L'Agora

Bientot un Internet propre merci Big Brother ! (#6)

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Oded
Sinon, alternatives à gmail :
- Hushmail
- OpenMailBox
- MyKolab

Ou sinon... Ben OVH, dedibox and co.
Dans ces alternatives on peut aussi mettre une vérification par SMS lors de la connexion?
On nage en plein délire :

Pour rappel il a utilisé google pour "hacker" un site


Edit : le petit historique sur Numérama http://www.numerama.com/magazine/282...er-google.html

Dernière modification par Hipparchia ; 05/02/2014 à 18h31.
Citation :
Publié par Aloïsius
http://news.cnet.com/8301-13579_3-57...-on-your-mood/

Cool. Bientôt, grâce à Apple (et google dans la foulée je suppose...), la NSA pourra connaître instantanément votre réaction et vos émotions lorsque le visage du président des Etats-Unis apparaît à l'écran. 1984 se rapproche à grands pas.
Ah mais c'est bon ça, on peut même vérifier que le mec matte bien la pub.

"veuillez regarder votre écran" putin j'ai hate.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Hipparchia
Edit : le petit historique sur Numérama http://www.numerama.com/magazine/282...er-google.html
Voilà ce qu'il se passe lorsque l'on est jugé par de vieux shnocks complètement déconnectés du monde.

Ce passage est juste énorme :
Citation :
Publié par Extrait du site Mediapart
"En ouverture d’audience, la magistrate chargée de rappeler les faits semblait même ne pas connaître Google, prononcé à la française 'gogleu', ni savoir ce que signifie un 'login', prononcé 'lojin'."

"Au fil de l’audience, on se rend compte que les magistrats ont une vision totalement fantasmée d’Internet, et des documents que l’on peut y trouver… 'Vous ne vous souciez pas de savoir si vous alliez tuer toute la planète ?', s’indigne ainsi une magistrate, alors que l’accusé vient de lui expliquer que ces documents n’étaient, visiblement, pas confidentiels."

"On retrouve cette même incompréhension du côté du représentant du ministère public. 'La moitié des termes que j’ai entendus aujourd’hui, je ne les ai même pas compris', a-t-il ainsi reconnu en débutant son réquisitoire."
http://www.mediapart.fr/journal/fran...un-journaliste
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/20...ts-via-google/
Sans trop vouloir faire l'avocat du diable (C'est inadmissible que l'on puisse juger ça sans connaître google) j'ai quand même l'impression que le journaliste ne s'est pas trop posé de questions. Genre le minimum aurait été de demander avant de publier les données. C'est dommage de n'avoir pas plus de détails que le "donnée trouvée par google".
Citation :
Publié par kreoss
Sans trop vouloir faire l'avocat du diable (C'est inadmissible que l'on puisse juger ça sans connaître google) j'ai quand même l'impression que le journaliste ne s'est pas trop posé de questions. Genre le minimum aurait été de demander avant de publier les données. C'est dommage de n'avoir pas plus de détails que le "donnée trouvée par google".
Bluetouff est un activiste des droits numériques. Il a probablement soigneusement pris le temps de publier des papiers pour mettre en scène ses problèmes judiciaires.

Ce qui n'enlève rien au fait que la situation soit inadmissible, et qu'il fallait un événement comme ça pour que la scène web française commence à aller gueuler à la ministre pour que les choses bougent.

Enfin "bougent" ... 2 ans plus tard, on peut toujours tomber sur des trucs en tapant ça :
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
site:gouv.fr intitle:"index of"
dans Google
Citation :
Publié par kreoss
Sans trop vouloir faire l'avocat du diable (C'est inadmissible que l'on puisse juger ça sans connaître google) j'ai quand même l'impression que le journaliste ne s'est pas trop posé de questions. Genre le minimum aurait été de demander avant de publier les données. C'est dommage de n'avoir pas plus de détails que le "donnée trouvée par google".
Ce qui change rien au probleme, le blogueur n'etant pas le journaliste, et le jugement ne se faisant pas sur la publication des données mais sur leur acquisition.
S'il n'avait pas publié, personne ne l'aurait su et il n'y aurait pas eu de proces, sauf si comme tu le suggeres il s'etait renseigné et aurait par la meme revelé l'acces aux données et ainsi provoqué la procedure qui est celle qu'on connait aujourd'hui.

La en gros ca veut dire que n'importe qui peut mettre un fichier en libre acces sur le net et venir t'accuser de l'avoir dl ensuite??
Et sinon, le vrai fautif dans l'affaire, celui qui a placé les fichier la, il est devenu quoi lui?? Parce que de mon point de vue, c'est lui qui devrait etre au banc des accusés si tant est qu'un proces soit necessaire pour une affaire de documents, vraisemblablement "courant".

Je trouve qu'on arrive a une conclusion assez dramatique pour des faits mineurs...
Citation :
Publié par -Interfector-
Ce qui change rien au probleme, le blogueur n'etant pas le journaliste, et le jugement ne se faisant pas sur la publication des données mais sur leur acquisition.
S'il n'avait pas publié, personne ne l'aurait su et il n'y aurait pas eu de proces, sauf si comme tu le suggeres il s'etait renseigné et aurait par la meme revelé l'acces aux données et ainsi provoqué la procedure qui est celle qu'on connait aujourd'hui.
Blogueur et journaliste sont la même personne, Olivier Laurelli (https://twitter.com/Bluetouff). Et l'ANSES n'a pas porté plainte et ne s'est pas constituée partie civile, preuve qu'il existe encore un peu de décence en cas de boulette

( Et la "conclusion dramatique" c'est 3k€ d'amende hein, c'est le principe qui s'est fait violer là, pas plus )
Citation :
Publié par Jack O'Bannon
Bluetouff est un activiste des droits numériques. Il a probablement soigneusement pris le temps de publier des papiers pour mettre en scène ses problèmes judiciaires.

Ce qui n'enlève rien au fait que la situation soit inadmissible, et qu'il fallait un événement comme ça pour que la scène web française commence à aller gueuler à la ministre pour que les choses bougent.

Enfin "bougent" ... 2 ans plus tard, on peut toujours tomber sur des trucs en tapant ça :
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
site:gouv.fr intitle:"index of"
dans Google
C'est pas comme ça que tu vas trouver des documents relatifs à la sécurité nationale ou quoi...
Tu tapes le titre de n'importe quel truc que tu peux trouver là dedans dans google, tu t'aperçois qu'ils sont publics.
Citation :
Publié par G.Skilled
C'est pas comme ça que tu vas trouver des documents relatifs à la sécurité nationale ou quoi...
Tu tapes le titre de n'importe quel truc que tu peux trouver là dedans dans google, tu t'aperçois qu'ils sont publics.
Oh tu sais ... Le meilleur système informatique a toujours la même faille : le connard assis devant l'ordi. Demande à la NSA ou à l'armée US si elles sont contentes de leur système de sécurité

Mais ça ne change rien à l'affaire : les responsables côté administration n'ont eu aucune espèce de sanction (publique en tout cas)
Citation :
Publié par Jack O'Bannon
Blogueur et journaliste sont la même personne, Olivier Laurelli (https://twitter.com/Bluetouff). Et l'ANSES n'a pas porté plainte et ne s'est pas constituée partie civile, preuve qu'il existe encore un peu de décence en cas de boulette

( Et la "conclusion dramatique" c'est 3k€ d'amende hein, c'est le principe qui s'est fait violer là, pas plus )
Je savais pas que c'etait la meme personne (l'article que j'ai lu en faisait 2 personnes distinctes).

Sinon si pour toi un viol c'est pas dramatique, je sais pas ce qu'il te faut... meme si c'est un "principe" la victime, au final comme je l'ai ironisé dans ma question juste avant, tu sais plus trop ce que t'as le droit de faire ou non puisque meme des choses pas interdites peuvent aboutir a une condamnation :x
Citation :
Publié par kreoss
Genre le minimum aurait été de demander avant de publier les données. C'est dommage de n'avoir pas plus de détails que le "donnée trouvée par google".
Le blogueur en question avait fait un article complet la dessus à l'époque de son premier jugement.

http://bluetouff.com/2013/04/25/la-n...ouff-vs-anses/

Citation :
Le procureur de la République, qui rappelons le, dans ce contexte, a pour rôle de me faire passer pour un cybercriminel, m’a demandé si j’avais prévenu les administrateurs du site. Mais les prévenir de quoi au juste ? En me retrouvant sur un répertoire public d’un organisme public regorgeant de documents scientifiques imbittables à mon niveau sur des questions de santé publique, je n’aurais notifié qu’un truc du genre « attention je visite votre espace web ». Il ne m’a logiquement pas semblé nécessaire d’alerter les administrateurs que je visitais un espace public.
Pourquoi il n'a pas renvoyé la faute sur Google. C'est "à cause" de Google si il est tombe sur ces fichiers.

Enfin, je me dis qu'il a pas choisi le meilleur avocat quand je lis ces tweets :
Citation :
Oui, @Bluetoof relaxé pour accès fraud et condamné pour maintien fraud (??) On a pas la motivation. Délai pourvoi 5jours francs on réfléchit
Donc en plus d'être gouverné par des gens dont la très grosse majorité ne comprennent absolument pas de quoi parle les lois qu'ils font voter, on est juger par des mecs qui ne comprenne rien non plus à ce qu'ils doivent juger ?
Citation :
Publié par Aeristh
Donc en plus d'être gouverné par des gens dont la très grosse majorité ne comprennent absolument pas de quoi parle les lois qu'ils font voter, on est juger par des mecs qui ne comprenne rien non plus à ce qu'ils doivent juger ?
Et ça t'étonne considérant que l'élément fondateur des politiques actuelles soit Mai 68 puis les crises pétrolières ?

La France n'a pas encore digéré la seconde moitié du XXème siècle. C'est pas demain qu'ils considèreront qu'on a changé de siècle ...
Haha !

Google condamné par la CNIL, à 150K€ d'amende + se fendre un message sur la page d'accueil google.fr pendant 48h.
Google fait donc appel de la décision, et demande de mettre une suspension sur le coup des 48h de la décision de l'appel.
Report refusé, google doit donc mettre le message.

Et là le message est up sur google.fr.

Citation :
Communiqué: la formation restreinte de la Commission nationale de l'informatique et des libertés a condamné la société Google à 150 000 euros d'amende pour manquements à la loi « informatique et libertés ». Décision accessible à l'adresse suivante: http://www.cnil.fr/linstitution/miss...ionner/Google/
Sauf que du coup, le site de la CNIL découvre ce que c'est un DDoS "naturel" par un lien sur la page d'accueil de Google !
Pas de réponse sur tout leur site, un joli TYPO3 Error !

Citation :
Oops, an error occured!

Database Error: The current username, password or host was not accepted when the connection to the database was attempted to be established!

C'est à mourir de rire, Google a fait un lien comme demandé en indiquant qu'ils sont condamnés, sauf qu'on ne peut pas lire pourquoi il sont condamnés car le site hébergeant la décision est HS.
Et bien sûr ils ont fait apparaître le message le vendredi soir. Il doivent avoir un énooooorme sourire narquois.

/edit : site revenu !

Dernière modification par Dez ; 08/02/2014 à 01h47.
Non ce qui est drôle c'est qu'ils n'ont pas anticipé le pic de charge induit par leur décision.
Encore que c'est un moindre mal à minuit !
Franchement je prends çà comme une victoire pour la CNIL là.
Vu le nombre de visiteurs potentiels qui ne soupçonnent même pas l'existence de cet loi, il y a un potentiel d'information envers les utilisateurs plutôt bien joué plutôt qu'une condamnation quelconque publié au JO que personne ne lit... (en plus publication un samedi )
Pour une fois que je trouve qu'un organisme d'état fait un truc intelligent.
Le même type de sentence avait été appliqué contre Apple l'année dernière en Angleterre (une histoire avec Samsung...)
Sauf qu'Apple avait essayé de la jouer finaud, en mettant l'annonce tout en bas de sa page (fallait scroller pour la voire). Les autorités anglaise l'avait assez mal pris, leur demandant de corriger ça.
Exactement, c'est bien la première fois que je vois google condamné pour ses intrusions dans la vie privée des internautes. J'espère qu'il ne s’arrêteront pas là.
Message supprimé par son auteur.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés