JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 638 (sites) | 1988 (forums)Créer un compte
Forums divers
L'Agora
Répondre
Partager Rechercher
Compte #534790
Invité
 
Message supprimé par son auteur.
Avatar de Egelby tout gentil
Egelby tout gentil [ODJ]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Egelby tout gentil
 
Citation :
Publié par Silgar
Quelles sont vos propositions pour rééquilibrer la répartition de l'impôt si vous estimez qu'il n'est pas assez bien réparti ?
Je ne pense pas que le problème soit là pour ma part. Ce n'est pas une question de répartition vers le haut, mais plutôt vers le bas.

Citation :
Quelles sont vos propositions pour augmenter le pouvoir d'achat au vu des éléments avancés ?
Bosser, bosser et … ben bosser.
Le mirage que l'on a donné à voir aux français, à savoir " travaillez moins et gagner plus " était un leurre, ils commencent juste à s'en rendre compte.
L'argent ne pousse pas sur les arbres, il faut le produire, donc travailler.

Citation :
Quelle répartition de l'impôt vous semblerait plus adaptée pour financer notre modèle social ?
Pour ma part il s'agit de faire payer aux gens le prix de leur consommation, ils ont choisis d'acheter des produits moins chers, en sachant très bien d'où ils venaient et que cela ne financerait pas le modèle social, très bien, donc au lieu de faire payer le travail, faisons payer la consommation.
+10 points tout de suite à la TVA sur une paquet d'articles genre portables, ordinateurs, fringues etc etc

Citation :
Pensez-vous que notre modèle social peut-être durablement financé sans réforme profonde du champ d'intervention de la Sécurité sociale (retraites, santé, famille, dépendance, etc.) et du secteur public (Etat et collectivités territoriales) ?
Je suis pour la suppression des allocations données par la Caf, pour la fin des primes de noel et d'activité, pour la fin des béquilles sur 20 ans, aider les gens quand ils sont dans la merde, ok, les aider pendant des années, non.

Citation :
Faut il abandonner notre modèle social et accepter que l'Etat ne peut pas tout et que la Sécurité sociale ne pourra jamais nous protéger de tout ? Faut-il en ce sens nous renvoyer tous à chacun à notre responsabilité individuelle ?
Non, la mutualisation protège des hasards de la vie, je veux bien payer pour les autres quand ils ont un cancer, un accident de la vie, une maladie ou parce qu'ils ont mal aux dents,
Pour le reste, le paquet de clopes à 20 balles, la bouteille d'alcool à 30 balles, ça me va très bien, tu t'exposes à des risques, tu paies plus cher, normal.
Avatar de Anthodev
Anthodev
Alpha & Oméga
 
Avatar de Anthodev
 
Citation :
Publié par Silgar
Quelles sont vos propositions pour rééquilibrer la répartition de l'impôt si vous estimez qu'il n'est pas assez bien réparti ?
Faire plus participer les hauts salaires ainsi que les grandes et très grandes entreprises au financement de notre modèle social (au lieu d'user de l'optimisation fiscale)
Citation :
Publié par Silgar
Quelles sont vos propositions pour augmenter le pouvoir d'achat au vu des éléments avancés ?
Baisser la TVA à 18-19% sur les produits et services courants (nourriture, vêtements, etc...), baisser la TVA à 7% sur les produits et services culturels ainsi que la restauration (par contre éventuellement remonter la TVA 5,5% à 7%).
Citation :
Publié par Silgar
Quelle répartition de l'impôt vous semblerait plus adaptée pour financer notre modèle social ?
Il y en a potentiellement plusieurs :
  • Passer la TVA des produits à "haute valeur" à 25 ou 30% (télévisions, high-tech, smartphones, ordinateurs, composants/périphériques informatiques, consoles de jeu, joaillerie, produits de luxe (vêtements, accessoires, parfums, voitures, etc...), voir éventuellement certains services de luxe comme les hôtels/restaurants de luxe, les billets d'avions, etc...)
  • Taxer la robotisation (dans le milieu industriel ainsi que le système des caisses automatiques ou encore les centres logistiques quasiment entièrement autonomes par exemple)
  • Taxer les grandes et très grandes entreprises sur les bénéfices net fait en France
Et probablement d'autres dont je ne pense pas en 5 min.
Citation :
Publié par Silgar
Pensez-vous que notre modèle social peut-être durablement financé sans réforme profonde du champ d'intervention de la Sécurité sociale (retraites, santé, famille, dépendance, etc.) et du secteur public (Etat et collectivités territoriales) ?
Oui, il faut plutôt faire une réforme profonde de la fiscalité en général ainsi que du fonctionnement de l'Etat (par exemple les centaines de comités dont la plupart ne serve à rien puisque les membres ne se réunissent jamais).
Citation :
Publié par Silgar
Faut-il abandonner notre modèle social et accepter que l'Etat ne peut pas tout et que la Sécurité sociale ne pourra jamais nous protéger de tout ? Faut-il en ce sens nous renvoyer tous à chacun à notre responsabilité individuelle ?
Notre modèle social peut très bien fonctionner si tout le monde joue le jeu (État, collectivités, entreprises, personnes riches).
Avatar de Soroia
Soroia
Alpha & Oméga
 
Avatar de Soroia
 
Citation :
Publié par Anthodev
Baisser la TVA à 18-19% sur les produits et services courants (nourriture, vêtements, etc...)
Ca, c'est déjà le cas:

Citation :
- Le taux à 5,5 %, dit « réduit », concerne, en théorie, les produits de première nécessité :
  • eau et boissons sans alcool, produits alimentaires (avec quatre exceptions : caviar, margarine, graisses végétales, chocolat…)
  • appareillages spécialisés pour les handicapés ou les personnes souffrant de maladies chroniques (diabète par exemple)
  • livres
  • abonnements énergétiques
  • maisons de retraite et prestations de santé pour les handicapés et personnes âgées dépendantes
  • cantines scolaires
  • certains spectacles vivants
  • cinéma
  • œuvres d’art
  • certaines constructions et équipements
  • préservatifs masculins et féminins
  • certains restaurants

- Le taux à 2,1 % s’applique à quelques éléments seulement :
  • médicaments remboursés et produits sanguins
  • restauration en Corse, Guadeloupe, Martinique, Réunion
  • publications de presse
  • vente d’animaux vivants de boucherie
  • une série de produits et services vendus en Corse, Guadeloupe, Martinique, Réunion

Avatar de Anthodev
Anthodev
Alpha & Oméga
 
Avatar de Anthodev
 
Citation :
Publié par Soroia
Oui partiellement (je ne savais pas pour les produits alimentaires), mais en gros c'est plus de réduire la TVA actuelle à 20% à 19% ou 18% pour une bonne partie des biens et services comme les vêtements achetés à Carrefour (par exemple), les abonnements téléphone/internet, le mobilier, la quincaillerie, la vaisselle, les produits ménagers, éventuellement les abonnements culturels, etc...
Avatar de Soumettateur
Soumettateur
 
Avatar de Soumettateur
 
Le petit problème c'est qu'il y a peut-être des français qui souhaitent une diminution des prélèvements, mais en même temps la part des français qui souhaite une réelle diminution de l'intervention de publique est tout à fait négligeable et c'est pas pour rien que, quel que soit le bord politique, les prélèvements ne baisseront pas.

Après il y a la catégorie des lâches qui se mentent à eux même, c'est à dire ceux qui pensent qu'on peut conserver le même niveau d'intervention publique tout en diminuant les impôts et taxes, soit en "dégraissant le mammouth" (ça fait 20 ans qu'on le diminue et la plupart des services publics vivent un état de tiers-mondisation avancé) soit en faisant payer les autres. Mais la réalité c'est que tous les pays qui ont des prélèvements réellement plus faibles ont également une intervention publique plus faible.
Avatar de Anthodev
Anthodev
Alpha & Oméga
 
Avatar de Anthodev
 
Citation :
Publié par Soumettateur
Le petit problème c'est qu'il y a peut-être des français qui souhaitent une diminution des prélèvements, mais en même temps la part des français qui souhaite une réelle diminution de l'intervention de publique est tout à fait négligeable et c'est pas pour rien que, quel que soit le bord politique, les prélèvements ne baisseront pas.
Je pense que le vrai problème n'est pas forcément les prélèvements en eux-mêmes, mais l'utilisation de ses fonds. L'État est assez opaque dans l'utilisation de son budget, par exemple est-ce qu'il existe un lieu où il est affiché de manière simple toutes les recettes et toutes les dépenses de l'État de manière détaillée ?

J'ai l'impression qu'à part les "chiffres-clés" qu'ils peuvent communiquer, c'est un maquis pour obtenir les détails de ses calculs et éventuellement de leur performance (dans le sens où s'il y a un réel besoin que cette dépense existe). Exemple débile, LCI parler un jour de comités gouvernementaux qui ne siégeaient pas ou très peu et qui coûtaient des dizaines de milliers d'euros chacun en frais de fonctionnement chaque année, on peut se demander de la pertinence de l'existence de tels comités.

Autre exemple, mais plus personnel, j'ai un ami qui bosse dans un ministère et qui me raconte par exemple que régulièrement (voir très) les conseillers ministériels (et autres postes relativement important) perdent/cassent leur iPhone à usage professionnel. Et bien sûr ce ne sont pas les premiers modèles mais ceux à plus de 1000€ et il me dit clairement que ces personnes s'en foutent de les perdre/casser parce qu'ils ne les paient pas et du coup ça représente au moins des dizaines de milliers d'euros qui pourraient être partiellement évitable (en autorisant un ou deux remplacement puis en faisant une retenu sur salaire pour les suivants).

C'est sans compter également des niches fiscales qui pourraient être supprimées ou même qu'il serait temps de remettre entièrement à plat la fiscalité et les méthodes de fonctionnement de l'État (mais c'est quelque chose qui demandera probablement un quinquennat entier).
Avatar de Bjorn
Bjorn
Alpha & Oméga
 
Avatar de Bjorn
 
Je pense aussi que le ras le bol fiscal ce n'est souvent pas un jugement qu'il y a trop d'impôt de manière générale (d'ailleurs la suppression de l'isf est un motif de grogne important) mais que le rapport entre impôts et services reçu est jugé trop défavorable. En déduire qu'il faut réduire les prélèvements c'est tordre idéologiquement les résultats. Dans l'absolu on peut rééquilibrer également en répartissant mieux l'impôt, en améliorant l'efficacité du service, etc.
Avatar de Ron Jouçamabenlabeye
Ron Jouçamabenlabeye
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ron Jouçamabenlabeye
 
Citation :
Publié par Kerjou
C’est quand même drôle que 3/4 des français sont contre alors que parmi ces 3/4 je ne suis pas certain que tous soient imposables. Donc reste la TVA et les prélèvements obligatoires + quelques autres taxes.

Et quand celui qui paye plein pot se plaint, on lui dit « tg t’es privilégié ».

Rien qu’en IR+TH/TF, on a 18% qui part nous.
Un smicard ne payant pas d'impôts, paye ou fait payer par son employeur pas loin de 1000 balles de cotisations chaque mois.

Ajoute à ça sa tva et ce qui lui reste ne pèse pas lourd .

Déjà il faudrait commencer par ne plus différencier impôts taxes cotisations et autres prélèvements obligatoires.

La France est championne du taux de prélèvement obligatoire dans l'ocde.

Malgré cela nous avons une dette par habitant parmi les plus élevées de l'ocde et également en % de PIB.

Pas besoin d'avoir fait maths supp pour piger que la dépense est le problème.

État-nounou-glouton-providence.

Mais quasiment personne sur l'agora ne veut y renoncer.

Quand je constate le degré d'aveuglement de l'agora en général qui admet que l'état est un problème mais qui solutionne ça par encore plus d'état mais que ce serait différent cette fois, je suis juste désespéré.

Pour moi ce pays est foutu, sabordé par son modèle social que le monde entier nous envie mais que personne ne copie.
Avatar de monmon
monmon
Dauphin / Dauphine
 
Avatar de monmon
 
Ho oui vive le modèle américain!! arf ils ont aussi une dette abyssal
Avatar de Soumettateur
Soumettateur
 
Avatar de Soumettateur
 
Citation :
Publié par Bjorn
Je pense aussi que le ras le bol fiscal ce n'est souvent pas un jugement qu'il y a trop d'impôt de manière générale (d'ailleurs la suppression de l'isf est un motif de grogne important) mais que le rapport entre impôts et services reçu est jugé trop défavorable. En déduire qu'il faut réduire les prélèvements c'est tordre idéologiquement les résultats. Dans l'absolu on peut rééquilibrer également en répartissant mieux l'impôt, en améliorant l'efficacité du service, etc.
C'est exactement ce que je dénonce (et le message au dessus également) : on veut le beurre et l'argent du beurre et si on nous ne l'obtient pas et affirme que c'est de la faute des autres.

En ce qui concerne le train de vie des fonctionnaires notamment, ce qu'il faudrait c'est l'augmenter et sûrement pas le diminuer. Quand on se focalise sur certains prétendus abus totalement anecdotiques, des services publics majeurs vivent en entier dans des conditions indignes (enseignement, santé, police, justice etc.) et ça c'est la conséquence des 20 ans de discours sur le dégraissage de mammouth et de coups de rabot sur le financement à périmètre d'intervention constant, voire croissant. Mais bon apparemment ce discours semble encore voir des adeptes mais en fait c'est pas très étonnant. Pointer du doigt les autres comme responsables de nos difficultés, c'est malheureusement assez fréquent comme attitude.

Dernière modification par Soumettateur ; 02/12/2018 à 11h09.
Avatar de -Mouette-
-Mouette-
Immortel / Immortelle
 
Avatar de -Mouette-
 
C'est le truc le plus étonnant avec les gilets jaunes, ça ce plaint du pouvoir d'achat, des taxes, mais pas du tout des salaires .


En mai 68 le SMIG avait augmenter de 35% .
Avatar de Leni
Leni
 
Avatar de Leni
 
Citation :
Publié par Ron J'hodltop100
Un smicard ne payant pas d'impôts, paye ou fait payer par son employeur pas loin de 1000 balles de cotisations chaque mois.

Ajoute à ça sa tva et ce qui lui reste ne pèse pas lourd .

Déjà il faudrait commencer par ne plus différencier impôts taxes cotisations et autres prélèvements obligatoires.

La France est championne du taux de prélèvement obligatoire dans l'ocde.

Malgré cela nous avons une dette par habitant parmi les plus élevées de l'ocde et également en % de PIB.

Pas besoin d'avoir fait maths supp pour piger que la dépense est le problème.

État-nounou-glouton-providence.

Mais quasiment personne sur l'agora ne veut y renoncer.

Quand je constate le degré d'aveuglement de l'agora en général qui admet que l'état est un problème mais qui solutionne ça par encore plus d'état mais que ce serait différent cette fois, je suis juste désespéré.

Pour moi ce pays est foutu, sabordé par son modèle social que le monde entier nous envie mais que personne ne copie.
Prendre l'exemple du SMICard je suis pas sûr que ce soit très judicieux, déjà en plus ça coûte ~1 700 € par mois, les allègements de charge Fillon font que le SMIC est peu chargé (en comparaison aux salaires habituels). Donc c'est plutôt 500 €.

Dans une société libérale il ne serait pas gagnant, c'est pour ça que je dis que ce n'est pas très judicieux. Les gagnants dans un premier temps selon seulement ceux à partir des classes moyennes hautes.

Imagine qu'on donne 1 700 € à ce salarié, soit son salaire complet. Maintenant il doit cotiser :
  • Pour le chômage, s'il le souhaite. Comme beaucoup d'emplois au SMIC sont précaires, ça pourrait être judicieux de le faire, ceci étant dit son salaire ne va pas lui permettre de cotiser suffisamment pour être bien couvert ;
  • Pour l'assurance maladie, de quoi couvrir la Sécu de base actuelle + la mutuelle... on va dire entre 300 et 400 € par mois ? s'il est jeune et en bonne santé, sans doute moins mais sinon on serait dans ces eaux-là ;
  • Il va devoir également se constituer une retraite par capitalisation, et là c'est pas avec 200 € par mois qu'il va arriver à quelque chose une fois arrivé à l'âge où il ne pourra plus travailler.
  • Donc au final le SMICard à 1 700 € il va plutôt se retrouver, s'il veut cotiser tout seul comme un grand et avoir de quoi être bien couvert et une retraite convenable, à peut-être 1 000 € s'il a beaucoup de bol.
Alors oui, effectivement, il peut aussi choisir de ne rien cotiser et garder ses 1 700 €. inch'Allah il ne lui arrive rien, il garde son job et ne tombe jamais malade, ce qui n'est pas réaliste pour cette dernière partie.

Ah mais j'oubliais, pour beaucoup d'emplois le SMIC actuel est surélevé par rapport à ce qu'un marché libre engendrerait. Donc ses 1 700 € imo il peut plutôt compter 1 500 € voire moins.
Avatar de Soumettateur
Soumettateur
 
Avatar de Soumettateur
 
Dans ton décompte, t'oublies l'argent qu'il doit mettre de coté pour les études de ses gosses et le fait qu'il ne bénéficiera plus d'APL et/ou d'allocations familiales.
Avatar de Jihui
Jihui
Alpha & Oméga
 
Avatar de Jihui
 
Hier quand le pm est allé a la préfecture il l'a fait avec un cortège d'une dizaine de bagnole. Outre le fait qu'on nous parle écologie en se moment, alors se déplacer avec autant de bagnole tiens du troll mais en plus y a t'il besoin d'autant de monde pour faire ce genre de déplacement?
J'aimerai bien connaitre le cout réel de tous l’exécutif et qu'on demande ensuite a un patron du privée du comment et combien il ferait des économies du personnel et donc de fric dans tout ça.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

© JeuxOnLine / JOL. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Politique de confidentialité - Utilisation de mes données personnelles - ! Signaler un contenu illicite