Musique (Le Cercle Taberna)

[Wiki] Musique épique: Quand la musique nous fait frissonner

Répondre
Partager Rechercher
carrément j'en ai les poils qui se dressent en écoutant ça, si fin si bon et trop court mais finalement quand tu vois la scène c'est juste parfait
bref épique
La musique de la cinématique de League of Legends 2020 est bien sympa. C'est 2WEI (qui est connu pour sa reprise "epique" de Survivor, des Destiny's Child) qui reprends"Warriors" d'Imagine Dragons dont la musique avait déjà servi en 2014 je crois pour LoL.

je n'ai pas vu l'excellente prestation musicale de Nier Autyomata (japon 2017) dont la musique du jeu video a donné lieu à un concert à Paris


pour l'ensemble musical compket :

Je suis passé chez un ami qui jouait à Endless Space 2, et durant sa partie cette magnifique musique totalement envoûtante se lance, franchement une pure merveille pour les tympans :


Variante légèrement différente (par exemple à 1min35 pas de vocal femme mais du vocal homme à 1min40) :


Autre variante plus courte :


Dernière modification par dhianne ; 26/02/2020 à 04h57.
Soundtrack des 2 OST du film Albator 84 que je me suis procuré il y a presque 20 ans et qui ravira très certainement les amateurs de musique classique.
L'un des rares films d'animations capable de me faire pleurer à chaque fois que je l'ai regardé justement à cause des musiques qui représentent pas moins de 90% de la durée du film :
Celles de l'OST 1 à 03:38, 11:23, 14:11, 25:59 et 30:20 et surtout la plus triste à 40:46 et bien d'autres sont magnifiques.



PS : Prévoir les mouchoirs surtout celles à 26:59 puis avec Adagio à 40:46 de l'OST 1 (scènes où la bien-aimée d'Albator meure dans ses bras puis où Albator balance son cercueil dans l'espace).
Marrant comme l'ost 1 du film dès l'ouverture joue en louvoyant avec Dvorak, de sa symphonie du Nouveau Monde. Et ensuite plein d'oeuvres classiques, j'arrive pas a remettre l'impression de la Sorcière Noire mais c'est une adaptation d'une oeuvre classique connue.

A 14,11, la trame à la guitare est quasi celle de la trame principale de la musique de Sakura sakura, la chanson
https://youtu.be/AK51LblcEOw?t=27

La chanson en Enka à 30,20 me rappelle quelque chose mais, très bien.
Bref, c'est si des classissisques passent par là, oui l'ost est truffé de références.

C'est quand même très bien fichu avec l'histoire.

Pour faire avancer l'histoire. Une chanson que je considère épique aussi.

La fille qui traverse ce ciel si lointain.

Dernière modification par Faerune Stormchild ; 23/07/2020 à 23h09.
Je déteste tout particulièrement l'anime Naruto mais je dois reconnaître que le thème Orochimaru (bien pompé sur la musique du générique de "il était une fois l'homme") est plutôt sympa, surtout remixé de cette façon :



Version d'origine comprenant le thème Orochimaru et le thème Orochimaru fight :

Citation :
Publié par dhianne
Je déteste tout particulièrement l'anime Naruto mais je dois reconnaître que le thème Orochimaru (bien pompé sur la musique du générique de "il était une fois l'homme") est plutôt sympa, surtout remixé de cette façon :
Philip Glass " Prophecies " composé pour la bande son de Koyaanisqatsi et repris aussi dans Watchmen, ainsi que d'autres films et documentaires.
Je suis en train de regarder la plus qu'excellente série Babylon 5 (avec 25ans de retard), et je tombe sur ce générique ultra épique pour la saison 3 (débutant à 40sec) :


Malheureusement trop court ce générique...

Du coup j'ai passé 1 petite heure à réaliser un petit montage avec différentes vitesses de lecture (de x0.5 à x1.5) de façon à en faire une suite symphonique :

Ça faisait longtemps que j'étais pas passé, on trouve toujours des choses sympa ici.
On a parlé de Ruroni Kenshin déjà ? J'imagine que oui mais j'ai pas retrouvé.
La BO du premier film m'avait particulièrement marqué à l'époque, par Taku Iwasaki, qui avait aussi composé celle de Witch Hunter Robin entre autre

A boy meets the Man, thème introductif du film


In memories : Kotowari, reprise et modulation du thème en conclusion du film

De très beaux arrangements cordes - vents - percussions traditionnelles.

Et puis allez, je cale aussi un peu de Tarô Iwashiro (qui a également travaillé sur Kenshin) pour son travail sur le film Azumi de Ryuhei Kitamura, tiré du manga éponyme, qui de son côté laisse un peu les instruments traditionnels (sans les oublier pour autant) pour ajouter une couche de riffs à l'électrique mâtinée de quelques effets électro.

The Guilt of Us
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés