L'Agora

[POGNAX] Situation géopolitique au Moyen-Orient : Iran, Arabie Saoudite, Irak...

Répondre
Partager Rechercher
enfin je suppose qu'on les piégera pas 2 fois, maintenant ils prendront leur précaution. En tout cas fallait oser le faire, surtout que la somme doit pas être énorme.
Citation :
Publié par Stelteck
C'est bien connu, les américains manipulent en sous main tous les conflits du monde conformément à leurs sombres intérêts.

La CIA, cette organisation diabolique et très expérimentés oeuvre en secret et faconnent notre monde à l'abri de tous (sauf des quelques initiés avertis de toutes ces conspirations).

Ou alors, ce sont justes des rigolos qui ne sont pas capable de mettre au point l'opération la plus simple, sans même parler de trucs plus compliqués.

https://fr.news.yahoo.com/peine-entr...174900845.html



Mais peut être que c'est ce qu'ils veulent nous faire croire
Le pire, c'est que les USA sont visiblement surpris de cette attaque d'Al Nosra...
Et plutôt que d'être lucide, continuent de les appeler à la "raison"...
http://www.nytimes.com/2015/08/01/wo...bel-group.html
Quelle bande de débiles... Là, Obama et son administration sont désastreux. Soyons clairs : nos seuls alliés potentiels dans la région désormais, ce sont les Kurdes. Et Obama a donné aux Turcs l'autorisation de les massacrer et de soutenir Daesh. Déjà près de 300 morts depuis le début des opérations d'Ankara. Bravo, bravissimo. L'alliance entre les USA et l'Arabie saoudite est en train de nécroser la planète.
En tout cas y a une chose de sûr c'est qu'on est pas prêt d'en finir avec Daesh si nos "alliés" dans la région se mettent à bombarder ceux qui sont en 1ère ligne face à Daesh. On est vraiment pas aidé quand même, entre Erdogan qui tente de tirer son épingle du jeu dans ce bordel pour son propre intérêt, le régime saoudien qui essaye aussi de le faire pour imposer son idéologie et isoler totalement l'Iran. L'Iran qui y va aussi de sa déstabilisation. Avec en prime le Qatar qui participe à tout ce joyeux bordel.

Et sans oublier les autres acteurs extérieurs qui chacun y va de ces manoeuvres pourvus que ça emmerde les autres et que ça lui profite à lui. Avec une stratégie pareil, daesh on en parle encore dans 20 ans...
Citation :
Publié par Thesith
Et sans oublier les autres acteurs extérieurs qui chacun y va de ces manoeuvres pourvus que ça emmerde les autres et que ça lui profite à lui. Avec une stratégie pareil, daesh on en parle encore dans 20 ans...
Ce bordel ne dessert je pense aucun des acteurs que tu cites. Les seuls emmerdés par l'existence de Daesh, ce sont les populations à proximité et à l'intérieur des zones contrôlées. Pour ces états et leurs leaders, l'existence de cette menace doit même être une sacré aubaine...
Citation :
Publié par Aloïsius
Quelle bande de débiles... Là, Obama et son administration sont désastreux. Soyons clairs : nos seuls alliés potentiels dans la région désormais, ce sont les Kurdes. Et Obama a donné aux Turcs l'autorisation de les massacrer et de soutenir Daesh. Déjà près de 300 morts depuis le début des opérations d'Ankara. Bravo, bravissimo. L'alliance entre les USA et l'Arabie saoudite est en train de nécroser la planète.
Il ne fat pas tout mélanger. L'opération turque concerne le PKK, qui s'est réfugié dans le Kurdistan irakien. Les Kurdes d'Irak leur ont d'ailleurs demandé de partir, ce qui n'est pas une énorme surprise. A part le fait d'êtres kurdes, tout sépare le PKK et le PDK, qui se sont d'ailleurs fait la guerre.
Citation :
Publié par Thesith
Avec une stratégie pareil, daesh on en parle encore dans 20 ans...
Que ce soit Al Qaida, Daesh, Boko Haram, ou le prochain avatar du genre, on en a pour bien plus que ça, et ce indépendamment de nos actions militaires. Tant qu'il y aura la combinaison d'un bassin de frustrés sous-éduqués, de milliardaires prêts à les financer, et d'une religion dont les écrits sains sont pétris de violence, on verra de tels groupes apparaître et rivaliser dans l'horreur. Changer le contexte favorable à leur naissance demandera plusieurs générations.
Citation :
Publié par Aloïsius
Il faudrait qu'il envoie combien de députés en prison pour obtenir la majorité des 2/3 dont il a besoin pour s'octroyer le titre de Sultan dont il rêve ?
Ca se trouve il n'aura pas besoin d'envoyer des députés en prison, s'il pique des voix du MHP avec son délire anti-kurde...
Sinon pour répondre à ta question, si je ne dis pas de conneries, il lui manque 23 sièges pour les 51% qui lui permettraient de se donner les pleins pouvoirs...

Citation :
Publié par Aloïsius
Question subsidiaire, sa santé, ça en est où ? S'il avait la bonne idée de clamser rapidement, la Turquie pourrait éviter un désastre majeur. Mais là, il est lancé dans une trajectoire de guerre civile et de dictature.
Il y avait des rumeurs comme quoi il avait un cancer, mais ça m'a bien l'air d'être du flanc. Il se porte plutôt bien le bougre...
Et ouais, ça serait bien qu'il clamse!

Citation :
Publié par Aloïsius
Il fallait s'y attendre : le mec ne va pas renoncer comme ça à établir sa dictature à cause d'une simple défaite électorale. Vu que les partis d'opposition ne sont pas parvenus à se mettre d'accord, l'AKP et Erdogan ont eu le temps de se ressaisir et ont décidé de passer à l'action. Et la première étape, c'est l'élimination des députés Kurdes, qui suivra en toute logique la relance à toute berzingue du conflit avec le PKK.
Non, pour ça il faudra attendre les élections anticipés qui suivront s'il n'y a pas de formation du gouvernement.
S'il les perd, là il commencera p'tet l'élimination des députés Kurdes. Ca s'annonce bien!

Citation :
Publié par Valornim
Néanmoins votre intervention montre bien une chose, personne ne cherche à savoir si les militaires tués n'étaient pas finalement des taupes de Daesh ou en connivence avec Daesh, auquel cas le PKK n'a fait que protéger la turquie. Mais ça on ne peut pas le savoir si personne ne mène enquête.
L'autre jour je suis tombé sur un article qui évoquait une demande de création d'une commission d'enquête à propos de tout ça, pour démêler cette histoire, notamment l'implication des militaires.
Ca a été refusé aussi sec.
J'essaye de retrouver ça.

Citation :
Publié par Kocinsky
Je vous invite à lire le discours du mec qui dirige le HDP, il a malheureusement été censuré par tout les médias pro-gouvernementaux. Je vous quote seulement la réponse d'Erdogan à ce discours qui est plus inquiétante, le discours est plutôt long et a été traduit ici : http://kedistan.fr/2015/07/31/le-dis...-du-parti-hdp/
Je ne suis pas du tout chaud à l'idée de s'en remettre à l'HDP, à Demirtas etc, je n'aime pas du tout le parti ni le bonhomme (les kurdes au parlement c'est bien mais il n'en faut pas trop), mais malheureusement c'est le seul qui a un minimum de crédibilité et de charisme dans l'opposition
Quand tu vois Kiliçdaroglu à la tête du CHP, tu te dis qu'ils sont tombés bien bas quand même...
Citation :
Publié par Mahorn
Il ne fat pas tout mélanger. L'opération turque concerne le PKK, qui s'est réfugié dans le Kurdistan irakien. Les Kurdes d'Irak leur ont d'ailleurs demandé de partir, ce qui n'est pas une énorme surprise. A part le fait d'êtres kurdes, tout sépare le PKK et le PDK, qui se sont d'ailleurs fait la guerre.
A Kobane, c'est le YPG qui s'est battu contre Daesh. Et le YPG, pour Ankara, c'est le PKK. Si vous fouillez les poubelles du net, vous trouverez (en anglais, mais probablement en turc et en arabe aussi) des posts expliquant que les bolcheviks de l'YPG sont pires que Daesh, je vous laisse deviner d'où ça vient.
http://www.rfi.fr/moyen-orient/2min/...ffensive-otan/

Et on voit bien que les attaques d'Ankara ciblent les YPG, et visent donc à aider directement Daesh. Qu'Obama et l'Otan applaudissent à la manoeuvre répugnante d'Erdogan est à gerber.
Je ne crois pas du tout à cette thèse.

La Turquie est en conflit ouvert avec le PKK, qu'elle considère comme organisation terroriste, et ne peut pas encaisser Assad. Elle n'interviendra qu'avec beaucoup de prudence en Syrie pour éviter d'être en conflit ouvert avec lui.

Le reste est pure spéculation. Ce n'est pas parce que la Turquie cible le PKK qu'elle soutient l'EI. Et ce n'est pas non plus parce qu'elle ne le bombarde pas tous les jours qu'elle le soutient non plus.

C'est un peu facile de chercher des méchants dans cette affaire, même si certains ne peuvent pas s'en passer. La Turquie a tout simplement des intérêts particuliers à ses frontières.

On peut en dire autant de l'Arabie saoudite ou de l'Iran. Et Fabius considère l'Arabie saoudite comme son allié privilégié sans que cela ne dérange personne et cela même si ce pays est plus acharné à bombarder le Yemen plutôt que les positions de l'EI.

Dernière modification par blackbird ; 02/08/2015 à 16h37.
Citation :
Publié par blackbird
Je ne crois pas du tout à cette thèse.

La Turquie est en conflit ouvert avec le PKK, qu'elle considère comme organisation terroriste, et ne peut pas encaisser Assad. Elle n'interviendra qu'avec beaucoup de prudence en Syrie pour éviter d'être en conflit ouvert avec lui.
La Turquie était à deux doigts d'un accord de paix avec le PKK...

Citation :
Le reste est pure spéculation. Ce n'est pas parce que la Turquie cible le PKK qu'elle soutient l'EI. Et ce n'est pas non plus parce qu'elle ne le bombarde pas tous les jours qu'elle le soutient non plus.
Elle les laisse aller et venir, recruter, vendre leur pétrole... Et je ne parle pas du soutien direct offert à Al Nosra, sous forme d'armes...


Citation :
C'est un peu facile de chercher des méchants dans cette affaire, même si certains ne peuvent pas s'en passer. La Turquie a tout simplement des intérêts particuliers à ses frontières.
Tu confonds, une fois de plus, Erdogan et la Turquie.


Citation :
On peut en dira autant de l'Arabie saoudite ou de l'Iran. Et Fabius considère l'Arabie saoudite comme son allié privilégié sans que cela ne dérange personne et cela même si ce pays est plus acharné à bombarder le Yemen que les positions de l'EI.
1) Toi ça ne te dérange pas, moi ça me fait gravement chier.
2) L'Iran ne soutient pas Daesh, je ne sais pas ce qui a pu te donner cette idée biscornue.
Erdogan bombarde le PKK pour les pousser à l'attentat, si attentat il y'a, dans une grande ville, il va chercher à lancer les hostilités entre turcs et kurdes. En continuant à bombarder, il va récupérer des voix au MHP et comme l'a dit Epis, il va se retrouver avec les pleins pouvoirs.
Citation :
Publié par Borh
Le pire, c'est que les USA sont visiblement surpris de cette attaque d'Al Nosra...
Et plutôt que d'être lucide, continuent de les appeler à la "raison"...
http://www.nytimes.com/2015/08/01/wo...bel-group.html
Ils en parlent en première page sur msn aussi de cette "division" forte de 5400 hommes selon les Américains. ici.

C'est peu mais c'est pas négligeable 5400 hommes surtout s'ils sont couvert par l'aviation américaine. Ils pourraient facilement recruter sauf que sur le terrain le sentiment anti-américain doit être assez fort pour que pas grand monde ne leur fasse confiance et/ou ne rejoigne leurs rangs.

Je re-dis, il faut que Nosra devienne modéré et laisse tomber Al Qaida et fasse une alliance politique et stratégique avec les Américains. Parce que là, plus le temps passe, plus l'EI renforce ses bases et devient de plus en plus organisé à tous les niveaux. Mon idéal à la base était de faire sauter le régime de Bashar car il était le plus solide même s'il est remplacé par l'EI car se débarrasser de l'EI après serait bien plus facile. Mais avec le temps qui passe, cette donne va marcher de moins en moins.

Sinon pour les alliés kurdes. Je re-dis ce que j'avais dis avant, les Kurdes, ils veulent leur territoire et c'est tout. Ils vont pas aller se battre pour la libération de Damas,Raqqa,Mosul et cie. Ils en ont rien n'a foutre. Donc oui, chouette les kurdes mais leur aide est limité et ils ne sont pas considérés comme des arabes voire même l'arabe de base considère le kurde comme le portugais/roumain de la zone donc je suis sure que l'AS et les autres pays arabes vont punir leur alliance avec les occidentaux et leur renforcement dans la zone d'une façon ou d'une autre tôt ou tard.
Mosoul, je suis prêt à parier que ça intéresse les Kurdes...

Après, que les Saoudiens et les Turcs veuillent les punir de s'éloigner du dogme jihadiste ou de s'allier aux Occidentaux, ça ne change pas grand chose. Si une entité Kurde, même officieuse, s'installe sur l'Irak et la Syrie avec accès au pétrole de l'Irak, avec le soutien des USA et une société qui soit un poil moins arriérée que le modèle islamo-bling-bling du Golfe, ça donnera à l'échelle locale un acteur qui deviendra rapidement intouchable. On a vu l'efficacité des armées étatiques arabes en 1949, 1967, 1973, 1990, 2003, 2014, je ne perçois pas de progrès. Pensez que l'Arabie saoudite n'arrive même pas à venir à bout des Houthis dans sa basse-cours yemenite, alors même qu'ils devraient avoir le soutien de la majorité de la population...

Dernière modification par Aloïsius ; 03/08/2015 à 14h30.
Citation :
Publié par Ron J.
Ce qui me paraît d'un décalage énorme, c'est qu'on parlait de faire entrer la Turquie dans l'UE il y a quelques années.
En faisant abstraction de mon aversion pour l'UE en tant que tel, j'étais plutôt pour...
On pourrait argumenter que l'ascendant des religieux (et donc de Erdogan) sur les séculaires en turquie est un produit toxique de la reception "raciste" qu'ont reçu les turcs quand ils ont voulu joindre. Si ils étaient entré ca aurait certainement renforcé la position des séculaires, tandis que se faire fermer la porte au nez les a affaibli. On verra comment évoluent les choses en Turquie, mais c'était peut-etre un de ces moments charnière dans la distribution geopolitique de l'europe.
Citation :
Publié par Mothra
Si ils étaient entré ca aurait certainement renforcé la position des séculaires, tandis que se faire fermer la porte au nez les a affaibli.
Ce qui est , je pense, une très grosse erreur d'analyse puisque la Turquie en Europe aurait aussi très bien pu exacerber les décalages entre le parlement européen "occidental" et la Turquie. Sans parler des divers conflits internes que cela aurait pu encourager (notamment la question chypriote).
Avec des "si" on mettrait Paris en bouteille. On ne sait pas comment aurait évolué la situation exactement.
Citation :
Publié par Skrunch
Un peu de changement à l'Ouest, résistante la bête.

http://www.opex360.com/2015/08/14/le...que-de-louest/
Lui ou un autre, ça ne change pas grand chose. Il y a un vivier inépuisable ou presque de candidats au jihad, qu'il ait réchappé à la mort ou pas ne change donc rien : ce n'est pas avec quelques dizaines, ou centaines de frappes aériennes par an qu'on peut espérer démanteler un ensemble de structures qui bénéficient d'un vivier de millions de recrues potentielles. On peut tout juste les empêcher de prendre possession de trop larges territoires. Et encore : l'Afghanistan retombe pièces après pièces aux mains des Talibans ; la Syrie est désormais dominée par Al Queda et Daesh ; l'Irak ne parvient pas à reprendre le territoire conquis par Daesh ; les Shebabs restent dangereux en Somalie, le Sahel et le Maghreb sont constamment sous la menaces d'attaques et d'insurrections, le plus peuplé pays d'Afrique ne vient pas à bout de Boko Haram, la seule puissance islamique nucléaire ne vient pas à bout de ses propres Talibans... On a depuis longtemps quitté l'époque des années 90, quand, éventuellement, des exécutions ciblées auraient peut-être été efficaces. Désormais, la masse critique atteinte par les mouvements jihadistes est telle que les opérations de simple police ou les raids de forces spéciales sont des coups d'épée dans l'eau.
Aujourd'hui, si on met de côté le bruit de fond des centaines de morts d'Irak, du Pakistan d'Afghanistan et de Syrie, c'est en Thaïlande que les islamistes ont frappé. Mais pas dans le sud, comme à leur habitude, mais à Bangkok, où ils ont ciblé un temple fréquenté par les bouddhistes, faisant une douzaine de morts (bilan provisoire).
http://www.theguardian.com/world/201...-road-junction
Citation :
Publié par Adau - Vagdish
J'imagine que c'est en représailles de ce qu'il se passe en Birmanie ?
Les motivations ne sont pas clairement décrites dans l'article.
Non, aucun rapport avec la Birmanie. Il y a une insurrection islamiste dans le Sud de la Thaïlande, qui a fait plusieurs milliers de morts et dont on ne parle jamais. Usuellement, leurs cibles sont les instituteurs, les policiers, les militaires et les moines bouddhistes dans cette région, ainsi que parfois les bars et bordels où se pressent les Indonésiens venus se dévergonder.
Ils ont été des précurseurs, avec le GIA algérien, dans la décapitation mise en scène des infidèles : les Talibans, Al Queda et Daesh ne sont que des copieurs. Mais en revanche, ils n'utilisent pas avec la même habileté les réseaux sociaux.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée