L'Agora

[wiki] [Economie] Causes et conséquences de la crise économique et financière

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Doudou Piwi
Bein oui, j'appuyais ton post la, tu as un soucis de compréhension ou bien ?
Non tu donne de fausses informations.
Pour rappel(version courte), les subprimes on était le summum du cynisme des banques. C'est un pari sur le défaut du créancier, avec une conjoncture hyper favorable( immobilier qui prenait 20 % par ans). Avec à la clef saisie de la maison, plus rente à vie. Avec contagion à l'ensemble du système économique via la titrisation (outil pour limiter le risque).

Bon ce qui aurait était un plan extrêmement rentable si il avait était appliqué de manière ponctuel. A été pratiqué a grande échelle, provoquant la chute de lehmann et la crise des subprime. Pire on a eu le choix entre l'effondrement systémique globale ou la fuite a avant que l'on connais avec les politique "non conventionnel" (planche a billet).

Donc non la crise de 2008 n'a pas était provoqué par des taux bas
Citation :
Publié par Doudou Piwi
Non pas que, déjà la principale cause de la crise, c'est pas tant les subprimes que les prêts immobiliers à taux variables. Les prêts "primes" moins risqués mais aussi à taux variables se sont également cassés la gueule quand les prêts ont remonté et ils étaient aussi collés dans des produits.
Évidement que les Primes se sont effondré aussi, c'est le double effet kiss cool. Tu te retrouve avec un marche sur saturé de bien immobilier(qui ne vaux plus rien, pour rappel des milliers de maison abandonné toujours aujourd'hui), avec une crise économique majeur (pour rappel les banque ne prêté plus, provoquent fermeture de commerce et d'entreprise). Du coup les crédit en Prime se son mis a faire défaut également. Mais ce ne fut pas à cause des taux, mais bien a cause d'une crise économique majeur.

Dernière modification par fraanel ; 11/04/2019 à 15h52.
Citation :
Publié par fraanel
Non tu donne de fausses informations.
Pour rappel(version courte), les subprimes on était le summum du cynisme des banques. C'est un pari sur le défaut du créancier, avec une conjoncture hyper favorable( immobilier qui prenait 20 % par ans). Avec à la clef saisie de la maison, plus rente à vie. Avec contagion à l'ensemble du système économique via la titrisation (outil pour limiter le risque).
Les subprimes, c'est juste des prêts classés en "haut risque", qu'on a foutu dans d'autres produits en pensant diluer la merde et pouvoir refourguer ça peinard et qu'on pensait de toutes façons pas risqué parce qu'au pire, on récupérait la maison, oubliant le fait que les maisons seraient toutes vendues en même temps et que les prix s'écrouleraient.

M'enfin dire que le but à la base était de prendre la maison, j'ai pas souvenir que ça ait été prouvé (serait-ce donc de la fausse information ?), c'est plus le fruit de l'incompétence généralisé des banques qui ont refilé des prêts à des gens pas très solvables qu'autre chose.

Citation :
Publié par fraanel
Donc non la crise de 2008 n'a pas était provoqué par des taux bas
J'ai dit que le passage de 1 à 5% des taux couplé aux prêts à taux variable étaient UNE des causes de la crise, tu transformes ça en "La crise de 2008 a été provoqué par des taux bas", tu es intellectuellement malhonnête et tu déformes mes messages, ne continue pas ce genre de chose.

Citation :
Publié par fraanel
Évidement que les Primes se sont effondré aussi, c'est le double effet kiss cool. Tu te retrouve avec un marche sur saturé de bien immobilier(qui ne vaux plus rien, pour rappel des milliers de maison abandonné toujours aujourd'hui), avec une crise économique majeur (pour rappel les banque ne prêté plus, provoquent fermeture de commerce et d'entreprise). Du coup les crédit en Prime se son mis a faire défaut également. Mais ce ne fut pas à cause des taux, mais bien a cause d'une crise économique majeur.
Les primes et subprimes à taux variables ont été les premiers à faire défauts, quand tu as tes mensualités qui augmentent de 40%, tu peux plus les payer et oui.
Les primes et subprimes à taux fixes ont été moins touchées mais ont fini par l'être quand bien même les mensualités ne bougeaient pas, vu que certains ont commencé à se dire que ça servait plus à rien de rembourser une maison dont le prix s'était écoulé. M'enfin bien sûr que si, les taux ont eu un impact lol.

Dernière modification par Doudou Piwi ; 11/04/2019 à 16h46.
@Doudou Piwi: De mémoire, il semble que les taux d'intérêts des emprunts immobiliers aux USA avaient quand même méchamment flambé rendant incapable les emprunteurs les plus faibles de rembourser quoi que ce soit (ils ne remboursait plus que les intérêts, il me semble). Je me trompe ?

Pour le reste, oui, c'est ce qui s'est passé.
Citation :
Publié par Gratiano
@Doudou Piwi: De mémoire, il semble que les taux d'intérêts des emprunts immobiliers aux USA avaient quand même méchamment flambé rendant incapable les emprunteurs les plus faibles de rembourser quoi que ce soit (ils ne remboursait plus que les intérêts, il me semble). Je me trompe ?
Bein, heu oui, c'est ce que je dis depuis 3 messages, de ce que j'avais grossièrement compris du bordel :

2003, les taux sont à 1%, des gens empruntent pour acheter leur maison à taux variable, certains sont peu solvables mais on leur prête quand même, notamment parce que les taux sont bas et qu'on ne sait pas trop quoi faire du pognon.
2005, la FED remontent les taux à 5%, les gens qui ont emprunté à taux variable ne peuvent plus rembourser, en 2007 on commence à saisir leur maison pour rembourser leur prêt.
Sauf qu'on revend toutes les maisons en même temps, les prix immobiliers s'écroulent et les prêts ne sont donc pas remboursables et ne valent plus rien. Comme ces prêts étaient planqués dans d'autres produits, tout s'est cassé la gueule.

Et en gros, la théorie de certains économistes, c'est que des taux trop bas peuvent encourager la formation de bulles spéculatives du style subprimes qui éclatent quand les taux remontent et du coup, quand Trump fait pression pour pas que la FED ne remonte trop ses taux, c'est pas forcément idiot.

Dernière modification par Doudou Piwi ; 11/04/2019 à 16h58.
Citation :
Publié par Doudou Piwi
M'enfin dire que le but à la base était de prendre la maison, j'ai pas souvenir que ça ait été prouvé (serait-ce donc de la fausse information ?), c'est plus le fruit de l'incompétence généralisé des banques qui ont refilé des prêts à des gens pas très solvables qu'autre chose.
Je suis assez d'accord avec ton analyse, sauf sur ce point : ce n'est pas de l'incompétence généralisé des banques. Les banques savaient très bien ce qu'elles faisaient : toute la chaine était responsable. Le courtier en crédit qui vendait du crédit à des gens insolvables (il a été même démontré que les prêteurs ne faisaient même pas les vérifications nécessaires) car ils revendait leurs créances (avec leur comm) à des SPV qui les titrisaient. Les marchés financiers derrière vendaient / achetaient des CDO/CDS comme des p'tits pains. Toute le monde dans la chaine est complice et savait très bien ce qu'il faisait. La seule exception est peut être le courtier en crédit qui a peut-être était trop attiré par l'appât du gain sans comprendre les conséquences.

La réalité, c'est que tout le monde se gavait, se gavait, se gavait. Ils n'ont pas été incompétents, ils ont été greedy.

J'ai un peu peur dans le discours "incompétent" ou "ils ne savaient pas", qu'on les dédouane. Je n'insulterai pas leur intelligence: ils savaient très bien ce qu'ils faisaient. Ils savaient qu'ils allaient flinguer ce secteur de marché (voire l'économie américaine toute entière).

Sinon, pour le reste de ton analyse, j'adhère.
Citation :
Publié par Carminae
Je suis assez d'accord avec ton analyse, sauf sur ce point : ce n'est pas de l'incompétence généralisé des banques. Les banques savaient très bien ce qu'elles faisaient : toute la chaine était responsable. Le courtier en crédit qui vendait du crédit à des gens insolvables (il a été même démontré que les prêteurs ne faisaient même pas les vérifications nécessaires) car ils revendait leurs créances (avec leur comm) à des SPV qui les titrisaient. Les marchés financiers derrière vendaient / achetaient des CDO/CDS comme des p'tits pains. Toute la monde dans la chaine est complice et savait très bien ce qu'il faisait. La seule exception est peut être le courtier en crédit qui a peut-être était trop attiré par l'appât du gain sans comprendre les conséquences.

La réalité, c'est que tout le monde se gavait, se gavait, se gavait. Ils n'ont pas été incompétents, ils ont été greedy.

J'ai un peu peur dans le discours "incompétent" ou "ils ne savaient pas", qu'on les dédouane. Je n'insulterai pas leur intelligence: ils savaient très bien ce qu'ils faisaient. Ils savaient qu'ils allaient flinguer ce secteur de marché (voire l'économie américaine toute entière).

Sinon, pour le reste de ton analyse, j'adhère.
Incompétents, c'est ptet pas le bon mot, mais en tout cas, ils ont fait une erreur en pensant que la revente de la maison pourrait payer le prêt car ils n'ont pas pensé à ce qui se passerait si ça arrivait sur une grande échelle.

C'est pour ça que je ne pense pas que les banques aient sciemment donné des crédits en espérant que les débiteurs fassent faillite pour leur prendre la maison, si ça avait été le plan, elles auraient vu qu'elles étaient en train de créer une future crise immobilière et n'auraient pas tout remis en vente d'un coup. Limite, si toutes les maisons saisies avaient été mise en location avec juste un faible pourcentage mis en vente, y aurait ptet même pas eu de crise en fait
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Aloïsius
Les QE à répétition en 2007 ? Sérieux ?

Le mec a COULE sa banque, a prétendu qu'il n'y avait pas de problème lié l'immobilier aux USA et qu'il ne fallait pas paniquer à cause des subprimes.
Rien que ça, ça aurait du en faire un paria dans le monde de l'économie. Le nommer à la Banque Mondiale aujourd'hui, c'est récompenser l'incompétence au mieux, la malhonnêteté au pire. C'est comme si à la fondation de l'OTAN, on avait confié la direction de cette organisation à M. Maginot.

Quand à ses interventions ultérieures à la crise de 2008, elles sont motivées non pas par son analyse mais par la couleur politique de l'occupant de la maison blanche.
Relis mieux ce que j'ai écrit plutôt que de t'arrêter à ce que tu veux lire. Dès qu'il s'agit de dire quelque chose n'étant pas totalement négatif à 100% au sujet de Trump ou associés, tu fonces têtes baissé dans le premier drapeau rouge.
Nulle part je n'ai parlé de 2007. Quand ont commencé les QE ? A partir de 2008, 2010, ..., pour garder à flot les marchés boursier. A ce moment la messe était dite. Ce qui est ce que j'ai résumé au travers de : "la plus grosse erreur des banques centrales a été leurs QE à répétition.".
Quel est l'effet des QE sur les marchés boursier ? de l'injection de liquidité.
L'histoire de la crise est connue, je ne pense pas avoir besoin d'expliquer plus le reste de mon message que tu cites et le lien avec la lettre au patron de la FED que tu as évoqué.



Citation :
Publié par Doudou Piwi
Incompétents, c'est ptet pas le bon mot, mais en tout cas, ils ont fait une erreur en pensant que la revente de la maison pourrait payer le prêt car ils n'ont pas pensé à ce qui se passerait si ça arrivait sur une grande échelle.

C'est pour ça que je ne pense pas que les banques aient sciemment donné des crédits en espérant que les débiteurs fassent faillite pour leur prendre la maison, si ça avait été le plan, elles auraient vu qu'elles étaient en train de créer une future crise immobilière et n'auraient pas tout remis en vente d'un coup. Limite, si toutes les maisons saisies avaient été mise en location avec juste un faible pourcentage mis en vente, y aurait ptet même pas eu de crise en fait
Mon avis est que c'est volontaire.
Faut voir qu'en terme de prêt, la banque est habituellement toujours gagnante : en cas de défaut, le bien est saisie, et la banque se refait dessus. Pour le coup, c'est leur hubris qui les a aveuglé, ne pensant pas une seule fois que leurs magouilles pourraient aller trop loin.

Mais la leçon n'a pas été comprise, il faut croire, puisqu'en 2014 les banques refaisaient le même délire avec les voitures (source au hasard, ce n'est pas ce qui manque sur le sujet).
J'avais vu un article passer où l'un des traders expliquait que ce n'était pas la même chose que les subprimes habitation, la valeur des voiture se dépréciait moins. Mon écran a viré au noir de café pour le coup.

Dernière modification par Sadyre ; 11/04/2019 à 21h41. Motif: corrigé une coquille de date
Citation :
J'avais vu un article passer où l'un des traders expliquait que ce n'était pas la même chose que les subprimes habitation, la valeur des voiture se dépréciait moins. Mon écran a viré au noir de café pour le coup.
LOL ils ont de l'humour. Ou alors ils parlent en valeur absolue, là c'est vrai que c'est beaucoup moins qu'une maison.

Perdre 70% sur un bien immobilier et 70% sur un véhicule c'est pas la même chose. Mais tout balancer "la valeur des voiture se dépréciait moins." fallait l'oser celle là...
Citation :
Publié par Thesith
LOL ils ont de l'humour. Ou alors ils parlent en valeur absolue, là c'est vrai que c'est beaucoup moins qu'une maison.

Perdre 70% sur un bien immobilier et 70% sur un véhicule c'est pas la même chose. Mais tout balancer "la valeur des voiture se dépréciait moins." fallait l'oser celle là...
Ca n'existe pas en France. Je pense qu'il devait parler des mobiles homes US. C'est un produit d'appel pour les pauvres ou tu achètes ta maison (une sorte de mobile home) mais ou tu loues le terrain. Et la effectivement la maison vaut plus rien très vite parce que la déplacer coute plus vite que son prix et c'est pas de la top qualité donc ça peut se péter pendant le voyage. Et une barraque sur un terrain qui t’appartient pas ... bah ca vaut pas des masses ...
Citation :
Publié par gnark
Ca n'existe pas en France. Je pense qu'il devait parler des mobiles homes US. C'est un produit d'appel pour les pauvres ou tu achètes ta maison (une sorte de mobile home) mais ou tu loues le terrain. Et la effectivement la maison vaut plus rien très vite parce que la déplacer coute plus vite que son prix et c'est pas de la top qualité donc ça peut se péter pendant le voyage. Et une barraque sur un terrain qui t’appartient pas ... bah ca vaut pas des masses ...
Marrant que tu parles de ça, cette semaine John Oliver en parlait dans son émission. Et en fait ces dernières années, les terrains où se trouve ces mobil home ont été racheté en masse par des financiers résultats les loyer explose et els gens sont dans la merde....
Message supprimé par son auteur.
Le Guardian est en train de démarrer une offensive contre le neo libéralisme:

https://www.theguardian.com/books/20...KYlB-fdE2g2BSc

https://www.theguardian.com/environm...cl9IL1rw9k797I


Le second titre est juste tellement vrai, et c'est à la fois le problème et la solution, la machine actuelle dépend des consommateurs, on est passé d'une ère ou l'on répondait au besoin du consommateur à une ére ou on le crée. Il faut que nous imposions aux entreprises notre façon de consommer et non l'inverse.

Un interview de Gaël Giraud, qui explique pourquoi nous sommes foutus. Financièrement d'abord, politiquement ensuite (car les Etats sont tenus par les couilles par les banques "too big too fail"), socialement après (car les riches feront payer la faillite aux pauvres et ne renonceront jamais à leurs privilèges), écologiquement enfin (car les financiers bloquent toute adaptation du système économique).

On apprend au passage que les lois (Moscovici etc.) visant à couper le lien entre activité de finance et de marché sont une énorme arnaque visant en réalité à préserver ces liens, et le pouvoir des banques.
(faut juste zapper sa propagande catho pénible...)

Dernière modification par Aloïsius ; 04/05/2019 à 20h54.
Citation :
Publié par Soumettateur
Ce que raconte ce mec un intéressant, par contre le journaliste qui l'interroge est insupportable et ridicule au possible. Je le verrais bien sur Rmc, tiens.
C'est un peu le défaut de thinkerview. Des invités intéressants, un interviewer à la ramasse.
Message supprimé par son auteur.
Je viens de voir un super reportage sur la crise, ce reportage sort tout juste des années 80 vient d'être rediffusé sur LCP.
Mais c'est a la fois fou et fort (pour l'époque) que de voir qu'il y a plus de 35 ans ce reportage serait limite encore dans l'air du temps (mention spécial pour la vision de 1984 qui parle du futur en 2014), bon c'est vachement libéral, mais bon !

Je ne savais pas trop ou posté ce reportage, j'espère ne pas faire erreur en postant ça ici.

http://www.lcp.fr/emissions/291695-rembobina
Un patron américain a gelé les salaires du top 20 de sa boîte. Ce qui lui a permis de doubler les salaires du down 500.
https://www.theguardian.com/commenti...team-employees

In fine, ça a permis à sa boîte de résoudre ses problèmes de turn-over et d'obtenir une très nette progression de ses résultats. Comme quoi, il suffit souvent de payer un peu moins les 4% -qui n'en souffriront pas réellement pour autant- pour améliorer de manière considérable l'existence des 96% et rendre la société plus productive et efficace.

A méditer la prochaine fois que vous apprenez qu'un PDG multiplie son salaire par deux après avoir viré 2000 salariés et sous-traité quelque part en Chine.
Citation :
Publié par Aloïsius
Un interview de Gaël Giraud, qui explique pourquoi nous sommes foutus.
J'espère que Giraud, dont je connais surtout ses travaux en collaborations avec le Shift Project (lien énergie-PIB, modélisation systémique "à la Meadows" à l'échelle d'un pays...) sera récompensé pour ses travaux, ça compensera un peu le prix Nobel donné à ce cinglé de Nordhaus.
Citation :
Publié par lafa
Et bien voilà

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/bri...-news-20190522

J'en regarde un qui rigole beaucoup à côté de moi et de dire " oh ben ça alors "
J'attends de voir les brexiteurs nous expliquer que le brexit c'est génial, ça va booster l'économie UK... La seule chose qui a boosté cette dernière, c'était la dépréciation de la livre. Mais même ça ne suffit plus désormais.
Le Brexit ça va être drôle pour personne mais je me console au moins sur le fait que ce sont des Brexiters pur jus qui vont bientôt être au pouvoir au RU et vont avoir le nez dans leur merde.
Je regarde la saison de "the crown" en ce moment et je ne peut pas pas m’empêcher de me demander ce qu'en pense la reine. Elle a fait tourner la boutique et a un bilan plutôt positif vu le merdier post-colonial de l'époque. Et c'est Charles qui devrait hériter du merdier actuel. Sa popularité n'est pas vraiment au même niveau, et en cas de coup dur, je me demande si on peut s'attendre à du burlesque. La monarchie n'a aucun pouvoir, mais c'est pas pour ca qu'il peuvent pas servir de bouc émissaire ou qu'une partie des brittaniques ne pourrait pas leur demander d’être les sauveurs de l'empire.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés