JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 212 (sites) | 1579 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Répondre
Partager Rechercher
Avatar de Keraunos
Keraunos
Bagnard
 
Avatar de Keraunos
 
Solution : Vivre dans un trou ou on voit ni eolienne ni centrale.

Oui, j'ai adopté cette solution.
Avatar de Sermon Bishop
Sermon Bishop
Alpha & Oméga
 
Avatar de Sermon Bishop
 
Citation :
Provient du message de Samsagace
On en a déjà parlé au-dessus: pour fournir une même énergie je préfère largement un centrale nucléaire à un gigantesque parc éolien... Tu n'imagines même pas le nombre d'éoliennes nécessaires pour remplacer une seule tranche de centrale.
Il y en as une dans la Marne, à elle seul elle couvre 2000 foyer (elle fait 20 métres de haut)
Avatar de Walkyrie
Walkyrie
Alpha & Oméga
 
Avatar de Walkyrie
 
Citation :
ils ont fait fait une grosse fresque quand meme, bon de loin on sen fou, mais bon
La plus grande de france si je me trompe pas. *viens de quitter Montélimar et y a habiter pendant 19 ans *.
Avatar de Myrkul
Myrkul
Héros
 
Avatar de Myrkul
 
L'énergie officielle qui devrait remplacer la fission nucléaire qu'on a actuellement sera la fusion nucléaire, totalement propre. Il y a de bonne évolution et on estime une application réel dans 20 ans en gros.

La moins officielle et celle qui devrait faire un choc dans l'humanité serait une machine à énergie libre ou énergie du tachyon. Cette technologie est basée sur des travaux de Tesla (grâce à lui on a eu le courant alternatif) et des études d'Estein sur la théorie de l'univers non vide. Des australiens sont en train de finaliser leur prototype qui fonctionne pour une maison individuelle avec une bonne puissance (W) pour faire fonctionner tous les appareils électroménager.

Il y a d'autres prototypes qu'on peut fabriquer soit même mais de petite puissance, histoire de vérifier par soi même car c'est vrai on peut être sceptique, le lien:

http://www.chez.com/tigre450/tachyons.htm

Il faut savoir, comme d'autre l'on dit avant moi au dessus, que le blocus appliquait par les lobies pétroliers et les scientifiques à leur solde, est une réalité car le contrôle de l'énergie est ce qui fait tourner la planète et n'ont pas l'intention de perdre le monopole. C'est à nous de faire l'effort de trouver des alternatives et de ne pas se contenter d'une seule source d'énergie alors qu'il y en a partout, sous différente forme.
Avatar de Mr_efbie
Mr_efbie
Empereur
 
Avatar de Mr_efbie
 
je répondrait pas a ceux qui ne croient pas au réchauffement de la planête, Mais par contre y'a plein de solutions a la portée des villes.

L'énergie géothermique : on fore a un km sous terre, ou la température est d'environ une centaine de degrés. et on injecte de l'eau, elle ressort sous forme de vapeur, bref, elle peut faire fonctionner un générateur et chauffer l'eau sans aucune consommation d'énergie. Le dispositif pour un paté d'une cinquantaine de maisons prend une 20aine de metres carrés. Ce n'est pas utilisé actuellement pour des raisons juridiques et fiscales. Le danger est de 0, le cout de l'installation est faible la polution 0.

Les éloliennes. c'est une énergie emblèmatique, mais elle n'est pas 100% efficace. Elle contient de nombreux métaux lourds nécéssaires a sa fabrication, et son entretient est assez polluant, mais ca reste nettement mieux qu'une centrale nucléaire ou autre chose. On a commencé a en installer en belgique, et ça fonctionne pas mal. On met ça dans un champ, et ca ne dérange personne.

L'énergie solaire est très chère. Les panneaux coutent cher et le rendement est faible. De plus seul une utilisation personnelle est envisageable. J'ai été faire un stage d'architecture chez un précurseur de l'écologie, qui fait de la recherche sur des maisons dont l'architecture économise l'énergie, On arrive a économiser de manière impressionnante les couts de chauffage de la maison; environ 90%

Il travaille aussi sur des structures entièrement construites en matériaux organiques. par exemple des murs de plantes, etc... grace a ça on arrive a rendre des batiments de type HLM recouverts de plantes sans besoin d'entretien, ce qui est nettement mieux estéthiquement et écologiqument. J'ai eu l'occasion de voir des réalisations en cours et des projets concernant un hopital a bruxelles, c'est très impressionnant.

Réduire les routes, augmenter les trottoirs. A bruxelles ils interdisent la création de nouveaux parkins souterrains et commencent un grand projet de réduire les routes et d'augmenter la taille des trottoirs, pour réduire les bandes de circulation but ? Promouvoir les transports en commun qui auront a terme des bandes réservées.

autre système, les barrages. même dans le cas d'un endroit qui n'a pas de fleuve, on peut faire un barrage qui reprend l'énergie du réseau non utilisée la nuit pour faire remonter l'eau et qui la fait redescendre la journée. Ca permet de répartir la consommation et de baisser le rythme de production des centrales.

Il est aussi tout a fait possible a chacun de changer ses habitudes : trier ses déchets, faire un compost, acheter des aliments avec moins d'embalages, etc...
Le pire c'est que en général écologie rime avec économie, alors pourquoi s'en priver ?
Avatar de Gros BaloOr
Gros BaloOr
Alpha & Oméga
 
Avatar de Gros BaloOr
 
Citation :
Provient du message de Gen
Oui à l'époque il faisait très froid en Hiver.
http://www.herage.org/histoire_climat2b.htm
Mais la situation aujourd'hui, je n'ai pas le sentiment qu'elle est la même.
quelques citations prisent en vrac sur ton site :
Citation :
Du 10 au 21 janvier, la température sous abri se maintint à Paris aux environs de -20°
-20° le 22 janvier. En Savoie la neige avait 20 pieds d'épaisseur : il en était de même en Alsace. Février - Glacial dans l'est de la France ; neiges abondantes dans l'est et le nord de la France ; inondations dans l'Ouest.
En Provence, les oliviers périrent. A Paris, le thermomètre s'abaissa jusqu'à -15°. Le mois d'avril fut marqué par de fortes chutes de neige. Eté caniculaire
à Paris on compta pendant ce temps 75 jours de gelées dont 22 consécutifs.
Été caniculaire. Hiver glacial (la Seine gèle à Paris ; 56 jours de gelées consécutives de novembre à janvier). L'Europe entière subit les rigueurs de ce remarquable hiver, principalement de la fin de novembre 1788 à la mi-janvier 1789. A Paris, où la Seine resta gelée du 26 novembre au 20 janvier, on compta cinquante six jours de gelée consécutifs avec un minimum absolu de -21.8° le 31 décembre 1788. Le Rhône fut pris à Lyon, la Garonne à Toulouse, de même que le Rhin, la Tamise et le lac Léman.
Oui effectivement, la situation n'est pas la même... elle était pire...

Ce que je critique vivement c'est le fait que vous prenez pour cible la pollution car cible numéro 1 des média qui sont en manque de sujets brûlants.
Aucune étude scientifique n'a, à ce jour, réussit à faire l'amalgame pollution/réchauffement.
Faite un tour sur le site de Gen et regardez la période du 20eme siècle puis ceux du 17eme et 18eme siècle. On constate que le temps a été bien plus calme au 20ème qu'au 17 et 18ème siècle.
Avatar de Syr
Syr
Alpha & Oméga
 
Avatar de Syr
 
Citation :
Aucune étude scientifique n'a, à ce jour, réussit à faire l'amalgame pollution/réchauffement.
ahahahahahah

hum ... vraiment tu le pense, c pas une blague?

bon, j'en parle plus loin


@L'étudiant en climato, je suis déçu, tu n'as pas compris les cour de ton prof je pense. Il a raison, le réchauffement n'est pas spectaculaire, à peine mesurable avec un thermomètre, mais les conséquences sont phénoménales. Evidement, on constate dans sa vie des amplitude thermique de 60°c sans problème (voyage au ski, on a du -20 et ... bah on reste à paris, on a 40°, spa trop dur koi). Donc les médias gonflent artificiellement les chiffre pour essayer de rendre spectaculaire aux masses qqch qui l'est réellement pour l'expert (que je ne prétend pas etre). Mais regarde en terme de temps géologique, une telle modification du climat s'appanrente à une crise, pourtant, aucun facteur crucial de modifié à part l'homme et sa pollution.

Venons en à mon avis à ce que tu n'as pas compris (dsl mais bon). Ton prf est un grand climato qui di plein de truc intéressant, mais il a jamais di que le climat global se refroidissait (ce qui est étrange vu kon entre dans les cycles de refroidissement normalement). En précisant le fonctionnement des cellules de convection de Hadley
Il explique les différence de refroidissement par des mouvement de masses d'air et surtout L'EAU, la condesation, l'vaporation. Il explique toute l'importance de ces deux phénomènes. J'ai le temps, j'explique ce que j'ai retenu de ce que mon père m'en a expliqué

Des masses d'air polaires, les anti cyclones polaires mobiles vont vers l'équateur (plus lourdes, elles passent sous les l'air très peu dense car, chi et humide de l'équateur). Cet air froid provoque un condesation très importante au niveau des tropique, donc libératin de chaleur considérable (chaleur latente de condensation, énorme), mais qui est finalement la meme que celle prise pour l'évaporation, donc échange nul, mais réception permanent de chaleur en provenance du soleil, et plus de perte en direction des poles. Donc refroidissement des poles, réchauffement de l'équateur et assèchement des tropiques. (@ Phamtom) Voilà pour le refroidissement des pole, il ne change rien vu qu'il est contre balancé par un réchauffement des tropique (pas sympa pour les gens du sud ça)

ensuite, pour le global, L'homme agi énormément sur l'eau toujours. En exhumant des réserves sous terraines et en empèchant l'eau couce d'arriver à la mer (cf une certaine mer en train de disparaitre complètement pour cause d'irrigagtion de champs de blé et de coton) pour l'irrigagtion la plupart du temps, l'homme refroidi les sol par évaporation, et réchaffe l'atmosfère par condensation de l'eau au niveau des masse d'air froides. Ceci se compense. Mais entre les deux, l'atmosphère est chargée d'eau ce qui renforce nettemnt l'effet de serre assez considérablement. Bilan: plus chaud et re plus chaud. Mais c'est pas forcément un cata à long terme. Pdt le carbonifère, tout ce carbone fossile était dans l'atmosphère (enfin pas tout mais une bonne partie)


@Phamtom, voilà, en plus des CO2, méthane (les vaches c'est vraiment pas une connerie, ça en produit des quantitées considérables en digérant), CFCs, l'homme met plein de vapeur d'eau dans l'atmosphère. Now je pense que tu es d'accord pour dire que l'effet de serre réchauffe la planète et que si on augmente l'effet de serre, on augmente la température (ou alors tu le fait exprès)
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

© JeuxOnLine / JOL. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Politique de confidentialité - Utilisation de mes données personnelles - ! Signaler un contenu illicite