L'Agora

[EELV] La vie du parti

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Plaquette
Difficile à croire pour certains, mais le mec est foncièrement à gauche : il a participé à l'UNEF, au Parti Socialiste et a même été élu au titre du Parti Radical de Gauche. Et puis, il a été secrétaire d’État sous Hollande...
Ou foncièrement carriériste et a choisi un camp plutôt qu'un autre. L'UNEF étant maintenant une porte d'entrée dans le monde politique.
Mdr, putain mais ce type c'est le king, Placé c'est pas ce blaireau qui avait aussi accumulé je sais pas combien de milliers d'euros de contraventions ? Champion toutes catégories.

L'exemple type du minable petit politique carriériste qui pour le coup, est un véritable parasite de notre société.
Message supprimé par son auteur.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Quild
Il prend pas un peu cher Placé quand même ?

48h de gàv, mise sous contrôle judiciaire, convocation en correctionnelle...
Je me demande s'il ne manque pas quelques informations supplémentaires. Il est possible qu'il ait particulièrement énervé certaines personnes. L'outrage à agent ne doit pas être la seule chose qu'il a due commettre.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Jacques Uzi
C'est facile de dire que l'alcool a révélé le personnage. Que celui a qui ça n'est jamais arrivé lors d'une soirée trop alcoolisée de déraper et proférer des choses qui le mortifient de honte le lendemain lui jettent la première pierre.
Ben moi, quand je bois vraiment trop, je suis malade, je dégueule de toutes les couleurs au fur et à mesure que mon foie agonise. Mais je ne tiens pas de propos racistes. Ceci étant, je ne vais pas jeter de cailloux sur une ambulance pour autant.

Citation :
Je ne crois pas du tout que l'alcool révèle "le fond de la pensée". En tout cas pas dans cet état là.
L'alcool désinhibe. Mais les inhibitions font partie de notre pensée. Ou alors il faut entendre "fond de la pensée" de la même manière que "fond des chiottes". Bref, oui mais non mais un peu quand même. Cela révèle quelque chose, mais pas une réalité "supérieure" à ce que fait ou dit une personne en temps normal, juste un autre aspect, contre lequel il ou elle fournit peut-être des efforts admirables (au sens strict) le reste du temps.
Message supprimé par son auteur.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Jacques Uzi
Bah je comprends ce doute mais même si je suis d'un camp opposé politiquement, j'ai aucun doute personnellement que Placé est sincèrement un anti raciste. Je me fierai plus à sa parole sobre que complètement déchiré. Mais je suis certain aussi qu'il se questionnera sur ce qui l'a amené à proférer ce genre de paroles, et la réponse je ne la connais pas. Je crois qu'on doit tout de même se rapporter à la parole sobre et repentante qu'aux actes irraisonnés sous influence de l'alcool, qui est une drogue qui peut te faire complètement perdre les pédales assez facilement. Peut être qu'il y'a un inconscient ou les questions de races sont conflictuelles chez Placé, mais on ne juge pas des inconscients, uniquement des actes, avec les circonstances.
On est bien d'accord. Ceci étant, les propos racistes sont contestés, les autres injures en revanche ne le sont pas.
Citation :
Publié par Aloïsius
L'alcool désinhibe. Mais les inhibitions font partie de notre pensée. Ou alors il faut entendre "fond de la pensée" de la même manière que "fond des chiottes". Bref, oui mais non mais un peu quand même. Cela révèle quelque chose, mais pas une réalité "supérieure" à ce que fait ou dit une personne en temps normal, juste un autre aspect, contre lequel il ou elle fournit peut-être des efforts admirables (au sens strict) le reste du temps.
Un facteur à ne pas négliger avec l'alcool, c'est aussi celui de la provocation qui devient hors de contrôle. Tu as envie de chercher quelqu'un, de le pousser dans ses retranchements, ou juste de le provoquer sur un point où tu sais qu'il va réagir... Et ça, combiné avec un bon taux d'alcoolémie qui te fait perdre tout repère et toute limite, ça peut vite faire déraper méchamment.

Quand j'étais plus jeune (la vingtaine), dans un cadre professionnel militaire, je me suis pris une cuite de haute catégorie. Et je suis parti dans le registre homophobe très violent, par provocation. Alors que je suis gay. Et donc non, les propos débiles et horribles que j'ai tenu, c'était pas "révélateur" d'un état d'esprit homophobe (avec une douzaine d'année de recule je pense aujourd'hui que c'était un exutoire, car je n’assumais pas encore publiquement la chose et que l'armée n'est pas le lieu le plus tolérant sur ce point). C'est quelques chose qui s'explique, mais c'est pas forcément révélateur de ce que l'on pense...
Citation :
Publié par Quild
Il prend pas un peu cher Placé quand même ?

48h de gàv, mise sous contrôle judiciaire, convocation en correctionnelle...
Quand on prend les policiers de haut, ça peut donner lieu à un traitement spécial.

Le mec a un melon pas possible. Cette affaire peut soit le faire redescendre sur terre, soit le rendre aigri.

Dernière modification par Borh ; 07/04/2018 à 07h10.
Citation :
Publié par Quild
Il prend pas un peu cher Placé quand même ?

48h de gàv, mise sous contrôle judiciaire, convocation en correctionnelle...
Quelques mois apres balance ton porc, quelques semaines apres la mort d'un Gendarme qui a sauvé un otage.

Deux jours apres le nouveau projet de loi sur les insultes/aggression sexuelles, il servira d'exemple pour montrer la fermeté du gouverement.

Et c'est nécessaire.
Citation :
Publié par Jacques Uzi
C'est une personne publique et du coup il prend cher quand il se fait choper.

Beigbeider (que je déteste par ailleurs) avait écrit un bouquin après avoir été controlé dans la rue en train de sniffer de la coke sur un capot de bagnole lors d'une soirée. Il expliquait très bien dans ce livre comment il avait été traité plus durement que le consommateur lambda, justement parce qu'il est connu et qu'il faut "faire un exemple" ou ne pas faire preuve de laxisme lorsque l'affaire est médiatique. Là pour Placé c'est un cran au dessus, c'est un homme politique, pas vraiment du sérail, et d'un poids relativement faible donc on peut se moquer et le faire payer sans risques.
Et pourtant, nous avons un ancien président qui fait une garde à vue en rentrant chez lui le soir. Niveau personne publique je pense qu'il est au-dessus de Beigbeider et Placé.
Citation :
Publié par Obierwan MILKS
Et pourtant, nous avons un ancien président qui fait une garde à vue en rentrant chez lui le soir. Niveau personne publique je pense qu'il est au-dessus de Beigbeider et Placé.
Ce dont est accusé Sarkozy est autrement plus grave que les tristes déboires de Jean-Vincent Placé quand même
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Yesmann
Ce dont est accusé Sarkozy est autrement plus grave que les tristes déboires de Jean-Vincent Placé quand même
Je répondais à la suite des messages suivants pour indiquer qu'il y a d'autres personnages publiques en garde à vue qui rentrent chez eux le soir :

Citation :
Publié par Quild
Il prend pas un peu cher Placé quand même ?

48h de gàv, mise sous contrôle judiciaire, convocation en correctionnelle...
Citation :
Publié par Jacques Uzi
C'est une personne publique et du coup il prend cher quand il se fait choper.[...]
J'ai fait de l'ironie
Sinon excellent jeu de mot dans le Canard Enchainé qui prête des propos imaginaires à Cécile Duflot conseillant à JV Placé d'adhérer à Europe Oenologie les Verres
Allez on va remonter certains fils mais vu que les élections municipales vont bientôt faire l'actualité et cela commence à être le cas, vous connaissez le mal des verts français, vous pensiez que Jadot et ses amis n'étaient pas dedans et bien vous vous trompez, la politique de la loose est ancrée chez eux, c'est soit affligeant soit rigolo suivant où l'on se situe :

https://www.lemonde.fr/politique/art...68_823448.html

C'est parti pour les scissions...
Ils ne l'auraient pas fait, on leur aurait reproché leur manque de discipline. Dans la plupart des partis politiques, tu ne suis pas la ligne décidée par le parti aux élections, tu dégages. Surtout chez les Verts, où même si on peut leur reprocher beaucoup de choses, c'est sûrement pas le manque de démocratie interne sur ce genre de décisions.

Après la vraie question est plutôt celle du fond : faut-il s'allier dès le premier tour avec le PS à Paris? Je connais mal la situation parisienne donc j'en sais rien mais vu les conteneurs de couleuvres socialistes que les Verts ont du avaler depuis 30 ans, c'est pas illogique non plus.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés