Immobilier (La Taverne)

[Immobilier] Louer ou acheter ?

Répondre
Partager Rechercher
Tu dois avoir un peu de tout, des petits proprio qui paient leurs charges et d'autres qui ne les paient pas, les locataires qui paient et ceux qui paient pas (nombreux apparemment), et des organismes de gestion, syndics plus ou moins en faillite de ce fait.

Après ce qui compte c'est à quel prix l'état va racheter, mais quand il exproprie les propriétaires sont rarement satisfaits. Et vu que l'état va éponger la facture peu probable qu'il mette une fortune dans ce rachat ^^ les petits propriétaires les plus honnêtes, qui réglaient leurs factures, seront probablement les plus cocus de l'histoire. D'ou le mauvais signal (mais bon de toute façon ça devait pas se presser au portillon pour y investir de façon saine, sauf pour les malheureux couillons qui ont acheté leur hlm à force d'efforts pour s'extraire un peu de leur condition ... ça me fait penser à la chanson de Renaud tiens le "cadre" centriste du 2e avec son crédit sur 25 ans, dans le cul lulu).

en dessous : petite copro oui si tu as du temps pour gérer / contrôler ce qui se passe, et si tu as la chance de pas avoir de cas difficiles, sinon ça te garantit pas grand chose (après ça dépend de la structure de la dite copro... mais bon faut se prendre la tête avec ça quoi). Si tu tombes sur une mega tête de con qui bloque tout ça peut aussi être l'enfer là ou une plus grande copro sa capacité de nuisance sera moindre. Les grandes copro en théorie, quand c'est pas trop mal géré et entretenu, ça permet aussi de diluer les charges. Mais encore faut-il que les locataires et les proprios soient solvables et paient bien leur dû.

Dernière modification par Don Patricio ; 30/03/2021 à 15h18.
Citation :
Publié par La Hutt Finale
Les deux, mais beaucoup de propriétaires ne payaient plus les charges qui pouvaient monter a 400€... par mois. C'est le résultat de 25 ans de dégradation et d'un bordel administratif sans nom: il y avait 25 syndics différents, qui tous bien sur souhaitaient faire payer les frais par les 24 autres.
400€ de charges par mois, la vache ! Je comprends mieux comment on en est arrivés là... 25 syndics, qui s'est dit que c'était une bonne idée ? Ça me conforte dans l'idée que si on achète en copro, il vaut décidément mieux que ça soit une petite copro..

@Don Patricio : oui à ce petit jeu-là, les proprios honnêtes sont toujours ceux qui se font plumer de toutes. Les expropriations ça vole pas bien haut en terme de "remboursement".
Citation :
« Faire le deuil de notre patrimoine »

« Nous sommes sortis de la réunion sonnés par cette annonce », raconte Nicolas Pougès, 51 ans, copropriétaire, depuis 2005, dans un des immeubles promis à la démolition. M. Pougès avait, à l’époque, acquis ces 85 m2 pour 90 000 euros, et ne sait pas ce qu’il retirera de cette cession. Il a encore 56 000 euros de crédit à rembourser et 10 000 euros de retard de charges, très élevées dans ces bâtiments, d’en moyenne 350 euros par mois.
Admettons le 90k c'est hors frais de notaire, soit 96 300 EUR son achat.
Admettons il n'avait pas d'apport.
Admettons en 2005 il a eu un mauvais taux d'intérêts (TEG) à 5% qu'il a pas renégocié.
Admettons il a pris sont prêt sur 30 ans.
Admettons le crédit a commencé en décembre 2005.

Même comme ça, je trouve qu'il devrait lui rester que 32k à rembourser à ce monsieur.
Avec des mensualités de 517 EUR.
Et il a + de 2 ans de retard de charges.

C'est chelou.

Citation :
« On ne nous a annoncé aucun prix de rachat,poursuit M. Pougès, ce qui est scandaleux. Avec ma femme, en préretraite, et mon petit salaire d’animateur périscolaire, nous savons qu’aucune banque ne nous fera de nouveau crédit pour nous reloger. » « Nous avons cinq ans pour trouver une solution sur mesure à chaque copropriétaire et nous leur ferons deux offres de relogement, à Grigny ou ailleurs, selon leur souhait, rassure M. Bucquet. C’est un dispositif exceptionnel. »
Il y aura donc bien rachat et en + accompagnement. Bon, on sait ce que ça vaut en pratique mais c'est déjà ça.[/quote]
Citation :
Publié par Quild
Admettons le 90k c'est hors frais de notaire, soit 96 300 EUR son achat.
Admettons il n'avait pas d'apport.
Admettons en 2005 il a eu un mauvais taux d'intérêts (TEG) à 5% qu'il a pas renégocié.
Admettons il a pris sont prêt sur 30 ans.
Admettons le crédit a commencé en décembre 2005.

Même comme ça, je trouve qu'il devrait lui rester que 32k à rembourser à ce monsieur.
Avec des mensualités de 517 EUR.
Et il a + de 2 ans de retard de charges.

C'est chelou.
Il a du faire des travaux et les rajouter à son crédit.
Mais c'est vrai que dans chaque émission immo ou reportages de ce genre, on retrouve toujours des mecs qui vont mettre 50ans à rembourser un 2pièces, assez étonnant la durée.
Mais bon, j'imagine que chacun fait comme il peut à ce niveau.
Citation :
Publié par Quild
C'est chelou.
Suffit qu'il y aie eu des incidents de paiement. Beaucoup de proprios la bas sont très pauvres et y ont acheté parce que c'est tellement pas cher que c'est plus accessible qu'un loyer. Mais quand tu deviens chomeur ca te sauve pas.
Parce que 517€ de crédit+400€ de charges, un smicard il peut pas.
Je comprends pas comment ça peut être autorisé les doubles / triples syndic. J'ai eu ça sur un appart' à la vente, je me demandais bien a quoi pensaient les proprio quand ils ont voté le 2eme syndic...
Citation :
Publié par Aiina
c'est la HSBC qui a des taux de folie en ce moment, ils sont quasi les mieux placés sur tous mes dossiers perso, mais personne ne veut signer chez eux a cause de leur image de merde.
HSBC France est en vente, la banque veut se concentrer sur l'Asie.
Donc à la première occasion ils vendent à un concurrent et pour vendre... Faut des clients à vendre.
Bonjour à tous,

Je ne crois pas que le sujet ait déjà été évoqué ici (désolé si c'est le cas).

La ville de Paris lance demain son programme de vente de logements neuf en bail réel solidaire (BRS). De ce que j'en ai saisi, il s'agit d'une vente qui distingue le foncier (terrain) du bâti (les murs).

Concrètement, la mairie a acheté des terrains, sur lesquels elle fait/fera construire des appartements. Ces derniers seront mis en vente, alors que le terrain restera la propriété de la mairie (un bail de 99 ans est alors passé entre l'office public et l'acheteur pour ce terrain).

Compte tenu des plafonds de revenu pour pouvoir en bénéficier, je suis bon pour cette année (revenus de 2019), mais je dépasserai largement si j'attends et si mes revenus des années suivantes sont pris en compte. Pour autant, et malgré ma hausse de revenus, je ne peux pas caresser l'espoir d'un achat à Paris pour une surface utile (en tout cas pas avant un éventuel héritage sur lequel je ne veux pas compter). Du coup, je jette un œil curieux au dispositif mentionné.

Des gens ont des avis là-dessus ?
Dans l'absolu c'est une bonne idée, dans la pratique ça va être le souk, rien que pour la commission d'attribution. Imaginez qu'Emmanuel Macron, ce pauvre au patrimoine qui ne représente qu'un mois de son ancien salaire, est éligible.
Ce ne sont pas, je pense, les familles populaires qui vont en bénéficier, pas plus que pour les HLM en centre ville.
Me semble que ça avait déjà été discuté quand l'idée avait germé, mais je ne retrouve pas.

Un point important c'est que la revente se ferait au prix d'achat (modulo + ou - l'inflation). Donc pas de perte si le marché Parisien baisse, mais pas de gain s'il augmente.
Le premier cas est sécurisant. Le 2ème tu vois ton pouvoir d'achat diminuer si tu envisages de revendre pour acheter autre chose.

C'est vraisemblablement + intéressant que louer. Qu'acheter autre chose, ça s'étudie.


Y'a un plafond de ressource par contre, je doute que Macron soit éligible.
20003-1617654413-1289.png
Si le prix du marché augmente, ces logements se retrouveront sur le marché locatif privé.
Je le redis à chaque fois, mais le billard a 3 bandes pour contrer le cout du logement, ca ne marche pas. La seule chose qui fonctionnera c'est une législation directe.

Citation :
je doute que Macron soit éligible
Marcon a déclaré moins de patrimoine que Poutou et tout mis au nom de sa femme.
Citation :
Publié par Cocodupe
Comment les logements pourraient-ils (légalement) se retrouver sur le marché locatif, puisque les acheteurs ont l'obligation de faire du bien leur logement principal et qu'ils ne peuvent pas le louer ?
Je ne vois aucune mention de telles restrictions sur la page dont tu as donné le lien.Elle ne parle que d'accession à la propriété.
Citation :
Publié par La Hutt Finale
Je ne vois aucune mention de telles restrictions sur la page dont tu as donné le lien.Elle ne parle que d'accession à la propriété.
C'est vrai que ça n'est pas précisé sur cette page. J'avais dû voir cette précision ailleurs. Et l'article L255-2 du Code de la construction et de l'habitation n'est pas très clair puisqu'il dit à la fois que le preneur doit occuper le logement mais aussi que la location peut être exclue dans certains cas (donc, a contrario, pas dans tous les cas).

Enfin, si le propriétaire peut louer son bien, et que le loyer n'est affecté par aucune contrainte autre que celle du plafond général des loyers, le dispositif n'a absolument aucun sens, et aucun intérêt, et va à l'encontre de ce pour quoi il est pensé.
5.000 euros le mètre carré pour 99 ans de propriété, qui va pouvoir se payer cela surtout pour vivre sur Paris?

Bien évidemment, les classes moyennes et populaires comme d'habitude.
Citation :
Publié par Don Patricio
Mais bon si c'est pour avoir la mairie sur le dos ... non merci !
Pas mieux, si c'est un truc proposé par l’État, y a des chances qu'il y ait une merde planquée ou bien qu'elle apparaisse plus tard, je serais pas serein à faire un truc pareil. En plus, t'es un peu scotché à ton appart du coup, si tu dois déménager (pour cause de boulot, d'enfant en plus, etc), t'es obligé de le vendre si je comprends bien.
De base, venir m'expliquer que la classe moyenne a les moyens de se payer un logement à 5.000 euros le mètre carré, de base, ça me fait marrer de base.

Surtout pour vivre à Paris entassé les uns sur les autres dans 10 mètres carré.
Citation :
Publié par sinernor
De base, venir m'expliquer que la classe moyenne a les moyens de se payer un logement à 5.000 euros le mètre carré, de base, ça me fait marrer de base.

Surtout pour vivre à Paris entassé les uns sur les autres dans 10 mètres carré.
Non mais en fait, à Paris, la classe moyenne, c'est entre 2,5 et 4k mensuel, je dirais

Du coup, un 40m² à 5000€ le m² est accessible via prêt pour quelqu'un aurait dans les 2500€ de salaire.
Citation :
Publié par La Hutt Finale
Si le prix du marché augmente, ces logements se retrouveront sur le marché locatif privé.
Je le redis à chaque fois, mais le billard a 3 bandes pour contrer le cout du logement, ca ne marche pas. La seule chose qui fonctionnera c'est une législation directe.


Marcon a déclaré moins de patrimoine que Poutou et tout mis au nom de sa femme.
Mais quel rapport avec le patrimoine ? Je te parle du plafond de ressources.

Il a mis ses revenus au nom de Brigitte aussi ?
Citation :
Publié par Doudou Spuiii
En plus, t'es un peu scotché à ton appart du coup, si tu dois déménager (pour cause de boulot, d'enfant en plus, etc), t'es obligé de le vendre si je comprends bien.
Ha bah oui, l'idée de la chose, c'est de permettre aux gens de vivre dans un endroit qui leur appartient dans des conditions financières accessibles pour des gens qui ne peuvent accéder au marché immobilier classique (c'est-à-dire, pour une très grande majorité des parisiens). Que toute possibilité de tirer un profit personnel du dispositif soit empêchée, ça ne me semble pas déconnant (mais je suis un affreux gauchiste).
L'idée de devenir propriétaire, c'est aussi de laisser un patrimoine à sa descendance pour la soulager financièrement et peut-être de lui éviter les tracas d'un loyer ou le remboursement d'un prêt.

L'idée de devenir propriétaire, c'est aussi de s'assurer des revenus supplémentaires à une période de la vie où on n'est plus en capacité de travailler, un truc qui s'appelle la retraite je crois.

Mais, on a encore un exemple d'une brillante idée de la Mairie de Paris, après les trottoirs inclusifs et le fait de vouloir interdire la circulation aux véhicules dans le centre de la ville, ils n'en sont pas une autre fulgurance de prête.

Cela me fait tellement rêver une ville aussi propre et si bien fréquentée où on se sent en sécurité le soir.
Citation :
Publié par sinernor
L'idée de devenir propriétaire, c'est aussi de laisser un patrimoine à sa descendance pour la soulager financièrement et peut-être de lui éviter les tracas d'un loyer ou le remboursement d'un prêt.

L'idée de devenir propriétaire, c'est aussi de s'assurer des revenus supplémentaires à une période de la vie où on n'est plus en capacité de travailler, un truc qui s'appelle la retraite je crois.
Le point 2, c'est de la spéculation, c'est pas la norme (ou censé être la norme) de faire de l'investissement locatif. Ça a d'ailleurs des effets macro pervers de permettre (ou de ne pas taxer fortement) l’investissement locatif, en rendant les choses bien plus difficiles pour les primo accédants (en gros la catégorie de ton premier point qui souffre des prix élevés, causés en bonne partie par les spéculateurs du point 2).

Alors c'est sur que l'immo est bien pus rassurant que des trucs immatériels comme la bourse, les fonds de pension, cryptos ou autres trucs bizarres: tu as un truc physique a la fin. Mais c'est un peu l'équivalent d'acheter de l’oxygène sur Mars dans Total Recall: la décision individuelle a du sens, mais au niveau macro, ca baise la plupart des gens, y compris les familles de ceux qui spéculent.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés