L'Agora

[wiki] [Economie] Causes et conséquences de la crise économique et financière

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Yarol
En 2018 c'est en france que le nombre de millionaire augmente le plus juste après les usa
Millionnaires-168130.jpg

c'est trop dur d'entreprendre en france, l'état il fait vraiment payer trop d'impots à ces gentils entrepreneurs
Le nombre de millionnaires a augmenté essentiellement à cause de la politique de taux bas de la BCE qui fait monter l'immobilier et les actions, du coup ton sarcasme sur les entrepreneurs est pas super pertinent, je trouve et ne fait que démontrer ta méconnaissance et tes confusions sur le sujet 🤔

Dernière modification par Doudou Spuiii ; 12/06/2021 à 21h56.
Non.
Si on interdit du jour au lendemain et dans le monde entier l'utilisation des énergies fossiles, les banques ne seront jamais remboursées et ça sera un bordel pas possible, ça oui.
Est-ce que ça a la moindre chance d'arriver? Non
Est-ce que l'accord de Paris le prévoit? Non

J'ai commencé à lire et à part nous raconter que les banques ont octroyés des crédits au secteur pétrolier et qu'elles continuent à le faire parce que de toute façon il est impossible de se passer des énergies fossiles aujourd'hui, pas plus que demain, je ne vois pas grand chose.
Mais merci Captain Obvious, je ne m'en serais jamais douté.

Est-ce que les banques doivent être très vigilantes sur les crédits qu'elles octroient ? Oui
Est-ce qu'elles le sont ? Joker, chacun répondra ce qu'il veut et on ne le saura que dans des années.
Les actifs dans les energies fossiles des 11 premieres banques de l'UE c'est le PIB de la Suède.

Les ressources fossiles sont vouées a disparaitre. Le pétrole a passé son pic de production mondiale en 2018.

Pour tenir les accords de Paris ou plus généralement opérer la transition énergétique il faut sortir des énergies fossiles.
Comment les banques peuvent faire autre chose que du greenwashing quand le moindre effort en direction d'une transition écologique flingraient la valeur de leurs actifs?
autour de moi je vois pas mal d'offres de crédit à taux très faible (j'ai même vu du 0,75% pour le crédit agricole sur du prêt personnel).
il se passe un truc ?
les banques ont trop d'argent ?
y'a plus personne qui emprunte ?
je comprend pas trop.
Les taux directeurs sont à 0 voire parfois négatifs (aberration). Nos politico-gestionnaires pensent que ça permet de stimuler le crédit, l'investissement et la croissance économique. Les allemands, et les rentiers du monde globalement, sont terrorisés par toute inflation.

On a des masses de capitaux qui circulent d'une bulle à l'autre (quand ils ne s'investissent pas à l'international) mais on manque cruellement de projets rentables pour l'investir, car nos coûts, nos normes, sont élevées et nécessitent des projets à forte valeur ajoutée, qui existent, mais qui ne sont pas si nombreux. Les entreprises à moindre marge, et bien souvent forte concentration de main d'oeuvre, sont progressivement éliminées par les concurrents plus performants mais qui assèchent le réservoir de salariés / consommateurs. Et nous avons du mal à financer et retenir les entrepreneurs innovants qui génèrent des activités nouvelles créatrices nettes d'emploi et valeur.

Un gros problème selon moi c'est qu'à force de soutenir l'émission monétaire que ce soit par les taux ou par la dette, le crédit, sans que celle-ci soit une "promesse-investissement" qui se réalise par la création de richesse... bah à un moment ou un autre nos partenaires (et ça sera pas forcément de la Chine que le coup viendra, mais elle pourrait aussi) vont acter que notre monnaie est surévaluée, que l'euro "ne vaut pas son prix", et comme il n'est pas spécialement comme le dollar une monnaie d'échange internationale, il pourrait décrocher. Et là ... boum toutes nos importations qui s'envolent, raréfactions, alors on aura certes la contrepartie positive pour l'exportation mais vu qu'on exporte plus grand chose / qu'on a pas d'industries, ça risque de pas suffire du tout. Et vu qu'on est déjà pas mal "à l'os" en France (ou en Italie, en Espagne...etc) niveau financier, ça pourrait faire bien mal.
J'ai souvent parlé de la manière désastreuse dont les financiers ont géré Intel des années 2000 jusqu'à l'an passé, faisant ce qu'on fait tant d'autres managers débiles, à savoir trancher dans la R&D au bénéfice des actionnaires.
Mais ce n'est pas seulement une question de quantité d'argent versée aux actionnaires, c'est aussi une question de "comment" cet argent est versé.

https://www.ineteconomics.org/perspe...or-fabrication

Et très clairement, l'absurdité que représentent les rachats d'action, par opposition aux dividendes, est assez largement responsable du déclin de nombreuses grandes entreprises occidentales.

En effet, une entreprise qui privilégie les rachats d'action va privilégier des actionnaires qui n'ont rien à foutre de l'entreprise, par définition, puisqu'ils vendent. A l'inverse, celle qui favorisera les dividendes favorisera des actionnaires intéressés par la santé à long terme de l'entreprise.
Pourquoi cette pratique est-elle si courante ? En grande partie à cause des vautours de la finance, comme les "actionnaires activistes" qui ont régulièrement pillé des entreprises. En France, Danone est le dernier exemple en date, on peut supposer que ce groupe procèdera à des rachats d'action massif prochainement si ce n'est déjà fait.

En résumé, si on veut en France, et dans le reste de l'Occident, rétablir notre appareil productif et nous libérer de notre dépendance envers la Chine et ses satellites industriels, il faut des réformes financières importantes, en particulier la stricte régulation des rachats d'action, accompagné d'une réforme de la gouvernance des entreprises afin que les salariés disposent enfin d'une place majeure aux conseils d'administration des grandes boîtes.
Je vois pas en quoi les salariés au C.A nous amèneront quoi que ce soit d'utile pour contrer le capitalisme chinois. On a pas besoin de hausses de salaires, d'augmenter les tickets restau, ou de filer des vacances gratuites avec le C.E, des congés supplémentaires ou des séminaires inclusifs.
On a besoin de mesures difficiles dont les salariés seront les victimes. On a besoin plus que jamais de ne surtout pas leur donner le moindre pouvoir de décision, sur des sujets qu'ils ne comprennent pas, que ça soit dans l'entreprise ou via leur vote sur l'économie. Enfin si l'on souhaite lutter, sinon osef et on laisse la BCE tout racheter, ça fera un joli feu de joie.

Sinon autant je suis assez d'accord pour dire que les rachats d'action sont nuisibles et malsains dans la plupart des cas, une manière de soutenir un cours artificielle et sans intérêt ni pour l'entreprise ni pour la société, autant le laïus sur les dividendes désolé mais c'est n'importe quoi, le niveau de dividendes n'a rien à voir avec la saine gestion d'une entreprise ou pas, et on pourrait même dire qu'en général plus le niveau de dividendes est élevé plus la gestion devrait être interrogée et soupçonnée. Ceux qui distribuent massivement des dividendes sont en général ceux qui sous-investissent, que ça soit parce que leur marché et leur offre est à maturité et qu'ils n'ont plus d'investissements en vue, ou parce qu'ils sont mauvais et achètent ainsi la complicité passive des actionnaires. Ou encore qu'ils bénéficient de marchés de rente, ça on connait bien mais ça amène au point 1 bis (investissements de merde) puis 2 assez vite.

en dessous : mouais désolé la réflexion cliché sur ce genre d'exemples, j'ai du mal à en tirer des généralités. Si on avait pas investi en Chine on aurait pas plus investi en France, et on aurait perdu encore plus de marchés au global. On n'investit pas en France (pas beaucoup) parce qu'il n'y a rien qui rapporte suffisamment vu nos coûts et notre taxation (sauf quand on paie pas en France haha), et on n'investira pas plus tant que la rentabilité ne sera pas prévisible. Après que les PDG de boites dépendantes de l'état et ultra politisées, qui ne connaissent rien à l'industrie, se plantent lamentablement, bah il n'y a pas besoin de chercher de grandes théories économiques et un adversaire chinois pour l'expliquer. Quand on est mauvais on perd, et quand on perd trop souvent on est viré de la course. Qu'il se barre avec quelques millions c'est immoral et sans doute dégueulasse mais ça change rien à la situation économique. Quand l'actionnaire valide toutes les décisions de merde parce qu'il ne joue pas son propre argent et n'en a rien à faire de le perdre, faut pas trop s'étonner que ça ne fonctionne pas. Ce qui sera encore pire avec une augmentation du nombre de salariés pour altérer les décisions et imposer leur agenda politico-syndicalo-populo, alors que les vraies décisions pertinentes et douloureuses ont déjà bien du mal à être prises.
Quand je te lis je me dis que vous allez vraiment tomber de haut d'ici peu de temps, la question ça va plutôt être combien de millions de personnes supplémentaires on va dégager des grilles salariales, comment on va faire passer la pilule sans trop de casse et ou va-t-on trouver des relais de croissance à l'étranger (hint, un très gros pays asiatique). Quand on réalise 80% de ses marges à l'étranger mais qu'on paie 60% de ses impôts en France, qu'on est plus qu'un centre de coûts faut pas croire que c'est le français qui se fait baiser dans le processus. Et si ça change, ça sera pas à priori en sa faveur mais en faveur de ceux qui bossent et qui sont rentables. Si vous voulez de l'emploi en France bah vous devriez songer à le créer vous mêmes, c'est pas au programme du tout des gros industriels (à de rares exceptions). La relocalisation ça sera pas en France mais dans les pays de l'est, maghreb, afrique un peu ... Bon courage en tout cas car c'est loin d'être simple.

Dernière modification par Don Patricio ; 14/07/2021 à 02h14.
Citation :
Publié par Don Patricio
Je vois pas en quoi les salariés au C.A nous amèneront quoi que ce soit d'utile pour contrer le capitalisme chinois. On a pas besoin de hausses de salaires, d'augmenter les tickets restau, ou de filer des vacances gratuites avec le C.E, des congés supplémentaires ou des séminaires inclusifs.
On a besoin de mesures difficiles dont les salariés seront les victimes. On a besoin plus que jamais de ne surtout pas leur donner le moindre pouvoir de décision, sur des sujets qu'ils ne comprennent pas, que ça soit dans l'entreprise ou via leur vote sur l'économie. Enfin si l'on souhaite lutter, sinon osef et on laisse la BCE tout racheter, ça fera un joli feu de joie.
On a besoin des salariés pour que, comme dans les GmbH, ces derniers puissent peser pour le maintien de l'activité en France au lieu de voire des commerciaux véreux faire appel à des sous-traitant chinois qui les arrosent de rétro-commission avant de s'emparer des technologies pendant que les managers qui ont coulé la boite se cassent avec la caisse @serge Tchuruk.
Dans la lignée "les cryptos sont l'avenir", l'ethereum vient d'entrer en déflation accélérée, détruisant des milliards et créant de la rareté. Pourquoi ?
Parce que les personnes contrôlant cette monnaie le veulent, vu que ça les arrange. Ce qui est rare est cher.
https://cryptoast.fr/eip-1559-ethers-eth-brules-emis/

Je vous laisse imaginer ce que donnerait une économie dans laquelle ce genre de merdes aurait un rôle significatif. Cf 1929. Remarquez, si on veut la démondialisation et la décroissance, adopter une monnaie hyper-déflationniste, ce serait radical car avant qu'on invente la spéculation, le blanchiment, la fraude et les rançongiciels, les monnaies servaient aux échanges commerciaux (si si !). Un peu comme une ablation du tube digestif, de l'œsophage au côlon, pour faire un régime.
J'ai du mal a comprendre la, déja que c'etait totalement con de dépenser autant d'energie pour 'créer' de la monnaie en minant un hash , maintenant ils le détruisent volontairement en plus ?

j'espere que l'ethereum consomme bien moins que le bitcoin...
Citation :
Publié par jaxom
J'ai du mal a comprendre la, déja que c'etait totalement con de dépenser autant d'energie pour 'créer' de la monnaie en minant un hash , maintenant ils le détruisent volontairement en plus ?

j'espere que l'ethereum consomme bien moins que le bitcoin...
Ils le promettent "un jour", mais pour l'instant, l'ethereum est miné par des fermes à GPU (pour ça que les prix sont repartis à la hausse en Août).
La déflation enrichit les riches. Ici, les riches sont devenus riches en créant une monnaie bidon fabriquée à partir de charbon, de pétrole et de gaz brûlés. En détruisant une part de la richesse globale exprimée dans cette monnaie de singe, plus précisément celle qui circule, ils accroissent celle de ceux qui thésaurisent la leur.
Le pire dans cette histoire, ce n'est pas qu'ils le fassent (si demain on trouve un algo à base de bébé broyés dans des mixers, il y aura des miners pour l'exploiter), c'est qu'ils puissent le faire et que les autorités financières de la planète ne foutent pas en taule tous ces connards. C'est juste sidérant.
Citation :
Publié par Aloïsius
Dans la lignée "les cryptos sont l'avenir", l'ethereum vient d'entrer en déflation accélérée, détruisant des milliards et créant de la rareté. Pourquoi ?
Parce que les personnes contrôlant cette monnaie le veulent, vu que ça les arrange. Ce qui est rare est cher.
https://cryptoast.fr/eip-1559-ethers-eth-brules-emis/

Je vous laisse imaginer ce que donnerait une économie dans laquelle ce genre de merdes aurait un rôle significatif. Cf 1929. Remarquez, si on veut la démondialisation et la décroissance, adopter une monnaie hyper-déflationniste, ce serait radical car avant qu'on invente la spéculation, le blanchiment, la fraude et les rançongiciels, les monnaies servaient aux échanges commerciaux (si si !). Un peu comme une ablation du tube digestif, de l'œsophage au côlon, pour faire un régime.
J'ai toujours pas compris pourquoi on laisse ce genre de truc ouvert.
Le minage de crypto sont une aberration écologique et économique.

https://www.courrierinternational.co...one-du-bitcoin
130 millions de tonnes de CO2 pour le bitcoin en 2024 en chine. L'équivalent des émissions de l'Italie.
Ca devrait purement et simplement rendu illégal.
Citation :
Publié par Aeristh
J'ai toujours pas compris pourquoi on laisse ce genre de truc ouvert.
Le minage de crypto sont une aberration écologique et économique.

https://www.courrierinternational.co...one-du-bitcoin
130 millions de tonnes de CO2 pour le bitcoin en 2024 en chine. L'équivalent des émissions de l'Italie.
Ca devrait purement et simplement rendu illégal.
Ton article date d'avril et est outdaté, depuis la Chine a pris des mesures de fermeture des fermes de minages de bitcoin.
Citation :
Publié par Aloïsius
Dans la lignée "les cryptos sont l'avenir", l'ethereum vient d'entrer en déflation accélérée, détruisant des milliards et créant de la rareté. Pourquoi ?
Parce que les personnes contrôlant cette monnaie le veulent, vu que ça les arrange. Ce qui est rare est cher.
https://cryptoast.fr/eip-1559-ethers-eth-brules-emis/

Je vous laisse imaginer ce que donnerait une économie dans laquelle ce genre de merdes aurait un rôle significatif. Cf 1929. Remarquez, si on veut la démondialisation et la décroissance, adopter une monnaie hyper-déflationniste, ce serait radical car avant qu'on invente la spéculation, le blanchiment, la fraude et les rançongiciels, les monnaies servaient aux échanges commerciaux (si si !). Un peu comme une ablation du tube digestif, de l'œsophage au côlon, pour faire un régime.
C'est juste qu'avec la mise à jour, une partie des frais de transaction est cramée et comme en ce moment, il y a beaucoup de transaction et que le réseau est encombré, la quantité brulée a dépassé la quantité minée. De toutes façons, ethereum n'est pas vraiment prévue pour être une monnaie utilisée pour les échanges commerciaux.

Citation :
Publié par Aeristh
J'ai toujours pas compris pourquoi on laisse ce genre de truc ouvert.
Le minage de crypto sont une aberration écologique et économique.

https://www.courrierinternational.co...one-du-bitcoin
130 millions de tonnes de CO2 pour le bitcoin en 2024 en chine. L'équivalent des émissions de l'Italie.
Ca devrait purement et simplement rendu illégal.
Justement, l'ethereum va changer de système et il ne consommera plus d'énergie à faire des calculs pour le minage. Et concernant le minage de BTC, il est de plus en plus utilisé dans des zones où se construisent des barrages ou d'autres trucs d'ENR, permettant de rendre ces infrastructures rentable le temps que la demande arrive. Quand la demande arrive, le cout de l'énergie augmente et ils se barrent ailleurs, y a plusieurs sociétés qui se mettent à faire ça et ça permet de rendre viable certains projets ENR qui ne pourraient pas l'être sinon, faut sortir des clichés sur les cryptos et se renseigner un minimum.
Citation :
Publié par jaxom
J'ai du mal a comprendre la, déja que c'etait totalement con de dépenser autant d'energie pour 'créer' de la monnaie en minant un hash , maintenant ils le détruisent volontairement en plus ?

j'espere que l'ethereum consomme bien moins que le bitcoin...
Je ne sais pas trop ce qu'ils font mais la valeur d'un ETH a augmenté en tous cas.
Comment de riches libertariens ont voulu se créer leur utopie libertarienne à bord d'un paquebot transformé en nation flottante...
The disastrous voyage of Satoshi, the world’s first cryptocurrency cruise ship | Cryptocurrencies | The Guardian

Evidemment, l'idée a foiré avant même de démarrer, mais quand on lit toutes les descriptions de la vie imaginée à bord, ça aurait fait une bonne idée de départ pour un futur Bioshock.
T
Citation :
Publié par Don Patricio
Pourquoi ont-ils du abandonner? J'aimais bien l'idée aussi.
Paradoxalement, le monde de la mer est extrêmement régulé. Tu dois te plier à certaines contraintes règlementaires, un bateau de croisière coute une blinde en entretien, et les assurances ne voulaient pas bosser avec des assets en BTC.
Il y a également eu peu de volontaires: quand on a les moyens de mener ce genre d'expériences, on n'a pas envie de vivre dans une cabine de bateau.

Resultat final: manque de financement, ils ont revendu le bateau à une casse.

En dessous: ça finit plus probablement en société féodale, et ce assez rapidement, au premier conflit.

Dernière modification par Lolmao the Dong ; 12/09/2021 à 20h32.
Sincèrement je pense que si ça avait été au bout, ça aurait fini en enfer sur terre. Y a pas de société qui tienne sans règle. On n'est pas fait pour vivre sans règle/ sans contrainte. Tu prends 10 individus même qui au départ auront la même idée de comment doit fonctionner cette société libertarienne. Et tu attends juste quelques semaines/mois aller année, et ça finit en chaos.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
2 connectés (0 membre et 2 invités) Afficher la liste détaillée des connectés