Cinéma (Le Cercle Taberna)

[Film] Prometheus (ex projet Alien Prequel)

Fil fermé
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Stehn`
Il me semble que c'est seulement Clarke qui dit cela dans son livre, ce n'est pas clairement expliqué dans le film de Kubrick si ma mémoire est bonne. Du reste ça reste différent : nous ne sommes pas créés ex nihilo, juste "aidés".
C'est vrai que dans 2001, une porte sur l'interprétation des origines de l'Homme reste ouverte : l'intelligence des hommes et leur survie vient du fait que leur descendant (les "apeman") aient pris contact avec une race supérieure. Cependant, un élément moins mis en avant, est que les hommes-singes sont curieux du monolithe, dépassent leur propre peur (thème qui revient régulièrement dans le film) concernant cet objet dont les caractéristiques physiques sont opposées à tout autre élément naturel qu'ils côtoient (on ne trouve pas d'objet carré dans la savane).
Un des messages de Kubrik/Clark (scénario et histoire co-écrits en même temps) serait donc celui-ci : certes les hommes ne sont pas par nature intelligents mais ils se sont différenciés des autres espèces par leur curiosité, leur soif de savoir (mais aussi de violence), le dépassement de leur propre nature. Finalement si le monolithe s'est placé en ce lieu précis, c'est que les ET considéraient que la race humaine avait le potentiel de devenir ce qu'elle était (concept Nieztchien). Ou autrement dit, être les acteurs de leur propre destinée.

Dernière modification par rackam77 ; 08/06/2012 à 12h05.
Citation :
Publié par Moonheart
Franchement, je ne sais même pas comment on peut argumenter pour défendre ce film... la quantité d'incohérence est tellement visible, tellement étendue, tellement choquante... que rien que quelqu'un pense qui se doit d'argumenter ou d'inventer des explications pour nier l'évidence me laisse pantois.

D'ordinaire j'aime beaucoup débattre, pourtant... mais là non, désolé... quelqu'un qui prétend que ce film n'est pas une montagne d'incohérences empilées les unes sur les autres, je n'ai même pas envie de contre-argumenter, tellement je pense que tout dialogue est sans espoir.
Pourtant, je suis au contraire ouvert à tout dialogue, et j'essaie de ne pas me montrer trop rigide. Je comprends les déçus du film (tout le monde y plaçait beaucoup d'espoir) et je suis le premier à reconnaître que certains passages auraient pu être mieux fait (d'autant qu'il suffisait probablement de peu pour que ça passe bien mieux). Ça ne m'empêche pas d'avoir aimé le film et de croire qu'il est moins incohérent qu'on le répète, malgré ses défauts.

Tu ne comprends pas qu'on puisse chercher à défendre ce film. À l'inverse, je ne comprends pas que certains puissent s'acharner autant à le descendre (certains commentaires ont tout de même été assez violents). Mais peut-être sommes-nous juste les deux extrêmes.

Citation :
Publié par Ryugan
Edit : J'ai adoré reprendre ton pavé pour y repondre, mais tain vla le temps que ca prend qd tu rentres du boulot haha
Et puis ca m'a permis de comprendre qu'Imora = ford, c'est deja ca
C'est clair. Tu n'imagines pas le temps que ça m'a pris pour pondre un pavé pareil.
Citation :
Publié par Altarec Smith
Je comprends les déçus du film (tout le monde y plaçait beaucoup d'espoir)...
Mais je n'attendais rien du film, pourquoi faut-il impérativement croire que la déception vient d'une attente ou d'un quelconque espoir ? Il arrive parfois - souvent ces derniers temps - que le scénario est tout simplement mauvais.
Citation :
Publié par Ronsard
J'ai beaucoup aime l'interview de ridley scott dans le nouvel obs.

http://cinema.nouvelobs.com/articles...-le-bon-cinema

Allez jouer au cricket, les gars !
Vois le niveau des questions. Franchement, ils ont pas de couilles ? Ils ont peur de quoi ? Que R.Scott leur défonce la tête s'ils lui demande s'il trouve pas que le film manque beaucoup de cohérence ou pourquoi le film est critiqué sur ce point ?
Citation :
Vous avez écrit le scénario de « Prometheus » avec Damon Lindelof en pensant à « Alien » ?

Oui, mais on a très vite rejeté plein de choses qui nous limitaient. C'était une façon de se libérer. L'autre façon, c'était de se saouler, ce qu'on a fait aussi.
Ben voila, faut pas chercher plus loin pour les incohérences.
Citation :
Vous avez écrit le scénario de « Prometheus » avec Damon Lindelof en pensant à « Alien » ?
Oui, mais on a très vite rejeté plein de choses qui nous limitaient. C'était une façon de se libérer.
L'autre façon, c'était de se saouler, ce qu'on a fait aussi.
Ils étaient bourré quand ils ont écrit le scénario... tout s'explique!

EDIT: erf, grillé!
Tout s'éclaire !
C'est pratique, on pourra répondre en une ligne aux interrogations metaphysiques des fans

A priori, aucun des deux n'a dessoulé de tout le tournage...
De toutes façons qu'est-ce qu'ils s'en foutent, le film sera largement bénéficiaire, c'est l'objectif. La volonté de faire du vrai cinéma me semble être un concept dépassé.
On sait que R.S. est capable de faire de la bonne SF.
L'idéal serait qu'il y ait suffisamment de monde qui râle pour qu'il se réveille et fasse appel à un véritable scénariste pour Prometheus 2.
Y'a moyen de rattraper le coup là !
N'oublions par qu'il y a également une une suite à Blade Runner qu'il doit tourner prochainement. C'est le moment de lui mettre un coup de pied au cul pour qu'il décuve.
bon je l'ai vu et j'ai trouvé ça assez moyen. Ca pète de partout, c'est zoli mais... omfg l'histoire ???

notes : je n'ai pas lu vos précédents message, je sens que je vais être redondant

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler


des mecs qui sont sur un vaisseau, qui se connaissent pas, qui savent même pas pourquoi ils sont la, j'ai cru voir le début de Cube...

des mecs qui flippent leurs races dans une caverne et qui finalement vont se reposer dans la salle la plus louche et qui en arrive à vouloir faire ami ami avec un truc qui ressemble vaguement à un cobra royal, j'ai trouvé ça génial

un mec contaminé demande à se faire cramer au lance flamme, j'ai trouvé que c'était un bel acte de WTF "je vais mourir, ne m'aidez pas, mais surtout tuez moi de la manière la plus douloureuse qui soit".

une femme qui a un bébé chelou entre dans un medivac, se fasse extraire, refermé puis soit capable de se crapahuté dans un vaisseau / des vaisseaux pour finir par faire du rappel avec une tete de robot, nice

deux femmes décident d'éviter la chute d'un vaisseau en courant dans le sens de la chute, well done !

qu'un albinos de 4 metres marche tranquillou dans un vaisseau de survie de 3 mètre de hauteur sous plafond sans soucis, j'ai trouvé ca assez nice aussi.
que ce même albinos cherche à tuer une humaine plutôt que d'essayer de se barrer, why not ? Au fait, bien joué la sortie du vaisseau en 1 minute après qu'il se soit écrasé

que la femme ...qui a vu son mari contaminé, mourrir brulé vif, qui a vu une sorte de poulpe albinos sortir de son bide, qui a survécu a 10 kilomètres de marche intensive avec le bide suturé, qui a réussi à survivre à la chute d'un vaisseau grâce à un morceau de rocher de 40 cm de haut, qui a survécu à la contre attaque de l'albinos, qui ne s'interroge pas sur le vainqueur du duel de monstre se passant a 50 mètres et décide d'aller chercher la tete du robot... décide finalement d'aller voir si elle peut aller mourir sur la planète des golgoths albinos parce qu'elle veut des réponses, moi je dis GG

pour finir, vous avez compris, j'ai trouvé que soit ridley scott est trop vieux, soit que le monteur avait bu, soit que le scénariste était un con.

pour finir bis, l'alien à la fin, c'est histoire de dire "IL Y A UN LIENNNN HEINNGGG PARTEZ PASSS !!!!" ?
Citation :
Publié par Toro
On sait que R.S. est capable de faire de la bonne SF.
L'idéal serait qu'il y ait suffisamment de monde qui râle pour qu'il se réveille et fasse appel à un véritable scénariste pour Prometheus 2.
Y'a moyen de rattraper le coup là !
N'oublions par qu'il y a également une une suite à Blade Runner qu'il doit tourner prochainement. C'est le moment de lui mettre un coup de pied au cul pour qu'il décuve.
Personnellement je commence à croire que Alien était un coup de chance (largement aidé par l'esthétique de Giger). Quant à Blade Runner, il peut remercier K. Dick.
Citation :
Publié par Stehn`
Personnellement je commence à croire que Alien était un coup de chance (largement aidé par l'esthétique de Giger). Quant à Blade Runner, il peut remercier K. Dick.
Faut pas non plus déconner. Si Blade Runner est un chef d'oeuvre de la SF c'est surtout grâce à R.Scott, par sa retranscription fidèle de l'univers de K.Dick et le travail qu'il a fait sur H.Ford et R.Hauer (être réalisateur, c'est aussi la mise en scène des acteurs). Le scénario lui même reste très classique. Le problème c'est que R.Scott est certainement devenu un vieux con prétentieux (alcoolique) entre temps.

Dernière modification par rackam77 ; 08/06/2012 à 15h16.
Citation :
Publié par rackam77
Faut pas non plus déconner. Si Blade Runner est un chef d'oeuvre de la SF c'est surtout grâce à R.Scott, par sa retranscription fidèle de l'univers de K.Dick et le travail qu'il a fait sur H.Ford et R.Hauer (être réalisateur, c'est aussi la mise en scène des acteurs). Le scénario lui même reste très classique. Le problème c'est que R.Scott est certainement devenu un vieux con prétentieux entre temps.
A lire l'interview citée un peu plus haut il ne me fait aucun doute qu'il soit effectivement devenu un vieux con prétentieux... Qui bâcle son travail qui plus est, j'ai envie de dire. Parce qu'il faut vraiment avoir de la merde dans les yeux pour ne pas se rendre compte du brouillon qu'est Prometheus lorsqu'on tient un tel discours méprisant à coté de ça en interview !
Citation :
Publié par rackam77
...
Tout à fait d'accord ...
Dans les années 80 on en avait rien à foutre du scénar' car bon Alien et Blade Runner niveau intrigue ca ne pète pas non plus la baraque hein, par contre l'ambiance était magistrale puis en terme d'image pour l'époque on en prenait plein la gueule (Alien 79').
Maintenant on attend des réponses, donc une histoire chiader qui va nous faire planer ... et là, faut admettre que le père Ridley il ne sait pas faire, c'est pas nouveau, sauf qu'a notre époque on ne s'impose plus uniquement par la mise en scène.
Scandaleux sous bien des aspects ce film...

Tout a été déjà longuement détaillé, on a failli partir bien avant la fin tellement le cheminement confine à la stupidité, heureusement on en attendait pas grand chose, et on avait plein de pop-corn !!!
Bon ... Vu ce matin et franchement je suis assez déçu.
Il y a des incohérences monumentales et à lire les pages précédentes je ne suis pas le seul à en avoir relever à pleine brouettes.

Certains personnages disparaissent purement et simplement du scénar sans la moindre explication : la nana qui se fait agresser par l'espèce de serpent mutant dans la salle du visage alors qu'ils vont au secours de deux perdus. On voit la bestiole se jeter sur elle et après plus rien et on ne la revoit plus jamais.

L'expédition se rend sur un monde très lointain pour une mission somme toute risquée et surtout ayant coûté une fortune considérable et il n'y a pratiquement pas la moindre surveillance. A part le commandant qui passe un peu de temps sur le pont absolument personne dans cet équipage de bras cassé n'est désigné à la surveillance vidéo ??

L'androïde qui bricole tout seul dans son coin, qui commence par lancer une vidéo holographique manquant de flanquer une crise cardiaque à tout l'équipage et qui ne se fait pas confisquer ses piles. Et moins de cinq minutes après il recommence : on lui demande d'étudier des pictogrammes et pouf ! Il ouvre la porte. En prime il se paie le luxe de lâcher un "oups !" Et pas un pour se dire "Mais il se paie notre gueule là Bumble-Bee ??"


Mais je crois que le top du top de l'incohérence, ou alors je suis vraiment passé à côté d'un truc et je veux bien qu'on m'explique, c'est carrément sur le fond du scénario.
La scène d'ouverture nous montre donc que les ingénieurs ont donc le pouvoir de créer la vie à l'échelle d'une planète. Sous-entendu : ils sont donc passés sur notre Terre. Hypothèse d'ailleurs confirmée par les découvertes des deux protagonistes principaux : les dessins trouvés un peu partout sur la planète représentant un grand humanoïde pointant une formation de planètes. On passera sur la précision extraordinaire des dessins ne laissant pas une seule seconde le doute quant à la planète désignée. Vu l'immensité de notre galaxie je pense bien qu'une formation de 5 planètes comme ça il n'y en a qu'une et une seule.
Bref, vu qu'à ce moment de l'intrigue à priori l'humanité est encore dans les bonnes grâces des ingénieurs, pourquoi diable indiquer la planète qui sert de réservoir à leur arme biologique ???

Dans 2001, Clarke nous sort un joli monolithe qui enseigne aux hommes les bases de l'évolution avant d'aller s'enterrer sur la lune en attendant que l'humanité soit assez évoluée pour le retrouver et le déterrer et donc envoyer un signal vers la planète d'origine histoire de dire "ça y est, ils sont prêts".

Ici non, on créé la vie, on vient leur rendre visite de temps en temps et en plusieurs points de la planète et comme trace de notre passage on leur indique comment se rendre vers notre version de l'extermination de masse modèle SF.
"La route pour Space-Auschwitz s'il vous plait ?"
"Troisième lune à droite"

C'est juste moi ou c'est carrément idiot là ?
Citation :
Publié par Gordon Shumway
C'est juste moi ou c'est carrément idiot là ?
C'est bel et bien complètement idiot, au point que je me dis que le montage a giclé des scènes clés expliquant ce genre de "détails".
Pas possible qu'un scénario aussi débile soit validé en l'état, il nous manque forcément des morceaux.
On peut tout de même rire des critiques ciné:

"Prometheus" est un film hybride et sublime, bâtard et magistral, où se confondent les origines d'une saga plus que mythique, en même temps que les prémices d'une autre légende dont on attend beaucoup.

"Prometheus" est un véritable bonheur pour qui a envie de voir un film de science-fiction horrifique, luxueux et brillamment réalisé.

Si Ridley Scott n'ose pas pousser la réflexion aussi loin que dans ses deux chefs d'oeuvres ("Alien" et "Blade Runner"), il en fusionne les concepts dans un trip horrifique des plus prometteurs.
(Oui la grosse réflexion dans Alien, fallait-il sauver le chat?)

et j'en passe (juste copié collé d'Allociné) enfin on se demande quand même si les mecs ont vu le film ou si ils se sont contenté de se pignoler sur la scène d'ouverture.

Dernière modification par PedroLeChat Champloo ; 08/06/2012 à 18h44.
J'aime bien l'univers d'Alien, cela m'a toujours turlupiné de ne pas savoir leur origine, cela lève un coin de voile, donc le film m'a plu, mon préféré étant Alien 1, peu de moyens, mais plus flippant car suggéré, le 2 plus bourrin, mais bien aussi, les autres sont beaucoup moins bien à mon goût
Fil fermé

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés