L'Agora

[La France Insoumise] La vie du parti

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Gardien
Si la France sort de l'euro/EU, l'EU ne serait plus que l’Allemagne et ses vassaux...
L'Italie, l'Espagne, la Pologne comptent chacune entre 40 et 60 millions d'habitants.


Citation :
Quand a l'etat de la France, c'est a voir. Ca sera surement pas facile... Mais si ca peut permettre de repartir sur de bonnes bases, c'est déjà çà...
Ah, ben c'est sur, on repartirait sur de très bonnes bases : décrédibilisés à l'international, évités comme la peste par les investisseurs internationaux, étouffé sous une montagne de dettes dont les taux exploseraient et qui en prime serait en € alors que notre nouvelle monnaie se casserait automatiquement la gueule... Des bonnes bases on vous dit !
Je parle même pas du chômage qui irait fracasser les régions frontalières de l'Allemagne et du Bénélux, de la chute du tourisme, de la montée de l'extrême-droite...


Ah, on ne subirait plus les affreuses directives de Bruxelles ! Joie ! Bonheur ! Les Français seront libres de boire de l'eau bourrée de nitrates, de massacrer tous les oiseaux migrateurs passant au-dessus du pays et de payer des pots de vins ! Liberté !
Souvenez-vous les enfants : il y a eu la seconde guerre mondiale, puis l'UE est arrivée et ce fut le paradis. L'UE, ça nettoie les rivières, ça rend les chasseurs gentils et ça évite la corruption.
La France est condamnée pour le non-respect de la directive nitrates, la France est contrainte d'annuler les arrêtés autorisant les chasseurs à dégommer n'importe quoi, la France est contrainte de faire évoluer ses lois pour respecter les règles de transparence en matière de marchés publics. Ce sont des faits. Ils ne te plaisent pas parce que ça te sort de ta bulle où les méchants Allemands de Bruxelles complotent pour nous asservir (alors que c'est NOUS qui avons élus NOS dirigeants, Chirac, Sarkozy et Hollande...), mais les faits restent des faits et tu n'as rien à y opposer qu'une rhétorique vaseuse.


Et non, je ne fais pas confiance à Mélenchon ni à la France Insoumise pour remplacer par une législation appropriée ce que nous perdrions en quittant l'UE. Les performances écologiques des pays à économie planifiée, les petits arrangements de Mélenchon avec Dassault et surtout, surtout, l'incapacité de la gauche à rester durablement au pouvoir et à barrer la route aux ripoux de toutes sortes me font préférer l'existence d'un garde-fou européen.
Citation :
Publié par Aloïsius
Ah, ben c'est sur, on repartirait sur de très bonnes bases : décrédibilisés à l'international, évités comme la peste par les investisseurs internationaux, étouffé sous une montagne de dettes dont les taux exploseraient et qui en prime serait en € alors que notre nouvelle monnaie se casserait automatiquement la gueule... Des bonnes bases on vous dit !
Je parle même pas du chômage qui irait fracasser les régions frontalières de l'Allemagne et du Bénélux, de la chute du tourisme, de la montée de l'extrême-droite...
Les mêmes arguments de peur habituels qui fait que l'Europe peut tout se permettre, puisque aucun pays ne peut plus vivre sans elle : c'est le Saint-Graal de la mondialisation, la suite logique de ce magnifique capitalisme débridé, qui fait converger toujours plus d'argent dans la poche d'une petite minorité, mais qui, elle aussi, est absolument nécessaire : on a tellement besoin d'être toujours plus gros, les petits et les faibles seront écrasés. Et dans cette masse qui se concentre, on noie l'intérêt du peuple complètement, au profit des intérêts des lobbys et de l'argent.

L'Europe est un échec et ne protège plus correctement l'intérêt des peuples (l'a-t-elle fait seulement un jour?). Le CETA est en un magnifique exemple.

Cette Europe de technocrates à la solde complète du commerce, perso, je n'en veux plus. Et même s'il y a un coût sur le court-terme, le regain de notre souveraineté sera bien plus important sur le moyen et le long terme. Les financiers s'y feront, ils ne refuseront pas, car leur avidité est leur faiblesse, de subvenir aux besoins temporaires de la France : c'est une idiotie de le croire.

Citation :
Publié par Aloïsius
et à barrer la route aux ripoux de toutes sortes me font préférer l'existence d'un garde-fou européen.
Ah mais oui c'est sûr l'Europe fait mieux : avec Junkert au pouvoir, magnifique exemple.
Citation :
Publié par Coquette
Cette Europe de technocrates à la solde complète du commerce, perso, je n'en veux plus. Et même s'il y a un coût sur le court-terme, le regain de notre souveraineté sera bien plus important sur le moyen et le long terme. Les financiers s'y feront, ils ne refuseront pas, car leur avidité est leur faiblesse, de subvenir aux besoins temporaires de la France : c'est une idiotie de le croire.
Le CETA a été voté par les députés européens et initié par les chefs d'Etat et de gouvernement européens. C'est ce qu'on appelle la démocratie, mais il est plus simple d'attaquer l'Europe, comme si c'était une entité toute puissante. La Commission est nommé par les chefs d'Etat et de gouvernement que nous avons élus, les députés français vont ratifier ou non le texte, les députés européens que nous avons élus ont voté pour ce texte en majorité.

Citation :
Publié par Coquette

Ah mais oui c'est sûr l'Europe fait mieux : avec Junkert au pouvoir, magnifique exemple.
Aloïsius t'a donné des exemples dans lesquels l'UE a protégé les droits des français. Il y a la directive nitrate, la réforme de la garde à vue, la transparence des marchés publics par exemple. L'UE c'est aussi la recherche, des fonds de cohésion sociale, ...

Il y a des milliers d'emplois aidés et d'associations du sectaire non-marchands qui sont aidés en France par l'Union Européenne et ses "obscures technocrates". Les fonds européens, c'est 28 milliards sur 6 ans en France. C'est aussi et surtout un développement économique massif des pays d'Europe de l'Est, ce qui nous bénéficie à tous.

Citation :
Publié par Laadna
Qui est ce "on" ?
Ce texte devrait t'aider.

Dernière modification par Aedean ; 01/03/2017 à 14h24.
Citation :
Publié par Aedean
Le CETA a été voté par les députés européens et initié par les chefs d'Etat et de gouvernement européens. C'est ce qu'on appelle la démocratie.
Qui est ce "on" ?
Citation :
Publié par Aedean
Le CETA a été voté par les députés européens et initié par les chefs d'Etat et de gouvernement européens. C'est ce qu'on appelle la démocratie, mais il est plus simple d'attaquer l'Europe, comme si c'était une entité toute puissante. La Commission est nommé par les chefs d'Etat et de gouvernement que nous avons élus, les députés français vont ratifier ou non le texte, les députés européens que nous avons élus ont voté pour ce texte en majorité.
Ce n'est pas parce que je dit que l'Europe est une technocratie qui n'écoute plus les peuples, que localement en France ce n'est pas pareil. Ca tombe bien, on aimerait tout remettre à plat. Au niveau européen, ce ne sera seulement le cas si l'Europe empêche la France de mettre en place le programme de la FI.

Il faut vraiment rentrer dans le détail de ce qui ne vas pas en Europe comparé à ce qui s'est fait de bien (que je ne nie pas)? Ce genre de décisions, ainsi que le CETA par ex., c'est exactement ce que je reproche à l'Europe.
Citation :
Publié par Aedean
S'il s'y trouve une définition univoque et unanime de la démocratie, tu seras bien gentil de me l'indiquer parce que je n'ai aucune envie de tout lire, potentiellement en vain.

Histoire d'être clair : "on appelle ça la démocratie" est un poncif, à deux titres. Premièrement personne ne sait qui est ce "on" (les gens qui pensent comme moi, la majorité de la population, la philosophie politique, la classe politique, les partis majoritaires... ?), deuxièmement cette définition de la démocratie ne fait absolument pas consensus et est totalement creuse. Elle ne sert qu'à justifier tautologiquement des décisions prises.

Élire des dirigeants et leur déléguer la souveraineté populaire, intégralement et sans autre organe de contrôle que les prochaines élections, c'est au mieux une forme à l'agonie de démocratie représentative. Ce n'est certainement pas "la démocratie".

Dernière modification par Laadna ; 01/03/2017 à 14h36.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Aloïsius
Ah, ben c'est sur, on repartirait sur de très bonnes bases : décrédibilisés à l'international, évités comme la peste par les investisseurs internationaux, étouffé sous une montagne de dettes dont les taux exploseraient et qui en prime serait en € alors que notre nouvelle monnaie se casserait automatiquement la gueule... Des bonnes bases on vous dit !
Je parle même pas du chômage qui irait fracasser les régions frontalières de l'Allemagne et du Bénélux, de la chute du tourisme, de la montée de l'extrême-droite...
On annonçait la même chose aux Suédois lors du référendum sur l'adoption de l'euro. On annonçait également que l'euro allait engendrer la croissance et résorber le chômage. L'astrologie c'est sympathique, mais ça nous informe pas vraiment sur ce qui va se passer demain.

Citation :
La France est condamnée pour le non-respect de la directive nitrates, la France est contrainte d'annuler les arrêtés autorisant les chasseurs à dégommer n'importe quoi, la France est contrainte de faire évoluer ses lois pour respecter les règles de transparence en matière de marchés publics. Ce sont des faits. Ils ne te plaisent pas parce que ça te sort de ta bulle où les méchants Allemands de Bruxelles complotent pour nous asservir (alors que c'est NOUS qui avons élus NOS dirigeants, Chirac, Sarkozy et Hollande...), mais les faits restent des faits et tu n'as rien à y opposer qu'une rhétorique vaseuse.
Juste un détail: les nitrates sont le résultat de l'agriculture intensive favorisée par le libre-marché et la Pac visant l'amélioration constante de la productivité et de la compétitivité. Cela dit on pourrait abandonner la filière porcine, on a déjà beaucoup trop d'agriculteurs en France. D'ailleurs ce problème concerne aussi l'Allemagne et la Pologne avec qui on se tire la bourre sur le marché européen.
Comme d'habitude, la discussion dévie sur la morale. On s'en cogne de savoir si c'est bien ou pas bien.

L'euro est condamné sans fédéralisation et personne ne veut fédéraliser. Ni les peuples, ni les élites.

Alors soit on continue tout droit vers le mur, mieux, on accélère en votant macron, soit on vote pour des gens qui ont un début d'idée sur comment en sortir avant que ça nous pète à la gueule. L'UE, c'est comme un ponzi, ceux qui attendent que ça s'écroule finiront sous les décombres.

Ah et soit dit en passant, @Aloïsius : la France est contributrice nette de l'UE. Donc les bêtises du genre "l'Europe nous finance", ça va 5 minutes.
Citation :
Publié par Sadd Black
[U][B]L'euro est condamné sans fédéralisation et personne ne veut fédéraliser. Ni les peuples, ni les élites.
Traduction : maintenant que les politiques se sont torchés de leurs propres échecs sur le dos de Bruxelles depuis 40 ans, Bruxelles commence à puer la merde et les politiques se cherchent de nouveaux rouleaux de PQ.
Bruxelles, c'est des députés que chaque pays envoie, dirigés par une commission nommée par les branches exécutives de chaque pays membre.

Donc si les élites voulaient un Bruxelles qui plaise au peuple, ils lui auraient donné une place.

( Et par "élites" je veux bien entendu parler de tous les décideurs politiques ayant un mandat, Melenchon compris... )
Je me tâte de me bouger de ma province pour aller le 18 mars à la Marche pour la 6ème République.

Ceux qui avaient fait les grands rassemblements de Mélenchon en 2012, ça se passe comment concrètement ? L'ambiance est sympa ? C'est bien organisé ? etc. etc.
Citation :
Publié par Coquette
Cette Europe de technocrates à la solde complète du commerce, perso, je n'en veux plus. Et même s'il y a un coût sur le court-terme, le regain de notre souveraineté sera bien plus important sur le moyen et le long terme.
Avec le bloc UMP/FN aux alentours de 55% ces dernières années, j'ai un doute.



Citation :
Les financiers s'y feront, ils ne refuseront pas, car leur avidité est leur faiblesse, de subvenir aux besoins temporaires de la France : c'est une idiotie de le croire.
Je suis parfaitement d'accord : si on est contraint la corde au cou et le cul en sang de leur payer trois plus qu'actuellement, ils viendront "subvenir à nos besoins". A leur prix, pas au notre. Demande toi pourquoi est-ce que les politiques de gauche veulent des eurobonds... Indice : c'est pas dans l'idée d'être plus petits face aux banques.
Citation :
Publié par Aloïsius
Je suis parfaitement d'accord : si on est contraint la corde au cou et le cul en sang de leur payer trois plus qu'actuellement, ils viendront "subvenir à nos besoins". A leur prix, pas au notre. Demande toi pourquoi est-ce que les politiques de gauche veulent des eurobonds... Indice : c'est pas dans l'idée d'être plus petits face aux banques.
Et d'où tu sors ton "trois"? D'une boule de cristal? On a bien vécu sans l'Europe pendant un paquet de temps, si celle-ci se dévoie, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas vivre sans elle.

D'autant plus avec un programme comme celui de la FI, qui cherche à relocaliser ce qui a été privatisé ou externalisé, sans aucun intérêt à part celui du court-terme et de la finance.
Citation :
Publié par Coquette
On a bien vécu sans l'Europe pendant un paquet de temps, si celle-ci se dévoie, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas vivre sans elle.
L'argument ultime effectivement

Sinon ben comme d'hab on constate qu'on met tout sur le dos de l'UE sans reconnaitre ne serait ce qu'une partie de ses bienfaits

on a tellement monté le truc en "ue = allemagne = finance = fiscalité désastreuse = méchant" que y'a même plus besoin d'argumenter visiblement.

Aloïsius malgré ses défauts de prof ( ) source tout ce qu'il dit sur demande.
Il balance pas des trucs flous complètement à côté de la réalité comme "la france est plus proche du sud que du nord" : deja veut rien dire en soi, et en plus dans la majorité des sujets (économie, politique, culturel, flux migratoire...) il vous montre que c'est pas vrai, avec des sources

Et pourtant je voterai mélenchon si hamon s'échine à aller dans des kebab pour faire plaisir aux médias, mais sérieux faites un effort dans l'argumentation
Citation :
Publié par Sous le signe du V
Aloïsius malgré ses défauts de prof ( ) source tout ce qu'il dit sur demande.
Il balance pas des trucs flous complètement à côté de la réalité comme "la france est plus proche du sud que du nord" : deja veut rien dire en soi, et en plus dans la majorité des sujets (économie, politique, culturel, flux migratoire...) il vous montre que c'est pas vrai, avec des sources
Tu peux l'aduler autant que tu veux, mais il n'a pas répondu à la question en posant son graphique sans aucune explication.

Et les bienfaits de l'Europe existent, mais ces méfaits sont selon moi bien plus importants.
Citation :
Publié par Coquette
Tu peux l'aduler autant que tu veux, mais il n'a pas répondu à la question en posant son graphique sans aucune explication.

Et les bienfaits de l'Europe existent, mais ces méfaits sont selon moi bien plus importants.
Parce qu'il n'y a pas d'explication à donner : plus tu représentes une masse monétaire et une place dans l'économie conséquente, plus les banques te lèchent les bottes pour te filer des sous. Et la France seule sans l'UE aurait un poids de négociation ridicule pour se financer par rapport au poids de l'Eurozone.

Tu veux une source ? Voilà l'évolution des taux d'intérêt à 10 ans de la Norvège, La Suède, et la zone Euro

Les pays Scandinaves et leur scandaleuse santé économique où tout va bien........ Se financent plus cher que nous. Bizarre non ?
C'est exactement ce que dit Sadd, un ponzi géant, et les derniers à partir seront plumés.
Pouvoir continuer à s'endetter "pour pas cher", quel merveilleux argument. On sent l'Europe des peuples en action.
Citation :
Publié par Sous le signe du V
Et pourtant je voterai mélenchon
Notez qu'il est de plus en plus possible que ce soit aussi mon cas. Actuellement, si je ne m'abstiens pas, je suis Mélenchon à 45%, Hamon à 50% et Macron (vote "utile" à la beurk...) à 5%. Et la responsabilité en revient à Hamon -et aux socialistes en général- pour l'essentiel (un peu aux Verts aussi depuis peu). C'est pour ça que je m'agace d'autant plus quand la FI défend des positions qui me paraissent néfastes/dangereuses : ça me grille une solution de repli.

Je passe sur la stratégie d'isolement politique au sein de la gauche en mode "banzai !", parce que c'est hors-sujet si on se projette après une victoire électorale. En revanche, débarquer à Bruxelles avec un flingue en hurlant "les mains en l'air, donnez moi le fric sinon je me tire une balle", ayant une vague idée de ce que sera la réaction des 26 autres pays, ça me donne pas du tout envie.
Citation :
Publié par Henri Deveau
C'est exactement ce que dit Sadd, un ponzi géant, et les derniers à partir seront plumés.
Pouvoir continuer à s'endetter "pour pas cher", quel merveilleux argument. On sent l'Europe des peuples en action.
Et c'est quoi ton alternative du coup ? Chier sur les dettes contractées pendant 40 ans par nos parents ou poser ses couilles sur la table et espérer que personne n'ait de marteau et d'envie de blaguer ?
Citation :
Publié par Aloïsius
Notez qu'il est de plus en plus possible que ce soit aussi mon cas. Actuellement, si je ne m'abstiens pas, je suis Mélenchon à 45%, Hamon à 50% et Macron (vote "utile" à la beurk...) à 5%.
Ca ne m'étonne pas. C'est à la fois dessert et fromage en gros. (nan, j'déconne )
Ouais. La 2e.
Et sinon : retour au franc, inflation surprise, tchao la dette. Ca va tanguer ensuite quelques années toutefois.
Mais bon quelques années contre l'esclavage perpétuel ...
Citation :
Publié par Aloïsius
Je passe sur la stratégie d'isolement politique au sein de la gauche en mode "banzai !", parce que c'est hors-sujet si on se projette après une victoire électorale. En revanche, débarquer à Bruxelles avec un flingue en hurlant "les mains en l'air, donnez moi le fric sinon je me tire une balle", ayant une vague idée de ce que sera la réaction des 26 autres pays, ça me donne pas du tout envie.
Je ne vois guère d'alternative à ça, si on veut changer l'Europe. As-tu une meilleur proposition ?
Penses que la façon Hamon "on renégocie" a des chances d'aboutir ?
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés