Cinéma (Le Cercle Taberna)

Les films du moment

Répondre
Partager Rechercher
Vu 1917

Très très grosse claque.
Techniquement c'est très très fort, photographie impeccable, mouvements de caméras et cadrages très très impressionnants (ce travelling à la surface de l'eau dans le cratère...)
On voit clairement les options de raccords par ci par là (c'est tourné comme un quasi unique plan séquence) mais c'est vraiment pour chipoter.

Coté émotion, j'étais agrippé à mon siège pendant tout le film, clairement le scénario n'a rien de révolutionnaire, on a une bonne idée d'où ça va aller, mais tout est bien rythmé, tout est à sa place, rien n'est superflu, rien n'est gratuit.
Y'a des plans d'une beauté à couper le souffle, je pense à 2 ou 3 en particulier qui sont parmi ce que j'ai vu de plus beaux ces dernières années (et dans un "film de guerre" c'est déjà une prouesse pour moi).
La BO est sublime.
Les acteurs sont justes, Strong et Cumberbatch sont tout en retenue, McKay a vraiment la gueule de l'emploi.

On retrouve certaines choses déjà explorées par Mendes dans Jarhead : la thématique de la guerre illustrée sans la montrer, le role de l'individu sous le poids de la masse, certaines iconographies de plan...)

Bref j'ai adoré, j'ai vu aucun faux pas dans ce film.
1917 : tour de force technique et sensoriel, ce que je retiendrai avant le topo "blabla plan séquence" c'est d'abord l'image qui est sidérante, le jeu de lumière et la photo sont dingues, j'avais salué le travail sur la photo dans le lac aux oies sauvages, ici de nuit c'est encore un ton au dessus (la séquence village est impressionnante), ensuite oui c'est immersif, oui c'est très bien fait (les uniformes, les tranchées etc) la bande sonore est au poil, la BO par contre est un poil lourdingue, et j'ai bien apprécié mais je trouve que le film a les défauts de ses qualités.

Quelque part, l'expérience reste assez artificielle et cantonnée au défi technique; le spectateur n'ayant d'autre choix que de rester braqué sur le personnage, le gimmick du plan séquence marche moins bien quand il s'agit d'approfondir les émotions et les personnages, la scène de la cave est un bon exemple et manque le coche contrairement à Birdman qui s'en est mieux sorti à ce niveau. Et à l'image d'un Gravity, ça reste un peu trop propret et lisse, ça tourne parfois à la démonstration technique et ça ne rejoint pas les meilleurs film du genre (La ligne rouge etc). Malgré tout, c'est une expérience spectaculaire et qualitative que je conseille chaudement.

Tommaso : dernier film de Abel Ferrara, comme d'habitude le récit n'est pas son fort, ici c'est décousu et assez plat, mais il a un don pour sublimer ses acteurs et j'adore sa manière de filmer avec cette caméra qui flotte au plus près de ses personnages, le film offre de belles séquences et quelque part on s'attache vite au personnage joué par Defoe (impeccable ici), qui n'est autre que Ferrara lui même.
1917 : Ok c'est beau, mais il n'y a rien dans ce film. Et c'est censé se dérouler où ? Dans le nord de la France on dirait, sauf que les paysages n'ont pas grand chose à voir (salut la cascade de 10m de haut et le torrent de montagne).

Dernière modification par Soumettateur ; 18/01/2020 à 17h38.
Citation :
Publié par Soumettateur
1917 : Ok c'est beau, mais il n'y a rien dans ce film. Est c'est passé se dérouler où ? Dans le nord de la France on dirait, sauf que les paysages n'ont pas grand chose à voir (salut la cascade de 10m de haut et le torrent de montagne).
Les celebres chutes du niagara des plaines francaises tu ne connais pas ?

Perso je n'ai pas aimé. Deja la VF est une daube infame (pas eu le choix) , sauf si c'est tout aussi mal joué et mal écrit en VO..
Ensuite c'est bien beau l'exploit technique de ne faire quasiment aucun cut, mais les cut ca sert a cacher la pauvreté des décors, et la autant certains plans sont splendides, autant d'autres ca sentait vraiment le décor cinéma . dès le début les tranchées, c'etait des tranchées version disneyland serieux, on peut aller y faire un picnic. Meme les plans pour montrer "l'horreur de la guerre" sont cadrés, timés, scriptés comme s'ils cochaient une todo list... Entre ca et les dialogues ca m'a totalement sorti du film.

Tu rajoute a ca une organisation facon gravity, sans aucun temps mort, avec quelque chose qui doit arriver toutes les 20 secondes meme si c'est totalement illogique/etrange ( coucou le changement de camera avec la caravane de GI alors qu'ils etaient seuls en territoire ennemi 10 secondes avant, la fille qui se cache en laissant le bébé de l'autre coté de la piece, mais hors champ "parce qu'il nous faut une autre surprise dans 20 secondes", la cascade, etc etc

Alors oui c'est techniquement monstrueux le nocut, oui certaines scenes sont splendides. Mais ils ont oublié d'en faire un film. J'avais plus l'impression de suivre une cinématique de jeux vidéo avec une tonne de QTE. "appuyez sur Y pour esquiver l'avion !"

Dernière modification par jaxom ; 18/01/2020 à 17h08.
Citation :
Publié par Soumettateur
1917 : Ok c'est beau, mais il n'y a rien dans ce film. Est c'est passé se dérouler où ? Dans le nord de la France on dirait, sauf que les paysages n'ont pas grand chose à voir (salut la cascade de 10m de haut et le torrent de montagne).
Oh putain je suis pas le seul. Il arpente le plat pays pendant une journée et quand il tombe dans la rivière c'est un torrent de montagne.
1917 c'était ok, pas une seule fois je n'ai eu d'émotion sinon visuelle.
Quand un réalisateur considère que le théâtre de la guerre des tranchées en 1917 n'est pas suffisant pour faire un film de 2h, sans rajouter plein d'éléments artificiels ou bidonnés, il y a un problème quelque part.
1917 : je sors à l"instant de la séance. Techniquement c'est bluffant le tout sublimé par une BO grandiose, une photo magnifique et le fait que se soit tourné en "un seul" plan séquence favorise vraiment l’immersion à tel point qu'on a l'impression d'être le troisième soldat. Chapeau à Sam Mendes pour ce tour de force.
En revanche, d'un point de vu émotion, je suis plus mitigé, certaines scènes comme la scène de la cave avec la jeune femme et le bébé, j'ai trouvé que ça sonnait faux.
Autre petit bémol, je l'ai vu en VF et vraiment je déconseille, elle est dégueulasse (c'est peut être pour ça d'ailleurs que je suis un peu sorti du film lors de la fameuse scène avec la jeune fille et le bébé).
A posteriori je pense que je vous rejoins, le film m'a plu, je dois avouer que j'ai une sensibilité particulière pour les belles images, et même si le parti pris du formel sur le fond est assumée, l'expérience reste questionnable : est ce qu'on est devant du cinéma ou une démo technique ? Par exemple la scène de l'avion semble tout droit sortir d'une attraction du futuroscope, c'est artificiel au possible et n'ayant qu'un but : faire frissonner le spectateur, et tout au long du film on est presque continuellement dans ce schéma.

Puis autant c'est magnifique, autant techniquement, on commence à être rôdé au plan séquence, surtout qu'ici @jaxom c'est pas du onecut si je ne m'abuse - l'illusion de la continuité étant assurée par le numérique - après Gravity, Birdman et The Revenant, voilà donc 1917, dernière "expérience immersive" cette fois centré sur la grande guerre. Exception faite de Birdman qui proposait quelque chose, je constate que ces films se contentent +- de dérouler du vide.

Bref, s'il gagne l'oscar du meilleur film, quelque part je serais déçu, je pense que ce ne serait pas un bon signal.
Je vous rejoins totalement sur 1917. Techniquement c'est ouf, mais ça tourne à vide la plupart du temps. Malgré tout, au milieu de ça il a quelques moments, quelques plans magnifiques, qui m'ont vraiment accroché et fait retenir mon souffle. Bref, 1917 a un peu les défauts que l'on s'attend à retrouver dans ce genre de film, même s'il reste intéressant à voir.
Citation :
Publié par jaxom

Alors oui c'est techniquement monstrueux le nocut, (...)
Bof, même ça je trouve que c'est raté. Les cuts étaient trop grossiers et assez nombreux par moment.
Ce qui m'a vraiment dérangé dans le film, c'est mon manque de repères spatio-temporels. J'essayais de visualiser le chemin qu'ils parcouraient mais j'avais souvent l'impression que ce n'était pas possible, et que soit ils se téléportaient (ou le décor changeait après un mouvement de caméra) ou soit le temps s'accélérait. Ca m'a sorti du film et je n'arrêtais pas de me dire que ce n'était pas crédible (le parcours effectué).
Certains plans et scènes sont beaux en effet mais rien de transcendant. Zéro émotion aussi, ce n'est pas forcément un problème si c'est un film qui se veut 100% spectacle mais je ne suis pas sûr que ce soit le cas, et même le côté spectacle mais pas suffisant pour pallier à ce défaut.

J'ai trouvé ce style d'exercice (l'illusion d'un plan séquence) mieux réussi dans Birdman, Mr Robot (saison 3 épisode 5) ou la scène de True Detective.
Le problème de 1917, c'est que le réalisateur a voulu faire un film autour d'un plan séquence, alors que dans les exemples que j'ai cités, c'est l'inverse, le plan séquence est en complément de l'intrigue et sert à renforcer l'immersion et l'intensité. Du coup on se retrouve avec un film vide (de mon point de vue).
Pour 1917 : Je trouve qu'une critique sur un film qui se limite a une cascade d'eau, c'est lège. Surtout que des cascades il y en a dans le NORD (c'est vrai, j'ai tiké).

Car le Pire c'est de DONNER DU LAIT DE VACHE A UN BEBE, c'est de la maltraitance.

Je voulais lui mettre un 18/20 mais a cause du lait ca seras 3/20.


Sinon, c'est beau, tendu. Bien construit tu sens la faiblesse du Soldat qui n'est qu'un objet dans la masse et dans le décors.
Ça change des Blockbusters qui enchainent de l'action pas cohérente.

Dernière modification par Charles Dexter Ward ; 19/01/2020 à 16h59.
Vu Dark Waters (Avant première, le film sort fin février) : Film qui raconte l'histoire vrai de l'avocat Robert Billot qui est spécialisé dans la défense des industries chimique et qui va se retrouver à défendre un paysan contre le puissant groupe chimique Dupont qui empoisonne l'eau de Virginie.
Film très sobre dans sa mise en scène tout comme l'avocat interprété par Mark Ruffalo qui est très bon dans son rôle et porte le film à lui tout seul.
On suit son histoire qui démarre en 1999 lorsqu'il va défendre ce petit paysan de Virginie et qu'il va petit à petit réaliser qu'il s'agit d'un scandale sanitaire monstrueux et que l'entreprise colossale Dupont pollue et empoisonne sciemment la population afin de tirer un maximum de profit.
J'ai passé un très bon moment devant ce film qui est tout en sobriété et qui a réussi à me captiver du début de l'histoire (1999) jusqu'à son dénouement des années plus tard.
Citation :
Publié par Charles Dexter Ward
Car le Pire c'est de DONNER DU LAIT DE VACHE A UN BEBE, c'est de la maltraitance.

Je voulais lui mettre un 18/20 mais a cause du lait ca seras 3/20.
J'avoue, autant laisser le bébé mourir de faim.
Citation :
Publié par Boultox
J'avoue, autant laisser le bébé mourir de faim.
Carrément.

Cuit à la broche il parait que c'est fameux, la chair doit être tendre et puis en période de guerre ...

Blague à part pour 1917, après avoir digéré le film (pas le bébé) je rejoins l'avis de Sayn, techniquement c'est ouf mais je ressens pas vraiment d'empathie pour les personnages, que ce soit pour les deux soldats ou pour la jeune fille et le bébé.
Au final les deux soldats partent d'un point A pour arriver à un point B pour délivrer un message...wait....putin, on dirait Death Stranding en fait !

Et puis les long plans séquence, c'est du déjà vu et même en mieux que ce soit sur des films comme The Revenant, Birdman ou des séries comme dans Daredevil, True Detective ou The Haunting of Hill House.

Et d'un point de vu film de guerre ou série sur la guerre, on est effectivement très loin de la ligne rouge ou des Band of Brother par exemple.
Quelques belles scènes pour 1917 mais niveau scénario, tension et émotion on est complètement à côté de la plaque.
Même le côté technique je l'ai trouvé barbant compare à children of men si on veut parler de référence en plan séquences de guerre...
Bref un film dont je ne sais pas vraiment si il vaut les 12 euros payés pour aller le voir.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée