L'Agora

[burqa] Le retour du fils de la vengeance de la polémique

Fil fermé
Partager Rechercher
http://news.google.fr/news?pz=1&ned=fr&hl=fr&q=burqa

Depuis quelques jours, à l'initiative d'un groupe de députés des deux bords, on reparle du foulard islamique, ou plutôt de ses versions hardcore, burqa et niqab (j'ai renoncé à orthographier correctement ces mots). Pour rappel, il s'agit de vêtements enveloppant entièrement le corps, ne laissant que les yeux à l'air libre (niqab) ou même rien du tout (burqa).
Il est question de créer une commission parlementaire sur la diffusion de ce style de vêtement pour les raisons suivantes :
1) il est présenté comme une "prison portative", symbole de l'affirmation d'un statut inférieur de la femme.
2) il est présenté comme le signe d'une fracture de la société, sur des bases communautaires, avec isolement d'une communauté.
3) il est présenté comme le signe de la diffusion d'un Islam intégriste et extrémiste dangereux pour la république.

Mais, dans le même temps, il est rappelé par d'autres acteurs que :
1) son port est très minoritaire
2) la liberté d'expression et de pratique religieuse fait parti des principes fondamentaux de la république et ne peut être entravée que lorsqu'elle entre en conflit avec d'autres principes fondamentaux.
Dans cette dernière hypothèse, le rôle de la loi est effectivement de régler ces conflits.


Voilà pour les aspects sociaux et juridiques, résumés à la va-vite. Mais il faut aussi prendre en compte les aspects politiques de la question :
1) cette initiative survient peu de temps après la mini-polémique entre Obama et la France à ce sujet, et est portée par un député communiste. Résurgence d'un bon vieil anti-américanisme ?
2) un tel débat juste après les élections, alors que le gouvernement annonce lancer une "réflexion" sur le retard de l'âge de la retraite peut faire office de diversion splendide, surtout en période estivale, lorsque les Français sont déjà en vacance.


En ce qui me concerne, je trouve ce retour soudain de cette question, et sous cet angle, avec la "menace" d'une législation sur le sujet, particulièrement mal venue.
D'une part à cause de l'aspect "diversion" mentionné plus haut, d'autre part à cause du risque de dérive islamophobe qu'entraine ce genre de débat. Enfin, parce qu'à mon sens, aussi détestable que soit les valeurs symbolisées par ce vêtement, il est à mon sens impossible de légiférer contre lui sans provoquer des ruptures plus grandes encore du contrat républicain. En clair, autant interdire les signes religieux dans les espaces spécifiques de l'école ou aux agents de l'Etat ne pose pas problème, autant vouloir attenter à la liberté de pratique religieuse dans le cadre privé (la tenue vestimentaire en dehors des établissements scolaires en fait partie) n'est pas acceptable, et serait sans aucun doute rejeté par le conseil constitutionnel.
Partant de là, toute publicité sur une activité parlementaire à ce sujet ne peut déboucher que sur du brassage de vent et des polémiques improductives. Qu'un service du ministère de l'intérieur ou des affaires sociales, ou l'INSEE fasse des études sur le sujet, très bien. Que les politiciens se fasse de la pub en jouant avec le feu, non.
Citation :
Publié par Aloïsius
d'autre part à cause du risque de dérive islamophobe qu'entraine ce genre de débat.
Je pense pareil

Il y a déjà suffisamment de lois. On peut distinguer 2 cas :
-celles qui la portent parce qu'elles le veulent : dans quel cas, laissez les porter ce qu'elles veulent
-celles qui la portent parce que c'est imposé par la famille : il y a déjà suffisamment de lois et d'associations de protection de ce genre de victimes


Après, quand je vois dans les gros titres :
Citation :
Fadela Amara "favorable à l'interdiction totale de la burqa"
ça me fait penser à un truc du genre "ah tiens, même elle, arabe, elle est contra la burqa islamiste (on notera au passage l'amalgame arabe/islam), on a donc une légitimité pour demander son interdiction sans être taxés de racistes/islamophobes"



Enfin bon, je sens d'ici que le débat ici va dériver en :
-pour ou contre l'islam
-pour ou contre les religions
-pour ou contre l'immigration
-pour ou contre les arabes (avec du "les italiens et polonais ils nous ont causé moins de problème que ces arabes hein")
-pour ou contre le système d'intégration à la française, la communautarisation
-du "moi j'en ai connu une qui la portait imposée par son père, donc c'est l'islam qu'il faut interdire"

etc

Bref, ça va, encore une fois, tourner en rond sur l'Agora, avoir 50 interventions de modos avant d'être fermé...
+1 Aloïsius

D'après moi, cette initiative malheureuse ne s'accorde pas avec le principe de laïcité établi dans notre république.

En dehors du cadre de l'école ou du cas des fonctionnaires et assimilés, l'Etat n'a pas à venir se mêler de l'accoutrement des citoyens.

Commencer à interdire aux gens de se vêtir de telle ou telle manière dans la rue, c'est entrer dans un engrenage sans fin. Après la burqa, cela sera quoi ?

Meme si derrière cette initiative, il peut y avoir de louables intentions (mais aussi d'autres moins louables),
encore une fois on tente de faire le "bonheur" des gens contre leur gré. Le rejet de la burqa doit être à l'initiative des interessées.
Citation :
Publié par Spectre Olaf
Commencer à interdire aux gens de se vêtir de telle ou telle manière dans la rue, c'est entrer dans un engrenage sans fin. Après la burqa, cela sera quoi ?
La soutane ?

Je ne pense pas que ce soit en interdisant de porter un vetement que l'on reglera le problème, ce genre de lois serait aussi ridicule que le port d'une burqa, ou de tout autre signe religieux.

Sinon, spectre olaf, je crois que l'initiative des intéressées pose problème, si une femme est suffisamment soumise pour porter une prison constante, alors je vois mal comment elle pourrait faire preuve d'initiative. De toute façon une femme qui porte la burqa ne peut pas être intégrée correctement à la société, je la vois mal travailler avec ce genre de trucs.

Alors peut-on contraindres des gens a se socialiser contre leur gré ? surement pas, peut on contraindres les maris a respecter les règles de la république ? oui. Mais la frontière est trop tenue. Je pense qu'une femme qui été formaté pour penser qu'elle est obligée de porter ca toute sa vie ne changera pas si facilement d'avis, même hors de portée de son mari.
Bon faut pas se leurrer non plus, le voile, qu'il soit appelé niqab, burqa, hidjab, quel que soit sa taille, sa couleur, a avant tout un sens déterminé. Le premier est d'ordre symbolique: la femme ne doit pas être montrée. Ensuite, il a une dimension religieuse: l'appartenance à une religion déterminée.
Après, c'est évidemment un signe de soumission, qui peut être vu comme dégradant, il est très rarement porté par volonté de la femme, faut pas rigoler. Il s'agit avant tout d'une pression sociale extrêmement forte, et quand bien même une femme dirait "je le porte parce que je le veux", c'est faux aussi, elle le porte par soumission à une règle qu'elle juge supérieure. Dans les deux cas on est pas en présence d'une manifestation de volonté.

Maintenant, ce qui se pose en termes juridiques, c'est que l'Etat ne peut pas porter d'appréciation sur une religion: ni sur les rites, ni sur les croyances. Tout ce qu'il peut faire, c'est intervenir, au nom de l'ordre public, piur cantonner et limiter les débordements, ou si les droits d'autrui, ou le droit de l'Etat, sont en danger. Seules les manifestations des religions peuvent donc être limitées. On peut avancer que le port du voile, quel qu'il soit, est dégradant et humiliant, or on admet juridiquement, qu'un individu ne peut consentir à sa propre dégradation , à sa propre humiliation (ça remonte à l'affaire des lancers de nains ça, même si on est consentant, l'Etat ne peut accepter des atteintes à la dignité).
Mais y'a deux choses: d'abord, l'Etat ne peut pas intervenir dans la sphère privée des individus. Comme pour les pratiques sexuelles, où chacun fait ce qu'il veut, chacun peut porter ce qu'il veut chez soi, ou rien porter du tout. On s'en fout, ça regarde ni l'Etat, ni la collectivité. Les seules limites possibles seront quand ça déborde sur la sphère publique ou les droits d'autrui. Bon là, je ne vois pas comment on peut interdire le port du voile à la maison.

Dans la sphère publique, sur la voie publique, il serait pas possible d'interdire non plus le port du voile. Ca serait évidemment une interdiction générale et absolue. Il faudrait nécessairement une loi, d'abord, et ensuite elle serait très sûrement contraire à la Constitution ou à la CEDH: l'ingérence de l'Etat dans la liberté de religion serait manifestement disproportionnée et inadéquate au but poursuivi.
Les seules interdictions possibles doivent être rigoureusement cantonnées, dans le temps, et l'espace. Les signes religieux peuvent être interdits pour les fonctionnaires et agents publics, mais c'est tout. Ils peuvent l'être aussi à l'école, au nom de la laïcité, mais c'est strictement encadré.

Donc je crois que dans cette histoire c'est beaucoup d'esbrouffe, j'ai peut aussi que ça ne fasse que raviver de vieilles tensions, et que surtout le débat public, qui serait nécessaire, n'ait encore une fois pas lieu.
Et c'est quoi l'intérêt d'interdire le port de ce truc ? Franchement on s'en tamponne que certaines femmes mettent un voile dans la rue...Dans la fonction publique ou à l'école c'est interdit mais dans la rue je vois pas où est le problème, c'est pas comme si elles faisaient une atteinte à la pudeur non plus...
Visiblement c'est tendance d'interdire le port de certains trucs, après la cagoule on passe à la burqa. L'an prochain on interdira le jean parce que "les jeunes qui portent des jeans sont des délinquants"...

En ce qui me concerne je n'ai pas le souvenir d'avoir déjà vu une femme voilée où que ce soit (j'habite une petite ville mais quand même) ça doit donc être minoritaire quand même.

Citation :
De toute façon une femme qui porte la burqa ne peut pas être intégrée correctement à la société, je la vois mal travailler avec ce genre de trucs.
J'y connais rien en religion mais la femme est pas censée rester à la maison à s'occuper des enfants, de la bouffe, tout ça ?
J'ai un sentiment mitigé sur ce sujet.

Tout d'abord, je suis plus que fier que notre pays reconnaisse le droit de tous de pratiquer sa religion. L'air de rien c'est loin d'être le cas en de nombreux endroits de la planète.

Ensuite, malgré ce fait, je me suis surpris plus d'une fois à éprouver un malaise devant certaines personnes un peu trop couvertes, et je l'avoue, j'ai été choqué la première fois où j'ai croisé une personne en burqa.

Liberté de conscience et de religion ? d'accord; mais est ce nécessaire de vouloir aller à ces extrèmes ? La tolérance ne doit elle pas fonctionner au final dans les deux sens ? La burqa dans les pays d'origine d'ou elle émane ne me dérange pas plus que cela. Qui serais je pour imposer à un indonésien sa façon de se vêtir ? Juste un nouveau petit colonisateur en puissance.

Mais ici nous parlons de personnes qui se plaignent régulièrement d'avoir du mal à s'intégrer dans notre pays. Or il me semble que la burqa n'est pas un vêtement traditionnel européen, et sûrement pas un vecteur d'intégration, bien au contraire.

La loi aura au moins le mérite de mettre clairement le curseur en place. Et comme le disait une personne ce matin sur France Inter, "si je ne peux porter ma burqa ici, je ne sortirais plus ou irais en terre d'islam". Ma foi, j'en suis navré d'en arriver là, mais je ne peux que lui souhaiter "bon vent".

Notre histoire nous à prouver que tenter de modeler les pays et les populations étrangères à notre image était une erreur. De grâce, ne tombons pas dans l'excès inverse qui consisterait à transformer la France en et ses habitants en petit Afghanistan bis.
Interdire la burqa ne servira à rien si ce n'est isoler encore plus ces femmes.

Autant je suis contre le port de signes religieux pour les fonctionnaires ou dans les écoles, autant je ne vois pas comment interdire aux gens de porter les vêtements qu'ils souhaitent. A mon sens ce serait même contraire aux principes de la République de liberté religieuse.

Besson était interviewé dessus hier, et (pour une fois) il a dit une chose juste : cela ne sert à rien de légiférer, par contre il faut éduquer notamment au sein de l'école républicaine.
Moi j'ai surtout peur que toute ces histoires ne fassent que pousser certaines femmes à porter encore plus le niqab qu'avant (oui parce que la burka c'est afghan et on en voit jamais en france), ce genre de trucs ne devraient pas être combattue à coups de loi, mais via un travail avec des associations etc plutôt.
Bon, c'est pas moi qui ai ouvert le topic, tant mieux

Sinon pour aller je crois dans le même sens :
- Il existe des lois qui de toute façon sont claires au niveau de la laïcité (écoles, administrations)
- Ensuite chacun fait ce qu'il veut tant que ça rentre dans le cadre de la loi (ainsi je ne peux me balader nu dans la rue même si ça me ferait beaucoup de bien, mais un punk percé de partout avec une énorme crête peut le faire).

Ensuite, justement pour faire la différence avec un punk, il y a le côté religieux du voile qui m'agace, mais voilà, ça m'agace et pi c'est tout. Mais ça serait tomber dans le laïc = athé / antireligion que d'agir en suivant ça. Une fille avec un voile (ou foulard sur la tête), ça passe inaperçu. Mais rapidement, le voile devient noir, puis il cache les oreilles, puis après ça commence à descendre encore plus bas... et là, la burka, franchement ça me fait chier.
Mais faut-il l'interdire ? Je ne sais pas... je pense même que non. C'est autrement qu'il faut pouvoir agir. Mais ça devient plus compliqué, qu'une simple interdiction.
Pour pas mal de filles, visiblement c'est aussi un passage pour s'affirmer, un vrai choix... comme le punk en fait. Sauf que je punk, je pense pas qu'il y ait de doutes sur une pression pour se teindre les cheveux, alors que pour le voile, qui n'est quand même pas anodin, on peut se poser la question.
Entre la pression au sein de la famille, la pression moins visible encore, de l'entourage (si t'as pas le voile t'es quand même une salope etc). Et quand bien même ?
On va ensuite aller interdire aux mères catholiques de mettre un serre tête à leur petites filles à jupes à carreau et jolies chaussettes ? Parce que c'est aussi flagrant qu'un voile sur la tête.
Le voile est un nom problème. Il y a des endroits où c'est interdit (de même que beaucoup d'école interdisent de toute manière tout couvre chef), et pour le reste chacun fait comme il veut.

Pour le déguisement de la tête aux pieds, c'est laid, ça me choque, il y a clairement une vision de la femme comme... on ne sait pas trop quoi (un peu comme les pubs qui vendent une voiture avec femme à poil), mais je ne vois pas vraiment où ça va à l'encontre de la loi, que je ne connais pas, mais que je n'ignore pas non plus Après c'est un débat de juristes.

Mais je comprends aussi le point de vue des femmes qui travaillent pour des femmes battues et autres. Le symbole est quand même très fort.
C'est aussi pour ça qu'on parle de changer la loi. La place des femmes dans notre société encore très machiste n'est pas une sinécure, et ceux qui disent le contraire, je pense, n'ont pas conscience de tout ce qu'il peut se passer (femmes battues, plaintes déposées, retirées etc) c'est vraiment glauque, et c'est pas si facile que ça de s'en sortir.
Et la burka, c'est afficher ça dans la rue, même si je ne dis pas que les femmes en burka sont pas nature des femmes battues, avec un discours qui dit que c'est un choix (même si c'est pas vrai et on revient sur la pression). C'est peut être vrai en partie, hélas, et donc c'est pas la loi qui changera ce qu'on met derrière une burka. Et là je parle bien du voile intégral, pas du "petit" voile
Citation :
Publié par Gwaely
Mais ici nous parlons de personnes qui se plaignent régulièrement d'avoir du mal à s'intégrer dans notre pays. Or il me semble que la burqa n'est pas un vêtement traditionnel européen, et sûrement pas un vecteur d'intégration, bien au contraire.

La loi aura au moins le mérite de mettre clairement le curseur en place. Et comme le disait une personne ce matin sur France Inter, "si je ne peux porter ma burqa ici, je ne sortirais plus ou irais en terre d'islam". Ma foi, j'en suis navré d'en arriver là, mais je ne peux que lui souhaiter "bon vent".
Pas besoin d'être navré, t'as entièrement raison. La tolérance c'est de leur permettre de porter leurs trucs religieux dans la rue mais pas de les écouter se plaindre... Ils peuvent pas s'intégrer ? Ben c'est leur problème, pas le notre. Personne ne les oblige à pratiquer leur religion aussi "assidûment", l'Etat français le leur permet, c'est tout. Pas besoin de loi pour interdire quelque chose que la laïcité autorise, ce serait stupide...
C'est un dilemme, mais bon, pour moi la réponse est claire.

Interdire le port d'un vêtement quelconque, qu'il soit jean, burqa ou accoutrement tektonik (avec une réserve pour ce dernier), est une atteinte grave à la liberté individuelle de se vêtir comme bon nous semble


C'est triste à dire, mais la femme qui porte la burqa en France, a légalement la liberté de ne pas le faire. Elle peut dire à son mari "non", la loi sera de son côté. Malheureusement, beaucoup ne le comprennent pas et elles n'osent retirer la burqa par crainte des représailles.

Il faut également souligner le fait que c'est une coutume afghane et qu'il est fort possible que de nombreuses femmes la trouvent "normale".


De toute façon, on ne peut pas l'interdire, c'est une question de liberté fondamentale. La solution que je vois, c'est que les mentalités des Afghans immigrés en France vont évoluer au fil des générations, et je pense qu'ils le voient bien qu'ils sont considérés comme des parias avec de telles coutumes, et qu'ils s'adapteront.


Après vive la religion stout. Avec mon programme d'échange, à la fin on avait un grand séminaire avec tous les participants de toute l'Europe, comme une grande fête, mais avec comme thème l'Islam.
Alors y'a un gars qui a essayé de justifier le port du voile en faisant son kikoo poétique "tu vois quand elle a le voile, elle rentre à la maison, elle l'enlève et waaaa". Non mais osef mec, ça signifie bien que le voile imposé à la femme est ENCORE fait pour contenter uniquement l'homme.




Pour conclure, je dirais que c'est pratique la burqa : si je bas ma femme, personne le verra https://jolstatic.fr/forums/jol/images/icons/icon14.gif
Citation :
Publié par Shockwave
Pas besoin d'être navré, t'as entièrement raison. La tolérance c'est de leur permettre de porter leurs trucs religieux dans la rue mais pas de les écouter se plaindre... Ils peuvent pas s'intégrer ? Ben c'est leur problème, pas le notre.

Celles et ceux qui ont ce genre de pratiques sont plutot du genre discrets. C'est pas eux qui se "plaignent" comme tu dis.
Tout ce que cette polémique va apporter, c'est un peu plus de radicalisation, un peu plus de barbus et de filles voilées. Rien de bon à en tirer.
Dire qu'il y a encore 5 ans, on voyait Batman seulement à la télé.
C'est devenu du grand n'importe quoi; plus qu'une éducation républicaine, c'est une éducation religieuse qu'il leur faudrait.
Le problème, c'est que même si une femme le porte volontairement, ca fait directement référence aux points négatifs de ce principe. ( c'est comme tout, on retient toujours le mauvais )

A partir de là, comment distinguer le volontariat de l'obligation? On parle d'associations, d'accord mais je pense que pour une grande partie, elles ne vont pas se plaindre à des assoc... C'est un réel problème qui mérite d'être traité.

Ensuite, la France est effectivement un pays laïque mais s'en prendre aux burqa ce n'est pas s'en prendre à l'Islam mais à une partie de l'Islam qui dérape sur les droits de l'hommes... La liberté de chacun passe avant la religion dans un pays laïque.
Pour moi ça ressemble aussi à un énorme brassage de vent pour faire diversion.

Et quand les bonnes gens s'émeuvent de ça

danemark_le_voile_fait_de_la_politique_mode_une.jpg

Ils trouvent tout à fait normal ça :

http://www.dominicaines-ic.org/mere_hedwige.jpg

Donc mis à part un gros sentiment d'islamophobie sous-jacent je ne vois pas bien la différence entre les deux.

Pour la Burqa ou le Niqab, c'est juste un peu plus extrême, mais c'est totalement minoritaire, et je ne vois pas bien pourquoi l'état devrait s'immiscer dans une pratique religieuse, sinon il devrait aussi interdire les pèlerinages à Chartres sur les genoux et autres clowneries.

Citation :
La liberté de chacun passe avant la religion dans un pays laïque.
Oui donc ma liberté religieuse passe avant la vision religieuse que tu souhaites m'imposer, rien ne m'interdit de porter le costume de bonze dans la rue et de me faire une tonsure tout en portant une Kippa tant que je ne me promène pas tout nu.
Citation :
Publié par Jean Mineur
Pour la Burqa ou le Niqab, c'est juste un peu plus extrême, mais c'est totalement minoritaire, et je ne vois pas bien pourquoi l'état devrait s'immiscer dans une pratique religieuse, sinon il devrait aussi interdire les pèlerinages à Chartres sur les genoux et autres clowneries.
Juste un peu ?

burqa_centerfold.jpg

La burqa, c est bien ce qu'impose les talibans ? je me trompe pas ?
Perso, je sais juste que je serai sacrement choqué si je voyais une femme "habillée" comme ca dans la rue en france
Citation :
Publié par edgesse/edge
Juste ?
La burqa, c est bien ce qu'impose les talibans ? je me trompe pas ?
Perso, je sais juste que je serai sacrement choqué si je voyais une femme "habillée" comme ca dans la rue en france

J'en ai déjà eu une à la caisse quand j'étais à Leclerc, ça surprend, elle avait même les mains gantées de noir. La burqa était noire... en plein été.


À côté son mari était en tee shirt. Quand tu sais que l'Islam recommande (ou impose je sais plus) les manches longues aux hommes, mais n'impose pas la burqa, tu te dis que c'est pas tant le Coran qui est con que les hommes qui l'ont lu de travers https://jolstatic.fr/forums/jol/images/icons/icon14.gif

Même si tu peux tirer tout et n'importe quoi du Coran
@jean Mineur

Comparer une soeur à une femme voilée c'est totalement hors de propos.

tu sais ce qu'est une soeur?

Sans rappeler que le christianisme fait partie de notre culture.. je rappel qu'il y a encore peu de temps, l'état et l'église ne faisaient qu'un. Emmène une tripoté de bonne soeur dans des pays extrémiste tu vas voir comment elles vont finir.
Citation :
Publié par Leni
Quand tu sais que l'Islam recommande (ou impose je sais plus) les manches longues aux hommes
Ah ? tu m'apprends quelque chose la.
Mais je pense pas que ça vienne du Coran, surement des haddits.
Si t'as une réference ou quelque chose, je suis preneur, sinon c'est pas grave, je chercherai.
Ben tu sais à certaines époques les bonnes soeurs n'étaient pas plus libres que les femmes portant la burqa.

Si ta famille choisissait de t'envoyer au couvent, tu portais la robe et tu fermais ta gueule, pour exprimer ta libido t'avais le crucifix et voilà https://jolstatic.fr/forums/jol/images/icons/icon7.gif

Citation :
Ah ? tu m'apprends quelque chose la.
Mais je pense pas que ça vienne du Coran, surement des haddits.
Si t'as une réference ou quelque chose, je suis preneur, sinon c'est pas grave, je chercherai.
Ah ben c'est le même gars @ "la femme est couverte pour être plus désirable par son mari" qui nous l'a dit, comme une sorte de "justification" également, a-t-il menti ou est-ce également une coutume locale, je sais pas.


Sinon ce thread déchire : http://www.mosquee-lyon.org/forum3/i...27%3Btopicseen

Heureusement qu'il est possible d'être musulman sans suivre tous ces haddits ou ces préceptes du Coran parce que bon voilà quoi. Le coup de la chaussette interdite c'est géant.
Citation :
Publié par edgesse/edge
Juste ?

La burqa, c est bien ce qu'impose les talibans ? je me trompe pas ?
Perso, je sais juste que je serai sacrement choqué si je voyais une femme "habillée" comme ca dans la rue en france
Tu veux que je te sortes les tenues que tu peux acheter librement dans des boutiques spécialisées pour du BDSM ? juste j'ai un peu moins vu des soumis sortir comme ça dans la rue (encore que je pense qu'on puisse en trouver quelques un dans le XVIII ou dans la rue St Denis à certaines heures) mais rien ne m'interdit de sortir habillé en couche culotte, en colant moulant style superman ou autre.

Commencer à vouloir légiférer sur le Niqab dans la rue c'est mettre le doigt dans un engrenage sans fin, la prochaine interdiction ça sera quoi ? l'interdiction des papillotes ? l'interdiction de la moustache parce que c'est pas hygiénique ?

PS : La burqa n'est pas apparue avec les talibans son port existait déjà dans l'Afghanistan avant la venue des talibans.
Citation :
Publié par Leni
Ben tu sais à certaines époques les bonnes soeurs n'étaient pas plus libres que les femmes portant la burqa.
En voila une bonne raison pour en pas évoluer dis donc : le même genre de pratique existait dans notre société il y a quelques dizaines (centaines ?) d'années.
Citation :
Publié par edgesse/edge
Perso, je sais juste que je serai sacrement choqué si je voyais une femme "habillée" comme ca dans la rue en france
Ok c'est extrême mais tu emplois toi-même le conditionnel donc j'en déduis que toi non plus tu n'en a jamais vu en vrai...Je ne sais pas si sur Paris ou dans les autres grandes villes c'est courant de croiser des femmes habillées comme ça mais dans mon coin j'en ai jamais vu.

Comme dit plus haut, les gars avec des piercing horribles qui leur écarte le lobe des oreilles ou avec des piques sur le visage je trouve ça bien plus effrayant qu'une femme habillée comme un fantôme... Je ne vois vraiment pas pourquoi ni de quel droit on pourrait interdire de porter ça et autoriser les trucs tout aussi extravagants...
Citation :
Publié par Jean Mineur
Tu veux que je te sortes les tenues que tu peux acheter librement dans des boutiques spécialisées pour du BDSM ? juste j'ai un peu moins vu des soumis sortir comme ça dans la rue (encore que je pense qu'on puisse en trouver quelques un dans le XVIII ou dans la rue St Denis à certaines heures) mais rien ne m'interdit de sortir habillé en couche culotte, en colant moulant style superman ou autre.

Commencer à vouloir légiférer sur le Niqab dans la rue c'est mettre le doigt dans un engrenage sans fin, la prochaine interdiction ça sera quoi ? l'interdiction des papillotes ? l'interdiction de la moustache parce que c'est pas hygiénique ?

PS : La burqa n'est pas apparue avec les talibans son port existait déjà dans l'Afghanistan avant la venue des talibans.

la difference c est que la tenue SM, le mec qui l achete et se ballade avec dans la rue, on est sur qu il est maitre de son choix. Et rien ne dit (enfin perso je ne sais pas mais ca ne m etonnerai pas) que ce soit reprehensible (mais tolere) dans les cas les plus extremes. La femme la dessous, j ai deja un peu plus de doute

En afghanistan, son port existait deja oui. Mais avec les talibans il est devenu obligataire, sinon lapidation and co. Belle reference en effet.

Perso je m en fous que ce soit mettre le doigt dans un engrenage . Je trouve cette tenue particulierement degradante, qui donne une image affreuse de la femme (il ne manque qu une laisse je trouve...), et rien que ca devrait suffir pour jusfier son interdiction. Demande à une femme occidentale de passer une journée la dessous, tu verras ce qu elle te dira (je connais une personne journaliste qui l a fait pour les besoins d un reportage, ses impressions etaient particulierement tranchées ... et c est pas une feministe hein)

tiens d ailleurs, y a des reactions de femme sur ce thread ?
Fil fermé

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés