L'Agora

[wiki] [Economie] Causes et conséquences de la crise économique et financière

Fil fermé
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Doudou
Le pognon ne fait pas tout, Apple ne peut pas avoir d'armée privée et je doute qu'elle pourrait se doter d'un service d'infiltration aussi efficace que celui d'un pays pour faire des assassinats ou du sabotage juste en ouvrant le porte monnaie.
Tu trouveras pas des mecs prêts à se mettre en danger pour le pognon d'une boite aussi facilement que pour leur patrie, imo.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Academi

22 000 employés.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Soci%C...re_priv%C3%A9e

Et des dizaines de milliers d'autres dans des boites similaires. Je suis prêt à parier que Apple peut (en théorie, j'ai bien dit que l'idée était surréaliste...) acheter TOUTES ces boites avec un ou deux trimestres de profit.
Citation :
Publié par Kaleos - Jack
(...) les cons (...) Dans une masse plus grande, ils sont plus dilués
Je ne vois pas pour quelles raisons. On a le même % de cons chez les Occidentaux que les Africains, les Asiatiques, les Arabes ou les Latinos. À priori, un % bien trop important par rapport aux autres, et qui a toujours été plus séduit par les "politiciens" vérolés de toutes les époques et toutes les zones géographiques. En bout de ligne, plus fort que les gens "sains" pour faire avancer une société.

Et le progrès ne va pas franchement dans le sens d'améliorer les chances des gens "sains" pour l'évolution et la pérennité d'une société. On a dû perdre l'imprimerie dès qu'un connard s'est rendu compte qu'il ferait 1000 fois plus de frics avec des potins et des ragots à la con, on a perdu la radio et la télé de la même façon, Internet en dernier... Et je parle même pas de ceux, les despotes, qui utilisent carrément ces outils pour tout foutre en l'air (désinformation, propagande d'idées pernicieuses, stupides et malsaines...).


Je crois que c'est un combat perdu d'avance depuis des millénaires. On s'en va, sociétés après sociétés, vers du mieux. Mais il y aura encore besoin de pas mal de temps, d'évolution et de sociétés qui vont de leur apogée à leur déclin (ce qui ne se fait pas en 5 minutes) avant que l'humain arrive de façon générale à bosser en commun pour son futur, plutôt que pour ses intérêts immédiats. Si on explose pas en vol d'ici là, mais restons positifs .
Malgré tout (après je ne sais pas si c'est ce qu'à voulu dire Nof Samedisþjófr) Apple a se pouvoir sur l'Irlande, parce que le politique irlandais le veut bien et ne fait rien contre.

Et d'une manière général, si les groupes comme apple ont autant de pouvoir c'est pas uniquement une histoire d'argent mais bien parce que le politique leur a abandonné le pouvoir. Enfin en tout cas au départ désormais le problème vient aussi du fait que nos états étant tellement endetté qu'on est devenu hyper (trop) dépendant de ce genre de groupe pour qui il est plus facile d'exiger désormais.
C'est intéressant de voir qu'Apple a totalement négligé le lobbying auprès de l'UE.
Et cela leur coute cher. Aucune grande entreprise ne peut "peser" en Europe sans du lobbying.
Que l'on apprécie ou pas c'est un fait.
Source en anglais: http://www.politico.eu/article/ifail...-billion-fine/


Tim Cook qui fulmine et critique ouvertement la Commission ne va pas arranger les choses.


Je voulais prendre un Ipad et finalement non.
Je refuse de donner plus de pognon a cette entreprise.
Ce que je trouve le plus rigolo dans l'histoire ce qui est reproché à Apple au final ce n'est pas de payer peu d'impôt mais d'avoir bénéficié d'une ristourne supérieur à d'autres et donc une forme de concurrence déloyale.

Donc c'est même pas une remise en cause en réalité du système, parce que si Apple avait eu comme les autres ou les autres comme apple, on en parlerait même pas....

Enfin ce qui est vraiment drôle (même si bien entendu prévisible) c'est que dans un 1er temps l'Irlande a annoncé faire appel de la décision. Depuis semble il elle hésite
http://www.liberation.fr/futurs/2016...rlande_1476349

Si les irlandais veulent revoir l'argent ils ont intérêt à se faire entendre.
@ TheSith non c'est le seul angle actuel d'attaque : le favoritisme fiscal. Etant donné que chaque pays peut faire ce qu'il veut de sa fiscalité ou presque.

Par contre il a l'obligation de traiter avec équité les entreprises sinon pan les doigts : aide de l'Etat. La France se fait souvent avoir pour ce genre de truc
Citation :
Publié par Thesith
Ce que je trouve le plus rigolo dans l'histoire ce qui est reproché à Apple au final ce n'est pas de payer peu d'impôt mais d'avoir bénéficié d'une ristourne supérieur à d'autres et donc une forme de concurrence déloyale.

Donc c'est même pas une remise en cause en réalité du système, parce que si Apple avait eu comme les autres ou les autres comme apple, on en parlerait même pas....

Si les irlandais veulent revoir l'argent ils ont intérêt à se faire entendre.
C'est très malin au contraire. les propres règles de la libre concurrence défendu et érigé en étendard par les multinationales américaines sont utilisés ... ... contre eux !!!

Apple a bénéficié d'un régime de faveur rien que pour elle et est donc en contradiction avec ses propres valeurs.

La position Européenne est difficilement attaquable.
Non mais je ne dis pas le contraire, je dis juste que je trouve ça marrant ou ironique serait plus approprié.

Effectivement c'est le seul angle d'attaque, et ça a un côté très révélateur du problème de fond d'ailleurs.
Citation :
Publié par Kaleos - Jack
J'ai vu passer cet après midi un tweet citant Margrethe Vestager (mais sans que ce soit elle qui le publie...) disant qu'Amazon & McDonalds étaient les suivants sur la liste. C'est bien que ça commence enfin à bouger !
Malheureusement c'est UNE personne au sein de l'UE. Qui a toujours fait un excellent boulot. Mais c'est la seule à avoir une intégrité si prononcée.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
Malheureusement c'est UNE personne au sein de l'UE. Qui a toujours fait un excellent boulot. Mais c'est la seule à avoir une intégrité si prononcée.
Elle ferait une très bonne présidente de l'UE du coup.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
Malheureusement c'est UNE personne au sein de l'UE. Qui a toujours fait un excellent boulot. Mais c'est la seule à avoir une intégrité si prononcée.
Ouaih, mais c'est pas en voyant que le verre à moitié vide qu'on avance. Si on se pique d'être un observateur un peu sérieux de la vie publique, on doit relever les défauts et applaudir les victoires
Sinon, on ne vaut pas mieux que dudule et son ricard au PMU du coin
http://www.bbc.com/news/world-australia-37241888

En Australie, l'opposition de gauche a voulu profiter de l'absentéisme de parlementaires pour voter la mise en place d'une commission d'enquête sur les malversations des banques.

Mais tout est bien qui finit bien, les absentéistes sont revenus et ont été châtiés par les premier ministre, la proposition a été finalement rejetée. Les banquiers australiens peuvent dormir sur leurs deux oreilles.
Citation :
Publié par Aloïsius
http://www.bbc.com/news/world-australia-37241888

En Australie, l'opposition de gauche a voulu profiter de l'absentéisme de parlementaires pour voter la mise en place d'une commission d'enquête sur les malversations des banques.

Mais tout est bien qui finit bien, les absentéistes sont revenus et ont été châtiés par les premier ministre, la proposition a été finalement rejetée. Les banquiers australiens peuvent dormir sur leurs deux oreilles.
Vive la Démocratie.
c'est au tour des entreprises d'emprunter à taux négatif...

Citation :
Deux entreprises privées européennes, Sanofi et Henkel, ont emprunté pour la première fois mardi à des taux négatifs, un nouveau symbole de l'environnement de taux extrêmement bas dans lequel évoluent actuellement les marchés, ce qui signifie qu'elles rembourseront moins que ce qui leur a été prêté.

Henkel a ainsi émis des titres à échéances deux ans, avec un rendement de -0,05% et Sanofi des obligations à échéance 3 ans à un taux de -0,05% également, selon l'agence financière Bloomberg citant des sources proches du dossier.

Ces titres sont par ailleurs assortis d'un coupon égal à zéro, ce qui signifie pour l'investisseur qu'il ne touchera rien pendant la durée de détention de la dette.
http://www.boursorama.com/actualites...a4a6409ff1575d
Ouai mais bon t'en auras encore pour dire que sisi tout va bien, clair c'est tout à fait normal une telle situation.

Je me demande combien de temps ça va encore tenir avant qu'on voit de gros remouds sur les bourses.
Pas de gros impacts pour la bourse, par contre pour les épargnants il est possible que les banques les chargent de plus en plus.
http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediapl...09-853033.html

Et au contraire quand tu pourras plus mettre ton cash en banque la bourse peut-être un bon moyen de le placer ... d’où les taux négatifs proposés par les entreprises sures ...
Non mais ce que je veux dire c'est que ces taux négatifs que ça soit pour un état ou une entreprise + les taux négatifs sur certains placements, c'est pas le signe que les choses vont bien.
Cette situation n'a rien de normal et quand tu en arrives là y a forcément une correction.

Surtout que tu relèves toi même le problème, puisque les obligations ne rapportent plus rien, où les gens sont obligés d'aller s'ils veulent gagner quelque chose?
Ou tout ce qui sur le papier est annoncé comme un super placement qui rapporte. Sauf c'est exactement comme ça que tu crées une bulle.

Et si on tient compte seulement de cet aspect d'une entreprise qui peut emprunter à taux négatif, c'est exactement le même risque que l'excès de fond sur des valeurs. Ta boite risque de se lancer dans des projets qui vont s'avérer non rentable puisqu'elle a de l'argent disponible en excès.

Le risque est déprécié par l'excès de liquidité et à la longue je ne vois rien de bond dans tout ça. Ce qui est étonnant c'est que pour l'instant ça tient bon faut dire aussi que les banques centrales mettent le paquet, mais ça peut pas durée éternellement.
T'as quand même des signes très alarment de Chine, et je parle même pas du Japon. Mais enfin tout ça c'est déjà dit et redit c'est vrai mais n'empêche que c'est vrai ça peut pas durée. Et 2008 pourrait sembler être doux vu ce qui pourrait se produire....
C'est juste le signe qu'il y a trop de liquidité. Avec l'impression récente de monnaie c'est pas une surprise.
Enfin bref il y a du cash, de la main d’œuvre c'est tout à fait le moment de développer un programme spatial, une ligne TGV ou des autoroutes. Mais bon avec les trou duc qui nous gouvernent on va bien avec le droit a plus d’impôts et plus d'austérité ...
Je capte pas comment c'est possible qu'on laisse emprunter négativement, vous imaginez si les contrats de prêts sont mal branlé et qu'on puisse réacheter le prêt avec un autre prêt négatif intérêt compris, genre "Je vous emprunte 100 000 € à -0,05% que je vous rembourse de suite avec les intérêts avec un prêt de 95 000€ que j'ai fait ailleurs, avec un taux de -0,05M d'intérêt que je rembourse de suite avec un prêt de 90 250€..." et à la fin pwicht !
Citation :
Publié par Doudou
Je capte pas comment c'est possible qu'on laisse emprunter négativement, vous imaginez si les contrats de prêts sont mal branlé et qu'on puisse réacheter le prêt avec un autre prêt négatif intérêt compris, genre "Je vous emprunte 100 000 € à -0,05% que je vous rembourse de suite avec les intérêts avec un prêt de 95 000€ que j'ai fait ailleurs, avec un taux de -0,05M d'intérêt que je rembourse de suite avec un prêt de 90 250€..." et à la fin pwicht !
L'idée macro de base derrière les bonds à taux négatif est justement d'encourager les banques à investir dans autre chose que les banques centrales. Le but est d'augmenter l'inflation, mais aussi de stimuler l'économie.
En très résumé, un bond à taux négatif, c'est une banque centrale qui dit aux banques "Vous pouvez garer vos capitaux chez nous, mais ils ne vont rapporteront rien: pire, ca va vous coûter des sous. Vous feriez mieux d'investir autre part.". Certaines banques centrales le font simplement pour faire baisser la valeur de leur monnaie, sans visée de stimulus particulier (la Suisse l'a fait récemment).
Citation :
Publié par Tzioup
L'idée macro de base derrière les bonds à taux négatif est justement d'encourager les banques à investir dans autre chose que les banques centrales. Le but est d'augmenter l'inflation, mais aussi de stimuler l'économie.
En très résumé, un bond à taux négatif, c'est une banque centrale qui dit aux banques "Vous pouvez garer vos capitaux chez nous, mais ils ne vont rapporteront rien: pire, ca va vous coûter des sous. Vous feriez mieux d'investir autre part.". Certaines banques centrales le font simplement pour faire baisser la valeur de leur monnaie, sans visée de stimulus particulier (la Suisse l'a fait récemment).
Et les Banques préferent perdre du pognon que de preter aux entreprises/PME/Particuliers...
Ce système tourne en rond...

@Doudou
Tu ne peus pas compendre. Il ye des Quants super intelligent/brillants/l'elite de la nation qui font des calculs savant...
Fil fermé

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés