L'Agora

[POGNAX] Situation géopolitique au Moyen-Orient : Iran, Arabie Saoudite, Irak...

Répondre
Partager Rechercher
Au passage le coronavirus couvre le nouveau chapitre du duel Iran-USA en Irak.

Recemmment: 2 soldats américains et 1 UK sont morts en Irak apres des lancers de roquette de milices prio-iranienne. Les américains ont répondu tuant plusieurs miliciens. Les Iraniens via leur ministre des AE ont evoqué leur colere face aux tirs des américains. Du coup les milices ont re-balancé des roquette sur cette même base le soir. Les américains ont alors dit que toutes les réponses sont possible désormais.

Voilà où nous en sommes, retours au Coronavirus.
En même temps les US sont officiellement des intrus dans le pays et sont désormais là contre l'accord du gouvernement Irakien.

Et vu qu'ils ont poussé certains chefs de milice comme Sadr -qui normalement sont très loin de voir l'influence Iranienne d'in bon oeil- à mettre de côté la question Iranienne pour se concentrer sur la question US, ils vont déguster de partout.
Oh sans doute. Sadr est un personnage controversé en général, radical et imprévisible. Mais le fait est qu'il contrôle la milice la plus puissante et la plus organisée du pays et que jusqu'ici il s'opposait à l'influence Iranienne.

Après les conneries de Trump, les américains se sont fait pleins de nouveaux ennemis dans le coin. Et ont est reparti pour un nouveau cycle d'attaque, représailles, attaque qui créer un cercle sans fin.

Et en plus il y a maintenant la Russie dans l'équation qui aimerait bien étendre son influence en Irak. Après tout, la nature à horreur du vide.
Sadr a toujours été anti-américain, s'il avait diminué la pression sur les USA c'est parce qu'il avait peur que les iraniens en profitent pour renforcer encore plus leur emprise sur l'Irak. Si Sadr en revient à ses premiers amours anti-USA, c'est parce que l'Iran est considérablement affaibli, entre la pression économique, les erreurs du régime, la chute du prix du pétrole et le coronavirus...
Imo peu importe aux USA de perdre de l'influence sur l'Irak, si l'Irak redevient souverainiste ça leur ira très bien. Ils vont se contenter de conserver des liens fort avec les Kurdes Irakiens ça aura un bien meilleur rapport efficacité/prix.

A côté de ça, ça s'est bien fritté entre Turquie/Syrie+Russie ce qui a permis aux américains de renouer, en bon pragmatique anglo-saxon, le lien avec la Turquie.
Aujourd'hui même, il semblerait que l'Arabie Saoudite vienne de passer un deal pour fournir du pétrole pas cher à la Biélorussie juste pour faire chier les russes. Manifestement l'OPEC+ est mort.

L'objectif des USA, c'est d'affaiblir/contenir Russie/Iran/(Chine mais bon elle est relativement absente du Moyen-Orient) : et bah franchement le résultat est plutôt bon dans cette région là.
C'est d'autant plus surprenant que la stratégie de l'administration Trump était pour la moins... confuse (pour être gentil).

Le vrai échec, c'est celui de George W. Bush : la tentative de "state building" en Irak/Afghanistan est un fiasco total aussi foireux que coûteux.
Est-ce que Trump est l'auteur d'une nouvelle doctrine lumineuse et moderne pour les positions américaines dans le Moyen-Orient ? Certainement pas…
Mais il faut bien reconnaître qu'il est surtout en train de payer les pots cassés de Bush (Irak/Afghanistan) et d'Obama (sur la Syrie qui est devenu un bon levier Russe/Iranien).

Dernière modification par Sang-blaireau ; 15/03/2020 à 00h20.
Citation :
Publié par Sang-blaireau
Mais il faut bien reconnaître qu'il est surtout en train de payer les pots cassés de Bush (Irak/Afghanistan) et d'Obama (sur la Syrie qui est devenu un bon levier Russe/Iranien).
Bonne reponse et ouais. On charie tjrs Bush Jr mais Obama en Syrie et le printemps arabe fut un grand desastre. En fait,Trump est plus apte a se comporter comme le monde arabe l'espere que Bush qui n'a rien compris et Obama en mode bisounours dans le moyen orient.
Citation :
Publié par Sang-blaireau
Sadr a toujours été anti-américain, s'il avait diminué la pression sur les USA c'est parce qu'il avait peur que les iraniens en profitent pour renforcer encore plus leur emprise sur l'Irak. Si Sadr en revient à ses premiers amours anti-USA, c'est parce que l'Iran est considérablement affaibli, entre la pression économique, les erreurs du régime, la chute du prix du pétrole et le coronavirus...
Imo peu importe aux USA de perdre de l'influence sur l'Irak, si l'Irak redevient souverainiste ça leur ira très bien. Ils vont se contenter de conserver des liens fort avec les Kurdes Irakiens ça aura un bien meilleur rapport efficacité/prix.

A côté de ça, ça s'est bien fritté entre Turquie/Syrie+Russie ce qui a permis aux américains de renouer, en bon pragmatique anglo-saxon, le lien avec la Turquie.
Aujourd'hui même, il semblerait que l'Arabie Saoudite vienne de passer un deal pour fournir du pétrole pas cher à la Biélorussie juste pour faire chier les russes. Manifestement l'OPEC+ est mort.

L'objectif des USA, c'est d'affaiblir/contenir Russie/Iran/(Chine mais bon elle est relativement absente du Moyen-Orient) : et bah franchement le résultat est plutôt bon dans cette région là.
C'est d'autant plus surprenant que la stratégie de l'administration Trump était pour la moins... confuse (pour être gentil).

Le vrai échec, c'est celui de George W. Bush : la tentative de "state building" en Irak/Afghanistan est un fiasco total aussi foireux que coûteux.
Est-ce que Trump est l'auteur d'une nouvelle doctrine lumineuse et moderne pour les positions américaines dans le Moyen-Orient ? Certainement pas…
Mais il faut bien reconnaître qu'il est surtout en train de payer les pots cassés de Bush (Irak/Afghanistan) et d'Obama (sur la Syrie qui est devenu un bon levier Russe/Iranien).
Mouais je suis pas certain que politiquement ce soit très tenable pour les américains de commencer à perdre des soldats toutes les semaines là bas.
Quand à renouer des "liens forts" avec les Kurdes.. seulement quelques mois après les avoir poignardé dans le dos en Syrie va y avoir du boulot.

Et pour ce qui est d'affaiblir ou de contenir la Russie ça parait plutôt mal barré que ce soit en Syrie ou ailleurs. A ce stade c'est Poutine qui fait la pluie et le beau temps dans la région. Faut dire qu'il a eu les coudées bien franches
ceux don't l'influence se réduit comme peau de chagrin dans le coin ce sont bien les US. Dont non seulement la parole ne vaut plus rien mais qui en plus sont en train de devenir un partenaire schizophrène vu qu'une administration peut très bien démanteler tout ce qu'à fait la précédente. Pour un leader, formuler des plans à long terme avec les US c'est en train de devenir compliqué. Et pas seulement au MO.
Des Iraniens ont fait une vidéo youtube pour s'essayer aux effets spéciaux :

Ils y mettent en scène une averse d'aubergines.

Hop, ni une ni deux : ils ont été arrêté et emprisonnés. Motif ? Toute tête qui dépasse sera tranchée.
Comme les USA ont validé l'assassinat de Qashogi par les Saoudiens, que les assassinats en série d'opposants par les services russes en Europe n'ont au final que peu de conséquences, que le Chine procède régulièrement à des enlèvements et prise d'otage sans avoir à en souffrir, que les services turcs ont pu eux aussi assassiner peinard en plein Paris, les dictateurs se sont passés le mot.

Et du coup, c'est au tour du Pakistan de s'y mettre, en Suède cette fois-ci.
https://www.theguardian.com/world/20...sing-in-sweden
Et hop, disparu le journaliste qui avait obtenu l'asile.
Une mini série style Narcos en cachette qui se déroule actuellement au Liban:

Un certain M.Fakhoury. ancien membre de l'ALS (armée du Liban-sud pro-Israel a l'époque, jusqu'en l'an 2000) retourne au Liban car il a le cancer et qu'il est devenu americain depuis donc il se dit qu'on lui fera rien une fois au Liban.

Malgre une pseudo-amnistie pour les anciens membres de l'ALS, celui-ci, apparemment était un tortionnaire connu.

Le gouvernement Libanais étant pro-hezbollah , l'arrête pour le juger.

Les américains disent nope.

Ils arrivent a un accord avec le gouvernement Libanais et il s'envole via helicoptere via l'ambassade des USA hors du Liban , libre.

(et apparemment une personne en prison en Iran est libérée le jour même, j'imagine qu'il faisait partie du deal. Qu'est-ce qu'ils ont donne aux Iraniens en retours? je ne sais pas)

Mais , au Liban, pas content, un autre ancien membre de l'ALS , un autre cadre, qui vivait tranquillement depuis l'an 2000 se fait assassiner le jour suivant comme "lot de consolation"

On pensait que c'était fini.

Nope, vengeance, un cadre du Hezbollah se fait assassiner dans les derniers 24hrs au Liban Sud.

*pop corn* et lien: http://www.naharnet.com/stories/en/2...uthern-lebanon (les coms te montre la fracture pro- vs anti-hezbollah au Liban, mais au moins, ils peuvent s'exprimer assez librement sur ce site)
les US retirent certaines forces d'Arabie Saoudite, peut-être en représailles concernant leur "différend pétrolier" ( cf les tankers saoudiens près des cotes US pour faire chuter le WTI)

https://apnews.com/2f2a7fd8afa0faf06edbf9a12c063c60


trad google

Citation :
Les États-Unis retirent deux batteries de missiles Patriot et des avions de chasse d'Arabie saoudite, a déclaré jeudi un responsable américain, au milieu des tensions entre le royaume et l'administration Trump au sujet de la production de pétrole.

Le responsable a déclaré que la décision supprimait deux batteries qui gardaient des installations pétrolières en Arabie saoudite, mais laissait deux batteries Patriot à la base aérienne de Prince Sultan dans le désert saoudien, ainsi que d'autres systèmes de défense aérienne et des chasseurs à réaction.

La décision réduit la présence américaine en Arabie saoudite quelques mois seulement après que le Pentagone a commencé une opération militaire là-bas pour contrer les menaces de l'Iran. Environ 300 soldats qui emploient les deux batteries devraient également quitter l'Arabie saoudite, selon le responsable, qui a parlé sous couvert d'anonymat pour discuter d'opérations militaires sensibles.

Cette décision intervient alors que les États-Unis ont envoyé des systèmes Patriot en Irak pour protéger les troupes américaines et alliées là-bas, qui ont été attaquées par un missile iranien plus tôt cette année. L'Armée de terre possède un nombre limité de systèmes, et ils doivent systématiquement être ramenés à la maison pour des mises à niveau.
Deux autres batteries Patriot qui se trouvent dans la région du Moyen-Orient se dirigent également vers les États-Unis, dans le cadre d'un redéploiement prévu pour la maintenance et les mises à niveau.
Il n'est pas clair, cependant, si le différend pétrolier en cours ou la lutte pour morceler les systèmes Patriot tant convoités a été le facteur clé dans la décision américaine de retirer les systèmes du royaume.
Les conséquences économiques dans les petro-monarchies vont être assez élevée. L'austérité commence.

L'Arabie Saoudite vient de supprimer l'allocation universelle créer pour garantir la paix sociale et éviter les problèmes liés à l'enrichissement démesuré d'une caste de la population. Ils vont aussi tripler la TVA. Ça va faire drôle aux Saoudiens les moins fortunés de devoir aller bosser.

https://www.capital.fr/entreprises-m...va-1369611?amp
Citation :
Publié par Huychi
Les conséquences économiques dans les petro-monarchies vont être assez élevée. L'austérité commence.

L'Arabie Saoudite vient de supprimer l'allocation universelle créer pour garantir la paix sociale et éviter les problèmes liés à l'enrichissement démesuré d'une caste de la population. Ils vont aussi tripler la TVA. Ça va faire drôle aux Saoudiens les moins fortunés de devoir aller bosser.

https://www.capital.fr/entreprises-m...va-1369611?amp
Je suis pas sûr que l'AS va faire long feu, parti comme c'est.
Citation :
Publié par Huychi
Les conséquences économiques dans les petro-monarchies vont être assez élevée. L'austérité commence.

L'Arabie Saoudite vient de supprimer l'allocation universelle créer pour garantir la paix sociale et éviter les problèmes liés à l'enrichissement démesuré d'une caste de la population. Ils vont aussi tripler la TVA. Ça va faire drôle aux Saoudiens les moins fortunés de devoir aller bosser.

https://www.capital.fr/entreprises-m...va-1369611?amp
Bah il y a deux situations très différentes. Les pays qui se reposent fortement sur le pétrole mais qui n'ont pas de réserves financières (Nigeria/Algérie/Angola/Venezuela/Iran) qui sont vraiment dans la merde sur le court terme et les pays du Golfe qui ont des réserves financières considérables mais qui commence à s'inquiéter de ce qui va se passer sur le moyen/long terme quand ils n'auront plus de pétrole d'aussi bonne facture à vendre (très peu coûteux à extraire), voire plus de pétrole du tout.

L'AS est surtout en train de tenter de se réformer structurellement en faisant genre "suppression des alloc, c'est à cause du coronavirus, désolé " sans trop dé-légitimer la monarchie. Le truc c'est que supprimer les prestations sociales, ça ne reconstruit pas l'économie comme par magie et j'ai des doutes sur les compétences du gouvernement en la matière. Déjà qu'ils ont du mal à faire des choses simples… Sans parler des nombreux jeunes oisifs qui sont relativement bon à rien, d'autant plus que les universités saoudiennes sont très mauvaises : je doute que ça devienne une masse économiquement dynamique du jour au lendemain.

Imo d'ici quelques mois les saoudiens vont montrer des signes de révoltes et le pouvoir va rouvrir les vannes aussitôt… retour à la case départ.

Edit : une analyse de la situation : https://www.lopinion.fr/edition/inte...nomique-216179
Les Talibans, ou ceux d'entre eux qui ont rejoint Daesh, ont encore montré leur humanité en attaquant une maternité de MSF et des funérailles.
https://www.theguardian.com/world/20...ans-frontieres
A leur tableau de chasse deux nouveaux-nés et plusieurs femmes ayant tout juste accouchées et des infirmières ainsi que 24 autres personnes lors de funérailles.

Le pourquoi de ces attaques ? Les cibles étaient des Hazaras, que les Talibans avaient entrepris de génocider lorsqu'ils étaient au pouvoir avant d'être interrompus par les Américains en 2001.
Les Hazaras présentent plusieurs crimes impardonnables aux yeux des Talibans :
- c'est une minorité ethnique non-pashtouns
- ils sont Chiites
- ils sont nettement plus éduqués et libéraux que les Pashtouns

Les attaques les visant se multiplient et donnent une idée de ce qu'il adviendra dès que les Talibans et leurs alliés/ennemis de Daesh auront repris le pouvoir.
Le problème de l'AS c'est qu'en dehors du pétrole, ils n'ont quasiment rien à vendre au reste du monde. Or ils ont probablement déjà passé le pic de leur production. Avec une population habituée pour une bonne partie à un niveau de vie élevé, m'est avis que ça va faire du vilain niveau stabilité et cohésion du Royaume dans les prochaines années, au vu la chute vertigineuse qui les attend. Le tout avec une dynastie dirigeante au pouvoir qui a transformé la corruption et l’incompétence en une forme d'art.

Perso je miserais par un kopeck sur l'avenir de ce pays.

Dernière modification par ClairObscur ; 13/05/2020 à 14h41.
Citation :
Publié par Sang-blaireau
L'AS est surtout en train de tenter de se réformer structurellement en faisant genre "suppression des alloc, c'est à cause du coronavirus, désolé " sans trop dé-légitimer la monarchie. Le truc c'est que supprimer les prestations sociales, ça ne reconstruit pas l'économie comme par magie et j'ai des doutes sur les compétences du gouvernement en la matière. Déjà qu'ils ont du mal à faire des choses simples… Sans parler des nombreux jeunes oisifs qui sont relativement bon à rien, d'autant plus que les universités saoudiennes sont très mauvaises : je doute que ça devienne une masse économiquement dynamique du jour au lendemain.
Les allocs c'était tout nouveau non ?
Citation :
Publié par Quint`
Les allocs c'était tout nouveau non ?
Qu'est-ce que t'entends par "tout nouveau" ? L'allocation universelle de l'AS date du 1er janvier 2018 donc c'est effectivement pas très vieux mais c'est pré-coronavirus.

Mais cette allocation avait été crée pour faire baisser la colère de la classe populaire saoudienne qui s'était faite giflée par l'inflation : le pouvoir saoudien inonde sa population de billet dès qu'il sent que ça chauffe pour ses fesses.

Supprimer cette allocation ça permet de prendre la température parce que ce qui est réellement visé, c'est bien le système rentier, clientéliste sur lequel repose la société saoudienne. (si ça passe ils vont essayer d'aller plus loin)
Par exemple ce que chez nous on appelle "emploi fictif" ou "pénélope fillon", chez eux ça s'appelle un fonctionnaire et ça concerne plus ou moins 70% des saoudiens (je parle des "vrais" saoudiens de nationalité saoudienne, pas des immigrés pakistanais, indiens, etc) : les responsables étaient en sueur pendant les révoltes arabes en 2011 donc ils ont embauché à tour de bras pour calmer les gens (alors que le secteur public était déjà corpulent).

J'ai retrouvé un article de 2017 à lire pour comparer : https://www.liberation.fr/planete/20...30-ans_1578613
A l'époque, ils ont tenté de réduire une partie des "subventions", ça a tourné au fiasco et le pouvoir saoudien a fait marche arrière. L'article est très symptomatique du malaise des jeunes saoudiens (qui sont une écrasante partie de la population), c'est un peuple de cocotte-minute.

Et après on nous dit que la France est un pays difficile à réformer…

Dernière modification par Sang-blaireau ; 13/05/2020 à 14h43.
C'est ballot pour l'AS, pour compenser la baisse des revenus à venir du pétrole ils misaient à fond sur le tourismes avec leur plan AS 2030 je crois bien? Et bing le virus de Wuhan se pointe, la demande de pétrole chute et MBS en rajoute en la jouant à celui qui a la plus grosse et fait exploser les cours du pétrole et en prime pour au moins plusieurs années le secteur touriste va morfler. Bingo double combo.
La bonne nouvelle dans tout ça, c'est qu'ils vont avoir moins d'argent pour emmerder le monde entier avec leur influence à coup de pétro dollar.
Citation :
Publié par Thesith
C'est ballot pour l'AS, pour compenser la baisse des revenus à venir du pétrole ils misaient à fond sur le tourismes avec leur plan AS 2030 je crois bien?
A fond sur le tourisme c'est un peu exagéré, ils essaient de se diversifier dans tout ce qu'ils peuvent. Mais le tourisme est très mis en avant pour… attirer des touristes.

Citation :
Publié par Thesith
Et bing le virus de Wuhan se pointe, la demande de pétrole chute et MBS en rajoute en la jouant à celui qui a la plus grosse et fait exploser les cours du pétrole et en prime pour au moins plusieurs années le secteur touriste va morfler. Bingo double combo.
MBS a plutôt gagné sa "guerre" du pétrole, c'était un joli coup pour rappeler à tout le monde qui c'est le papa du pétrole. C'est la Russie qui a complètement sous-estimé le coronavirus et la volonté des Saoudiens de jouer à celui qui va s'arrêter le dernier en fonçant à pleine vitesse dans un mur.
C'était relativement prévisible, le problème économique de l'AS est structurel et non pas conjoncturel, ils peuvent se permettre de jouer au con sur une courte période même s'ils ont de béantes faiblesses sur le long terme.

Citation :
Publié par Thesith
La bonne nouvelle dans tout ça, c'est qu'ils vont avoir moins d'argent pour emmerder le monde entier avec leur influence à coup de pétro dollar.
Bah honnêtement je ne sais même pas si on peut vraiment s'en réjouir. Qu'est-ce qui va se passer s'ils arrêtent d'arroser les très fragiles pays arabes ? Par exemple le Liban est en train de sombrer dans la faillite (voire la guerre civile ?) : ça aurait arrangé tout le monde que l'AS paie pour calmer les choses…

Le Liban ça reste petit et sans doute pas si important. Mais si on regarde l'Algérie : le nouveau président cherche du soutien économique auprès de Chine/Russie/Pays du Golfe (des alliances très classiques pour les dictateurs moustachus d'Algérie). Bah quand on voit la situation de la Russie et de l'AS, j'ai un peu peur que l'Algérie se retrouve en tête-à-tête avec la Chine : ça va être une catastrophe ils vont se faire bouffer. Inquiétude relativement similaire pour l'Egypte, même s'ils ont quand même plus de partenaires actuellement, on ne sait pas comment ça peut tourner si le pays fait faillite.

Edit : j'ai manqué de le placer dans mon dernier paragraphe, je voulais aussi faire référence au risque terroriste : un nouvel Etat islamique ou des milices chiites.

Dernière modification par Sang-blaireau ; 13/05/2020 à 18h52.
Citation :
Publié par Sang-blaireau
Qu'est-ce que t'entends par "tout nouveau" ? L'allocation universelle de l'AS date du 1er janvier 2018 donc c'est effectivement pas très vieux mais c'est pré-coronavirus.
Oui c'est ce que j'entendais par là. C'est juste que ta formulation me donnait l'impression que tu pouvais sous-entendre qu'ils revenaient sur un acquis très ancien. Mais c'est sûr que ça change rien à la problématique de fond.
Ah voila quelque chose qui est bien, le pardon finalement c'est possible :
https://www.lemonde.fr/international...0503_3210.html

Mais cela dépend pour qui et comment.

Et certains disent que la France est un pays limite, j'imagine si on obtenait le pardon des parents ou enfants de victime d'un abus policier qui annulait la sentence et la condamnation.

Deuxième remarque, contrairement à ce qu'on lit souvent le wahabisme (et le mot a son importance) peut être miséricordieux également, assassinez quelqu'un va être pardonné mais déplaire au pouvoir va maintenir le fouet ou la mort.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés