L'Agora

[Drogue] Le cannabis moins dangereux que la cigarette ?

Répondre
Partager Rechercher
Ce qui est remarquable sur ce forum, c'est de voir des gens parler d'un fait divers pour en faire un débat de société, les mêmes qui fustigent les politiques quand ils le font. Toujours au top avec l'agora.
Citation :
Publié par Borh
Bon exemple de pro-cannabis qui en banalise la consommation. Du coup évidemment que le public est mal informé des dangers et que c'est pris en compte en expertise judiciaire.
Que va dire Quild le soit disant anti cannabis qui ne fait que défendre le cannabis ? Rien bizarrement (ou pas)
Putain mais t'es ridicule.
Je te dis que j'ai jamais fumé de ma vie (pas même tiré sur une cigarette), que je suis contre le cannabis, mais mes propos te reviennent pas donc je suis "soit disant anti cannabis" ?

Il te faut quoi. Des posts où je m'en plains déjà ?
Là ? :
Citation :
Publié par Quild
Moi il y a un truc qui m'étonne c'est l'absence de lutte contre le cannabis.
D'un côté on en a qui veulent qu'on le légalise, ok.

De l'autre on a, sauf erreur, la loi qui punit aujourd'hui de 200€ d'amende les consommateurs.
Et des consommateurs, moi j'en croise quasi tous les jours. Dans la rue. Qui ne se cachent pas.

Cette amende elle était censée réduire la sanction pour les consommateurs et du coup permettre une sanction "applicable". Mais en pratique, personne n'en a peur. Il y a une impunité parce qu'il n'y a pas de contrôle/sanction.

Je connais quelqu'un qui se fait livrer son herbe chez elle à Créteil depuis des mois. No prob. Une prof de primaire, mère de 3 enfants, qui écrit sur What's App que là elle peut pas sortir de chez elle parce qu'elle attend son dealer.

Alors je peux comprendre qu'on ne fait pas comme ça une descente dans une cité pour stopper le trafic, mais pourquoi y'a pas une vraie sanction ? Pourquoi ne pas les priver de leur clientèle + orientée M. et Mme. Toutlemonde en tapant sur celle-ci ?

Aujourd'hui tu dis à un flic que ça fume à 300m de là où il est, il te prends pour un coincé du cul.
Là ? :
Citation :
Publié par Quild
Petite problématique contemporaine plus légère.
J'ai eu pendant 3 semaines un voisin qui fumait de l'herbe et une odeur très prenante dans la rue et jusqu'à mes fenêtres. Toute la journée. Pas top pour aérer avec un bébé en bas âge. J'arrive pas à comprendre comment l'odeur pouvait être si marquée.

J'étais pas chaud pour en parler au voisin que je connais pas vraiment. Dans ce genre de situation tu te dis que si le mec t'envoie chier, c'est la merde derrière. Et le scénario paraissait plus que probable.
Du coup, pas de gaieté de cœur, appel à la municipale pour voir s'ils peuvent pas faire un petit rappel de la loi ou whatever : Dame très sympa, qui comprend le problème mais me dit qu'ils ne peuvent rien faire. Ils ne peuvent pas entrer chez les gens comme ça. Elle regarde un peu et voit qu'il y a effectivement un voisin à problèmes dans ma rue mais je lui indique qu'il ne s'agit pas du même. Du coup elle est déso, ils peuvent rien faire. Elle me déconseille aussi d'aller voir directement le voisin et me dit d'appeler la Nationale.
La nationale qui m'envoie bouler correctement également mais vachement + rapidement et avec vachement moins de scrupules.

Au final je vois le voisin à sa fenêtre pendant que je sors les poubelles, je lui explique, demande s'il a pas la possibilité d'ouvrir une fenêtre côté jardin plutôt et... plus de problèmes depuis une semaine !
Entre temps, la Préfecture twitte qu'elle a procédé à 3 interpellations et saisie de 2kg et quelques milliers d'euros dans ma ville dans le cadre de la lutte contre le deal de rue.

J'ai beau être dégoûté qu'on en soit à un point où j'ai eu peur d'aller voir mon voisin pour parler de ça (mais t'as tous les mois des gens qui meurent pour un conflit de voisinage stupide), je comprends pas comment on peut nous laisser seuls dans ce genre de situation :/
Le voisin restait dans l'illégalité et l'odeur était toute la journée, bien marquée dans la rue. J'ai pourtant pas un odorat de ouf et l'habitude des potes qui fument en vacances, là je sais pas comment c'était possible :x
Maintenant tu peux essayer d'arrêter de penser que je suis un sous-marin pro-cannabis ?
Et pour info j'ai préféré reporter les "arguments" que tu dénonces plutôt qu'y répondre. Mais j'ai le même sentiment que toi dessus.

Citation :
Ah j'ai jamais dit ça. S'il a fait une BDA et qu'il était pas au courant des dangers du cannabis comme l'a dit l'expert, bien sûr qu'il ne doit pas être jugé.

Perso ce que je veux, c'est que lorsqu'on débat de la légalisation du cannabis, ce meurtre et cette décision de justice ne soient pas occultés.
Mais son irresponsabilité elle fait suite à un jugement. Il y a eu des juges d'instruction, un appel et une validation en cassation là-dessus.
Il n'ira pas en prison mais la justice lui impose des mesures de sécurité de 20 ans. Même s'il est guéri avant. C'est pas rien non plus.

Mais faut penser que les juges et jurés d'assises auraient été + sévères ?


Après ça me dérange absoooooolument pas que ce fait divers soit utilisé contre la légalisation du cannabis avec toute la démago qui l'entoure .
Ca me dérange + qu'il soit utilisé pour critiquer la loi et les juges.
Mais dans le débat contre la légalisation du cannabis, le risque de développer une BDA avec graves conséquences pèse quand même vachement moins lourd que le risque de juste faire des conneries de mec qu'a fumé.
Perso je suis déjà pas à l'aise en contact avec un inconnu qui pue le cannabis.

Après je sais que c'est Nof qu'a raison, je devrais avoir la même attitude vis-à-vis de l'alcool pour être cohérent. Mais bon, j'ai grandi avec l'alcool très accepté. Ironiquement ma mère ne boit plus une goutte depuis presque 2 ans.
Deux ex et son père qui ont fini alcoolique avec des consommations démentielles de whisky, ça l'a un peu traumatisée.
Citation :
Growing evidence suggests that this is also the case for cannabis and psychosis. Boydell et al8 showed that the incidence of schizophrenia doubled in London, England, between 1965 and 1999 and attributed much of this to the increased use of cannabis. Hjorthøj et al9 demonstrated that the incidence of cannabis-induced psychosis more than doubled in Denmark between 2006 and 2016. Gonçalves-Pinho et al10 reported that rates of hospitalization for psychotic disorders in Portugal increased 29-fold in the 15 years after decriminalization; the percentage of patients with a psychotic disorder and documented cannabis use rose from 0.87% to 10.60%.

Di Forti and colleagues7 found that the incidence rate of psychosis in 11 areas across 5 countries in Europe was highly positively correlated (Pearson r = 0.8; P = .01) with the prevalence of daily cannabis use in the general population in each site.
Tu as en effet montré une corrélation.

Je parle de causation.

Pour les jeux videos et l'electrocution:

* Manipuler une console entraine de manipuler un systeme electrique
* Manipuler un systeme entraine plus de risques d'electrocution que de pas en manipuler
* manipuler une console implique donc un risque d'electrocution.

Source: moi
Citation :
Publié par Quild
Et pour info j'ai préféré reporter les "arguments" que tu dénonces plutôt qu'y répondre. Mais j'ai le même sentiment que toi dessus.



Après ça me dérange absoooooolument pas que ce fait divers soit utilisé contre la légalisation du cannabis avec toute la démago qui l'entoure .
Ca me dérange + qu'il soit utilisé pour critiquer la loi et les juges.
Mais dans le débat contre la légalisation du cannabis, le risque de développer une BDA avec graves conséquences pèse quand même vachement moins lourd que le risque de juste faire des conneries de mec qu'a fumé.
Perso je suis déjà pas à l'aise en contact avec un inconnu qui pue le cannabis.

Après je sais que c'est Nof qu'a raison, je devrais avoir la même attitude vis-à-vis de l'alcool pour être cohérent. Mais bon, j'ai grandi avec l'alcool très accepté. Ironiquement ma mère ne boit plus une goutte depuis presque 2 ans.
Deux ex et son père qui ont fini alcoolique avec des consommations démentielles de whisky, ça l'a un peu traumatisée.
Je ne sais pas où tu as vu que j'avais critiqué la loi ou les juges.
Je crois que tu n'as pas du tout compris mon message.
Si tu es favorable au fait que ce soit pris en compte dans le débat sur la légalisation du cannabis, on est d'accord.



Citation :
Publié par N° 44 636
Tu as en effet montré une corrélation.

Je parle de causation.

Pour les jeux videos et l'electrocution:

* Manipuler une console entraine de manipuler un systeme electrique
* Manipuler un systeme entraine plus de risques d'electrocution que de pas en manipuler
* manipuler une console implique donc un risque d'electrocution.

Source: moi
Ah, corrélation n'est pas causalité. L'argument éculé de l'industrie du tabac pendant 50 ans. Évidemment les pro cannabis vont refaire la même.

Mais là pour le coup il est bien noté que l'augmentation des cas de psychoses à Londres est attribué au cannabis. Oui attribué et pas juste corrélé.

Une autre étude qui montre que le cannabis contribue à l'augmentation des psychoses. Oui, ça contribue, c'est pas juste une corrélation

https://www.thelancet.com/journals/l...048-3/fulltext
Citation :
Publié par Borh
Je ne sais pas où tu as vu que j'avais critiqué la loi ou les juges.
Je crois que tu n'as pas du tout compris mon message.
Si tu es favorable au fait que ce soit pris en compte dans le débat sur la légalisation du cannabis, on est d'accord.
Je le disais pas spécialement pour toi. Mais c'est ce qu'on voit partout dans le débat autour de ce sujet. Jusqu'à l'intervention du PR dans ce sens :/

Maintenant effectivement, je sais pas trop où tu en viens de ton côté avec ce sujet. Je suis conscient que c'est Zangdar qui a foutu la merde en disant que ton post initial était très déformé alors que non. (il manque peut-être un poil de détail/contexte sur le lien entre BDA et cannabis)

Si c'était juste pour foutre le nez dans le caca des pro-cannabis, déso, on s'est frittés pour rien, ça ça me va
Citation :
Publié par Borh
Ah, corrélation n'est pas causalité. L'argument éculé de l'industrie du tabac pendant 50 ans. Évidemment les pro cannabis vont refaire la même.
Et pour cause.

Mine de rien, on a de la chance que sniffer de l'amiante ne procure pas une sensation grisante.

"Alors, moi, je n'utilise que de l'amiante bio, c'est l'amiante frelatée issue des trafics illégaux qui est le problème. Par ailleurs, rien ne prouve que la hausse des cancers du poumon n'est pas due plutôt à l'influence néfaste des compteurs linky, si on regarde les courbes, ça semble bien mieux correspondre..."
Citation :
Publié par Quild
Je le disais pas spécialement pour toi. Mais c'est ce qu'on voit partout dans le débat autour de ce sujet. Jusqu'à l'intervention du PR dans ce sens :/

Maintenant effectivement, je sais pas trop où tu en viens de ton côté avec ce sujet. Je suis conscient que c'est Zangdar qui a foutu la merde en disant que ton post initial était très déformé alors que non. (il manque peut-être un poil de détail/contexte sur le lien entre BDA et cannabis)

Si c'était juste pour foutre le nez dans le caca des pro-cannabis, déso, on s'est frittés pour rien, ça ça me va
Perso j'ai lu les arguments des experts et je pense que la justice a pris la décision la plus conforme au droit.

Concernant le fait de pas considérer responsable pénalement les personnes qui font un délire dissociatif et hallucinatoire, c'est du bon sens.

Après il y a des failles avec ce système. Au delà de l'émotion, c'est surtout le fait qu'avec l'abstinence, le délire du meurtrier peut régresser et rien ne s'opposera à sa sortie. Et une fois dehors, rien ne s'opposera à ce qu'il se remette au cannabis. C'est un risque énorme pour ceux qui croiseront sa route.
Je rapelle que mon argument de base n'est pas "ca n'est pas dangereux".

C'est "des comportements dangereux, et inutiles, tout le monde en a, donc c'est un mauvaise argument pour interdire". Parce que si on doit interdire TOUT ce qui augmente le risque ET est inutile, on va pas faire grand chose de nos journées à part sucer des cailloux (en évitant de se casser les dents dessus, sait-on jamais)
Citation :
Publié par N° 44 636
Je rapelle que mon argument de base n'est pas "ca n'est pas dangereux".

C'est "des comportements dangereux, et inutiles, tout le monde en a, donc c'est un mauvaise argument pour interdire". Parce que si on doit interdire TOUT ce qui augmente le risque ET est inutile, on va pas faire grand chose de nos journées à part sucer des cailloux (en évitant de se casser les dents dessus, sait-on jamais)
Bah ton exemple d'activité dangereuse ne repose sur aucune source autre que toi même. Suffit pas d'affirmer un truc pour que ce soit vrai.
J'ose esperer que tu ne bois pas une goutte d'un quelconque autre liquide que de l'eau en tout cas. Le café, le thé, c'est risqué pour le coeur, surtout si tu laisses trop infuser.

Et rassure moi. Tu ne rajoutes pas de sel dans ta nourriture ? ca augmente le risque cardio-vasculaire sans aucune raison utile (la nourriture n'a pas besoin d'etre bonne pour etre nutritive).
Citation :
Publié par N° 44 636
J'ose esperer que tu ne bois pas une goutte d'un quelconque autre liquide que de l'eau en tout cas. Le café, le thé, c'est risqué pour le coeur, surtout si tu laisses trop infuser.

Et rassure moi. Tu ne rajoutes pas de sel dans ta nourriture ? ca augmente le risque cardio-vasculaire sans aucune raison utile (la nourriture n'a pas besoin d'etre bonne pour etre nutritive).
Tu n'as vraiment plus rien d'autre argument que du whataboutisme ? Les jeux vidéos, le sel, le café, la voiture, ensuite ce sera quoi ?

Je te réponds tout de même sur ces whatabout (en attendant les prochains)

Aucune preuve d'une quelconque nocivité du café si on a une consommation normale (et du reste j'en bois peu).
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29167102/

Et effectivement, je ne rajoute jamais de sel dans mes aliments. Et d'une façon générale, j'essaie d'acheter des aliments avec moins de sel quand cela est possible. Evidemment, je suis favorable au fait de diminuer la quantité de sel que l'industrie agroalimentaire use et abuse. Et j'ai pas à me forcer, je n'aime pas l'excès de sel, j'ai beaucoup plus tendance à trouver les aliments trop salés que pas assez.

Et quand bien même j'aimerais le sel, le sel ne va pas favoriser une psychose causant un meurtre.
Citation :
Publié par Borh
Tu n'as vraiment plus rien d'autre argument que du whataboutisme ? Les jeux vidéos, le sel, le café, la voiture, ensuite ce sera quoi ?

Je te réponds tout de même sur ces whatabout (en attendant les prochains)

Aucune preuve d'une quelconque nocivité du café si on a une consommation normale (et du reste j'en bois peu).
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29167102/

Et effectivement, je ne rajoute jamais de sel dans mes aliments. Et d'une façon générale, j'essaie d'acheter des aliments avec moins de sel quand cela est possible. Evidemment, je suis favorable au fait de diminuer la quantité de sel que l'industrie agroalimentaire use et abuse. Et j'ai pas à me forcer, je n'aime pas l'excès de sel, j'ai beaucoup plus tendance à trouver les aliments trop salés que pas assez.
ah ben c'est ton argument hein. "Une activité qui n'est nullement nécessaire, et qui présente des risques" est ton argument pour interdire le cannabis.
je te presente une liste d'activité courante, inutiles, et qui augmentent le risque, et tu me parle de "whataboutisme"
Pas ma faute si tu te retrouves incapable de defendre tes arguments.

Dernière modification par N° 44 636 ; 20/04/2021 à 17h06. Motif: je retire au cas ou l'interessé whinerait.
Citation :
Publié par N° 44 636
ah ben c'est ton argument hein. "Une activité qui n'est nullement nécessaire, et qui présente des risques" est ton argument pour interdire le cannabis. Pas ma faute si tu te retrouves incapable de l'assumer derrière.

Je te met en IL, ca n'a que peu d'interet de te lire.
Oui ça définit très bien le cannabis. J'ai absolument aucun mal à l'assumer. Ça définit d'autres trucs aussi ? Sûrement mais là on parle du cannabis.
Au revoir.
Je suis tombée sur un truc intéressant (désolée, le paragraphe était déjà écrit en MAJ sur le site):

Citation :
LA CONFUSION MENTALE PEUT RESSEMBLER À UNE BOUFFÉE DÉLIRANTE : LA PERSONNE ATTEINTE TIENT DES PROPOS INCOHÉRENTS, S’AGITE, REFUSE D’ÊTRE SOIGNÉE. CES ÉPISODES DE CONFUSION APPARAISSENT LORS DE CERTAINES MALADIES COMME LA MALADIE D’ALZHEIMER OU DE PARKINSON, L’ÉPILEPSIE, UN TRAUMATISME CRÂNIEN, UNE HÉMORRAGIE OU UNE TUMEUR CÉRÉBRALE, DES INFECTIONS, OU LE DIABÈTE. L’ABSORPTION DE SUBSTANCES TOXIQUES, DE DROGUES, D’ALCOOL OU DE MÉDICAMENTS PEUT AUSSI DÉCLENCHER DES CONFUSIONS MENTALES. POUR CETTE RAISON, UN ÉTAT DÉLIRANT IMPOSE TOUJOURS DES EXAMENS COMPLÉMENTAIRES (NOTAMMENT UNE PRISE DE SANG) QUI PERMETTENT DE DISTINGUER UNE CONFUSION D’UNE BOUFFÉE DÉLIRANTE.
https://www.vidal.fr/maladies/psychi...delirante.html

Enfin bon, je ne suis pas une spécialiste et il a déjà été diagnostiqué comme non apte à se faire juger.
Citation :
Publié par debione
Il est en état de prendre ces responsabilités en se bourrant la gueule... Et cela devrait être de même pour toutes substances pouvant modifier un comportement (médoc compris).
Oui. Mais non. Tu ne peux pas mettre les médicaments sur le même plan...c'est totalement aberrant. Sinon quoi? la personne a le choix de ne pas les prendre? que sais-tu de ce dont elle souffre et ce que cela a d'impact sur sa vie? Si un effet secondaire est si lourd, c'est en général que ce que le médicament s'essaye à traiter est particulièrement sévère, et bien plus en comparaison. Ce faisant tu ne peux pas décemment les mettre sous le même feu. Ajoute à ça que les traitements ne sont pas forcément ponctuels hein... certains sont au long court, voir à vie.

Et puis en comparaison d'une substance que tu prends et passe alors d'un état normal en premier lieu à un état "irresponsable", ta critique à l'égard de la médication est un non-sens complet.
Ton propos me semble être un de plus dans la foultitude de tous les jugements des gens bien portants. Qui bien souvent sont odieux par ignorance.
Citation :
Publié par Quild
Ca m'ennuie de te voir conclure comme ça, parce que c'est hors-sujet comme conclusion.

On pourrait dire que ses antécédents c'est le "terrain propice".
Et apparemment il était bien flingué depuis la veille, s'en prenant à tout le monde, même si ce passage de l'itw n'est pas clair :




Euh attends, le cannabis (comme les autres stupéfiants) est une circonstance aggravante en cas d'accident de la route.
Pire, c'est même une cause de nullité de contrats d'assurance !

On semble par contre ne pas juger pénalement responsable quelqu'un qui fait une "bouffée délirante aigüe" pour les conséquences de celle-ci, même si elle est induite par le cannabis et qu'il l'a précipitée, sans le vouloir. Et sans savoir que ça serait possible.
A priori, l'alcool peut lui aussi favoriser le déclenchement de ce trouble. Et on en parle pas franchement non plus.

Venir conclure que "fumer un joint est un permis de tuer des juifs" reste de la démagogie ultra honteuse.

Personnellement derrière le drame de cette affaire, je me dis qu'elle retardera peut-être la légalisation du cannabis et que ça, spécifiquement, c'est une bonne nouvelle.



Non. Le psychiatre ne fait pas la comparaison, il y répond. Et conclut par :

Avant de boire 2-3 verres (ou de fumer), tu t'attends à être ensuite un danger sur la route, tu t'attends à être pété.
Tu ne t'attends pas à balancer ta voisine par la fenêtre en la traitant de démon.
C’est aussi pour cette raison que la prévention existe et qu’il est absolument nécessaire qu’elle soit plus répandue et fréquente.

La banalisation du cannabis, banalise trop, justement.
Et le fait que l’apparition d’une bouffée délirante soit rare ne doit pas minimiser non plus la responsabilité du consommateur de cannabis qui a sciemment choisit d’en fumer, de manière très récurrente.

Ceci dit, il y a des signes ainsi qu’un contexte avant l’apparition d’une bouffée délirante.

Citation :
Tout le monde, sans trouble psychique particulier, peut développer un jour une bouffée délirante mais elle touche en général des personnes jeunes (18 à 30 ans). Certaines substances peuvent déclencher cet épisode d'hallucinations et de délires.
Citation :

Les causes de la bouffée délirante

La bouffée délirante peut avoir des origines multiples :
- un contexte relationnel difficile (affectif, familial, professionnel) qui provoque anxiété et angoisse ;
- un surmenage, un manque de sommeil ;
- la consommation régulière de drogues.
https://www.sciencesetavenir.fr/sant...tements_104684

Je pourrais être plus compréhensive envers une personne qui sous le coup d’une anxiété très profonde sombre dans une bouffée délirante (déclarée irresponsable) et ne puisse ainsi plus savoir ce qu’elle faisait, qu’envers quelqu’un qui a choisit de consommer un produit qui altère la capacité de jugement ou de simplement réfléchir.

Dernière modification par Lilva ; 20/04/2021 à 20h21.
Citation :
Publié par Lilva
Je pourrais être plus compréhensive envers une personne qui sous le coup d’une anxiété très profonde sombre dans une bouffée délirante (déclarée irresponsable) et ne puisse ainsi plus savoir ce qu’elle faisait, qu’envers quelqu’un qui a choisit de consommer un produit qui altère la capacité de jugement ou de simplement réfléchir.
C'est vrai, mais le problème c'est que beaucoup de gens croient que le cannabis est sans danger, ou si je reprends les arguments de N° 44 636, comparable au danger de jouer aux jeux video, manger du pop corn ou mettre du sel dans ses pâtes.
Argument fallacieux, les comparaisons les plus fréquentes c'est vs des drogues légales comme la cigarette (dois je rappeler le thread dans lequel tu postes ?) ou l'alcool. Or, clairement, la cigarette et l'alcool ont des effets bien plus dévastateurs sur la santé des français que le cannabis.

Maintenant faudrait expliquer en quoi la légalisation poserait problème, parce que perso je vois pas.
Citation :
Publié par Glor
Argument fallacieux, les comparaisons les plus fréquentes c'est vs des drogues légales comme la cigarette (dois je rappeler le thread dans lequel tu postes ?) ou l'alcool. Or, clairement, la cigarette et l'alcool ont des effets bien plus dévastateurs sur la santé des français que le cannabis.
La plus grande partie du cannabis est fumée. Avec logiquement les mêmes conséquences pour les poumons que le tabac.
Citation :
En France, le cannabis est consommé sous forme de joint la plupart du temps. Comme pour tous les produits fumés avec combustion, le dégagement de substances cancérogènes expose les cellules pulmonaires profondes par voie aérienne et entrainent des lésions pouvant évoluer en cancer du poumon. Par ailleurs, la fumée produite par la consommation d’un joint contient six à sept fois plus de monoxyde de carbone et de goudrons (N.B. : les goudrons sont classés comme cancérogènes certains (groupe 1) par le CIRC) que trois à six cigarettes manufacturées.
Citation :
Publié par -Black-Shadow-
Et coupé avec du tabac dans l'écrasante majorité des cas. Tabac qui est a un des potentiels addictogène les plus élevé (si ce n'est le +).
Et ?
Tu crois que le cannabis pur brûle sans dégager de goudron ?
"C'est naturel donc excellent, un don d'la Terre notre maman !"
Citation :
Publié par Aloïsius
La plus grande partie du cannabis est fumée.
Le préparer sous d'autres formes individuellement reste hasardeux ou trop compliqué. La technique la plus abordable reste de faire une extraction avec du beurre et de l'utiliser dans la cuisine, mais connaitre la concentration du beurre et les parts individuelles à faire est source d'intoxication. Surtout que le temps pour que les effets apparaissent sont différents, et ça amène encore une source d'erreur.

Quand c'est fumé, ça permet très vite de savoir à quel moment s'arrêter, chose moins possible quand ingéré.
Citation :
Publié par Glor
Maintenant faudrait expliquer en quoi la légalisation poserait problème, parce que perso je vois pas.

Pour ma part il y a plusieurs points qui me questionnent pour lesquels je n'ai pas de conviction au travers de mes lectures:

- la santé publique. C'est l'enjeu principal à mon sens de la légalisation. Il faut garantir une évolution significativement favorable sur le sujet, à court terme, comme à long terme, sans quoi la légalisation n'a pas de sens.
Prévention en masse, suivi individualisé des consommateurs, encadrement de la pratique, investissement dans l'addictologie etc. Et même élargir au financement de la prévention des autres drogues en général.

- capacité de la France à développer une filière souveraine et compétitive pour répondre au marché intérieur (voir +). Cf l'article partagé par Znog quelques pages plus tôt.

- conséquence sur la filière illégale : on sait que la filière fait vivre des milliers de personnes. Parmi les moins qualifié (et expérience évidemment pas du tout valorisable dans le monde du travail), parmi les plus jeunes, parmi les moins éduqués. Je parle pas des grossistes mais des petites mains qui représentent la grande majorité de la filière. Que vont faire ces gens pour compenser la perte de revenu? Quelle conséquence à l'échelle du pays?

- enjeux économique importants : il y a un pactole en jeu. Quand on voit aujourd'hui les allers retours de nos politiciens entre le privé et le publique, les conflits d'intérêts, j'ai des doutes sur la capacité de l'état à organiser la légalisation de manière bienveillante et pérenne. En gros qu'il n'y ai pas une bonne partie du pactole qui finisse dans les poches de gros acteurs du privé.

Citation :
Publié par kéwa
Le préparer sous d'autres formes individuellement reste hasardeux ou trop compliqué. La technique la plus abordable reste de faire une extraction avec du beurre et de l'utiliser dans la cuisine, mais connaitre la concentration du beurre et les parts individuelles à faire est source d'intoxication. Surtout que le temps pour que les effets apparaissent sont différents, et ça amène encore une source d'erreur.

Quand c'est fumé, ça permet très vite de savoir à quel moment s'arrêter, chose moins possible quand ingéré.
La vaporisation est, à ma connaissance, le mode de consommation usuellement prescrit par les médecins (lorsque la législation le permet).

Dernière modification par -Black-Shadow- ; 20/04/2021 à 21h54. Motif: Auto-fusion
Citation :
Publié par Drys Kaine
Oui. Mais non. Tu ne peux pas mettre les médicaments sur le même plan...c'est totalement aberrant. Sinon quoi? la personne a le choix de ne pas les prendre? que sais-tu de ce dont elle souffre et ce que cela a d'impact sur sa vie? Si un effet secondaire est si lourd, c'est en général que ce que le médicament s'essaye à traiter est particulièrement sévère, et bien plus en comparaison. Ce faisant tu ne peux pas décemment les mettre sous le même feu. Ajoute à ça que les traitements ne sont pas forcément ponctuels hein... certains sont au long court, voir à vie.

Et puis en comparaison d'une substance que tu prends et passe alors d'un état normal en premier lieu à un état "irresponsable", ta critique à l'égard de la médication est un non-sens complet.
Ton propos me semble être un de plus dans la foultitude de tous les jugements des gens bien portants. Qui bien souvent sont odieux par ignorance.
Ca dépend de quel médicament l'on parle: Je prends un médoc qui fait baisser mes réflexes, genre un somnifère, je suis responsable si je prends ma bagnole derrière. je fais la même avec une bière, un joint, un rail....
Citation :
Publié par Aloïsius
Et ?
Tu crois que le cannabis pur brûle sans dégager de goudron ?
"C'est naturel donc excellent, un don d'la Terre notre maman !"
Et ça me semble important de le rappeler car non seulement la combustion du cannabis va générer du goudron et autres joyeusetés pour le système respiratoire, mais en plus la combustion du tabac et de tous ce qui va avec va en ajouter énormément, en plus de l'aspect addiction lié à la nicotine.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés