Le Bar de la Taverne

Aujourd'hui j'ai saigné du nez.

Répondre
Partager Rechercher
Combo dizaines d'heures/semaine sur un clavier depuis des années + cours intensif de volley à base de services smashs = insensibilité de la moitié de la main, qui m'a obligé à passer sur le billard et de me faire libérer la gaine du nerf cubital.
Sinon, rien d'autre.

tl;dr, geeker, c'est pas bon pour la santé.
Le seul truc con d'auto mutilation que j'ai du faire, j'avais 4 ans (je crois) et je m'amusais à faire des galipettes sur un lit. Vous savez on rebondit et ça fait un peu comme un trampoline, trop cool etc ....
Donc c'est à mon tour je prends un peu d'élan, je m'élance et je me mange le mur derrière le lit. Je pense pas que les dents ont été touchées mais ma lèvre s'est éclatée ce jour là et j'ai encore une cicatrice.
Je me suis fragilisé les deux membres les plus important pour un gamer en protégeant une couillonne qui à glissé devant un feu de camp.

Elle s'est niqué la cheville toute seule en voulant passer devant le feu, j'avais une grille dans les mains et quand j'ai vu qu'elle allait se vautrer assise dans les braises j'ai voulu la retenir avec ma seule main droite. Sauf qu'elle était sur ma droite du coup j'ai du tourner la paume de ma main de 45° vers l’extérieur ce qui rendait mon barrage assez bancal. Si on ajoute à ça qu'elle s'est vautré franchement, qu'elle pesait son poids, et qu'assis je n'avais aucune stabilité j'ai senti que ça suffirait pas pour la retenir et, qu'en plus de me niquer la main, elle allait tomber quand même, j'ai donc sacrifié des saucisses pour sauver un boudin.
Lâchant à contre-cœur la grille dans le feu, j'ai malencontreusement pris appui avec ma main gauche sur un reste de braise. Galvanisé par l'odeur de chair brûlée et la potentialité d'un méchouis encore plus important si son postérieur atteignait quand même le foyer, j'ai poussé comme un âne avec mon bras droit pour l'envoyer valdinguer à l'opposé, ça a marché mais dans l'histoire je me suis bien niqué la malléole de la main droite (que je sais pas comment il s’appelle cet os) et la paume de la main gauche. Seul point positif un jeune à ma gauche à su garder la tête froide et a sauvé les saucisses.

Dernière modification par RMR ; 06/11/2011 à 11h54.
Citation :
Publié par Vox
Depuis tu as une dent contre ce sport. ..
C'est quand même vraiment bien con. C'est un peu comme si tu t'étais froissé une boule en voulant te gratter le menton.
Argh .... je... non mais....

Le nez c'est l'horreur, toujours l'impression de m'étouffer quand j'ai un gros glaviot de sang coagulé au fond ...
Wah, je me réveille la tête dans le gaz, hier soir j'avais pas mal bu, je crois.
J'ai eu une perte d'équilibre, je sais pas comment j'ai fait mais j'ai du saigner du nez un peu, j'ai taché mon t-shirt. J'me souviens de rien c'est chaud.


Citation :
Publié par RMR
j'ai donc sacrifié des saucisses pour sauver un boudin.
Mdr.
Une fois, alors que j'avais décroché mon vélov (Lyon inside) et me préparais tranquillement à monter dessus pour rentrer chez moi, j'ai inexplicablement perdu l'équilibre et me suis ramassé parterre avant même d'avoir posé mon cul sur la selle. Y avait deux meuf à coté dont une en train de chialer je crois, du coup j'étais content de moi, je lui ai sûrement remonté le moral en lui permettant de rire un bon coup du boulet que je fus.
Citation :
Publié par DaBlob
olol boyscout.
Ca marche aussi avec les jeunesses hitlériennes et pétainistes...
Merci, je le garde au chaud dans ma collection. Je le revendrai quand le cours en Bourse sera favorable.
Citation :
Publié par La Haine
Je me suis pris un fil à linge dans le visage (exactement au niveau des yeux) en courant dehors, un 31 décembre. J'ai fini la soirée aux Urgences.
Maintenant fais attention quand tu étends ton linge, tout en essayant de dominer ta peur.
J'ai l'habitude de bouquiner partout, même en marchant. En général j'ai un bon radar anti-obstacles, mais quand je suis fatigué, paf le poteau, l'air un peu ahuri, et des mecs à côté qui te regarde avec une drôle de tête.
Sinon, en plus traumatisant, quand j'étais gosse... Hum, on va le faire en peu de mots pour pas remuer le couteau trop profond dans la plaie.
Braguette. Trop vite. Bobo.
Citation :
Publié par La Haine
Je me suis pris un fil à linge dans le visage (exactement au niveau des yeux) en courant dehors, un 31 décembre. J'ai fini la soirée aux Urgences.
Hum, je compatis, j'ai couru sous alcool une fois. Le lendemain j'avais mal au ventre, en fait j'ai arraché la clôture de fer de l'hébergeant.
Les tiroirs quand vous êtes petit c'est magique. Vous tirez et ça sort du meuble. Plus vous tirez plus y a de nouvelles choses à découvrir, waouh!

Mais les tiroirs sont aussi souvent hautains avec les petits. Alors on se met sur la pointe des pieds pour mieux voir ce qu'il y a dedans. Ohhhh y a plein d'objets mystérieux! Comme ce moment d'exploration est amusant! Et comme on a envie de voir ce qu'il y a toujours plus loin! Mais rester sur la pointe des pieds au bout d'un moment ça fatigue alors on s'aide des bras pour s’agripper, on se suspend, on s'agrippe, on se soulage ses petits petons en s'aidant de ses muscles des bras. Malheureusement tout a une fin et les tiroirs aussi.

Celui là a finit par perdre patience et sans crier gare m'a sauvagement agressé en se jetant sur moi! Mais je suis rapide, même à 3 ans : ni une ni deux, un salto, une vrille, trois sauts arrières et BOUM!!! un grand coup de l’arrière de la tête sur le coin de la table en verre derrière moi. Et oui l'agresseur avait une complice, la table était de mèche. Ce jour là ils m'ont eu par 2 points de suture à zéro. Mais un jour j'aurais ma revanche.

Dernière modification par Pikachu ; 06/11/2011 à 14h27. Motif: l'orthographe me déteste oinnnn
T'étais vachement agile à 3 ans, une vrai ninja en herbe mais bon la table était élite, t'avais aucune chance de l'emporter.

Bah sinon moi comme d'hab je fais jamais mes lacets, je comte plus le nombre de fois ou je suis marché dessus et je me suis cassé la tronche. Pour ça que quand je peux, je prend des chaussures sans lacets, c'est vraiment trop dangereux ces bêtes là.

Je rêve d'un monde où on se baladerais en sandales toutes l'année, même à Toulouse, vivement le réchauffement.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés