe par ailleurs , soit ça part à la poubelle à octet la plus proche , c'est normal et c'est grâce à ça que ça fonctionne. Donc comme disait l'autre touche pas au grisbi.

* : y parait qu'on doit dire commissaire Européenne ... y parait.
Vous vous demandiez à quoi peuvent servir les données collectées sur vous ? D'après le NYTimes, repris par Zdnet, c'est pour établir des graphes sociaux (vos interactions sur internet et IRL, rien d'important ).

Citation :
Publié par Zdnet
Selon un article du New York Times publié ce week-end, l'agence d'espionnage a exploité avec succès ses bases de noms, adresses électroniques, numéros de téléphone et conversations pour créer des graphes sociaux complexes d'utilisateurs d'Internet. Y compris de certains citoyens américains, ligne rouge absolue pour les médias des Etats-Unis - et, à ce titre, destinée à être franchie sans conséquence apparemment.
Citation :
L'outil est puissant, puisqu'il permet, à une date donnée, de cartographier les déplacements, les connaissances et les compagnons de voyage des internautes visés, explique le journal. Ainsi que d'autres informations personnelles.
Malheureusement je crois que ce qui se passe était inévitable.

Ca fait des décennies que n'importe quel état démocratique ou non, rêve d'avoir un outil de ce type. Aussi maintenant que c'est devenu possible et bien on a l'illustration de toutes les dérives possibles.

Et cela ne va pas aller en s’arrangeant. Quand on aura tous une puce médicale dans notre bras, ça fera encore plus d'information sur nous.


C'est que le début, je ne crois pas à un retour en arrière, ni à une volonté d'y mettre fin. Donc ça va continuer et ça sera de pire en pire cette "surveillance".

Mais tout ça pour protéger la démocratie bien entendu
Message supprimé par son auteur.
Pas besoin de parler d’États, ça va se faire en passant par le chemin le plus simple: comme un moyen commercial. A partir du moment où ce sont des sociétés privées, ça semble devenir normal, c'est totalement injustifiable que des États sachent tout de nous, mais quand c'est une multinationale qui sait tout et se fait de l'argent avec c'est bon tout va bien.
L’État n'a plus qu'à récupérer ensuite les données de ces sociétés.

Sinon vis-à-vis de cette vidéo, je me demande combien dans la salle doivent se dire que M. Türk est un peu trop alarmiste.
Ha mais c'est clair ça passera pas les sociétés privées d'ailleurs c'est déjà le cas.

Bien pour ça que je ne suis inscrit sur aucun réseau social. Mais ça n'empêche que google que j'utilise tous les jours pour des recherches peut savoir plein de truc sur moi. Et quelque part je me sens clairement espionner mais le problème c'est que c'est impossible d'y échapper sauf à se couper d'internet.

Citation :
"Mais voyons ! Cela permet d'arrêter de nombreux terroristes ! " va-t-on te répondre, la main sur le coeur
Je n'en doute pas.

Mais y a une phrase dans ce cas à méditer
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.
Benjamin Franklin

On tardera pas en effet à voir que si y a pas un holà de mis sur ce contrôle par l'état, et bien la démocratie comme on l'a connait fera pas de vieux os.
Ca reste une phrase complètement exagéré. Si tu veux un exemple, je doute que le peuple Francais ne merite ni la liberté, ni la sécurité car il a renoncé a la liberté de pouvoir porter des armes. (Par opposition au peuple du-dit B. Franklin)

On peut trouver des tas d'exemples. Le principe de la société est de renoncer a des droits et a des libertés qu'on aurai si la loi du plus fort dominait. C'est ce qui permet de vivre en bonne intelligence avec son voisin...
Citation :
Publié par Yame
C'est vrai que la citation vient d'un mec idiot et ne s'applique plus du tout à nos problématiques actuels.
C'est juste que la situation fait qu'à chaque fois qu'on en parle, on nous ressort la citation. Il y a sans doute moyen de retrouver un grand nombre de fois cette même citation sur ce même sujet ^^
Citation :
Publié par Keyen
Ca reste une phrase complètement exagéré. Si tu veux un exemple, je doute que le peuple Francais ne merite ni la liberté, ni la sécurité car il a renoncé a la liberté de pouvoir porter des armes. (Par opposition au peuple du-dit B. Franklin)

On peut trouver des tas d'exemples. Le principe de la société est de renoncer a des droits et a des libertés qu'on aurai si la loi du plus fort dominait. C'est ce qui permet de vivre en bonne intelligence avec son voisin...
Si une liberté ne peut être partagé par tout le monde, l'Etat fait des compromis qui garantissent la liberté de chacun.

L'Etat doit rester quoi qu'il arrive le garant le la liberté du plus grand nombre et ce qui dit Franklin c'est que quand le plus grand nombre doit renoncer à sa liberté pour de la sécurité il n'aura ni l'un ni l'autre.

L'Etat prenant la liberté du peuple devient cause d'insécurité pour ce peuple..
La citation d'origine n'a surtout rien à voir avec la boucherie qui en est faite.

Citation :
They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety.
Sinon :

Citation :
L'Etat doit rester quoi qu'il arrive le garant le la liberté du plus grand nombre et ce qui dit Franklin c'est que quand le plus grand nombre doit renoncer à sa liberté pour de la sécurité il n'aura ni l'un ni l'autre.
L'Etat est le garant de la liberté de tous ceux qui sont sous sa responsabilité, pas du plus grand nombre. Tous les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits, ce genre de chose.
Question
Un Internet sous contrôle
Je viens de lire cet article du Monde, beaucoup n'apprendront probablement rien (ce n'était pas mon cas), et maintenant je me pose quelques questions :

Est-il possible d'imaginer un Internet qui ne soit pas contrôlé par les américains ?

Existe-t-il des solutions techniques ou des investissements à faire à l'échelle française ou européenne pour échapper collectivement au contrôle des américains sur l'ensemble du réseau Internet ?

Quand je vois la liste des failles (microprocesseurs américains, géants du web américains, tuyaux américains, etc.) pour nous citoyens et pour nos entreprises, j'ai l'impression que la situation de la domination américaine sur Internet est définitive.
Quand tu vois la difficulté qu'à l'UE a mettre en place Galiléo (alternative au GPS 100% américain) tu te dis que les US vont avoir la main sur internet pendant encore quelques décennies.
On peut toujours essayer de créer un espace protégé, une sorte d'euro-net, que ça ne changerait rien.

Internet est américain par défaut. Il n'y a pas de zone neutre.
On est soit dans le domaine national (que l'on peut plus ou moins protéger et verrouiller, comme en Chine), soit international : et l'international en matière d'internet, c'est les US.

Nos gouvernements seraient ravis qu'on abandonne l'internet au profit d'un euro-net ou d'un franco-net. Les entreprises américaines sont à mon avis un moindre mal, et l'état américain fait très attention là dessus parce la population est beaucoup plus sensible au fantôme de la dictature.
Une partie d'internet n'est pas controlée par les ricains... pour le moment.
Mais je pense qu'avec le génie du proxy et la magnificence de Tor Project on peut encore faire ce qu'on veut sur internet, tiens d'ailleurs je vais de ce pas me pays une tonne de grenade et un tueur à gage.

Bref passons, j'en reviens au manque de poigne des usa, en effet ils ont le controle sur pas mal de choses et ont tendance à relacher leur attention, il n y a qu'a voir l'histoire de la nsa, alors que ça faisait depuis la 2nd guerre qu'ils travaillaient dans l'ombre ils sont sur tous les journaux. C'est là où nous devons attaquer ! On attend que le chat s'endorme et lui arrache les griffes !

A force de se croire tout puissant la pieuvre étasunienne fini par ne plus faire attention. Coupons lui les tentacules tant qu'il n'est pas trop tard !
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés