L'Agora

[POGNAX] Situation géopolitique au Moyen-Orient : Iran, Arabie Saoudite, Irak...

Répondre
Partager Rechercher
Oh ben merde ils sont pas content parce qu'on se permet des petits dessins potaches de leur prophète mais quand la Chine pratique son génocide tranquille sur les Ouïghours, là d'un coup il y a plus personne. Quel tas d'hypocrites.

J'espère qu'on ne leur cédera pas un pouce et qu'on va continuer à avancer dans la bonne direction.
Et en ce qui me concerne, si on peut réellement couper une bonne fois pour toute l'influence étrangère dans l'Islam en France - et ce genre d'attaque rangée doit nous motiver encore plus pour le faire- on aura fait un tellement grand pas dans la bonne direction pour résoudre le problème que les mecs pourront boycotter autant qu'ils veulent nos produits, on sera 200% gagnants au change.

Dernière modification par ClairObscur ; 25/10/2020 à 01h46.
Citation :
Publié par Tzioup
Non, le mouvement a soutien étatique et institutionnel. Ca dépasse largement la twittosphère.
Les messages que j'ai quote rebondissaient sur celui-ci :
Citation :
Appel au boycott des produits français au Qatar, en Jordanie, aux Emirats, en Turquie et en Arabie Saoudite
Or mettre sur le même plan EAU/AS et Qatar/Turquie(+Iran), c'est faire l'amalgame entre d'un côté un hashtag utilisé sur twitter par des internautes et de l'autre le ministère des affaires étrangères des EAU/AS.

Parce que du coup ça change tout : le mouvement n'est soutenu en fait que par les pays qui promeuvent ouvertement un islam politique (les frères musulmans + la théocratie à l'iranienne).

A l'inverse, l'Arabie Saoudite organise depuis quelques temps un boycott des produits... turcs.
Ils sont surtout soutenus par des pays dont le pouvoir a besoin de prétextes pour tenter de ressouder la population autour d'eux et désigner un "mal", adversaire et ennemi normalement commun vu comment cela est présenté est très facile à réaliser.

Sans incidence aucune, juste de la politique interne au final.
Citation :
Publié par Colsk
Ils sont surtout soutenus par des pays dont le pouvoir a besoin de prétextes pour tenter de ressouder la population autour d'eux et désigner un "mal", adversaire et ennemi normalement commun vu comment cela est présenté est très facile à réaliser.

Sans incidence aucune, juste de la politique interne au final.
Sans incidence aucune, sauf si des Français se font égorger au passage que ce soit sur place ou chez eux. Mais osef, c'est des kouffars.
Il y a quelques temps, l'administration Trump plaçait les Houthis (chiites) sur les liste des organisations terroristes tout en négociant la capitulation américaine face aux Talibans (sunnites).

Biden fait (un peu) l'inverse, en annonçant la fin du soutien américain à la guerre saoudienne au Yemen et en haussant le ton face à la campagne d'assassinats conduite par les Talibans contre les femmes, les journalistes, les profs et autres avocats en Afghanistan.

https://www.bbc.com/news/world-middle-east-55941588

A voir si ça aide à mettre un terme à la guerre au Yemen, ce qui me semble peu probable, et si ça calme les Talibans et leurs alliés pakistanais ce qui me semble pratiquement impossible.
Pour le Yemen: Comme tu le dis, il n'y a pas de bonne reponse des USA. Mais ca fait des décennies que les Americains soutiennent l'AS. Perso, je serais resté sur cette ligne. Si le regime des Saouds tombe ca serait tellement la merde. Ils en ont besoin surtout vu comme les Saoudiens n'ont pas pu faire grand chose au Yemen avec les Houthis qui leur balance tjrs des missiles.

Biden qui resterait pro-AS tout en influençant MBS (fait la paix avec Israel, donne plus de droits etc...) tout en leur vendant des F35 et cie serait a l'avantage des deux camps.

J'ai l'impression que Biden tout en essayant de faire les bon choix va se retrouver a faire pire partout :/
Biden suspend le placement des Houthis sur la liste des organisations terroristes, afin de faciliter l'aide humanitaire et les négociations de paix.

https://www.theguardian.com/world/20...ring-yemen-aid

Quelque chose me dit que les régimes qui ont tout misé sur Trump et ont très probablement financé ses campagnes et/ou contribué à son élection vont au-devant de quelques déconvenues. Pas énormes, hein, les USA sont trop embourbés dans les rets des Saoudiens et des Israéliens pour s'en sortir facilement. Mais sans doute quelques grognements énervés.
Mouais, les houthis ne valent pas franchement beaucoup mieux que les salafistes qu'ils combattent. C'est un peu les champions du monde de l'utilisation d'enfants soldats. Ils se sont aussi fait remarquer en persécutant les derniers juifs vivant encore au Yemen. Et sans compter les détournements d'aide alimentaire.

Globalement c'est bien de remettre en cause la plupart des politiques de Trump mais faut pas aller systématiquement en sens inverse sans réfléchir.

Si Biden croient que les Iraniens et leurs alliés, Hezbollah et Houthis, peuvent être des partenaires comme les autres, il va se faire rouler dans la farine (comme beaucoup avant lui) et il va donner des munitions à ses ennemis.
+1 avec Borh. Biden n'a rien a gagné des Houthis/Axe Iranien. S'il fait les doux yeux a eux, ils vont l'interpréter comme quoi il serait faible et vont continuer l'expansion de l'axe Iranien/Chiite (avec la Russie et le Chine derrière). Il a bien plus a perdre en laissant tomber l'AS et ses alliés du Golfe Persique.

On va se retrouver avec ce paradoxe fou ou avec Trump çà s'est bien calmé a l'international mais avec Biden çà sera le contraire. Je vois d'ici les Houthis/Iraniens qui vont faire les faux-gentils avec Biden qui va se facher une fois qu'il va se retrouver "cocu". Il a tendance a s'énerver/taper du poing sur la table le Biden et j'aime pas trop. Trump, il aboyait sans mordre surtout et vu que tout le monde faisait gaffe, on s'assurait qu'il reste dans son coin.
Citation :
Publié par ShlacK
On va se retrouver avec ce paradoxe fou ou avec Trump çà s'est bien calmé a l'international
Pas vraiment, non : https://www.rfi.fr/fr/moyen-orient/2...en-cisjordanie

Après c'est sur que si par "se calmer" on veut dire que les plus faibles sont tellement méprisés et écrasés qu'on n'entend même plus parler deux, alors peut-être..
https://www.bbc.com/news/world-middle-east-56075528
Pour ceux qui se souviennent de l'enlèvement de la princesse Latifa par l'emir de Dubai, des vidéos viennent d'être publiées par la BBC, du fait de la perte de contact entre la jeune femme et ses amis à l'extérieur.

Peut-être que son père va la foutre dans la prochaine sonde spatiale, histoire d'être sûr.
Le 5 Janvier, constatant un peu en avance (cf la tentative de putch du 6) l'échec de Trump à rempiler, l'Arabie saoudite et ses alliés négociaient la fin du blocus sur le Qatar.

Mais pour ce dernier, l'alerte a été chaude : lâchés par les USA, ils n'ont eu pour seuls soutiens que la Turquie, un peu lointaine, et l'Iran, un peu trop proche. Le constat pour leurs dirigeants est clair : ils n'avaient pas assez de contacts et de protection au sein du Parti Républicain.

Du coup... Ni une ni deux, hop :
https://www.huffingtonpost.fr/entry/...b6c0f82b493e00

Et voici donc Rightly, la filiale d'Al Jazeera aux USA, dévouée à la cause du conservatisme et à faire ami-ami avec Mitch McConnel ou Steve Bannon ou n'importe qui pourra gagner les bonnes grâce de l'Empereur Trump ou du Supreme Leader Cotton si jamais il arrivent au pouvoir.
Les USA sous Biden decident d'attaquer les forces pro-Iraniennes en Syrie

https://www.france24.com/fr/moyen-or...lices-pro-iran

Ha.

1- Il n'attaque pas en Irak comme représailles

2- Il s'aventure dans le bourbier Syrien qui est a toute une autre échelle de conflits a plusieurs niveaux. Jusque la, c'était les Israeliens qui attaquaient de la sorte les milices pro-Iraniennes.

3- Je vous le dis qu'on va regretter Trump , c'était folklorique avec lui au moins.

Oui, je pense que ca risque de dégénérer car autant Trump faisait peur car il était fou, avec Biden, les Iraniens pourraient pousser un peu plus ce jeu.
Le fait que les USA défendent leurs intérêts à coup de bombes ne change pas, qu'ils soient dirigés par un Bush, un Obama, un Trump ou un Biden.
Par contre, selon tous les rapports, il y a une différence. Du jour de l'élection de Trump, la doctrine d'engagement US a changé, et ce sont les pertes civiles qui ont augmenté.
Les services de renseignement Américains viennent de mettre MBS directement en cause dans l’assassinat de Jamal Khashoggi.

Comme prévu, c'est pas exactement le grand amour entre l'administration Biden et MBS. A voir ce que ça va impliquer.
Citation :
Publié par ClairObscur
Comme prévu, c'est pas exactement le grand amour entre l'administration Biden et MBS. A voir ce que ça va impliquer.
Pour l'instant rien. C'est comme avec Bibi : Biden a manifesté son agacement envers le soutien massif qu'Israël et l'Arabie saoudite ont porté à Trump (et à mon avis, qui a du se manifester sous des formes très discutables...), mais sans grandes conséquences.
Citation :
Publié par ClairObscur
Les services de renseignement Américains viennent de mettre MBS directement en cause dans l’assassinat de Jamal Khashoggi.

Comme prévu, c'est pas exactement le grand amour entre l'administration Biden et MBS. A voir ce que ça va impliquer.
Pour le moment, ça :
https://www.rts.ch/info/monde/120130...etatsunis.html

Citation :
Face à ces critiques, l'administration de Joe Biden a assuré vouloir "recalibrer" les relations avec l'Arabie saoudite pour éviter qu'un tel meurtre ne puisse se reproduire. "Nous pensons que nous pouvons davantage influencer ce partenariat avec un recalibrage plutôt qu'avec une rupture", a insisté le département d'Etat.

La Maison Blanche a une nouvelle fois invoqué une règle non écrite selon laquelle les Etats-Unis ne sanctionnent pas les dirigeants de pays avec lesquels ils entretiennent des relations diplomatiques. Pressée de questions, la porte-parole de la présidence Jen Psaki a assuré de manière vague que le pays se réservait le droit de sanctionner, à l'avenir, le prince héritier si cela s'avérait nécessaire.
https://www.theguardian.com/world/20...i-investigator

Citation :
Senior official twice threatened to have Agnès Callamard ‘taken care of’ in meeting with UN colleagues in Geneva in January 2020

Ah, les Saoudiens... Forcément, une nana qui enquête sur les crimes de leurs princes et qui porte pas le voile et qui est mandatée par l'ONU, ça les met en transe.

Je me demande ce que nos VRP en matos à tuer des Yéménites en pensent.
Vous croyiez que c'était terminé ?

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/p...ncais-20210412

Nouvelles émeutes antifrançaises au Pakistan. Le fils du taré mort du covid suite aux manifestations géantes de l'automne dernier exige l'expulsion de l'ambassadeur de France. Oui, toujours cette histoire de caricatures... Bref, il a été arrêté il y a quelques jours et depuis le parti terroriste qu'il dirige, le TLP, essaie de bloquer Lahore.

Bref, mine de rien, l'avantage du confinement c'est que ça diminue les risques d'attentat en France. Un coup de chance que ça tombe pendant le ramadan, période usuellement propices à l'excitation des islamistes.
Perso, je suis surtout l'evolution de la situation Iran vs les autres. Entre les Israeliens qui hackent leur reacteur nucleaire et les Houthis qui balancent encore une fois des drones sur les centrales petroliens Saoudiens , ca ne finit pas. A voir qui va vraiment s'enerver en premier ou bien si on arrivera a calmer la situation (ce dont je doute actuellement)
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés