L'Agora

[EELV] La vie du parti

Répondre
Partager Rechercher
Le changement climatique est vraiment pas pris au sérieux, on le voit sur ce fil, on est sensé arrêter les énergies fossiles (pas dans 50 ans, tout de suite) pour éviter que le climat s'emballe, l'avion ça émet du CO2, donc faut oublier, pas le choix (l'avion propre n'existe pas).
Pourtant des gens vont défendre l'aéronautique, ou pire veulent sa démocratisation pour tous.
Un peu comme si j'avais des poumons en mauvais état et que je décide de fumer deux fois plus de clopes.
Donner de nouveaux rêves aux nouvelles générations ne me semble pas idiot si on accepte que notre monde est dans la merde et qu'il va bien falloir évoluer pour survivre. Et le rôle de la Politique c'est aussi d'orienter nos rêves communs. A une époque on donne envie aux enfants de rêver d'être des héros de guerre, a une autre époque d'être de bons ouvriers et de bonnes ménagères, aujourd'hui ça ne me choque pas de trouver d'autre rêves que celui de piloter un appareil à la technologie dépassée pour l'époque.

C'est ce type de réflexion que j'attend d'un grand parti écologique. Parallèlement je voudrais aussi qu'il puisse encourager à développer le nucléaire ou autre technologie pour faire voler de façon viable (pas forcément économiquement, juste qui n'est pas mortelle pour le vivant) des avions.

Citation :
Le Kremlin-Bicêtre : l’altercation entre un militant LFI et un élu EELV se solde par deux plaintes

La scène s’est déroulée mercredi en marge du Printemps des parents. Les militants LFI demandent la « démission immédiate » de l’élu qui a « agressé » l’un d’eux. L’élu EELV dément et rétorque que c’est lui qui a été victime d’une « tentative d’agression ».

LFI, qui n’a pas d’élus au Kremlin-Bicêtre, explique qu’un militant a à cette occasion « été agressé » par ce dernier, « menacé », « insulté » et « frappé à deux reprises au visage ». Le mouvement précise qu’une plainte « a immédiatement été déposée pour coups et blessures ainsi que pour injures » (citant les suivantes : « pute », « sale chienne », « salope », « ta mère la pute », « je vais te baiser ta mère »). Il « exige » la démission « immédiate » de celui-ci, lui reprochant des pratiques « indignes d’un élu de la République », appelant le conseil municipal « à le démettre sans délai de ses fonctions d’adjoint au maire ».
A voir ce que donnera l'enquête

Dans un autre registre:


Un élu EELV qui refuse de subventionner un club de voile car cela émet des "pollutants"


Bref du EELV quoi
Citation :
Publié par Milkman
Un élu EELV qui refuse de subventionner un club de voile car cela émet des "pollutants"
Il a admis s'être trompé sur le fait que les bateaux étaient à voile et pas à moteur.

Cela étant, un yacht Club à Vincennes alors qu'il n'y a aucun plan d'eau sur la commune... A part à aller sur Paris pour faire du pédalo sur le lac Daumesnil.

La justification donnée ensuite par une autre élue, c'est qu'ils ne veulent pas subventionner une activité qui nécessite de rouler pas mal pour la faire et même pas sur la commune.

Pour avoir vécu sur la commune, il y a clairement d'autres priorités que de financer le Yacht Club de Vincennes. Je préfèrerais qu'on finance des activités locales permettant de rendre plus accessible le sport sur la commune (allez voir le prix à l'année pour jouer au club de tennis de la ville par exemple).

Franchement, c'est vraiment de la subvention pour une toute petite minorité qui va faire de la voile sur l'atlantique aidée par la commune...

Le fameux port de Vincennes si proche de la Mer et les bateaux loués par le Yacht Club de Vincennes

141006_113131.jpg

En tout cas, je note que la moindre erreur, même la plus futile et qui est reconnue immédiatement, fait le tour des journaux et de la toile quand il s'agit d'EELV. C'est assez frappant de voir que la moindre chose est montée en polémique. Cela étant, cela permet de ne pas débattre du fond je suppose.

Dernière modification par Aedean ; 17/04/2021 à 23h44.
Citation :
Publié par Aedean
En tout cas, je note que la moindre erreur, même la plus futile et qui est reconnue immédiatement, fait le tour des journaux et de la toile quand il s'agit d'EELV. C'est assez frappant de voir que la moindre chose est montée en polémique. Cela étant, cela permet de ne pas débattre du fond je suppose.
C'est effectivement hallucinant ce traitement.
Si on commence à regarder les CM et les subventions des 36 000 communes de France, on n'a pas fini. Étrangement cela ne concerne que EELV (et les autres gauchistes ).
Citation :
Publié par Attel Malagate
"L'écologie c'est pas des hommes blancs à vélo dans les villes"

Sandrine Rousseau EELV.
https://mobile.twitter.com/EmmanuelS...27827399938054

Ce parti est vraiment gangrené par les idéologies de genre et racialistes.
Surtout, je n'ai rien compris à ce qu'elle veut dire. Probablement parce qu'elle se base sur des constructions mentales connues par des personnes, qu'elles soient pour ou contre la position défendue par Sandrine Rousseau, représentant une infime partie de la population. Si je lis "L'écologie c'est pas des hommes blancs à vélo dans les villes". Ma réaction serait : Evidemment, et alors ?

Du coup si elle est dans son micro débat de merde, n'intéressant à peu près personne, on s'en fout un peu, non ? Sauf à soi même croire que ce débat est fondamental parce qu'on a choisi d'en être partie prenante.
Citation :
Publié par Quint`
C'est vraiment pas la citation sur laquelle je me serais basé pour sortir un tel avis lol.
Elle précède ça en expliquant que les seules personnes dignes de confiance sont "les noirs, les musulmans et les femmes, ceux qui sont des résistants" et donc surtout pas "les hommes blancs à vélo" en qui elle ne peut pas avoir confiance (parce que ce ne sont pas des "résistants", mais des oppresseurs). Et elle ne veut pas que l'écologie soit "des hommes blancs à vélo".

EELV est un parti totalement paumé. Entre ça et son hostilité au nucléaire, aux trains, aux canaux, il n'y a plus grand chose d'intéressant dedans.

edit : interviewée par Usul, dans le coin à droite de l'image.
Citation :
Publié par Silgar
Il n'empêche que c'est quand même bien répugnant.
Je pense même que ça pourrait être comparé à du nazisme.
Vous savez même pas à quoi elle répond comme question, mdr. Mais elle a osé dire que les bobos hipsters privilégiés, osef. Et là c'est le drame.

Citation :
Publié par Aloïsius
Elle précède ça en expliquant que les seules personnes dignes de confiance sont "les noirs, les musulmans et les femmes, ceux qui sont des résistants" et donc surtout pas "les hommes blancs à vélo" en qui elle ne peut pas avoir confiance. Et elle ne veut pas que l'écologie soit "des hommes blancs à vélo".

EELV est un parti totalement paumé. Entre ça et son hostilité au nucléaire, aux trains, aux canaux, il n'y a plus grand chose d'intéressant dedans.
Qu'EELV soit paumé c'est une chose.
Prendre une citation sans même savoir à quoi elle répond, sans prendre en compte le moins du monde le sujet dans lequel il s'inscrit (la place des femmes et des minorités dans le débat) pour dire "olala elle raciste" c'est grotesque.

Ce que tu résumes, ce n'est absolument pas ce qu'elle dit, et c'est un raccourci bien malhonnête je trouve.

Quand vous voyez Joe Biden dire qu'il est à fond pour l'environnement vous y croyez ?
Quand John McCain se retrouvait dernier défenseur de la démocratie aux USA c'était juste parce que le niveau s'était tellement nivelé par le bas

Ce sont ces gens-là les "hommes blancs à vélo" (et ceux que je cite sont même pas à vélo) et vous le savez très bien, mais c'est plus important pour vous de pousser des cris d'orfraire "not all men". Mais c'est très transparent et vous le savez très bien (et elle aussi vu qu'elle préface bien son intervention par "je vais faire pousser des cris" ou un truc comme ça).

Citation :
Publié par Soumettateur
Surtout, je n'ai rien compris à ce qu'elle veut dire. Probablement parce qu'elle se base sur des constructions mentales connues par des personnes, qu'elles soient pour ou contre la position défendue par Sandrine Rousseau, représentant une infime partie de la population. Si je lis "L'écologie c'est pas des hommes blancs à vélo dans les villes". Ma réaction serait : Evidemment, et alors ?

Du coup si elle est dans son micro débat de merde, n'intéressant à peu près personne, on s'en fout un peu, non ? Sauf à soi même croire que ce débat est fondamental parce qu'on a choisi d'en être partie prenante.
En effet, ça intéresse beaucoup les gens qui ne s'intéressent pas aux sujets des minorités (soit la majorité) en tout cas.

Ça chouine vraiment beaucoup. "Not all men blancs à vélo"
Citation :
Publié par Quint`
C'est vraiment pas la citation sur laquelle je me serais basé pour sortir un tel avis lol.
Pourtant ça décrit plutôt bien EELV et l'abysse idéologique dans laquelle ce parti est plongé je trouve.
Citation :
Publié par Quint`
...
Soit et je te rejoins.
Il n'empêche que je ne comprends toujours pas pourquoi elle pré suppose que l'homme blanc à vélo n'a jamais vécu un traumatisme et n'aurait jamais du avoir recours à faire de la résistance pour qu'il ne soit pas possible qu'il puisse incarner l'écologie.
Et je ne vois pas en quoi une personne femme ou noire ou musulmane (déjà elle devrait trouver un terme pour dire arabe ou du Maghreb mais éviter celui d'une religion, c'est ridicule. Elle fourche et elle hésite parce qu'elle réfléchit sur le terme à employer sans devenir une victime des woke...) en soit de fait possible. Je ne pense pas qu'un héritier d'un prince saoudien ou l'enfant d'un président africain subsaharienne vivant en France soit mieux placer par exemple alors qu'il rentre dans sa définition également.
Son argumentaire est mauvais et hors propos à mes yeux.

Cela ne reste que mon avis mais elle tire le niveau vers le bas amha.
Citation :
Publié par Colsk
Il n'empêche que je ne comprends toujours pas pourquoi elle pré suppose que l'homme blanc à vélo n'a jamais vécu un traumatisme et n'aurait jamais du avoir recours à faire de la résistance pour qu'il ne soit pas possible qu'il puisse incarner l'écologie.
[Modéré par Episkey :]
Mais je n'y vois toujours rien d'intéressant à débattre, d'autant plus sur le sujet "Energie renouvelables, fossiles et nucléaires".

Dernière modification par Episkey ; 01/08/2021 à 11h15.
Citation :
Publié par Colsk
Soit et je te rejoins.
Il n'empêche que je ne comprends toujours pas pourquoi elle pré suppose que l'homme blanc à vélo n'a jamais vécu un traumatisme et n'aurait jamais du avoir recours à faire de la résistance pour qu'il ne soit pas possible qu'il puisse incarner l'écologie.
Elle ne le fait pas. On parle de grandes lignes. C'est un raccourci très simple à comprendre, mais pour ça il faut être documenté sur le sujet qu'elle aborde, ce qui est difficile à expliciter en 1mn de réponse à une question qu'on ne connaît même pas.

En gros, c'est simple : si vous captez du racisme là-dedans, c'est que vous ne connaissez ni la question, ni le raisonnement derrière la réponse. Bref, vous êtes pas la cible.
Citation :
Publié par Quint`
Ce que tu résumes, ce n'est absolument pas ce qu'elle dit, et c'est un raccourci bien malhonnête je trouve.
WHAT ?

Je te fais un transcript ?

Citation :
« Le courage politique est issu d’un parcours personnel et de la rencontre avec une idéologie politique. C’est pourquoi je crois beaucoup au rôle des femmes dans les années qui vont venir, car par leur assignation de genre, comme les personnes noires et les personnes musulmanes sont résistantes de fait, car on a réellement des parcours de résistance. Le changement politique passe aussi par qui l’incarne, par le personnel politique. Moi je ne fais pas confiance à des personnes politiques en l’occurrence des hommes qui n’ont pas traversé, qui n’ont pas déconstruit, qui n’ont pas traversé d’évènement qui les ont déstabilisés dans leur vie pour mener ce qu’on a à mener. L’écologie ce n’est pas des hommes blancs à vélo, je ne veux pas que ce soit ça »
Tu es un homme blanc, tu fais du vélo : on ne peut pas te faire confiance. Parce qu'elle considère que, par essence, un homme blanc ne traverse pas d'évènement déstabilisant, n'a pas de résistance et pas de courage politique. C'est EXACTEMENT ce qu'elle dit. Elle essentialise 30 à 40% de la population (est-ce que les Juifs sont blancs ? Les racialistes ne sont pas sûrs...) en partant du principe que le simple fait d'être un "homme blanc" signifie que tu traverses la vie sous une pluie de pétale de roses.
Il y a un terme pour désigner les personnes qui pensent et parlent ainsi, mais il me vaudra encore un ban de la modération si je l'emploie.
Mais du coup?

Une bourgeoise blanche quinquagénaire.
C'est plus crédible pour incarner l'écologie?
On peut plus lui faire confiance à elle?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sandri...sseau#Jeunesse

Citation :
Sandrine Rousseau grandit entre Paris et La Rochelle, dans une famille engagée à gauche. Ses parents sont inspecteurs des finances, sa mère est « très impliquée à la Confédération française démocratique du travail (CFDT) », puis dans le réseau Artisans du Monde, son père est maire divers gauche de Nieul-sur-Mer de 2001 à 2008.
Depuis 2003, elle est maîtresse de conférences en sciences économiques à l'université de Lille et enseignante-chercheuse au sein du Centre lillois d'études et de recherches sociologiques et économiques (CLERSE)
Donc voilà, si cette dame se permet de juger le parcours de vie des gens sur la seule couleur de peau.
Moi je pose la question : Quelles sont les grandes difficultés qu'à dû affronter Sandrine Rousseau au cours de sa vie?
Elle n'a vraisemblablement pas connu les fins de mois difficile, la violence, la pauvreté, la faim, le racisme.
Elle n'a jamais bossé à l'usine ou ramassé les poubelles non?

Quel est le "parcours de résistance" de cette universitaire hors sol?
C'est évidemment une généralisation et elle le sait très bien. Ta perception et ta réponse revient à dire "not all white men", montrant un manque de documentation sur la question : TOUTES les généralisations à ce sujet reconnaissent qu'elles le sont, et partent du principe qu'on le sait tous très bien, sinon elles diraient "on peut souvent remarquer que", etc, et devraient préfacer chaque intervention de 10mn d'exposé sur les raisonnements qui sous-tendent les mécanismes qui sont encore 100% à l'oeuvre dans notre société qu'on croit moderne, tolérante, etc. Ce qui n'est pas tenable.

[Modéré par Episkey :]

Dernière modification par Episkey ; 01/08/2021 à 11h13.
Citation :
Publié par Quint`
C'est évidemment une généralisation et elle le sait très bien. Ta perception et ta réponse revient à dire "not all white men", montrant un manque de documentation sur la question : TOUTES les généralisations à ce sujet reconnaissent qu'elles le sont, et partent du principe qu'on le sait tous très bien, sinon elles diraient "on peut souvent remarquer que", etc, et devraient préfacer chaque intervention de 10mn d'exposé sur les raisonnements qui sous-tendent les mécanismes qui sont encore 100% à l'oeuvre dans notre société qu'on croit moderne, tolérante, etc. Ce qui n'est pas tenable.
Ca sert à quoi de parler de ça dans une discussion sur l'écologie ? C'est quoi le but de hiérarchiser le niveau de confiance et d'engagement selon le sexe et la couleur de peau ? Quel impact sur l'écologie dans la société ?

Tu peux le tourner comme tu veux mais cette dame, comme hélas beaucoup de membres de ce parti puant, aurait mieux fait de fermer sa bouche ce jour-là. Ce parti est en train de réaliser le tour de force de diaboliser l'écologie à une époque où la défendre paraît pourtant être très simple. Des branques...
Citation :
Publié par Quint`
C'est évidemment une généralisation et elle le sait très bien. Ta perception et ta réponse revient à dire "not all white men", montrant un manque de documentation sur la question : TOUTES les généralisations à ce sujet reconnaissent qu'elles le sont, et partent du principe qu'on le sait tous très bien, sinon elles diraient "on peut souvent remarquer que", etc, et devraient préfacer chaque intervention de 10mn d'exposé sur les raisonnements qui sous-tendent les mécanismes qui sont encore 100% à l'oeuvre dans notre société qu'on croit moderne, tolérante, etc. Ce qui n'est pas tenable.
Je peux accepter cette idée le temps d'une discussion sur le sexisme, le racisme, les difficulté vécu par une minorité pour voir ou mon interlocuteur veux m'emmener.
Je peux mettre de coté toutes mes réticente à accepter un essentialisation aussi importante dans le but de comprendre ce que mon interlocuteur veux m'expliquer sur un sujet en lien avec les oppressions.

Mais quel rapport avec l'écologie ?
Être écolo c'est un truc d'opprimé ?
L'écologie ça a un rapport avec la couleur de peau ?
L'écologie ça a un lien avec la religion ? le sexe ? le genre ? l'orientation sexuelle ?

Si tu réponds oui à une de ses question je veux bien que tu m'explique pourquoi.
Et sur son hypothèse de "l'écologie c'est de la résistance, le blanc n'ont jamais connut d'opposition, les blancs ne peuvent donc pas faire d'écologie." je suis en désaccord avec les deux prémisses.
Et autant je peux laisser couler la généralisation abusive sur les blancs, autant l'idée que l'écologie soit de la résistance, ça induit quand même une vision de l'écologie qui va pas permettre d'avancer bien loin.
Citation :
Publié par Quint`
C'est évidemment une généralisation et elle le sait très bien.
Et donc cette généralisation est valable ? Sérieux ? Tu LIS ce que tu es en train d'écrire ? Zemmour fait la même chose quand il explique que les dealers sont des noirs et des arabes et il est justement condamné pour ces propos. Mais cette grande bourgeoise qui a toujours vécu dans un confort auquel 99% de la population n'a pas accès (parents inspecteurs des finances : elle est sans problème dans le 1%) explique que "les hommes blancs" dont 98% vivent moins bien qu'elle ne sont pas dignes de confiance PAR ESSENCE à cause du "privilège blanc" et du "privilège homme".

C'est de la chiasse fasciste, et tu le sais très bien. Mais les fascistes, c'est comme les chasseurs, il y a les bons et les mauvais.
Un jour on aura un parti écologique en France qui ne soit pas un machin anti-science, engoncé dans un dogme anti-nucléaire psycho-rigide débile, activement nuisible à sa cause et dégoulinant d'idéologie woke.

Ce serait bien que ça prenne pas 10 ans par contre.
Répondre

Connectés sur ce fil