L'Agora

La politique en Europe

Répondre
Partager Rechercher
https://www.comptoir-hardware.com/ac...n-europe-.html

https://www.eetimes.eu/eu-signs-e145...nm-technology/
17 pays de l'UE viennent de signer une déclaration dans laquelle il est question d'investir 145 milliards afin de doter l'Europe de la capacité à fabriquer des processeurs basse consommation en 2nm.

Bon, j'ai l'impression que ça reste un vœu pieux : quelle entreprise, de quel pays et sur quel site ? Je veux bien qu'on fasse un airbus des processeurs, le soucis c'est que ce n'est pas un avion : il n'y a que deux trucs importants à fabriquer : le wafer et la puce. Imaginons que le wafer soit fait en France, la puce en Italie, l'IHS en Allemagne... Et c'est tout. Comment aura-t-on le soutien des autres pays ?
La nouvelle pièce de 2 £ commémore HG Wells, en représentant deux de ses personnages les plus connus : l'homme invisible et le tripode martien.

Eq5gkRVW4AEu6aZ.jpg
Ce tripode est une parfaite allégorie pour l'UE le RU

Dernière modification par Nof Samedisþjófr ; 04/01/2021 à 22h30. Motif: Les informations que j'ai partagées étaient incorrectes. Merci à ceux qui l'ont signalé. (Voir plus bas)
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
La nouvelle pièce de 2 € commémore HG Wells, en représentant deux de ses personnages les plus connus : l'homme invisible et le tripode martien.

Eq5gkRVW4AEu6aZ.jpg
Ce tripode est une parfaite allégorie pour l'UE.
Es tu certain de l'info ? C'est le code couleur de la pièce de 1 euro et commémorer un britannique pile à l'heure du Brexit... De plus, ou je m'y prends comme un manche, ou Google ne trouve rien.
Citation :
Publié par Kikako
Es tu certain de l'info ? C'est le code couleur de la pièce de 1 euro et commémorer un britannique pile à l'heure du Brexit... De plus, ou je m'y prends comme un manche, ou Google ne trouve rien.
De même.
Ça sent l'arroseur arrosé.
L'Allemagne a commandé des vaccins en loucedé alors que l'UE devait faire bloc. C'est pathétique de connerie, les élections à venir n'excusent pas tout.
(je grasse)

Citation :
Hanno Kautz, the spokesperson for the German health ministry, confirmed at a press conference Friday that Germany "will receive around 60 million vaccine doses from BioNTech from EU contracts, and 30 million from bilateral contracts or agreements ... in total, 90 million this year. This is something we have done independently of the EU treaties."
Germany secured 30 million doses of the BioNTech/Pfizer vaccine in September, violating the EU's vaccination strategy banning countries from conducting parallel negotiations.

Less than two hours before Kautz's statement, Commission President Ursula von der Leyen confirmed that countries cannot sign separate deals.
“It’s legally binding,” she said. “We have all agreed, legally binding, that there will be no parallel negotiations, no parallel contracts … We’re all working together.”
Citation :
Publié par Thesith
ils ont quand même réussi à foutre 4 pattes à un tripode. C'est des bons les mecs le tout pour rendre hommage en plus
Pas que Ils ont:

  • mis 4 pattes a un tripod
  • foutu un haut de forme a l'homme invisible qui n'en a jamais mis un
  • mis une citation de Wells piochée sur internet. Citation qu'il n'a jamais dite. Une citation vaguement similaire a été trouvée, mais c'est un truc plus contre la lecture que pour, prononce par un perso a la morale douteuse
Bref, le stagiaire de service qui a tout fait...
Les cons ça ose tout. Les fachos aussi.
Ceux au pouvoir en Pologne et en Hongrie viennent de le montrer une fois de plus :
https://www.liberation.fr/planete/20...4?xtor=rss-450

Citation :
Les deux réseaux sociaux sont apparus sur Internet à un mois et demi d’intervalle, et se ressemblent étrangement. Début décembre, le premier, nommé Hundub, a surgi en Hongrie. Présentation et fonctionnalités sont copiées quasi trait pour trait sur Facebook, mais l’ambition proclamée est d’offrir un espace de parole «non-censuré».

Le 20 janvier, est né son équivalent polonais, Albicla, présenté comme une «réponse directe à la censure croissante sur Internet». Là aussi, le réseau social de Mark Zuckerberg a été imité, au point que les conditions d’utilisation de Facebook ont été copiées-collées, et qu’au lancement du site polonais des liens menaient encore vers Facebook.

Les débuts ont été chaotiques, surtout pour Albicla. Le réseau a été mis en ligne dans la précipitation le 20 janvier, pour que son lancement coïncide avec le dernier jour au pouvoir de Donald Trump, «leader du monde libre».
Après, comme d'hab sur ce genre de trucs, c'est la foire au n'importe quoi, antivax complotistes en tête.
on est peut-être en train de faire un grand pas en avant

145062-1614421602-7280.png


Citation :
Janet Yellen, la secrétaire au Trésor américain, a levé, vendredi 26 février, lors d’une réunion du G20 une objection américaine qui permet de reprendre, au sein de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la négociation sur la taxation des géants du numérique et des multinationales.

Les pourparlers avaient été de facto suspendus fin 2019, lorsque le secrétaire au Trésor de Donald Trump, Steve Mnuchin, avait demandé que les entreprises américaines puissent avoir le choix de ne pas participer à ce mécanisme global d’imposition.

Citation :
La négociation a commencé en 2013, lorsque les Européens, notamment la France, ont demandé d’avoir une part des recettes fiscales des géants du numérique. La richesse est créée aux Etats-Unis, ce qui empêche l’Europe, lieu de consommation des services numériques, d’avoir sa part du gâteau. A l’époque, ils se sont heurtés à une fin de non-recevoir du démocrate Barack Obama, proche des géants de Silicon Valley et financé par eux.

Les choses commencent à bouger sous Trump et le dossier est confié à l’OCDE en 2018. Les élus américains, démocrates et républicains confondus, ont trois souhaits : un accord global au sein de l’OCDE, comme ce fut le cas dans la lutte contre les paradis fiscaux ; aucune mesure unilatérale, comme celles de la France, jugées protectionnistes ; enfin, une taxation qui ne soit pas réduite aux acteurs du numérique.

Faire payer les fameux GAFA

A l’époque, les Européens, à commencer par les Français, veulent faire payer Google, Apple, Facebook et Amazon, les fameux GAFA, mais ils doivent accepter la demande américaine d’une taxation plus large : celle-ci frapperait aussi les entreprises vendant des produits directement au consommateur (souvent américain), tels les sacs Vuitton français et les Mercedes allemandes. C’est la proposition qui est faite par l’OCDE à l’automne 2019, jusqu’à ce que tout s’arrête le 5 janvier lors de la demande d’exemption de l’administration Trump.

https://www.lemonde.fr/economie/arti...1379_3234.html
Citation :
Publié par Attel Malagate
L’Espagne s'est faite doubler par la république tchèque.
Bientôt le tour de la France et de l'Italie.
Le posteur n'a pas fait le minimum d'efforts pour le présenter, mais l'article est réellement "interpellant".
La région de Prague était une des plus riches d'Europe avant la seconde guerre mondiale et le communisme. Certaines permanences font qu'elle avait de fortes chances de retrouver ce statut.

Au passage, si on "zoome" sur Prague, c'est encore plus impressionnant que pour le reste du pays. Moralité : mieux vaut miser sur l'industrie que sur le tourisme pour développer un pays. Incroyable : les ingénieurs gagnent mieux leur vie que les pizzaiolos et les vendeurs de glace.
Le PIB c'est "la richesse produite par habitant". Ça ne veut rien dire quand on confort de vie, l'éducation reçue, le système de soins de santé, le plaisir à vivre au pays et la répartition des richesses.

Un indicateur bien merdique en fait, qui pousse à la croissance infinie dans un monde fini.
Citation :
Publié par Aloïsius

Au passage, si on "zoome" sur Prague, c'est encore plus impressionnant que pour le reste du pays. Moralité : mieux vaut miser sur l'industrie que sur le tourisme pour développer un pays. Incroyable : les ingénieurs gagnent mieux leur vie que les pizzaiolos et les vendeurs de glace.
Aloisius qui vient de faire une egelbite aigüe.
Ça commence à partir en sucette avec l'UE qui n'arrive pas à fournir assez de vaccins.

Citation :
The EU is short on coronavirus vaccines, but on Tuesday the European Commission faced an even shorter supply of answers to rising complaints from national capitals starting to look elsewhere for coronavirus inoculations.
Citation :
In just the last few days, Denmark, Austria, Poland, Slovakia and the Czech Republic have all joined Hungary in breaking ranks with the EU’s vaccination strategy by going beyond Europe's borders for doses. In the process, they've unleashed a devastating barrage of criticism directed at the EU, saying their citizens simply can’t wait for the Commission to get its act together.

https://www.politico.eu/article/brus...irus-vaccines/


Tous ces pays qui vont récupérer des doses de vaccin ailleurs c'est tout bénef pour eux ? Ils continuent à recevoir les doses qu'ils auraient dû normalement recevoir via l'UE et celles-là en plus?
Citation :
Publié par znog
Ça commence à partir en sucette avec l'UE qui n'arrive pas à fournir assez de vaccins.





https://www.politico.eu/article/brus...irus-vaccines/


Tous ces pays qui vont récupérer des doses de vaccin ailleurs c'est tout bénef pour eux ? Ils continuent à recevoir les doses qu'ils auraient dû normalement recevoir via l'UE et celles-là en plus?
J'ai vu l'article du Monde sur le sujet oui, malheureusement l'UE ne peut pas grand chose, puisque la fuite provient à la fois d'Etats périphériques, d'États frondeurs classiques mais aussi d'États plus fondamentaux comme l'Autriche ou le Danemark.

A part pleurer et se désoler d'avoir fait totalement de la merde, les solutions sont limitées.
L'UE c'est d'abord basé sur un acte volontaire pour ce qui est des grandes politiques exceptionnelles, du coup quand personne n'est plus volontaire bah, merci au revoir, chacun sa croix.
S'il fallait un exemple de plus comme quoi l'EU est un quasi-échec...
Comme pour chaque sujet important, tout les pays sont en mode chacun pour sa gueule...
A un moment va peut-être falloir arrêter cette farce et recommencer sur des base saine ?
Personne n'a envie de laisser crever ses concitoyens en attendant que l'Europe se bouge.
L'Europe paie son mirage de croissance basée sur le tertiaire, sans usine ni innovation.
Les sommets européens ne sauvent pas assez de vie.

Emmerder la Grèce c'est une chose. Sauver des Européens demande du concret et pas uniquement des sanctions.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés