L'Agora

[POGNAX] Situation géopolitique au Moyen-Orient : Iran, Arabie Saoudite, Irak...

Répondre
Partager Rechercher
Je ne dis pas qu'il ne faut rien faire. Je dis qu'il ne faut pas jouer les sauveurs que nous ne sommes pas au milieu de conflits et d'intérêts qui ne sont pas les nôtres.

Maintenant si cela vous amuse de prendre de facto parti pour les uns ou les autres, libre à vous. Mais il ne faudra pas venir vous plaindre dans quelques mois si vous vous êtes faits entraîner, manipuler, instrumentaliser à votre insu mais de votre plein gré.

Notre intérêt est de veiller à ce que tous les allumés qui reviennent de là-bas soient fliqués en 3D pour qu'ils ne se mettent pas à faire le djihad à domicile.

edit : et je me demande ce que cela vous évoque que des pays du coin envoient leurs armées au Yémen. En tout cas je ne le vois pas comme une opération de maintien de la paix.

Dernière modification par blackbird ; 26/03/2015 à 19h13.
Citation :
Publié par dazzle
Ah ça je suis totalement pour !

Sinon, je squatte le post pour parler du rapport d'Amnesty International sur Gaza :
http://www.nytimes.com/2015/03/26/wo...lict.html?_r=0
Ce qui nous apprend que des deux côté ce sont des cons brutaux, sanguinaires, fanatiques et dont l'existence même est un danger pour la paix dans le monde ?

Grande nouvelle.
Sauf que si on ne fait rien, par contamination, on finira tôt ou tard par avoir un problème et être aussi impliqué.

Fermer les yeux et dire ça n'existe pas, c'est pas la solution.
En tout cas dans cette affaire yéménite, si il y en a ici qui parvenaient à distinguer des bons et des méchants, je serais ravi qu'ils nous expliquent leur prise de position.

Hier j'entendais un ancien ambassadeur français au Yémen qui disait qu'un des derniers soutiens du régime en place était Al-Quaida au Yemen. Et aujourd'hui les monarchies sunnites du coin massent leurs troupes à la frontière.

Si vous mettiez devant moi un sunnite et un chiiite, je serais bien incapable de les distinguer. Alors prendre parti pour l'un ou l'autre me serait impossible.

Dernière modification par blackbird ; 26/03/2015 à 17h47.
Citation :
Publié par blackbird
Si vous mettiez devant moi un sunnite et un chiiite, je serais bien incapable de les distinguer. Alors prendre parti pour l'un ou l'autre me serait impossible.
Si on met devant toi un catholique et un protestant, tu serais bien incapable aussi de les distinguer....
Bref...

Sinon une autre info à suivre qui va être importante :
http://www.lemonde.fr/afrique/articl...1851_3212.html

Et la c'est pareil, le bon et le méchant ce n'est pas gagné à deviner.
Par contre si le Nigéria redevient une zone de guerre instable, ca risque d'avoir d'énorme conséquence pour la suite (et autrement que le Yemen par ailleurs amha).
Citation :
Publié par ShlacK
han si l'article ci dessus dit vrai, ça serait fort intéressant . L'AS est un des pays qui a le plus gros budget militaire genre un truc comme 8eme au classement mondial.

Ca serait un message fort aux Iraniens. Quoique une guerre ouverte Iran Vs AS, l'Iran gagnerait en moins de deux ama.
En plus d'attaquer le Yemen, ils devraient faire le ménage dans les theologiens et faire la paix avec l'Iran. La différence entre Sunnites et Chiite est superficielle dans le fond.
Vidéo
Une infographie intéressante pour comprendre la situation au Yémen
A voir sur lemonde.fr, huit cartes qui présentent chronologiquement la courte histoire du Yémen (depuis 1990) et les tensions multiples qui l'habitent.

Je n'avais pas pris conscience que ce pays était, à ce point, un nid de frelons.
Entre l'intervention militaire des monarchies du Golfe au Yemen, le soutien de l'Iran aux chiites du coin, les discussions surréalistes au Congrès américain sur la présence ou non des milices chiites à Tikrit, le surplace des forces régulières irakiennes fortes de plus de vingt mille hommes à Tikrit qui font face depuis trois semaines à moins de deux cent combattants de Daesh, les pas de danse de Assad et de Kerry, les négociations sur le nucléaire iranien et la récente prise de position de Fabius en faveur du régime Yéménite ou plutôt de ce qui en reste, j'ai l'impression que tout se met en place pour que nous puissions assister cette année à un ballet diplomatique de haut niveau.

Il n'y aurait pas à la clé autant de victimes collatérales annoncées qu'on pourrait aisément faire payer des entrées pour assister à un tel spectacle.

Et si la chorégraphie promet, les dialogues seront certainement à la hauteur.
Effectivement, tout se met en place pour que les chancelleries du monde entier expliquent qu'elles ne réussissent pas à se mettre d'accord. D'ailleurs comment pourraient-elles se mettre d'accord ? Comment les pays occidentaux pourraient avoir les mêmes intérêts que les gouvernements locaux (qui veulent se maintenir au pouvoir à tout prix) ou les extrémistes religieux (qui veulent instaurer la loi islamique partout où ils passent) ?

Toutefois, je n'adhère pas au terme "victimes collatérales"... à la base, la population de ces pays a laissé s'installer ses propres bourreaux sans manifester leur hostilité (avant qu'ils ne soient des milliers) et sans fixer un cadre limitatif à leur propre religion. De mon point de vue, si elles sont victimes, ce n'est pas de notre fait, mais du leur. En cela, le mot "collatéral" me semble inapproprié.
Le ton était à la rigolade. Qu'ils s'entretuent, les seuls qui rigolent vraiment sont les Israéliens au final (enfin jaune mais les regards du Moyen-orient ne sont pas tournés vers eux).

Je suis étonné de ne pas plus voir fleurir les ISIS = Mossad sur Internet d'ailleurs !
Visiblement, le Yemen est un coup d'essai. Les bombardements deviennent massifs, mais, surtout, l'Egypte et l'Arabie saoudite poussent à la création d'une force militaire arabe, qui serait capable d'intervenir contre Daesh, mais surtout contre l'Iran chiite. On va voir comment ça évolue dans les semaines à venir, et si les USA décident ou pas de siffler la fin de la récréation. Si tant est qu'ils en aient les moyens.
Je trouve assez affligeant que personne ne s'inquiète de cette intervention militaire des monarchies sunnites. Et sur le plan du droit international, je doute fort qu'elle soit conforme.

Je pense que nous sommes dans la même situation que celle qui a prévalu en Egypte, à savoir que du moment que la force est du côté qui nous arrange les questions de droit et de principe deviennent subsidiaires.

Maintenant, comme d'habitude, il y aura de nombreux responsables politiques qui prétendront que tout cela ne se fait que dans le respect du droit international et avec l'assentiment de la "communauté internationale".

Nous n'avons pas fini d'avaler des couleuvres dans cette affaire.

Dernière modification par blackbird ; 28/03/2015 à 12h04.
L'intervention des saoudiens est une catastrophe, vu que ces gens sont des wahhabites qui installent l'islam le plus rétrograde partout où ils peuvent. A choisir, je préfère le choléra iranien plutôt que la peste saoudienne, le taux de mortalité est plus faible.
Notez bien que, avant les Houtis, le Yemen a été ravagé, tout comme l'Irak et la Syrie, par Al Queda (et Daesh), dont les bases fortes au Yemen se trouvent le long de la frontière saoudienne, et que les Saoudiens n'ont jamais rien fait contre ces groupes.

Je ne vois pas trop ce que les milices chiites du Yemen pourront faire contre les Saoudiens, mais s'ils pouvaient leur foutre une raclée, ça ne me ferait pas pleurer.
Je ne parviens pas à prendre parti comme vous le faites. Ces gens se détestent sans que je comprenne pourquoi.

Mais à ce petit jeu, ils risquent bien de voir des contestations éclore dans leur pays car il y a des minorités chiites dans chacun d'eux. J'ai lu à quelque part qu'il y avait 25% de chiites en Arabie Saoudite.

Par contre je déplore que personne chez nous ne se pose la moindre question face à l'emploi de la force armée au Yémen.

C'est au mieux une ingérence, au pire une agression. Et ce n'est pas parce que le président l'a appelée de ses voeux que cela le rendra politiquement plus fort qu'il ne l'est. Je ne connais rien à la situation politique dans ce pays si ce n'est ce qu'on en dit, mais un président qui ne contrôle ni son territoire, ni son armée ne doit pas avoir un grand soutien populaire.

En tout cas je pense que les pays occidentaux devraient rester sur la réserve. Tout au plus on pourrait comprendre qu'ils ne veuillent pas se fâcher avec leurs fournisseurs. Mais prendre position dans cette affaire comme l'a fait Fabius me semble relever du jeu de hasard.
Citation :
Publié par blackbird
Je ne parviens pas à prendre parti comme vous le faites. Ces gens se détestent sans que je comprenne pourquoi.
C'est purement politique
Citation :
Publié par Casteau
C'est purement politique
Pour les têtes évidemment.
Mais a la base on retrouve énormément des conflits chiites/sunnites.

C'est l'étrange mélange politico religieux de la haine chiites-sunnites qui enflamment à intervalles régulier le moyen-orient.

Sans oublier l'arabie saoudite qui essaye toujours de renforcer l'emprise de son islam totalitaire dans la région pair tous les moyens possibles.
Et l'Iran qui tente de créer un axe de pays contrôlé par les chiites.

De toute façon le Yemen, c'est un concentré des haines/tensions et problèmes du moyen orient.

- Islamisme violent contrôlant des portions de territoire
- Coup d'état et affrontements à répétition
- Ingérence forte des puissances régional
- Système de clan/tribus
- Aucun gouvernement ne méne de politique national qi ne soit pas discriminatoire
- Corruptions
- Volonté sécessionniste de certaines provinces
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée