Séries / Télévision (Le Cercle Taberna)

[Wiki] Sujet général sur les séries

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
The Outsider de HBO, grosse déception, j'ai poursuivi jusqu'au dernier que j'ai même pas fini, je ne sais pas si c'est lié au matériel source (un bouquin de King), mais c'est mal écrit et la narration tire inutilement en longueur, dommage le cast est très bon
Ah ouais la déception de l'année, pourtant j'en disais du bien à ses débuts, mais la fin est un gâchis total. Très vite oublié.
@seyn : même avis sur the Outsider qui mélange rapidement surnaturel à une intrigue policière, c'est du niveau seconde partie de soirée M6 en semaine voire début d'après-midi sur C8, avec une touche arty HBO. Quel soulagement quand j'ai terminé cette série (avec difficulté).

Dans mon bag confinement, j'ai ZeroZeroZero, Too old to die young, The loudest voice, Lost in space S1, Stranger things s2-3.
Citation :
Publié par kragen
Dans mon bag confinement, j'ai ZeroZeroZero, Too old to die young, The loudest voice, Lost in space S1, Stranger things s2-3.

Too old to die young j'ai trouve ca tres tres tres nul. J'etais intrigue car c'etait de Refn, mais vraiment, autant son style passait sur Drive, mais la il essaye de faire la meme chose au format serie, on retrouve une ambiance similaire, mais en fait ca ne passe pas du tout. C'est archi mou, l'histoire est confuse et je n'aime pas du tout l'ambiance, la mise en scene et le style. Ca peut peu etre plaire a certains, mais pour moi c'est juste non. J'ai deteste, et ca arrive pas souvent, parce que j'arrive a regarder des series plutots nulle jusqu'au bout, mais la impossible.
Refn s'enferme dans son style, encore ça passait avec Drive et The Neon Demon qui sont très bons, mais sur une série entière, tu satures, ça se prête au long métrage pas au format sérielle. Faut dire que Refn a un sacré melon aussi, y'a un échange entre lui et William Friedkin complètement lunaire
Citation :
Publié par Sayn
Westworld S3, ça se regarde, débauche de moyens avec une prise de risque : ils ont pris conscience que l'arc du Parc était terminé
Alors, spoil épisode s03e01.

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Au vu de la scène post-générique, pas tant que ça !
Naziword pour Maeve et retour à Westworld pour Bernard.
The Outsider j'ai binge ça sans déplaisir même si c'est un énorme copier coller de It à plein de niveaux et que c'est objectivement plein de défauts.
Après c'est du King, on aime ou pas. Le mec depuis le début de sa carrière a les mêmes défauts et les mêmes qualités, on sait donc à quoi s'attendre. Mais je comprends qu'avec le tag HBO et les moyens mis à disposition ça puisse être déconcertant pour certains. La série aurait peut-être été plus à sa place sur FX, Syfy ou AMC.


Pour Refn, j'ai pas encore vu sa série, la flemme, mais jusqu'à présent j'ai aimé tous ses films même si je dois admettre que ceux qui m'avaient le plus marqués étaient ceux de son début de carrière (la trilogie Pusher). Mais bon ça date un peu et pas sûr qu'ils tiennent encore la route. D'autant plus qu'aujourd'hui beaucoup de "jeunes" réal suivent son exemple avec de trop longs films avec des rythmes assez lents et des explosions de violence graphique à des moments clefs. S. Craig Zahler par exemple, un réal qui passionne certaines personnes mais qui pour le coup me laisse totalement de marbre. J'ai pas vu encore Dragged Across Concrete (2h39 lol) mais Bone Tomahawk et surtout Brawl in Cell Block 99 m'avaient tout juste fait lever un sourcil.
J'aime bien aussi Refn, il n'est pas vraiment ce qu'il prétend être, même si quelques fois je trouve son comportement abusé et le personnage détestable, comme la fois ou il a descendu Lars von trier juste pour le plaisir, le type est carrément envieux de ne pas être le meilleur réal Danois vivant, ce sont deux antagonistes, Rfen a embrassé une carrière Américaine florissante avec des tics stylistiques lié à son pays d'adoption, tandis que Lars est très critique sur l'Amérique et son style n'a jamais été influencé par le cinéma US, il reste plutôt l'héritier d'un Bergman, Dreyer ou Tarkovski.

En dehors de ça, son dernier film The Neon Demon a été un excellent moment, comme la plupart de ses productions, il m'a rappelé une version bis d'un Spring Breakers cauchemardesque, mais dans un autre univers.

Concernant S. Craig Zahler j'ai vu Bone Tomahawk, c'était moyen, son dernier, est plutôt bien fichu comme film d'action, l'ambiance y est vraiment crépusculaire c'est une vision de l'Amérique déclinante. Après dans la violence graphique et la gestion du temps (et encore) peut être qu'on retrouve une influence Refnienne, mais en dehors de ça, pas vraiment, Rfen à un univers sombre extrêmement esthétisé (même la violence d'ailleurs), avec une lumière/des couleurs particulières, tandis que Zahler c'est plus crasseux, avec une lumière plus terne.
J'ai regardé le premier épisode de too old to die young hier et j'ai trouvé la photographie somptueuse. Sur un bon écran bien calibré, c'est superbe. Je suppose que vu le rythme, c'est pas une série que tu mates en une journée mais je vais y aller doucement, j'ai le temps.
Citation :
Publié par lndigo
Ces derniers mois seul Fleabag m'a fait rire aux éclats,
Ah ouais quand meme, j'essaye de regarder mais au bout de 5 minutes je dors à poings fermés. C'est d'un ennui ...
Citation :
Publié par .K.
J'aime bien aussi Refn, il n'est pas vraiment ce qu'il prétend être, même si quelques fois je trouve son comportement abusé et le personnage détestable, comme la fois ou il a descendu Lars von trier juste pour le plaisir, le type est carrément envieux de ne pas être le meilleur réal Danois vivant, ce sont deux antagonistes, Rfen a embrassé une carrière Américaine florissante avec des tics stylistiques lié à son pays d'adoption, tandis que Lars est très critique sur l'Amérique et son style n'a jamais été influencé par le cinéma US, il reste plutôt l'héritier d'un Bergman, Dreyer ou Tarkovski.

En dehors de ça, son dernier film The Neon Demon a été un excellent moment, comme la plupart de ses productions, il m'a rappelé une version bis d'un Spring Breakers cauchemardesque, mais dans un autre univers.

Concernant S. Craig Zahler j'ai vu Bone Tomahawk, c'était moyen, son dernier, est plutôt bien fichu comme film d'action, l'ambiance y est vraiment crépusculaire c'est une vision de l'Amérique déclinante. Après dans la violence graphique et la gestion du temps (et encore) peut être qu'on retrouve une influence Refnienne, mais en dehors de ça, pas vraiment, Rfen à un univers sombre extrêmement esthétisé (même la violence d'ailleurs), avec une lumière/des couleurs particulières, tandis que Zahler c'est plus crasseux, avec une lumière plus terne.
Je trouve qu'il se perd un peu Refn quand même, c'est de plus en plus creux et plat ce qu'il fait, après c'est de plus en plus beau aussi mais l'atmosphère de ses premiers films (les pusher) me manquent un peu j'avoue. Dans le genre, j'ai préféré Spring Breakers justement, plus abouti sur tous les plans que TND, Drive ou Only God forgives.

J'ai pas fini Too old to die young, je vais peut être continuer, c'est plutôt joli mais pas foncièrement intéressant.


Citation :
Publié par Selty
Alors, spoil épisode s03e01.

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Au vu de la scène post-générique, pas tant que ça !
Naziword pour Maeve et retour à Westworld pour Bernard.

J'ai zappé les scènes post générique de fin oui... bon à voir ce que ça va donner; c'est vraiment devenu une grosse machine, on sent que c'est le remplaçant de GoT avec Dolores dans le rôle de Daenerys.
J’ai vu les deux premières saisons sur trois de The Norsemen (ou Vikingane : https://www.imdb.com/title/tt5905354/)

Costumes, musiques, décors, au top.
Acteurs intéressants à part le grand méchant que je trouve pénible.
Dialogues pinçants, parfois un peu longuets mais "drôles" dans leur genre, et riches.

Il "faut" avoir vu les séries Vikings et consort pour profiter des différents éléments de parodie, je pense. À part quelques passages, j’ai trouvé ça très bon, avec un humour décalé mi-anglais mi-scandinave, et des situations souvent farfelues et pourtant très graves (pillage, viol, esclavage...).

À mon avis ce n’est pas pour tout le monde, mais c’était clairement pour moi.
Citation :
Publié par Tchey
J’ai vu les deux premières saisons sur trois de The Norsemen (ou Vikingane : https://www.imdb.com/title/tt5905354/)

Costumes, musiques, décors, au top.
Acteurs intéressants à part le grand méchant que je trouve pénible.
Dialogues pinçants, parfois un peu longuets mais "drôles" dans leur genre, et riches.

Il "faut" avoir vu les séries Vikings et consort pour profiter des différents éléments de parodie, je pense. À part quelques passages, j’ai trouvé ça très bon, avec un humour décalé mi-anglais mi-scandinave, et des situations souvent farfelues et pourtant très graves (pillage, viol, esclavage...).

À mon avis ce n’est pas pour tout le monde, mais c’était clairement pour moi.
Je l'ai vu il y a quelques mois et j'avais adoré malgré quelques lourdeurs dans le scénario. J'avais lu que les scènes étaient tournées simultanément en norvégien et en anglais, et on sent que les acteurs prennent du plaisir à tourner en anglais.
Par contre il n'y a que 2 saisons sur Netflix, on peut la voir où la 3ème saison ?
Citation :
Publié par Tchey
J’ai vu les deux premières saisons sur trois de The Norsemen (ou Vikingane : https://www.imdb.com/title/tt5905354/)

Costumes, musiques, décors, au top.
Acteurs intéressants à part le grand méchant que je trouve pénible.
Dialogues pinçants, parfois un peu longuets mais "drôles" dans leur genre, et riches.

Il "faut" avoir vu les séries Vikings et consort pour profiter des différents éléments de parodie, je pense. À part quelques passages, j’ai trouvé ça très bon, avec un humour décalé mi-anglais mi-scandinave, et des situations souvent farfelues et pourtant très graves (pillage, viol, esclavage...).

À mon avis ce n’est pas pour tout le monde, mais c’était clairement pour moi.
pareil agréablement surpris, surtout la qualité des décors pour ce genre de série c'est impressionnant, costume aussi. Franchement on enlève le côté humour, on se croirait dans viking (bon y a pas les bataille) et l'humour bien aussi. Comme tu dis on sent qu'il y a un mixte humour anglais et scandinave.


Pour rester dans le registre série farfelu, y a la série Dirk Gently détective holistique. J'ai découvert ça y a un mois et vraiment j'adore, ça fait vachement penser à Utopia, pas du tout la même histoire, mais l'ambiance et les situations loufoque.

D'ailleurs si vous avez pas encore vu Utopia c'est le moment (vous comprendrez pourquoi en regardant la série).


Sinon même si je suis le seul visiblement, moi j'ai bien aimé The Outsider. Je comprends pas ce désamour....
Les infos n'étant pas suffisamment anxiogènes, j'ai décidé de commencer le visionnage de Years and years, une série présentée comme un Modern Family de la déprime.

Faudrait qu'on se fasse une liste des meilleures séries pour déprimer pendant le confinement.
Citation :
Publié par .K.
Ah ouais la déception de l'année, pourtant j'en disais du bien à ses débuts, mais la fin est un gâchis total. Très vite oublié.
Je vous trouve super dur avec The Outsider , personnellement j'ai fortement apprécié , surtout les 6-7 premiers qui sont très très bons... après effectivement une fois que le surnaturel prend le pas sur l'intrigue policière j'ai eu plus de mal. Mais bon ca reste une bonne mini-série en 10 épisodes de 50min, propre avec un début et une fin
Message supprimé par son auteur.
C'est vraiment pas mal Devs, y'a côté Utopia dans le visuel avec une photo et une BO ultra-soignée, ça se dégoupille bien côté trame, j'ai pas grand chose à lui reprocher.

Sinon je regarde Gomorra en ce moment, je suppose que beaucoup l'ont vu, ça vaut le coup ? Le début de la saison 1 est convaincant en tout cas.
Message supprimé par son auteur.
Gomorra c'est quand même ultra répétitif et les personnages n'ont que deux fonctions : être loyal ou trahir.
En dehors de ça et de leur "épisode spécial" d'avant mort - comme dans beaucoup de séries qui ne se fatiguent pas à écrire des personnages profonds et qui se réveillent au dernier moment pour que tu en aies quelque chose à foutre d'eux - ils sont assez creux.

Mais dans l'ensemble c'est sympa. Les épisodes s'enchainent, c'est fun, rythmé et très "couleurs locales". Y a semble-t-il un vrai travail de recherche.
Après on est souvent dans du grand guignol aussi. Y a plus de morts dans Naples et sa banlieue que dans un pays en guerre.
Il y a une saison 2 de Manhunt.
Pas la même plateforme originale que pour Unabomber mais vient a priori de rejoindre son ainée sur Netflix.

Pas encore vu le résultat (je suis à 10 min du premier épisode) ni regardé de près qui était derrière mais ça fait très opportuniste de voir des gens réutiliser le nom d'une bonne série trois ans plus tard pour raconter l'affaire Richard Jewell à la même période que sortait le flim de Eastwood sur le même sujet.

La "saison 1" étant bonne et le point de vue n'étant probablement pas le même que celui adopté par le flim, du coup je vais regarder. Mais je n'aborde pas la chose de la même façon que pour Unabomber où je découvrais les faits de façon candide. Là, je connais du coup de l'histoire et surtout, que je le veuille ou non, je suis obligé de comparer (du coup, dès les premières secondes, j'ai pas pu m'empêcher de trouver que l'acteur de Richard Jewell était moins bon que dans le flim).
'Tain mais Locke&Key c'est tellement mauvaismauvaismauvais !! Ce massacre :'( Les personnages sont crétins, on ne retrouve même un dixième de l'ambiance et de l'atmosphère qu'il y a dans le comics.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés