L'Agora

Le meilleur du pire de la politique (#3)

Fil fermé
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Timinou
Je généralise quoi?
J'avoue ne pas comprendre, j'ai répété à de multiples reprises qu'il ne s'agissait pas de dire "tous pourris" mais de condamner le corporatisme qui les incite à prendre la défense de leurs collègues systématiquement, même dans les cas les plus hallucinants.
"Alors pourquoi lorsqu'un policier commet une bavure évidente, les policiers s'obstinent systématiquement à le défendre..." ce n'est pas une généralité ça?
Citation :
Publié par Edel [EdC]
"Alors pourquoi lorsqu'un policier commet une bavure évidente, les policiers s'obstinent systématiquement à le défendre..." ce n'est pas une généralité ça?
Ah mais sur le corporatisme oui j'assume, pas sur les bavures, c'est pas du tout pareil.
Tu n'as qu'à lire ce thread, beaucoup n'admettent même pas (ou tout juste du bout des lèvres) qu'il y a des contrôles au faciès, que certains ne respectent pas les gens et les tutoient sans que ce soit justifié.
Soit on a une vision biaisée, soit ce sont les médias, soit c'est qu'en fait la personne est vilaine, soit ils la connaissent bien etc toujours des excuses, relis les interventions...
Il suffit de voir les réactions des syndicats, à la moindre affaire tout de suite ils prennent la défense du collègue, c'est systématique.
Alors oui "les policiers" c'était un poil exagéré, on va dire la majorité des policiers.
Les autres restent muets comme des carpes et ne condamnent jamais les dérives de leurs collègues, même si peut être ils n'approuvent pas...
Défendre ses collègues quand on est dans un corps particulier : police , armée , pompiers ...etc , c'est chose courante car les mecs sont dans la même galère et c'est assez logique et humain d'agir ainsi . Même dans le pire des cas , c'est sûrement malheureux mais c'est comme ça ...

C'est un peu comme les avocats : certains sont obligés de défendre des tueurs d'enfants ou des violeurs mais c'est pas pour ça que ces avocats sont pourris jusqu'à l'os ou que la justice ne défend que les tueurs et les violeurs ...

La justice n'est pas parfaite , loin de là , mais heureusement qu'elle est là quand même .

Quant aux délits de faciès , bien entendu qu'il y en a , moi je dis pas le contraire non plus , mais je remet pas en cause tout le système non plus pour quelques abrutis .


A l'origine on parlait des politiciens qui se servent de l'insécurité pour gonfler leurs électeurs , c'est pas la peine d'épingler tout le système de la justice à cause de tous ces politiciens qui arrivent finalement à leur fin quand on y réfléchi : diviser les avis du publique pour mieux régner !!

Faut savoir être plus intelligent que ça et voir plus loin que ce qu'on veut bien nous dire ou nous faire croire ..
Mais non l'avocat c'est son job de défendre son client.
Le job des policiers c'est de faire respecter la loi, y compris lorsque la personne qui la viole est un collègue, c'est cette vision corporatiste qui nuit tellement à l'image de la police justement.
Parce que forcément entre collègues les policiers trouvent normal de se défendre et ça développe logiquement un sentiment d'impunité chez les quelques brebis galeuses :
Si les policiers les soutiennent, qui va les arrêter?
Sans parler de l'image envoyée aux victimes de ces brebis galeuses et aux français lorsque c'est devant les médias...

Tu vois pas le soucis?
Eh , mais tu crois que les policiers passent leur temps à violer la loi , rassures-moi ... parce que là c'est même pas la peine d'aller plus loin dans la discussion si tu te bornes qu'à cette vision là !!
Je capitule.
Que les policiers continuent donc à défendre leurs collègues plutôt que la loi * et qu'ils continuent à pleurer, déprimer à cause de leur image désastreuse auprès de la population...

* Défendre ses collègues quand on est dans un corps particulier : police , armée , pompiers ...etc , c'est chose courante car les mecs sont dans la même galère et c'est assez logique et humain d'agir ainsi . Même dans le pire des cas , c'est sûrement malheureux mais c'est comme ça ... (cf : Dargh)

Si j'étais policier, je voudrais plutôt défendre mon métier et je me montrerais donc intransigeant envers les abrutis qui font n'importe quoi, qui nuisent à l'image du métier que je veux défendre et qui me plaît...
T'as vision n'est pas mauvaise en soit mais est complètement utopique .

Si dans ton boulot , un de tes collègues fait une boulette , tu vas le balancer à ta hiérarchie pour le bien de l'entreprise et t'arranger pour le couler jusqu'à ce qu'il soit viré ???

Si tu fais ça , tu es dans ton droit , mais je te souhaite bon courage pour ton avenir avec les autres collègues de ta boîte sincèrement .

90 % de leur temps , les flics interviennent sur des accident parfois mortel , vont calmer des mecs bourrés qui se frittent comme des sauvages , soutiennent de leur mieux les victimes , sont appelés sur des découvertes de cadavres en cas de suicide , font des constats de vol , accueil au commissariat ...etc , bref des trucs pas spécialement joyeux , et je sais de quoi je parle . Tu pense que c'est la fête du slip tous les jours à contrôler au faciès dans tous les sens et à abuser de la loi ??

Tu penses que les gens qui sont aidés et soutenus par la police dans leurs malheurs , et y'en a un paquet crois-moi , ont une vision négative de la police en générale ??

Si tu pense vraiment que tout le monde hait la police , tu es à côté de la plaque ..

La police fait énormement de social mais ça on en parle jamais ou presque , ce que je trouve navrant pour ma part , mais bon c'est pas spéctaculaire et ça fait pas de l'audimat ^^

Quelqu'un qui se fait contrôler pour excès de vitesse et se mange une prune , il va l'avoir mauvaise , ça va de soi , mais la même personne qui se fera voler quelque chose sera bien contente quand elle sera accueilli au commissariat quand elle viendra déposer plainte pour avoir les papiers pour l'assurance ; 2 poids , 2 mesures comme on dit !

De toute façon j'ai appris une chose pendant mon service au sein de la police --> on a jamais envie des les voir quand ça va bien mais on est bien heureux qu'ils soient là quand ça va pas , limite à les engueuler de pas être arrivé plus vite ... allez comprendre
Si les réactions vi-à-vis de la police sont toujours aussi violentes, c'est qu'elle a toujours été utilisée par la totalité des pouvoirs en place exclusivement comme un outil de repression au service des plus basses besognes des politiques.
Il en ressort que le soutien de la population à son egard est très faible et les erreurs et derives qu'elle commet particulierement stigmatisées.

Il faut dire aussi que si tu tombes sur un mauvais plombier ça peut etre embetant, si tu tombes sur un mauvais flic ... Ta vie peut etre foutue.

Ca ne rend pas très conciliant.

Et quand je parle de la police, on peut mettre une bonne partie du systeme judiciaire dans le sac.
Une personne de ma famille a du subir une instruction de 5 ans !!! Alors que le delai est de 2 ans et demi, pour rien en plus je tiens à le preciser.

5 ans d'une pression psychologique très pénible et des frais de justice equivalent à l'achat d'une berline haut de gamme dont elle ne reverra pas la couleur.
Tout est parti au départ d'un rapport de police totalement orienté, parce que le plaignant etait une connaissance des policiers.

Les seules personnes qui ont confiance dans nos institutions sont ceux qui ne les ont jamais cotoyées.
J'ai de plus en plus de mal à faire la différence entre le FN et l'UMP dans les discours , est ce normal ?


encore deux ans à tenir, par contre avec du recul , je ne pense pas qu'il sera réelu, rien ne pourra le sauver maintenant à moins d'une fraude massive ou d'un trucage des élections
Même les plus traditionalistes de droite de ma famille ne veullent plus de cela
d'ailleurs , ils ne sont pas allé voté , même mon père , c'est bien la première fois qu'il n'y va pas

Pour que même lui n'aille pas voter , c'est qu'il y a un schisme
Citation :
Publié par Egelbeth
encore deux ans à tenir, par contre avec du recul , je ne pense pas qu'il sera réelu, rien ne pourra le sauver maintenant à moins d'une fraude massive ou d'un trucage des élections
Il peut l'être si ses opposants ont l'air complètement à la ramasse façon Ségolène Royale. Et vu le triste paysage politique que l'on nous présente, ça peut très bien se produire.

Dans mon environnement pas mal de gens ont voté Royale par peur de Sarkozy, mais bien d'autres ont voté Sarkozy par peur de Royale.
Ce n'est bien sûr pas une statistique, mais cela me donne l'impression que plus le temps passe, plus l'on se mets à voter "contre" quelque chose plutôt que pour quelque chose.

Du coup ça fait bizarre de se dire que le FN a des gens qui votent pour lui et son idéal (Pour les Verts ça reste encore à déterminer s'il s'agit de votes de protestation ou "sincères", mais ça fait déjà deux élections avec des scores convenables), tandis que les autres semblent (a nouveau j'insiste sur l'impression) voter contre des idéaux. Ce n'est pas très sain pour la vision de la démocratie.
Citation :
Publié par Edel [EdC]
mais cela me donne l'impression que plus le temps passe, plus l'on se mets à voter "contre" quelque chose plutôt que pour quelque chose.
.
Quand on ne croit plus au promesses des politiques on vote contre un candidat si vraiment on ne peut pas le blairer. Mais pour ce que ça change en profondeur, je ne peux pas blamer ceux qui ne se deplacent meme plus.

Quand à la démocratie, ça fait bien longtemps que nous sommes en oligarchie.

Tu as le choix de voter pour les enarques de gauches ou ceux de droite.
C'est vraiment interessant.

Les institutions du pays sont totalement verolées, Education, justice, police, santé, c'est la peinture qui tient les murs.
La dernière fois qu'on a eu une situation aussi malsaine il a fallu que le pays soit envahi par les nazis, pour rebooter la machine.
Bon on va pas souhaiter un truc pareil, mais un electrochoc serait salutaire.
Citation :
Publié par Dargh
Eh , mais tu crois que les policiers passent leur temps à violer la loi , rassures-moi ... parce que là c'est même pas la peine d'aller plus loin dans la discussion si tu te bornes qu'à cette vision là !!
Tout le temps, non. Mais tu ne crois pas que ce genre d'histoire se répète un peu trop souvent ?

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/20...-pour-rien.php
Car les médias les relayes non ?

Tient a ce propos j'ai assisté il y a quelques jour a une conférences sur les dérives Policière, et tout les intervenants :

Le président de la commission de déontologie de la sécurité, un mec d'Amnesty, Maitre Charrière Bournazel (avocat médiatique), un professeur de droit et un syndicaliste Policier FO, donc ne me dites pas que ce sont des gens pro-flic voir "de droite".

Donc tout les intervenant s'accordaient a dire que les problèmes sont réel, pose le problème du traitement des plaintes, mais surtout représente une minorité.

Alors forcement si on s'arrête aux médias, les flics sont tous pourris, mais combien de dérives pour X millions de procédures correctes ?
Citation :
Alors forcement si on s'arrête aux médias, les flics sont tous pourris, mais combien de dérives pour X millions de procédures correctes ?
Si justement ces quelques rares dérives étaient sanctionné comme il se doit il n'y en aurait quasiment plus.

Certaines sont inacceptable et sont commises par des gens qui n'ont plus rien à faire dans la police.

On peut rappeler le cas de l'homme qui c'était fait sortir de chez lui et frapper par des policiers, si ça n'avait pas été filmé cet homme serait aujourd'hui en taule pour outrage a agent.
Et il faut savoir que les policiers qui ont commis ces actes sont toujours libre et n'ont pas encore été jugés.

http://www.rue89.com/2010/03/03/bavu...un-jour-141262

(On se rappelle toujours d'ailleur d'un politiciens de droites qui avait accusé le caméraman d'avoir tendu un pièges aux forces de l'ordre... c'est sur on les obliges a aller taper sur un gars)
Même un seul abus dans ce genre est parfaitement inacceptable, sauf que c'est loin d'être le seul. Et les médias traditionnels sont loin de tous les relayer, sans des sites comme rue89, slate ou backchich, on ne verrait que la partie émergée de la partie émergée de l'iceberg.

Mais là en plein débat sur la GAV, alors que les syndicats de policier tirent à boulets rouges sur les avocats, qu'on explique que tous les magistrats font bien leur travail (parce qu'ils en ont les moyens cela va de soi), et qu'on voit qu'une GAV de 43 heures (donc prolongée) sans aucune justification, avec violences constatées par un médecin, passe sans grandes réactions... Ah mais pardon, les jeunes venaient de Gagny, ça n'a sans doute aucun rapport.

Minoritaire ou non, isolé ou non, ce genre d'affaire nuit très gravement à l'image de la police et du parquet. Et il ne m'a pas semblé entendre un syndicat de policiers s'excuser ou dénoncer un abus. Le corporatisme peut se comprendre humainement, mais il vous nuit plus qu'il ne vous sert.
Citation :
Publié par Kerjou
Donc tout les intervenant s'accordaient a dire que les problèmes sont réel, pose le problème du traitement des plaintes, mais surtout représente une minorité.
Encore heureux que ce soit une minorité (Essayez virtuellement de transposer cette défense à une autre profession -politiques mis à part- histoire de rire "bon, OK, il y a de plus en plus de médecins-charcutiers, mais ça reste une minorité, c'est pas grave" ou "bon, OK, il y a de plus en plus de profs pédophiles, mais ça reste une minorité, c'est pas grave"...)... Le problème, c'est l'ampleur de la minorité en question (en croissance avec la politique de confrontation et de réduction des moyens suivie par la droite), et, effectivement, le traitement des plaintes et les moyens de protection des personnes face aux abus.
Comme toute "corporation" dépositaire d'une manière ou d'une autre d'une forme de l'autorité publique (en gros : police, gendarmerie, justice, élus, enseignants, services d'inspection divers et médecins), les services de police se doivent d'être irréprochables dans l'usage qu'ils en font. Lorsqu'on dispose d'un pouvoir de contrainte sur les autres, on doit en faire usage avec une prudence de tous les instants, puisque ce sont les autres justement qui nous ont confié ce pouvoir.
De toute façon en France c'est à cause de ce genre d'abus que l'image de la police est ce qu'elle est.

Dans un pays dit civilisé, un citoyen doit se sentir rassuré de voir un policiers quand il en croise un.

En France dans la majorité des cas les gens qui croisent des policiers essaient d'éviter de les regarder (et encore moins de les regarder dans les yeux) de peur que ça les provoque et qu'ils t'envoient en GAV ou autre.

Défendre à longueur de temps tout les cas, comme le font les syndicats de polices ne fait que nuire à l'image des policiers, pour ma part j'ai des amis gendarmes (c'est un peu différend cela dit) mais je les plaints car l'image de la police en France est très loin de s'améliorer.

A titre d'exemple je vous suggère d'aller voir le comportement des policiers allemands.
Pour moi la question n'est même pas là.

Même si les policiers étaient exemplaires de chez exemplaire il n'est définitivement pas justifié de traiter une insulte comme une menace, ni de renoncer à la base même de toute idée de justice depuis un millénaire qui est l'examen des circonstances pour déterminer des peines en fonction, et revenir aux sanctions gravées dans le marbre des codes du haut Moyen Age.

Il y a déjà des lois, sévères contre les auteurs d'agression de policiers et même ceux qui ne font que se prendre verbalement à eux ou simplement "refusent d'obtempérer", et une justice connue pour les appliquer on ne peut plus fermement chaque fois que cela semble justifié.

Maintenant il y a un très gros problème pour établir la vérité dans les cas où la police est témoin et partie, mais ça n'a guère de rapport avec les propositions de Sarko ; j'ose espérer qu'un jour on en viendra à une solution moderne comme l'enregistrement vidéo systématique de toute intervention policière permettant de démêler le vrai du faux.
Citation :
Publié par Kerjou
Car les médias les relayes non ?

Tient a ce propos j'ai assisté il y a quelques jour a une conférences sur les dérives Policière, et tout les intervenants :

Le président de la commission de déontologie de la sécurité, un mec d'Amnesty, Maitre Charrière Bournazel (avocat médiatique), un professeur de droit et un syndicaliste Policier FO, donc ne me dites pas que ce sont des gens pro-flic voir "de droite".
Maitre Charrière Bournazel c'est juste le bâtonnier de Paris, il ne représente juste 50% de la profession en France en tant que porte parole. Le réduire à "avocat médiatique" c'est juste un peu du dénigrement de ta part sur sa personne.

Citation :
Donc tout les intervenant s'accordaient a dire que les problèmes sont réel, pose le problème du traitement des plaintes, mais surtout représente une minorité.

Alors forcement si on s'arrête aux médias, les flics sont tous pourris, mais combien de dérives pour X millions de procédures correctes ?
L'argument pourrait être pertinent si le nombre de faits délictueux ou criminels commis par des représentants des force de l'ordre était stable ou en diminution, le problème c'est que depuis la création de la CNDS il y a une inflation exponentielle des signalements de tels cas.

Je sais bien qu'il ne faut pas tirer de conclusion rapide entre une augmentation des occurrences d'un évènement quand l'outil de détection est modifié, mais le fait que sur des cas emblématique de graves dérives les avis de la CNDS soient ignorés est quand même problématique.

Au passage CNDS dont les avis n'ont aucun caractère contraignant, cf les multiples affaires traitées dont une emblématique va bientôt disparaître, ses seuls pouvoirs reposaient dans des rapports qui au mieux étaient publiés au Journal Officiel mais dont le ministère auquel ils étaient adressé pouvait se torcher le cul avec. Donc oui les violences policières sont inacceptables, et tout citoyen est en droit de pouvoir attendre de ses policiers/gendarmes/CRS/whatelse une probité exemplaire. Malheureusement l'absence de sanctions sérieuses pour ce qu'on qualifierait d'actes délictueux graves (coups et blessures quand même dans l'exemple que je link) développe un sentiment de défiance envers nos représentants de l'autorité.
Ou ai-je dis que les cas avérés de dérives Policières étaient acceptables ?

Je dis juste qu'il faut d'une part, ne pas généralisé (vous connaissez ça).

Et d'autre part, faire la part des chose, et ne pas prendre pour parole d'évangile les articles de rue89 ou consort, pouvant être orienté et pouvant occultés des faits important

Robert le français, j'ai écris ça rapidement avant d'aller en cours, tu veux son CV complet ?

Citation :

Christian Charrière-Bournazel exerce en cabinet groupé dans une structure qui compte une quinzaine d’avocats.

Son exercice actuel couvre essentiellement les domaines de la propriété littéraire et artistique, le droit de la presse et des médias, les baux, le droit pénal des affaires et le droit de l’entreprise.

26 septembre 1973
Prestation de serment

De 1973 à 1983
Membre de la Commission permanente de l'UJA de Paris et délégué à la FNUJA

1975
Premier Secrétaire de la Conférence du Stage

30 janvier 1976
Discours de rentrée de la Conférence : Éloge de Georges Izard [lire]

1er juillet 1978
Première installation en structure individuelle

Depuis 1979
Membre de la CSA devenue CNA

Depuis 1981
Observateur judiciaire pour la FIDH et membre de
l'Association des Amis de la FIDH

1986, 1987 et 1988
Membre du Conseil de l'Ordre

Depuis 1987
Membre du Comité directeur de la LICRA, président de la Commission juridique, vice-président fédéral


Depuis 1997
Membre de la Compagnie des Avocats Conseils
d'Entreprises de Paris Ile-de-France

6 mai 1998
Palais Littéraire : Georges Bernanos et l'esprit de justice [lire]

Depuis 1998
Membre de l'UIA à la Commission Défense de la défense

Depuis 1998
Président des Tintinophiles du Palais

Depuis 2000
Membre du Conseil de la Concurrence

Depuis 2002
Président de la Fédération de Paris de la LICRA
Et effectivement bâtonnier au barreau de Paris.
Donc pas la peine de me sauter dessus.

Le Président de la CNDS avait l'air de dire lui que c'était pas si exponentiel que ça.

Citation :
Publié par seito

En France dans la majorité des cas les gens qui croisent des policiers essaient d'éviter de les regarder (et encore moins de les regarder dans les yeux) de peur que ça les provoque et qu'ils t'envoient en GAV ou autre.
Source ?
C'est vraiment n'importe quoi de balancer des soit-disant vérités, personnellement, et certainement pour beaucoup d'autres personnes, je n'ai pas peur en croisant des Policiers, je n'ai pas peur de les regarder dans les yeux ou quoi que ce soit, je suis toujours rester courtois et polis et j'ai reçu la même chose en retour. Mon expérience personnelle ne reflétant pas plus la réalité qu'une autre bien sûr.

Certes ils doit y avoir des gens qui le ressente comme cela pour diverses raisons, parfois fondées, parfois par idéologie absurde, mais le "En France dans la majorité des cas les gens qui croisent des policiers" tu n'abuses pas un peu ?
Citation :
En France dans la majorité des cas les gens qui croisent des policiers essaient d'éviter de les regarder (et encore moins de les regarder dans les yeux) de peur que ça les provoque et qu'ils t'envoient en GAV ou autre.
Lol, c'est pas la police est allemande non plus hein, faut arreter de déconner.
Je préfère croiser des flics que de la racaille, la oui je baisse les yeux et je me casse.
Citation :
Publié par cfc
Lol, c'est pas la police est allemande non plus hein, faut arreter de déconner.
Je préfère croiser des flics que de la racaille, la oui je baisse les yeux et je me casse.
Marrant les 2 me font le meme effet.

C'est peut-etre du à la garde à vue totalement abusive pendant laquelle j'ai passé 8 heures menotté à un radiateur, ou on m'a fait passer à la photo anthropometrique (si,si je vous jure) simplement le temps de verifier que je n'avais pas accompli moi-meme le cambriolage pour lequel j'avais porté plainte 15 jours avant.

Des trucs comme ça, ça s'invente pas. Bon c'etait il y a 20 ans. Comme quoi ça date pas d'hier.
Je peux vous dire que ça surprend ! Et que psychologiquement on s'en remet pas facilement.

Tant que la police ne fait pas le ménage dans ses rangs et ne revoit pas son attitude, elle ne doit pas s'attendre à un soutien massif de la population, bien au contraire.
La folie sécuritaire s'intensifie à l'UMP :

Xavier Bertrand ressort et défend l'idée formidable du wagon de train interdit aux hommes :
Citation :
Le secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, plaide ce vendredi dans un entretien au quotidien "Métro" pour un "espace dans les trains de banlieues" réservé aux femmes.

J'aime beaucoup la réponse de Huchon.

L'article complet : RTL
Citation :
Publié par Timinou
La folie sécuritaire s'intensifie à l'UMP :

Xavier Bertrand ressort et défend l'idée formidable du wagon de train interdit aux hommes :



J'aime beaucoup la réponse de Huchon.

L'article complet : RTL
C'est vrai que c'est pas du tout sexiste, parquer les nanas dans un gynécée .... Ca donne une idée de la mentalité moyen-ageuse de ces gars là.
Finalement ils ont des points communs avec les islamistes, les extremes finissent toujours pas se rejoindre.
C'est marrant (ou pas, en fait) comment la vidéo-surveillance est devenue au fil du temps la vidéo-protection... Mais voyons, on ne vous surveille pas, on vous protège
Fil fermé

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés