L'Agora

[Les Républicains] La vie du parti

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Kedaïn
Alors, j'ai comme un doute.

Mais je suis curieux, donc ne te gène pas, si tu as la possibilité de "prouver" que la société française est plus sauvage qu'avant.
Si je pouvais développer la notion d'ensauvagement de la société dans un thread ce serait avec plaisir. Mais j'ai quelques doutes sur sa survie et il sera sans doute lock rapidement.
Citation :
Publié par Colsk
Tu as comme un doute, personnellement j'aurai surtout des certitudes :
https://www.lemonde.fr/societe/artic...0650_3224.html

Par contre, on peut débattre du phénomène des réseaux sociaux qui donne l'impression que l'on vit dans une société dangereuse car ils remontent un fait divers par jour qui ne passait pas au delà des quotidiens locaux à une certaine époque comme l'affaire des disparues de l'Yonne par exemple.
Est-il possible de citer les chiffres du Monde, ainsi que ses sources ? Je n'ai pas accès à tout le contenu. Merci.
Citation :
Publié par Le Comte Estbon
Si je pouvais développer la notion d'ensauvagement de la société dans un thread ce serait avec plaisir. Mais j'ai quelques doutes sur sa survie et il sera sans doute lock rapidement.

Est-il possible de citer les chiffres du Monde, ainsi que ses sources ? Je n'ai pas accès à tout le contenu. Merci.
Citation :
A l’heure actuelle, les seules données disponibles sur la question sont celles de la police et de la gendarmerie, publiées tous les mois par le service statistique du ministère de l’intérieur. Si les chiffres explosent en juillet 2020 (+ 15 % d’homicide, + 21 % de coups et blessures, + 38 % de cambriolages), c’est avant tout parce qu’ils sont rapportés au cumul des chiffres du trimestre précédent, soit pendant le confinement, où les faits de délinquance se sont effondrés. En avril 2020, par exemple, on enregistrait − 14 % d’homicides par rapport au trimestre précédent, − 24 % de coups et blessures volontaires.

Si l’on compare ensuite les chiffres 2020 avec ceux de l’année précédente, sur la même période, on n’observe pas de hausse significative des phénomènes en question, seulement des tendances légères à la hausse ou à la baisse en fonction des indicateurs. Les données de la police et de la gendarmerie recensaient par exemple 248 homicides en juillet 2019 ; on en compte 240 en juillet 2020. L’an passé, au cours du même mois, on dénombrait 57 729 cambriolages contre 50 469 en juillet 2020, 62 609 faits de coups et blessures volontaires contre 69 062, ou encore 13 195 faits de violences sexuelles contre 14 129.

La dernière enquête de victimation, publiée en décembre 2019 et portant sur les faits survenus en 2018, permet de tirer plusieurs enseignements. Il apparaît tout d’abord que la plupart des indicateurs de victimation sont stables ou en baisse. On dénombre moins de ménages victimes de vols de voitures, de cambriolages ainsi que de vols avec et sans violences. En ce qui concerne les atteintes aux personnes, si les violences dites « non physiques » sont les plus nombreuses – en 2018, 6 millions de personnes de 14 ans et plus ont subi des menaces ou des injures –, le nombre de victimes de telles agressions « ne connaît pas de variation notable depuis 2006 », relate l’étude.
Parmi les indicateurs de victimation en hausse : les violences physiques hors ménage. Alors que le chiffre diminuait depuis une dizaine d’années, il repart à la hausse depuis 2016. En 2018, 1,3 % des individus de 14 ans et plus ont été concernés par ce type de violences, soit 693 000 personnes.
5f9ef68_801207176-FRA-3620-VIOLENCES.png
« Il est difficile de dire si la violence observée à travers certains faits divers est nouvelle ou non même si on note une hausse régulière des tentatives d’homicides depuis 2009 ainsi que des agressions contre les représentants des autorités. Ces violences sont beaucoup plus présentes dans l’espace médiatique : elles sont filmées, diffusées et commentées, ce qui amplifie leur visibilité et leur caractère choquant », rapporte M. Soullez.
Reportage France 2 sur le même sujet.
https://www.francetvinfo.fr/politiqu...e_4091857.html
Pour ton information donc :
A l’heure actuelle, les seules données disponibles sur la question sont celles de la police et de la gendarmerie, publiées tous les mois par le service statistique du ministère de l’intérieur.

puis :

C’est pourquoi, depuis 2007, l’Insee et l’ONDRP – collaborant plus récemment avec le service statistique du ministère de l’intérieur – publient chaque année une enquête dite de « victimation » : un échantillon représentatif de la population est interrogé sur les atteintes aux biens et aux personnes subies au cours de l’année écoulée, qu’il y ait eu un dépôt de plainte ou non, permettant d’avoir une analyse des faits de délinquance sur le long terme.

Et pour conclure :
« Les enquêtes de victimation sont toujours en retard par rapport aux derniers chiffres de la police et de la gendarmerie, car elles prennent du temps, et ne sont publiées qu’un an après la fin de l’année civile traitée », rapporte Renée Zauberman, directrice de recherche au Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales (Cesdip). Et de trancher : « Il y a un usage politique de faits divers, qui sont graves et choquants, mais qui ne permettent pas, en l’état, de tirer de conclusions sur l’ensemble de la société. »

-----------
En résumé : les sources successives :
Service Statistiques du ministère de l'intérieur (Gendarmerie et Police)
INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques)
ONDRP (observatoire national de la délinquance et des réponses pénales)
CESDIP (Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales) du CNRS

Bien à toi.
J'ai revu l'interview dans son ensemble, il disait des choses plutôt bonnes mais il s'emmêle toujours autant les pinceaux en racontant parfois n'importe quoi. C'était clairement un exercice de style hyper difficile sur cette émission ultra lissée, symbole de la bien-pensance qui traque la moindre mimique suspecte.

On peut condamner les propos de Sarkozy mais sur le fond tout le monde sait très bien que ce n'était pas volontaire, qu'il était en association libre et donc qu'il faisait appel à un imaginaire collectif raciste (c'était le sujet), qui associe le singe à un noir à un nègre.

Donc ici nous avons encore une fois le procès de l'association libre et de la pensée au sens large du terme. Désormais il n'est plus possible de penser à des choses comme cela, tout comme il est interdit de voir chez un noir sa couleur noir, au risque d'être goulagisé pour crime de la pensée raciste. C'est un appel à la dénégation de la pensée.

D'ailleurs c'est assez drôle, car les nombreux articles sur le sujet surgissant d'un coup d'un seul, témoignent tous d'un imaginaire commun encore très frais et très sensible.
Citation :
Publié par Le Comte Estbon
C'était clairement un exercice de style hyper difficile sur cette émission ultra lissée, symbole de la bien-pensance qui traque la moindre mimique suspecte.
Pour le coup, ils se font descendre sur les RS pour ne pas avoir relever et avoir laisser passer sa maladresse sans réagir.

Je suis pas fan de Quotidien plus que ça (je regarde plus les émissions en flux direct où 30 % du temps est consacré à de la publicité, c'est devenu simplement insupportable et l'infotainment, bof quoi...) mais c'est assez drôle que chaque émission qui ne soit pas encore tomber dans la foxisation télévisuelle soit qualifiée de symbole de la bien-pensance.
#onpeutpluriendire


Très bon article du Monde sur le sujet d'ailleurs aujourd'hui mais c'est en paywall.
https://www.lemonde.fr/politique/art...36_823448.html

Citation :
« La lepénisation des esprits, j’entends ça depuis vingt, voire trente ans. Il faudra un jour s’interroger sur ce que ça voulait dire exactement… », nuance l’historien Gérard Noiriel pour qui le phénomène est plus largement dû à ce qu’il qualifie de « fait diversion de la politique » − où le grave rejoint l’anecdotique dans une culture de l’instant qui conduit à une « scandalisation » permanente. Et les politiques de tous bords suivent.
Tellement d'accord avec lui, il n'y a plus aucune hiérarchisation, plus aucun journaliste, juste des arbitres de combat de boxe. Ridicule.
Citation :
Publié par Le Comte Estbon
Donc ici nous avons encore une fois le procès de l'association libre et de la pensée au sens large du terme. Désormais il n'est plus possible de penser à des choses comme cela, tout comme il est interdit de voir chez un noir sa couleur noir, au risque d'être goulagisé pour crime de la pensée raciste. C'est un appel à la dénégation de la pensée.
C'est un sacré spectacle de contorsionniste mental que cette logorrhée fallacieuse pour défendre quelqu'un qui associe les noirs à des singes. Sérieusement, c'est pas juste un dérapage décomplexé là, c'est la route arc-en-ciel du racisme en 200cc. Ça devrait être indéfendable, y compris venant de gens de droite, sans aucune réserve ou tentative foireuse de diversion. Mais non, comme on l'a vu lors des réactions à droite suite à l'affaire du dernier dégueulis de Valeurs Actuelles, le racisme est désormais totalement intégré dans la fenêtre d'Overton de la droite.

Quant à prétendre que cette sortie de Sarkozy serait involontaire ... on parle bien de Sarkozy, le ministère de l'identité nationale, la déchéance de nationalité, Hortefeux, le karcher, "l'homme africain n'est pas entré dans l'histoire", les déterminismes biologiques, etc. Il est raisonnablement impossible de lui accorder le bénéfice du doute, le rasoir de Hanlon ne saurait s'appliquer ici.
Ca fait un moment que la droite mange dans la main de l'extrême droite, y'a plus trop de différences entre les deux, hormis que l'extrême droite elle, avance démasquée.
Citation :
Publié par .K.
Ca fait un moment que la droite mange dans la main de l'extrême droite, y'a plus trop de différences entre les deux, hormis que l'extrême droite elle, avance démasquée.
Bof, ca fait des années que la droite avance démasque aussi, Les Hortefeux, Gueant, Morano ou autre Ciotti ne font pas dans la subtilité
Citation :
Publié par Crevard Ingenieux
C'est un sacré spectacle de contorsionniste mental que cette logorrhée fallacieuse pour défendre quelqu'un qui associe les noirs à des singes. Sérieusement, c'est pas juste un dérapage décomplexé là, c'est la route arc-en-ciel du racisme en 200cc. Ça devrait être indéfendable, y compris venant de gens de droite, sans aucune réserve ou tentative foireuse de diversion. Mais non, comme on l'a vu lors des réactions à droite suite à l'affaire du dernier dégueulis de Valeurs Actuelles, le racisme est désormais totalement intégré dans la fenêtre d'Overton de la droite.

Quant à prétendre que cette sortie de Sarkozy serait involontaire ... on parle bien de Sarkozy, le ministère de l'identité nationale, la déchéance de nationalité, Hortefeux, le karcher, "l'homme africain n'est pas entré dans l'histoire", les déterminismes biologiques, etc. Il est raisonnablement impossible de lui accorder le bénéfice du doute, le rasoir de Hanlon ne saurait s'appliquer ici.
J'aurais tenu les mêmes propos pour un autre politique, là tu en parlais alors j'ai checké l'interview et je suis tombé sur ce passage totalement fumeux où l'on voit Sarkozy emmêler les signifiants. C'est clairement sur le même plan qu'un lapsus et en France ce n'est pas encore interdit de laisser libre cours à sa pensée, même quand elle déraille. C'est clairement une faute de communication qui annule l'ensemble de son intervention, c'est très mauvais pour lui !

Sur le reste de tes arguments, oui sans doute qu'il y a un fond raciste, comme il y a aussi beaucoup de calcul politique quand il crée le ministère de l'Identité Nationale (pour torpiller Bayrou et récupérer des voix au FN) ou lorsqu'il parle aux jeunes africains en mode Françafrique.

Ah et puis tu as oublié de citer Morano mdr.
LR en phase de poujadisation du fait de sa base électorale qui devient de plus en plus éloignée d'une majorité. Etonnante analyse qui montrerait que LR serait en train de suivre la même voie que le GOP aux US :

https://www.lemonde.fr/politique/art...97_823448.html

La droite a un vrai défi à relever avec Macron au final ou plutôt, le rassemblement doit se faire mais pas sur que cela soit possible.
Citation :
Publié par Colsk
LR en phase de poujadisation du fait de sa base électorale qui devient de plus en plus éloignée d'une majorité. Etonnante analyse qui montrerait que LR serait en train de suivre la même voie que le GOP aux US :

https://www.lemonde.fr/politique/art...97_823448.html

La droite a un vrai défi à relever avec Macron au final ou plutôt, le rassemblement doit se faire mais pas sur que cela soit possible.
On importe vraiment tout des states mdr, c'est pour ça que je trouve ça un peu tendu 2022 pour les hypothèses d'un Philippe/Bertrand/Barouin etc, leur base électoral a l'air plus d'être attiré par des Retaillau/Ciotti, voire pourquoi pas débarquer un De Villier like...
D'ailleurs déjà en 2022, la ligne Juppé n'était pas celle qui attirait le gros de leur base.
Citation :
Publié par Colsk
LR en phase de poujadisation du fait de sa base électorale qui devient de plus en plus éloignée d'une majorité. Etonnante analyse qui montrerait que LR serait en train de suivre la même voie que le GOP aux US :

https://www.lemonde.fr/politique/art...97_823448.html

La droite a un vrai défi à relever avec Macron au final ou plutôt, le rassemblement doit se faire mais pas sur que cela soit possible.
Leurs articles sont de plus en plus à charge contre tout ce qui est à droite de Macron. Déjà il y a un contre-sens majeur entre le titre de l'article et ce qui est dit sur le fond. Le poujadisme n'a pas été importé des USA et je ne vois pas quel rapprochement pourrait être fait ?! Ensuite, le poujadisme c'est avant tout une lutte contre les élites qui ponctionnent toujours un peu plus les travailleurs et les commerçants qui eux font tourner l'économie : c'est donc une lutte contre la fiscalité et tout ce qui se rapporte à la rapacité des institutions.

D'ailleurs, on retrouve ce même élan de contestation dans la première version des GJ qui voulaient seulement faire leur plein de bagnole et faire sauter toutes les taxes. Ces taxes qui n'ont qu'une seule utilité : faire vivre la bureaucratie et les politiques qui n'ont jamais touché le sol. Maintenant le mouvement est devenu d'extrême gauche. /hs.

Ensuite, l'article évoque les problématiques d'insécurité en France comme étant la principale préoccupation des LR. Le régalien et le conservatisme à droite sont des thématiques importantes, mais il y a aussi les questions économiques et sociales. Pour s'en rendre compte, il suffit seulement de regarder quel a été le candidat LR élu démocratiquement par les primaires : F. Fillon avait le programme économique le plus détaillé et était assez léger au niveau régalien (même s'il utilisait l'imaginaire militaire dans ses discours). Par contre, il était clairement identifié par la base comme un châtelain élevé dans la tradition chrétienne.

Voila pourquoi cet article est à charge et rétrospectivement faux.
Encore raté
Citation :
Publié par Le Comte Estbon
Ces taxes qui n'ont qu'une seule utilité : faire vivre la bureaucratie et les politiques qui n'ont jamais touché le sol. Maintenant le mouvement est devenu d'extrême gauche. /hs.
Entre ça et le coup des services bordelais sur le thread "la gauche son avenir", il semblerait qu'il y ai un gros problème de compréhension sur ce qu'est l'impôt, son utilité et la notion de consentement à l'impôt.
Tu n'as pas lu (ou ne peux pas lire) l'article ?
C'est moi qui fait l'analogie avec les US et le GOP, pas l'article qui reste dans un cadre strictement français.

Quand à ton dernier paragraphe, il est clairement abordé dans l'article et il pose même le problème de la désaffection de la droite économique (dite libérale) et sociale au profit de Macron et que chez les adhérents LR actuellement, ces thématiques ont énormément reculé pour ne devenir que des seconds couteaux et pas des priorités.

Une relecture s'impose amha.
Citation :
Publié par Colsk
Tu n'as pas lu (ou ne peux pas lire) l'article ?
C'est moi qui fait l'analogie avec les US et le GOP, pas l'article qui reste dans un cadre strictement français.

Quand à ton dernier paragraphe, il est clairement abordé dans l'article et il pose même le problème de la désaffection de la droite économique (dite libérale) et sociale au profit de Macron et que chez les adhérents LR actuellement, ces thématiques ont énormément reculé pour ne devenir que des seconds couteaux et pas des priorités.

Une relecture s'impose amha.
Je trouve que ta comparaison est plus pertinente que celle avec le Poujadisme, qui avait précisément un fort moteur économico-social (la défense des petits commerçants face à l'apparition des premiers grands magasins, et les impôts frappant ce public) plutôt que de ne porter que sur des sujets de société.

Par contre vis à vis du GOP, si elle le rejoint sur les fantasmes d'homme fort et d'autoritarisme, il y a des points où notre droite en reste tout de même (heureusement) assez loin, les discours ouvertement anti-science et le fondamentalisme religieux. Il est si inégalé à ces niveaux, que je comprends que les LR ne puissent trouver la comparaison qu'insultante.
Citation :
Publié par Doudou Piwi
Oui et elle n'est pas arrivée la par le biais d'une primaire LR, du coup je vois pas en quoi ça contredit mon post.
Bien loin de contredire, ça allait plutôt dans le sens de "La ligne Juppé s'est faite siphonnée ses électeurs" donc oui glissement vers la droite, carrément dans ton sens, dsl si c'était pas clair.
J'imagine fort bien que tu espères une fin telle que tu décris mais j'espère plutôt une fin à la Cahuzac ce qui serait déjà pas mal sachant qu'il mérite beaucoup plus que Cahuzac amha.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés