Vidéos, live-streamings et JOL TV

Un peu de fond vert...

Répondre
Partager Rechercher
Finalement tu sais ce que ca m'évoque?
The running man... tu sais le moment ou il modifie l'image de ce qui est en train d'être filmé en têmps réel pour faire croire que le "mechant" shwarzy a été empallé.
On en est plus tellement loin.

Impressionant mais un peu flippant quand même...
Vraiment époustouflant. Comme quoi on peut vraiment parler de la magie du cinéma ! Et puis une pensée pour les acteurs qui doivent se mettre en condition face à un fond vert...
Je ne saivais pas que c'était autant utilisé dans des séries. Je comprends mieux l'article qui disait que le Mentaliste était entièrement tourné en studio, maintenant,
Ces techniques coutent cher mais tourner en ville coute encore plus cher. Pas à cause de la gêne occasionnée mais à cause des tarifs affiché par les mairies pour avoir les autorisations.

Cela fait bien longtemps que plus personne ne tourne à New York par exemple.

A ce titre, Die Hard 3 fait figure d'exception mais la technologie n'était pas aussi appuyée qu'aujourd'hui.
Incrustations : Moi je n'ai ni le courage, ni les compétences pour me lancer la-dedans mais cela peut intéresser certains d'entre vous :
http://www.dailymotion.com/video/xew...cts_videogames
http://www.dailymotion.com/video/xew...fec_videogames
La vidéo complète : http://www.dailymotion.com/video/xev...nia_videogames
et la présentation par l'auteur : "Attention, je préviens tout de suite cette vidéo est dépourvu d'un quelconque scénario et de tout intérêt. C'est uniquement un délire perso que je partage avec vous et avec les deux figurants (Aurell et Patout ) qui m'ont aidé pour certaines prises et qui sont valeureusement mort au combat, poutrés par une armée de zombies..."
Citation :
Publié par cricri
mais les images avec des voitures pietonts en mouvement incruster ils les ont bien filmer un jour ou l autre non ??
bien sur mais immagine la logistique , 25 technitiens , plein de matos de partout , couper la rue ou le trottoire , les accords de tournages , des endroits fermé comme des caravannes servant de loges , maquilleuses , acteurs , réal ect
Sans compter les centaines de figurants à payer , dont 25 % vont regarder les acteurs ou la caméra ect ...
bref la logistique , le temps et de l'argent gagné .
En règle général, tourner sur fond vert est ce qu'il y a de plus rentable sur tous les points.
Tourner en ville (par exemple à Paris), ne coute pas si cher que l'on pense, ce sont les commisariats de chaque arrondissement qui délivrent les autorisations gratuitements. Après la facture augmentent suivant ce qu'on film. La tour Eiffel, par exemple, peut être filmé gratuitement de jour, mais la nuit il faut payer un droit à l'image aux concepteurs des illuminations !!
Pour les séries, qui ont un rythme de tournage extrêment elevé, l'utilisation du fond vert est pratiquement obligatoire. Ca ne coute rien, pas besoin de changer de lieu (donc du temps gagné), la lumière et le son peuvent être totalement géré, bref que du bon.
Pour les images de voitures, d'explosions, d'hélicoptères (bref, tous les élements en arrière plan ou qui coûtent cher) soit ils sont réalisés par une équipe de tournage réduite (une caméra, 2 techniciens) soit par un société indépendante qui propose un catalogue de "stock footage", soit réalisé en 3D (c'est un peu plus long, mais ça permet de gérer son objet dans tous les sens).
Le fond vert est mort...vive le fond vert ! Avec la dernière version d'After Effects, il est même possible de réincruster un personnage en mouvement sans qu'il soit sur un fond uni (hop, quelques économies en plus).
Citation :
Publié par Harbaros
Cela doit être à moitié ennuyant d’être acteur maintenant, enfin je me pose la question.
En tout cas, de voir les vidéos …c’est juste impressionnant, mais quand même dommage d’un certain point de vue.
Un sentiment tout à fait compréhensible en effet. Finalement, en quoi filmer dans un machinima serait-il plus irréel que des acteurs constamment en studio devant un fond vert ?

Où s'arrête la réalité ? Où commence le virtuel ?

Des débats toujours fascinants en perspective .
Après avoir tourné Matrix, dans une entrevue Keanu Reeves disait lui-même qu’il n’avait pas réellement pris de plaisir à tourner le film que cela était ‘fatiguant’ et ‘ennuyant’, la ou un créateur de machinima prend apparemment beaucoup de plaisir.

Pour ma part j’admire les créateurs de machinima, chose que j’aimerais faire, mais que j’en suis bien incapable.

Mais il y’a matière à débattre en effet.
Citation :
Publié par Harbaros
Cela doit être à moitié ennuyant d’être acteur maintenant, enfin je me pose la question.
Hmm chui pas sûr. On a souvent l'impression, et c'est voulu, que les personnages de film sont dans des scrutations précises, qu'elle soient extraordinaires ou simplement intenses. Par exemple la femme en gros plan qui se confie et fait une déclaration d'amour à l'homme qu'elle regarde dans les yeux.

A part que c'est la caméra qu'elle regarde, qu’autour d'elle il y a une équipe technique avec de nombreuses personnes, que cela fait 10 fois qu'elle fait la scène. Bref, le boulot des acteurs, c'est de donner l'illusion qu'ils vivent quelque chose et dans un cadre donné. Mais quand tu assistes ou participes à un tournage, tu es dans l'envers du décor, qui n'a rien à voir avec le cadre du film. Dans ce sens, le fond vert ajoute à la difficulté technique de jouer un rôle, mais ne change rien au fond, l'acteur joue un rôle, que ce soit dans une salle où il s’entraîne, dans un décor naturel ou artificiel.
Pas tout est fait avec du fond vert ! Selon TF1, le film Unstoppable est réalisé avec très peu d'effets spéciaux. En particulier, le réal, Tony Scott, a fait déraillé de vrais trains !

J'imagine... Raté, on la refait !
Citation :
Final


A la fin du film, le spectateur assiste à l'explosion de plusieurs bâtiments fameux. Des répliques en plâtre ont donc été construites au terme d'un long travail de recherche : une maquette de près de 7 mètres de haut de l'Old Bailey, une réplique de Big Ben s'élevant à 10 mètres, et un Parlement de 10 x 15 mètres. Lors de cette séquence finale, on voit aussi une foule immense défiler devant le Parlement. Il aura fallu pas moins de 9 mois de négociations, impliquant 14 départements ministériels, pour que le régisseur d'extérieurs obtienne l'autorisation de boucler le périmètre trois nuits de suite, de minuit à 5 heures du matin.


ça m'avait choqué ça aussi en regardant les bonus du film.



Impressionnant le fond vert !
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés