Sciences (La Taverne)

[Sujet général] Actualité de l'espace

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Aloïsius
Quelle est la vitesse terminale d'une pomme ?

https://www.tandfonline.com/doi/full...2%20%3D%200.69.

Des chercheurs iraniens se sont penchés sur la question, mais je suis trop mauvais en math/physique pour faire le calcul. Je soupçonne cependant qu'une pomme risque de ne pas pouvoir atteindre une vitesse suffisante pour faire de très gros dégâts, à cause de la résistance de l'air.
Faut prendre en compte aussi la résistance de la boîte crânienne d'un individu particulier et les possibilités d'un choc traumatique !
Citation :
Publié par Ryu Seiken
Faut prendre en compte aussi la résistance de la boîte crânienne d'un individu particulier et les possibilités d'un choc traumatique !
Au 17e, ils avaient des perruques aptes à encaisser des pommes effectuant une rentré atmosphérique.


Tiens, je vais proposer ça à Musk : foutre une perruque sur son pad d'atterrissage.
Cet article est hyper mal fait... Car le 90% de ce qui est décrit est le fait de voler en orbite, pas d'aller sur la lune.
Et encore heureux que cela aie fait avancer certaines choses. La majorité des missions Apollo ne sont pas allé sur la lune et ils titrent: Ces avancées technologiques majeures que nous devons aux missions sur la Lune.

Juste comme cela, la nourriture lyophilisé cela date de 1906 (en plus invention française), donc bon la pertinence de cet article, il ressemble à rien de scientifique (comme l'histoire de l'irm qui date des années 40-50, et seulement appliqué au début des années 80)

Que cela aie fait évoluer certaines choses oui, a plus de 150 milliard de budget, on peut pas dire que cela aie été génial en terme de rendement/découverte.
Citation :
Publié par debione
Que cela aie fait évoluer certaines choses oui, a plus de 150 milliard de budget, on peut pas dire que cela aie été génial en terme de rendement/découverte.
Oui et non.

L'intérêt de ce genre de truc, c'est la motivation. Prévoir des trucs tout en sachant que ça n'a jamais été fait par personne, et/ou que la vie de personnes vont dépendre de ça, et/ou parce que t'as testé 350 aux trucs avant qui ne répondais pas aux cahier des charges, ce qui t'as forcé à penser out of the box, c'est tout un tas de prétextes à l'innovation qu'offre ce genre de projet et qui sont plus efficace pour motiver et inspirer les ingénieurs que des promesses de prime en fin de moi ou des supérieures sur ton dos qui te foutent la pression.

Après, j'en conviens, ça fait toujours un peu chère la technique de management

Pour le liens vers l'article, qu'il soit pas super bien écrit, pourquoi pas, mais globalement y'a bon nombre de trucs la dedans qui reviennent souvent. On va pas faire l'inventaire complet, y'a probablement un peu de bullshit dans tout ça, mais pas que. Y'a aussi des cas où la découverte initiale est antérieure, mais un peu laissé dans les cartons et démocratisé par la NASA.

Par contre, pour contre dire un peu ce que j'écris plus haut, je pense que le fait d'avoir un labo de recherche (la NASA) hautement subventionné qui met systématiquement dans le domaine publique absolument toute leurs découvertes, ça joue un rôle bien plus important en tant que moteur d'innovation / d'utilité publique que le fait que tout ça soit fait avec pour objectif le spatial.
Citation :
Publié par Scrooge McDuck
Non mais je vois pas le rapport.
Que ça soit inspirant ou quoi, ça joue en rien sur la question de coloniser mars en 2030 ou 2050 ou plusieurs centaines d'années pour faire survivre l'espèce sous prétexte que ca va devenir invivable ici.

On parle de physique, c'est un truc froid et factuel, pas autre chose. Qu'un caillou retombe quand je le lance bah je fais avec, ça me fait ni jubiler ni pleurer, c'est juste comme ça.

Donc oui spacex c'est divertissant, faire péter 20 prototypes par an ca leur permet d'attirer sur leur stream, et techniquement ça leur permet de faire du cargo à 400km au dessus de nos têtes. Cargo qui contribue à étudier l'impact de la faible pesanteur sur la pousse des petits pois et à demander à pesquet de passer 60% de son temps réveillé à faire du sport.

Techniquement rigolo, ça fait de belles images, et ça sert à rien.
Je suis a peu près d'accord avec tout le post, sauf la phrase en gras. Ca me parait un peu définitif d'affirmer dès maintenant qu'avoir une capacité d'emport d'un peu plus de 100 tonnes en orbite basse relativement bon marché ne "servira à rien". Certes aujourd'hui y pas vraiment de marché pour un tel lanceur, mais l'offre peut ici créer la demande. Après est ce que cette demande sera "utile" ou "inutile"/"artificielle", ça me semble compliqué à l'affirmer dès maintenant.
https://www.liberation.fr/sciences/e...DBXVBXHPPKMFI/

Citation :
La météorite Erg Chech 002, trouvée dans le désert saharien, se révèle être un morceau de croûte volcanique détaché d’une protoplanète, avant la formation de la Terre. Une roche extrêmement rare et précieuse pour comprendre l’histoire du système solaire.
C'est très cool comme info.
Citation :
Publié par lemagefou
j'ai lu cet article ce matin

https://www.francebleu.fr/infos/inso...ars-1615888860

Mars a eu une une formation géologique similaire a la Terre, si on retrouve les même formation minérale qu'en Dordogne, et d'autre lieux terrestre, sur Mars et donc qu'il a bien de l'eau puisque certain minéraux son possible qu'avec de l'eau
Et la mauvaise nouvelle, c'est que si l'eau s'est barrée dans la croûte martienne, le même sort attend la Terre d'ici quelques centaines de millions d'années.

Bref, sinon, SpaceX a fait boom encore, en plein vol.
La FAA va être contente du tir en plein brouillard...

Il me semble que le S11 était la fin d'une série, on va voir ce que donnera les prochains tests réalisés par la nouvelle série de SN qui prendra en compte les données télémétriques des précédentes explosions.
Citation :
Publié par Aloïsius
Et la mauvaise nouvelle, c'est que si l'eau s'est barrée dans la croûte martienne, le même sort attend la Terre d'ici quelques centaines de millions d'années.
Donc même si on s'en doutait, la grande question martienne est en réalité de savoir ce qu'il s'est passé pour que la planète crève. 15065210.png
Citation :
Publié par Sangwiss
Donc même si on s'en doutait, la grande question martienne est en réalité de savoir ce qu'il s'est passé pour que la planète crève. 15065210.png
Bah, je dirais que le soleil se réchauffant... C'est plus pret...

Donc la terre ca sera pareil à un moment ou a un autre. C'est les chaises musicales des planètes viables
Citation :
Publié par Gardien
Donc la terre ca sera pareil à un moment ou a un autre. C'est les chaises musicales des planètes viables
Reste quelques centaines de millions d'années à l'humanité pour créer des vaisseaux mondes capables de rallier des planètes potentiellement habitables pour que la vie de notre Terre ne s'éteigne pas totalement. Il peut s'en passer des trucs dans l'intervalle .
Citation :
Publié par Aragnis
Reste quelques centaines de millions d'années à l'humanité pour créer des vaisseaux mondes capables de rallier des planètes potentiellement habitables pour que la vie de notre Terre ne s'éteigne pas totalement. Il peut s'en passer des trucs dans l'intervalle .
Y'a moyens qu'on s'éteigne tout seul surtout
Citation :
Publié par Aragnis
Ca fait partie des trucs qui peuvent se passer, je ne l'exclue pas .
C'est certain. Il y a une glaciation cyclique qui a été reculée de plusieurs dizaines de millénaires à cause de l'effet de serre.
Mais on ne pense qu'à "préserver la Terre pour nos enfants". Ceux qui arriveront pendant la glaciation peuvent crever.
Guerre totale pour occuper le peu de territoires entre les tropiques. Ça ne m'étonnerait même pas que les futures générations s'exterminent complètement.
Les gens ont l'air de croire que ça va être Star Trek et qu'on voyagera plus ou moins librement dans l'espace et s'en foutent de survivre à la glaciation. Y'a même pas de scénario pour le cas où ...
Vu la dépense énergétique pour aller dans l'espace, même si voyages communs il y a, ce sera, encore une fois, réservé à des élites et aux plus riches.
Citation :
Publié par Ryu Seiken
Vu la dépense énergétique pour aller dans l'espace, même si voyages communs il y a, ce sera, encore une fois, réservé à des élites et aux plus riches.
Et c'est un problème ?

Que l'humanité se développe extra-sol sur la base de son Elite, ça me parait pas un mauvais plan.

Dernière modification par [0]Draki ; 31/03/2021 à 11h31.
Citation :
Publié par (0)Draki
Et c'est un problème ?

Que l'humanité se développe extra-sol sur la base de son Elite, ça me parait pas un mauvais plan.
Ça dépend combien. Une communauté technologique viable, ça demande un nombre minimum d'individus pour à la fois préserver l'espèce ET la technologie. Sinon on ne fera que reculer l'extinction de quelques décennies au mieux.
C'est pas parce que tu mets 2 génies ensemble qu'ils vont produire un clan de génie spécialisé dans l'ingénierie ou la navigation spatiale, des clans d'astrophysiciens, etc ... Même si l'éducation se fait de façon plus pratique.

Arrivés en terre d'accueil, ils font quoi ? En tant qu'élites, ils ne savent pas travailler la terre ni chasser. Ils attendent de crever ? Autant pour l'élitisme. Autant pour la survie de l'espèce.
Citation :
Publié par Ryu Seiken
C'est certain. Il y a une glaciation cyclique qui a été reculée de plusieurs dizaines de millénaires à cause de l'effet de serre.
Mais on ne pense qu'à "préserver la Terre pour nos enfants". Ceux qui arriveront pendant la glaciation peuvent crever.
Guerre totale pour occuper le peu de territoires entre les tropiques. Ça ne m'étonnerait même pas que les futures générations s'exterminent complètement.
Les gens ont l'air de croire que ça va être Star Trek et qu'on voyagera plus ou moins librement dans l'espace et s'en foutent de survivre à la glaciation. Y'a même pas de scénario pour le cas où ...
Vu la dépense énergétique pour aller dans l'espace, même si voyages communs il y a, ce sera, encore une fois, réservé à des élites et aux plus riches.
Mais de quoi tu parles ? Avec le dérèglement climatique qu'on vit aujourd'hui, tu te préoccupes vraiment d'une glaciation hypothétique qui arrivera sur des échelles de temps de la 10aine de milliers d'années ?

Ou peut être que tu sous-estime totalement les conséquences du dérèglement climatiques en cours, parce que les conséquences dont tu parles on les verra bien avant une hypothétique glaciations (et bien avant qu'on puisse se poser la question de savoir si envoyer nos élites vivre dans l'espace est une bonne ou une mauvaise chose).

Petits hints : Parmi les scénarios probables (pas "SI on continue à faire monter les taux de CO2" ou je sais pas quoi hein, c'est des trucs probablement déjà fais vu l'inertie lié au climat. Plus on le fait monter, pire ça sera)

- Les forêt équatoriales devenu invivable par l'homme car trop chaudes + trop humides. Et invivables dans le sens : t'y vas, tu meurs, pas dans le sens des conditions de vies de merde.
- La montée des eaux réduisant des terres émergés très peuplés. Le bangladesh, c'est 160 millions d'habitants et il va probablement finir totalement immergé au cours du siècle à venir. C'est qu'un exemple.
- La perte de terre + l'acidification des sols = famines.
On est très, très loin d'avoir fait le tour.

Etant donné voir à quel point certaines nations sont belliqueuses alors que tout vas encore à peu près bien dans les symptômes climatiques, j'ai pas trop d'espoir que ça se calme dans les années à venir alors que les-dits symptômes commencent à arriver pour de bon.
Citation :
Publié par 'Az
Mais de quoi tu parles ? Avec le dérèglement climatique qu'on vit aujourd'hui, tu te préoccupes vraiment d'une glaciation hypothétique qui arrivera sur des échelles de temps de la 10aine de milliers d'années ?

Ou peut être que tu sous-estime totalement les conséquences du dérèglement climatiques en cours, parce que les conséquences dont tu parles on les verra bien avant une hypothétique glaciations (et bien avant qu'on puisse se poser la question de savoir si envoyer nos élites vivre dans l'espace est une bonne ou une mauvaise chose).

Petits hints : Parmi les scénarios probables (pas "SI on continue à faire monter les taux de CO2" ou je sais pas quoi hein, c'est des trucs probablement déjà fais vu l'inertie lié au climat. Plus on le fait monter, pire ça sera)

- Les forêt équatoriales devenu invivable par l'homme car trop chaudes + trop humides. Et invivables dans le sens : t'y vas, tu meurs, pas dans le sens des conditions de vies de merde.
- La montée des eaux réduisant des terres émergés très peuplés. Le bangladesh, c'est 160 millions d'habitants et il va probablement finir totalement immergé au cours du siècle à venir. C'est qu'un exemple.
- La perte de terre + l'acidification des sols = famines.
On est très, très loin d'avoir fait le tour.

Etant donné voir à quel point certaines nations sont belliqueuses alors que tout vas encore à peu près bien dans les symptômes climatiques, j'ai pas trop d'espoir que ça se calme dans les années à venir alors que les-dits symptômes commencent à arriver pour de bon.
Mais de quoi tu parles ?
Tu te préoccupes de la prochaine génération mais tu t'en fous de ceux qui suivent ? Ça sert à quoi ?
La glaciation n'a rien d'hypothétique.
La fonte des glaces suite au réchauffement global inversera la courbe de température et les courants marins contribueront à porter la baisse de température vers les zones tropicales qui perdront une grosse partie de terres immergées. Avec la baisse de température des océans, j'ai du mal à croire que l'atmosphère ne suivra pas.
Sans compter les particules de pollution qui réfractent une partie de l'énergie solaire. Combien de temps avant qu'elles ne se dissipent ?
Citation :
Publié par Ryu Seiken
Mais de quoi tu parles ?
Tu te préoccupes de la prochaine génération mais tu t'en fous de ceux qui suivent ? Ça sert à quoi ?
La glaciation n'a rien d'hypothétique.
Puisque tu es si affirmatif tu dois avoir des sources très solides. Je serai ravis de les voir partagé, parce que je m'intéresse pas mal au sujet, et ça recoupe absolument pas ce que j'ai entendu de mon côté, et ça me plairait beaucoup de parfaire mes connaissances sur le sujet !

En vrai, on est absolument pas en mesure de mesurer les conséquences réelles du dérèglement climatique sur le long terme, juste faire des pronostiques. Celui dont tu parles fait juste partis des conséquences possibles.

Et, si ça devait se faire, ça sera sur une échelle de temps plus naturelle, donc de l'ordre du millier d'années, probablement plus. Ce qui laisse bien plus de temps pour s'adapter que la situation actuelle qui s'opère à une vitesse qui est du jamais vu à l'échelle de la terre (une raisons de plus pour rendre très difficile la prédiction du climat sur le long terme)
Répondre

Connectés sur ce fil