L'Agora

[POGNAX] Situation géopolitique au Moyen-Orient : Iran, Arabie Saoudite, Irak...

Répondre
Partager Rechercher
http://edition.cnn.com/2014/09/17/wo...html?hpt=hp_t2

Citation :
In swaths of Syria now controlled by ISIS, children can no longer study math or social studies. Sports are out of the question. And students will be banned from learning about elections and democracy.
Instead, they'll be subjected to the teachings of the radical Islamist group. And any teacher who dares to break the rules "will be punished."
Alors, qu'ils censurent les mots "démocratie" et "élection", ainsi que la théorie de l'évolution, je pige. Par contre, qu'ils interdisent les maths ????
Citation :
Publié par Aloïsius
Tchad, :au moins ont des armées à peu près capables.
..

euh non, enfin si , si tu prends la grille de lecture comparative des pays africains.
Si tu prends celle des armées modernes, c'est juste un désastre, d'ailleurs les tchadiens en RCA ça a été un vrai calvaire pour tout le monde, pillages, viols, violences, racket ...

Je rappel que l'armée tchadienne s'est faite taillé en pièces il y a quelques années ( 2007 - 2008 je ne sais plus ) et que le salut de N'Djamena n'est venu que de l'intervention des forces françaises.
Et les mecs en face c'était des poupouilles.

Citation :
Ouganda, Angola, Ethiopie, Erythrée, Kenya
peut être, je ne connais pas, mais l'Erythrée vu le comportement de ses troupes sur la population, humm, on dirait du Tchad.
Post
Premières frappes françaises en Irak contre des positions de l'EIIL
Pour ma part, je suis partagé entre la conviction qu'il faut aider les minorités irakiennes dans leur lutte contre l'EIIL et la quasi certitude que nous nous planterons dans un contexte politique où l'Irak est voué à l'éclatement en au moins trois parties.

Du point de vue des moyens, je ne vois plus trop la logique à long terme si l'on multiplie les petits engagements militaires un peu partout dans le monde sans jamais terminer le travail quelque part.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/...0645_3218.html
http://www.lefigaro.fr/international...s-en-syrie.php
http://www.liberation.fr/monde/2014/...amique_1103972
Je me demande si la France n'est pas en train de s'acheter une conduite en décidant d'utiliser son aviation de la sorte. On a pas besoin de l'appui des Rafales Français dans cette affaire car l'aviation américaine peut très facilement s'acquitter de cette tâche seule. Hollande aurait très bien pu s'en tenir à des livraisons d'armes.

De plus Hollande n'est pas fou : il y bien précisé qu'il ne ferait rien en Syrie et c'est bien là-bas que le sort de l'EI se jouera. D'ailleurs, à ce propos, la politique de Obama semble plutôt foireuse. Si il compte sur la rébellion syrienne pour mener l'assaut contre l'EI, il va au devant d'une belle déception. Cela fait maintenant des années qu'on fantasme sur elle, tant sur ses capacités militaires que sur son poids politique.

En Syrie il faudra compter sur Assad, les Russes et les Iraniens. Ce qui doit être difficile à avaler et encore plus à admettre publiquement.
J' avais déjà parlé, mais voici un article papier qui l'explique en détail :
http://www.telegraph.co.uk/news/worl...-paradise.html

Je me demande si ce n'est pas une des plus grandes menace pour les islamistes de tout poil : que les femmes leur contestent le monopole de la violence qu'ils exercent dans les pays arabo-musulmans. Bon, pour l'instant, ça concerne uniquement les Kurdes (les Yazidis se rattachent aux Kurdes, même s'ils ne sont pas musulmans. On doit pouvoir trouver quelques Kurdes zoroastriens en cherchant bien aussi). Mais qui sait ?
Cette histoire que les combattants de l'état islamistes auraient peur (ou plus peur)) de se faire tuer par une femme, ça ressemble beaucoup à une légende quand même .

Mais c'est clair que des unités de femmes sont un beau coup de pub.... pour l'opinion public occidentale.
Citation :
Publié par Doudou
...Une autre option serait que le gouvernement rebelle syrien file la nationalité syrienne à plusieurs milliers de GIs
pourquoi ils sont bien des vacances a prendre les braves GIs ... a la poutine koi !
Je n'aime pas, mais alors absolument pas du tout, la récente déclaration de l'EI qui ordonne de tuer des ressortissants américains et français. Et ce ne sont pas les propos de Cazeneuve qui sont faits pour me rassurer.

Je ne comprends pas pourquoi Hollande s'est embarqué dans cette galère. Les bombardements qu'il a ordonnés sont vraiment très secondaires. Il aurait du s'en tenir à livrer des armes aux Kurdes et soutenir les pays qui accueillent des réfugiés.

Des fois je me demande vraiment ce qu'ont les politiciens français en tête. En tout cas si ils pensent que la grandeur de la France se mesure à l'engagement de ses forces armées, je crois qu'ils se plantent sur toute la ligne. Je ne vois pas en quoi la France serait plus grande que l'Allemagne ou l'Italie par exemple. Il doit y avoir quelque chose qui m'échappe.

Mais pour en revenir à ce que je disais plus haut, je trouve extrêmement inquiétant cet appel au meurtre. Je pense que les ressortissants français sont très exposés et cela même sur le propre territoire.
Hollande applique depuis un certain temps une politique interventionniste à l'étranger. Il était en pointe au Mali, en Centrafrique, en Syrie. Il est parfaitement cohérent quand il décide de suivre les USA dans leur campagne aérienne en Irak, vu que son objectif est, en partie, d'apparaître comme plus fiable qu'un Royaume-Uni empêtré dans ses réductions budgétaire et ses hésitations institutionnelles.

Objectivement, si un pays comme la France se chie dessus parce qu'une bande de tarés veut pouvoir génocider en paix, je pense qu'on peut envoyer à la casse ou revendre sur e-bay la plus grosse partie de notre arsenal militaire.

Par ailleurs, mais c'est une opinion bien plus personnelle, subjective et critiquable, je ne suis pas mécontent que les milliards qu'on dépense chaque année pour la défense servent à transformer quelques dizaines ou centaines de barbus en fertilisant naturel.

Au passage, le risque accru d'attentats, c'est une blague : ça fait plus de trente ans que ces mecs ou leurs ancêtres font péter des bombes en France, tuent des journalistes ou des humanitaires français, font exploser des avions français etc. Quand le GIA a détourné un airbus avec comme objectif de le crasher sur la tour eiffel, il n'y avait pas de soldats français ni en Algérie, ni au Mali, ni en Irak, ni en Afghanistan. Donc, vu que de toute manière il entre dans leur logique de nous tuer/asservir/violer, autant les zigouiller quand ils sont rassemblés en gros paquets pour tuer/asservir/violer des populations civiles qui ne leur ont rien demandé non plus.
Citation :
Publié par Njuk
vu le nombre de barbus qu'on a sur le territoire, on va finir par s'auto bombarder.
Les barbus dans le style de daesh, il n'y en pas tellement. Et en plus, ils partent là-bas.
En tout cas, ne vous leurrez pas : vu de l'extérieur autant l'opération Sangaris a été considérée comme un coup de maître, comme une action à la fois nécessaire, désintéressée et menée avec beaucoup d'intelligence, autant la précipitation de Hollande à jouer du clairon en Irak laisse pour le moins perplexe.

Je crois que les politiciens français se trompent sur l'image de la France qu'ils croient envoyer à l'étranger. En tout cas il est évident que son appréciation ne dépend pas d'eux.

Quant à la blague, j'espère qu'elle ne finira pas par vous faire rire jaune. Je vous trouve bien léger sur ce coup là.
Citation :
Publié par Aloïsius
Au passage, le risque accru d'attentats, c'est une blague : ça fait plus de trente ans que ces mecs ou leurs ancêtres font péter des bombes en France, tuent des journalistes ou des humanitaires français, font exploser des avions français etc. .
Celle-là.

Je crois que vous sous estimez ces gens ou que vous surestimez vos forces.
Citation :
Publié par blackbird
Celle-là.

Je crois que vous sous estimez ces gens ou que vous surestimez vos forces.
Tu n'as pas compris alors. Je ne sous-estime rien du tout.

Je dis que de toute manière, s'ils ont l'occasion de massacrer des chiens d'infidèles, ils le feront avec ou sans intervention militaire en Irak.
Les bombardements en Irak ou en Syrie sur leurs positions n'y changeront rien. Elles peuvent même les affaiblir et diminuer le risque terroriste à la maison : le converti brainwashé qui se fait pulvériser par une bombe en Irak, ce n'est pas lui qui va pouvoir revenir faire un carton sur une école maternelle en France.

Et tant qu'à faire, je préfère qu'ils essaie de le faire maintenant plutôt que de les voir nous attaquer une fois qu'ils aurait pris Bagdad et seraient en marche vers Ryad.
Clairement, le risque pour la ffrance était déjà maximal de toute façon, cette intervention ne changera rien.

Pour ces gens la, la France et la plupart des pays occidentaux sont une cible. Il n'y a rien de spécial à faire pour qu'ils nous déteste. Il nous suffit d'exister, nos valeurs étant radicalement perpendiculaire aux leurs.

La suisse aussi, d'ailleurs en passant. C'est bien connu, c'est le pays des banquiers .. donc la d’où les juifs dirigent en secret le monde et ou les laquais apostats des états unis (genre les princes saoudiens et émir arabes) cachent leur argent mal acquis .
Citation :
Publié par Aloïsius
Tu n'as pas compris alors. Je ne sous-estime rien du tout.

Je dis que de toute manière, s'ils ont l'occasion de massacrer des chiens d'infidèles, ils le feront avec ou sans intervention militaire en Irak.
Les bombardements en Irak ou en Syrie sur leurs positions n'y changeront rien. Elles peuvent même les affaiblir et diminuer le risque terroriste à la maison : le converti brainwashé qui se fait pulvériser par une bombe en Irak, ce n'est pas lui qui va pouvoir revenir faire un carton sur une école maternelle en France.

Et tant qu'à faire, je préfère qu'ils essaie de le faire maintenant plutôt que de les voir nous attaquer une fois qu'ils aurait pris Bagdad et seraient en marche vers Ryad.
Cela ne colle pas. L'EI représente un tel danger qu'à lui seul il est parvenu à changer toute la géopolitique de la région. Et, selon moi, nous n'en sommes qu'au début à moins qu'un drone ne fasse le vide à sa tête.

Ce qui ne joue pas est l'attitude de Hollande (pour faire court je dirais Hollande pour lui, son gouvernement et les députés de l'Assemblée nationale).

Son attitude ne peut pas s'expliquer par des raisons stratégiques ou tactiques. L'engagement est bien trop faible : il est symbolique. Sa décision est donc purement politique et on peut se demander ce qu'il cherche à obtenir à travers ce symbole.

En ce qui concerne le conflit qui s'annonce, on pourrait avec beaucoup de bonne volonté imaginer qu'il veuille se placer avantageusement pour la suite, mais cela ne tient pas parce que ce conflit sera long et que ce ne sont certainement pas six Rafales qui suffiront à influencer son cours. De plus c'est en Syrie que cela se jouera et Hollande a déjà déclaré qu'il n'y interviendra pas. Cette action est donc au mieux publicitaire.

Je me demande donc si il n'agit pas de la sorte pour des raisons purement politiciennes et cela à usage interne. Parler de l'image de la France, de la grandeur de la France, de la France qui ne se chie pas dessus, c'est parler aux Français. Les autres sont capables de se forger leur propre opinion et n'ont pas besoin pour cela d'un mode d'emploi.

Et pour en revenir à mon sujet d'inquiétude, je crains que cette manoeuvre ait des effets désastreux. Je pense qu'il faut prendre très au sérieux cet appel au meurtre et se préparer à déplorer des pertes en vies humaines. Dans un tel cas de figure, l'agresseur a clairement l'avantage. Il peut frapper où il veut et quand il veut.

Non, vraiment, tout cela m'inquiète.

Dernière modification par blackbird ; 22/09/2014 à 20h11.
Citation :
Publié par blackbird
De plus c'est en Syrie que cela se jouera et Hollande a déjà déclaré qu'il n'y interviendra pas.
On va voir ce que Obama et Hollande diront quand l'EI aura génocidé quelques dizaines de milliers de Kurdes en Syrie.

Ceci étant, je suis d'accord sur un point : six rafales ne sont pas suffisant, il s'agit d'une posture de soutien symbolique à Obama en Irak. D'autant plus important que la France était LE pays qui était hostile à la guerre de 2003. Le message est limpide : en 2003, l'intervention US était illégitime, en 2014, elle est légitime.

Après, si les Occidentaux et les autres (qui a dit "Turquie" ?) pouvaient être un peu moins pusillanimes... Aussi forts que soit Daech, leurs 50 000 hommes (on va voir large) pourraient être pulvérisés en quelques semaines si les Américains s'y mettaient sérieusement. Avantage supplémentaire, ça ferait plusieurs milliers de terroristes potentiels en moins à surveiller à leur retour en Europe. Après, aux Syriens et aux Irakiens de gérer la suite, mais, en prenant le contrôle réel de l'espace et prenant la forme d'un Etat alors qu'il ne s'agit à la base que d'une bande de psychopathes armés, Daech s'expose à un gros risque militaire.
Citation :
Publié par Aloïsius
Ceci étant, je suis d'accord sur un point : six rafales ne sont pas suffisant, il s'agit d'une posture de soutien symbolique à Obama en Irak. D'autant plus important que la France était LE pays qui était hostile à la guerre de 2003. Le message est limpide : en 2003, l'intervention US était illégitime, en 2014, elle est légitime.
Et personnellement, cette intervention de 2014 je la trouve légitime aussi.

Citation :
Publié par Aloïsius
Après, si les Occidentaux et les autres (qui a dit "Turquie" ?) pouvaient être un peu moins pusillanimes... Aussi forts que soit Daech, leurs 50 000 hommes (on va voir large) pourraient être pulvérisés en quelques semaines si les Américains s'y mettaient sérieusement. Avantage supplémentaire, ça ferait plusieurs milliers de terroristes potentiels en moins à surveiller à leur retour en Europe. Après, aux Syriens et aux Irakiens de gérer la suite, mais, en prenant le contrôle réel de l'espace et prenant la forme d'un Etat alors qu'il ne s'agit à la base que d'une bande de psychopathes armés, Daech s'expose à un gros risque militaire.
D'ailleurs pour la Turquie: Les otages du consulat turc ont été relachés sans échange de rançon ni de bain de sang mais en échange "d'accords politiques".
Je ne savais pas que l'on pouvait avoir des accords politiques avec eux...

Ca laisse songeur pour la suite des évènements.
Ce ne sont pas 6 avions ou même 60 ui vont régler le problème, il faudra des troupes au sol et nettoyer par un gros ratissage toute la région, il faudra aussi que l'on mette au pas les pétromonarchies et que l'on délimite clairement la politique dans le secteur, enfin il ne pourra y avoir de solution durable sans un règlement définitif des conflits régionaux et là ...

La guerre ne fait que commencer.
Citation :
Publié par Episkey
D'ailleurs pour la Turquie: Les otages du consulat turc ont été relachés sans échange de rançon ni de bain de sang mais en échange "d'accords politiques".
Je ne savais pas que l'on pouvait avoir des accords politiques avec eux...

Ca laisse songeur pour la suite des évènements.
La correspondante du NYtimes a eu des soucis après qu'un certain Erdogan ait cru voir qu'un de ses articles pourrait laisser supposer qu'il ferait preuve, disons de laxisme, envers daesh.

Enfin, allez savoir ce que valent les promesses faites à ces gens là... Bon, si j'apprend que le PKK sert d'auxiliaire à l'armée turque pour que cette dernière n'ait pas à se salir les mains contre les jihadistes, je, je, je....
Citation :
Publié par Aloïsius
Après, si les Occidentaux et les autres (qui a dit "Turquie" ?) pouvaient être un peu moins pusillanimes... Aussi forts que soit Daech, leurs 50 000 hommes (on va voir large) pourraient être pulvérisés en quelques semaines si les Américains s'y mettaient sérieusement. Avantage supplémentaire, ça ferait plusieurs milliers de terroristes potentiels en moins à surveiller à leur retour en Europe. Après, aux Syriens et aux Irakiens de gérer la suite, mais, en prenant le contrôle réel de l'espace et prenant la forme d'un Etat alors qu'il ne s'agit à la base que d'une bande de psychopathes armés, Daech s'expose à un gros risque militaire.
On pourrait écraser Daech, mais dans l'idéal, si on veut frapper l'idéologie qui est derrière, il faut qu'il soit vaincu par la révolte même des peuples qu'il prétendait asservir/libérer/ contrôler.
Et ça serait mieux si on était discret sur notre propre intervention. On fait de la pub à notre action pour des raisons de politique intérieure mais au final cela affaiblit la portée de la victoire pour les combattants locaux qui affrontent l'état islamiste au sol et qu'on ferait mieux de mettre en avant.

Ecraser Daech ne servira pas à grand chose si derrière l'idéologie reste attractive et continue de susciter des milliers de vocation.... Ça serait un cycle sans fin.
Citation :
Publié par Stelteck
On pourrait écraser Daech, mais dans l'idéal, si on veut frapper l'idéologie qui est derrière, il faut qu'il soit vaincu par la révolte même des peuples qu'il prétendait asservir/libérer/ contrôler.

Ecraser Daech ne servira pas à grand chose si derrière l'idéologie reste attractive et continue de susciter des milliers de vocation.... Ça serait un cycle sans fin.
Sauf qu'il y a un gros soucis : en Irak comme en Syrie, daesh oppose les arabes sunnites aux autres. Tant qu'il restera des Arabes Chiites à crucifier, des Kurdes de toute religion à égorger, des Turkmènes à dépouiller et des Yazidis ou des Chrétiens à violer, il n'y a aucune raison pour que la partie active de la population (celle qui butait les Tutsi au Rwanda, celle qui livrait les Juifs en Europe, celle qui lynchait les sorcières à Salem...) se révolte.
Quand il n'y aura plus de minorité à persécuter, alors la mécanique de daesh se tournera contre les tribus arabes sunnites (dans certains coins, ça a déjà commencé). Mais j'ai bien dit "quand", et c'est bien là le problème. Si on avait attendu que les Allemands aient fini leurs génocides pour leur déclarer la guerre, ça aurait compliqué pas mal de choses à mon humble avis.

Mon opinion est qu'il faut arrêter d'excuser la barbarie. Si des peuples de la région continuent de soutenir Daesh, qu'on leur mette le nez dans leur caca, comme les Américains l'ont fait en 1945 en Allemagne. Qu'on aille chercher les chefs et les hommes du village et qu'on les force à déterrer les civils enterrés dans les fosses communes, sous les caméras, pour qu'ils aillent leur donner une sépulture décente dans un vrai cimetière. Que les témoignage des survivants soient publiés à grande échelle. Et que ceux qui persisteraient à soutenir Daesh soient traités de la même manière que ces derniers. L'Allemagne n'a pas été dénazifiée par la révolte des Allemands.
Du moment que le terrain de jeu reste là-bas comme souhaité depuis une décennie, une partie du risque épanchement est contrôlé !

Cela reste une guerre de riches quand on compare le cout du raid et ce qu'il a détruit, on est prêt à beaucoup pour ne plus avoir de troupes sur le champ de bataille
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée