L'Agora

[wiki] [Ecologie] Changement climatique lié à l'effet de serre

Répondre
Partager Rechercher
Qui a donc parlé d'une armée humaine pour se protéger ? Aujourd'hui on a toute la technologie qu'il faut pour que des capteurs repèrent les intrus à distance, tirer automatiquement dans cette direction, et que personne ne puisse arriver à toi si tu a choisit stratégiquement la topographie du terrain pour cela. Avoir des humains sous tes ordres ce n'est pas fiable, ils ont des sentiments et pourraient vouloir se rebeller ou demander des trucs bizarres comme des augmentations de salaires, des améliorations de leur conditions de travail ou encore pire, que tu montre l'exemple en faisant correctement le tien. Il vaut mieux avoir des machines qui accomplissent leurs ordres aveuglément, et à plus grande échelle.

D'ailleurs, que ce soit en ayant remplacé en Chine les vieux systèmes d'espionnage avec des fiches remplies à la main par des boites noires et des algorithmes de crédit social, ou substitué en France le gendarme qui il y a 40 ans te faisait la leçon en t'ayant vu conduire trop vite, mais qui te laissait partir quand même sans mettre d'amende, par des voitures radars privées qui font leur boulot aveuglément sans que le conducteur sache ce qu'il flashe, ça fait un bail que les élites s'oriente vers le fait de vouloir remplacer ce maillon faible qu'est l'être humain parmi leurs subordonnés par des machines totalement serviles.
Toujours aux détails près de l'énergie (un bataillon de capteurs et robots, ça consomme du jus), du déploiement et entretien (on a pas encore de robots ingénieurs, ça va donc donc te prendre quelques bras humains pour s'occuper de tout ça) et des matières premières (et si c'est pas si compliqué de produire 3 balles pour un bon vieux mousquet, des millions de munitions pour des gatlings c'est une autre échelle).

D'un autre côté, si les Ultras étaient moins bêtes, ça se saurait aussi. C'est donc bien la memerde, et pour tout le monde.
Citation :
Publié par LongTimeLurker
Qui a donc parlé d'une armée humaine pour se protéger ? Aujourd'hui on a toute la technologie qu'il faut pour que des capteurs repèrent les intrus à distance, tirer automatiquement dans cette direction, et que personne ne puisse arriver à toi si tu a choisit stratégiquement la topographie du terrain pour cela. Avoir des humains sous tes ordres ce n'est pas fiable, ils ont des sentiments et pourraient vouloir se rebeller ou demander des trucs bizarres comme des augmentations de salaires, des améliorations de leur conditions de travail ou encore pire, que tu montre l'exemple en faisant correctement le tien. Il vaut mieux avoir des machines qui accomplissent leurs ordres aveuglément, et à plus grande échelle.

D'ailleurs, que ce soit en ayant remplacé en Chine les vieux systèmes d'espionnage avec des fiches remplies à la main par des boites noires et des algorithmes de crédit social, ou substitué en France le gendarme qui il y a 40 ans te faisait la leçon en t'ayant vu conduire trop vite, mais qui te laissait partir quand même sans mettre d'amende, par des voitures radars privées qui font leur boulot aveuglément sans que le conducteur sache ce qu'il flashe, ça fait un bail que les élites s'oriente vers le fait de vouloir remplacer ce maillon faible qu'est l'être humain parmi leurs subordonnés par des machines totalement serviles.
On peut aussi imaginer des systèmes qui permettent d'activer ou désactiver les générateurs nécessaires à la survie de toute la base, et qui n'obéissent qu'à leur maître milliardaire, nécessitent que celui-ci vienne régulièrement pointer pour qu'ils continuent à être effectifs, et qui ne puissent être contournés par exemple en torturant ou en arrachant les yeux du dit milliardaire. Après si les troupes veulent se rebeller elles se condamnent à une mort assez rapide et à voir leurs privilèges de serviteurs de l'élite disparaître.
Combiné à l'automatisation que tu évoques, à mon avis, le bunker de luxe ultra protégé est faisable techniquement, en tout cas envisageable.
(ça me fait penser à Rimworld ton idée d'automatisation, quand tu démarres avec un seul péon et que tu dois faire une base full armes automatiques / pièges etc)

Après si on va vraiment vers un effondrement des états pas besoin d'aller si loin, rien qu'en Auvergne, en supposant qu'elle reste habitable, je connais des vallées ou tu bloques 3 points en hauteur et tu condamnes des dizaines de kilomètres carrés de terres + rivière sans problème avec une quinzaine d'hommes, tu mets des capteurs et des alarmes et un peu d'équipement tu repousses déjà facilement de la bande de pillards lambda, que tu vois arriver de très loin par ailleurs. Et comme nos seigneurs médiévaux étaient pas si mauvais, ils ont eu la bonne idée de déjà fortifier les points de contrôle, voire même d'y poser de charmants petits chateaux, un peu froids en hiver, mais solides.

Dernière modification par Don Patricio ; 25/05/2021 à 14h12.
Citation :
Publié par LongTimeLurker
Qui a donc parlé d'une armée humaine pour se protéger ? Aujourd'hui on a toute la technologie qu'il faut pour que des capteurs repèrent les intrus à distance, tirer automatiquement dans cette direction, et que personne ne puisse arriver à toi si tu a choisit stratégiquement la topographie du terrain pour cela. Avoir des humains sous tes ordres ce n'est pas fiable, ils ont des sentiments et pourraient vouloir se rebeller ou demander des trucs bizarres comme des augmentations de salaires, des améliorations de leur conditions de travail ou encore pire, que tu montre l'exemple en faisant correctement le tien. Il vaut mieux avoir des machines qui accomplissent leurs ordres aveuglément, et à plus grande échelle.

D'ailleurs, que ce soit en ayant remplacé en Chine les vieux systèmes d'espionnage avec des fiches remplies à la main par des boites noires et des algorithmes de crédit social, ou substitué en France le gendarme qui il y a 40 ans te faisait la leçon en t'ayant vu conduire trop vite, mais qui te laissait partir quand même sans mettre d'amende, par des voitures radars privées qui font leur boulot aveuglément sans que le conducteur sache ce qu'il flashe, ça fait un bail que les élites s'oriente vers le fait de vouloir remplacer ce maillon faible qu'est l'être humain parmi leurs subordonnés par des machines totalement serviles.
Les machines c'est bien pour se défendre. Mais si t'as pas une armée sous tes ordres, ton bunker pourra être aussi blindé de défense que tu veux, au bout d'un moment tu auras de gros problèmes d'approvisionnement.

Surtout que les machines, bah au bout d'un moment ça tombe en panne. et là bonjour les problèmes pour réparer de la haute technologie dans un tel monde ou se faire acheminer les pièces manquantes.

Cela dit on part furieusement en hors sujet là lol
Je l'attendais, l'argument de l'entretien et des ingénieurs. Quand je vois la durée de vie de certaines de mes machines premier prix pour prolos qui continuent de tourner nickel bien après que la garantie soit terminée, je vous laisse imaginer ce qu'on peut faire avec des montagnes de pognon à mettre si vous louez les compétences qu'il faut pour mettre au point des systèmes viables sur une très longue durée avec les gros entrepôts qu'il faut.

Il y a quelques années on me prenait pour un fou quand je parlais de la mise en place d'un système de crédit social en Chine : aujourd'hui il est devenu une réalité, et il vaut mieux ne pas y avoir la mauvaise case de cochée dans une base de données si tu ne veut pas finir dans un camp. L'une des grosses raisons pour laquelle le monde court à sa perte, c'est la propension des gens à vouloir sous estimer, voir carrément ignorer deux choses : la sociopathie de ceux qui nous dirigent, et ce que la technologie va leur permettre de faire quand ils mettent les moyens dedans. Mais bon je comprends qu'il est plus confortable pour l'esprit de se dire que ceux qui en parlent sont des illuminés décérébrés qui pensent que le monde est gouverné par des reptiliens.

Après les théories de bunkers sursécurisés ça me fait quand même plus rigoler qu'autre chose, parce que ça fait truc de film/jeu post apo (et puis oui, ça pars en hors sujet là)
Oui enfin des systèmes de défense ultra-sophistiqués avec tourelles mitrailleuses automatisées et ses détecteurs c'est pas exactement la même chose que des machines lambdas. Ca demande un entretien très poussé et des pièces très spécifiques. Quand aux montagnes de fric, l'idée c'est justement que dans un monde post-effondrement ton fric il ne sert plus à grand chose et que tu dois t'appuyer sur ce que tu as déjà. C'est pour ça que les bunkers de milliardaires ça me semble surtout une sacré illusion assez malsaine de la part de ces derniers de pouvoir continuer à vivre tranquillement la belle vie au chaud pendant que le reste du monde s'écroule autour d'eux. Si ça devait arriver je pense qu'ils seraient conviés à la fête, comme tout le monde.
sauf à carrément te bâtir une ville fortifiée entièrement autonome et sous tes ordres ce qui est sans doute faisable mais demande des ressources que très peu d'individus sur Terre peuvent déployer.

Le mieux dans un tel monde à mon avis ce serait surtout de faire partie d'une petite communauté solide, loyale et débrouillarde. Ca vaudra tous les bunkers maxi-confort + de la terre.

Mais bon fin du HS pour moi.

Dernière modification par ClairObscur ; 25/05/2021 à 15h22.
Quand je lis ce genre de news, j'ai l'impression que ça va très vite devenir très compliqué la vie sur la planète terre pour l'être humain.
C'est dur de ne pas flipper.

Citation :
Pénurie. À Alger, les coupures d’eau potable suscitent la colère des habitants
C’est un problème de longue date : il pleut trop peu en Algérie depuis deux ans. La population s’est habituée au rationnement de l’eau potable. Mais depuis quelques semaines, les coupures sont devenues plus fréquentes dans la capitale. Un calvaire pour les habitants, raconte TSA.

“C’est la débandade”, s’exclame TSA. Voilà des mois que, à Alger, la distribution de l’eau est régulée, mais depuis la fin du ramadan, plus rien ne va. Des horaires précis avaient été récemment instaurés : de l’eau accessible de 23 heures à 8 heures pendant le ramadan, et de 8 heures à 20 heures le reste de l’année.

Problème : “l’eau n’arrive pas toujours dans les robinets aux heures [dites]. La distribution du précieux liquide est souvent aléatoire, et les coupures par surprise sont [devenues] récurrentes.” L’eau potable est coupée puis rétablie selon un système aléatoire, insaisissable pour les citoyens. Cela “relève presque de la loterie”.

https://www.courrierinternational.co...x=1622476538-1
C'est ce qui se passe quand on joue aux lapins sans accroitre les infrastructures derrière.
Et ce n'est pas comme si l'Algérie ne pouvait pas en avoir, faute d'argent.
Citation :
Publié par lafa
C'est ce qui se passe quand on joue aux lapins sans accroitre les infrastructures derrière.
Et ce n'est pas comme si l'Algérie ne pouvait pas en avoir, faute d'argent.
Le problème est aussi dans les limites de ce que l'environnement peut localement fournir, en particulier lorsque le réchauffement climatique s'accompagne d'une réduction régionale de la pluviométrie.

C'est toujours le même soucis : D'un côté de la balance les besoins en ressources naturelles augmentent du fait d'une croissance démographique et d'une amélioration du niveau de vie. De l'autre côté de la balance les ressources naturelles s'amenuisent du fait du réchauffement climatique et de prélèvements excessifs qui ont durement entamé le capital naturel. Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que le mur approche.
Citation :
Publié par Silgar
Le problème est aussi dans les limites de ce que l'environnement peut localement fournir, en particulier lorsque le réchauffement climatique s'accompagne d'une réduction régionale de la pluviométrie.
Sauf que l'essentiel de la population est située sur le front de mer et que dans ce genre de cas on a cela

sel3.jpg

et ça fonctionne très bien, dans le cas de l'Algérie, c'est comme souvent pour ce pays, un manque total d'anticipation alors qu'ils ont les moyens financiers de le faire.
https://www.tsa-algerie.com/alger-co...-des-citoyens/

L'article original est autrement plus riche que le timbre-poste de CI... En gros, plus encore que la sécheresse, c'est l'extraordinaire incompétence de l'Etat qui est en cause.

Citation :
Au niveau de l’immeuble- pont du Telemly , à la rue Ben Battouche Abdelli, une fuite d’eau existe depuis de nombreuses années. Nous nous sommes rendus sur place. Les agents de sécurité de la Régie Foncière de la ville d’Alger, dont le siège se trouve juste à côté de cette fuite, se désolent.
« Cela fait de nombreuses années que cette eau potable se déverse sur le trottoir. L’eau s’est même infiltrée dans l’immeuble du Pont entrainant l’inquiétude des résidents. Nous avons contacté à maintes reprises les services de la Seaal, mais ils n’ont rien pu faire ».
À quelques mètres de cette ruelle, du côté des escaliers menant du Boulevard Krim Belkacem à la rue des Moussebeline, vers la clinique dentaire, une autre importante fuite est signalée. L’eau fuit jour et nuit sur le bitume. « Ça fait mal au cœur de voir toute cette eau potable gaspillée à l’heure où les barrages et les robinets sont à sec », déplore une riveraine.
Et ça, ce sont les fuites visibles en surface, je vous laisse imaginer ce qui se passe dans les canalisations souterraines.
Quand à la démographie, c'est le gros problème d'une large partie du continent : la majorité des politiciens africains considèrent une démographie galopante comme un facteur de pouvoir et un motif de réjouissance. Comme ils n'ont strictement rien à foutre que leur population soit misérable, ils ne voient que deux choses :
- plus de chair à cannon dans les conflits réels ou virtuels avec les voisins
- plus d'émigrés à déverser en Europe pour envoyer des devises au pays

C'est particulièrement net en Algérie, où la volonté de contrôler la démographie a été totalement abandonnée, voire dénoncé, dans les années 2000, en même temps que le FLN/l'armée mettaient en place les normes morales exigées par les islamistes.
Du coup, le pays a une pyramide en forme de plug anal sapin de Noël.
1622490803.png
Donc pour l'Algérie c'est aussi lié à des problèmes de gestion des infrastructures et de démographie.
Enfin ça ne m'empêche pas de m'inquiéter pour l'avenir. En France j'ai l'impression qu'on anticipe pas du tout, au lieu de faire des plans sur plusieurs années pour sécuriser l'alimentation en eau potable on se contente de limiter la consommation en période de sécheresse. (enfin en tout cas je n'ai pas entendu parler de projet de ce genre)
Citation :
Publié par Timinou
Donc pour l'Algérie c'est aussi lié à des problèmes de gestion des infrastructures et de démographie.
Oui surtout ça. Mais on a bien mieux que l'Algérie, un peu plus au sud, allez voir les courbes du Mali ou du Noger
Là ce sont les pyramides d'Egypte

1622533355.png

Et après on ne comprendra pas pourquoi ces pays sont dans des situations catastrophiques.
Ce sont des pays qui ayant de moins en moins de ressources font de plus en plus de gosses, ce n'est pas juste une question de pluviométrie, c'est aussi une question de nombre de personnes à sustenter.

Pour cela, quand on me dit que l'Afrique est victime du changement climatique, c'est vrai.
Ils sont surtout et en premier lieu victimes d'eux mêmes, cela étant, vous comprenez aussi les vagues migratoires à venir.
Ce ne sont pas que des réfugiés climatiques, ce sont surtout des réfugiés de trop plein de lapinodrôme.
A l'échelle régionale, je pense à la métropole de Lyon notamment, il y a pas mal de budget alloué pour divers projets autour de l'eau. Ce n'est sûrement pas suffisant mais déjà çà.

Ce qui me choque + c'est sur notre consommation notamment notre modèle d'agriculture qui bouge trop doucement pour les grosses exploitations, on entend les cultivateurs se plaindrent depuis pas mal d'années concernant l'eau, et je ne vois pas grand chose changer. Je vois qu'ils remettent doucement quelques arbres / haies bocagères mais c'est lent.
Et l'utilisation domestique aussi. D'ailleurs la vente de piscine explose en France depuis + d'un an, ça doit pas aider.
@-Black-Shadow- : A mon sens, c'est déjà du côté de l'agriculture qu'il faut faire un effort. Elle consomme à elle seule 68% de l'eau.
Je n'ai pas trouvé de stats sur les piscines mais je ne suis pas persuadé que cela représente des grandes quantité d'eau mais comme les centrales nucléaires qui prélèvent de l'eau, celle-ci n'est pas consommée. Pour les piscines, elle est en circuit fermé et une fois remplie, elle consomme que peu d'eau. Ensuite cette eau est vidée donc non consommée.

https://www.lumni.fr/video/qui-consomment-le-plus-d-eau
Citation :
Publié par lafa
Ce ne sont pas que des réfugiés climatiques, ce sont surtout des réfugiés de trop plein de lapinodrôme.
Si on laisse de côté l'aspect extrêmement condescendant de ta formulation qui est parfaitement déplacée, on peut regarder les échelles de temps pour qu'une réaction puisse avoir un effet.

Accompagner la transition démographique : meilleur levier -> éducation des femmes. Temps caractéristique : 1 génération au mieux.
Changement climatique : temps caractéristique 20 ans (aucune mesure n'aura d'effet notable avant 20 ans). Horizon de dégradation significative pour les pays de l'Ouest Africain: 20 ans, notamment désertification et stress hydrique. (Pertes anticipées de rendement au sol sur les céréales en 2030 au Sénégal, par exemple : entre 5 et 15 %.)

Le climat détériore les conditions de croissance qui permettent d'agir sur les leviers de transition démographique.

Les principaux responsables du réchauffement climatique sont les pays les plus riches qui consomment le plus. Trivial.

Oui, des actions locales et régionales doivent être menées de manière intelligente et quand cela n'est pas fait, on va droit à la catastrophe. Mais même en entreprenant des actions, on y va.

Donc si on craint des migrations, on a intérêt à aider fortement ces pays en plus de limiter drastiquement nos niveaux de consommation.

Rejeter et déshumaniser des populations entières, c'est normalement triste parce que prendre ses responsabilités sur des temps aussi longs et des chaînes de causalité aussi larges est chose exceptionnelle, mais franchement, un peu de réflexion ne fait pas de mal.
Oui c'est parfait, on se croirait à mon cours de géographie de terminal d'il y a plus de trente ans, où l'on parlait déjà de la transition démographique africaine, sauf que justement trente ans après, il n'y a pas de transition en afrique sub saharienne, et que dans ce laps de temps, ils ont tripler ou presque leur population.

Le monde idéal, il est superbe sur le papier, entre gens " bien " dans le monde réel c'est à dire celui qui nous concerne au quotidien on doit faire face à un incendie démographique dans des régions du monde qui n'ont ni les structures qui suivent ( vous parlez d'éducation, quand on triple son nombre d'écoliers tous les vingt ans, ça suit les écoles ? ) ni les ressources afin de nourrir les populations qui s'accroissent.

Et le résultat c'est ça
migrants-2_5405021.jpg

Pourquoi ça ? parce que conflits pour l'eau, pour les ressources, pour la survie, le reste n'est qu'habillage et artifices.
Et pour le redire, quand on triple sa population sans avoir les ressources qui suivent, forcément ça se passe mal.

Ce n'est pas le réchauffement climatique qui fait que les femmes ont six enfants.
Ce n'est pas le réchauffement climatique qui fait que la brousse ne peut pas sustenter un nombre d'individus en trop forte augmentation, un champs qui va fournir pour dix personnes, si vous en collez trente, ça en fait vingt de trop, pluie ou pas.
Le Moyen orient et le Maghreb ça va être une catastrophe d'ici une décennie. Ce sont des régions très dépendantes de l'eau et des importations de nourritures dans un monde où ces deux ressources vont rapidement se raréfier et les prix exploser et qui couvent des désastres démographiques en préparation. Ne parlons pas du reste du continent Africain.
Quand à l'Europe elle va rapidement se transformer en forteresse à mon avis Et j'ai bien peur que d'ici 20 ans on commencera carrément à tirer au canon sur les embarcations de migrants

Dernière modification par ClairObscur ; 01/06/2021 à 11h50.
Citation :
Publié par Hadrien
Et ? Tu proposes quoi hormis comparer des humains à des lapins ?
Je sais pas et toi ?
Perso pour maintenir l'équilibre financier de mon foyer je ne fais qu'un seul enfant et j'économise avant de mettre le second et dernier en route, c'est peut-être une bonne piste de réflexion.
(Et ce genre de réflexion c'est bon aussi pour les Jean-Michel Ksos qui se plaignent sur les ronds point de pas avoir d'argent en faisant 5 gosses et fumant des paquets de clopes à 10 euros).
Citation :
Publié par Hadrien
Et ? Tu proposes quoi hormis comparer des humains à des lapins ?
Bah l'expression est peut être crue mais en attendant elle décrit pas mal le problème. Quand aux solutions je sèche. Ces pays sont sur la voie de l'effondrement et il n'y a pas grand chose que nous pouvons y faire à part nous y préparer
Citation :
Publié par N° 44 636
Les traiter comme des adultes, et les laisser gerer les consequences de leurs actions me parait pourtant respectueux.
Et donc, nous, gérer les nôtres ?
Citation :
Publié par Okhalem
Je sais pas et toi ?
Perso pour maintenir l'équilibre financier de mon foyer je ne fais qu'un seul enfant et j'économise avant de mettre le second et dernier en route, c'est peut-être une bonne piste de réflexion.
(Et ce genre de réflexion c'est bon aussi pour les Jean-Michel Ksos qui se plaignent sur les ronds point de pas avoir d'argent en faisant 5 gosses et fumant des paquets de clopes à 10 euros).
Juste mon post précédent :

"Donc si on craint des migrations, on a intérêt à aider fortement ces pays en plus de limiter drastiquement nos niveaux de consommation."

Aider fortement : par exemple revoir les conditions de concurrence sur l'agro-alimentaire pour ne pas généraliser les cultures intensives dans ces régions. Par exemple, ça aiderait à ne pas bousiller les sols ce qui a un effet sur l'exploitation des nappes phréatiques et de l'écoulement des eaux. Mais ce n'est qu'un exemple.

La radicalité de la situation qui s'annonce, nous oblige à envisager les choses de façon autre. Oui, moins consommer. Oui, moins de concurrence internationale. Oui, c'est très compliqué, pas culturel, nouveau. Et oui cela ne résoudra pas tout. Mais le choix est entre : du pire et du très pire.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés