Le Bar de la Taverne

[Femme-enfant] no pedophilia inside (ou pas)

Fil fermé
Partager Rechercher
Plop,

Le moment est important, décisif.

En ce jour nous allons aborder un sujet grave et très borderline, la modération sera mise à mal, c'est aujourd'hui que les nouveaux modérateurs vont nous montrer de quoi ils sont capables (vasy utilise pas ma couleur ).


J'ai besoin de votre ressenti à propos des Femmes-enfants, ou baby-girl qui sont victime du syndrome dit Borderline.

Citation :
"Une personne souffrant d'un trouble de la personnalité borderline oscille entre un comportement d'adulte et un comportement semblant enfantin. Le comportement d'adulte du Borderline s'effrite subitement et sans provocation apparente en des pleurs ou une colère d'enfant perturbé"
Définition encore plus réductrice: "Tatie c'est une femme enfant"

Comment reconnaître,un trouble de la personnalité Borderline ?
Est-ce que ceci vous décrit ou décrit une personne que vous connaissez ?
Si vous ou une personne que vous connaissez a de façon régulière,plus de 5 points suivants, il est possible qu’elle souffre de ce trouble de la personnalité.

Ce test est dérivé des critères du trouble borderline dans le manuel DSM IV édité par l'association américaine de psychiatrie.
Ce test ne constitue PAS un diagnostic, seul un spécialiste compétent dans cette pathologie peut établir un diagnostic.

- Problèmes relationnels
- Incapacité à gérer ses émotions ou victime de ses émotions
- Changements d’humeurs soudains, intenses rapides ou fréquents
- Anxiété
- Relations de type Amour / Haine. Pense autrui en Tout Bon / Tout Mauvais sans compromis
- Sentiment d’être une " victime ", incapacité à accepter ses propres responsabilités
- Sentiment de déprime, tristesse ou de vide
- Accès de colère fréquents ou imprévisibles (extériorisés ou pas)
- Image de soi instable
- Peur de l’abandon
- Comportements impulsifs autodestructeurs comme la Boulimie, Sexualité à risque, Anorexie, Dépenses incontrôlées, Alcool, Drogue, Conduite dangereuse, Abus de médicaments, …
- Attaques de rage
- Tentatives de suicides ou d’automutilation comme se couper, se brûler, se griffer.
- Les personnes passent leur temps à contrôler plus ou moins des émotions qu’elles ne contrôlent pas vraiment
- Leur capacité à cacher leur maladie fait que bien souvent l’entourage " ne voit rien ", alors que leur vie est une souffrance et un véritable enfer dissimulé

source : aapel.org
Maintenant que vous savez ce que c'est, on va pouvoir en parler.
Connaissez vous des personnes atteintes à certain niveau de ce trouble ?
Joliennes êtes vous parfois des gamines en puissance ?
Pourriez vous vivre avec une femme-enfant ?

Est ce que l'on peut voir ça comme une certaine forme de pédophilie ?



Résumé pour les illettrés : Tu mattes aussi des films de Disney en souriant béatement déguisé en princesse ?
Bordel, remet moi ce texte en forme, c'est un calvaire à lire.

Sinon des femmes avec des comportements de gamines et des hommes au comportement de gamin ça existe déjà pas mal, pas besoin de parler de ça comme une maladie mentale. Sont déjà assez cinglées à la base de toute façon...
Citation :
Publié par Pony l'Poney
Résumé pour les illettrés : Tu mattes aussi des films de Disney en souriant béatement déguisé en princesse ?
euh non, déguisé en nain de jardin pour ma part. donc ce topic n'est pas pour moi. dsl.

suivant.
Ce serait particulièrement féminin, une personnalité borderline ?
Mouais... une personnalité borderline ça couvre énormément de choses quand même c'est un peu réducteur tout ça...

Sinon, je suce mon pouce, est ce que ça fait de moi une personnalité borderlline?
Non
Je suis pas Jolienne.
Non
A mon goût, oui. Pour simplifier, dans une vision purement dualiste, je pense que Esprit > Corps. Donc un corps d'adulte ne ferais pas pour moi des sentiments d'adulte, donc oui.


Rien d'autre a dire sur ce sujet, trop vague toussa.
ah ? ça veut dire que je peux faire passer mon comportement volontairement immature pour une maladie et donc enchainer sur 'c'est pas ma faute' ? cool
Citation :
Publié par Pony l'Poney
"Une personne souffrant d'un trouble de la personnalité borderline oscille entre un comportement d'adulte et un comportement semblant enfantin. Le comportement d'adulte du Borderline s'effrite subitement et sans provocation apparente en des pleurs ou une colère d'enfant perturbé"
Définition encore plus réductrice: "Tatie c'est une femme enfant"

Comment reconnaître,un trouble de la personnalité Borderline ?
Est-ce que ceci vous décrit ou décrit une personne que vous connaissez ?
Si vous ou une personne que vous connaissez a de façon régulière,plus de 5 points suivants, il est possible qu’elle souffre de ce trouble de la personnalité.

Ce test est dérivé des critères du trouble borderline dans le manuel DSM IV édité par l'association américaine de psychiatrie.
Ce test ne constitue PAS un diagnostic, seul un spécialiste compétent dans cette pathologie peut établir un diagnostic.

- Problèmes relationnels
- Incapacité à gérer ses émotions ou victime de ses émotions
- Changements d’humeurs soudains, intenses rapides ou fréquents
- Anxiété
- Relations de type Amour / Haine. Pense autrui en Tout Bon / Tout Mauvais sans compromis
- Sentiment d’être une " victime ", incapacité à accepter ses propres responsabilités
- Sentiment de déprime, tristesse ou de vide
- Accès de colère fréquents ou imprévisibles (extériorisés ou pas)
- Image de soi instable
- Peur de l’abandon
- Comportements impulsifs autodestructeurs comme la Boulimie, Sexualité à risque, Anorexie, Dépenses incontrôlées, Alcool, Drogue, Conduite dangereuse, Abus de médicaments, …
- Attaques de rage
- Tentatives de suicides ou d’automutilation comme se couper, se brûler, se griffer.
- Les personnes passent leur temps à contrôler plus ou moins des émotions qu’elles ne contrôlent pas vraiment
- Leur capacité à cacher leur maladie fait que bien souvent l’entourage " ne voit rien ", alors que leur vie est une souffrance et un véritable enfer dissimulé

source : aapel.org
Je me suis permis de virer la balise code qui ne sert à rien si ce n'est obliger à scroller horizontalement.
Non mais plus tu traînes avec des adultes, plus tu vois que c'est des enfants.

En faite il n'y a que sur certains aspects que les personnes deviennent matures, là où ils ont eu une expérience qui les a changé. La plupart du temps ils ont toujours les mêmes réaction. Ils boudent si tu préfères ne pas les voir et que tu leurs dit, il sont jaloux que leur bosse ne leur fait pas un aussi bon sourire que le type d'à coté, ils cherchent à se faire tringler.

Bref, je vois pas la différence.



Sinon à part le changement d'humeur soudain et les comportements auto-destructeurs et dépressif tout va bien. Enfin, non je pourrais faire une liste mais c'est pas dans les questions. Et puis dans l'ensemble je me plains pas.
Citation :
Publié par Ed Wood
il sont jaloux que leur bosse ne leur fait pas un aussi bon sourire que le type d'à coté.
Un bouton de fièvre tu veux dire ?
C'est marrant mais j'avais bien trois quarts des points cités jusqu'à il y a pas si longtemps.


J'avais donc une personnalité borderline et j'étais une femme enfant si j'ai bien compris?
Citation :
Publié par Ashtree
C'est marrant mais j'avais bien trois quarts des points cités jusqu'à il y a pas si longtemps.


J'avais donc une personnalité borderline et j'étais une femme enfant si j'ai bien compris?
Ou autiste vu la liste. Tu préfères quoi ?
Citation :
Publié par Ashtree
C'est marrant mais j'avais bien trois quarts des points cités jusqu'à il y a pas si longtemps.


J'avais donc une personnalité borderline et j'étais une femme enfant si j'ai bien compris?

Nan ça constitue pas un diagnostic.
Citation :
Publié par Pampa Senior
Ou autiste vu la liste. Tu préfères quoi ?
Ben j'avais tout ça, tu en penses quoi?

- Problèmes relationnels
- Incapacité à gérer ses émotions ou victime de ses émotions
- Changements d’humeurs soudains, intenses rapides ou fréquents
- Anxiété
- Sentiment d’être une " victime ", incapacité à accepter ses propres responsabilités
- Sentiment de déprime, tristesse ou de vide
- Accès de colère fréquents ou imprévisibles (extériorisés ou pas)
- Peur de l’abandon
- Comportements impulsifs autodestructeurs comme Sexualité à risque, Dépenses incontrôlées, Alcool, Drogue, Conduite dangereuse
- Attaques de rage
- Leur capacité à cacher leur maladie fait que bien souvent l’entourage " ne voit rien "
Citation :
Publié par Ashtree
C'est marrant mais j'avais bien trois quarts des points cités jusqu'à il y a pas si longtemps.


J'avais donc une personnalité borderline et j'étais une femme enfant si j'ai bien compris?

Mais non.

Tu est seulement maniaco-dépressif.

Tu te sent mieux là, mais ne t'inquiète pas ce sont des cycles, ça va bientôt revenir .
Citation :
Publié par Ed Wood
C'est quoi le rapport avec l'herpès ?
Bah le Bar c'est un coin crasseux, si tu prends pas de verre t'as l'air con, t'en prend un t'as l'herpes ...
Connaissez vous des personnes atteintes à certain niveau de ce trouble ?Je ne considère pas qu'il s'agisse d'un trouble que d'être une femme-enfant, même si c'est clair que je trouve ça saoulant à forte dose. Sinon, oui, je connais des femmes qui se comportent comme des gamines, et d'autres qui entretiennent le côté femme-enfant.

Joliennes êtes vous parfois des gamines en puissance ?


Evidemment, sinon on n'est pas une vraie fille, parait-il... Cela ne fait pas de moi une femme-enfant pour autant. Et à petite dose, mon homme trouve cela charmant. Mais alors à petite dose, hein... Passé 5 minutes, c'est gavant.

Pourriez vous vivre avec une femme-enfant ?

Non, je ne pourrai ps vivre avec une femme tout court, encore moins avec une femme enfant (fort risque de dérapage et de grosses claques dans la gueule), ni avec un homme-gamin, d'ailleurs.
(Oui, parce que ça existe aussi en version masculine)

Est ce que l'on peut voir ça comme une certaine forme de pédophilie ?

Ben non... Ou alors il faut un combo personnalité immature + physique de gamine, et même comme ça, à partir du moment où il ne s'agit pas d'une vraie gamine, c'est pas de la pédophilie. C'est un goût come un autre, quoi..

Résumé pour les illettrés : Tu mattes aussi des films de Disney en souriant béatement déguisé en princesse ?

Je matte des Disney contrainte et forcée avec mes neveux, il m'arrive parfois de sourire béatement quand même devant parce que je suis bon public (et puis quitte à être coincée devant un écran, autant profiter du moment présent...), et je ne suis pas déguisée en princesse : je SUIS une princesse, OK ?
Fil fermé

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés