L'Agora

Petits arrangements entre amis qui ne passent plus inaperçus

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Doutrisor
Les mêmes électeurs râlant contre les "feignants de fonctionnaires sur-payés" et les "immigrés volant le travail des français" votent pour des ripoux.
Parce que quand le pire ripoux te promet une sucette de plus que le ripoux en face, une majorité va voter pour lui. Regarde Balkany ...

( Et pour cette raison, je crois que pour changer la politique il faut commencer par changer les électeurs )
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Doutrisor
... "après moi le Déluge" ...
Ben oui. Un demi siècle de consumérisme avec une population biberonnée à "la réussite", ça donne une écrasante majorité de gens qui comptabilisent cette réussite aux biens et capitaux qu'ils amassent pour eux même.

C'est pas le système qui pose problème. Ce sont tous ceux qui le valident explicitement (en votant) ou implicitement (en ne votant pas) toutes les paires d'années. Si chacun de ceux qui voulaient changer les choses donnaient de la voix et traduisaient leurs couinements en actes, le système changerait dans la décennie de lui même.
Citation :
Publié par Jack O'Bannon
C'est pas le système qui pose problème. Ce sont tous ceux qui le valident explicitement (en votant) ou implicitement (en ne votant pas) toutes les paires d'années. Si chacun de ceux qui voulaient changer les choses donnaient de la voix et traduisaient leurs couinements en actes, le système changerait dans la décennie de lui même.
Il y a beaucoup de choses que j'aimerais changer dans le système actuel, mais chaque parti défend certaines positions que je considère comme des repoussoirs compte tenu de mes propres idéaux.

Un exemple, lors de la dernière présidentielle Eva Joly défendait une certaine forme de morale et d'intégrité politique et des valeurs qui m'interpellent.
D'un autre côté elle poussait pour un mouvement de renforcement des régions au détriment de l'Etat, pour moi c'est un véto absolu ce genre d'idées :

"Modèle fédéral différencié" pour la France, avec régionalisation renforcée (large autonomie fiscale).

Lien
Citation :
Publié par Jack O'Bannon
explicitement (en votant) ou implicitement (en ne votant pas) toutes les paires d'années. Si chacun de ceux qui voulaient changer les choses donnaient de la voix et traduisaient leurs couinements en actes, le système changerait dans la décennie de lui même.
Donc tu propose quoi? Ma question ne ce veut aucunement agressive ou quoi je veux savoir a qu'elle action tu pense qui changerait les choses en dehors du vote ou du non vote/vote blanc.
Citation :
Publié par Dawme
On parle d'un département là, la stratégie pour faire campagne dans un département c'est de te taper les marchés le dimanche matin et le porte à porte le restant de la semaine pour rencontrer les gentils électeurs, ça demande pas un grand investissement, sinon du temps. Evidemment, tu vas pas faire 60% au premier essai, mais en plus c'est une élection proportionnelle, dés 5% tu obtiens un ou plusieurs sièges.
Ton porte à porte, tu le fais entre 7 et 8h tous les matins, puis 18-20h tous les soirs ? Ou tu es millionnaire à la base, et donc t'as pas besoin de bosser ? Tu sais le truc qu'on appel salaire, et qui sert à la plupart des gens pour payer leur bouffe et leur toit ?


Sinon depuis quelques temps, je me marre : ça fait des années que je me fais basher quand je dis, tant ici qu'IRL, que notre putain de système est pourri à la moelle, les gens sont cons comme des pieds et lâche à en pleurer, et qu'on est déjà dans une merde noir qui nous dirige tout droit vers un sacré paquet de problèmes.

Et bien, voyez qu'on y vient .

La solution... ben à priori, étant donné que la base se sont les gens, y en a pas vraiment en fait. Tant qu'on ne marchera pas tous dans la même direction (à base de gueguerres gauche/droite-républicains/démocrates religieux/laïques et leurs équivalents partout dans le monde), on arrivera à... rien.

Ce que la situation prendrait pour se diriger vers de bons rails, c'est tout bêtement du bon sens. Y a qu'à regarder un des milliers de "zapping du mois : abrutis en pagaille" pour voir l'étendu du problème. Ensuite on ajoute le lobbying de toutes parts, la propension de quelques-uns à aimer être au-dessus des autres, même - voir surtout - si faut les couler pour avoir l'impression d'être au-dessus, et tous les travers que ceci génère... et on a le résultat : une planète Terre qui en 2015 ressemble toujours à un foutoir sans nom, et surtout sans unité.


La voie pour se diriger vers une éventuelle porte de sortie honorable ? L'éducation, encore et encore, partout. Faire reculer la peur et l'obscurantisme par la connaissance, les sciences (solides, l'économie et ce genre de choses ne sont pas des sciences vu l'aléatoire qui y règne - enfin tout ce qui est basé sur de "la croyance" en fait : je t'en foutrais moi de baser tout un modèle et donc un monde sur "la croyance" @ la bourse) et les vertus de "l'entraide", du "partage". Pas de "communisme" comme on l'a appliqué depuis 2 siècles, rien à voir, mais un partage et une accessibilité inconditionnelle à toutes les connaissances, en quasi temps réel, partout sur la planète (ce qui est bien loin d'être le cas actuellement, la R&D étant l'un des plus important gouffre à pognon et une chasse gardée de chaque entité petites ou grosses dans le système actuel - vu les montants engagés, il s'agit avant tout de pas se faire doubler et coiffer au poteau par un concurrent, même dans les sciences pures).

Une des valeurs que la société devrait mettre en avant pour "ses" citoyens, c'est le goût d'apprendre et de découvrir. Actuellement, ce qu'on fait/a c'est plutôt foutre les chocottes aux gens, faudrait pas qu'ils se barrent payer leurs impôts ailleurs ces cons là. Le voisin est à peine humain, alors ceux du village d'à côté... des monstres qu'on vous dit. Entre ces sales communistes de Chinois qui rachètent la planète pour collectiviser le monde, les Africains qui sont majoritairement des branleurs qui n'en glandent pas une, l'Amérique du Sud ne vaut guerre mieux, et les Nord-Américains qui restent des cowboys sans foi ni loi (sauf le Canada, eux c'est des paysans du moyen-âge)... Le reste du monde est tout juste bon pour passer une semaine de vacances, et encore ils ont de la chance. La voilà la mondialisation de 2015, dans le fond ça n'a pas tellement évolué que du temps de mon grand-père. C'est beau. C'est sain. Ça nous propulse vers un futur meilleur, c'est certain. .


ÉDUCATION, le maître mot. Mais pour ça, faut déjà que les générations actuelles admettent qu'elles font/ont fait fausse route, et reprennent sérieusement les choses en main. Après les 8h de boulot plus l'heure de transport quotidien (pour les chanceux/bouseux des campagnes). Ah et y a un dernier petit paramètre de trois fois rien qui est en train de nous tomber dessus, au cas ou on aurait pas assez à gérer : l'environnement qui change. Climat et tout ce qui s'en suit. GLHF, les prochaines décennies ça va brasser les amis .


La petite note d'espoir ? Les gens, justement ! L'humain n'est pas débile et/ou mauvais de base. Mais un de ses travers, c'est de pouvoir le devenir si on le laisse partir à veau l'eau. En l'éduquant au bon sens, y a toutes les raisons d'en tirer le meilleur. Il restera forcément quelques "cas à part", y en a qui naissent connard. Bon, soit, mais c'est pas obligatoire que ce ridicule pourcentage de défectueux tienne la planète entière par les couilles. Encore une fois, tout est question d'éducation, à grande échelle.
J'ai un contact quotidien avec les gens à travers mon boulot, je suis probablement désabusé mais quand tu as régulièrement des gens qui t'agressent car je cite
"C'est scandaleux, j'ai reçu ce courrier alors que j'ai déjà payé !" (le gars te sort une attestation de paiement qu'il a reçu chez lui)
Ce genre de trucs j'en rencontre très souvent.
Pour être très clair, ces gens parlent très bien français, n'ont aucun problème de compréhension de la langue, c'est juste qu'ils ne réfléchissent pas !

Franchement, même avec une éducation super bonne, il y aura toujours une proportion importante de gens "obtus" pour rester poli.

Quand tu colles des affiches avec une simple phrase partout dans ta salle d'attente , impression sur feuille blanche avec un contour de qq centimètres rouge pour bien que ça pète et que tu as quand même tous les jours des gens qui viennent te demander une info que tu ne peux leur donner (d'ou la ptite phrase explicative pour leur éviter d'attendre pour rien)....

Un exemple :
Imaginez une facturation de l'eau gérée par deux organismes différents (eau potable, traitement de l'eau usée), en début d'année, l'un des deux organismes reprend la totalité de la gestion et donc facture aux clients pour la totalité.
Cet organisme envoie à tous ses clients une note qui explique de manière très simple ce changement.

Maintenant vous même, êtes en contact avec les clients et ça fait plus de 6 mois qu'on vous agresse car la facture d'eau potable a augmenté, donc vous expliquez aux gens ces changements (dispo sur la facture d'eau de toute façon) et l'on vous répond :
"Ah oui mais vous savez les courriers nous on les lit pas hein !!"
Ca donne envie de pleurer le soir...
Citation :
Publié par Albabator
Ton porte à porte, tu le fais entre 7 et 8h tous les matins, puis 18-20h tous les soirs ? Ou tu es millionnaire à la base, et donc t'as pas besoin de bosser ? Tu sais le truc qu'on appel salaire, et qui sert à la plupart des gens pour payer leur bouffe et leur toit ?
Ah ouais t'es encore pire que les autres toi, tu veux arriver au pouvoir par la voie du moindre effort et en gardant ton full time job à côté Je rigole mais c'est un peu ça.
Non mais plus sérieusement, si t'as 20-30 ans aujourd'hui et que la politique te pasionne, que t'as quelques amis qui partagent ton délire et tes idées, ça me parait pas ubuesque de te lancer là dedans quelques semaines / mois.
Et si tu peux pas, ben ouais tu fais ta campagne les week end. C'est comme ça que ça se passe dans beaucoup de petits villages / villes.
Mais c'est sûr, c'est plus facile de reshare sur facebook des trucs pour rager contre les politiciens.
Citation :
Publié par Timinou
Il y a beaucoup de choses que j'aimerais changer dans le système actuel, mais chaque parti défend certaines positions que je considère comme des repoussoirs compte tenu de mes propres idéaux.
Citation :
Publié par gunchetifs
Donc tu propose quoi? Ma question ne ce veut aucunement agressive ou quoi je veux savoir a qu'elle action tu pense qui changerait les choses en dehors du vote ou du non vote/vote blanc.
Parce que la réponse n'est pas forcément politique partisane : j'aime beaucoup la vision de OuiShare (qui a été pas mal évoquée dans le topic sur la société collaborative) qui adresse des problèmes politiques sans "vision" politique : en utilisant les nouveaux moyens de communication et de collaboration, on peut résoudre une bonne partie des problématiques politiques. Ce n'est qu'une redite de l'histoire, la société collaborative remet le couvert de l'invention du mutualisme du XIXème siècle.

Et c'est de cette façon, partant de la base et proposant des solutions surtout pragmatiques et surtout pas dogmatiques qu'on pourrait faire bouger les choses à mon avis.
Citation :
Publié par Gratiano
Je suis bien d'accord avec toi mais quoi ?
Les partis de gauche ? Faut être sérieux deux secondes, ils naviguent entre utopie et langue de bois.
Les verts ? Ils n'ont de verts que le nom depuis qu'ils font de la politique
l'UDI ? Autant voter les Républicains
le MODEM ? Pour ce qu'il en reste ...
le FN ? les mêmes que les partis de gauche mais à l'extrême droite...

Ça laisse peut de choix en fait .
C’est sûr que balayer d’un revers de manche chaque parti, ça c’est sérieux…
Et après, c’est pratique, tu peux faire ton caliméro du « les autres c’est pas mieux que les actuels donc ça sert à rien de voter ».

Le système que tu sembles réprouver ne demande rien de plus que ça, que tous ses opposants aient la flemme de voter ailleurs. C’est pourtant la seule solution pour le changer sans obtenir quelque chose de pire…
À un moment il faut bien accepter de voter pour des gens même si l’on est pas 100% d’accord avec l’intégralité de leurs propositions.
Par contre, se renseigner sérieusement sur leurs positions (et pas uniquement en écoutant leurs détracteurs…) me semble le minimum de l’honnèteté intellectuelle…
Citation :
Publié par Lango
C’est sûr que balayer d’un revers de manche chaque parti, ça c’est sérieux…
Et après, c’est pratique, tu peux faire ton caliméro du « les autres c’est pas mieux que les actuels donc ça sert à rien de voter ».

Le système que tu sembles réprouver ne demande rien de plus que ça, que tous ses opposants aient la flemme de voter ailleurs. C’est pourtant la seule solution pour le changer sans obtenir quelque chose de pire…
À un moment il faut bien accepter de voter pour des gens même si l’on est pas 100% d’accord avec l’intégralité de leurs propositions.
Par contre, se renseigner sérieusement sur leurs positions (et pas uniquement en écoutant leurs détracteurs…) me semble le minimum de l’honnèteté intellectuelle…
Tu m'as mal compris. Cela ne veut pas dire que je ne vote pas. J'estime que c'est un devoir mais je dois bien admettre que des vrais hommes politiques agissant pour le bien du pays et pour ses convictions, il n'y en a plus.
C'est magouille, copinage et surtout j'y suis, j'y reste !!
Ceux en place n'ont pas une once d'honnêteté intellectuelle et leur position change au grès du vent de l'opinion publique en vu des prochaines élections.
Aucun ne fait réellement le taf pour lequel il a été élu.
La seule issue serait d'interdire les cumuls de mandat, de limiter à un mandat à vie et peut être que la politique retrouverait grâce à mes yeux. Mais comme cela doit passer par une majorité des 3/5 des deux assemblées et qu'ils sont pas cons au point de se suicider, cela n'arrivera pas.
Reste la révolution mais la période de terreur qui s'en suit est dévastatrice.
Citation :
Publié par Gratiano
Tu m'as mal compris. Cela ne veut pas dire que je ne vote pas. J'estime que c'est un devoir mais je dois bien admettre que des vrais hommes politiques agissant pour le bien du pays et pour ses convictions, il n'y en a plus.
C'est magouille, copinage et surtout j'y suis, j'y reste !!
Ceux en place n'ont pas une once d'honnêteté intellectuelle et leur position change au grès du vent de l'opinion publique en vu des prochaines élections.
Aucun ne fait réellement le taf pour lequel il a été élu.
Bref, tu râles sur ceux qui sont au pouvoir, mais quand il s’agit de voter pour ceux qui n’y sont pas, tu trouves des excuses pourries («*ils ne sont pas sérieux*», « ils n’ont de vert que le nom*», «*pour ce qu’il en reste*») pour ne pas le faire.
Je ne dis pas que les partis que tu listes sont exempts de tout reproche, mais les raisons que tu donnes pour ne pas voter pour eux, c’est le degré zéro du raisonnement politique, et visiblement le degré zéro de l’information sur les mouvements (indice: les guignols de l’info ne sont pas une source sérieuse pour se faire une opinion).

Citation :
La seule issue serait d'interdire les cumuls de mandat, de limiter à un mandat à vie et peut être que la politique retrouverait grâce à mes yeux. Mais comme cela doit passer par une majorité des 3/5 des deux assemblées et qu'ils sont pas cons au point de se suicider, cela n'arrivera pas.
Reste la révolution mais la période de terreur qui s'en suit est dévastatrice.
Donc peut-être qu’envisager de voter pour les gens qui proposent de limiter le cumul des mandats serait intelligent, non ?
Citation :
Publié par Lango
Bref, tu râles sur ceux qui sont au pouvoir, mais quand il s’agit de voter pour ceux qui n’y sont pas, tu trouves des excuses pourries («*ils ne sont pas sérieux*», « ils n’ont de vert que le nom*», «*pour ce qu’il en reste*») pour ne pas le faire.
Je ne dis pas que les partis que tu listes sont exempts de tout reproche, mais les raisons que tu donnes pour ne pas voter pour eux, c’est le degré zéro du raisonnement politique, et visiblement le degré zéro de l’information sur les mouvements (indice: les guignols de l’info ne sont pas une source sérieuse pour se faire une opinion).



Donc peut-être qu’envisager de voter pour les gens qui proposent de limiter le cumul des mandats serait intelligent, non ?
On va faire plus simple parce que tu commences à gonfler de me chercher des poux dans la tête.
Cites un candidat, un seul qui a fait son taf quand il a été élu.
Et pendant qu'on y est, cites-moi des hommes politiques qui ne mentent pas, qui ne font pas de l'utopie, qui feront ce qu'ils disent et tiendront le coup sous la pression. La réponse est simple. Il n'y en a pas.

Et au passage, je vote en mon âme et conscience pour ce que j'estime être le moins pire. Et mes excuses sont pas plus pourris que tes attaques en règle.

Sauf que ça, Hollande l'avait proposé dans son programme et on voit ce que cela donne actuellement. Il lui faut un majorité des 3/5ième que jamais il n'obtiendra.

P.S.: C'est bien beau de critiquer les personnes qui comme moi ne croient plus aux bonimenteurs actuels qui se disent politique mais tu proposes rien à part une attaque direct contre moi. Est-ce parce que j'ai taclé son parti politique chéri ?

Dernière modification par Gratiano ; 23/07/2015 à 17h01.
Citation :
Cites un candidat, un seul qui a fait son taf quand il a été élu.
Et pendant qu'on y est, cites-moi des hommes politiques qui ne mentent pas, qui ne font pas de l'utopie, qui feront ce qu'ils disent et tiendront le coup sous la pression. La réponse est simple. Il n'y en a pas.

Et au passage, je vote en mon âme et conscience pour ce que j'estime être le moins pire. Et mes excuses sont pas plus pourris que tes attaques en règle.
Le dernier au niveau national était Jospin. On voit ou ca l'a mené.

A des niveaux plus locaux, il y'a beaucoup de bons politiques gestionnaires, mais personne n'en entend jamais parler.
Citation :
Publié par Håkan
Le dernier au niveau national était Jospin. On voit ou ca l'a mené.
J'ai beau aujourd'hui être aux antipodes sur les questions telles que les 35h par exemple, je dois lui reconnaître une intégrité et une action politique cohérente. J'y adhérais d'ailleurs encore à l'époque.
Il aurait mieux Jospin valu que Chirac en 95, et en 2002, c'est sûr.
Je n'avais pas l'âge en 95 et en 2002 j'étais déchu de mes droits civiques. Il aurait mon vote, ou sinon Bayrou.

Sa seule incohérence est de siéger au CC. Tu quittes la vie politique, alors tu n'as rien à faire au CC.
Citation :
Publié par Ron J.
Il aurait mieux Jospin valu que Chirac en 95, et en 2002, c'est sûr.
Bah non, en 2002 les gens ont préféré faire triompher le fn plutot que la logique.
Donc l'argument du "vous avez qu'a voter different", on se let met bien profond.
Citation :
Publié par Lyfe El Uno
Bah non, en 2002 les gens ont préféré faire triompher le fn plutot que la logique.
Donc l'argument du "vous avez qu'a voter different", on se let met bien profond.
C'est surtout dû à une belle dispersion des voix de la gauche qui ne pouvait rien donner avec notre mode de scrutin à 2 tours débile@stabilité blabla.
Chichi en face il avait fait le parti de la gagne, en rangs serrés derrière le chef!

Avec une proportionnelle au premier tour, si je devais faire de la fiction, je pense qu'en fait la gauche aurait fait alliance et obtenu la gouvernance du pays.
Voila, dans la realité, quand tu vote pour ce que tu pense bon, tu es sur que ce candidat arrivera jamais au pouvoir.
Tu vote pour les 2 partis et tu ferme ta gueule.

Si tu pense differement, tu mange une gueule de bois de 15 ans minimum.
Ben 2002 c'est un suicide de la gauche oui, y a quasi 8% de voix qui partent sur Taubira et Chevénement pour des candidatures qui ne servent strictement à rien, et Jospin aurait aisément gagné le second tour. Aprés c'est aussi un échec de Jospin, ne pas arriver à ramener plus de 16% des voix sur son nom quand on a l'un des sinon le meilleur bilan d'un premier ministre quasiment sur tous les plans, c'est pas anodin.
Citation :
Publié par Lyfe El Uno
Voila, dans la realité, quand tu vote pour ce que tu pense bon, tu es sur que ce candidat arrivera jamais au pouvoir.
Tu vote pour les 2 partis et tu ferme ta gueule.

Si tu pense differement, tu mange une gueule de bois de 15 ans minimum.
Si tu penses qu'il faut voter pour un des deux partis au pouvoir (pour éviter le FN ?) et que tu le fais, pas de problème.

Mais ceux qui sont prêts à voter blanc, ils peuvent aussi voter pour de plus petits partis.
Les partis en question ne seront pas élus, c'est sur, mais ça légitime une base sur laquelle ils peuvent s'appuyer pour négocier quand il s'agit de prendre des décisions.
Un petit parti qui fait 1%, puis 2%, puis 3%, on peut se dire qu'il ne représente rien, mais on peut aussi se dire que quand un gros parti va vouloir récupérer les 3% en question, il va ajouter une proposition qui va dans ce sens.
Citation :
Publié par Olorim
Si tu penses qu'il faut voter pour un des deux partis au pouvoir (pour éviter le FN ?) et que tu le fais, pas de problème.

Mais ceux qui sont prêts à voter blanc, ils peuvent aussi voter pour de plus petits partis.
Les partis en question ne seront pas élus, c'est sur, mais ça légitime une base sur laquelle ils peuvent s'appuyer pour négocier quand il s'agit de prendre des décisions.
Un petit parti qui fait 1%, puis 2%, puis 3%, on peut se dire qu'il ne représente rien, mais on peut aussi se dire que quand un gros parti va vouloir récupérer les 3% en question, il va ajouter une proposition qui va dans ce sens.
C'est beau l'innocence
Citation :
Publié par Ron J.
C'est beau l'innocence
Tu peux détailler ?

Je fais une comparaison entre le vote blanc et le vote pour un petit parti.
Tu n'es pas d'accord avec ma conclusion (à savoir qu'il est plus utile de voter pour un petit parti que de voter blanc si on souhaite faire évoluer quelque chose) ?
Je te laisse me démontrer le contraire.
Citation :
Publié par Olorim
Tu peux détailler ?

Je fais une comparaison entre le vote blanc et le vote pour un petit parti.
Tu n'es pas d'accord avec ma conclusion (à savoir qu'il est plus utile de voter pour un petit parti que de voter blanc si on souhaite faire évoluer quelque chose) ?
Je te laisse me démontrer le contraire.
Commence par prouver cela, avec un caractère suffisamment récurent pour que l'on n'ait pas l'impression de jouer son vote au dé :
Citation :
Publié par Olorim
Un petit parti qui fait 1%, puis 2%, puis 3%, on peut se dire qu'il ne représente rien, mais on peut aussi se dire que quand un gros parti va vouloir récupérer les 3% en question, il va ajouter une proposition qui va dans ce sens.
Et après la "proposition", tu démontreras également que le "petit parti" a fait évoluer la vie civile dans le sens de son programme (parce qu'en fin de compte, les propositions, promesses, projets de loi etc... c'est pas ça qui importe).
Citation :
Publié par Laadna
Commence par prouver cela, avec un caractère suffisamment récurent pour que l'on n'ait pas l'impression de jouer son vote au dé :
J'avance une hypothèse, j'ai un gars qui viens de dire d'un air condescendant "t'es bien naïf mon ptit gars" et je dois appuyer mes propos sur base de ce type d'attaque ? Tu veux que je te fasse une réponse du même type ?

Tu me proposes de faire une démonstration mathématique dans un contexte qui n'est pas mathématique, et sans que j'ai aucun document sérieux pour appuyer mon hypothèse, bien évidement que ça va être compliqué.
(Et en plus j'ai pas compris la question, je veux bien que tu reformules)

Plus précisément, si on admet qu'on évalue l'influence d'un parti politique au nombre de voix qu'il récolte pendant une élection, alors donner ta voix à un parti lui donne une influence strictement plus grande que si tu votes blanc.
Tu peux remettre en cause que l'influence d'un parti politique ne dépend pas du nombre de voix qu'il récolte, mais je pense que dans ce cas ton opinion est suffisant originale pour que tu la développes.

Citation :
Publié par Laadna
Et après la "proposition", tu démontreras également que le "petit parti" a fait évoluer la vie civile dans le sens de son programme (parce qu'en fin de compte, les propositions, promesses, projets de loi etc... c'est pas ça qui importe).
Qu'est ce que tu sous-entends par là ?
Que le parti en question à une influence contraire et volontaire (dans ce cas change de parti).
Que le parti en question à une influence contraire et involontaire : le cas que je vois, c'est le FN qui pourrait avoir un impact sur la défense de certaines idées qu'il défend (et dans ce cas il faut se poser la question des priorités du parti), dans les autres cas, je te laisse là encore détailler.
Que le parti en question a une influence strictement nulle (ça me parait compliqué, rien que si on considère les reports de voix)
Répondre

Connectés sur ce fil

2 connectés (1 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée