Cinéma (Le Cercle Taberna)

Les films du moment

Répondre
Partager Rechercher
Jojo Rabbit par Taika Waititi est une merveille de cinéma, ce mec m'impressionne, passer de marvel à ce bijou
j'y suis allé avec plein de préjugés et en fait tu vois pas le temps passer, tu te marres, Taika Waititi en Hitler les gamins sont top, le scénario et l'histoire géniale
je n'ai pas lu le bouquin donc je ne sais pas si c'est fidèle ou pas mais j'ai passé un bon moment de cinéma
Citation :
Publié par ZeBu
d'où vient ta haine des acteurs et actrices venant de canal + ?
De la mort de mes parents envoyés dans un goulag en Sibérie par la faute de Pierre Lescure.
J'étais l'héritier d'une grande famille d'acteurs remontant à la troupe de Molière. J'avais la voie royale pour devenir l'acteur de ma génération. Mais mon clan été trahi par la grande famille canal et depuis je me suis fait un vœux à moi-même, celui de les combattre et de révéler aux yeux du monde les odieux personnages qu'ils sont et n'ont jamais cessé d'être. Tel est ma mission. Mon combat. Et je continuerai encore et toujours à me battre pour que la vérité soit faite.
Citation :
Publié par Nyu
De la mort de mes parents envoyés dans un goulag en Sibérie par la faute de Pierre Lescure.
J'étais l'héritier d'une grande famille d'acteurs remontant à la troupe de Molière. J'avais la voie royale pour devenir l'acteur de ma génération. Mais mon clan été trahi par la grande famille canal et depuis je me suis fait un vœux à moi-même, celui de les combattre et de révéler aux yeux du monde les odieux personnages qu'ils sont et n'ont jamais cessé d'être. Tel est ma mission. Mon combat. Et je continuerai encore et toujours à me battre pour que la vérité soit faite.
lol, à défaut d'être acteur, tu peux tenter ta chance comme scénariste.


Pour revenir au sujet, j'ai vu ce week-end The Gentlemen de Guy Ritchie et j'ai un très bon moment, c'est le genre de film qui me donne la banane. Malgré un enchaînement de situations improbables, il raconte bien son histoire, avec un panel de personnages eux aussi surréalistes et quelques vannes par-ci par-là, du coup ça passe tout seul.
Pour faire simple si vous avez aimé ses 2 premiers films (Arnaque, crime et botanique et Snatch) vous devriez sans problème apprécier celui-ci.
Citation :
Publié par Meneldil SoleilNoir
Je suis allé voir "The Gentlemen". J'ai adoré. (bon j'adore McConaughey et Hunnam).
Mais j'ai adoré parce que j'adore le format du film et l'histoire comme elle est racontée dans le film. A cela un petit côté 'British' et j'ai bien rigolé.
Vu ce soir avec une amie, et même avis, c'était un régal.
Humour très bien dosé, dialogues succulents, et des tonnes de rebondissements. Vraiment bon.
1917:

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Encore un film de guerre, avec un sniper mauvais au possible, des kilos d'explosifs qui mettent de la poussière dans les yeux, des obus qui font de la fumé, des soldats qui n'ont pas besoin de recharger, des soldats surpris que l'ennemi les attaquent ( chuuuut , chuuuut s'il te plais), mais pourquoi ce faire chieeeeer a envoyer deux clampins dans le noman's Land alors que 10 bornes plus loin ils y a des copains en camions, des avions ect ect, des cratère d'obus avec de la terre "propre"..


.


Heureusement c'est bien filmé, pour un film a 5.5€.
Vu 1917 également. Les soldats allemands étaient effectivement des stormtroopers. Par contre, pour

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
planter un américain qui vient de te sauver la vie, alors que tu as toujours les jambes qui crament (soit une douleur bien plus intense qu'un coup de couteau dans le bide),


là, il n'y a pas à dire, ils sont fortiches les Boches.


La photographie est sublime, la BO est excellente, la sonorisation aussi. Mais trop trop trop de moments irréalistes qui m'ont fait sortir du film, un scénario peu cohérent (on ne comprend absolument rien aux lignes de front), des séquences inutiles à foison

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
exemple : la cave avec le bébé et sa maman, juste pour montrer comment les héros américains ils étaient gentils avec tous les pays qu'ils viennent libérer, ils donnent même du lait aux bébés
exemple 2 : quand ils poussent le camion enlisé (on voit vraiment trop le côté artificiel "c'est pour montrer comment le héros est déterminé").


Et puis surtout, on sent parfois que l'utilisation du plan-séquence est vraiment vraiment forcée, quand on voit la caméra tourner autour des personnages juste pour donner un peu de dynamisme à une scène statique, ou quand la caméra ô comme de surprise révèle quelque chose qui n'était pas dans le champ initial au début (comme le bébé).


Bref, c'est beau mais ça s'arrête là.
Vu The Gentleman aussi.

J'ai adoré, un bon Guy Ritchie. Et puis le casting m'avait déjà dans la poche de base. C'est un peu farfelue mais c'est bien passé avec moi. Je recommande.

Vu The Call of the Wild. (pas lu le livre)
Un peu mitigé au départ, on remarque quand même nettement les chiens en cgi mais d'un côté je préfère ça que de faire jouer un vrai chien personnellement. Le film est un peu longuet. Je savais même pas que Oomar Sy jouait dans le film et il est correct dans son rôle. Mais bon j'adore les chiens et certains paysages sont magnifiques, donc j'ai bien aimé au final. Cependant je pense pas que je le conseillerai forcément (sauf pour des enfants). Je m'attendais à mieux, ayant adoré Dragons par le même réalisateur.
J'ai vu La fille au bracelet, film retraçant le procès d'une adolescente accusée d'avoir tué sa meilleure amie alors qu'elles avaient 16 ans. C'est quasi documentaire. Intéressant mais peu palpitant, on reste en surface au niveau des émotions et retentissements du procès sur la jeune fille et sa famille, comme une coquille qu'on n'arrive pas à percer. C'était un peu frustrant.
Vu : Le cas Richard Jewell : Un excellent film de Clint Eastwood, dans la ligné de Sully étant donné que le film est inspiré d'une histoire vrai.

J'ai passé un très bon moment devant ce film, qui est parfois drôle mais qui est surtout révoltant de part le lynchage médiatique que va subir Richard Jewell pendant plusieurs mois car il colle parfaitement au profil du poseur de bombes (un homme seul, qui vit chez sa mère, qui a toujours voulu travailler dans le domaine de la sécurité, qui aime les armes à feux, etc ...).
Cet homme très (trop) candide qui a toujours idolâtré l'idée du maintien de l'ordre, de la sécurité des personnes va avoir son nom trainé dans la boue pendant plusieurs mois par le FBI et bien sur par les médias, médias et FBI qui le prennent pour un gros beauf demeuré (Richard Jewell donne l'impression d'être stupide par moment mais l'une des scènes finale du film dans les locaux du FBI avec son avocat, scène durant laquelle il va moucher l'agent Shaw est vraiment excellente).

Au niveau du casting, tous les acteurs sont excellent et on sent qu'ils sont super bien dirigé par Clint Eastwood, même si j'ai une petite préférence pour Sam Rockwell dans le rôle de l'avocat et Kathy Bates qui interprète la mère de Richard Jewell et qui aurait dû avoir l'Oscar du meilleur second rôle.

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
la scène de sa prise de parole devant la presse.




Un film que je recommande, surtout si vous aimez le cinéma d'Eastwood.

Vu : Séjour dans les monts Fuchun :

Pour celui là je suis plus mitigé.

J'avais adoré So long, My Son qui retraçait l'histoire de deux familles chinoises sur une trentaine d'année, film que je recommande chaudement même si sa durée de trois heures peut en refroidir certains.
Concernant Séjour dans les monts Fuchun, le film est un peu similaire étant donné que l'on va suivre une famille chinoise en partant de la grand-mère jusqu'à ses petits enfants. Le jour de ses 70 ans, mamie va faire un malaise et à partir de ce moment, on va suivre le destin des membres de cette famille (ses 4 fils et ses petits enfants). La "particularité" du film est qu'on va suivre le destin des membres de cette famille au fil des quatre saisons, de l'été au printemps, à la manière d'une peinture traditionnelle chinoise (grossomerdo l'histoire va se dérouler sur une année).
Concrètement, on va suivre des moments de vie des différents membres de la famille au fil des 4 saisons notamment par le biais de long (et parfois trop long) plan séquence. Le film aborde différents thèmes, notamment les mutations de la chine que ce soit sur le plan urbain avec la destruction des anciens logements au profit de nouveaux ou sur le plan famillial avec le refus du mariage, l'émancipation ou tentative d'émancipation de la jeune génération et donc la rupture avec la tradition familiale.

Au final, je suis sorti assez souvent du film car mise à part des "tranches de vie", j'ai trouvé que le film ne racontait pas grand chose même si il aborde pas mal de thèmes que j'ai cité ci-dessus, bref je me suis un peu emmerdé par moment .

En revanche, la photographie, les paysages et certains plans sont magnifiques, notamment certains qui sont tournés de nuit.
Citation :
Publié par Visionmaster
Vu 1917 également. Les soldats allemands étaient effectivement des stormtroopers. Par contre, pour

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
planter un américain qui vient de te sauver la vie, alors que tu as toujours les jambes qui crament (soit une douleur bien plus intense qu'un coup de couteau dans le bide),




là, il n'y a pas à dire, ils sont fortiches les Boches.
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
exemple : la cave avec le bébé et sa maman, juste pour montrer comment les héros américains ils étaient gentils avec tous les pays qu'ils viennent libérer, ils donnent même du lait aux bébés
exemple 2 : quand ils poussent le camion enlisé (on voit vraiment trop le côté artificiel "c'est pour montrer comment le héros est déterminé").

Mmh, les soldats ne sont pas du tout américains mais britanniques, et c'est quand même pas un détail négligeable.
Cela dit j'ai aussi un été un peu dérangé par ce côté "les gentils et les méchants" du film.
Citation :
Publié par Kalistos
Mmh, les soldats ne sont pas du tout américains mais britanniques, et c'est quand même pas un détail négligeable.
Cela dit j'ai aussi un été un peu dérangé par ce côté "les gentils et les méchants" du film.
Oui, toutes mes excuses pour la nationalité des protagonistes. Je ne sais pas où j'ai été cherché cela, j'étais tellement énervé contre ces moments, que j'ai rajouté le facteur aggravant "film patriotique américain". Autant pour moi.
The Gentlemen : même esprit que Knives Out mais avec un casting autrement plus qualitatif, ça reste un Guy Ritchie mais ce n'est pas non plus à la hauteur de Snatch ni d'Arnaque, crime et botanique, les personnages sont bien barrés mais les dialogues un peu lourdingues, le rythme est bien trouvé par contre, on ne s’ennuie pas un seul instant sans pour autant avoir une débauche d'action, de FX, violence etc. Je l'ai préféré à Knives Out perso.

Jojo Rabbit : j'avoue avoir été un peu imperméable à l'humour de la première partie, la seconde, ça vire un peu pathos, pour le reste c'est bien fait, le côté fun et bigarré est assumé sauf que le tout a l'air un peu trop calibré jeune public, à proposer aux collégiens qui vont adorer, perso j'ai un peu baillé.

Uncut Gems : récit étourdissant, par moment insupportable, l'interprétation d'Adam Sandler est géniale, la réal est au top (ce petit grain est très appréciable) avec une BO parfaite, casting très solide, assurément mon meilleur film de 2020 pour l'instant.
Bof rien de plus qu'un nouveau genre d'article "pute à clique" comme il en existe des centaines, ou comment générer du trafic à peu de frais et sans vraiment faire d'efforts sur le fond.
Citation :
Publié par Attel Malagate
Slate a dit que The Gentlemen est "un film d'homme blanc sur des hommes blancs (pour les hommes blancs)".
Donc si vous avez aimé, c'est qu'en plus d'être blanc, vous êtes un blanc raciste.
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
La référence au Marchand de Venise, j'ai trouvé ça tellement excellent. Surtout quand on sait qui va devoir donner une livre de chair. De ce point de vue, Guy Ritchie s'offre le luxe de belles saillies peu politiquement correctes.
Alors, la news du jour qui va spoiler la moitié des films à énigme :
https://www.inputmag.com/culture/app...s-rian-johnson
https://www.youtube.com/watch?v=69GjaVWeGQM
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler

Si jamais vous voyez un personnage avec un i-phone à l'écran, ça ne peut pas être le méchant. Apple l'interdit.
Citation :
Publié par Aloïsius
Alors, la news du jour qui va spoiler la moitié des films à énigme :
https://www.inputmag.com/culture/app...s-rian-johnson
https://www.youtube.com/watch?v=69GjaVWeGQM
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler

Si jamais vous voyez un personnage avec un i-phone à l'écran, ça ne peut pas être le méchant. Apple l'interdit.

Ils ont le droit de faire ça? Il se passerai quoi si un réalisateur décide tout de même de donner un iphone à un méchant?
Vu Invisible Man :

J'en attendais pas grand chose et au final j'ai passé un très bon moment. Intro très sympa, ambiance angoissante tout le long du film et surtout pas de jump scare à la con.

Elisabeth Moss qui interprète Cécilia, la protagoniste principale du film est impeccable, comme toujours, et son personne rappelle un peu celui de Ofred dans The handmaid's tale du fait qu'elle soit maltraitée par son compagnon (ex).

Concernant le concept de l'homme invisible, il est très bien maîtrisé étant donné qu'il favorise à fond l'angoisse qui est omniprésente alors qu'il aurait été facile de basculer en mode jump scare et cela aurait desservi le film.

De plus, la mise en scène, la musique et ce coté thriller avec un peu de SF modernise vraiment la "licence" de l'homme invisible.

Seuls petits bémols quelques réactions de personnages un peu conne (la soeur de Cécilia) et le climax de fin qui est téléphoné MAIS qui fait vraiment le taff dans la mesure ou le final est vraiment jouissif.

Un très bon divertissement.
Citation :
Publié par Boultox
Ils ont le droit de faire ça? Il se passerai quoi si un réalisateur décide tout de même de donner un iphone à un méchant?
La question se pose pas. Mec, un Américain aller contre Apple, c'est comme un Américain crier Allah Ackbar devant une église après avoir déféqué sur les marches et montré ses couilles aux flics alentour.
J'ai vu Le cas Richard Jewell.

C'est un bon film : bon sujet, bons acteurs. J'avoue ne pas avoir beaucoup plus à en dire. Rien ne m'a vraiment transcendé, mais je n'ai rien de négatif à en dire. C'était intéressant, sur la machine policière et médiatique qui broie quand elle pense avoir trouvé un coupable.
Citation :
Publié par Ciriel/Nyl
Vu Invisible Man :

J'en attendais pas grand chose et au final j'ai passé un très bon moment. Intro très sympa, ambiance angoissante tout le long du film et surtout pas de jump scare à la con.

Elisabeth Moss qui interprète Cécilia, la protagoniste principale du film est impeccable, comme toujours, et son personne rappelle un peu celui de Ofred dans The handmaid's tale du fait qu'elle soit maltraitée par son compagnon (ex).

Concernant le concept de l'homme invisible, il est très bien maîtrisé étant donné qu'il favorise à fond l'angoisse qui est omniprésente alors qu'il aurait été facile de basculer en mode jump scare et cela aurait desservi le film.

De plus, la mise en scène, la musique et ce coté thriller avec un peu de SF modernise vraiment la "licence" de l'homme invisible.

Seuls petits bémols quelques réactions de personnages un peu conne (la soeur de Cécilia) et le climax de fin qui est téléphoné MAIS qui fait vraiment le taff dans la mesure ou le final est vraiment jouissif.

Un très bon divertissement.
Pareil, j'ai passé un excellent moment. Le film est surtout angoissant car il traite d'un sujet terrifiant : les violences conjugales. À mes yeux, l'homme invisible c'est tous ces hommes qui exercent une violence psychologique et physique sur leurs femmes, sans que l'entourage ne s'en rende compte. C'est dénoncé avec intelligence en utilisant les codes des films d'horreur.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés