L'Agora

Le meilleur du pire de la politique (#3)

Fil fermé
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Robert le français
Fixed.
A partir de là la tirade qui suivait n'est plus intéressante car tu es partis avec des bases foireuses. Le bon sens populaire c'est un peu le même mètre étalon argumentaire que le degrés d'alcoolémie de Gégé le pilier de bar du café du commerce.
Nonon je maintiens que la banlieue et son anomie est criminogène en association avec la pauvreté: culture sous-prolétaire de ghetto américain et exclusion territoriale mais proximité physique avec des zones bien plus prospères, c'est un cocktail explosif. D'ailleurs ces gens sont défavorisés, mais ils ne sont pas dans la grande pauvreté comme on peut l'observer dans des pays africains, grande pauvreté qui n'est pas forcement d'ailleurs synonyme de délinquance dans des sociétés où le lien social est toujours fort. Et ce n'est pas moi qui le dit, c'est Bourdieu.
Citation :
Publié par Timinou
Petite remarque :
Un modérateur devrait peut être créer une discussion spécifique et y coller les interventions sur les forces de l'ordre vu qu'elles prennent pas mal d'ampleur et qu'elles sont plutôt sérieuses, non?
Vi, je pense aussi que ce serait une bonne idée.
J'arrêterai de parler du contrôle au faciès vu que c'est un dialogue de sourd.
Et sinon quitte à parler exclusivement de la police autant faire un défou... sujet à part non?

Je voulais revenir sur la vidéo surveillance. Alors oui concernant les pompiers catalans il y a eu un raté mais faut t'il la supprimer juste pour ça?
Robert le Français je te trouve bien radical sur ce sujet (et sur tous les autres au passage), la vidéo surveillance nous a déja permis (sur ma commune) d'empêcher les regroupements de jeunes qui voulaient s'affronter entre quartiers ennemis.

Quand on sait que dans ces affrontements, certains jeunes se massacrent jusqu'à la mort et ensuite ça part en drame national... Je suis sur que la perte de la vidéo surveillance sur certaines communes dont la mienne ça nous compliquerait le travail pour prévenir les affrontements violents entre bandes. (Cad tous les vendredi et samedi soir.)

Ca nous permet aussi de scruter des individus suspects qui roulottent des véhicules. Avec ça on a un signalement et tout est plus simple.

La vidéo surveillance est vachement utile quand tu pilote tes effectifs via les caméras.

Robert le Français, c'est un pas en arrière ça selon toi?
Les caméras, c'est bien si on a des flics à mettre derrière. Et par là j'entends mettre des flics qu'on recrute pour ça, pas qu'on retire de la rue pour les envoyer regarder des télés.

Est-ce que ça te semble cohérent avec la politique de réduction d'effectifs ? Beaucoup de gens croient que c'est une solution miracle à faible coût. Mais ces mêmes gens oublient que la caméra n'est qu'une outil, pas la solution, et sans l'humain derrière elle n'est que décorative (et peu dissuasive, les gens se foutent sur la gueule/agressent juste la rue d'à côté).

Et je passe sur la novlangue.
Citation :
Publié par Vonwen
Les caméras, c'est bien si on a des flics à mettre derrière. Et par là j'entends mettre des flics qu'on recrute pour ça, pas qu'on retire de la rue pour les envoyer regarder des télés.

Est-ce que ça te semble cohérent avec la politique de réduction d'effectifs ? Beaucoup de gens croient que c'est une solution miracle à faible coût. Mais ces mêmes gens oublient que la caméra n'est qu'une outil, pas la solution, et sans l'humain derrière elle n'est que décorative (et peu dissuasive, les gens se foutent sur la gueule/agressent juste la rue d'à côté).

Et je passe sur la novlangue.
Sur c'est qu'un outil mais en général il y a au minimum un collègue pour surveiller.
La réduction d'effectifs c'est surtout dans la rue pas au niveau d'un opérateur de télésurveillance.

Alors oui certains se battent ou agressent à proximité mais pas tous.
Beaucoup ignorent l'emplacement des caméras et c'est pour ça que ça reste efficace malgré tout.
Les caméras n'ont pas empêché les battle royal sur le parvis de la défense d'il y a 3/4 ans, ni les grosses bastons entre "bande" à la Gare St Lazarre ou Chatelet, et ne vas pas me dire qu'il n'y a pas de caméras les gares sont les endroits où il y en a le plus et depuis des années.

Je passe sur le côté préventif que tu décris, puisqu'à la longue (cad 1-2 ans) les phénomènes se déplacent dans des zones dépourvues de caméras.

Quand au taux d'élucidation, c'est moins de 1% des faits élucidés qui le sont grace à la vidéo surveillance (et encore la plupart du temps ces élucidations sont faites avec des images de caméras privées, comme des caméras de hall d'immeuble, d'hôtel, de banque etc... bref que des caméras qui a priori échappent au contrôle direct de la police)

La vidéo-surveillance par rapport aux sommes dépensées est très inefficaces en comparaison d'une augmentation d'effectifs. Mais bon réduire les fonctionnaires et externaliser les frais d'entretien de matériel c'est le dogme de la droite, qu'ils aient réussit à le transposer dans le domaine de la sécurité publique sans que les flics eux même n'y trouve à redire est significatif sur la "victoire" idéologique de la droite.
Citation :
Les pouvoirs de la Police


Des agents de Police viennent frapper chez moi et me demandent de les suivre, veulent perquisitionner mon appartement ou encore m'arrêter... Je suis soumis à une fouille dans le métro... Ces actes sont-ils réguliers ? Intox ou pouvoirs réels ? La Police n'a pas le droit de tout faire...alors cliquez et informez-vous !

Vous faites l’objet d’une enquête. Quels sont les actes que la police peut accomplir sans votre accord ? L’objectif de cette fiche est de répondre à cette question en reprenant chaque acte que peut ou ne peut mettre en œuvre la police, avec et sans votre consentement.

En Procédure Pénale, c’est la notion de flagrance qui distingue traditionnellement les cas où la Police pourra, ou non, utiliser la force contre vous. Cette notion permet l’ouverture d’une enquête dans le cadre de laquelle les policiers doivent agir vite, afin de recueillir des preuves fraîches. Pour cela, ils vont disposer de plus de prérogatives que dans le cas d’une enquête classique (dite enquête préliminaire).



Les perquisitions, visites domiciliaires et saisies

.En cas de flagrance, vous ne pouvez vous opposer à ces actes accomplis par la police

.Dans le cadre de l’enquête classique, vous devez autoriser, par écrit, la police à entrer dans votre logement ou à fouiller votre véhicule. (les policiers se contenteront souvent de vous faire écrire la mention « lu et approuvé » et de vous faire signer un document dactylographié). Vous n'êtes donc pas obligé de le faire.

.Les enquêteurs peuvent se passer de votre consentement de en faisant appel à une autorisation du Juge des Libertés et de la Détention pour les nécessités d’une enquête relative à un crime ou un délit puni d’une peine d’emprisonnement d’une durée égale ou supérieure à cinq ans.




L’arrestation/l’appréhension

.En cas de flagrance, les policiers peuvent vous contraindre à les suivre ; mieux vaut alors coopérer.

.Les policiers ne peuvent vous arrêter en matière préliminaire. Ainsi, si un policier vous demande de le suivre ou même vous l’ordonne, vous avez, dans ce cas, le droit de refuser. Il ne pourra vous y contraindre. Si vous consentez à le suivre dans les locaux de la police, il pourra vous mettre en garde à vue sans votre accord.

.Si vous êtes convoqué, par écrit, aux fins d’audition, vous êtes cependant contraint de comparaître. Si vous ne vous exécutez pas, la police peut demander au Procureur de la République de vous y contraindre par la force.


La communication des données des opérateurs de téléphonie : peu importe l’enquête, le Juge des libertés et de la détention, saisi par le Procureur de la République, peut autoriser la police à demander aux opérateurs de téléphonie la conservation des données vous concernant.



Les examens techniques ou scientifiques : la police peut procéder à des examens techniques et scientifiques sur autorisation du Procureur de la République, sans votre consentement.

Ex : examen médical, vérification par des experts de la situation financière d’une entreprise…



La possibilité de requérir la communication de certains documents : la police peut requérir de certaines administrations ou entreprises la fourniture de certains documents vous concernant, sur autorisation du Procureur, et sans votre consentement.



Le prélèvement génétique :

.Vous pouvez en principe vous opposer à un prélèvement génétique sur votre personne. Vous ne pourrez donc jamais y être physiquement contraint. Cependant, si vous refusez, vous pourrez être poursuivi, et condamné à un maximum d’un an d’emprisonnement et de 15000€ d’amende.

.En outre, vous pourrez y être contraint par la force si vous avez été condamné pour une infraction punie de dix ans d’emprisonnement, sur demande du Procureur de la République.



Les contrôles et vérifications d’identité
: le contrôle d’identité et la vérification d’identité ne sont pas conditionnés à votre autorisation préalable.


Le placement en garde à vue : la police peut vous placer en garde à vue sans votre consentement. Cependant, les enquêteurs ne disposant d’aucun droit d’appréhension directe dans le cadre de l'enquête préliminaire, il faut que vous soyez à leur disposition, c’est-à-dire que vous ayez accepté de les accompagner, de les suivre ou de déférer à leurs convocations, ou que le Procureur les ait autorisé à vous y contraindre par la force. Les enquêteurs pourront par la suite utiliser la force pour la maintenir à disposition.

Dans le cadre de l'enquête de flagrance, ils pourront vous appréhender puis vous placer en garde à vue.


La palpation administrative de sécurité : cette opération est possible sans le consentement de l’intéressé.
/source : c'est fiable, d'éminents professeurs de droits vérifient les infos.

ça peut permettre s'y voir plus clair sur certains points, même si ça reste très superficiel.
Citation :
Les caméras n'ont pas empêché les battle royal sur le parvis de la défense d'il y a 3/4 ans, ni les grosses bastons entre "bande" à la Gare St Lazarre ou Chatelet, et ne vas pas me dire qu'il n'y a pas de caméras les gares sont les endroits où il y en a le plus et depuis des années.
Pareil que tout à l'heure, il y a eu des ratés sur ces trois rixes..
Bon ça veut pas dire que c'est inefficace.
C'est toit qui fait ce constat avec trois faits divers.

Citation :
Je passe sur le côté préventif que tu décris, puisqu'à la longue (cad 1-2 ans) les phénomènes se déplacent dans des zones dépourvues de caméras.
Et à terme, on installe de plus en plus de caméras selon les lieux connus pour des violences.

Citation :
Quand au taux d'élucidation, c'est moins de 1% des faits élucidés qui le sont grace à la vidéo surveillance (et encore la plupart du temps ces élucidations sont faites avec des images de caméras privées, comme des caméras de hall d'immeuble, d'hôtel, de banque etc... bref que des caméras qui a priori échappent au contrôle direct de la police)
D'ou sors tu ses chiffres?

Citation :
La vidéo-surveillance par rapport aux sommes dépensées est très inefficaces en comparaison d'une augmentation d'effectifs. Mais bon réduire les fonctionnaires et externaliser les frais d'entretien de matériel c'est le dogme de la droite, qu'ils aient réussit à le transposer dans le domaine de la sécurité publique sans que les flics eux même n'y trouve à redire est significatif sur la "victoire" idéologique de la droite.
Le mieux c'est d'augmenter le nombre de caméras et le nombre d'effectifs, serais tu d'accord avec moi?




Kerjou: Oui c'est correct. Après tu met ça comme si tous les policiers violaient ces procédures et j'ai l'impression que tu présente comme le manuel du bon guerrieros.
Sache que ce sont les premières choses que vérifie l'avocat de permanence.
Alors crois moi que c'est respecté à la lettre.
Et me sort pas des faits divers isolés pour condamner en général la police ça serait malhonnête.
Moi je pense qu'il faudrait directement vous coller des puces bien profonds dans l'anus.
A chaque fois que vous diriez un propos déplacé, un propos contre le gouvernement, que vous agissiez de façon suspecte, une grosse décharge vous paralyse et vous partez en prison pour 15jours.

Comme l'a si bien dit Rhivin "Ca vous coupera l'envie de recommencer".


@Kerjou, ce que tu quotes c'est super important.
Nombre de fois qj'ai refusé les flics de rentré chez moi/fouiller ma voiture.
Et certains se laissent avoir.
Citation :
Dans le cadre de l’enquête classique, vous devez autoriser, par écrit, la police à entrer dans votre logement ou à fouiller votre véhicule. (les policiers se contenteront souvent de vous faire écrire la mention « lu et approuvé » et de vous faire signer un document dactylographié). Vous n'êtes donc pas obligé de le faire.
Donc les policiers n'avaient pas le droit de me demander d'ouvrir ma boite à gants, mon cendrier etc sans aucune raison (Ils voulaient vérifier s'il n'y avait pas de substances illicites j'imagine), alors que j'allais démarrer ma voiture sur garée sur un parking?
Citation :
Publié par Rhivin
D'ou sors tu ses chiffres?
D'un article qui disséquait la désinformation du figaro sur un rapport commandé par le ministère de l'intérieur sur l'effet de la vidéo surveillance.
Lien

Tu regarderas le tableau en milieu du post.

Donc oui la vidéo surveillance n'a qu'un effet marginal sur l'élucidation principalement à cause de la faible qualité des images recueillies. Ce n'est pas la faute de la police, c'est la faute à ces méchants délinquants qui ne prennent pas la pose à visage découvert quand ils commettent leurs forfaits...

Citation :
Le mieux c'est d'augmenter le nombre de caméras et le nombre d'effectifs, serais tu d'accord avec moi?
Non, je préfère des effectifs en plus "à l'ancienne" plutôt que 50 caméras inutiles qui permettrait à certains d'assouvir leur fantasme de voyeurisme.

Citation :
Kerjou: Oui c'est correct. Après tu met ça comme si tous les policiers violaient ces procédures et j'ai l'impression que tu présente comme le manuel du bon guerrieros.
Sache que ce sont les premières choses que vérifie l'avocat de permanence.
Alors crois moi que c'est respecté à la lettre.
Et me sort pas des faits divers isolés pour condamner en général la police ça serait malhonnête.
Bah déjà ce qui serait pas mal quitte à passer après pour des neuneus comme les américains ça serait une petite carte de notification des droits remise à toute personne pris entre les "griffes" des forces de l'ordre. Quitte à la faire contre-signer, parce que bon quand un grand escogriffe en uniforme dit : veuillez me suivre mumumum je représente la loi, 90% de la population n'ose pas dire : non, vu qu'il a un pouvoir coercitif potentiel. Parce que bon justement si ces conditions étaient toujours respectées, il n'y aurait pas de procédures cassées par le premier avocat de permanence venu.
non mais fouiller le véhicule ça veut dire quoi concrètement?



ce sont peut-être d'éminents profs de droit qui vérifient, mais les lecteurs ne le sont certainement pas tous, c'est trop vague et sujet à l'interprétation. certains vont imaginer pouvoir dire aux mecs de la bac qui font un contrôle visuel à la lampe-torche qu'ils outrepassent leurs droits
Citation :
Publié par Rhivin
Kerjou: Oui c'est correct. Après tu met ça comme si tous les policiers violaient ces procédures et j'ai l'impression que tu présente comme le manuel du bon guerrieros.
Sache que ce sont les premières choses que vérifie l'avocat de permanence.
Alors crois moi que c'est respecté à la lettre.
Et me sort pas des faits divers isolés pour condamner en général la police ça serait malhonnête.
:/

Je mets ça histoire de placer les bases.
Si j'avais su qu'un jour je serais considéré comme un anti-flic omg

edit : bah imo c'est du bon sens après, mater a la lampe torche par la fenêtre et rentrer fouiller, c'est pas la même chose .
Citation :
Publié par Timinou
Donc les policiers n'avaient pas le droit de me demander d'ouvrir ma boite à gants, mon cendrier etc sans aucun raison (Ils voulaient vérifier s'il n'y avait pas de substances illicites j'imagine), alors que j'allais démarrer ma voiture sur garée sur un parking?
Si bien sûr. Ils ont aussi le droit de te demander de faire le poirier. Et de sauter du 4ème étage.

Moi aussi j'ai ces droits.

Toi, tu as le droit de refuser.
Pour la fouille d'un véhicule c'est seulement en présence d'un OPJ et si il y a matière à soupçonner un crime ou un délit. Par exemple sur une surveillance stup, si on voit un trafiquant notoire quitter le lieu de surveillance avec son véhicule mais sans constater visuellement la présence de stupéfiants dans ladite voiture.

Par contre la voiture peut être fouillée par un APJ si ce dernier constate la présence d'indices laissant supposer la commission d'un crime ou d'un délit.

Il y a aussi les contrôles de véhicules ordonnés par le procureur de la république à certaines heures et sur certains lieux.

Pour le reste, c'est le consentement du conducteur.
Citation :
Publié par Rhivin
Pour le reste, c'est le consentement du conducteur.
Je connais pas beaucoup de personnes qui connaissent leurs droits dans ce domaine (je peux refuser ou pas) et j'en connais encore moins qui oserait refuser si un policier leur demande...
Evidemment certains policiers en profitent.
Je ne me rappelle pas que la BAC en patrouille m'ai demandé mon avis pour me coller la tronche sur le capot le temps de fouiller ma caisse, de foutre en l'air la boite à gant et de me parler comme si j'étais pablo escobar. Et c'est pas un contrôles... mais des dizaines, par généralement les deux même gros connards aux yeux bien rouges, sur deux mois de nuit d'été dans ma pauvre ville de 15000 habitants.
Un énième soir, après que ces gros blaireaux, m'ai doublé dans un virage en pente avant de faire un dérapage pour me bloquer la route, j'ai voulu aller porter plainte (se faire contrôler tous les soirs sur trois semaines, c'est chiant, surtout quand on a jamais rien sur soit et qu'au bout de quelque contrôles ils m'appellent par mon prénom. Sans jamais vérifier mon alcoolémie d'ailleurs...), on m'a expliqué que : "hahaha, j'en avais de bien bonne. Allez, faut pas rester là et surtout faut serrer les dents".

Donc, concrètement, dans l'espoir de me faire contrôler le rectum au poste le plus proche, j'aurais eu la possibilité légale de leur dire: "non, vous ne fouillerez pas ma voiture pour la quatorzième fois " ? Sérieux ?
Fil fermé

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée