LotRO - Les Havres Gris

Rencontres RP

Répondre
Partager Rechercher
Disclaimer
Ce message qui suit n'est en aucun cas une critique de la communauté RP ni un débat sur ce que devrait être le RP dans LotrO. C'est juste un petit billet d'humeur légère qui se veut plus drôle que méchant (ou l'inverse, selon les points de vue).

Merci de bien garder ceci à l'esprit si, par hasard, il vous prendrait l'idée d'y répondre.

___________________________


Le témoignage qui suit est tiré d'une histoire vraie

___________________________


J'ai assisté récemment à un échange "RP" entre joueurs. Attention, je ne parle pas là de RolePlay de qualité tel qu'on peut en découvrir de temps à autres. Non, non. Plutôt un RP de catégorie "Racolage Patenté". Vous savez, ce genre de dialogue stéréotypé entre un joueur et une joueuse, emprunt de "messire bidule", "dame trucmuche", d'échanges lourdingues et autres emotes en cascade.
La discussion s'est d'ailleurs très vite orientée vers une tentative d'approche à peine dissimulée, à faire pâlir de jalousie l'apprenti dragueur qui rode sur Meetic. Pour tout dire, la séance s'est même terminée par un échange d'adresses mail et numéros de téléphone. Y'a pas à dire, c'était le summum du RP de série Z.

A cause d'une certaine pudeur teintée de lâcheté, je ne dévoilerai pas le nom des intervenants. Tout au plus je me bornerai à dire qu'un elfe (pardon, semi-elfe) avec un nom à consonance japonaise, ça le fait moyen niveau RP, à fortiori si on se targue d'avoir 5 ans d'expérience rolistique derrière soi. Remarquez, si Elrond s'était appelée Kichiro ou Eikichi ça aurait eu plus de gueule. Il aurait pu se balader en kimono dans Fondcombe en balançant des mawashi dans la tronche de tous ceux qui le regardaient de travers, et péter à lui tout seul la nuque de Sauron en utilisant une technique secrète apprise auprès d'un vieux maître nain, vivant en ermite, dans un coin reculé et quasi inaccessible des Monts Brumeux. Grand papa Tolkien a vraiment loupé le coche là dessus.

Quoi qu'il en soit, notre (semi) elfe biclassé ninja/samouraï finit par remarquer ma présence et ni une ni deux m'envoya un MI me demandant pourquoi je ne "roleplayais" pas avec lui. J'avoue avoir été surpris par sa demande. Un peu comme si, après deux heures d'attente à la Poste pour récupérer un recommandé, le guichetier me demandais ce que je pensais de la coupe de cheveux de sa collègue et pourquoi je n'avais pas donné mon avis plus tôt. Hors propos et assez incongru.
Il faut dire aussi que de mon coté, j'avais merdouillé grave : j'avais fait l'erreur de prendre ma chasseuse elfe pour la soirée et de l'habiller d'une tenue moins austère que d'ordinaire. Habituellement, je suis relativement tranquille mais cette fois-ci, j'ai bien eu l'impression d'avoir ferré du lourd, peut être même un nostalgique des "ASV" sur les premières messageries instantanées.

Je lui répondis gentiment mais fermement en lui expliquant que je n'étais pas intéressé et que le niveau du RP employé laissait à désirer. Un truc du genre "T'es gentil coco mais ton RP à deux balles tu peux te le carrer ou je pense", le tout enrobé d'une couche de diplomatie Lvl 50 histoire de ne froisser personne.
La réponse ne se fit pas attendre. En substance, cela disait "'Tin, mais t'es qui pour critiquer mon RP". Sur le coup, je me suis dit qu'il fallait que je booste sérieusement mon skill de diplomatie. Mais bon, les hostilités étaient commencées et en bon pédagogue à tendance paternaliste, au lieu de lui foutre une baffe dans la gueule ou mieux, de l'ignorer, j'ai essayé de lui faire comprendre ce que je n'appréciais pas dans son interprétation.

Il s'en suivit l'un des échanges les plus savoureux que j'ai eu jusque là avec les membres officiel du club des "Gros Lourds". Non seulement notre amateur de sushi s'est posé en victime mais en plus je me suis fait taxer d'intolérant et de méprisant. J'ai commencé par rappeler à cet adorable Chasseur-Gaiden que c'était lui qui m'avait apostrophé en me demandant pourquoi je ne m'intégrais pas à la conversation.
J'ai continué en essayant de lui faire comprendre que si la réponse ne lui plaisait pas, il n'aurait pas du poser la question. Fallait pas tendre le bâton de Maître du Savoir 2e Age pour se faire battre...

Bref, après ces quelques moments de pur bonheur, Legolas-Naruto tourna les talons avec des airs de grand seigneur, tout en s'apitoyant sur ma condition de pauvre roleplayer coincé, arguant que ce n'était pas parce que j'avais acheté ma première boite D&D Basic (la rouge) en 1984 que je devais me permettre de juger le RP des autres.
Quelque part, je suis en effet sûrement trop intransigeant : un perso avec un background à deux doigts de piétiner la lore du Seigneur des Anneaux, un nom du même acabit et une volonté affirmée de choper des mails et des numéros de téléphone en /parler, c'est sûrement l'archétype RP des années 2010-2015. Je dois être trop vieux pour comprendre.

Enfin, pour ma part, c'est décidé. La prochaine fois qu'on m'adresse la parole alors que je suis avec ma chasseuse, j'annonce la couleur direct en disant que derrière la féminité et la silhouette élancée de mon elfe de la Forêt Noire se trouve IRL un représentant standard de la gente masculine.

Dernière modification par Cthulhoo ; 14/02/2012 à 14h24.

Ça arrive de voire des Elfes avec des noms japonais qui ont un Rp de assassin-of-the-dead qui vien t de Mirkwood, lance des shurikens et qu'il est après le frère jumeau caché de Legolas, mais sa mère l'a caché jusqu'au jour de son 120 anniversaire !
Post amusant, je crois pas qu'il puise offenser les joueurs qui fassent du rp
Un roleplayeur doit savoir accepter les critiques pour toujours améliorer son Bg.
Merci Cthulhoo pour la retranscription - très plaisante à lire - de ta rencontre "airpé".

Lotro serait donc devenu un Meetic bis , Turbine devrait creuser le filon et mettre des trucs dans son store...à tout bien y réfléchir, je crois que la drague sur Lotro ne date pas d'hier et le rp à deux balles tout pareil !


Bon, et donc, ASV (c)caramail
__________________
Confrérie du Cercle de l'Eveil
quel plaisir de lire le post de Chtulhoo, dénué de faute d'orthographe, écrit dans un langage mature, gentiment chambreur.... ah, si seulement certains pouvaient en prendre de la graine....

Chtulhoo-président! Chtulhoo-président!....
Citation :
Effectivement la personne qui te parle n'a pas un pseudo sortant de l"univers de Tolkien mais tout le monde n'a pas forcement ton niveau de connaissance. Combien de pseudo son Hors charte sur Estel? Pas mal je crois.
Perso un gars qui connait pas l'univers de Tolkien, c'est absolument pas une excuse valable. Même en ayant juste vu le film tu sais que les elfes ont pas des noms à consonance japonaise. C'est juste que le gars en a rien à foutre de la lore. Enfin je sais pas mais tu va sur un serveur Rp le minimum c'est de faire en sorte d'avoir un nom qui colle au Rp, et c'est pas les sites internet qui manque pour trouver de l'inspiration.

Cthulhoo est franchement sympa, parce que moi à sa place, ça aurait été ticket de rename direct.
J’aime beaucoup ton humour Cthulhoo…j’ai le même…enfin j’essaie d’avoir le même.

Sur le fond : tu as eu raison. Sur toute la ligne. Visiblement, certains confondent rp et bla-bla de bistrot.
Je ne suis pas doué pour le rp, j’en fais pas. Il faut savoir être lucide.

Sur la forme : il y a quelques années, ie à mes tous débuts sur Lotro, je me serais armé de patience pour lui expliquer qu’il était à côté de la plaque et j’aurais conclu par un « Bonne route sur les terres du milieu mon ami, qu’Elbereth garde un œil vigilant sur toi ».
Après une année d’expérience, j’aurais certainement été plus dur. Ticket dans la section « noms alakon » précédé d’un sermon sur l’étiquette rp dans le monde du MMO. Parce qu’on n’est pas là pour rigoler, nom de nom !!!

Mouais…mais cela aurait été pire à la sortie du F2P :
Touche « R » de mon clavier, puis de ma plus belle plume :
« Go Pex Noob !»

Aujourd’hui, ignore list et voilà. Rien d’autre. C’est moche de vieillir, on devient flemmard.

Donc voilà, Breakfire, inutile de monter sur ses grands chevaux, chacun réagit comme il l’entend et selon l’humeur du moment. Et puis comme tu l’as dit toi-même, c’est si bien écrit…
Citation :
Publié par Breakfire
Oui c'est rigolo à lire.
...
Greywald
Aucun problème sur le contenu de ton message et les remarques qu'il contient. A ma décharge, j'admet que le style que j'ai employé ne rend pas fidèlement hommage à la réalité des évènements. J'ai un peu forcé sur certains aspects de la narration dans le but avoué de rendre le tout un peu plus amusant à lire. Du coup, ça mérite une explication.

Encore mieux qu'un Making Of, en exclusivité pour le (trop) rare public Jolien qui parcourt ce forum, je vais révéler ce qui c'est véritablement passé, aussi bien que je puisse me le rappeler :

Le décor de cette histoire est le dernier festival d'été. Il y avait pas mal de monde réuni autour de la course de tonneaux et parmi eux, notre compère précédemment mis en scène. Ce dernier discutait tranquillement avec une interlocutrice tandis que j'attendais entre deux départs que les nains récupèrent.
C'est pendant cette période que j'ai vu passer, après une séance RP bien trop classique à mon goût (cf mon message original), les informations de téléphone et d'email via le canal /parler.

Dommage pour la discrétion lors de la communication d'informations privées mais je peux comprendre que les les erreurs de canal sont monnaie courante. Mis à part le coté un peu incongru du message, je n'y ai pas porté plus attention que ça. Je d'ailleurs précise que pendant tout l'échange, je suis resté muet, résolument tourné vers la table de résultats des courses.

C'est à ce moment que j'ai reçu un MI : "Tu veux RP avec nous ?"
Et quoi qu'on puisse en penser en lisant mon texte, je ne suis pas une brute autiste et j'ai simplement répondu en premier lieu, "Non merci".
Retour immédiat : "Pourquoi ?"

C'est sans doute là que j'aurai du mentir. "Pas intéressé", "pas envie", "on m'attend", "j'ai piscine avec Sauron", "ma môman m'a appelé pour manger", j'avais le choix pourtant. Mais non, en toute honnêteté, j'ai rétorqué bêtement "Le style que tu pratiques ne m'intéresse pas". Peut être pas le summum de la diplomatie mais à mon sens, une réponse honnête, polie et courtoise.

Et là, il est un peu parti en vrille. Même pas un début de discussion pour demander ce que je n'aimais pas ou tenter de passer à autre chose. Directement, il est parti sur "Comment tu peux te permettre de juger mon style ?". Tout ça sans savoir qui j'étais, quel était mon passif en terme de roleplay.
Donc, là, calme, j'explique que j'ai une petite expérience en JdR, sans rentrer dans les détails.
J'allais pas non plus sortir mon pedigree de joueur/meneur et JdR addict et toujours actif depuis 1984 (84 c'est comme je l'ai dit, ma 1ere boite officielle mais j'ai découvert les mécanismes un peu avant en 1981 par la lecture d'un article consacré dans Jeux & Stratégies N°4 dont l'encart, le château des sortilèges, m'a permis de passer de bien bonnes après midi au CDI avec quelques potes).

Malheureusement, il est resté totalement sourd à mes réponses, se vantant littéralement de sa grande expérience dans le domaine du Herpé (5 ans d'après ses dires) et en me plaignant sur ma méconnaissance du sujet.
J'ai eu beau tenter de me justifier en expliquant que les goûts et les couleurs c'est une affaire personnelle, que son nom de personnage avait une consonance trop asiatique et que les tournures de phrases qu'il avait employées me paraissaient pataudes, il ne démordait pas du fait que j'étais à plaindre pour être aussi coincé ! Il a même argué que jouant un semi-elfe, le problème du nom ne se posait pas.

Là dessus, deux remarques :
- On a pas tous le même niveau d'exigence pour le RP. C'est un art qui n'est pas toujours facile et qui est soumis à l'appréciation de chacun. Je suis libre ou non d'aimer son style tout comme chaque lecteur peut apprécier ou exécrer le mien.
- Ensuite, je ne suis pas expert en Tolkien mais que ce soit chez les Haradrims ou les Easterlings, je n'ai jamais rencontré dans les livres que j'ai lu ayant pour thème les Terres du Milieu, un seul nom avec des consonances japonaises aussi prononcées (mais je peux me tromper).

Quoi qu'il en soit, le fait que je n'aimais ni son style ni son nom ne méritait aucunement les dizaines de messages condescendants ou même méprisants que je me suis mangé ce jour là. Je me suis senti agressé parce que j'avais refusé d'entrer dans son jeu et de surcroît osé le critiquer.
Il a même profité de l'occasion pour glisser à deux ou trois reprise dans la conversation que même si j'étais une "fille" étroite d'esprit, il se portait plus ou moins volontaire pour m'apprendre les bases du RP. De mémoire, ça ressemblait à : "Dommage que tu sois un peu coincée comme joueuse, j'aurais pu te faire découvrir des petits trucs"

Toute cette aventure m'a plus amusé qu'autre chose. Aucune rancœur envers mon ex-futur ami semi-elfe aux yeux bridés, quelques sourires d'amusements quand j'y repense et une bonne histoire à raconter. Que demander d'autre ?

Enfin, pour la petite histoire, lorsque je suis repassé une petite heure plus tard à la course de tonneaux avec un autre perso (masculin cette fois-ci), il était toujours au même endroit, un autre avatar féminin dans le collimateur, à déblatérer du "gente dame" toutes les 2 phrases.

Dernière modification par Ymyr ; 17/02/2012 à 15h02.
Enfin!!! Enfin on l'avoue! On le dis! Les japonnais descendent des nains! Bref, je dirais que oui, le rp maintenant se cantonne a deux types:

Deux glands qui se mettent des grandes vannes dans la tronches devant une femâle dans l'espoir de se taper un petit rpq sympa dans le noir de leur chambre

Ou des femâles gouinasse éplorées qui se racontent une vie de merde devant un guerrier surmembré du plastron

Bref, la vie de roleplayeur est dure avec tous ces gens là.... Surtout quand on est un naincompris
Citation :
Publié par Breakfire
mais je ne peux m’empêcher de penser que ton post est plus maladroit qu'autre chose. Bien qu'encore une fois il soit très bien écrit.
Moi au contraire, je trouve que c'est ce qui le rend intéressant.
L'histoire en elle-même n'a aucun intérêt. Venir whiner en disant que des gens font un RP de merde, c'est à la portée de n'importe qui.
Se plaindre qu'un type a un prénom City Hunterien (ou Dragon Ball Zaidique), c'est vu, revu et rerevu, et la réponse qui vient en premier, c'est "fais un ticket, ça passera à tous les coups".

Là, justement, il y a un effort d'écriture, de l'ironie (méchante, certes, et ce n'est pas charitable... mais qu'est-ce que ça défoule), un sens certain de la mise en scène et juste assez d'outrance pour qu'on comprenne que la situation est romancée.
Bref, d'une situation banale et que nous avons tous vécue (dans une mesure ou une autre), le Grand Ancien OP a fait une vraie petite histoire.

Si ça peut amener quelqu'un qui se pose des questions sincères sur son niveau de roleplay à viser plus haut, ça n'est ni inutile, ni maladroit.

Regards,
Skro
d'accord avec skro

le post est amusant, c'est ce qui compte. Ca change sur ce forum.

C'est un peu comme si on racontait une anecdote sur un type qui ne suit pas la cible d'assist. C'est récurrent, mais si l'histoire est drôle et racontée joliment, ca fait un joli post, pour un fait de jeu finalement peu important

Wykin
Ah ! si le style était aussi plaisant sur le globalRDC (globaltaunt ?) ou dans la section "Histoire des Landes et Comptes-rendus"
Sinon, pour l'anecdote, voici un nom elfique (quenya) avec une consonance japonaise je trouve : Sangahyando, qui fut le nom d'un pirate d'Umbar
source : http://www.tolkiendil.com/encyclo/pe...in/sangahyando
Citation :
Sinon, pour l'anecdote, voici un nom elfique (quenya) avec une consonance japonaise je trouve : Sangahyando, qui fut le nom d'un pirate d'Umbar
Moyen la consonance japonaise...Et puis quand Cthulhoo parlez d'un nom japonais sa devait plus ressemblez à Akira, Sasuke, ou Yamamoto...
Citation :
Publié par Cthulhoo
Jeux & Stratégies N°4 dont l'encart, le château des sortilèges
Ah ouais, quand même... Ça nous rajeunit pas tout ça, mais merci pour cette petite madeleine de Proust. C'est plaisant de partager avec d'autres une même genèse. *regarde la carte, cartonnée et encadrée, dans son dos* ^^
Citation :
Publié par Le Prêtre Nain
Ou des femâles gouinasse éplorées qui se racontent une vie de merde devant un guerrier surmembré du plastron

Mais lol de lol
C'est vrai que les rp féminins vus par les hommes sont souvent limités à la vierge naïve ou à la chaudasse
d'ailleurs, j'ai vu de nombreux personnages féminis joués par des hommes, mais je en crois pas avoir rencontré des personnages mâles joués par des femmes....

Etes vous d'accord avec mon analyse?
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés