JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 215 (sites) | 758 (forums)Créer un compte
Forums généraux
La Croisée des Mondes
Répondre
Partager Rechercher
Avatar de Qyoon
Qyoon
Alpha & Oméga
 
Avatar de Qyoon
 
Je me serai bien dit accro a une époque.
Mais de nos jours les jeux sont tellement nul...
Les devs m'ont soigné.
LongTimeLurker
Dieu / Déesse supérieur(e)
 
Vivement en France un système de crédit social à la chinoise, où votre note de citoyenneté va baisser en cas d'achats trop nombreux sur Steam, ou de présence trop longue sur un MMO dont la durée limite sera déterminée par l'état pour votre propre bien (genre 2-3 heures par semaine, au delà vous avez un problème d'addiction). Vous comprenez bien qu'on ne peut pas permettre à des gens improductifs et glandeurs de profiter d'autant de possibilités, d'aides sociales ou de postes haut placés que ceux qui entre deux séances d'information devant bfmtv dédient leur vie au travail pour la grandeur de la start-up nation macronaise
Avatar de N3x0
N3x0
Grand duc / Grande duchesse
 
Avatar de N3x0
 
"Effectivement du coup je trouve ton post très paradoxal, et le petit pavé qui suit nous expliquant comme quoi tes nombreuses années passées en ligne ont pu être bénéfiques pour toi n'ont pas lieu d'être puisque l'inverse peut être vrai aussi, une personne peut passer ses journées/nuits à jouer ou faire n'importe quoi d'autres et flinguer tout ce qu'il y a autour de sa vie à cause de ça, sans forcément sans rendre compte, c'est ça l'addiction."

Parceque l'inverse est possible, ca discredite mon point de vue ? On est pas en train de chercher une seule vérité, c'est justement ce que j'essai d'expliquer - en quoi dire que les jeuxvideo peuvent être bénéfique est paradoxal, ce que je dis justement c'est que differente personne auront différente expérience en me prenant comme exemple - ta des exemple du contraire ? Ou quelqu'un à déclarer que les jeuxvideo avait ruiné ca vie ?

Jsuis pas la pour faire de la branlette intellectuelle sur des tournures de phrases, reviens quand t'aura des vrai arguments avec des vrai fait scientifique que le jeuxvideo peux être aussi destructeur que l'alcool.

"Y a des critères objectifs. Par exemple si tu balances tes études par la fenêtre ou que tu mets ta carrière professionnelle à risque parce que tu préfères prendre 1-2 ans pour "nolife", c'est objectivement problématique."

Ca n'a rien d'objectif si ca depend de la personne, si je veux devenir joueur pro, jvais bien devoir m'y consacré à plein temps ce que beaucoup ont fait.
Faudra que tu me montre les mec qui ne peuvent pas faire autrement que de mettre leur carrière de coter pour "nolife" 1-2 ans, pour moi c'est complètement un choix de la personne concernée.
Jcrois que t'es un peu trop formater pour croire que des choix pareille sont "objectivement problématique".
Si tu pense que poursuivre tes études t'aideras pour une carrière etc.. libre a toi mais si tu pretend qu'avoir des années d'études ou une carrière sont objectivement une bonne chose, je comprend mieux ta prise de position.

"Et le fait qu'on ouvre la porte à une prise en charge à des gens addicts et qui souhaitent de l'aide ne peut être qu'une excellente chose. "

Qui dit addication, dit réglementation et ont a aucune idée de ce que des politiciens complètement ignorant du sujet pourrais pondre comme autre projet de loi débile.
Et je croyais qu'on discutait de la légitimité de l'addiction du jeuxvideo mais apparemment tu l'avais adopté avant même que l'OMS ai pris une position.
Il n'ont apporté aucune preuve concrète que le jeuxvideo est addictifs, il n'y a aucun science qui prouve cela et c'est pas pour avoir manqué d'études - Si tu relis l'article tu verras que plusieurs industrie a travers le monde et des gouvernement comme la Corée du Sud qui ait connu pour avoir énormement de joueurs avec toutes les histoires de mort dans les cybercafés, qui nous disent tous qu'il n'y a rien d'adictif dans le jeuxvideo pas plus qu'une autre activités.
Maintenant si tu veux mettre des oeillère et continué dans ton idéologie sans apporté aucun vrai arguments concret ou preuve scientique, libre a toi - comme je l'ai dit - on est dans un pays libre.
Avatar de N3x0
N3x0
Grand duc / Grande duchesse
 
Avatar de N3x0
 
Citation :
Publié par Qyoon
Je me serai bien dit accro a une époque.
Mais de nos jours les jeux sont tellement nul...
Les devs m'ont soigné.
Amen.
Avatar de BelXander
BelXander
Alpha & Oméga
 
Avatar de BelXander
 
Citation :
Publié par Tetsuryu
C'est ce que je me tape car parfois les gens croient qu'être schizophrène c'est des dédoublements de personnalité ou des dingue ultra dangereux et j'en passe, une fois on m'avais même dit que je devais arrêter les jeux vidéos pour me soigner contre cette affection psychique et dans ces cas quelle est la réaction la plus appropriée ? C'est excusez moi du terme s'en battre les couilles et continuer à tracer sa route.
Ouais, c'est ça. C'est un peu triste et je pense que ça peut avoir un impact négatif pour les personnes qui en souffrent, mais ce serait très compliqué et long de changer le point de vue que les gens peuvent avoir sur des choses comme ça, tellement certaines idées reçues sont ancrés dans les moeurs.
(parfois avec carrément des expressions dédiées, insultes ou ce genre de truc...)


Pour N3x0 il est trop contradictoire dans ces propos.
"Le jeu vidéo peut être positif et aider les gens".
On lui dit "oui, mais cela n'empêche pas qu'il peut y avoir un côté plus sombre, qui touche peut-être très peu de personne, mais qui existe".
"En effet, mais faut pas oublier le bienfait que les jeu vidéo peut procurer".
Bah... on le fait pas en fait. C'est pas parce qu'on dit d'une chose que ça peut être mauvais qu'on dit qu'elle n'est que mauvaise.
Je reprendrais une réplique de Kaamelott : "Bon par exemple moi j'adore les fraises, bah si j'bouffe 3 bassines de fraises en 1 heure ah bah j'choppe la chiasse hein, j'suis comme tout l'monde..."
On peut se dire que les fraises, c'est bon, limite même bien pour la santé (5 fruits et légumes par jour les enfants ! ^^), mais si t'en bouffes trop, il peut y avoir des conséquences négatives.
En quoi dire un truc ne permet pas de dire l'autre ?


C'est pareil avec son exemple. Oui, tu as connu des heures sympa, tu as même crée des amitiés, cela ne t'a pas empêché d'avoir un travail, un appart etc...
Mais, ne peux-tu pas imaginer quelqu'un qui soit complètement devenu accro, qui ne soit jamais parvenu à s'arrêter, n'ayant créer aucune amitié, ayant perdu son travail, devant vivre chez ses parents, mangeant à peine, pour pouvoir jouer toute la journée/nuit, le plus possible.
Lui, tu le places où dans ton échelle de réussite et de problème ? Tout va bien, c'est juste un très gros joueur ?
Et imagine un autre truc, cette personne n'a jamais eu pour vocation de devenir pro, et quand il est devant son jeu vidéo à la fin de la nuit, il déprime et pense aux relations (notamment avec l'autre sexe) qu'il ne connaîtra sans doute jamais. Les difficultés financières qu'il peut avoir. En plus de celles physiques (carences ou autre).
Du coup, ça te parait toujours être un simple gros joueur ? Rien à signaler ?
Car même les joueurs étant devenu pro qui ont passé des centaines d'heures jeu sur leur jeu vidéo favoris, je pense que derrière, ils ne piquaient pas de crise si on leur coupait leur jeu quelques heures, ils ne s'empêchaient pas d'aller à une fête de famille afin de continuer à jouer, etc... Si oui, peut-être y avait-il addiction. Si non, bah alors ce sont juste des joueurs qui souhaitent devenir pro. Encore une fois, ne pas prendre juste UN seul facteur... c'est le 3 mis ensemble qui permettent de poser un diagnostic !

C'est ça que l'OMS essaie de mettre en avant, c'est tout.
Et oui, dans mon message on peut dire que tout peut être sujet à addiction en vérité, mais, et je l'ai précisé, la plupart du temps, c'est quand même ultra rare ! (sans compter que certaines pratiques peuvent être limité dans le temps via des horaires imposés.
Genre on parlait de sport, mais admettons quelqu'un accro au tennis, il va pas pouvoir vraiment passer H24 sur les cours, il a surement besoin d'un partenaire pour jouer etc, donc déjà il peut y avoir des facteurs limitants, ceci peut aussi expliquer pourquoi on ne trouve pas des addictions à réellement tout. Sans compter, et ça a déjà été dit, que souvent, l’addiction, hors substance agissant sur le cerveau et donc renforçant le besoin d'en avoir, risque de manque etc, provient d'un mal être à débusquer pour agir réellement et soigner ça.
Même là, les addictions au jeu vidéo, faut arrêter de croire que votre médecin va vous diagnostiquer ça car vous jouez 30 heures par semaines dès que vous rentrez du boulot ou je sais pas.

Enfin, vous vous inquiétez des possibles lois etc... mais je pense pas qu'y en ai qui découle de ça, cela permet juste aux professionnels de santé d'être mieux averti.

Tu crois qu'il y a des preuves scientifique qui prouvent que les jeux d'argent son addictif ? Aucune substance agissant sur le cerveau puis qu'on ne fume rien, on ne prends rien. Faudrait-il aussi retirer cela des addictions ? Ce sont juste des gros joueurs qui espèrent avant tout gagner le jackpot, aime le frisson des paris, etc... Rien à signaler donc je suppose.
Ce n'est pas parce que tu ne vois pas ce qui peut y avoir d'addictif que d'autres ne sont pas dans ton cas. (et encore une fois, comme je le disais, encore plus avec les jeux moderne qui mêlent des éléments de jeu d'argent avec l'aléatoire des caisses de skin/loot à ouvrir, pour se la péter ou avoir des trucs op, comme les jeu mobiles par exemple (genre Summoner Wars) afin d'avoir les meilleures créatures ou pièces d'équipement, etc...)
Avatar de dofusnice
dofusnice
Marquis / Marquise
 
Avatar de dofusnice
 
Bonjour,

''Accro'', oui? Mais quel est le ''Barème'' de L'OMS? Prenons, par exemple, la Corée du Sud qui possède plusieurs joueurs sur des jeux très additifs (League of legend en fait notamment parti).

Il est bien vrai que de passer plus de 90H semaine à l'ordinateur ou sur une console, notamment sur un jeu en ligne, est très mauvais pour la santé, autant physique que mental. Cela peut, en plus, apporter bien des complications. Nous parlons surtout du troubles de comportements (Impulsivité, colère, fatigue chronique et bien d'autres. ), mais je ne crois pas que les OMS doivent prendre ceci comme une vraie maladie mentale : Comme l’Alzheimer, les troubles anxieux ou les troubles liés à l'humeur.

Pour ma part, l'addiction est dû à cause d'un manque de contrôle à l'environnement de la dite personne à son plus jeune âge et à l'âge pré-adolescente. L'influence médiatique (Youtube, twitch, Facebook) en est pour quelque chose, mais le contrôle doit être fait à partir de ce point.

Il serait bon de vérifier ceci avec des patients atteints d'addiction sur un long terme et poser un diagnostic plus précis afin d'obtenir l'information exacte.

dofusnice
Lartima
Dauphin / Dauphine
 
La Corée est un très bon exemple puisque il y a eu des morts à cause du jeu video
Et c'est dingue puisque cela ne vous ai pas arrivé alors ce ne peut pas arriver aux autres
Les spychiatre ont eu leur méthodes et leur analyses de plus en plus désavoué, entre Freud, les faux attouchements, les scandales de fausse pédophilie etc... les neurologue eux s'appuie sur l'imagerie et la c'est un indéniable
Les joueurs avec des très gros temps de jeu ont les mêmes zones actives que les toxicomanes
La seule différence avec un toxicomane c'est qu'il n'y pas d'accoutumance physique et le sevrage se fait facilement en quelques semaines
Avatar de Morow
Morow
Marquis / Marquise
 
Avatar de Morow
 
Citation :
Publié par N3x0
ta des exemple du contraire ? Ou quelqu'un à déclarer que les jeuxvideo avait ruiné ca vie ?
Non j'ai pas l'exemple clé en main de quelqu'un qui a eu sa vie détruite en conséquence d'une surconsommation de JV, en revanche j'ai dix années de dépendances derrière moi (maintenant révolu je l'espère) à tout un tas de produits, et durant ce long chemin vers les enfers j'ai rencontré un tas de personnes qui étaient accro à n'importe quoi (qui ne concernait pas nécessairement un produit rendant dépendant physiologiquement contrairement à moi) et qui ont eu leurs vies détruites. Après tu restes focus sur le JV dans tes propos : "Ou quelqu'un à déclarer que les jeuxvideo avait ruiné ca vie ?", si une personne est dépressive et qu'elle trouve comme seul rempart le JV pour s'échapper et se créer son monde à soi (car c'est ça quand on est addict, se créer sa bulle), bah la cause sera sa dépression mais le vecteur qui va finir de lui pourrir la vie sera le JV, mais pour cette personne dans sa tête elle se dira "c'est génial grâce à ça je ne pense plus à mes problèmes", sans se rendre compte qu'elle détruit tout ce qui gravite autour (et donc tu l'entendras pas dire : j'ai un problème aidez moi). Enfin bref quand on voit le morceau de texte qui suit je sais pas si tu sais vraiment ce que c'est une addiction et comment on la détecte.

Citation :
Publié par N3x0
Ca n'a rien d'objectif si ca depend de la personne, si je veux devenir joueur pro, jvais bien devoir m'y consacré à plein temps ce que beaucoup ont fait.
Faudra que tu me montre les mec qui ne peuvent pas faire autrement que de mettre leur carrière de coter pour "nolife" 1-2 ans, pour moi c'est complètement un choix de la personne concernée.
Jcrois que t'es un peu trop formater pour croire que des choix pareille sont "objectivement problématique".
Si tu pense que poursuivre tes études t'aideras pour une carrière etc.. libre a toi mais si tu pretend qu'avoir des années d'études ou une carrière sont objectivement une bonne chose, je comprend mieux ta prise de position.
Restes bloqué dans ton idée de "Le JV n'est pas addictif, aucune étude ne le montre", le problème n'est pas là. Et l'officialisation des troubles liés aux JV de l'OMS n'est pas dans ce but là non plus à mon sens. C'est important de savoir pourquoi une personne est addict (dépression/mal être etc...) et quel produit lui permet de se libérer de ce mal être (sexe/JV/drogue etc...) pour la soigner de manière logique et productive.
Avatar de DominusAscendant
DominusAscendant
Seigneur
 
Avatar de DominusAscendant
 
Citation :
Publié par Kami80
C'est parfaitement ridicule.
Ca revient à dire que "l'alcoolisme n'existe pas, pendant 20 ans j'ai bu quelques verres le week end et la je bois même plus rien!" ou "Les opiacés ne rendent pas accro, j'ai du en prendre 48h après une intervention dentaire et j'ai eu aucun problème!".

Evidemment que dans 99% de type d'addictions, il ne s'agit pas de généralité du genre "si t'y touches, t'es accro". Il s'agit d'une POTENTIELLE dérive pour un CERTAIN NOMBRE de consommateurs.

Et évidemment qu'il y a BEAUCOUP d'autres types de pratiques/consommations parfaitement courantes et qui peuvent tourner en addictions plus ou moins grave. Ca part de quelque chose d'aussi bénin qu'une addiction modérée (4-5 cafés par jour) à la caféine, jusqu'à une addiction à la meth ou que sais-je. Et des centaines de trucs possibles et imaginables entre les deux.

Parce que le jeux vidéo n'est pas aussi addictif que le crack ou ne commet pas les mêmes dégats potentiels que la consommation de ce dernier ne signifie pas que le problème n'existe pas, et ne doit pas être prix au sérieux.

Je me répète: je mets au défi quiconque a passé pas mal de temps sur un mmorpg de me dire qu'il n'a jamais vu qui que ce soit autour de lui qu'avait une présence en ligne problématique pour sa vie sociale ou professionnelle. On en a tous vu des paquets. Quand ça nous a pas nous même concerné directement.
Sur le long terme, l'alcool peut être responsable de très nombreuses maladies : cancers (bouche, œsophage, gorge..), maladies du foie (cirrhose) et du pancréas, maladies du système nerveux et troubles psychiques (anxiété, dépression, irritabilité, etc.), troubles cardiovasculaires... Du fait d'une consommation plus importante, les hommes sont plus touchés que les femmes, et un décès masculin sur sept est attribuable à l'alcool.

Alors on arrête de comparer l'addiction aux jeux-vidéos à l'alcoolisme?

Dernière modification par DominusAscendant ; 28/05/2019 à 10h45.
Avatar de Bobologie
Bobologie
Alpha & Oméga
 
Avatar de Bobologie
 
Citation :
Publié par DominusAscendant
Sur le long terme, l'alcool peut être responsable de très nombreuses maladies : cancers (bouche, œsophage, gorge..), maladies du foie (cirrhose) et du pancréas, maladies du système nerveux et troubles psychiques (anxiété, dépression, irritabilité, etc.), troubles cardiovasculaires... Du fait d'une consommation plus importante, les hommes sont plus touchés que les femmes, et un décès masculin sur sept est attribuable à l'alcool.

Alors on arrête de comparer l'addiction au jeux-vidéos à l'alcoolisme?
à bien y réfléchir , tu peux aussi développer les même maladies avec l'addiction aux jeux-vidéo .
Avatar de DominusAscendant
DominusAscendant
Seigneur
 
Avatar de DominusAscendant
 
Citation :
Publié par Bobologie
à bien y réfléchir , tu peux aussi développer les même maladies avec l'addiction aux jeux-vidéo .
Mis à part les problèmes psychologiques qui se développent par n'importes quels autres moyens possible, tu me dis qu'on peut choper une cirrhose ou un cancer en jouant aux jeux-vidéos?

C'est un troll ou t'es sérieux?

Dernière modification par DominusAscendant ; 28/05/2019 à 11h07.
Kami80
Dieu / Déesse
 
Citation :
Publié par DominusAscendant
Mis à part les problèmes psychologiques qui se développent par n'importes quels autres moyens possible, tu me dis qu'on peut choper une cirrhose ou un cancer en jouant aux jeux-vidéos?

C'est un troll ou t'es sérieux?
Une cirrhose ça parait compliqué, mais des problèmes cardio-vasculaires (dus à l'ultra sédentarité entrainée par 16h de mmorpg par jour) c'est vrai. Probablement pas mal de problèmes de dos également, entre autres trucs.

Après je crois qu'on a un peu un dialogue de sourds ici: Ceux qui ont trop "souffert" de l'image souvent injustement négative qui colle aux gamers considèrent qu'aller dans le sens de l'OMS c'est encore taper sur ces pauvres gamers et que jouer n'est pas s'engager sur l'autoroute du cancer, et ceux qui disent simplement que OUI le jeu (en ligne principalement) peut entrainer une addiction sérieuse dans certains cas, et non ceci n'est pas sans conséquence. Mais ça ne signifie en aucun cas que jouer serait pire que boire ou que sais-je. Y a probablement un paquet d'addictions nettement plus sérieuses.

Personne ici ne dépeint le gaming comme le diable (sinon on serait pas sur JoL, d'ailleurs), il s'agit juste de relever que ce que l'OMS fait est constructif, va dans le sens d'une aide pour ceux qui en feraient connaitre le désir, et n'est en aucun cas une sorte d'énième reportage tapageur et démago de TF1 ou que sais-je sur le sujet.

Si vous ne vous sentez pas concerné par le sujet, tant mieux, mais il est impossible de nier que c'est une possible addiction bien réelle, et qu'elle peut avoir des conséquences sérieuses. Si un plan est établi pour aider des gens qui eux se sentent concernés, ou est le problème ?

Ou alors on peut aussi faire fermer les alcooliques anonymes sous prétextes que vous, vous ne faites que partager une bonne bouteille le week end et que c'est donc un faux problème.
Hanandano
Palefrenier / Palefrenière
 
Une idée comme ça. Allez lire sur le sujet, parce qu'on parle d'une définition, et d'une classification.

En gros on a des comportements qui possèdent une certaine régularité et on tente de voir s'ils ont en communs suffisamment pour les rassembler sous un même appellation.

ICD-11 for Mortality and Morbidity Statistics => 06 Mental, behavioural or neurodevelopmental disorders => Disorders due to substance use or addictive behaviours => 6C51 Gaming disorder

Lui-même sous divisé en sous catégorie.

Bref, cela n'a pas grand chose à voir avec les délires (oui, c'est un chat) que je lis ici. C'est un outils avant tout, et je ne vois pas en quoi ça peut poser problème. Cette définition ne vous attaque pas dans votre pratique quotidienne du jeu vidéo, tout comme la définition du dessus (Gambling disorder) n'attaque pas et ne menace pas la vie de ceux qui font leur tiercé le dimanche. Vous vous en prenez à un putain de dictionnaire là...

Dernière modification par Hanandano ; 28/05/2019 à 14h48.
Avatar de N3x0
N3x0
Grand duc / Grande duchesse
 
Avatar de N3x0
 
Tout les MMo sont déserté depuis des années et on nous parle d'addiction, quel blague.
Avatar de BelXander
BelXander
Alpha & Oméga
 
Avatar de BelXander
 
Citation :
Publié par N3x0
Tout les MMo sont déserté depuis des années et on nous parle d'addiction, quel blague.
Ahah, ce troll. C'est évident que seuls les MMO sont la catégorie de jeu vidéo capable de faire tomber dans l'addiction, et aucun jeu compétitif, mettant en avant possiblement des gains via de l'argent, etc... (LoL, Fortnite, CS GO, etc...)
Enfin, ça confirme un peu les précédents messages du coup, donc je vais éviter de répondre, surtout que ça a déjà été fait.
Même si je comprends la blague. (car c'est vrai que niveau MMO, c'est un peu le désert, et ceux qui fonctionnent datent de plusieurs années)


Pour l'aspect des problèmes physiques que peut engendrer le jeu vidéo je pense déjà à :
- problèmes cardio-vasculaire (comme ça a été dit, à cause de la sédentarité, le corps ne fait plus assez d'exercice. Sans compter, même si ça peut paraître cliché, c'est sans doute un peu vrai, que le très gros joueur ne mangera souvent pas très sain, voire pas assez, pouvant en plus amener à des carences),
- syndrome du canal carpien et douleur au poignet (certains joueurs de CSGO ont déjà eu des soucis d'ailleurs, notamment le joueur Guardian),
- douleurs lombaires ou dans la nuque et possibles complications (surtout si mauvaise posture, ce qui va être encore plus flagrant si cette posture est maintenue des heures durant sans trop bouger et ce sur des semaines à la suite),
- fragilisation des genoux (gonarthrose), là aussi visible sur le (très) long terme, à cause du manque de mouvement et de "travail" des genoux

Ça fait déjà pas mal je trouve. Et il se peut qu'il y en ai d'autres, genre thrombose veineuse à cause d'un défaut de circulation du sang.

Donc pas de cirrhose ou de cancer des poumons, mais je préférerais éviter tout ça, perso.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

© JeuxOnLine / JOL. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Politique de confidentialité - Utilisation de mes données personnelles - ! Signaler un contenu illicite