Sciences (La Taverne)

[Sujet général] Actualité de l'espace

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Ryu Seiken
Ça dépend combien. Une communauté technologique viable, ça demande un nombre minimum d'individus pour à la fois préserver l'espèce ET la technologie. Sinon on ne fera que reculer l'extinction de quelques décennies au mieux.
C'est pas parce que tu mets 2 génies ensemble qu'ils vont produire un clan de génie spécialisé dans l'ingénierie ou la navigation spatiale, des clans d'astrophysiciens, etc ... Même si l'éducation se fait de façon plus pratique.

Arrivés en terre d'accueil, ils font quoi ? En tant qu'élites, ils ne savent pas travailler la terre ni chasser. Ils attendent de crever ? Autant pour l'élitisme. Autant pour la survie de l'espèce.
Mais ?
Je suis désolé je ne pensait pas avoir a expliquer.

L'elite qui a accès a l'espace sélectionne les colons pour leurs compétences/Génétique/Pognon

y'a genre, des centaine d'oeuvre qui traite de ce sujet ^^
Citation :
Publié par Sangwiss
Donc même si on s'en doutait, la grande question martienne est en réalité de savoir ce qu'il s'est passé pour que la planète crève. 15065210.png
Bah on le sait, non - à moins que cela n'ait été réfuté depuis ?

La taille inférieure de Mars ne lui a pas permis de conserver une magnétosphère suffisante pour la protéger des vents solaires qui ont arraché son atmosphère.
Citation :
Publié par Gardien
Bah, je dirais que le soleil se réchauffant... C'est plus pret...

Donc la terre ca sera pareil à un moment ou a un autre. C'est les chaises musicales des planètes viables
En fait, la disparition de l'eau sur Mars, ce serait donc la fin de l'activité géologique de cette planète, entraînant l'absorbtion de l'eau par la croûte (serpentinisation etc).

Nous, tant que la tectonique fonctionne, ça devrait aller... Mais le niveau d'eau aurait déjà bien baissé, puisque les dernières théories suppose que la Terre était entièrement couverte d'eau il y a 4 milliards d'années.

Après, notre planète aura sans doute d'autres soucis avant de manquer d'eau, en particulier à cause du soleil qui chauffe de plus en plus. La question c'est de savoir ce qui rendra le globe inhabitable en premier : le chaud, le froid, le manque d'O2*, le manque d'H2O ?

* c'est aussi une hypothèse, le retour à une atmosphère trèèèès peu oxygénée...
Citation :
Publié par Aloïsius
En fait, la disparition de l'eau sur Mars, ce serait donc la fin de l'activité géologique de cette planète, entraînant l'absorbtion de l'eau par la croûte (serpentinisation etc).
Je précise que ce phénomène et la disparition de la magnétosphère que j'évoquais plus haut sont liés.

A priori, la taille inférieure de Mars a entrainé le refroidissement de son noyau, ce qui a eu pour conséquence la disparition de l'effet dynamo (magnétosphère) et la fin de l'activité sismique. Les volcans se sont éteints, ne fournissant plus de gaz pour l'atmosphère, l'eau a été absorbée, même résultat avec la disparition de l'évaporation, ce qui, conjugué aux attaques des vents solaires, a rendu la planète inhabitable.
Citation :
Publié par Ryu Seiken
Arrivés en terre d'accueil, ils font quoi ? En tant qu'élites, ils ne savent pas travailler la terre ni chasser. Ils attendent de crever ? Autant pour l'élitisme. Autant pour la survie de l'espèce.
tu penses bien qu'ils vont pas envoyer n'importe qui chasser la galinette cendrée sur mars, idem pour y faire lever des haricots, ca va ete reserver a l'elite des paysans, de pere en fils depuis 18 generations, avec stage de permaculture chez damien dekarz et chaine youtube avec 5 millions d'abo mini.

gégé l'ivrogne avec son vieux tromblon il va allez nulle part lui c'est sur, monde de merde
A titre d'information, il n'y a pas de galinette cendrée sur Mars.

Encore une fois, cette planète n'est pas habitable. Au sens que même l'Antarctique, la dépression de Danakil ou le sommet de l'Everest sont plus vivables que Mars.
Citation :
Publié par Aloïsius
A titre d'information, il n'y a pas de galinette cendrée sur Mars.
sans blagues?

Citation :
Encore une fois, cette planète n'est pas habitable. Au sens que même l'Antarctique, la dépression de Danakil ou le sommet de l'Everest sont plus vivables que Mars.
ah, ben si un prof d'histoire geo le dit ca doit etre vrai alors
J'insiste, parce qu'on est gavé d'images de bases martiennes avec des dômes et des patates poussant dans le caca des astronautes, qui pourraient conduire par ailleurs une vie presque normale. Ben non. Je pense même qu'il serait plus facile de coloniser des astéroïdes bien choisis que Mars. Parce que le peu de gravité et d'atmosphère martienne est juste suffisant pour faire chier mais pas assez pour être utile.
Citation :
Publié par Aloïsius
Ben non. Je pense même qu'il serait plus facile de coloniser des astéroïdes bien choisis que Mars. Parce que le peu de gravité et d'atmosphère martienne est juste suffisant pour faire chier mais pas assez pour être utile.
Je ne pense pas.

La gravité est chiante partout, de ce point de vue elle est chiante aussi sur terre.
La gravité martienne (ou lunaire) complique certaines choses mais offre aussi un compromis qui a des avantages.

En tout cas il est hautement probable que médicalement, elle réduise largement les problèmes liés aux séjours prolongés à 0g - sans les annuler totalement bien sûr.

Sur le plan psychologique aussi. Se sentir capable de considérer comme un foyer un truc à 0.3g qui ressemble vaguement à un désert terrien, et un truc à 0g qui est juste un bout de caillou qui flotte dans le vide spatial, c'est pas la même exigence.

Sur le plan technique aussi d'ailleurs. Pas mal d'objet du quotidien terrien sont inutilisables en 0g, mais peuvent être utilisés avec une gravité martienne avec un peu d'adaptation (rien qu'un stylo à encre traditionnel, sans gravité, il est pas utilisable...)
Wink
Les voyages sur la lune
Bonjour à tous,

je suis tombé sur cet article : "https://www.lepoint.fr/sciences-nature/un-milliardaire-offre-huit-places-pour-un-voyage-autour-de-la-lune-03-03-2021-2416142_1924.php

"Le Japonais Yusaku Maezawa va sélectionner huit candidats qui l'accompagneront lors d'un voyage de tourisme spatial autour de la Lune, prévu en 2023."

Vous en pensez quoi ? Vous pensez que dans quelques dizaines d'années, on pourra aller visiter la lune comme si on faisait un voyage vers un autre pays ?

Ça serait le rêve, mais bon en termes de coût et d'empreinte carbone, cela doit être énorme ....
Citation :
Publié par Neils-Amstrong
Vous pensez que dans quelques dizaines d'années, on pourra aller visiter la lune comme si on faisait un voyage vers un autre pays ?
Non.

Dans un autre pays, tu peux te promener sans scaphandre, tu n'es pas exposé à des radiations mortelles, tu peux y aller sans brûler 400 tonnes de carburants par personne et sans avoir un risque non-négligeable d'être désintégré sur le chemin du retour.
Citation :
Publié par Neils-Amstrong
Bonjour à tous,

je suis tombé sur cet article : "https://www.lepoint.fr/sciences-nature/un-milliardaire-offre-huit-places-pour-un-voyage-autour-de-la-lune-03-03-2021-2416142_1924.php

"Le Japonais Yusaku Maezawa va sélectionner huit candidats qui l'accompagneront lors d'un voyage de tourisme spatial autour de la Lune, prévu en 2023."

Vous en pensez quoi ? Vous pensez que dans quelques dizaines d'années, on pourra aller visiter la lune comme si on faisait un voyage vers un autre pays ?

Ça serait le rêve, mais bon en termes de coût et d'empreinte carbone, cela doit être énorme ....
Ce projet aura probablement lieu oui, mais pas en 2023, pas avant 2025 pour moi d'ici à ce que le starship dans sa version habitable devienne suffisamment fiable.

Est-ce que ça sera à la portée de tout le monde à moyen terme, non. C'est TRES, TRES cher. Le japonais en question est un milliardaire qui est en train d'investir une partie conséquente de sa fortune dans ce projet.
Même dans un avenir idéal où le starship sera entièrement réutilisable en quelque heures et assez fiable pour envoyer des civils, le carburant pour s'envoler restera très cher.
Citation :
Publié par Aloïsius
Non.

Dans un autre pays, tu peux te promener sans scaphandre, tu n'es pas exposé à des radiations mortelles, tu peux y aller sans brûler 400 tonnes de carburants par personne et sans avoir un risque non-négligeable d'être désintégré sur le chemin du retour.
Je ne sais pas sur quelle Terre tu vis, mais il y a de nombreux pays sur notre planète qui ne sont pas accueillant (tourisme à Chernobyl par exemple) ou au risque non négligeable (la liste des pays en guerre externe ou interne est longue comme le bras) - et se faire enlever et décapiter c'est moins sexy que de se faire désintégrer dans l'atmosphère.

Donc si, le tourisme lunaire a toutes les chances d'exister à long terme (sauf si la hype autour de la Lune et de Mars retombe).
Faudrait une bonne guerre froide pour accélérer tout ça.
Citation :
Publié par Epic
Je ne sais pas sur quelle Terre tu vis, mais il y a de nombreux pays sur notre planète qui ne sont pas accueillant (tourisme à Chernobyl par exemple) ou au risque non négligeable (la liste des pays en guerre externe ou interne est longue comme le bras) - et se faire enlever et décapiter c'est moins sexy que de se faire désintégrer dans l'atmosphère.
Tchernobyl ce n'est pas un pays et tu peux malgré tout y faire du tourisme (en fait, il y a du tourisme à Tchernobyl, justement parce que c'est globalement sans danger). Sans scaphandre. Faut juste pas aller faire de la spéléo dans le réacteur.

Citation :
Donc si, le tourisme lunaire a toutes les chances d'exister à long terme (sauf si la hype autour de la Lune et de Mars retombe).
A long terme on est mort. Savoir ce qui sera possible dans 6 ou 7 siècles, je m'en fous un peu.

Citation :
Faudrait une bonne guerre froide pour accélérer tout ça.
Une guerre froide ne changera rien à la physique, et en particulier rien à la loi de la gravité.
Citation :
Publié par Aloïsius
A long terme on est mort. Savoir ce qui sera possible dans 6 ou 7 siècles, je m'en fous un peu.
Entre "pas de changement climatique" et "on est tous mort" y'a, heureusement, pas mal d'étapes intermédiaire. En prenant en compte l'inertie du dérèglement climatique, personne ne sait où se situe précisément la jauge de criticité, tout ce qu'on sait c'est que 1) elle est déjà très haute, 2) plus on continue nos conneries, plus on augmente les chances qu'elle soit haute.

Les millions de morts climatiques, je pense qu'on y échappera pas. Le "tous mort", j'espère que t'as encore des doutes vis à vis de ça et que tu ne fais pas partis de ces défaitiste suicidaire qui ont décidé qu'ils ne changeront pas leur mode de vie parce que de toutes façons, il n'y a plus d'espoir.

Citation :
Une guerre froide ne changera rien à la physique, et en particulier rien à la loi de la gravité.
La loi de gravité elle nous dit qu'il faut accélérer jusqu'à 28 000 km/h pour se mettre en orbite. Une simple voiture utilisé tout les jours pendant un an génère BEAUCOUP plus que ça. Si tu me dis que la comparaison n'est pas bonne, c'est au regard des technologies qu'on utilise pour générer les-dites accélérations et maintenir les vitesses qu'elles ont apportés, pas pour des raisons physiques immuables.

C'est bien de vouloir recadrer un peu les délires des gens, mais juste ne plus croire en rien, c'est pas vraiment moteur d'évolution non plus
Citation :
Publié par 'Az
Les millions de morts climatiques, je pense qu'on y échappera pas. Le "tous mort", j'espère que t'as encore des doutes vis à vis de ça et que tu ne fais pas partis de ces défaitiste suicidaire qui ont décidé qu'ils ne changeront pas leur mode de vie parce que de toutes façons, il n'y a plus d'espoir.
Hein ?

Non, je disais juste qu'à l'horizon auquel un tourisme spatial "ordinaire" est envisageable, on sera tous morts. Et nos enfants et leurs enfants aussi. De vieillesse.

Citation :
La loi de gravité elle nous dit qu'il faut accélérer jusqu'à 28 000 km/h pour se mettre en orbite. Une simple voiture utilisé tout les jours pendant un an génère BEAUCOUP plus que ça.
Ben vas-y, prend ta twingo et met toi sur orbite, montre nous !
Non sérieusement, une voiture elle est posée sur la route. Elle n'a pas besoin de générer une accélération verticale supérieure à 1g pendant x secondes. Et elle n'a pas besoin d'emporter carburant et comburant. Et d'être pressurisée. Et de pouvoir résister aux radiations cosmiques et aux micro-météorites. Et je doute que ta voiture consomme 400 tonnes de gazoil par an, parce que ça ferait dans les 1500 litres par jour.
Citation :
Publié par Aloïsius
Hein ?

Non, je disais juste qu'à l'horizon auquel un tourisme spatial "ordinaire" est envisageable, on sera tous morts. Et nos enfants et leurs enfants aussi. De vieillesse.
Ah ouais bah c'est sur qu'on parle pas à l'échelle d'une vie. Epic parlait de "long terme".
Dans un délais de l'ordre du siècle, je vois pas ça comme inenvisageable du tout. Mais en supposant une croissance du secteur qui se maintient, et de ce côté c'est pas gagné. Je pense qu'à moyen terme on aura d'autre préoccupations qu'aller imaginer faire du tourisme autour de la Lune.

Citation :
Ben vas-y, prend ta twingo et met toi sur orbite, montre nous !
Non sérieusement, une voiture elle est posée sur la route. Elle n'a pas besoin de générer une accélération verticale supérieure à 1g pendant x secondes. Et elle n'a pas besoin d'emporter carburant et comburant. Et d'être pressurisée. Et de pouvoir résister aux radiations cosmiques et aux micro-météorites. Et je doute que ta voiture consomme 400 tonnes de gazoil par an, parce que ça ferait dans les 1500 litres par jour.
Ouais bah tout ça c'est "juste" une question de rendement énergétique, y'a pas de contraintes physiques qui nous permettent d'affirmer que ça restera difficile à tout jamais. C'est dur. Mais c'était dur aussi d'imaginer traverser l'océan par bateau avant qu'on invente la quille.

Compare ça avec un warp drive par exemple, là tu peux dire sans sourciller que les lois de la physiques sont ce qu'elles sont et que ça n'existera jamais sous cette forme.

Rien que la réutilisation est en train de totalement bouleverser le paradigme autour de la propulsion chimique, qui était encore vu comme une voie sans issue pour un accès peu coûteux à l'orbite il y a 10 ans.
Citation :
Publié par Aloïsius
Une guerre froide ne changera rien à la physique, et en particulier rien à la loi de la gravité.
Je ne sais pas si c'est un troll ou pas, dans le doute je vais quand même prendre de mon temps pour te répondre.

Ce que changerait une guerre froide n'est évidement pas la physique (nan mais allo quoi), mais par contre elle changerait une autre variable qui se nomme le budget.
Hors l'argent c'est ce qui fait avancer la technologie.

Si on a fait autant de progrès dans les années 60 c'est que le budget était quasi illimité côté russe et américain pour la course à l'espace, l'enjeu n'était évidement pas scientifique mais militaire (et si on remonte plus loin les 1ere fusée découlent des recherches sur les missiles balistiques lors de la 2nd guerre mondiale).

Donc dans l'éventualité d'une nouvelle guerre froide, si une base sur la Lune pouvait constituer un avantage stratégique, alors on aurait une base permanente sur la Lune d'ici fin 2025.
Aujourd'hui avec la budget microscopique de la Nasa, on peut plutôt tabler sur fin 2040 et encore si aucun président ne change d'avis entre temps.
Non mais il y aura plus de guerre froide imo... Ou du moins pas comme dans les années 60... Now c'est sur internet et au niveau business que ca se passe... Et c'est déjà le cas depuis pas mal de temps et çà le sera de plus en plus...

Donc le budget de la Nasa est pas pret d'augmenter... (en tous cas, de cette façon)
T'inquiète qu'avec les Russes et les Chinois qui se sont allié pour installer leur propre base lunaire de leur côté, les Etats Unis risquent pas de rester les bras croisés sans rien faire.

L'an dernier a été la plus grosses hausse de budget de la NASA depuis la fin du programme Apollo, celle de cette année va être apparemment plus élevé encore, et c'est pas prêt de s'arrêter vue les objectifs visés.

On atteindra probablement pas le délire des années 60 où on parlait de 5% du budget d'état qui était investis dans la NASA, mais la 2ième course à la Lune, ça n'a plus rien de spéculatif, on est en plein dedans.
Citation :
Publié par 'Az
Ouais bah tout ça c'est "juste" une question de rendement énergétique, y'a pas de contraintes physiques qui nous permettent d'affirmer que ça restera difficile à tout jamais. C'est dur. Mais c'était dur aussi d'imaginer traverser l'océan par bateau avant qu'on invente la quille.
Si si. La gravité et la thermodynamique, pour ce qui concerne le système solaire interne. Les mêmes plus la relativité

Citation :
Compare ça avec un warp drive par exemple, là tu peux dire sans sourciller que les lois de la physiques sont ce qu'elles sont et que ça n'existera jamais sous cette forme.
Le warp drive requiert de l'énergie négative.
L'énergie négative requiert :
1) what the fuck
2) de l'antigravité
L'antigravité fait voler en éclat un paquet de trucs, comme le principe de causalité.

Citation :
Rien que la réutilisation est en train de totalement bouleverser le paradigme autour de la propulsion chimique, qui était encore vu comme une voie sans issue pour un accès peu coûteux à l'orbite il y a 10 ans.
Non. Cela fait baisser le prix des lanceurs, mais ça augmente la quantité d'ergols nécessaires. Les 400 tonnes dont je parlais ne diminuent pas avec des lanceurs réutilisables. C'est une évolution, pas une révolution.

Citation :
Publié par Epic
Je ne sais pas si c'est un troll ou pas, dans le doute je vais quand même prendre de mon temps pour te répondre.

Ce que changerait une guerre froide n'est évidement pas la physique (nan mais allo quoi), mais par contre elle changerait une autre variable qui se nomme le budget.
Hors l'argent c'est ce qui fait avancer la technologie.

Si on a fait autant de progrès dans les années 60 c'est que le budget était quasi illimité côté russe et américain pour la course à l'espace, l'enjeu n'était évidement pas scientifique mais militaire (et si on remonte plus loin les 1ere fusée découlent des recherches sur les missiles balistiques lors de la 2nd guerre mondiale).

Donc dans l'éventualité d'une nouvelle guerre froide, si une base sur la Lune pouvait constituer un avantage stratégique, alors on aurait une base permanente sur la Lune d'ici fin 2025.
Aujourd'hui avec la budget microscopique de la Nasa, on peut plutôt tabler sur fin 2040 et encore si aucun président ne change d'avis entre temps.
Il y a des bases scientifiques au pôle sud. Est-ce que le tourisme au pôle sud est devenu aussi aisé que celui à Ibiza ? Non.
Ben pour la Lune, avec ou sans guerre froide, ce sera toujours pareil. Ce sera toujours un astre sans atmosphère, avec des jours de 14 jours où la "température" grimpe à 120C° et des nuits aussi longues où elle chute à -230C°. Le tout dans un bain de radiations cosmiques autrement plus violentes que celles auxquelles sont exposés les astronautes de l'ISS. Et il faudra toujours plusieurs jours pour y aller et en revenir.

Et pour quel intérêt stratégique ? Aucun. On ne va pas se faire la guerre sur la lune. A fortiori si s'installer sur place est très compliqué mais que propulser un missile un peu surboosté dessus est largement à notre portée. Le missile, il n'a pas besoin de se poser, lui.


Après, soyons clair : IL FAUT coloniser la lune. Mais pas pour faire du tourisme ou la guerre, mais pour la science. Sur la lune on peut "presque" :
1) créer un telescope géant de plusieurs dizaines de mètres de diamètre.
2) créer un ascenseur spatial. un vrai. Avec les matériaux d'aujourd'hui. Ou une catapulte électromagnétique.
3) créer des réseaux de radio-télescopes qui ne seraient pas gênés ni par l'atmosphère ni par les émissions humaines, avec une interférométrie à l'échelle du satellite
4) exploiter les glaces des pôles pour y choper des ergols. A utiliser en combo avec le 2)

Mais toutes ces choses géniales ne seront d'aucune utilité stratégique ou économique, juste scientifique. Là, une guerre froide se limitera à un concours de bites entre Xi Jiping et les Américains.
Citation :
Publié par Aloïsius
Si si. La gravité et la thermodynamique, pour ce qui concerne le système solaire interne. Les mêmes plus la relativité
Ok, puisque tu le l'affirmes. Maintenant va falloir expliquer pourquoi

Citation :
Mais toutes ces choses géniales ne seront d'aucune utilité stratégique ou économique, juste scientifique.
c'est sûr que quand des gens comme Bezos affirment que le premier humain à passer la barre des 1000 milliards de fortune personnelle sera celui qui arrivera le premier à exploiter les ressources spatiale, on devrait vraiment rigoler grassement en se disant "haha lui il a vraiment perdu les pédales".

Mais bon, puisque la physique dit que c'est impossible... Hahaha ils sont vraiment trop cons ces Musk et Bezos de foutre autant de milliards alors qu'ils ont rien compris à la physique de base !
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés