Jeux MMO

Sondage : Êtes-vous prêt à participer à une campagne de financement de jeu ?

Affichage des résultats du sondage: Êtes-vous prêt à participer à une campagne de financement de jeu ?
Oui, simplement pour participer à l'élan communautaire 32 7,11%
Oui si ça permet le développement de projets originaux 206 45,78%
Pourquoi pas, mais ça dépend des « récompenses » 69 15,33%
Non, il y a trop d'incertitudes 110 24,44%
Jamais, je ne paie qu'après avoir testé un jeu 86 19,11%
Sondage à choix multiple Votants: 450. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.

Répondre
Partager Rechercher
On le constate depuis déjà plusieurs mois, de plus en plus de studios de développement de jeux en quête de financements sollicitent directement les joueurs au travers des plateformes spécialisées (comme KickStarter – à ce jour, 1139 jeux ont été financés avec succès sur la plateforme et les joueurs y ont déjà investi un peu moins 70 millions de dollars dans des projets vidéo ludiques).

Et pour les uns, le phénomène serait l'avenir du financement de projets (les consommateurs soutiennent dès l'origine voire influencent directement l'orientation des produits qu'ils plébiscitent), et il permettrait ainsi la réalisation de jeux (trop) atypiques ou originaux, retoqués par des investisseurs traditionnels (les éditeurs) trop frileux. Pour les autres, au contraire, ces campagnes ne financeraient que les projets les plus « populaires » aptes à séduire le plus grand nombre ou portés par de « grands noms » ayant déjà l'attention des éditeurs, voire prenant parfois la forme de paris (trop) risqués consistant à financer du rêve. Pour d'autres encore, tout est simplement question des récompenses promises aux financeurs (une copie du jeu, souvent, mais aussi parfois l'occasion d'acquérir des artworks originaux, la possibilité de rencontrer les développeurs, etc.).

Mais vous, où vous situez-vous ? Êtes-vous prêts à participer à la campagne de financement d'un jeu (peut-être l'avez-vous déjà fait) ? Et sur la base de quels critères ? N'hésitez pas à partager votre ressenti sur ce phénomène (durable ou simple tendance passagère) suscitant manifestement actuellement un certain engouement ?
J'ai pas vraiment trouvé de réponse qui me corresponde.

Fondamentalement oui, je pourrai participer au financement d'un jeu avec de tels principes, mais je ne le ferai que uniquement si le concept me satisfait pleinement. Juste soutenir "un bon" jeu ne serait pas suffisant, ça doit être du domaine de l'exceptionnel.
Genre microprose et sid meier chercheraient du financement pour réaliser un mmorpg de colonization là je lâche sans compter
Alors que les gens se plaignent des modèles f2p...voila qu'ils sont même pret a payer avant maintenant...

Dans 5ans on payera le financement, on payera ensuite le jeu puis dessus on payera un cs...faudra pas venir pleurer après.



...j'oubliais possible qu'il faille aussi payer un abo si on y joue en cloud.
Non, il y a trop d'incertitudes

Star Citizen a l'air pas mal sur le papier pourtant.
Mais tellement de MMO génial sur le papier et décevant en pratique.
Promesse non tenu, changement de politique, infrastructure serveur a la ramasse etc.....

Je vais surement pas les payer sur des belles promesses.

A la rigueur pour TRION (y en a peut être d'autre) je réfléchirais. Ils ont toujours assuré et ne change pas d'avis ou de politique comme de chemise. (Et pourtant je suis pas trop PvE et donc Rift... bof pour moi. Mais je peux pas cracher sur Trion parce que j'aime pas le PvE, tout le reste été parfait.)
pas de ronds à mettre dedans...par contre si j'étais riche et si je pouvais participé au développement d'un mmo...et que je gagnerais aussi un certain pourcentage tous les mois, là ok , sinon bah même pas un centime, je très radin ig et irl...
Citation :
Publié par vectivus
pas de ronds à mettre dedans...par contre si j'étais riche et si je pouvais participé au développement d'un mmo...et que je gagnerais aussi un certain pourcentage tous les mois, là ok , sinon bah même pas un centime, je très radin ig et irl...
Moi je suis ok pour investir dans un MMO mais uniquement si j'ai un retour sur investissement. Parce que, quand je vois que certains sont prêt à donner et n'avoir en retour que des récompenses en jeu, whouaaa. Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais le marché du jeu vidéo n'est pas différent des autres marchés: on met de l'argent dans un projet pour en gagner plus en retour. Et sachez que si les joueurs commencent à payer le développement du jeu, ce sont les producteurs, les"financeurs traditionnels" et autres boursicoteurs qui vont se régaler.
Si on devenait les "actionnaires" du jeu et donc, si il marche, avoir un retour sur investissement pourquoi pas...
Mais pour quelques cadeaux, non merci...
Je préfère acheter un jeu existant, concret et même payé un abonnement si il le faut que d'investir dans une chimère...
A quel point la voix des donateurs pèsent dans les décisions du développement du jeu avant et après ?

Il n'y a pas encore assez de recule. Ce phénomène est assez nouveau et aussi loin que je m'en rappel, encore aucun jeu n'est réellement sortie de cette façon.

Bref, il y a de vrai succès story dans la musique sous cette forme. Alors pourquoi pas les jeux vidéos.
Bah moi, j'ai déjà financé des projets de jeux et je ne le regrette pas. Maintenant, encore faut-il savoir juger de ce qu'on finance.

Dans les projets où j'ai mis mon écot :

- Mount & Blade. On pouvait contribuer pour avoir une clé Alpha. J'en ai acheté 3 ou 4, je sais plus. Aucun regret, j'y ai passé des heures, même si les premières versions étaient assez sommaires.

- Path Of Exile : Mise initiale $10, finalement je leur ai filé $100. Tout bêtement parce que j'y aurai autant joué qu'à D2 (Et pour avoir un GROOOOS Stash )

- Grim Dawn : Parce que ce sont les créateurs de TQ et que leurs idées sont intéressantes et convaincantes.

- Xenonauts : Mise de départ pour voir ce que donne l'Alpha.

J'aime beaucoup les cris d'orfraie de certains posts Pour les projets ci-dessus, on n'est pas dans le schéma "infâme-corporation-multinationale-avide-de-pognon-on-nous-vole-camarade!"
Non, c'est facile à voir : On est en face de petits studios indépendants et passionnés... Un tour sur leurs forums vous donne vite une idée de leur niveau d'interaction et de leur attitude... Et c'est facile aussi d'avoir un retour sur l'état du jeu et son intérêt.
Ce ne sont pas les Blizzard, EA et autres Origin qui vous demandent de cotiser... Les types de Grim Dawn (les anciens d'Iron Lore) ont commencé par y mettre leurs propres économies. Le mec qui a fait Mount & Blade a commencé tout seul avec sa femme et 1 ou 2 potes. Etc.

Vous ne voulez pas payer, c'est votre droit le plus strict, mais ne comptez pas sur les grosses multinationales pour sortir autre chose que de l'archi-formaté. Et pour les petits, c'est une bonne solution.
Pour ma part, j'ai payé sans sourciller 60 Euros pour DIII sur la foi du nom de Blizzard. J'ai acheté XCOM à sa sortie. Dans les 2 cas, j'ai été déçu... C'est bien fait, mais assez plat.
Maintenant, ne sortez pas la CB avant d'avoir tâté le terrain, ou alors pour la mise mini...

Et quand à l'influence des joueurs... Sur POE, le dialogue avec les devs est permanent.
Ca ne veut pas dire que j'aime TOUS leurs choix, ni même que tous les joueurs apprécient certains de leur choix (il y a une polémique en cours depuis des mois sur le système de loot) Mais il y a un vrai dialogue et des changements dus aux remontées des joueurs. (Objets uniques, timers pour le loot etc...)

J'ai une opinion aux antipodes de la plupart des posts au-dessus. Je n'attends plus grand-chose des grosses machines à actionnaires. Et je me réjouis au contraire de pouvoir participer à des projets qui me plaisent.

Restent à voir si ça se transpose sur un MMO et comment. (Et je ne connais pas spécialement les projets de MMOs en question - J'irai voir ceci étant)
Je ne paies pas pour une carte de partie politique et pourtant ils font de belles promesses, je vois pas pourquoi je paierai en avance pour un jeu.
Pourquoi pas aprés une beta par contre, si vraiment il me plait.
Mais bon, on paie avant, on paie le jeu, on paie l'abonnement, on paie à l'HdV....
Et si le projet capote.... il rembourse ? je ne pense pas ^ ^
ça dépend du projet puis de son sérieux
Star Citizen est le seul jeu financé par un kickstarter qui m'interresse vraiment
Le kickstarter est une alternative, mais pas la solution miracle
J'ai jamais compris l'intérêt d'une pré-commande, alors je vois encore moins celui d'une pré-commande non assumée.
Et puis c'est contre mes principes de payer pour des carottes IG.

En revanche un système de dons réellement désintéressés où le donneur ne recevrait strictement rien, ça c'est louable, car sans incitations celui qui donne le fait vraiment pour soutenir le projet.
Mais ça rapporterais quoi, 20, 30 fois moins ? Oui, je suis de nature optimiste.
J'ai toujours été assez farouchement contre les pré-commandes (et n'y ai jamais cédé jusqu'à présent, même si je peux comprendre la tentation), surtout lorsque cela concerne des jeux "à gros budgets". C'est certes une merveilleuse trouvaille marketing, qui réussit à vendre des jeux pourtant médiocres par centaines de milliers, dès lors qu'ils sont soutenus par une formidable machine marketing et / ou des ancêtres réussis (bonjour Dragon Age 2). Mais pour les joueurs au sens large, les bénéfices sont dérisoires, à part pour combler ce besoin "d'avoir le jeu, là, tout de suite, dès sa sortie".

Mais je n'y vois aucun rapport avec Kickstarter et ses ouailles. On n'est pas ici dans un système de pré-commandes, et encore moins dans une forme d'investissement (beurk). Je n'ai encore jamais donné (ça arrivera sans doute), mais je suis sur le principe très enthousiasmé par ce principe, qui à n'en pas douter va profondément transformer l'évolution des jeux vidéo (une partie tout du moins, même si ça ne remplacera evidemment jamais les circuits traditionnels).

Évidemment, avec un tel système il y aura forcément des dérives, des abus (on en a déjà eu à mon goût, avec le projet RPG-oldschool-mais-rien-d'autre de Romero et autres "pointures"), des déceptions (Star Citizen personnellement ne m'emballe pas plus que ça, mais on verra bien) ou tout simplement des échecs (des projets intéressants, avec des développeurs intègres motivés, mais qui malgré tout n'arrivent pas à leurs fins avec leur budget imparti). Il risque aussi d'y avoir un effet de saturation, et probablement une tendance parfois un peu trop conservatrice (on le voit avec les RPG "old school" qui commencent à se multiplier de façon un peu trop inquiétante, même si c'est une bouffée d'air géniale après des années d'action RPG simplifiés à toutes les sauces). Peut-être même que je me ferai avoir personnellement, et que je râlerai ici ou ailleurs sur un projet qui m'aura passionné avant de finir en eau de boudin.

Mais c'est le risque pour avoir de jeux originaux, intéressants et profonds. Qui ne cherchent pas systématiquement à toucher le plus de monde possible (logique quasi-systématique des grands éditeurs), mais au contraire à satisfaire un public bien précis et exigeant. Et de l'autre coté, autant je peux comprendre la logique du risque pour l'éditeur qui investit plusieurs milliers d'euros dans un projet donné pour un éditeur (avec risques de grosses difficultés financières, et de licenciements même), le "risque" de Kickstarter pour le "backer" me paraît juste dérisoire. Si je perds 10, 20, 50 ou 100 euros dans ce système, la belle affaire. On sait (ou en tous cas on devrait le savoir) qu'il y a une part de risque, et que même le projet le plus intéressant avec des développeurs les plus honnêtes du monde, peut mal se finir. Mais pour peu qu'on ait quelques perles vidéoludiques par an qui autrement n'auraient jamais vu le jour (car considérées comme pas rentables par des spécialistes de la finance), ça en vaut la peine. C'est le principe de l'assurance finalement. Tous les joueurs passionnés investissement dans le but d'avoir des jeux de qualité, le risque est bien là mais est mutualisé. Alors que le gain, lui, concerne l'ensemble de la communauté, et le jeu vidéo dans son ensemble.

Quant à un système similaire mais basé sur une notion d'investissement, personnellement ça me fait plus peur qu'autre chose. Déjà que les éditeurs sont frileux par nature (et ça peut se comprendre vu les risques) en termes d'innovation, j'ai dans l'idée que des "joueurs-investisseurs" apprentis actionnaires seraient encore pires. Kickstarter est au contraire est un système fondé sur la passion des joueurs, et je fonderai toujours plus d'espoir dans cette idée qu'un système fondé sur l’appât du gain, qui ne pourrait qu'aboutir au même résultat - si ce n'est pire - que les circuits traditionnels du jeu vidéo. L'éditeur encore, peut tenter sur un coup de poker un pari audacieux.. mais des particuliers motivés par le seul appât du gain ? Peut-être qu'on y arrivera, mais ce n'est définitivement pas une voix que je trouve intéressante, au contraire du Crowfunding.

Dernière modification par Sturm Lumlane ; 23/11/2012 à 23h10.
Trop d'incertitude sur l'avenir des MMO en ce moment (Rien qu'a voir SWTOR passé en F2P au bout d'un an). Je ne prendrai aucun risque . Le prix de la boite + un éventuel abonnement , c'est déjà bien assez.
Citation :
Publié par Sturm Lumlane
On n'est pas ici dans un système de pré-commandes
Justement si, dans la grosse majorité des cas.
Si tu veux un exemple éloquent, je t'invite a regarder les "bonus" qu'on nous propose sur Star Citizen.

Après je rejoins le fond de ton propos, permettre à ceux qui le désirent d'aider de manière désintéressée des petits studios à mettre en place leurs projets, bien sur que j'applaudis.
Pour le coup, je ne suis pas vraiment fan des bonus liés aux sommes donnés, ni-même des stretch-goal d'ailleurs (enfin là, le débat s'élargit encore plus, et je n'ai pas les idées tout à fait claires non plus)

Mais je les vois juste comme des petits remerciements symboliques, une manière de dire "merci d'avoir soutenu mon projet de façon aussi forte ; voilà une petite compensation symbolique au passage". Et je pense que c'est ainsi que la majorité les voient (peut-être que je me trompe pour le coup) : car prendre ce risque (tout projet par définition pouvant échouer, il faut être clair là-dessus) dans le seul but d'avoir ces "babioles"... Là pour le coup, je comprends que si l'on voit en Kickstarter une alternative à la précommande, alors ce n'est définitivement pas une bonne affaire.

Le jour où je donnerai 100 euros à un projet qui me botte énormément, je me fiche un peu de savoir que j'obtiendrai "en échange", car je ne le ferai certainement pas par "investissement" ou pour des "bonus". Après, si je reçois en compensation une jolie carte en tissu ou ce genre de choses, c'est un plus sympathique, mais ça ne sera jamais la raison première de ma démarche.

Après, je ne fais que livrer mon sentiment, mais pour moi il est clair que si je participe à du crowfunding, ce sera dans une démarche très éloignée de la pré-commande telle que le font les éditeurs traditionnels.
Citation :
Publié par Delysid
J'ai jamais compris l'intérêt d'une pré-commande, alors je vois encore moins celui d'une pré-commande non assumée.
.
Avoir une chance de voir sortir un produit qui correspond vraiment à tes attentes ?
Ca me semble etre l'interet majeur de la chose. Financer des produits de niche ou trop atypiques pour etre considerés par les grands editeurs.

Après il faut que le retour sur investissement soit réel et proportionnel aux sommes investies et que le developement suive vraiment la voie souhaitée par la communauté.
Boaf, les bonus c'est effectivement surtout symbolique... Un tag de forum, un pet distinctif, la bande-son... Son nom dans les crédits. C'est plus une forme de remerciement. Même les clés supp, c'est un peu une manière de faire du bouche-à-oreille.

Les stretch-goals, pas d'accord pour comparer ça à une préco. Certes, le but est de pousser les gens à donner, mais c'est quand même un lien très direct : Si on a X $ de plus, on peut payer un graphiste pour faire 30 items de plus. Avec Y, on paiera le développement d'un nouveau tileset.

Ca me semble au contraire assez transparent.

La "voie suivie par la communauté" c'est à prendre avec recul. Déjà, "la communauté" a peu de chances d'être d'accord sur tout. Exemple typique, le loot dans POE, qui donne un débat assez virulent.

Et faut pas s'imaginer, comme on en voit beaucoup sur divers forums de jeux, qu'avoir payé donne droit à avoir le dernier mot...Juste le droit de donner son avis et d'avoir souvent des réponses (Et c'est déjà pas mal par rapport à bien d'autres jeux !)
Perso pour que je participe faudrais que plusieurs conditions soient réunis
. que l'univers, le gameplay et le background m'interpelle vraiment
. que les licences utiliser soit bénéfiques pour tous le monde ( gnu gpl, creative comon ... )
sans ses conditions y'a peut de chance que j'envoie le moindre centime
Tous le monde semble oublié qu'il s'agit aussi d'un belle outils de marketing virale en cas de réussite et que nous n'avons en soit peut de recul sur le système actuellement si ce n'est que l'histoire du mmo même et de leur fan... qui n'est pas toujours glorieux pour le moment.

Les joueurs continueront il à être plus tolérant sur les imperfections à venir des mmo tiré de ce système, accepteront il de financer celui ci pour le sauver à chaque difficulté, seront il plis tolérant que face à un projet a plusieurs centaines de millions de dollars si celui manquant de fond n'est pas parfait, accepteront t'il jouer à un vrai jeu de niche et toute s les conséquences qui vont avec. Les plus déçu ne partiront ilpas encore plus au dénigrement acharné si le jeu ne répond pas à leur attente s'il ont en plus participé financièrement.

Le système de dons à toujours existé et j'y est participé pour plusieurs jeux jusqu'à faire un don pour trois mois pour payer le serveur d'un jeu sue je ne jouais et aider au lancement de celui-ci même si après cette période l'avenir de celui ci fût plus cahotiques. J'ai acheter des jeu juste comme pour les remercier d'une beta, acheter des accès anticipé pour soutenir des projets, payé des année d'abonnement à des jeux pour les même principe même si je n'y jouait pas etc.. peut sur ces jeux ont été des vrai moment ou ma sélection du mmo auquel j'allait jouer. mais est ce vraiment ce principe actuellement jouer avec les passions des autres déchaîne leurs passion aussi (positive ou négative), pourront tous, tous ces jeux survivre des passion qu'il auront suscité, n'est ce pas juste un effet de mode, de nouveaux morning, dnl, earthrise, ffxiv première, alganon, mortale online, ac2, tabula rasa, t4c and co qui au final enfermera un peu plus les joeurs dans le retour des copies de se qui fonctionne déjà à long terme comme c'est déjà le cas.

Qu'elles sont les motivation profonde de chaque initiateurs de ses projets, suivre les modes comme les producteurs l'ont fait à leur époque.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés