JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 312 (sites) | 506 (forums)Créer un compte
Dark Age of Camelot
Midgard
Répondre
Partager Rechercher
Avatar de Nof Samedisþjófr
Nof Samedisþjófr [Einhs]
 
Avatar de Nof Samedisþjófr
 
Message roleplay

L'anneau doit être détruit !

(Les héros de Midgard ont finalement pu empêcher le vol d'un anneau sacré, ou, dans le cas d'Ys, pu le reprendre à son voleur. Les quatre serveurs francophones en sont donc désormais au même point : l'anneau magique, relique d'Odin, a été souillé et doit désormais être détruit !
Un þing s'est rassemblé dans ce but, mais il semble évident que les Gothis n'ont pas pensé à tout, et que ce soir, les plus ingénieux des aventuriers seront mis à contribution...)

Citation :
En ce début d'après-midi la taverne de Prugar et Banak est bien calme. La plupart des clients sont retournés à leur ouvrage et seuls restent les habitués, déjà fortement imbibés, et trois voyageurs nains arrivés récemment. Leurs visages trahissent la lassitude accumulée sur les routes du Val de Mularn et tous sont occupés à achever leur repas et vider leurs godets en silence. Soudain l'un d'eux, avisant un nouveau venu dans la taverne, fais signe à ses compagnons et hèle l'étranger qu'il pense reconnaître : « Hé ! Ne serait-ce pas ce brave Bjorn Olafson ? Mais si, viens donc t'asseoir parmi nous, cela égaiera notre repas ! »

« Par ma barbe ! Les frères Tranchecol ! Gurni, Brador et Radek, quelle joie de vous revoir. » et ce disant il fait signe à Prugar de lui amener un broc d'Hydromel tout en s'asseyant à la table de ses amis.

« Alors, poursuit-il, quelles affaires vous amènent à Jordheim ? Il est rare de voir trois combattants de votre trempe aussi loin des frontières. »

« Nous nous inquiétons à propos de cet anneau issu de Draupnir » lui répond Radek, le plus vieux des trois frères, « et nous voulions assister au thing décidant de son devenir. Malheureusement nous sommes arrivés après la fin du conseil. »

« Nous comptions repartir après avoir fini ce repas » L'informe Gurni, « Nous ignorions que tu étais ici toi aussi, nous aurions cherché à te rencontrer sinon. »

« Vous avez de la chance que j'aie franchi le seuil de cette taverne alors ; » leur répond Bjorn « j'ai assisté au thing comme spectateur. Il a été décidé, après avoir consulté les gothis, que l'anneau serait jeté dans la lave la plus chaude de Muspelheim. »

« Et comment vont-ils s'y prendre ? » s 'enquiert Brador, le plus pragmatique du trio « La lave la plus chaude ce n'est pas au bord qu'on la trouve. »

Bjorn le regarde un instant, interloqué, puis finit par répondre « Cette question n'a pas été soulevée... à bien y réfléchir votre présence au thing aurait sûrement été bénéfique. »

« Ah, ces vieilles barbes du thing sont bien sages, mais il leur arrive de perdre de vue les aspects terre-à-terre d'une question. » Affirme Radek d'un ton égal tandis que son frère poursuit à voix basse en se grattant la barbe « Et avec une catapulte ? Non, le projectile est trop léger et on peut rater le coup… une perche avec un nœud coulant ? Non, ça va prendre feu... »

« A quand le départ ? » demande Gurni.

« Dès ce soir, après un bon repas pour prendre des forces. J'espère que vous en serez. »
(Source)
Avatar de Telia
Telia
Bagnard
 
Avatar de Telia
 
edit : rien dsl , trompé
Avatar de Ferbh / Sersh
Ferbh / Sersh [Eirea]
Empereur
 
Avatar de Ferbh / Sersh
 
Dommage que ce genre de posts soient systématiquement enterrés sur les forums de royaumes qui sont, il faut bien l'avouer, essentiellement voués à la roxitude de sa sc ou du 3e style de coté de la spé secondaire de la classe à la mode

Ca n'est pas la première fois que je le remarque, mais j'en ai certainement loupé beaucoup. Ne serait ce que ceux des royaumes sur lesquels je ne joue pas. Et même si je ne peux y participer, ça ne veut pas dire que je n'aimerais pas lire les posts qui en parle.
Avatar de Nof Samedisþjófr
Nof Samedisþjófr [Einhs]
 
Avatar de Nof Samedisþjófr
 
(Ces annonces sont aussi reprises au dessus de tous les forums DAoC, en page de garde du site, et envoyées à tous les abonnés de la lettre d'information, avec un lien vers ce fil. )
Grossbouf [Minos]
Empereur
 
L'animation aura lieu sur tous les serveurs mid en meme temps ?
Avatar de Nof Samedisþjófr
Nof Samedisþjófr [Einhs]
 
Avatar de Nof Samedisþjófr
 
(C'est en général le cas. )
Avatar de Fugo
JOL Fugo
Alpha & Oméga
 
Avatar de Fugo
 
Ca a tendance a me rappeler un livre bien connu moi
Avatar de Nof Samedisþjófr
Nof Samedisþjófr [Einhs]
 
Avatar de Nof Samedisþjófr
 
Message hors-roleplay
Citation :
(Vu que le "bouquin" en question a été écrit à partir des mythes nordiques, c'est un peu normal que de nombreux éléments de Midgard semblent proches de celui-ci.)
https://forums.jeuxonline.info/showthread.php?t=560766
Avatar de NoLd
NoLd
Alpha & Oméga
 
Avatar de NoLd
 
On peut voir les Skalds du royaume en parler, voici ce qu'ils disent :
Avatar de Isidore Malcrasse
Isidore Malcrasse
Alpha & Oméga
 
Avatar de Isidore Malcrasse
 
Guidé par un nain inspiré par Odin autant que par la bière, un petit groupe d'aventuriers s'enfonça dans Muspelheim, avec sur leurs épaules, il est vrai pas très frêles, le destin du royaume.

Au bout de maintes aventures, revers et trahisons, après avoir échappé à deux embuscades tendues par les géants du feu, soustrait aux mains décharnées des squelettes un convoi perdu, ils arrachèrent enfin de la bouche d'un dverge félon l'étrange sortilège pour convoquer un élémental de feu, lequel s'enfonça avec l'anneau dans les laves bouillonnantes, le détruisant, espérons-le, à jamais.

Bravo au vénérable et alcoolique Gothi d'Odin, à l'étrange orfèvre frostalf et à tous les vaillants guerriers présents. Ce fut une excellente soirée.
Avatar de Lauriana-Lywald
Lauriana-Lywald
Alpha & Oméga
 
Avatar de Lauriana-Lywald
 
Oui animation sympathique comme on aimes en voir
Je me suis demander si l'élémental ne se moques pas de nous et à réellement détruit l'anneau ..
Avatar de Nof Samedisþjófr
Nof Samedisþjófr [Einhs]
 
Avatar de Nof Samedisþjófr
 
Message roleplay
Les flammes de Muspelheim
(Un anneau, de la bière et un élémental de feu durent au centre de la saga qui s'est déroulée il y a peu sur Midgard. Serveur après serveur, le résumé des évènements.)
Citation :
Brocéliande

« Deux jours sans bière dans cet enfer d'feu et d'flammes ! Intolérable ! » pensa à voix haute Brandr Forgefeu, Dverge nouvellement arrivé à Muspelheim.

« V'là que j'suis rationné en victuailles et c'te fichue caravane de ravitaillement qui n'arrive toujours pas ! » s'exclama-t-il, tout en continuant à invectiver jusqu'à la septième génération les membres du convoi alimentant les Dverges en denrées de l'extérieur.

Retournant à ses occupations, peu nombreuses il faut bien l'avouer par ce manque flagrant de carburant, le nain vit arriver au loin une troupe disparate peu encline à survivre dans cette contrée.

Un frostalf l'interpella sans gêne.

« Hmf, qu'est-ce qu'tu m'veux toi ? Qu'je sache, on t'connait pas dans l'coin pour être un ami des Dverges... » répliqua le nain de forte mauvaise humeur.

La troupe lui raconta toute une histoire abracadabrante à propos d'un anneau, de la possibilité de le détruire et de lave, mais cela l'agaça rapidement et il décida de se jouer de ces gêneurs, en les envoyant se frotter aux géants de feu, étant lui-même sûr que ceux-ci se feraient un malin plaisir de les attaquer.

« Oué, j'sais bien que j'suis trop bon pour c'que t'es, mais j'vais t'donner un indice : si tu cherches à maîtriser l'feu, cherche donc du coté des géants d'feu ! Tu vas droit à l'Est, c'est là qu'ils crèchent. » indiqua-t-il à un viking manifestement plus obtus que les autres.

Il regarda la troupe s'éloigner sans grand intérêt et retourna s'apitoyer sur son sort.

Seulement, à peine quelques minutes s'écoulèrent avant que cette fameuse troupe ne revienne le harceler, cette fois menaçante à la vue des évènements qui venaient de se produire. Le nain ne pu s'empêcher de se vanter de sa fourberie et dit au viking qu'il avait envoyé au château des géants de feu :

« J'viens d'apprendre qu'ça bardait dur pour les géants d'feu, ça m'plait bien ça. Une bonne dérouillée c'est tout c'qu'ils méritent ! »


Conscient tout à coup des nombreux regards hostiles le dévisageant, le nain essaya de devenir conciliant avec le viking :

« J'sais pas si tu y es pour quelq'chose, mais j'vais quand même t'écouter ! »

La troupe, emmené par un Gothi d'Odin, expliqua donc au nain, un peu moins sûr de lui maintenant, leur raison de cette visite. Comme tout dverge qui a passé son existence entière en contact avec le feu, celui-ci possédait certains dons dans l'art de cet élément. La troupe lui demanda si il existait un enchantement assez puissant capable de leur permettre de se rendre auprès d'un geyser de feu présent dans les laves de Muspelheim et d'y jeter l'objet qu'ils avaient amené avec eux afin de le détruire.

"Un enchant'ment pour traverser l'feu ? Oué mais nan, j'suis plutôt doué, sans m'vanter, mais j'peux t'dire que même moi j'saurais pas faire survivre un être d'chair dans la lave. Non ça la chair, pas moyen." leur indiqua le nain.

Dans un excès de perspicacité extrême, une viking lui demanda s'il ne serait donc pas possible d'envoyer une créature à leur place l'y jeter.

"Héhé, oué, t'es loin d'être stupide toi, héhé. J'pourrais p'têt vous trouver ça, mais comme tout a un prix, oué, il faudra m'rendre un p'tit service avant." leur dit alors le dverge, soudain conscient que ces personnes pouvaient l'aider à récupérer les denrées qu'il attendait impatiemment depuis maintenant deux jours en échange de ce service.

Brandr Forgefeu leur proposa donc un marché :

"C'est pas souvent qu'des marchands viennent jusqu'ici, oué, alors comme les derniers sont jamais arrivés, on est un peu contrariés dans l'coin. Ces foutus couillons ont du s'faire bouffer par les squelettes. Cherche donc entre l'passage avec votre monde et not'forge, et essaye d'récupérer la précieuse cargaison. Si tu m'en ramènes assez, j't'aiderais en retour, foi de Forgefeu !"

Excédés par l'attitude du nain et conscients que celui-ci les avaient déjà envoyés dans un piège, nombre de personnages de la troupe mirent en doute la parole du nain, mais celui-ci resta de marbre et ils durent accepter sa proposition, vu qu'ils n'avaient aucun autre moyen de mener à terme leur mission. Le nain s'en frottait déjà les mains !

L'attente du nain ne fût pas longue, les nombreuses barriques de bière naine que la troupe lui rapportèrent le mis dans de meilleurs conditions :

« Parfait, j'ai d'quoi tenir un jour, ou p'têt même deux ! Et comme j'ai qu'une parole, j'vais t'faire ton serviteur d'feu. Recule si tu veux pas être brûlé, héhé ! »

Dans une concentration extrème qui ne peut être obtenue que dans une période de sevrage pour un nain, celui-ci invoqua un élémentaire de feu, ce qui fit forte impression sur l'assistance.


« Et voilà ! J'ai rempli ma part d'marché, alors j'vous laisse avec votre nouvel ami, héhé. » dit-il avant de disparaître avec son butin de tonneaux avant que les autres Dverges ne le repèrent.

Assis au bord de sa couche, vidant son second tonneau, Brandr n'entendit pas la détonation consécutive à la destruction de l'anneau dans le feu de Muspelheim …

Orcanie

Le périple avait été long... et douloureux ! Dire que la mission du thing fut mouvementée est à l'euphémisme ce que l'appétit d'un kobold est à celui d'un troll.


Etourdi par un piège magique, battu comme plâtre par des géants de feu capable de se régénérer à partir de leurs membres coupés, presque carbonisé par les serviteurs d'un autre géant de feu, magicien celui-là, les pieds en sang à force d'arpenter les rocs chauds comme la braise de Muspelheim, tourné en bourrique par un nain amateur de bière, le dos moulu à force de porter des tonneaux contenant la dite bière pour le nain en question... tout ça pour accomplir sa mission sacrée : jeter l'anneau corrompu issu de Draupnir dans la lave la plus chaude de Muspelheim.


Bien sûr le thing avait oublié l'aspect pratique de la chose et c'est lui, leur envoyé, un gothi d'Odin choisi pour son esprit sagace et sa persévérance, qui avait du trouver une solution au pied levé. Sans parler de la première attaque des géants de feu qui convoitaient l'anneau pour leurs propres desseins. Heureusement il avait pu être retrouvé auprès de cet étrange géant invocateur. Tout ça pour découvrir qu'un dverge était prêt à les aider pourvu qu'on lui rendit d'abord service. Et quel service ! A bien y réléchir combattre ces squelettes qui avaient massacré les marchands nains apportant de la bière aux dverges avait été bien plus simple que de les trouver. Mais le pire fut le chemin du retour, chacun une barrique de bière sur le dos, plié en deux. Ca, il s'en souviendrait. Longtemps.

Enfin, ce brave dverge avait accepté d'invoquer pour eux un être de roc et de flammes pour porter l'anneau au coeur du lac de lave le plus chaud de Muspelheim. Quel soulagement quand ils le virent s'engouffrer dans les geysers de feu s'élevant du magma bouillonnant à la surface du lac. Le voyage de retour fut un réel plaisir.

Le Gothi était allongé dans son lit à présent et retournait les événements de la veille dans son esprit. Il s'assit sur son lit et repensa à cette éprouvante épreuve, une fois de plus. Sa sagacité lui soufflait de prendre du repos. Et c'est exactement ce qu'il allait faire, avec persévérance. Des vacances lui feraient le plus grand bien.

Ys

Plus jamais une mission pareille pensa le gothi d'Odin, lorsqu'il quitta Muspelheim.

Sa première difficulté fût de recruter des aventuriers pour l'escorter. En effet peu nombreux étaient les fidèles qui étaient venus au rendez-vous fixé par son othila. Néanmoins à force d'haranguer la foule, tout en pestant contre le peu de moyens que son othila avait mis à sa disposition, il avait réussi à convaincre des aventuriers de l'escorter à Muspelheim. Inquiet quant à la sécurité de l'anneau, le gothi fit néanmoins prendre la route à la petite troupe qui après une traversée tranquille de la vallée de Mularn atteint enfin Muspelheim.


Les terres agitées de Muspelheim contrastaient violemment avec le tranquille val de Mularn. Dans la chaleur étouffante de ce lieu de désolation, ils avaient progressé vers le lac de lave où ils étaient sensés jeter l'anneau souillé afin de le détruire. Mais la puissance de l'objet attirait aussi la convoitise de certains des habitants de Muspelheim et ils tombèrent dans un traquenard. Dévalant des collines, des géants de feu se ruèrent sur le petit groupe pour tenter de s'emparer de l'anneau. Malgré la violence de l'attaque, les aventuriers qui l'escortaient réussirent à le sortir de ce mauvais pas et ils purent reprendre leur route vers le lac de lave.

Une nouvelle mauvaise surprise attendait néanmoins le Gothi... Bien évidemment, ces vieux pingres, enfermés dans leur débats en avaient oublié tous les détails pratiques. Comment jeter un anneau au centre d'un lac de lave lorsque le centre de celui-ci est très éloigné des berges ? La solution lui vint des aventuriers qui l'accompagnaient. Ils suggérèrent d'aller voir les dverges, peuple vivant dans Muspelheim depuis fort longtemps. La petite troupe arriva rapidement au village où ils trouvèrent un nain peu coopératif.


Un nain avec qui il fallait négocier... quelle pire épreuve pouvait-il bien avoir à subir ensuite ? Néanmoins grâce à Frayl et Triik qui l'accompagnaient, ils parvinrent à convaincre le nain de les aider. Ce dernier leur proposa de faire apparaître un élémentaire de feu qu'ils pourraient contrôler afin qu'il aille déposer l'anneau au coeur de la fournaise. Mais le nain exigea d'abord que les aventuriers retrouvent une caravane de ravitaillement qui était sensée parvenir jusqu'au village. Fort heureusement, les aventuriers découvrirent vite que des squelettes étaient responsables de ce méfait et après un court combat parvinrent à récupérer la précieuse cargaison. On lui épargna au moins de devoir porter les tonneaux de bières jusqu'au nain. Ce dernier, content d'avoir retrouvé sa précieuse cargaison, remplit sa part du marché et invoqua l'élémentaire de feu.


Contrôlée par Jeanmine, prêtre de Hel, l'étrange créature, qui persistait à appeler le prêtre maîtresse, se vit confier l'anneau par un gothi d'Odin méfiant. Malgré les craintes du gothi, tout se passa bien. L'élémentaire qui portait l'anneau s'avança dans la lave sans gêne et atteint le centre de la fournaise. L'intensité de cette dernière engloutit la créature et l'anneau souillé. Les aventuriers s'en furent fêter leur victoire en reprenant aux squelettes les derniers tonneaux de bière naine laissant un gothi en proie au doute. Pourquoi si peu d'aventuriers étaient-ils présents ? Quelqu'un avait il fait courrir une mauvaise rumeur ? Pourquoi l'Odin-othila avait elle mis si peu de moyens à sa disposition ? S'il avait eu de l'or, peut-être aurait-il pu engager des aventuriers plus expérimentés ? Ce manque de moyen était il volontaire ?

Carnac

L'heure était grave. Le Gothi d'Odin, dont le front se barrait d'un pli soucieux, allait et venait entre deux Sentinelles Trolls manifestement peu enclines à laisser ce petit homme empiéter sur leur territoire de patrouille. Ne faisant pas plus attention aux regards des Teign qui se voulaient menaçants, le Gothi d'Odin porta son regard sur la plaine du Svealand qui s'étendait devant lui, et vers les premiers aventuriers ayant répondu à l'appel des Skalds de Midgard. Bientôt, ils furent une dizaine autour du Gothi d'Odin prêts à relever le défi que celui ci leur avait lancé : ramener l'Anneau Maudit en terre de Muspelheim, et le détruire définitivement. La première partie du chemin se déroula sans histoires, jusqu'à ce que l'on arrivât aux gigantesques portes du royaume du Feu. La menace se faisait à présent omniprésente, comme si la terre elle-même refusait cette épopée entre cendres et lave.

Alors qu'ils progressaient lentement dans un canyon, les premiers bruits se firent entendre, puis le tonnerre succéda aux bruits … les Géants du Feu avaient eu vent de l'expédition et entendaient bien ramener l'Anneau à Suttungr, leur maître. L'attaque fût violente et rapide, à la manière des Géants. Ceux ci furent vite défaits, mais la peur s'installa chez ceux qui avaient promis d'aller jeter l'Anneau dans la lave. Alors qu'ils progressaient dans Muspelheim, ils arrivèrent au campement des Dverges, de féroces cousins des Nains peu connus pour leur hospitalité, l'un d'eux accepta de leur parler, et leur confia qu'il avait certainement la clef de leur problème, mais qu'en bon Nain, il n'entendait pas donner une si précieuse information sans paiement en retour. Il parla aux aventuriers d'une caravane disparue et transportant un précieux chargement. Il les envoya à sa recherche.


La caravane fut vite trouvée, tant ceux qui l'avaient mise à sac étaient peu discrets, nos aventuriers vinrent rapidement à bout de ces gêneurs et rapportèrent au Dverge sa précieuse cargaison de tonneaux de bière.

Brandr Forgefeu leur livra alors son secret : un élémentaire capable d'endurer la morsure des flammes. Emmenés par Dame Lauriana et sire Jet, nos aventuriers se dirigèrent rapidement vers le plus grand lac de lave de Muspelheim, et envoyèrent l'élémentaire et son précieux trésor au plus profond du Cœur de Suttungr.


Personne ne sait s'il est arrivé à bon port, tant la lumière de la lave masqua ce qu'il se passa ensuite, mais les Midgardiens rentrèrent, une curieuse sensation d'apaisement au cœur.
(Source)
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS

© JeuxOnLine / JOL. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Politique de confidentialité - Utilisation de mes données personnelles - ! Signaler un contenu illicite