Le Bar de la Taverne

Topic des questions à la con

Répondre
Partager Rechercher
Blanc, cis-genre, marié, catholique, petit patron filloniste et petit propriétaire. Et français bien sûr. L'incarnation de l'oppression pour toutes les minorités. L'ennemi de classe désigné, niveau international. Qui dit mieux?

Dernière modification par Don Patricio ; 18/02/2021 à 13h58.
Citation :
Publié par Chandler
Tu as oublié blanc, vis genre et marié.
Vis genre, j'aime beaucoup cette coquille en mode cisgenre rattaché à son vis
À moins que ça ne soit un vrai terme émergent, mais là j'avoue que je ne suis pas du tout l'actualité sur ce point.

Citation :
Publié par Jyharl
Perso, je te renverrai ton torchon en te demandant de réécrire ça correctement.
Le boulot c'est pas Facebook où chacun peut y aller de sa rebel attitude revendicatrice à deux balles.

C'est validé par l'académie française et par les livres scolaires ?
Non ? Alors garde ça pour les réseaux sociaux.
L'avantage, c'est que dans mon taf, c'est moi le patron et moi l'expert, il est donc rare qu'on me fasse des remarques sur la formulation. Et je fais gaffe à qui j'envoie, faut dire, je suis pas fou non plus

Cela dit l'argument de l'académie française et des livres scolaires est assez bidon : ce ne sont pas eux qui font la langue, ça se saurait et on pourrait dire à peu près tout le monde qu'il parle et écrit comme un demeuré. D'ailleurs l'académie française bannissait jusqu'à peu la féminisation des métiers (alors qu'historiquement, c'était la norme) et les livres scolaires ont mis des années à intégrer la réforme de 90, quand ils l'intègrent, vu que ce n'est pas toujours le cas (et encore moins chez les enseignants d'ailleurs, preuve que eux-mêmes ne connaissent pas bien la langue).
Citation :
Publié par Don Patricio
Blanc, cis-genre, marié, catholique, petit patron filloniste et petit propriétaire. Et français bien sûr. L'incarnation de l'oppression pour toutes les minorités. L'ennemi de classe désigné, niveau international. Qui dit mieux?
Rien me dérange à part filloniste, j'avoue que cela ne passe pas vu ce que l'on sait maintenant sauf à dire que tu es pour le détournement d'argent public.

Maintenant sur le bar, cela passe sans souci, cela rentre dans du rp ;-)
C'est un coup monté, une instrumentalisation très inquiétante de la justice et par ailleurs ce n'était pas un crime ou un délit, mais on va pas se prendre le chou sur le Bar avec ce triste sire, tu es un peu pénible retourne sur l'agora et laisse moi gérer mon RP .
Bien évidemment je ne suis pas pour le détournement d'argent public, sauf si ce détournement fait un petit détour par mon compte en banque, mais dans ce cas il s'agit d'une utilisation tout à fait normale après une mise en concurrence, dont je ne suis pas responsable et ne saurais dire comment elle s'est passée votre honneur.
Citation :
Publié par Pitit Flo -TMP
Vis genre, j'aime beaucoup cette coquille en mode cisgenre rattaché à son vis
https://jolstatic.fr/divers/Bar/grammarnaziicon.png
Ça s'écrit avec un t.


Citation :
Publié par Pitit Flo -TMP
Cela dit l'argument de l'académie française et des livres scolaires est assez bidon : ce ne sont pas eux qui font la langue
Ce ne sont pas les néo-féministes à la petite semaine non plus. Tu remarqueras qui plus est qu'ils poussent leurs barbarismes via des décrets pour qu'ils soient utilisés dans les écrits administratifs, ce qui est équivalent à faire de la linguistique prescriptiviste, donc c'est peu ou prou aussi peu légitime que le club des vieux lutins en verts.

On ne peut pas défendre l'un en délégitimisant l'autre alors que les deux font la même chose.
Citation :
Publié par TabouJr
https://jolstatic.fr/divers/Bar/grammarnaziicon.png

Ça s'écrit avec un t.




Ce ne sont pas les néo-féministes à la petite semaine non plus. Tu remarqueras qui plus est qu'ils poussent leurs barbarismes via des décrets pour qu'ils soient utilisés dans les écrits administratifs, ce qui est équivalent à faire de la linguistique prescriptiviste, donc c'est peu ou prou aussi peu légitime que le club des vieux lutins en verts.

On ne peut pas défendre l'un en délégitimisant l'autre alors que les deux font la même chose.
ViT ! Mais oui, la honte, merci !

Pour le reste, note que je n'ai pas cherché à légitimer les décrets, juste à répondre à un argument bancal. Souvent utilisé d'ailleurs pour réagir sur la réforme de 90.
Cela dit, le prescriptif devient légitime quand il rentre dans les usages, et des décrets ainsi que des chartes ou guides de recommandation de collectivités et administrations ont plus de chance que l'Académie d'influencer petit à petit l'usage.
Mais bon soyons honnête, je doute sérieusement que l'écriture par point médian rentre un jour dans les mœurs. Et c'est sans doute pas plus mal. Mais ça traduit quand même un mouvement de fond qui vient modifier les usages dans la langue, et aujourd'hui, féminiser les noms de métier commence à ne presque plus faire débat. C'était pas gagné il y a quelques années à peine !
C'est pas une raison pour se tromper de combat, et faire chier le monde avec une connerie illisible et chiante à écrire. T'imagine te taper le cycle Dune, Guerre et Paix ou la série du Petit Nicolas comme ça toi ? C'est déjà la misère pour faire lire les jeunes, avec ça c'est mort .
Citation :
Publié par Pitit Flo -TMP
Mais ça traduit quand même un mouvement de fond qui vient modifier les usages dans la langue, et aujourd'hui, féminiser les noms de métier commence à ne presque plus faire débat. C'était pas gagné il y a quelques années à peine !
Tu te trompes. Ce mouvement est en marche depuis longtemps et commençait à porter ses fruits, quand soudain boum, connerie de point médian à la place des parenthèses, du tiret suisse, de l'énumération des flexions et de la préférence aux graphies épicènes.

Tout le reste était en train d'entrer dans les usages tranquillement, maintenant, c'est une polémique stérile qui polarise aux extrêmes. Bref, on a perdu des dizaines d'années de travail de fond parce que le mieux est l'ennemi du bien, ça n'a pas l'air de super bien imprimer chez les aficionados de la cyprine.

Ton mouvement de fond, c'est trois connards en mal de notoriété à Saint-Germain en train de se croire les héritiers de Sartre, pas de quoi réveiller un volcan sous-marin.
Citation :
Publié par TabouJr
Tu te trompes. Ce mouvement est en marche depuis longtemps et commençait à porter ses fruits, quand soudain boum, connerie de point médian à la place des parenthèses, du tiret suisse, de l'énumération des flexions et de la préférence aux graphies épicènes.

Tout le reste était en train d'entrer dans les usages tranquillement, maintenant, c'est une polémique stérile qui polarise aux extrêmes. Bref, on a perdu des dizaines d'années de travail de fond parce que le mieux est l'ennemi du bien, ça n'a pas l'air de super bien imprimer chez les aficionados de la cyprine.

Ton mouvement de fond, c'est trois connards en mal de notoriété à Saint-Germain en train de se croire les héritiers de Sartre, pas de quoi réveiller un volcan sous-marin.
Évidemment que le mouvement est en marche depuis longtemps, je n'ai jamais dit le contraire. Dès les années 80 cette question était posée largement, et à bien y regarder, le sujet existe depuis… bah… depuis que la règle « le masculin prend le dessus » s'est imposée, autant dire que ça date.

En revanche (quand on dit « par contre » on ne parle pas le bon français, d'après l'Académie ), je vois mal comment on peut estimer que ça commençait à vraiment porter ses fruits et que tout est niqué à cause du point médian. Il faut attendre 2019 pour que l'Académie se positionne en faveur de la féminisation, sous la pression et la montée en charge du sujet, et encore, pour eux ça ne doit pas être systématique.

En plus, on dirait que c'est le point médian qui pose problème d'après toi, alors que ça n'est qu'une forme de l'écriture en doublet abrégé (ouais du coup notre discussion m'a questionné, je suis allé chercher et c'est comme ça que les québécois nomment le fait de mettre les deux genres dans un même mot, contrairement au doublet qui est le fait de mettre les 2 genres dans la même phrase, mais je n'ai pas encore vu cette expression en « français de France »).
En soit, que les gens écrivent un point médian (ce que personne ne fait ou presque, puisque effectivement c'est un caractère difficile), en point, en parenthèses ou en tiret c'est la même chose. Sauf que le point (à défaut de point médian) s'impose plus facilement car c'est plus lisible que les parenthèses et prend moins de place que les tirets.
C'est donc bien la systématisation du doublet abrégé qui fait grincer des dents, et ça, c'est pas nouveau, et ça tient en général du même combat que la féminisation des noms de métier, puisque même dans le guide pratique du Haut Conseil à l'Égalité de 2016, au-delà des 10 recommandations faites (comme éviter les expressions sexistes et avoir recours à la féminisation des noms de métiers et titres), on retrouve également le doublet abrégé comme une forme acceptable quand on doit limiter la place ou qu'on ne peut pas recourir à des mots épicènes ou des mots englobants.

Bref, au-delà d'une petite frange réactionnaire qui ne supporte pas l'idée de féminiser les noms, c'est surtout pour les autres le fait qu'on touche à la façon dont on écrit les mots, et ça chez nous, ça ne passe jamais. Souvent sous l'idée que « c'est moche » ou « une aberration », mais qui vient en fait masquer l'idée que nous, on sait écrire, on en a chié pour apprendre, faudrait pas que ça soit pour rien non plus. On retrouve la même chose avec la réforme de 90.

[edit d'ailleurs c'est particulièrement visible sur les propositions de néologismes qui permettent justement d'éviter les sexismes et les doublets abrégés, comme iels, celleux, toustes, qui ont le mérite d'être lisibles et dicibles, et qui pourraient tout à fait entrer dans l'usage comme en Suède avec l'apparition d'un pronom neutre il me semble. Si ça n'accroche pas tant pis, mais que ce soit pour une bonne raison, pas une raison bidon du genre « c'est moche » ou « le français c'est comme ça et pas autrement ».]

Dernière modification par Pitit Flo -TMP ; 19/02/2021 à 10h31.
Les recommandations sur la féminisation des titres et métiers existent depuis plus de 20 ans.

On a pas besoin de cette stupidité et aberration qu’est l’écriture dite inclusive pour cela.

Non seulement cette écriture n’est pas inclusive (elle crée une séparation) mais rend les écrits plus que pénible à lire, surtout pour les malvoyants.

http://www.languefrancaise.cfwb.be/index.php?id=10880

http://www.languefrancaise.cfwb.be/i...4_10_2017_.pdf
1984 n'est il pas une bible pour le complotisme ?

Ce livre nous présente un monde où une oligarchie restreinte et inconnue exerce un pouvoir totalitaire, de façon planifiée et consciente. Ces oligarques modifient la langue pour abrutir la population et qu'elle ne puisse plus penser, ils modifient les textes, l'histoire, l'information à de multiples reprises selon leur intérêt du moment. Ils espionnent tlm en permanence avec les moyens techniques à leur disposition. Ils diffusent un faux manifeste de dissidence pour repérer les rebelles / gens trop intelligents puis les détruire socialement et psychologiquement. Ils expliquent tout cela et bien d'autres plans diaboliques en détail et pourquoi ils le font, pour le pouvoir de faire souffrir. Et comment s'appelle le représentant de ces oligarques ? Goldstein. La totale.
Citation :
Publié par Pitit Flo -TMP
Évidemment que le mouvement est en marche depuis longtemps, je n'ai jamais dit le contraire. Dès les années 80 cette question était posée largement, et à bien y regarder, le sujet existe depuis… bah… depuis que la règle « le masculin prend le dessus » s'est imposée, autant dire que ça date.
Cette règle n'existe pas en grammaire française. L'interprétation fantaisiste de la primauté du genre non marqué date de la fin des années 70, donc ça ne date pas tant que ça.

Citation :
Publié par Pitit Flo -TMP
En revanche (quand on dit « par contre » on ne parle pas le bon français, d'après l'Académie ), je vois mal comment on peut estimer que ça commençait à vraiment porter ses fruits et que tout est niqué à cause du point médian.
On s'en fout de l'académie, c'est l'usage qui prime. Et le français dans l'usage a commencé à se féminiser dès 1933, c'est à dire avant l'avènement du féminisme de première vague. Par exemple, l'armée française a féminisé tous ses titres suite à un décret de 2003.

Après, si ça t'amuses de répondre à Jyharl que l'académie on s'en fout mais de me répondre à moi que c'est parce que l'académie qui n'est déjà pas foutue d'éditer un dictionnaire dépassé dès sa première édition une fois par siècle a eu du retard à l'allumage, tu te fous un peu de la gueule du monde.

Oh l'académie est en retard ? Sans déconner. Qui plus est, l'académie n'a pas valeur normative de la langue dans toute la francophonie et on parle de la langue française, pas de la langue officielle de la France, espèce de vil chauvin.

Citation :
Publié par Pitit Flo -TMP
En plus, on dirait que c'est le point médian qui pose problème d'après toi, alors que ça n'est qu'une forme de l'écriture en doublet abrégé (ouais du coup notre discussion m'a questionné, je suis allé chercher et c'est comme ça que les québécois nomment le fait de mettre les deux genres dans un même mot, contrairement au doublet qui est le fait de mettre les 2 genres dans la même phrase, mais je n'ai pas encore vu cette expression en « français de France »).
Ah ouais, tu viens de te renseigner. Donc en fait, tu n'y connais rien sur le sujet mais tu viens quand même la ramener comme un expert. Super.

Et oui, le point médian c'est de la merde. Et non, l'écriture inclusive ce n'est pas que le point médian. Et quand on ne comprend pas ce que signifie énumération des flexions, on évite de la ramener sur le sujet de l'écriture inclusive.

Faut que tu lis Jean-Claude.
Citation :
Publié par Don Patricio
1984 n'est il pas une bible pour le complotisme ?

Ce livre nous présente un monde où une oligarchie restreinte et inconnue exerce un pouvoir totalitaire, de façon planifiée et consciente. Ces oligarques modifient la langue pour abrutir la population et qu'elle ne puisse plus penser, ils modifient les textes, l'histoire, l'information à de multiples reprises selon leur intérêt du moment. Ils espionnent tlm en permanence avec les moyens techniques à leur disposition.
Ils se sont bien fait chier, nous on a tout ça juste avec twitter
je n'ai qu'une chose a vous dire

prout caca crotte, vous faites chier avec vos débats sérieux a qui mieux-mieux sait les choses vraies que l'autre.

Aujourd'hui c'est mon anniv, et c'est une putain de dizaine, alors stop vous crêper le chignon, buvons plutôt du Chinon ou du Menetou-Salon, bande de sapajous des bois.

Ah, et n'oubliez pas les cadeaux et les bisous svp, j'en ai grave besoin en ce moment.

A LA BONNE VOTRE LES JOYEUX LURONS !

organiser-un-anniversaire-surprise-f%C3%AAte.jpg
Citation :
Publié par Estal'exilé
Il y a matière fécal, mais à débat je ne sais pas.
https://jolstatic.fr/divers/Bar/grammarnaziicon.png
Et l'accord en genre de l'adjectif surpuissant, c'est pour les chiens* ?






* Chiens qui mangent leur déjections, on est dans le thème, ceci n'est pas un hors-sujet, je répète ceci n'est pas un hors-sujet. Et les carottes sont cuites aussi, à table.
Citation :
Publié par TabouJr
https://jolstatic.fr/divers/Bar/grammarnaziicon.png

Et l'accord en genre de l'adjectif surpuissant, c'est pour les chiens* ?






* Chiens qui mangent leur déjections, on est dans le thème, ceci n'est pas un hors-sujet, je répète ceci n'est pas un hors-sujet. Et les carottes sont cuites aussi, à table.
As planned*

@Birdie je t'offre un grammar nazi d'anniversaire!


*on se rattrape comme on peut.
Citation :
Publié par JNH
Eh bien bonne dizaine de plus @Birdie ! Mais du coup, puisque tu ne précises pas, c'est trop vieux ? Un début de crise ? As-tu acquis une folie / nouvelle lubie ? Allez on veut savoir. Et si la réponse te paraît chiante, n'oublie pas que nous sommes bon public. Enfin je crois.
50 mon gars....la moitié de ma vie ? qui sait…

et rien d'inhabituel jusqu'à maintenant, je suis inquiet :/
Répondre

Connectés sur ce fil

 
4 connectés (0 membre et 4 invités) Afficher la liste détaillée des connectés