L'Agora

[POGNAX] Situation géopolitique au Moyen-Orient : Iran, Arabie Saoudite, Irak...

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par blackbird
Ouais .. cela doit faire plus de cinquante ans que des gens pensent qu'ils vont au devant d'une grosse conflagration.
Je crois au contraire que les grandes puissances ont un sens aigu du danger et que c'est là une très bonne chose.
.
Peut être qu'il faudrait que ça pète justement... Cela permettrait de mettre fin à se bordel une fois pour toute...
Citation :
Publié par blackbird
Non, je ne la sens pas.

Les véritables dangers de confrontation majeure existent dans les zones où les superpuissances seraient susceptibles de se faire face. Et les USA sont les alliés indéfectibles d'Israël. Donc même si il y a quelques avions israéliens abattus dans le ciel de la Syrie, cela ne les engagera pas directement. Ils n'ont d'ailleurs aucun intérêt à ce que cela se produise.
Tu devrais la sentir car les Israélien eux je garantie qu'ils doivent la prendre au sérieux à en croire l'article.
Citation :
Publié par Marnot
Qui d'autres? La Syrie est un énorme bordel. C'est aussi encore le chaos la bas. Rien n'interdit à un groupe quelconque d'utiliser un arsenal récupérer.

Donc oui le conditionnel est de rigueur.

Il ne faut pas oublier qu3 la France et les USA ont livrés et armé des terroristes la bas. Donc comment faire confiance à la moindre infos venus de ces pays ?
En gros difficile d'avoir une infos fiable.
Non mais les informations du style, ce sont les rebelles, c'est un peu pour les gogos.
On sait que la Syrie a acheté des stocks d'armes à la Corée du Nord via la Russie. Et ça c'est avéré.
Qu'il utilise ses mêmes armes sur ses opposants ne serait pas étonnant du tout...

Ensuite de mémoire, ce que tu dis est en partie faux, la France, les USA ont armés les opposants dont l'ASL mais il se trouve que certaines factions de l'ASL sont à rapprocher de terroriste, comme Al Nosra. Parce que tout n'est pas noir ou blanc. Il n'y a pas d'un côté les gentils et de l'autre les méchants. Le but était de se débarrasser de Bachar donc on a pris tous ces opposants de l'époque. C'est un peu malhonnête que présenter cela ainsi que tu sais que c'est beaucoup plus compliqué que cela.

Par contre niveau arme chimique, il n'y a jamais eu que le régime en place pour en utiliser...
Citation :
Publié par Keydan
Tu devrais la sentir car les Israélien eux je garantie qu'ils doivent la prendre au sérieux à en croire l'article.
Vous y voyez ce que vous avez envie d'y voir. C'est le retrait des troupes américaines de Syrie qui préoccupe les Israéliens.

Et pour ce qui est de la Syrie, il y avait un accord tacite avec les Russes qui permettait à l'aviation israélienne d'agir sans rencontrer de résistance. Mais c'est tout. Si des appareils israéliens se font abattre dans le ciel syrien, tout le monde dira qu'ils n'avaient rien à y faire.
Citation :
Publié par Aeristh
Peut être qu'il faudrait que ça pète justement... Cela permettrait de mettre fin à se bordel une fois pour toute...
Mettre fin? Malheureusement on parle du MO là, le carrefour stratégique entre grandes puissances dans un monde de plus en plus tendu et de plus en plus multipolaire.
Autant dire que le sang va continuer à couler pour longtemps là bas.

Et si ça pète vraiment en mode énervé avec tout ce joli monde qui se met joyeusement sur la gueule on sera bien plus proche du début de ce bordel que de la fin imho.
Citation :
Publié par Episkey
Ben pourtant, dans cette région, c'est échec critique sur échec critique et ce quel que soit le parti
Ouais .. je veux simplement dire que la géopolitique ne se résume pas "à donner des baffes" aux uns et aux autres. C'est une affaire d'intérêts avant tout.
Citation :
Publié par blackbird
Ouais .. je veux simplement dire que la géopolitique ne se résume pas "à donner des baffes" aux uns et aux autres. C'est une affaire d'intérêts avant tout.

C'est justement parce que c'est des affaires d'intérêts que ça fini par "se donner des baffes" ^^
On parlait de confrontation majeure entre grandes puissances.

Dans cette région tout tourne en boucle autour de deux ou trois axes. Le conflit israélo-palestinien, l'antagonisme entre Saoudiens et Iraniens et enfin le pétrole. Cela ne date pas d'hier.

Aujourd'hui seul un réengagement des Américains dans la région pourrait inquiéter. Et je ne parle pas de la poignée de soldats qu'ils maintiennent en Syrie, mais d'un engagement massif et dans la durée.

Mais si on veut se faire des films en attendant, il y a de quoi faire.

ps : vous transformez la géopolitique en théâtre guignol
Citation :
Publié par blackbird
On parlait de confrontation majeure entre grandes puissances.

Dans cette région tout tourne en boucle autour de deux ou trois axes. Le conflit israélo-palestinien, l'antagonisme entre Saoudiens et Iraniens et enfin le pétrole. Cela ne date pas d'hier.

Aujourd'hui seul un réengagement des Américains dans la région pourrait inquiéter. Et je ne parle pas de la poignée de soldats qu'ils maintiennent en Syrie, mais d'un engagement massif et dans la durée.

Mais si on veut se faire des films en attendant, il y a de quoi faire.

ps : vous transformez la géopolitique en théâtre guignol
C'est toi qui parlais de confrontation majeur la je parlais juste de représailles de la Russie contre Israël.
C'est ClairObscur qui parlait de conflagration :

"C'était déjà pittoresque dans la région mais là je sens qu'on va au devant d'une grosse conflagration. Et pas forcément juste en Syrie, mais plus généralement."

Et pour ce qui est de ces représailles, je crois avoir répondu.
Citation :
Publié par blackbird
On parlait de confrontation majeure entre grandes puissances.

Dans cette région tout tourne en boucle autour de deux ou trois axes. Le conflit israélo-palestinien, l'antagonisme entre Saoudiens et Iraniens et enfin le pétrole. Cela ne date pas d'hier.

Aujourd'hui seul un réengagement des Américains dans la région pourrait inquiéter. Et je ne parle pas de la poignée de soldats qu'ils maintiennent en Syrie, mais d'un engagement massif et dans la durée.

Mais si on veut se faire des films en attendant, il y a de quoi faire.

ps : vous transformez la géopolitique en théâtre guignol
Ouais enfin on peut très bien avoir une conflagration majeure dans la région sans pour autant avoir des troupes Américaines et Russes qui se tirent directement dessus et le début de la 3 ème. J'ose l'espérer parce qu'alors ce qui se passe au MO deviendra très vite le dernier de nos soucis.

Mais sans arriver à ces extrêmes, une guerre ouverte entre l'Iran et une alliance Arabie Saoudite Israel est tout à fait envisageable.Ce qui reviendrait à une guerre parallèle de proxy entre les US et les Russes, comme au bon vieux temps de la guerre froide.
Et vu la gueule de la situation en Syrie et la Turquie, les chances que les choses dégénèrent vite dans toute la région sont plutôt très élevées si ça arrive.
Il y a des questions d'échelle. La guerre en Syrie n'est pas considérée comme un conflit de haute intensité par exemple.

Donc si vous envisagez un conflit direct entre Saoudiens et Iraniens, il ne le sera pas plus, faute de moyens. Je vois mal les troupes iraniennes déferler dans le désert et encore plus les Saoudiens en sens inverse.

Une guerre frontale et assumée entre les Américains et les Iraniens pourrait être dangereuse par contre, et cela surtout parce que les Américains auraient les moyens de la mener. Mais cela serait une entreprise bien plus périlleuse que la guerre de 2003 en Irak et elle aurait de fortes répercussions sur le plan international. De plus tout ce qui se passe dans la région du Golfe Persique a un impact géostratégique. Une pure folie donc.
.

Dernière modification par blackbird ; 09/04/2018 à 17h32.
Citation :
Publié par Gratiano
Non mais les informations du style, ce sont les rebelles, c'est un peu pour les gogos.
On sait que la Syrie a acheté des stocks d'armes à la Corée du Nord via la Russie. Et ça c'est avéré.
Qu'il utilise ses mêmes armes sur ses opposants ne serait pas étonnant du tout...

Ensuite de mémoire, ce que tu dis est en partie faux, la France, les USA ont armés les opposants dont l'ASL mais il se trouve que certaines factions de l'ASL sont à rapprocher de terroriste, comme Al Nosra. Parce que tout n'est pas noir ou blanc. Il n'y a pas d'un côté les gentils et de l'autre les méchants. Le but était de se débarrasser de Bachar donc on a pris tous ces opposants de l'époque. C'est un peu malhonnête que présenter cela ainsi que tu sais que c'est beaucoup plus compliqué que cela.

Par contre niveau arme chimique, il n'y a jamais eu que le régime en place pour en utiliser...
Le but c'est de se débarrasser de Bachar? De quel droit ? Ça donne le droit d'armer les opposants?
C'est ILLÉGAL. Qu'il soit lié à L'islam ou pas. Et nous savons maintenant que des le début du conflit les principaux moteurs de la rébellions étaient islamiques.

Donc arrête. Et de quel droit maintenant on irait faire la leçon à Bachar même si c'était lui qui utilisais des armes interdites ? L'occident à tenter illégalement de le faire tomber. Lui son gouvernement et en raison de cette aide illégal il y a eu de nombreux morts.

Donc à lui de faire ce qu'il faut pour ramener de l'ordre.
Et s'il gaz des islamistes ça en fera moins qui viendront visiter le bataclan, saint Michel. Un supermarché ou tuer nos flics.

Toujours à donner des leçons de moral alors qu'on devrait mettre en prison Obama et Hollande...
C'est intéressant de s'apercevoir comment de gens éduqués et qui suivent l'actualité se trouvent à reprendre les éléments de langage décidés il y a quelques années par le quai d'Orsay et repris benoîtement par les journalistes, puis donc ici.

On parle de régime syrien, alors qu'il s'agit du gouvernement syrien.
On parle de l'armée de Bashar, alors qu'il s'agit de l'Armée Arabe Syrienne.
Citation :
Publié par Attel Malagate
C'est intéressant de s'apercevoir comment de gens éduqués et qui suivent l'actualité se trouvent à reprendre les éléments de langage décidés il y a quelques années par le quai d'Orsay et repris benoîtement par les journalistes, puis donc ici.

On parle de régime syrien, alors qu'il s'agit du gouvernement syrien.
On parle de l'armée de Bashar, alors qu'il s'agit de l'Armée Arabe Syrienne.
Oui on prépare l'opinion. La Chine c'est le gouvernement. Et oui nous ouvrons moins notre grand gueule avec la Chine.
Assad, c'est plus de 300 000 morts, dont presque 1/3 dans les prisons du régime. Tortures, viols collectifs, gaz, barils d'explosif etc. Les réfugiés syrien ne fuient pas Daesh, ils fuient Assad. [Modéré par Episkey :] Assad [Modéré par Episkey :], j'espère de tout coeur qu'il finira un jour comme Mussolini. Une de mes élèves a été violée en Syrie par sa soldatesque, dans le cadre de la politique de répression tout azimut qu'il dirige contre les populations civiles dans les zones "rebelles". Elle est vivante, elle n'a pas été gazée, elle s'en sort "bien". Sauf quand elle est prise par des crises d'angoisse en plein cours.

Dernière modification par Episkey ; 09/04/2018 à 21h03.
Message supprimé par son auteur.

[Modéré par Episkey :]
Mais il n'aurait jamais balance de baril explosif si nous n'avions pas avec nos copains entraîner, armer, laisser faire daech en évitant de le bombarder les premières années du conflit.

Donc oui cette petite elle a aussi souffert grâce à ton Obama et Hollande chérie qui son parti en croisade pour apporter leur démocratie.

Dernière modification par Episkey ; 09/04/2018 à 21h04.
Citation :
Publié par Aloïsius
Une de mes élèves a été violée en Syrie par sa soldatesque, dans le cadre de la politique de répression tout azimut qu'il dirige contre les populations civiles dans les zones "rebelles". Elle est vivante, elle n'a pas été gazée, elle s'en sort "bien". Sauf quand elle est prise par des crises d'angoisse en plein cours.
Qu'est-ce qu'elle faisait là-bas ? Je veux dire elle est immigrée ? Elle était dans une association ?

[Modéré par Episkey :]

Pour le reste

Citation :
Publié par Aloïsius
Assad, c'est plus de 300 000 morts, dont presque 1/3 dans les prisons du régime. Tortures, viols collectifs, gaz, barils d'explosif etc. Les réfugiés syrien ne fuient pas Daesh, ils fuient Assad.
[Modéré par Episkey :]

Les réfugiés Syriens qui ne fuient pas Daech, je me demande si quelqu'un l'avait déjà osé celle là.
Les syriens fuient une guerre déclenchée et soutenue par le Qatar et l'Arabie Saoudite, et soutenue par l'occident.
Tant de mauvaise foi donne la nausée.

Mais bon, ça fait 7 ans maintenant que certaines personnes ici se trompent dans leur analyses, mais elles préféreraient visiblement mourir que d'admettre avoir eu tort.
On parlait de L’Armée syrienne libre alors qu'il s'agissait de mercenaires financés par les Saoudiens et par le Qatar et soutenus de façon bien stupide par les occidentaux.
On parlait même d'Opposition modérée alors qu'il s'agissait de groupes djihadistes.

Dernière modification par Episkey ; 09/04/2018 à 21h05.
Assad a ouvert ses prisons quand les manifestations ont démarré, manifestations organisés pour renverser le gouvernement afin d'éviter un oléoduc iranien.
Ouverture de prisons qui a provoqué le grossissement des forces d'ISIS , qui a provoqué un retournement d'opinion envers Bashar mais aussi la guerre que l'on a eu.
Prise d'importance d'ISIS qui a surement entraîné le fanatisme en europe, les départs et les attentats.

Cette guerre est complexe avec de multiples enjeux et responsabilités. C'est tellement nul de voir des gens résumer ou défendre l'attitude d'un camp en une phrase.

[Modéré par Episkey :]


La guerre a été déclenchée par Assad, les islamistes sont arrivés en masse ensuite. Et, oui, étant donnée les équilibres démographiques locaux, la majorité des réfugiés fuient les massacres commis par Assad. Daesh était installé pour l'essentiel dans les régions désertiques de l'Est.

Dernière modification par Episkey ; 09/04/2018 à 21h06.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés