Cinéma (Le Cercle Taberna)

[Film] Prometheus (ex projet Alien Prequel)

Fil fermé
Partager Rechercher
Se baser sur la théorie des ancients astronautes n'est pas gênant dans un film de SF. La SF permet justement de se faire plaisir sur ce type de réflexion.

Ce qui me gène, c'est la philosophie à la truelle qu'on tartine bien en évidence.
Qui plus est, quand on veut verser dans la métaphysique il faut montrer patte blanche. Si on veut placer une tirade sur le douviensjeaquoisersje de l'homme on évite de faire passer l'orateur pour un débile ou un irresponsable 10 minutes avant. Il faut avoir servi de la profondeur pour que l'on soit prêt à entendre un message profond sinon on se retrouve avec de la philosophie de bistro.
Citation :
Publié par Flatule
Ben la théorie des anciens astronautes sert de base (plus ou moins poussée) à plein de films/séries:

C'est pourtant tout le principe de 2001 a Space Odyssey.
T'as pas aimé ce film?
Je sais bien pour le premier point je l'ai indiqué dans mon message. Personnellement c'est un thème que je trouve ridicule car défini par l'orgueil. La taille de l'univers devrait pourtant calmer l'égocentrisme outrancier de certains scénaristes ou autres lobotomisés sectaires ou religieux. Enfin chacun se place où il veut sur ce plan, c'est un autre débat, mais en tant que spectateur je n'aime pas qu'on mette ce genre d'idées en fiction.

Pour 2001 ce n'est absolument pas comparable. Le film est déjà une oeuvre d'art en lui-même par son esthétisme. Quand aux lectures, il en existe plusieurs et l'interprétation est ouverte et voulue par Kubrick. C'est à la fois un film esthétique et métaphysique, ouvert aux réflexions, ce que n'est pas Prometheus.
Dans tous les cas à aucun moment il vient nous dire "voilà, vous avez été créé par des albinos bleus aux muscles en mousse qui voyagent plus vite que la lumière il y a de ça quelques millions d'années!".
Citation :
Publié par Stehn`
Je sais bien pour le premier point je l'ai indiqué dans mon message. Personnellement c'est un thème que je trouve ridicule car défini par l'orgueil. La taille de l'univers devrait pourtant calmer l'égocentrisme outrancier de certains scénaristes ou autres lobotomisés sectaires ou religieux. Enfin chacun se place où il veut sur ce plan, c'est un autre débat, mais en tant que spectateur je n'aime pas qu'on mette ce genre d'idées en fiction.
Je ne sais pas si c'est vraiment de l'orgueil, parce qu'avec cette théorie l'humanité ne doit finalement rien à elle même, et n'a aucun mérite quant à son évolution. On ne serait que le résultat d'une "expérience", et sans intervention extra terrestre nous ne serions rien.

Un point de vue orgueilleux serait de considérer que nous sommes supérieur parce que nous sommes les seuls êtres intelligents sur notre planète et qu'on la domine totalement. Et de considérer que l'humain est tellement abouti qu'il est sûrement le seul de ce genre dans l'univers.

Si on envisage qu'on existe uniquement grâce aux E.T, on est relégué au rang de pions, des cobayes... et on devient insignifiants par rapport à ceux dont le savoir a permis notre création.

Citation :
Publié par Stehn`
Pour 2001 ce n'est absolument pas comparable. Le film est déjà une oeuvre d'art en lui-même par son esthétisme. Quand aux lectures, il en existe plusieurs et l'interprétation est ouverte et voulue par Kubrick. C'est à la fois un film esthétique et métaphysique, ouvert aux réflexions, ce que n'est pas Prometheus.
Dans tous les cas à aucun moment il vient nous dire "voilà, vous avez été créé par des albinos bleus aux muscles en mousse qui voyagent plus vite que la lumière il y a de ça quelques millions d'années!".
Il nous dit quand même que sans l'intervention extra terrestre (par le biais de leur monolithe) pour nous apporter la connaissance, on n'aurait pas découvert l'outil.
Citation :
Publié par Flatule
Je ne sais pas si c'est vraiment de l'orgueil, parce qu'avec cette théorie l'humanité ne doit finalement rien à elle même, et n'a aucun mérite quant à son évolution. On ne serait que le résultat d'une "expérience", et sans intervention extra terrestre nous ne serions rien.

Un point de vue orgueilleux serait de considérer que nous sommes supérieur parce que nous sommes les seuls êtres intelligents sur notre planète et qu'on la domine totalement. Et de considérer que l'humain est tellement abouti qu'il est sûrement le seul de ce genre dans l'univers.

Si on envisage qu'on existe uniquement grâce aux E.T, on est relégué au rang de pions, des cobayes... et on devient insignifiants par rapport à ceux dont le savoir a permis notre création.
On peut en effet imaginer d'autres façons de voir la chose, pour moi ça veut clairement dire qu'on est trop bons et géniaux pour avoir été créés de la même façon que les vers et les cloportes.
Egalement, ça implique que l'humanité a forcément un but, puisque son dessein est intelligent. Or, je pense que l'humanité n'a strictement aucun but, si ce n'est celui de subsister, comme toutes les formes de vie.
Pour certains, accepter que l'humanité soit le fruit d'un "hasard" et n'ait aucune utilité est intolérable. Personnellement ce qui m'est intolérable, c'est justement que l'on ne pense pas cela.

Citation :
Il nous dit quand même que sans l'intervention extra terrestre (par le biais de leur monolithe) pour nous apporter la connaissance, on n'aurait pas découvert l'outil.
Il me semble que c'est seulement Clarke qui dit cela dans son livre, ce n'est pas clairement expliqué dans le film de Kubrick si ma mémoire est bonne. Du reste ça reste différent : nous ne sommes pas créés ex nihilo, juste "aidés".
@Altarec : Dis donc, pour une soit disante remise aux points d'absurdités rapport à Odieuxconnard, tu commences plutot mal :
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
les 3 premieres erreures que tu relèves sont ... des erreurs de prenom ... Woa, effectivement, ca remet totalement en question la légitimité de son post ...

Viennent ensuite des arguments presque plus logiques, telle que la reveil de vickers : tout le monde a un mal fou a se reveiller, shaw en gerbe sans arret . Je ne suis pas specialement pro dans le monde de la mise en stase et son reveil, mais jusqua present, les films de SF ont tjs misé sur le reveil difficile de celui ci, le besoin rapide de s'hydrater etc ... Mais non Vickers elle , prefere faire des pompes, c'est connu c'est vachement plus sain pour l'organisme apres 2 ans de coma .

Le commandant qui fume : chef ou pas, tu fumes pas a coté d'un panneau "DANGER EXPLOSIF" . Point . Débilité scenaristique de plus .

L'erreur holloway / Milburn, celui la, je te l'accorde volontiers, il s est raté, mais entre nous (mauvaise foi de coté), ca change pas grand chose au reste du pavé .

Faire connaissance avant d'embarquer, ca ne m'a pas choqué plus que ca que ce n'eut pas été le cas .
En revanche, ne pas avoir connaissance ne serait-ce de pourquoi il parte a 1000000000000000 km de la terre, se font staser (hmm ) pendant 2 ans, parait un peu limite . Pas inhabituel comme tu le dis cependant, mais vraiment limite . Mais c'est pas non plus un detail vraiment méchant .

Les ingés qui viennent sur terre faire des repro de l univers, je te laisse a ce raccourci .

Comme quelqu'un la dit apres ton post, vu le nombre illimité de configuration possible qui ne sont pa encore découvert, serait il improbable de retrouver un autre systeme semblable a un dessin fait il y a 35000 ans dans un caverne ? Tu te contredis sur ce point, pas besoin d epiloguer .

Weyland etait quasi mort avant meme de partir pour ce voyage, il ne lui restait pas longtemps a vivre d'apres ce qui a été dit . Je crois que rentrer en stase ralentit sensiblement toute infection / maladie (d'apres les films / bouquins SF hein), donc rentrer en stase sur terre pour attendre les eventuels resultats de son voyage aurait surement été plus logique . Mais on parle ici d'un wannabeImmortel et on sait tous a quel point ils sont cupides, donc ca ne me choque egalement pas plus que ca qu'il soit monté (meme si ca reste extrement dangereux, apres tout, si c'était sans risque, ils n'auraient pas gardé le secret sur la mission ...) .

Vient la phrase made in Prometheus de Shaw : je choisis d'y croire . Bon, c'est bien gentil de dire que c'est mal ecrit, mais c'est un raccourci de facilité pour rien avoir a expliquer, et c'est ce que Odieuxconnard pointe . Que cela fasse partie du scénario deja tres mal écrit n'est pas une excuse en soit, au contraire .

Le canot de sauvetage de vickers : ue, ca amene le medifuck3000 de facon poussive, mais au moins, ca a le mérite d'avoir été presenté . On est d'accord la dessus .

Ta remarque sur l'arrivée du vaisseau et sa facilité à trouver est plutot juste, mais me laisse perplexe . Il n'est pas rare dans ce genre de film, que les personnes mettent un peu plus de 3 minutes pour trouver une entree, et en general, c'est plutot habilement amené sans pour autant passer 10 minutes a les regarder survoler un desert . Ici, ca ne prouve justement qu'il y a une fois de plus un raccourci incohérent de plus a ajouter a la liste deja trop longue .

Ensuite, tu t'embarques sur le point qui souleve des questions assez marrantes, en les comparant, à tort, avec de l'archéologie moderne . 6 heureus sur une planete dont tu ne connais rien (habitée ou pas ? Atmosphere ? Etc) serait comparable a 6 heures dans le jardin de mémé qui a trouvé une piece datant de 1200 Apres JC ? Non tu es vraiment serieux la ?
Pour les meme raisons, pas d'armes ? C'est sur que dans le jardin de mémé, tu risques pas de trouver un alien ni un vaisseau extraterrestre, mais la, c'est pas vraiment pareil tu ne crois pas ? Petit souci de cohérence dis donc...

Qui amene du coup sur la scene de l'atmosphere : un tunnel sans porte, rien, qui communique sur l'exterieur, qui d'apres le film hein, aurait tué en 30 secondes quiconque aurait respiré l'air, changerait en air respirable par magie...Et c'est bien connu : tiens, l'air irrespirable sur une planete extra terrestre, qui possede surement des saloperies respirables, devient tout a coup respirable, donc soyons fou, respirons ! .... Mouais, pas crédible . Et tu ne souleves pas le coup des -27° qui est assez cocasse je dois avouer ...

Que David soit capable de dechiffrer une langue inconnue passe encore, en 10 sec montre en main, on va dire que comme c un robot, ca passe aussi ... Mais pianoter au bout de 11 pour reussir a lancer hologrammes, ouverture de porte and co, c un peu too much . Mais la non plus, c'est pas le plus incohérent .

La salle des jarres : la je te rejoins, c'est l'ouverture de la porte et donc l'atmosphere qui y rentre, qui engendre la réaction, et non pas la respiration de nos joyeux inconscients . Par contre, que David prenne une jarre en douce, ok , mais qu il se balade avec un gros sac remplit d un objet de 1 metre ... Invisible le sac ?

Le buggy / blindé : ue, le blindé part avant le buggy dans le film mais heu ... 3 metres avant ? Parce que je te rappelle qu'ils sont tous dans le tunnel au moment ou la tempete est annoncé, les 2 seuls membres manquants sont les boulets , dont un qui a fait la topo hein, qui sont perdus dans une ligne droite . Donc le buggy, il part avec le blindé, donc incohérence de plus .

La scene Weyland / David : ue ok, le vaisseau a l'air grand, je l'ai pas visité, mais y a qd meme plus qu'une simple salle pour dormir qui est mis à l'écart apparement (salle de stase perso , salle de reveil...) . Mais que les imbéciles de membres de l'équipage ne l'est pas remarqué, non ca ne m'étonne pas vraiment . (Par contre, nous on s'y attendait mais alors paaaaaas du touuuuuut ...)

La contamination d'Holloway par David : là, je suis à 99% avec toi . Faut pas sortir de St Cyr pour comprendre que pour David, c'est juste un test pour voir la reaction du liquide noir avec un organisme humain . Ceci dit, faut pas non plus sortir de St Cyr pour savoir que c'est uen action tout ce qu'il y a de plus debile : il ne sait justement pas du tout ce qu'il peut arriver , à savoir soit un truc bénéfique, soit (au hasard) une couille, style mort déguelasse du cobaye, voire pire, contamination totale de l'equipage et de Weyland par la meme occasion . Mais bon, sur ce point, je te suis, dire qu'il a fait ca au hasard est faux .

Les 2 paumés : il est géologue ok, mais je te rappelle que ses louveteaux comme il les appelle, servent à monter la topo de l'endroit qu ils visitent, et qu'il a accessoirement un écran pour voir le tout . Supposons meme, que cette carte, il l'est filé aux autres vu que lui il voulait se casser, le systeme de communication il est tombé en pannes entre le moment où ils ont dit : on se casse, et le moment où la tempete arrive ? Peu probable tu me l'accorderas . Hop, case incohérence cochée .
Quant aux cadavres, en voir n'est pas choquant en soit, ce qui l'est plus, c'est qu'ils soient tous entassés au meme endroit, ce qui doit tout de meme avoir une petite signification ...
Arrivés a la salle des jarres : tu dis que l'auteur est de mauvaise foi car le mode de perforation des cranes / cages thoraciques est archi connu dans alien...Oui effectivement, ca l est, mais de nous téléspectateurs, pas des Indiana Jones ratés qui sont perdus . Et de plus, ca rejoint le point précédent : ils voient des trucs troués de toutes parts, mais pour toi, ils ne doivent pas s'en offusquer ni s'interroger...Heu oue, presque logique ...
La scene du faux cobra albinos : c'est pas cliché comme scene, c'est debile . Le gars il se chiait dessus parce qu ils avaient vu un mort et que le robot de service avait ouvert une porte, au point qu'ils se sont enfuis (et perdus) . Sur le chemin, ils trouvent plein de morts, troués bis, et la ils voient une bestiole bizarre qui sort d'un liquide qui l'est tout autant dans une salle non moins bizarre, et il veut jouer à copain-copain ? Si c'était un cliché, on l'aurait vu dans d'autres films, sauf qu'aucun autre ne va jusqu'à ce genre de débilité scenaristique ...
Quant à ton interprétation sur le liquide noir, cela ne reste que ta supposition, t'en sais pas plus que l'auteur pour oser dire que lui se trompe .

Le lendemain donc, comme tu dis, c'est mal foutu qu'une combi haut de gamme ne s'allume qu'au dernier moment . Mais dire que la faute en incombe à l'équipe liée au CGI, c'est gonflé .
Ensuite tu fais une erreur, mais le zombie comme tu le diras plus tard, c'est Fifield le géologue, et non milburn . Du coup, sa caméra fonctionne tres bien puisque c'est celle qui sera affichée à l'écran plus tard . Donc...case cochée bis .

Pour ton interprétation sur la sonde qui bloque devant la porte de la pièce principale du vaisseau des ingés, je suis assez perplexe : qu'elle n'ait pas détectée la bestiole ne me choque pas, elle est peut etre juste sortie du dome apres tout ... Que la sonde arrive a detecter l'ingé en stase par contre, ca me semble tres peu possible : deja pourquoi par intermittence ? Le systeme de stase des ingés marche 1 seconde sur 2 ? Comme tu dis, leur portée est apparement limitée, et s'arrete vraisemblablement au premier obstacle rencontré (les murs), hors il y a qd meme une porte qui sépare la sonde de la salle .
Je n'ai pas vraiment d'explication rationnelle sur cette histoire de sonde, si ce n'est un élément scénaristique minable pour dire "Il y a qq chose ici !" .

Pas compris ta question ensuite .

Vient l'équipe de reconnaissance afin de recup les 2 paumés : tu as raison en disant que David ne part pas en douce, mais dire : bon, y avait une sonde qui a eu des relevés bizarres...je pars seul ! C'est un poil suspect, mais passons .
Je te rejoins sur le passage ou il tatonne sur les boutons lolesques du panneau de l'ingé . Cependant, dire qu'il regarde avec attention c'est un peu tiré par les cheveux : je te rappelle qu'il a l'air assez emerveillé (tu vas me dire mais non c un robot) au point d aller toucher les eclairs verts avec la paume de sa main durant la phase d'activation de tout le tralala . Donc niveau attention, on a vu mieux . Mais c'est un robot, donc caméra, HDD, etc . Facile mais pas incohérent .

Tu as totalement raison sur Imora, j'ai pas vraiment compris non plus comment Odieuxcono a pu se tromper comme ca, sachant qu'elle sera une des 2 personnes qui essaieront de remettre Shaw en stase avant de se prendre un coup de chepaquoi dans la bouche ...Mais on ne la reverra pas apres ca :/

Retour au vaisseau avec Holloway mal en point ... Dire que c'est pas incohérent de ne pas utiliser un systeme de quarantaine prévu normalement pour ce genre de cas , c'est un trop facile . Ils savent pas ce qu'il a, t'as dit auparavant que Weyland n avait aucun scrupule, mais la non ? David prend lui meme ce risque en se baladant dans le vaisseau avec une goutte au doigt pendant 20mins...
Ue, vraiment trop facile ...

La scene de l'échographie : heu non, tu estimes pas un truc inconnu a partir d'un truc qui n'a rien a voir . Facilité scenaristique que tu expliques par un truc incohérent .
Ensuite, phase de reveil de Shaw par les 2 scientifiques qui veulent la mettre en stase, j'avais cru voir Imora parmi l'un des 2, je ne saurai te dire "j'en suis sur a 100%" , je me suis peut etre trompé . Qu'on les revoit apres dans la salle de Weyland ne change rien au fait qu'ils disparaissent simplement apres ce passage .

Scene de l'opération : yep, t as raison, c'est fait a la base pour Weyland (du moins on suppose, mais ca me parait juste ) . Ensuite, non, ca ne se passe pas sous anesthesie locale, vu comment elle gueule sa mere, et que tout ce que el medifuck a fait, c'est envoyé du spray desinfectant (ou du moins je pense) sur l'endroit qu'il allait ouvrir . Du moins, l'opération est montrée ainsi . Et si anesthesie il y avait, je vois mal pourquoi Shaw s'enverrait du sédatif toutes les 2 minutes (c'est peut etre une junkie en fait) .
Quant à la pince, du pinaillage ? Non, un élément débile de plus a ajouter, car oui, ca ressemble plus a une pince de fete foraine qu'a une pince d'un medifuck hors de prix censé te bidouiller les tripes .

Je ne peux clairement pas etre daccord avec toi sur le point des ingés tous morts sur la planete . Ils ne laisseraient pas pourrir leur congeneres pendant 2K ans, mais ca les derange pas de dormir a dedans ... Bof... Et puis la preuve, elle dit clairement qu ils sont tous morts, alors qu'en fait non car elle a rien regardé du tout, et que le vivant est a 10 metres .

On doit pas avoir la meme logique (enfin c'est meme sur vu comment tu essayes de defendre ce film) , mais la fille elle debarque dans une salle en petite tenue, pleine de sang, des agrafes de la taille d'une doigt sur toute la largeur du bide ... mais c'est normal ? Le fait qu'ils ne soient pas au courant de sa grossesse + avortement est un élément supplementaire pour se demander pourquoi elle est dans cet état .

Fifield le zombie : il ne parle pas d'aimer ou pas le passage zombie , il dénonce juste que c'est archi cliché, et mal avenu dans ce film (des zombies dans Ce film ... come on quoi...) Ca choque pas mais c'est incohérent avec le reste .
Et non, la caméra arrive comme une fleur sur l'écran de controle pile quand le zombie vient sonner a la porte et ca, c'est une fois de plus, debile et incohérent.

Labos de recherche du liquide noir : les pseudos scientifiques perdus de cette expedition n'ont pas vraiment exploré le dome, donc dire qu'ils n'aient pas trouvé de labos est clairement naze . Je dirai pas mauvaise foi, mais raccourci minable . (Marrant qd meme, tu parles de mauvaise foi qd lui fait un raccourci, mais uniquement de raccourci facile quand une incohérence enorme apparait dans le film...mauvaise foi la aussi )

Pour le prochain passage, effectivement, rien n indique pourquoi ils ont fait dodo pendant 2000 ans . Par contre, dire que le gars est pas le pilote est un non sens, vu qu il n'a aucun probleme a faire décoller le bousin par la suite . Qu'il ait ete mis en stase avant daccord, mais la la question posée reste identique : pourquoi se foutre en stase a ce moment ?

Le choix de la planete : tu supposes ici aussi, il n'a nullement été mentionné qu'ils avaient fait des recherchers au préalable sur cette planète, pour l'atmosphere ou autre . Mais de toute maniere, tu esquives la question , car pourquoi montrer le systeme , sur telle ou telle planete precisement on s en contrefout, où ils construisent les armes ? Meme dans la supposition que tu donnes, a savoir que les humais n'auraient peut etre pas du voyage dans l espace aussi vite, ca n'a aucune logique .

Encore une fois, tu expliques des ratés scenaristiques par des pseudos raccourcis sans logique . Tu oses meme dire "mais on s en fout de la logique, ca fonctionne malgré tout ", alors que precisement non, ca ne fonctionne pas, et ce thread en est clairement la preuve .

Reveil de l'ingénieur : ouep , daccord, apres avoir déchiffré les tunnels, que david arrive a parler a l'ingé, limite je trouve ca normal aussi .

Scene "à l abordaaage" : Janek n'a laissé qu un seul choix : celui de partir dans le canot de sauvetage et de pouvoir vivre 2 ans de plus...avant de mourir ? Il a pas laissé le choix quant à la destruction du vaisseau . Que VIckers se retrouve a 3 metres de Shaw tu trouve ca cohérent ? Dans un périmetre de 500 metres ok, mais 10 metres ? "lolz"
La trajectoire de fuite devant le Donugt géant : effet de panique, ouep, plausible, mais que Shaw se croute (je rappelle qu'elle court vachement bien pour une femme qui vient de se faire retirer un calamar du bide y a de ca 3 h ), et qu'a ce moment precis, l'effet de panique disparaisse en un centieme de seconde (plus vite que X-or) pour qu'elle pense a faire un roulé boulé sur le coté (sous les yeux médusés de Vickers qui elle continue de paniquer) . Mais bon, l'effet de panique peut expliquer tout ca vraisembablement (je suis serieux hein) .
Par contre, ce qui suit apres, c'est cohérent peut etre ? Le vaisseau qui se viande ensuite sur shaw, se fait bloquer par un tas de pierre de 20 cm de haut ? (tu vas me dire, que non, y avait d'autres éléments (supposition) non montrés qui ont permis ca, mais c'est vrai que ca aurait donné de la cohérence à un film qui en est dénué ...)

Dans ton compte des membres d'équipages, il ne manquerait pas par hasard la célèbre Imora ?....

Concernant le canot de sauvetage, on peut entendre ton explication : mais a quoi sert des propulseurs censé adoucir un atterrissage si ceux ci ne se declenchent pas avant d'heurter un obstacle ? Je doute fortement que le canot soit utilité en tant que tente d'appoint au cas ou l'ingé serait venu bouffer, et qu'il leur manquer une chambre a loger . Par definition, c'est fait pour etre lacher quand il y a probleme ...
Donc non, que ce soit le bordel dans le canot, c logique apres l'atterrissage moisax de celui ci . Mais ce qui est illogique, c justement cet atterrissage .

Sur pas mal de point, tu frappes sur l'auteur Odieux en pretextant qu'il est étranger à l'univers Alien . Je te rappelle que ce film est censé n'avoir aucun rapport avec Alien . Meme si des ponts sont liés, ce n'est PAS un préquel .
Qu'un calamar de 30 cm passe a 3 metres en 3h, c'est une liberté scenaristique de plus . Pas que ca choque (ca choquait pas pour alien), mais la question n'est pas etrange .
Concernant l'ingé qui debarque sans casque, moué, il vient de se crasher, ils portaient tous des casques dans les tunnels mais la il pourrait sortir du vaisseau en vrac, trouver le module de sauvetage, et y debarquer ...Pas inconcevable, on ne sait pas vraiment si il peut respirer l'atmosphere, ou si il peut se retenir de respirer pendant 45 mins, mais c'est quand meme sacrement limite dans le principe .

Pour finir, que David sache qu'il y a des vaisseaux alentours ne me choque pas, il a eu tout le loisir d'étudier ca pendant que les autres jouer dans les tunnels .
Que shaw parte direct sur la planete mère des ingés, c'est gros, pas incompatible avec le personnage debile, mais gros .

Et tu parles du troll de ODieuxconnard sur l'alien de fin, mais le troll ca reste qd meme l alien en lui meme hein, serieusement . De toute facon, ce film est un troll


En gros, t as rien demonté, les seules choses sur lesquels tu reussis a prouver qu'odieuxconnard s'est vautré, c'est sur des détails insignifiants (prenoms, nombre de passagers disparaissant) qui ne change rien au fait que ce film est incohérent de bout en bout .
De plus, lorsque tu veux defendre une incohérence avérèe que tu n'arrives pas a démonter, tu parles direct de '"raccourci" ou de "facilité", alors que tu n'hesites a pas traiter de mauvais foi l'auteur de l'article ...Si mauvaise foi il y a, je ne pense pas que cela soit du coté d'Odieuxconnard ....
Bien tenté .
Citation :
Publié par Altarec Smith
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Les seules zones à risques sont celles ouvrant directement sur l'extérieur (les accès), mais une fois au coeur de la structure, je ne vois pas où est le problème.
Le fait que l'équipe retire les casques reste certes très cliché, mais pas incohérent.
Les micro-organismes extraterrestres inconnus et potentiellement pathogènes approuvent ce message https://jolstatic.fr/forums/jol/images/icons/icon14.gif
Citation :
Publié par harermuir
Homzygote, non, certainement pas. Ceci étant dit, tout n'est pas déterminé uniquement par l'ADN. Nos empreintes digitales ou les taches sur le dos d'une vache ne le sont pas.
On dit "monozygote" pour les vrais jumeaux et "dizygotes" pour les faux jumeaux. "Homozygote", c'est autre chose.
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Citation :
Publié par Ryugan
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler

Dans ton compte des membres d'équipages, il ne manquerait pas par hasard la célèbre Imora ?...
Dans mon souvenir, la doctoresse se fait éclater le plexus par l'ingénieur quand ce dernier décide de tatane toutes les personnes présentes dans la pièce. Assez étrange d'ailleurs car j'ai eut l'impression qu'il n'avait pas l'intention de la tuer, juste de la propulser dans la salle.

Dernière modification par Compte #152097 ; 07/06/2012 à 19h39.
Citation :
Publié par nash-har
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler

Dans mon souvenir, la doctoresse se fait éclater le plexus par l'ingénieur quand ce dernier décide de tatane toutes les personnes présentes dans la pièce. Assez étrange d'ailleurs car j'ai eut l'impression qu'il n'avait pas l'intention de la tuer, juste de la propulser dans la salle.
Ah ok merci . C'est quand meme dramatiquement frappant à quel point les personnages sont si charismatiques que personne ne se souvienne de la meme chose
J'ai enfin vu le film, j'ai passé un bon moment, mais peut être un peu déçu par rapport à ce que je m'attendais (un peu trop certainement), mais pas dégouté comme j'ai l'impression de lire certaines personnes quand même .

Il apporte son lot d'explication et de nouvelles données à l'univers d'Alien et tant mieux.

Néanmoins mention spécial aux deux scènes les plus grotesques du film.
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Le vaisseau qui tombe avec les deux nanas qui courent.

Et le géologue qui se paume, étant moi même dans ces études là, avoir le sens de l'orientation/lire une carte est quand même le minimum ...


Un bon film de SF, qui malgré ces défauts, reste supérieur à ce qui peut se faire en se moment.
Citation :
Publié par L'Oiseau

Un bon film de SF, qui malgré ces défauts, reste supérieur à ce qui peut se faire en se moment.
oui mais bon le truc du y a pire ailleurs n’excuse rien. Si on rajoute le réalisateur et le budget c'est pour moi une franche déception.

Après si on prends le film comme un film de SF lambda ou on ne doit rien attendre, le film est agréable sans plus.

Clairement pas un film qui intégrera ma dvdthèque


Pour le truc d'odieux connard je le trouve plus que juste.
Visionné il y a une semaine le jour de sa sortie et je dois avouer que c'est tout simplement un des meilleurs films de science-fiction que j'ai pu voir ces dernières années. Commençons par le visuel, aucunes fautes ici, c'est un pur délice pour les yeux. Les effets spéciaux sont d'une rare qualité et au moins, dans ce film la 3D est bien utilisé malgré le fait qu'au final, le film devient parfois un peu trop sombre. Mais bon, j'en ai pris plein les yeux et j'en redemande !
On a vraiment l'impression que le film a coûté très cher alors que ce n'est pas le cas.

A la base, je n'attendais pas tellement ce film, je veux dire que je le suivais d'un œil lointain. Je m'étais quand même, grâce à ami, refait l'intégrale Alien en BR. Donc un petit plus non négligeable à la préparation du visionnage. J'ai trouvé l'histoire excellent et je n'ai pas relevé tant incohérences que ça, à lire certains, il doit en avoir une pléthore. Je l'ai personnellement trouvé bien mis en scène.

Il est clair qu'à la fin, le film laisse plus de questions que de réponses, mais grâce à la merveilleuse machine qu'est l'interprétation, je ne me retrouve pas si largué tant que ça, chose que j’appréhendais un peu au début. Au final j'ai passé un très bon moment.


En quelques mots: j'ai envie de le revoir !

Dernière modification par Crowzer ; 08/06/2012 à 10h26.
Citation :
Publié par Crowzer
Visionné il y a une semaine le jour de sa sortie et je dois avouer que c'est tout simplement un des meilleurs films de science-fiction que j'ai pu voir ces dernières années. Commençons par le visuel : (..)
tu as aimé le scénario et les personnages creux ?

Je trouve aussi que graphiquement le film était bien ( si on oublie le poulpe grotesque style année 80 ), mais aprés, niveau profondeur et scénario, on ne peut que être déçu étant donné que c'est du ridley scott et un budget aussi gros quoi..
Citation :
Publié par skreech
Oui mais Pitch Black c'est une série B assumée . Alien c'est un mythe .
C'est juste. C'est un peu comme Screamers que j'ai revu récemment. De la série B mais de la liberté donc du plaisir pour le spectateur.
Citation :
Publié par GrandCorpsSalade
Oh ça va !

Vous n'allez pas non plus bash ceux qui ont aimé (comme moi) le film. On est en minorité !
Ah mais je souhaite rétablir une chose : à ceux qui ont aimé le film, je vous envie . Sincèrement, j'aurai voulu pouvoir apprécier le film sans me prendre la tete sur tous ces détails...Qu'on puisse aimer le film en reussissant à passer outre ces problèmes de scénar ou autres, je ne peux que dire tant mieux .
Apres, par contre, venir dire que le film n'a aucune incohérence etc, ca passe pas
Je comprends toujours pas comment on peut faire un film a gros budget sans avoir de scénario qui tiennent la route un minimum... Rien que preparer une expéditions a 1000 milliards de dollars et avoir que des teubé dedans ca me sidere. Zero protocolo, on fonce dans le tas et osef ! Y avait quand meme moyen de faire un peu plus subtile quand meme... J ai arreter de compter toutes les invraisemblance a partir du moment ou y a les 2 premiers morts, car je me serais pourri le film. Mais bon quand j y repense... c est juste pitoyable du point de vue scenaristique..... un peu comme Avatar.

Apres, visuellement c est bien sympa. J ai bcp aimé l ambiance qui se degage et le fait que le film soit bourré de reference a Alien ( le ptit dej, le robot ambigu, le vaisseau....) mais a trop vouloir en faire il se prend les pieds dans le tapis. C etait mon premier film en 3D et je me demande toujours comment on peut payer plus cher pour ca. Ca n ajoute absolument rien...

Bref , bilan tres mitigé. Par contre le thread me fait marrer quand on lit les reponses de certains "defendeurs" du film. Pour moi, c est indéfendable. L histoire et les personnages sont juste pourris dans la version ciné. Et j attends pas grand chose de la version Director s cut....
Citation :
Publié par Ryugan
@Altarec : Dis donc, pour une soit disante remise aux points d'absurdités rapport à Odieuxconnard, tu commences plutot mal :

(...)

En gros, t as rien demonté, les seules choses sur lesquels tu reussis a prouver qu'odieuxconnard s'est vautré, c'est sur des détails insignifiants (prenoms, nombre de passagers disparaissant) qui ne change rien au fait que ce film est incohérent de bout en bout .
De plus, lorsque tu veux defendre une incohérence avérèe que tu n'arrives pas a démonter, tu parles direct de '"raccourci" ou de "facilité", alors que tu n'hesites a pas traiter de mauvais foi l'auteur de l'article ...Si mauvaise foi il y a, je ne pense pas que cela soit du coté d'Odieuxconnard ....
Bien tenté .
Je reconnais m'être trop acharné sur la forme et n'aurais pas dû faire preuve à mon tour de mauvaise foi dans mon post. Toutefois, je tiens malgré tout à marquer une différence entre raccourci scénaristique et incohérences. Le film ne manque hélas pas de raccourcis pas très heureux (et souvent mal amenés, c'est vrai), mais reste tout de même plus cohérent que ce que l'Odieux Connard s'acharne à dire.

Je vais tout de même essayer de me corriger en te répondant (avec le recul, toutes mes réponses sont loin d'être heureuses elles aussi).

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
les 3 premieres erreures que tu relèves sont ... des erreurs de prenom ... Woa, effectivement, ca remet totalement en question la légitimité de son post ...
Ça ne remet pas en question, mais comme pour mon propre post, le sien commence effectivement mal. S'il s'embrouille déjà sur des détails aussi insignifiants que les noms et les personnages, ça peut laisser craindre pour le sérieux de la suite.

Viennent ensuite des arguments presque plus logiques, telle que la reveil de vickers : tout le monde a un mal fou a se reveiller, shaw en gerbe sans arret . Je ne suis pas specialement pro dans le monde de la mise en stase et son reveil, mais jusqua present, les films de SF ont tjs misé sur le reveil difficile de celui ci, le besoin rapide de s'hydrater etc ... Mais non Vickers elle , prefere faire des pompes, c'est connu c'est vachement plus sain pour l'organisme apres 2 ans de coma .
C'est très subjectif. On ne sait pas depuis combien de temps Vickers est réveillée, elle a très bien pu avoir le temps de passer le stade des nausées / hydratation avant que David n'arrive. C'est une supposition, c'est vrai, mais son comportement ne me dérange pas. Au contraire, je trouve que ça pose ça personnalité, qui préfère entretenir sa forme physique avant tout.

Le commandant qui fume : chef ou pas, tu fumes pas a coté d'un panneau "DANGER EXPLOSIF" . Point . Débilité scenaristique de plus .
Si débilité il y a, c'est à chercher dans le comportement du personnage que dans le scénario. Des gens qui fument dans des endroits à risque, ça existe hélas réellement (il y a quelques semaines, j'ai vu une femme fumer dans une station service - véridique, j'étais sur le cul devant un tel comportement). Mais outre le fait que des gens fumant dans des vaisseaux contenant des substances inflammables arrive tout le temps dans les films de SF (y compris dans les autres Aliens), ça me choque moins que ça vienne du commandant, puisque s'il y a une personne qui doit réellement connaître les zones à risque du vaisseau, c'est bien lui. L'exemple de l'Odieux Connard est d'autant plus mal choisi qu'il l'illustre pour ça d'une image... où Janek est justement absent. Et donc de mémoire, je ne suis pas sûr que Janek fume à côté de cette fameuse indication "DANGER" (même si c'est dans une pièce voisine, j'en conviens).

L'erreur holloway / Milburn, celui la, je te l'accorde volontiers, il s est raté, mais entre nous (mauvaise foi de coté), ca change pas grand chose au reste du pavé .
C'est vrai.

Faire connaissance avant d'embarquer, ca ne m'a pas choqué plus que ca que ce n'eut pas été le cas .
En revanche, ne pas avoir connaissance ne serait-ce de pourquoi il parte a 1000000000000000 km de la terre, se font staser (hmm ) pendant 2 ans, parait un peu limite . Pas inhabituel comme tu le dis cependant, mais vraiment limite . Mais c'est pas non plus un detail vraiment méchant .
Vrai également. Ça aurait pu rendre les choses plus fluides de placer le briefing avant le départ, mais ça cadre en tout cas avec les pratiques de Weyland Industries.

Comme quelqu'un la dit apres ton post, vu le nombre illimité de configuration possible qui ne sont pa encore découvert, serait il improbable de retrouver un autre systeme semblable a un dessin fait il y a 35000 ans dans un caverne ? Tu te contredis sur ce point, pas besoin d epiloguer .
Proche, oui. Exactement similaire, je persiste mais non. De nos jours, on a cartographié de nombreuses constellations, et il n'y en a pas deux qui soient exactement les mêmes. Alors avec les moyens technologiques dont dispose Weyland dans le film, ça paraît improbable qu'ils n'aient pas fait toutes les vérifications avant, d'autant que si on calcule bien, le Prometheus a quitté la Terre plus d'un an après la découverte des dessins. Ça laisse de la marge pour trier les constellations ressemblantes et voir si l'une d'elles dispose d'un système planétaire.

Weyland etait quasi mort avant meme de partir pour ce voyage, il ne lui restait pas longtemps a vivre d'apres ce qui a été dit . Je crois que rentrer en stase ralentit sensiblement toute infection / maladie (d'apres les films / bouquins SF hein), donc rentrer en stase sur terre pour attendre les eventuels resultats de son voyage aurait surement été plus logique . Mais on parle ici d'un wannabeImmortel et on sait tous a quel point ils sont cupides, donc ca ne me choque egalement pas plus que ca qu'il soit monté (meme si ca reste extrement dangereux, apres tout, si c'était sans risque, ils n'auraient pas gardé le secret sur la mission ...) .
On peut aussi raisonnablement supposer que malgré la stase, Weyland n'aurait pas tenu les quatre ans d'un aller-retour d'une expédition s'il attendait sur Terre. Mais ça reste une supposition.

Vient la phrase made in Prometheus de Shaw : je choisis d'y croire . Bon, c'est bien gentil de dire que c'est mal ecrit, mais c'est un raccourci de facilité pour rien avoir a expliquer, et c'est ce que Odieuxconnard pointe . Que cela fasse partie du scénario deja tres mal écrit n'est pas une excuse en soit, au contraire .
C'est vrai, et j'ai reconnu que ça aurait mérité une meilleure écriture, même pour poser la personnalité de Shaw.

Ta remarque sur l'arrivée du vaisseau et sa facilité à trouver est plutot juste, mais me laisse perplexe . Il n'est pas rare dans ce genre de film, que les personnes mettent un peu plus de 3 minutes pour trouver une entree, et en general, c'est plutot habilement amené sans pour autant passer 10 minutes a les regarder survoler un desert . Ici, ca ne prouve justement qu'il y a une fois de plus un raccourci incohérent de plus a ajouter a la liste deja trop longue .
Effectivement, il y avait moyen de mieux amener ça, même si dans l'état le raccourci ne me dérange pas.

Ensuite, tu t'embarques sur le point qui souleve des questions assez marrantes, en les comparant, à tort, avec de l'archéologie moderne . 6 heureus sur une planete dont tu ne connais rien (habitée ou pas ? Atmosphere ? Etc) serait comparable a 6 heures dans le jardin de mémé qui a trouvé une piece datant de 1200 Apres JC ? Non tu es vraiment serieux la ?
Pour les meme raisons, pas d'armes ? C'est sur que dans le jardin de mémé, tu risques pas de trouver un alien ni un vaisseau extraterrestre, mais la, c'est pas vraiment pareil tu ne crois pas ? Petit souci de cohérence dis donc...
Six heures, que ce soit dans mon jardin ou à l'autre bout de l'univers, oui ça me paraît suffisant pour débuter une exploration. L'atmosphère a été analysée durant la descente, et le survol de la région n'a montré que des montages dans le proche voisinage. Quel aurait donc été l'intérêt de se tourner les pouces pendant six heures que vienne la nuit, pour ensuite attendre le lendemain pour débuter les explorations ?
Pour les armes, en tant que spectateurs, nous savons évidemment que c'est une mauvaise idée de partir sans. Pour Shaw, en tant qu'archéologue, qu'elle ne souhaite pas d'arme dans son expédition me paraît normal (d'autant que si Weyland a engagé une équipe de sécurité, c'est bien que tout le monde dans l'équipage ne partage pas le point de vue de Shaw). En fait, le débat sur les armes est même un faux problème, puisqu'au final leur présence n'aurait rien changé à la suite des événements : Milburn et Fifield se font attaquer alors que l'équipe de sécurité a rejoins le Prometheus à cause de la tempête.


Qui amene du coup sur la scene de l'atmosphere : un tunnel sans porte, rien, qui communique sur l'exterieur, qui d'apres le film hein, aurait tué en 30 secondes quiconque aurait respiré l'air, changerait en air respirable par magie...Et c'est bien connu : tiens, l'air irrespirable sur une planete extra terrestre, qui possede surement des saloperies respirables, devient tout a coup respirable, donc soyons fou, respirons ! .... Mouais, pas crédible . Et tu ne souleves pas le coup des -27° qui est assez cocasse je dois avouer ...
Non, l'analyse de l'atmosphère donne une atmosphère "propre", mais seulement avec trop de CO2, ce qui donne une espérance de vie d'environ deux minutes pour un humain (d'après Ford, durant la descente). Mais je suis d'accord sur le fait que retirer son casque malgré tout est stupide (en plus d'être un cliché usé jusqu'à la corde).
Pour le coup des -27°, j'avoue ne pas savoir pourquoi tout le monde fait une fixation dessus... l'air reste largement respirable à cette température, et largement supportable pour quelqu'un de pas trop frileux (nos amis canadiens connaissent ça tous les hivers). Bref, c'est nettement moins problématique que de retirer son casque sur une planète inconnue.


Que David soit capable de dechiffrer une langue inconnue passe encore, en 10 sec montre en main, on va dire que comme c un robot, ca passe aussi ... Mais pianoter au bout de 11 pour reussir a lancer hologrammes, ouverture de porte and co, c un peu too much . Mais la non plus, c'est pas le plus incohérent .
Je suis d'accord.

La salle des jarres : la je te rejoins, c'est l'ouverture de la porte et donc l'atmosphere qui y rentre, qui engendre la réaction, et non pas la respiration de nos joyeux inconscients . Par contre, que David prenne une jarre en douce, ok , mais qu il se balade avec un gros sac remplit d un objet de 1 metre ... Invisible le sac ?
Il faudrait que je revois la scène pour dire comment sont chargés les personnages en entrant dans la pièce. Mais dans tous les cas, si David rentre avec un sac de matériel, je ne vois pas en quoi on devrait s'interroger de le voir revenir avec, puisque son contenu est soustrait aux regards. De plus, avec le contexte de la tempête, je pense qu'on doit davantage de soucier de partir plutôt que de faire l'inventaire de ce que chacun transporte.

Le buggy / blindé : ue, le blindé part avant le buggy dans le film mais heu ... 3 metres avant ? Parce que je te rappelle qu'ils sont tous dans le tunnel au moment ou la tempete est annoncé, les 2 seuls membres manquants sont les boulets , dont un qui a fait la topo hein, qui sont perdus dans une ligne droite . Donc le buggy, il part avec le blindé, donc incohérence de plus .
Je ne vois pas en quoi c'est incohérent.
Sachant que tout le monde ne court pas forcément à la même vitesse, ça ne me choque pas que certains aient atteint les véhicules avant. Que le blindé n'attende pas que tout le monde soit là avant de partir, c'est déjà plus discutable, oui. Mais l'enchaînement blindé qui part -> on prend la tête sur le buggy est déjà plus cohérent que si le blindé avait attendu et que Shaw aurait malgré tout choisit un buggy. À mes yeux, ça reste un détail qui ne mérite pas qu'on en fasse tout un plat.


La scene Weyland / David : ue ok, le vaisseau a l'air grand, je l'ai pas visité, mais y a qd meme plus qu'une simple salle pour dormir qui est mis à l'écart apparement (salle de stase perso , salle de reveil...) . Mais que les imbéciles de membres de l'équipage ne l'est pas remarqué, non ca ne m'étonne pas vraiment . (Par contre, nous on s'y attendait mais alors paaaaaas du touuuuuut ...)
Il faudrait que je revois la scène, mais il me semble que la pièce où Shaw trouve Weyland réveillé est l'infirmerie, pas une autre pièce cachée. Je n'en suis pas sûr toutefois.

La contamination d'Holloway par David : là, je suis à 99% avec toi . Faut pas sortir de St Cyr pour comprendre que pour David, c'est juste un test pour voir la reaction du liquide noir avec un organisme humain . Ceci dit, faut pas non plus sortir de St Cyr pour savoir que c'est uen action tout ce qu'il y a de plus debile : il ne sait justement pas du tout ce qu'il peut arriver , à savoir soit un truc bénéfique, soit (au hasard) une couille, style mort déguelasse du cobaye, voire pire, contamination totale de l'equipage et de Weyland par la meme occasion . Mais bon, sur ce point, je te suis, dire qu'il a fait ca au hasard est faux .
Je suis d'accord sur le fait que les conséquences auraient pu être désastreuses. Seulement, comme je le disais, David, en tant qu'androïde, n'a pas conscience ni de l'éthique, ni du danger.

Les 2 paumés : il est géologue ok, mais je te rappelle que ses louveteaux comme il les appelle, servent à monter la topo de l'endroit qu ils visitent, et qu'il a accessoirement un écran pour voir le tout . Supposons meme, que cette carte, il l'est filé aux autres vu que lui il voulait se casser, le systeme de communication il est tombé en pannes entre le moment où ils ont dit : on se casse, et le moment où la tempete arrive ? Peu probable tu me l'accorderas . Hop, case incohérence cochée .
C'est vrai, et j'ai reconnu que c'était une ficelle très (trop) grosse.

Quant aux cadavres, en voir n'est pas choquant en soit, ce qui l'est plus, c'est qu'ils soient tous entassés au meme endroit, ce qui doit tout de meme avoir une petite signification ...
Arrivés a la salle des jarres : tu dis que l'auteur est de mauvaise foi car le mode de perforation des cranes / cages thoraciques est archi connu dans alien...Oui effectivement, ca l est, mais de nous téléspectateurs, pas des Indiana Jones ratés qui sont perdus . Et de plus, ca rejoint le point précédent : ils voient des trucs troués de toutes parts, mais pour toi, ils ne doivent pas s'en offusquer ni s'interroger...Heu oue, presque logique ...
J'ai rebondi sur le coup des cages thoraciques car l'auteur semblait s'en étonner dans son article. J'ai peut-être mal compris ses propos, mais j'avais l'impression que c'était lui, en tant que spectateur, qui n'avait pas compris les causes de la mort de ces Ingénieurs.
Quant aux cadavres eux-mêmes, je ne nie pas que leur mort et leur disposition doit être intrigante pour les personnages, je dis juste que vu les circonstances (tempête, plus le fait qu'ils soient morts depuis trop longtemps pour constituer un danger immédiat), ça paraît normal de reléguer leur étude au lendemain.


La scene du faux cobra albinos : c'est pas cliché comme scene, c'est debile . Le gars il se chiait dessus parce qu ils avaient vu un mort et que le robot de service avait ouvert une porte, au point qu'ils se sont enfuis (et perdus) . Sur le chemin, ils trouvent plein de morts, troués bis, et la ils voient une bestiole bizarre qui sort d'un liquide qui l'est tout autant dans une salle non moins bizarre, et il veut jouer à copain-copain ? Si c'était un cliché, on l'aurait vu dans d'autres films, sauf qu'aucun autre ne va jusqu'à ce genre de débilité scenaristique ...
Quant à ton interprétation sur le liquide noir, cela ne reste que ta supposition, t'en sais pas plus que l'auteur pour oser dire que lui se trompe .
Être cliché n'empêche pas la scène d'être débile. Je suis d'accord pour dire que Milburn se comporte de la manière la plus stupide qui soit pour quelqu'un dans cette position. Mais pourtant, ça reste cliché ; l'archétype de la victime lambda qui tente d'approcher une créature inconnue pour finalement se faire bouffer par cette dernière, ça a déjà été vu des dizaines et des dizaines de fois au cinéma.
Pour le liquide noir, je reconnais que ce n'est que mon interprétation. Mais là où l'auteur se trompe, c'est qu'il fait l'amalgame liquide noir = désintégration. Or, si le film nous montre clairement que l'ingestion provoque cette désintégration, à aucun moment il ne montre que les effets d'un simple contact physique pourraient provoquer ou non cette même désintégration. Et vu la mutation des lombrics, je serais tenté de dire que le simple contact ne tue pas, mais ça n'engage que moi.


Le lendemain donc, comme tu dis, c'est mal foutu qu'une combi haut de gamme ne s'allume qu'au dernier moment . Mais dire que la faute en incombe à l'équipe liée au CGI, c'est gonflé .
Ensuite tu fais une erreur, mais le zombie comme tu le diras plus tard, c'est Fifield le géologue, et non milburn . Du coup, sa caméra fonctionne tres bien puisque c'est celle qui sera affichée à l'écran plus tard . Donc...case cochée bis .
L'erreur de CGI, j'en parlais pour la présence du moniteur cardiaque sur les écrans (ce sont bien les CGI qui s'en chargent, non ?). Pour la combi de Fifield qui ne transmet qu'au dernier moment par contre, je te rejoins, c'est mal amené.
Concernant Milburn, je ne me suis pas trompé, mais j'ai peut-être manqué de clarté. Je n'ai jamais dit que c'était le zombi, juste qu'il était sur le ventre quand l'équipe retrouve son corps dans la salle des jarres. Sa caméra n'aurait donc pu retourner aucune information utile au Prometheus.
La caméra de Fifield, c'est litigieux, je le reconnais. J'émets des hypothèses sur le pourquoi sa caméra ne transmet -ô miracle- que lorsqu'il est devant le sas, mais c'est bancal, je te l'accorde.


Pour ton interprétation sur la sonde qui bloque devant la porte de la pièce principale du vaisseau des ingés, je suis assez perplexe : qu'elle n'ait pas détectée la bestiole ne me choque pas, elle est peut etre juste sortie du dome apres tout ... Que la sonde arrive a detecter l'ingé en stase par contre, ca me semble tres peu possible : deja pourquoi par intermittence ? Le systeme de stase des ingés marche 1 seconde sur 2 ? Comme tu dis, leur portée est apparement limitée, et s'arrete vraisemblablement au premier obstacle rencontré (les murs), hors il y a qd meme une porte qui sépare la sonde de la salle .
Je n'ai pas vraiment d'explication rationnelle sur cette histoire de sonde, si ce n'est un élément scénaristique minable pour dire "Il y a qq chose ici !" .
Il est vrai que ce passage aurait mérité une meilleure explication sur le comportement de la sonde. Personnellement, si j'avance la détection de l'Ingénieur, c'est du fait que (à mon idée) la stase ralenti trop les signes vitaux de l'Ingénieur pour être détecté en permanence. Le fait que Janek parle d'une détection intermittente - mais régulière - m'a fait pensé à un battement de coeur ralenti à l'extrême. C'est comme ça que je vois les choses, même si on peut avancer sans risque que le principal intérêt de la chose était effectivement d'avertir "qu'il y a un truc ici!"

Pas compris ta question ensuite .
Je rebondissais sur le fait que l'auteur s'étonne que Janek puisse déclarer que aux dernières nouvelles, Milbrun et Fifield se trouvaient dans la salle des jarres.

Vient l'équipe de reconnaissance afin de recup les 2 paumés : tu as raison en disant que David ne part pas en douce, mais dire : bon, y avait une sonde qui a eu des relevés bizarres...je pars seul ! C'est un poil suspect, mais passons .
Je te rejoins sur le passage ou il tatonne sur les boutons lolesques du panneau de l'ingé . Cependant, dire qu'il regarde avec attention c'est un peu tiré par les cheveux : je te rappelle qu'il a l'air assez emerveillé (tu vas me dire mais non c un robot) au point d aller toucher les eclairs verts avec la paume de sa main durant la phase d'activation de tout le tralala . Donc niveau attention, on a vu mieux . Mais c'est un robot, donc caméra, HDD, etc . Facile mais pas incohérent .
Effectivement, David se prend d'émerveillement pour ce qu'il voit. Mais avant cela, il observe bien la manière dont l'Ingénieur se sert des commandes (il s'accroupit à côté de lui pour l'observer, avant ensuite de s'intéresser aux hologrammes verts). Les facultés d'intégration d'un robot font le reste.

Tu as totalement raison sur Imora, j'ai pas vraiment compris non plus comment Odieuxcono a pu se tromper comme ca, sachant qu'elle sera une des 2 personnes qui essaieront de remettre Shaw en stase avant de se prendre un coup de chepaquoi dans la bouche ...Mais on ne la reverra pas apres ca :/
Si, on la revoit jusqu'à la fin, puisqu'elle accompagne Weyland voir l'Ingénieur. Mais pour plus de clarté : Imora = Ford. Le casting la nomme peut-être Imora (ce doit être son prénom), mais dans le film tout le monde l'appelle Ford.

Retour au vaisseau avec Holloway mal en point ... Dire que c'est pas incohérent de ne pas utiliser un systeme de quarantaine prévu normalement pour ce genre de cas , c'est un trop facile . Ils savent pas ce qu'il a, t'as dit auparavant que Weyland n avait aucun scrupule, mais la non ? David prend lui meme ce risque en se baladant dans le vaisseau avec une goutte au doigt pendant 20mins...
Ue, vraiment trop facile ...
Je ne dis pas que le fait de ne pas utiliser un système de quarantaine est cohérent, juste que la position de Shaw (qui veut utiliser ce système) comme de Vickers (qui ne veut pas prendre le moindre risque, même si le vaisseau est équipé pour) est plausible. De plus, Vickers n'est pas Weyland. Elle n'a peut-être pas de scrupule à laisser un membre de son équipe mourir au pied de son vaisseau, mais sachant qu'elle tient visiblement à vouloir rentrer sur Terre, je comprends qu'elle ne veuille pas mettre le Prometheus en perdition, même si celui-ci avait la faculté de contenir le cas de Holloway. Il faut préciser que à ce moment-là, tout le monde croit à un virus présent dans l'air et craint les risques de contagion. Seul David sait que ce n'est pas le cas.

La scene de l'échographie : heu non, tu estimes pas un truc inconnu a partir d'un truc qui n'a rien a voir . Facilité scenaristique que tu expliques par un truc incohérent .
Non, tout le monde veut prendre le "enceinte de trois mois" au pied de la lettre. C'est évident que ça ne fait pas trois mois qu'elle se promène avec un embryon alien dans le ventre, de même que c'est impossible de dire la taille qu'aurait ce même embryon alien à trois mois. David souligne seulement qu'un embryon de cette taille équivaut à une grossesses humaine de trois mois. Rien de plus, aucune incohérence.

Ensuite, phase de reveil de Shaw par les 2 scientifiques qui veulent la mettre en stase, j'avais cru voir Imora parmi l'un des 2, je ne saurai te dire "j'en suis sur a 100%" , je me suis peut etre trompé . Qu'on les revoit apres dans la salle de Weyland ne change rien au fait qu'ils disparaissent simplement apres ce passage .
Comme je l'ai dit, Imora, c'est Ford, le médecin du Prometheus. Et elle ne disparaît pas puisqu'on la revoit accompagner Weyland par la suite. À l'inverse, l'auteur de l'article affirmait qu'ils disparaissaient purement et simplement du film passé cette scène, ce qui n'est pas le cas. On a juste une ellipse entre le moment où Shaw les frappe, et le moment où on les retrouve avec Weyland.

Scene de l'opération : yep, t as raison, c'est fait a la base pour Weyland (du moins on suppose, mais ca me parait juste ) . Ensuite, non, ca ne se passe pas sous anesthesie locale, vu comment elle gueule sa mere, et que tout ce que el medifuck a fait, c'est envoyé du spray desinfectant (ou du moins je pense) sur l'endroit qu'il allait ouvrir . Du moins, l'opération est montrée ainsi . Et si anesthesie il y avait, je vois mal pourquoi Shaw s'enverrait du sédatif toutes les 2 minutes (c'est peut etre une junkie en fait) .
Quant à la pince, du pinaillage ? Non, un élément débile de plus a ajouter, car oui, ca ressemble plus a une pince de fete foraine qu'a une pince d'un medifuck hors de prix censé te bidouiller les tripes .
Je confirme mes propos. Alors oui, la scène la montre clairement souffrir le martyr et s'injecter régulièrement des antidouleurs. Pourtant, le médipod annonce bel et bien "anesthésie locale" avant l'incision.
Quant à la pince, je suis d'accord sur le fait qu'elle ne ressemble à rien (et surtout pas à du matériel médical). Mais faire une fixation sur ce détail, c'est du pinaillage à mes yeux. On a des éléments beaucoup plus critiquables que ça dans le film.


Je ne peux clairement pas etre daccord avec toi sur le point des ingés tous morts sur la planete . Ils ne laisseraient pas pourrir leur congeneres pendant 2K ans, mais ca les derange pas de dormir a dedans ... Bof... Et puis la preuve, elle dit clairement qu ils sont tous morts, alors qu'en fait non car elle a rien regardé du tout, et que le vivant est a 10 metres .
Le problème est qu'on ne connaît pas le déroulement de l'incident ayant eu lieu 2000 ans plus tôt. J'ai supposé que l'Ingénieur s'était mis en stase avant l'incident (puisque l'hologramme activé par David ne les montre ni pressés ni paniqués lorsqu'ils préparaient le départ, à l'inverse des Ingénieurs du couloir). Un unique Ingénieur survivant ne prouve pas que le reste de la planète soit habité, même s'il est vrai que l'inverse n'est pas prouvé non plus. Personnellement, vu les circonstances, je trouve plausible que la planète soit abandonnée.

On doit pas avoir la meme logique (enfin c'est meme sur vu comment tu essayes de defendre ce film) , mais la fille elle debarque dans une salle en petite tenue, pleine de sang, des agrafes de la taille d'une doigt sur toute la largeur du bide ... mais c'est normal ? Le fait qu'ils ne soient pas au courant de sa grossesse + avortement est un élément supplementaire pour se demander pourquoi elle est dans cet état .
Sur ce point, j'essaie plutôt de défendre pourquoi on ne la recherche pas pour essayer de la remettre en stase, j'aurais dû être plus explicite sur ce point. Toutefois, je suis d'accord sur le fait qu'il est surprenant que personne ne l'interroge sur son état.

Fifield le zombie : il ne parle pas d'aimer ou pas le passage zombie , il dénonce juste que c'est archi cliché, et mal avenu dans ce film (des zombies dans Ce film ... come on quoi...) Ca choque pas mais c'est incohérent avec le reste .
Et non, la caméra arrive comme une fleur sur l'écran de controle pile quand le zombie vient sonner a la porte et ca, c'est une fois de plus, debile et incohérent.
Cliché, certes. Malvenu, je n'ai pas trouvé. Mais ça serait peut-être mieux passé si on avait eu un meilleur développement sur les effets du liquide noir.
Quant à la caméra, je me suis peut-être mal exprimé, puisque j'affirmais être d'accord sur le fait que c'était mal amené.


Labos de recherche du liquide noir : les pseudos scientifiques perdus de cette expedition n'ont pas vraiment exploré le dome, donc dire qu'ils n'aient pas trouvé de labos est clairement naze . Je dirai pas mauvaise foi, mais raccourci minable . (Marrant qd meme, tu parles de mauvaise foi qd lui fait un raccourci, mais uniquement de raccourci facile quand une incohérence enorme apparait dans le film...mauvaise foi la aussi )
Mmh... je ne saisis pas où tu veux en venir. Je n'ai jamais défendu la thèse que l'équipe n'avait pas trouvé les labos. L'auteur s'étonne de l'absence de labos, je dis juste que ça ne me semblait pas nécessaire d'en montrer dans le film.

Pour le prochain passage, effectivement, rien n indique pourquoi ils ont fait dodo pendant 2000 ans . Par contre, dire que le gars est pas le pilote est un non sens, vu qu il n'a aucun probleme a faire décoller le bousin par la suite . Qu'il ait ete mis en stase avant daccord, mais la la question posée reste identique : pourquoi se foutre en stase a ce moment ?
Que l'Ingénieur sache piloter ne veut pas dire que c'était lui qui devait piloter le vaisseau jusqu'à la Terre à l'origine. Dans tous les cas, on reste dans le flou, puisque le film ne propose aucun élément de réponse à la question de la mise en stase, je suis d'accord.

Le choix de la planete : tu supposes ici aussi, il n'a nullement été mentionné qu'ils avaient fait des recherchers au préalable sur cette planète, pour l'atmosphere ou autre . Mais de toute maniere, tu esquives la question , car pourquoi montrer le systeme , sur telle ou telle planete precisement on s en contrefout, où ils construisent les armes ? Meme dans la supposition que tu donnes, a savoir que les humais n'auraient peut etre pas du voyage dans l espace aussi vite, ca n'a aucune logique .
Pour le choix de la planète, non, c'est bien dit dans le film : ils ont choisi cette planète en particulier car ses caractéristiques rendait une hypothétique vie organique possible (c'est Holloway qui l'affirme lors du briefing, même s'il ne le dit peut-être pas dans ces termes précis).
Après, j'avoue que mes suppositions pour justifier que les pictogrammes désignent ce système (et non cette planète précisément) sont on peu plus hasardeuses.


Encore une fois, tu expliques des ratés scenaristiques par des pseudos raccourcis sans logique . Tu oses meme dire "mais on s en fout de la logique, ca fonctionne malgré tout ", alors que precisement non, ca ne fonctionne pas, et ce thread en est clairement la preuve .
Oui et non. Ratés et raccourcis ne sont pas la même chose à mes yeux (même si des raccourcis peuvent être ratés, c'est vrai). Non, on ne se fout pas de la logique, mais il est très courant à Hollywood de l'adapter aux besoins du métrage. Faire en sorte que l'équipe tombe rapidement sur un élément important (le Prometheus qui trouve rapidement les structures, Rodhes qui trouve rapidement Stark dans le désert après son évasion, les secours qui trouve les héros dérivant en pleine mer, etc., les exemples sont nombreux), c'est un raccourci scénaristique souvent appliqué pour ne pas perdre en rythme. Et généralement, c'est un effet qui fonctionne malgré tout assez bien. Ici, si le vaisseau n'avait pas été le (ou l'un des) bombardier qui devait attaquer la Terre, mais juste un random péon qui voulait rentrer chez lui, ça aurait juste détruit le film, surtout à ce stade du métrage (fin du film, donc climax obligatoire). Oui, ça manque peut-être de logique (comme tout ce genre de raccourcis), mais oui, à mes yeux l'effet fonctionne. Et ce thread ne me donne pas tort pour autant, puisque de tous les défauts remontés par les JOLiens, je n'avais pas encore vu celui-ci précisément (ou alors je l'ai manqué, s'il a été cité ce ne doit pas être le plus récurrent).

Scene "à l abordaaage" : Janek n'a laissé qu un seul choix : celui de partir dans le canot de sauvetage et de pouvoir vivre 2 ans de plus...avant de mourir ? Il a pas laissé le choix quant à la destruction du vaisseau .
C'est vrai. Mais deux ans de vie en plus, c'est deux ans à avoir une chance de trouver un moyen de repartir. Janek ne laisse certes pas le choix de la survie du Prometheus, mais il laisse bien le choix à son équipage de partir.

Que VIckers se retrouve a 3 metres de Shaw tu trouve ca cohérent ? Dans un périmetre de 500 metres ok, mais 10 metres ? "lolz"
Ça ne m'a pas choqué. À partir du moment où Vickers est éjectée dans le périmètre où se trouve Shaw, ça me paraît plausible qu'elles aient pu se rejoindre avant la chute du vaisseau (en courant pour éviter les premiers débris par exemple).

La trajectoire de fuite devant le Donugt géant : effet de panique, ouep, plausible, mais que Shaw se croute (je rappelle qu'elle court vachement bien pour une femme qui vient de se faire retirer un calamar du bide y a de ca 3 h ), et qu'a ce moment precis, l'effet de panique disparaisse en un centieme de seconde (plus vite que X-or) pour qu'elle pense a faire un roulé boulé sur le coté (sous les yeux médusés de Vickers qui elle continue de paniquer) . Mais bon, l'effet de panique peut expliquer tout ca vraisembablement (je suis serieux hein) .
Par contre, ce qui suit apres, c'est cohérent peut etre ? Le vaisseau qui se viande ensuite sur shaw, se fait bloquer par un tas de pierre de 20 cm de haut ? (tu vas me dire, que non, y avait d'autres éléments (supposition) non montrés qui ont permis ca, mais c'est vrai que ca aurait donné de la cohérence à un film qui en est dénué ...)
Je n'avais pas abordé ce point car ça avait déjà été débattu sur ce thread, mais je suis d'accord sur les deux points, la panique et le rocher qui absorbe un choc de plusieurs dizaines (centaines ?) de milliers de tonnes sans bouger. J'aurais préféré que le vaisseau termine sa chute à côté de Shaw plutôt qu'à 20 centimètres de son casque, par exemple.

Dans ton compte des membres d'équipages, il ne manquerait pas par hasard la célèbre Imora ?....
Non, puisqu'il s'agit de Ford, bien présente dans le compte.

Concernant le canot de sauvetage, on peut entendre ton explication : mais a quoi sert des propulseurs censé adoucir un atterrissage si ceux ci ne se declenchent pas avant d'heurter un obstacle ? Je doute fortement que le canot soit utilité en tant que tente d'appoint au cas ou l'ingé serait venu bouffer, et qu'il leur manquer une chambre a loger . Par definition, c'est fait pour etre lacher quand il y a probleme ...
Donc non, que ce soit le bordel dans le canot, c logique apres l'atterrissage moisax de celui ci . Mais ce qui est illogique, c justement cet atterrissage .
C'est justement un canot de sauvetage, pas un vaisseau avec système de pilotage intégral et détection / évitement des obstacles. Il avance en ligne droite avec ses propulseurs allumés pour freiner sa descente. Il n'a fait que heurter un piton avec l'un de ses propulseurs, ce n'est pas comme s'il avait foncé dans une montage (là, oui, ça aurait été illogique). De même, je doute qu'il ait été prévu pour être largué à dix mètres du sol. Dans l'état, ça ne me choque pas.

Sur pas mal de point, tu frappes sur l'auteur Odieux en pretextant qu'il est étranger à l'univers Alien . Je te rappelle que ce film est censé n'avoir aucun rapport avec Alien . Meme si des ponts sont liés, ce n'est PAS un préquel .
Qu'un calamar de 30 cm passe a 3 metres en 3h, c'est une liberté scenaristique de plus . Pas que ca choque (ca choquait pas pour alien), mais la question n'est pas etrange .
Si des ponts sont liés, bien que Scott veuille explorer la mythologie des Space Jockey plutôt que continuer sur celle des Xénomorphes, ça reste le même univers, ça s'inscrit dans logique des Aliens (ou au minimum dans celle du Huitième Passager). Ça a été débattu sur ce thread, mais la croissance hyper-rapide des xénomorphes a toujours été un des éléments-clef de cet univers. Voir donc un facehugger (certes différent des autres Aliens puisque celui-ci est né d'une incubation et non de l'oeuf d'une reine) grandir à ce point aussi rapidement, ça me semble être très cohérent avec l'univers.

Concernant l'ingé qui debarque sans casque, moué, il vient de se crasher, ils portaient tous des casques dans les tunnels mais la il pourrait sortir du vaisseau en vrac, trouver le module de sauvetage, et y debarquer ...Pas inconcevable, on ne sait pas vraiment si il peut respirer l'atmosphere, ou si il peut se retenir de respirer pendant 45 mins, mais c'est quand meme sacrement limite dans le principe .
Certes, vu les conditions (notamment le crash), ça rend la performance improbable. Mais vu les inconnues (physiologie des Ingénieurs), ça ne la rend pas inconcevable pour autant.

Pour finir, que David sache qu'il y a des vaisseaux alentours ne me choque pas, il a eu tout le loisir d'étudier ca pendant que les autres jouer dans les tunnels .
Que shaw parte direct sur la planete mère des ingés, c'est gros, pas incompatible avec le personnage debile, mais gros .
Je suis d'accord.

Et tu parles du troll de ODieuxconnard sur l'alien de fin, mais le troll ca reste qd meme l alien en lui meme hein, serieusement .
En quoi l'alien est un troll ? C'est bien le passage qui respecte le plus la tétralogie, pourtant.


À mes yeux, le problème de l'article de l'Odieux Connard n'est pas de soulever des questions (intéressantes dans le fond), mais plutôt d'utiliser un argumentaire tellement pauvre qu'on pourrait démolir chacun des autres films de la saga avec. Et même s'il joue certainement la corde de l'ironie et du cynisme à fond, ça finit par davantage démolir la cohérence de sa critique que celle du film.

Citation :
Publié par Ryugan
Ah mais je souhaite rétablir une chose : à ceux qui ont aimé le film, je vous envie . Sincèrement, j'aurai voulu pouvoir apprécier le film sans me prendre la tete sur tous ces détails...Qu'on puisse aimer le film en reussissant à passer outre ces problèmes de scénar ou autres, je ne peux que dire tant mieux .
Apres, par contre, venir dire que le film n'a aucune incohérence etc, ca passe pas
Je ne peux être que d'accord avec toi. Mais l'inverse est aussi vrai : ceux qui ont aimé ne veulent sans doute pas qu'on leur répète que le film est de la merde sans arguments derrière (c'est arrivé trop souvent sur ce thread).

Tu as été le premier à répondre intégralement à mon pavé trollesque sur la critique de l'Odieux Connard. Nous ne sommes certes pas d'accord sur le film, mais au moins ça permet déjà un débat plus constructif que les inlassables "Cherchez pas, c'est de la merde! -Mais non, c'est toi qui a tort, le film est bien, j'ai raison!"

Dernière modification par Altarec Smith ; 08/06/2012 à 00h55.
Ça fait beaucoup de points où tu cèdes avec un "je suis d'accord" et où tu admets dire un peu n'importe quoi tout de même... Niveau crédibilité ça frise le zéro :/
Citation :
Publié par Ryugan
Ah mais je souhaite rétablir une chose : à ceux qui ont aimé le film, je vous envie .
Mouais j'envie aussi ceux qui pensent que JCVD est le meilleur acteur au monde. Mais non.
Ce film est une purge, les personnages sont minables, le scènar' est un grotesque.
Alors il faut comprendre pour la défense de Ridley Scott, que c'est un gros ringards qui a besoin de blé, il ne fait que de la merde depuis 10 ans, bref au secours Alien, maintenant il s'attaque à descendre Blade Runner ... et nous, comme des cons, on ira!
Citation :
Publié par Jyjy_
Ça fait beaucoup de points où tu cèdes avec un "je suis d'accord" et où tu admets dire un peu n'importe quoi tout de même... Niveau crédibilité ça frise le zéro :/
Je n'en ai pas l'impression. Malgré que j'essaie de supprimer le côté troll baveux et d'être plus constructif, je reste très majoritairement sur mes convictions de mon premier post (même si la forme n'y était clairement pas, mais où je reconnaissais malgré tout certaines des faiblesses du film).
Citation :
Publié par Altarec Smith
Je n'en ai pas l'impression. Malgré que j'essaie de supprimer le côté troll baveux et d'être plus constructif, je reste très majoritairement sur mes convictions de mon premier post (même si la forme n'y était clairement pas, mais où je reconnaissais malgré tout certaines des faiblesses du film).
Bon ca va alors, sinon tu as vu des faiblesses à Idependance Day ou pas?
Sur les "je suis d'accord" qu'il lâche, ce sont majoritairement sur mes commentaires allant quasi dans son sens .
Par contre, je réitère mes propos concernant ton obstination a parler de raccourci facile là ou tout le monde voit une incohérence .
J'entends que sur certains points je puisse mêler raccourci et raté scénaristique, mais ce n'est clairement pas le cas sur tous .
De plus, une bonne partie des points que tu défends ne reposent majoritairement que sur des suppositions que tu fais pour aider à expliquer ce qu'aurait voulu nous faire penser R.S. (more conditionnel plz ? )

En fait, et je vais finir sur ca, R.S avait tellement la flemme de finir son scénar (pour ne pas dire autre chose et rester poli), qu'il a préféré laissé a tout un chacun la liberté d'en faire ce que bon lui semble, à savoir faire 53853 suppositions differentes , 29543 hypothèses quant à tel ou tel point ...Et ca, je trouve ca vraiment pitoyable .
Qu'un film finisse sur 2 ou 3 questions a la fin, auquel le spectateur est plus ou moins libre de penser ce qu'il veut (Code geass me passe par la tete, me demandez pas pourquoi), passe encore (bien que je trouve ca chiant la plupart du temps, j'aime pas les films qui ne finissent pas réellement) . Mais qu'un film de A à Z te laisse tout supposer / inventer par toi meme, autant nous faire un synopsis sans film, ca aurait été pareil...

Edit : J'ai adoré reprendre ton pavé pour y repondre, mais tain vla le temps que ca prend qd tu rentres du boulot haha
Et puis ca m'a permis de comprendre qu'Imora = ford, c'est deja ca

Dernière modification par Ryugan ; 08/06/2012 à 01h52.
Franchement, je ne sais même pas comment on peut argumenter pour défendre ce film... la quantité d'incohérence est tellement visible, tellement étendue, tellement choquante... que rien que quelqu'un pense qui se doit d'argumenter ou d'inventer des explications pour nier l'évidence me laisse pantois.

D'ordinaire j'aime beaucoup débattre, pourtant... mais là non, désolé... quelqu'un qui prétend que ce film n'est pas une montagne d'incohérences empilées les unes sur les autres, je n'ai même pas envie de contre-argumenter, tellement je pense que tout dialogue est sans espoir.

Odieux Connard en rajoute peut-être un max, mais il a parfaitement résumé ce que presque tous les gens que je connais et qui ont vu ce film ont ressenti sans qu'on est besoin de les influencer pour: "WTF? C'est quoi ce scénario à la con?"

Les films de science-fiction ne sont peut-être en effet pas toujours/pas souvent parfaits, et on peut tout à fait trouver des incohérences dans presque tout film... mais putain, pas à ce point.
Comparer les incohérences moyennes d'un film holywoodien avec les incohérences de Prométheus, c'est comme comparer une pierre de jardin avec l'Evrest: La pierre de jardin, je peux trébucher dessus comme ne pas la voir parmi les herbes, et sa présence ne suffit pas à faire du jardin un mauvais jardin... mais si l'Evrest se pointe dans le dit jardin, en revanche, d'un on ne voit plus que lui et de deux, si quand quand tu te le prend dans la gueule, cela fait beaucoup plus mal.
Fil fermé

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés