L'Agora

[Drogue] Le cannabis moins dangereux que la cigarette ?

Répondre
Partager Rechercher
J'ai oublié la source
https://www.la-croix.com/France/Affa...-14-1201150928

Je cite un peu plus pour pas qu'on me dise que je déforme ou sort une phrase du contexte


Citation :
Ce dernier concluait que le jeune homme de confession musulmane, âgé de 27 ans à l’époque, était « irresponsable pénalement » en raison d’un trouble psychique au moment des faits. Selon les experts psychiatriques, Kobili Traoré était en proie à une « bouffée délirante » à cause d’une forte consommation de cannabis. Un épisode psychotique qui peut survenir chez un individu qui ne souffre d’aucune maladie psychiatrique chronique, ce qui est le cas de Kobili Traoré.
Le droit dispose qu’une personne n’est pas pénalement responsable lorsque le trouble psychique a « aboli son discernement ou le contrôle de ses actes ». Tel était le cas pour Kobili Traoré, selon six des sept experts amenés à se prononcer. Le septième indiquant que le discernement avait été seulement « altéré ».
Citation :
Publié par znog
Article de fond sur la grosse déprime des producteurs de cannabis au Canada quelques années après la légalisation

Prévisions marketing trop optimistes

Prix supérieurs au cannabis illégal, mais en baisse

Arrivée prochaine de la production mexicaine, avec un climat plus favorable et une main d'œuvre moins chère



After ‘Green Rush,’ Canada’s Legal Pot Suppliers Are Stumbling https://nyti.ms/3amuzLj
Je serai curieux de savoir l'écart de prix entre le marché légal et illégal.

Je me demande si on serait capable en France de développer un marché légal souverain plus compétitif que le cannabis importé de Maroc, Albanie, Afghanistan.
Le cannabis à des effets pervers, bon nombre d'anciens camarades ont eu le cerveau complètement niqué et ne sont toujours pas sortis de leur dépendance, fille comme mec leur consommation a totalement changé leur rapport aux autres, tant est si bien qu'il m'est maintenant difficile de comprendre leurs réactions totalement en décalage avec le commun. Auparavant pour un assouplissement voir une légalisation, je ravise de plus en plus mon avis sur la question, surtout quand j'en vois les résultats autour de moi.
Citation :
Publié par -Black-Shadow-
Je serai curieux de savoir l'écart de prix entre le marché légal et illégal.

Je me demande si on serait capable en France de développer un marché légal souverain plus compétitif que le cannabis importé de Maroc, Albanie, Afghanistan.
Plus grand chose en fait, même mes potes se fournissent légalement désormais.
Ceci étant, le mec est en HP actuellement, avec des mesures de sécurité pour 20 ans. Je ne sais pas combien de temps il restera réellement en HP.


Question con : les produits ajoutés dans le shit frelaté ne peuvent-ils pas avoir un rôle dans la destruction des cervelles ?
Citation :
Publié par Aloïsius
Question con : les produits ajoutés dans le shit frelaté ne peuvent-ils pas avoir un rôle dans la destruction des cervelles ?
Je ne sais pas, par contre le shit actuel (la frappe) a une teneur en THC beaucoup trop important, c'est plutôt ça qui doit contribue à niquer les cerveaux.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
Oui.
Shit légal, pas de problèmes de ce genre.
C'était pareil avec l'alcool.
Est-ce ironique?

La résine de canabis de bonne qualité détruit le cerveau.
L'alcool aussi d'ailleurs.
Sûrement que la qualité du produit influe, peut-être que quand il est de bonne qualité tu consommes moins pour les effets désirés, tu ingères moins de saloperies en plus etc.

Imho le premier levier sur la santé, bien devant le contenu du produit, c'est le mode de consommation.
Citation :
es cervelles ?
Citation :
Publié par -Black-Shadow-
Est-ce ironique?

La résine de canabis de bonne qualité détruit le cerveau.
L'alcool aussi d'ailleurs.
Sûrement que la qualité du produit influe, peut-être que quand il est de bonne qualité tu consommes moins pour les effets désirés, tu ingères moins de saloperies en plus etc.
Comme l'alcool tout vient avec l'éducation, la prévention de la dépendance, et le financement de fonds pour lutter contre (tout ce qui n'est pas possible avec qui est illégal).

Et oui l'alcool légal c'est quand même vachement mieux que l'alcool coupé à l'anti-gel. Tout comme le LSD pur pèse bien moins sur les finances publiques que le LSD coupé au Fentanyl.

Moi perso j'ai une approche très simple: tu peux pas empêcher les gens de se défoncer, donc tu es mieux d'encadrer la chose de façon à détruire le marché noir tout en dégageant des fonds pour la santé.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
Moi perso j'ai une approche très simple: tu peux pas empêcher les gens de se défoncer, donc tu es mieux d'encadrer la chose de façon à détruire le marché noir tout en dégageant des fonds pour la santé.
C'est juste une question de volonté politique. Il y a des pays où la drogue est beaucoup moins consommée car la consommation et le trafic sont largement plus puni qu'en France.
Singapour par exemple.
On peut considérer que c'est une atteinte trop grave à nos libertés, très bien. Mais qu'on ne dise pas que c'est impossible.

Et les conséquences de la légalisation aux US montrent clairement une augmentation de la consommation. C'est une chose de dire qu'on pourra jamais avoir du 0 drogue, comme du 0 meurtre, comme du 0 viol, mais ça n'empêche pas de prendre des mesures pour les limiter au maximum, si la volonté politique est là.

Soyons clair, quand j'entends que la France est un des pays les plus répressifs, ça me fait doucement rigoler. A Paris, tu peux fumer un joint devant une voiture de flic, il se passera rien 99.99% du temps. Sur les quais y a des fumeurs de cannabis tous les 3m et la Police est là et ne fait rien. Idem au square à côté de chez moi, à côté des gamins qui jouent au toboggan.
Fumer du cannabis ne va pas t'envoyer en prison, au contraire, ça va même t'éviter la prison si tu commets un meurtre. Donc niveau dissuasion, c'est 0.

Dernière modification par Borh ; 18/04/2021 à 22h05.
ce n'est pas la qualité mais le niveau de consommation qui détruit le cerveau. au pire, une mauvaise qualité détruira les poumons. fumer du pneu c'est jamais une bonne idée.

ancien gros fumeur. je peux en parler en toute tranquillité.
j'ai fumé comme un porcs pendant 30 ans. je n'ai pas l'impression que mes capacité cognitives aient jamais été altérée durablement. surtout quand je vois à quel point mes contemporain peuvent être débiles sur toutes sortes de sujets et incapable de la moindre analyse objective.
je pense que la dangerosité vient essentiellement du timing, j'ai commencé jeune adulte, sur les gamins ça doit avoir de vrais effets dévastateurs. mais pour un adulte, on se retrouve certes limité en capacité de concentration et de réflexion, mais ça ne dure que le temps des effets du produit. c'est valable pour toutes les substance actives.

il y a des centaines de milliers d'adultes qui fument sans que ça impact jamais leur vie au quotidien en dehors du fait de devoir côtoyer des sources d'approvisionnement pas toujours recommandables.
ça conduit à fréquenter et garder le contact avec des gens pour qui on a pas vraiment d'affinité. la légalisation permettrait de réduire cet impact négatif. et permettrait aussi d'éviter de devoir s'acheter 20 grammes d'un coup et du coup d'être tenté d'abuser d'une truc que l'on pourrait consommer avec plus de parcimonie en sécurisant et régulant l'approvisionnement.

quand au jugement rendu sur ce mec avec bouffé délirante c'est une aberration. ou comment on passe de la circonstance aggravante à la perte de responsabilité. c'est une porte ouverte incompréhensible pour moi. dorénavant, un mec complètement bourré pourra faire valoir les mêmes circonstances. je suis totalement contre.

à noter qu'en 30 ans de consommation soutenue, avec le nombre d'amis, contact et partenaire imaginables, je n'ai jamais, jamais rencontré le moindre cas de perte de contrôle psychotique qui ai un lien de près ou de loin avec le cannabis. je suis bien tombé sur quelques haineux complètement incontrôlables mais ils l'étaient de toute manières avec ou sans fumette. le genre de mec à péter un câble pour un oui ou pour un non dés qu'ils avaient un coup dans la gueule. je pense que les avocats ont bien joué leur coup en mettant cette fameuse bouffée délirante sur le compte du cannabis. ce qui en aucun cas ne peut être une raison pour l'exonérer de ses responsabilité.

c'est mon avis
Citation :
Publié par Borh
C'est juste une question de volonté politique. Il y a des pays où la drogue est beaucoup moins consommée car la consommation et le trafic sont largement plus puni qu'en France.
Singapour par exemple.
On peut considérer que c'est une atteinte trop grave à nos libertés, très bien. Mais qu'on ne dise pas que c'est impossible.

Et les conséquences de la légalisation aux US montrent clairement une augmentation de la consommation. C'est une chose de dire qu'on pourra jamais avoir du 0 drogue, comme du 0 meurtre, comme du 0 viol, mais ça n'empêche pas de prendre des mesures pour les limiter au maximum, si la volonté politique est là.

Soyons clair, quand j'entends que la France est un des pays les plus répressif, ça me fait doucement rigoler. A Paris, tu peux fumer un joint devant une voiture de flic, il se passera rien 99.99% du temps. Sur les quais y a des fumeurs de cannabis tous les 3m et la Police est là et ne fait rien. Idem au square à côté de chez moi, à côté des gamins qui jouent au toboggan.
Singapour le pays qui te pend haut et court quand tu as 2g de shit avec toi ? Oui c'est une solution, ça me semble un peu exagéré selon moi.

Je pense qu'un des gros problèmes avec la drogue aujourd'hui c'est que grâce aux USA, on a arrêté toutes les études en laboratoire qui nous permettrait d'en savoir plus aujourd'hui sur les utilisations bénéfiques et éventuellement thérapeutiques des différents produits, sans parler du fait que ça a propulsé la mafia. On commence à peine à rattraper le retard subit à cause d'eux.

On sait aujourd'hui que la prohibition est impossible dans un pays normal (même si les USA exécutaient les consommateurs je suis convaincu qu'elles seraient encore inondées de drogues), on l'a vu avec la prohibition de l'alcool, et il s'est passé exactement la même chose avec les autres drogues.

Donc bon quand la prohibition ne marche pas et que la seule solution visiblement viable consiste à exécuter les pauvres consommateurs, et encore, ça marche à Singapour, mais ça marche pas aux Philippines, je suppose que le mieux est de sortir de la position idéologique et de chercher autre chose.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
Comme l'alcool tout vient avec l'éducation, la prévention de la dépendance, et le financement de fonds pour lutter contre (tout ce qui n'est pas possible avec qui est illégal).

Et oui l'alcool légal c'est quand même vachement mieux que l'alcool coupé à l'anti-gel. Tout comme le LSD pur pèse bien moins sur les finances publiques que le LSD coupé au Fentanyl.

Moi perso j'ai une approche très simple: tu peux pas empêcher les gens de se défoncer, donc tu es mieux d'encadrer la chose de façon à détruire le marché noir tout en dégageant des fonds pour la santé.
Pour ma part, je ne peux que penser que tant que c est marginale c'est que ca fera moins de dégât ( moins facilement accessible et moins toléré par la société).
Trop de pote avec le cerveau retourné, et la clainte qu un de mes enfants/neveux tombent sur cette merde

Legaliser cela, c est juste une choix egoiste qui ne tient pas compte des plus faibles d entre nous.

Je rappel, que personne n'a le meme environnement familiale et que c est encore les plus pauvres/mal encadrés qui vont sombrer dans la dépendance et les produits de mauvaises qualités, et qd bien cela sera légalisé, y aura tjrs du marché noir
Citation :
Publié par Comalies
Je rappel, que personne n'a le meme environnement familiale et que c est encore les plus pauvres/mal encadrés qui vont sombrer dans la dépendance et les produits de mauvaises qualités, et qd bien cela sera légalisé, y aura tjrs du marché noir
Les riches aussi peuvent sombrer, hein. Le fils de Biden en est un bon exemple. Lui, c'était (?) le crack, donc la cocaïne, donc une drogue elle aussi censée ne pas avoir de forte dépendance physique.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
On sait aujourd'hui que la prohibition est impossible dans un pays normal (même si les USA exécutaient les consommateurs je suis convaincu qu'elles seraient encore inondées de drogues), on l'a vu avec la prohibition de l'alcool, et il s'est passé exactement la même chose avec les autres drogues.
La prohibition a fortement diminuée la consommation d'alcool aux USA, et sur le plan de la santé publique, ça a été un succès. Toutes les maladies liées à l'alcool ont diminué de moitié et sont repartis à la hausse quand cette prohibition a été levée.
Le problème était avant tout politique, le poids électoral de ceux qui voulaient consommer de l'alcool était plus fort que ceux qui voulaient les en empêcher. Tout simplement. Exactement pour la même raison que le cannabis est légalisé. Y a pas d'intérêt général derrière, sur le plan de la santé publique c'est néfaste. Mais électoralement, c'est ce que les gens veulent.

Un article qui explique cela très bien
https://www.nytimes.com/1989/10/16/o...a-success.html

Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
Singapour le pays qui te pend haut et court quand tu as 2g de shit avec toi ? Oui c'est une solution, ça me semble un peu exagéré selon moi.
A partir de 15g tu risques la peine de mort.
Je crois que pour 2g, tu t'en sors avec 20 000 dollars d'amende.

C'est un peu comme le fait que les Français ne respectent pas les restrictions liées au Covid, qui mettent pas leur masque, vont à des fêtes clandestines et qu'on explique qu'on peut pas mettre un policier derrière chaque Français. Certes, on pourra jamais mettre un policier derrière chaque Français. Mais si pour 10 qui ne respectent pas la loi, y en a un qui se prend 20 000 euros d'amende, je suis certain que les 9 autres vont y reréfléchir.

Dernière modification par Borh ; 18/04/2021 à 22h37.
Citation :
Publié par Aloïsius
Les riches aussi peuvent sombrer, hein. Le fils de Biden en est un bon exemple. Lui, c'était (?) le crack, donc la cocaïne, donc une drogue elle aussi censée ne pas avoir de forte dépendance physique.
Jean Luc Delarue aussi pour la cocaïne.

Par contre le crack contrairement à l'hydroxyde de cocaïne n'est pas vraiment une drogue de riche. Quand je vois les accros au crack du 19e arrondissement, m'ont pas l'air d'être de la haute société.
Citation :
Publié par Borh
Jean Luc Delarue aussi pour la cocaïne.

Par contre le crack contrairement à l'hydroxyde de cocaïne n'est pas vraiment une drogue de riche. Quand je vois les accros au crack du 19e arrondissement, m'ont pas l'air d'être de la haute société.
C'est sans doute le côté progressiste de Hunter Biden, il a pris une drogue de pauvre.
Citation :
Le prix de la « galette » de crack (qui peut permettre 3 à 5 consommations) varie entre 20 et 30 euros.
Source


Les effets arrivent plus vite et sont plus court, sans doute pas le même usage/plaisir etc, mais ça ne semble pas coûter moins cher sous cette forme.
Citation :
Publié par Aloïsius
C'est sans doute le côté progressiste de Hunter Biden, il a pris une drogue de pauvre.
C'est vrai que c'est habituel de se moquer des riches malheureux.
Mais pour Hunter Biden je pense qu'il a vraiment eu une vie de merde. Grièvement blessé gamin dans un accident qui a tué sa mère et sa sœur. Puis mort de son grand frère d'un cancer du cerveau.
À sa place je serais peut-être devenu junkie aussi.
Citation :
Publié par Borh
C'est vrai que c'est habituel de se moquer des riches malheureux.
Je ne cherchais pas à me moquer de lui, mais de l'idée selon laquelle seuls les pauvres prennent du crack. Logiquement, le passage de l'un à l'autre doit se faire assez facilement.
Le crack reste une drogue de pauvre, c'est un peu comme dire que la cocaïne est une drogue de riche, ouais il y a surement des pauvres qui en prennent mais ca reste fondamentalement une drogue de riche.
Citation :
Publié par elerazar
quand au jugement rendu sur ce mec avec bouffé délirante c'est une aberration. ou comment on passe de la circonstance aggravante à la perte de responsabilité. c'est une porte ouverte incompréhensible pour moi. dorénavant, un mec complètement bourré pourra faire valoir les mêmes circonstances. je suis totalement contre.
Complètement d'accord avec toi.
La responsabilité échoit à ce monsieur, à savoir qu'il a choisit délibérément de consommer un produit qu'il ne semblait pas beaucoup supporter.


Après, est-ce qu'il y a des antécédents liés à une maladie, comme la schizophrénie par exemple ?

Cela me ferait presque penser à l'histoire de Romain Dupuy, qui a assassiné deux infirmières de nuit.
Etant donné qu'il est schizophrène, il y a eu tout un micmac pour savoir s'il fallait le déclarer irresponsable.
Il a été à la fois diagnostiqué souffrant d'une schizophrénie sévère, tandis qu'un autre spécialiste le jugeait tout à fait maître de lui au moment des faits et ayant toute sa tête. De plus, il avait consommé du cannabis, ce qui ne fait pas bon ménage avec la maladie.
On ne sait pas réellement. Au final il a échappé à une peine de prison et a été interné + sous traitement. A priori, d'après sa mère, il irait très très bien et se comporterait comme vous et moi. Donc je ne sais pas, c'est compliqué dans le cas d'une maladie mentale.

Pour en revenir au cannabis, je pense souvent que ce n'est pas l'objet qui est mis en cause mais la façon dont on l'utilise.
C'est à la personne qui consomme de prendre ses responsabilités. Un peu comme quelqu'un qui aurait pris le volant en étant sous l'emprise de l'alcool.
Citation :
Publié par elerazar
quand au jugement rendu sur ce mec avec bouffé délirante c'est une aberration. ou comment on passe de la circonstance aggravante à la perte de responsabilité. c'est une porte ouverte incompréhensible pour moi. dorénavant, un mec complètement bourré pourra faire valoir les mêmes circonstances. je suis totalement contre.
Si il a une bouffée délirante, en effet, et c'est bien normal.

A moins qu'il ne s'attende a de tels effets en consommant la substance, je vois pas trop comment tu peux lui reprocher.
Citation :
Publié par Lilva
C'est à la personne qui consomme de prendre ses responsabilités. Un peu comme quelqu'un qui aurait pris le volant en étant sous l'emprise de l'alcool.
La question : est-ce qu'un mec bourré est toujours en état de prendre ses responsabilités ?
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés