JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 774 (sites) | 1171 (forums)Créer un compte
Forums généraux
Les Faiseurs de Mondes
Répondre
Partager Rechercher
Avatar de Azzameen
Azzameen
Duc
 
Avatar de Azzameen
 

Petit dictionnaire des types de guildes (en construction)

Salut, je rédige un Wiki pour notre forum parce que j'ai réalisé que les joueurs qui nous rejoignent ne savent presque jamais faire la différence entre les grands types de guilde, notamment la différence entre les guildes sociales, familiales et communautaires qui sont toutes mises dans le même sac. Il semble que le vocabulaire soit manquant, uniquement transmis de façon orale, et encore par un petit nombre d'officiers et de GM qui s'intéressent vraiment à la question de l'identité de leur communauté.

J'ai trouvé une définition de la guilde en tant que telle sur JoL et Wikipédia mais ça s'arrête là. J'ai donc compilé les connaissances de nos officiers et j'ai pondu ça. Je vous le soumets pour l'enrichir et le corriger. Je sais que ça fait un peu masturbation mentale de vouloir tout catégoriser mais bon voilà, après plus de quinze ans sur des MMOG à voir les gens ne pas comprendre la différence entre une guilde familiale de 8 personnes et une guilde "familiale" de 80 joueurs, il m'arrive d'aller crier dans un oreiller.



Proposition finale :

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Qu'est-ce qu'une guilde pour commencer ? D'après Wikipédia itself, c'est un rassemblement de joueurs qui jouent régulièrement ensemble, le plus souvent sur plateforme multijoueur et qui se distingue par un "tag" marquant leur appartenance à une structure qui définit des conditions à respecter : charte, pré-requis, site, vocal, etc... D'après JoL, leurs joueurs sont réunis par un intérêt commun, il peut être commercial, militaire, politique, social... Le site nous apprend également que l'entraide, le partage de ressources et divers bonus sont au centre de ses raisons d'être.

Cependant, il existe des catégories pour définir plus en profondeur les guildes, un vocabulaire méconnu de la plupart des joueurs en ligne. Difficile de leur en vouloir car aucun site ne semble les rassembler. Pourtant les guildes peuvent être :

- familiales : allant de deux joueurs à quinze grand maximum, ces petits clans sont souvent très fermés et ne pratiquent pas ou peu le recrutement. Il s'agit le plus souvent de personnes se connaissant majoritairement hors du jeu ou se suivant depuis des années. Fonctionnant la plupart du temps en vase clos, elles sont discrètes et peu influentes, leur but étant uniquement de rassembler un petit groupe d'amis.

- communautaires : allant de dix à trente membres en général, ces structures dénotent par leur diversité car leurs objectifs sont très variés. Ce qui les distingue est le soin apporté à l'entente et l'unité entre les membres mais contrairement aux guildes familiales, elles recrutent et leur population change au cours des années. Elles sont souvent conduites par un noyau dur et disparaissent s'il la quitte. Elles peuvent être hardcore comme totalement casu mais tous leurs membres se connaissent.

- militaires/élitistes : certaines guildes privilégient les pré-requis liés au niveau de jeu ou d'équipement de leurs membres, leur but étant de former une véritable garnison d'élite. Leurs plateformes sont le plus souvent des jeux PvP ou au contenu réclamant un très haut niveau de compétence. Leur recrutement est restreint par la nécessité de n'accepter que les meilleurs, c'est pourquoi elles grandissent parfois lentement. Pour autant, malgré le titre de guilde militaire, la discipline n'y règne que peu souvent en terme de comportement hors des notions de pur gameplay, particulièrement vis a vis des autres joueurs et structures car leurs performances en jeu pousse souvent les membres de ces structures à mépriser le reste de leur communauté : dans ce cas, la guilde militaire devient une guilde élitiste.

- sociales : très courantes, on les confond souvent avec les guildes familiales ou communautaires car leur nombre de membres et leur nature varient énormément. C'est le type de guilde le plus courant car elle demande très peu d'effort de gestion, chacun étant généralement libre d'aller et venir sur d'autre jeux et d'autres structures sans que cela ne pose problème. Très appréciées des joueurs, elles n'ont que peu de règles et permettent de profiter des jeux sans grosse contrepartie ; elles servent souvent de guildes tremplin pour les structures militaires de ce fait. Leur population est souvent peu fidèle à l'exception d'un noyau dur restreint.

- usines : les mastodontes ! Faciles à reconnaître par leurs recrutements abondants, ses guildes comptent au minimum cinquante joueurs mais peuvent monter à plusieurs centaines sans sourciller. Dans ces conditions, la gestion des membres est souvent laissée de côté au profit du bénéfice du nombre. Ce sont généralement au départ des guildes sociales mais dont la gestion des membres ou la discipline ne peut que rarement être assurée dans ce bonnes conditions du fait de leur taille. Leur objectif est le plus souvent de former un ensemble de joueurs disponibles pour des rosters, à la façon d'une friend-list géante.


Répertoriées à part, pour leur caractère non officiel ou non assumé, les catégories qui suivent sont des communautés qui d'une façon ou d'une autre ont presque toujours un effet négatif sur le serveur. Ces guildes peuvent être :

- moulins/poubelles : caractérisée par son absence de charte/règlement (ou son non-respect avéré) et l'absence totale de toute forme de discipline et de filtre au recrutement, faisant de chaque joueur un électron libre en puissance capable du meilleur comme du pire, ces guildes sont souvent toxiques pour le serveur qui les accueillent car elles rassemblent fatalement la lie des joueurs ne pouvant être acceptés ailleurs. Elles peuvent atteindre un grand nombre de joueurs et de ce fait être assimilées avec les guildes usines mais au contraire de celles-ci, la défaillance disciplinaire n'y est pas structurelle et subie mais volontaire et assumée.

- kleenex : créées le plus souvent dans l'urgence et sans volonté de durer, ces guildes sont à usage unique et limité dans le temps pour le plus grand malheur de ceux qui les rejoignent. Elles existent uniquement pour augmenter l'expérience de jeu de leur(s) fondateur(s) et sont même parfois abandonnées après seulement quelques semaines voire quelques jours par celui-ci, sans le moindre remord. Il arrive qu'elles bénéficient de supports (vocal et forum) mais ceux-ci sont alors préfabriqués, peu entretenus et toujours gratuits afin de pouvoir être laissés derrière sans perte. Les guildes kleenex avortent au bout d'un à deux mois grand maximum, engendrant des pertes de joueurs pour un serveur car certains n'auront pas l'envie de recommencer ailleurs de zéro.

- antisociales : leur but assumé est de lutter activement contre toute forme d'amusement autre que le leur. Ces guildes, se subdivisent en deux catégories, les officielles et les officieuses. Les officielles ont une charte (si elles en ont une) qui définit leur volonté d'attaquer tout joueur rencontré, ne respectant aucune règle de bonne conduite (donc greykill, chainkilln taunt, insultes et harcèlements divers) tandis que les officieuses se défendent de leur toxicité et affichent une bonne volonté apparente, rarement ou jamais suivie dans les faits car on constatera les mêmes comportements in fine.

Evidemment, les guildes peuvent entrer dans plusieurs catégories. Une guilde communautaire peut être antisociale et une guilde sociale tourner au kleenex ou à l'usine. Il convient d'ajouter qu'une guilde familiale peut être totalement toxique pour tous ceux qui la croisent et une guilde sociale très agréable comme voisin de palier selon leur population, leur gestion et leurs objectifs. Il existe des centaines de déclinaisons de chacune de ces catégories et ce petit wiki n'est ni un jugement, ni une dénonciation mais seulement un ensemble de définitions pour que les joueurs qui cherchent un clan à leur mesure comprennent la différence entre guilde sociale, communautaire ou militaire... et leurs homologues moins agréables.


Première proposition :
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler

Qu'est-ce qu'une guilde pour commencer ? D'après Wikipédia itself, c'est un rassemblement de joueurs qui jouent régulièrement ensemble, le plus souvent sur plateforme multijoueur et qui se distingue par un "tag" marquant leur appartenance à une structure qui définit des conditions à respecter : charte, pré-requis, site, vocal, etc... D'après JoL, leurs joueurs sont réunis par un intérêt commun, il peut être commercial, militaire, politique, social... Le site nous apprend également que l'entraide, le partage de ressources et divers bonus sont au centre de ses raisons d'être.

Cependant, il existe des catégories pour définir plus en profondeur les guildes, un vocabulaire méconnu de la plupart des joueurs en ligne. Difficile de leur en vouloir car aucun site ne semble les rassembler. Pourtant les guildes peuvent être :

- familiales : allant de deux joueurs à quinze grand maximum, ces petits clans sont souvent très fermés et ne pratiquent pas ou peu le recrutement. Il s'agit le plus souvent de personnes se connaissant majoritairement hors du jeu ou se suivant depuis des années. Fonctionnant la plupart du temps en vase clos, elles sont discrètes et peu influentes, leur but étant uniquement de rassembler un petit groupe d'amis.

- communautaires : allant de dix à trente membres en général, ces structures dénotent par leur diversité car leurs objectifs sont très variés. Ce qui les distingue est le soin apporté à l'entente et l'unité entre les membres mais contrairement aux guildes familiales, elles recrutent et leur population change au cours des années. Elles sont souvent conduites par un noyau dur et disparaissent s'il la quitte. Elles peuvent être élitistes ou totalement casu mais tous leurs membres se connaissent.

- militaires/élitistes : certaines guildes privilégient les pré-requis liés au niveau de jeu ou d'équipement de leurs membres, leur but étant de former une véritable garnison d'élite. Leurs plateformes sont le plus souvent des jeux PvP ou au contenu réclamant un très haut niveau de compétence. Leur recrutement est restreint par la nécessité de n'accepter que les meilleurs, c'est pourquoi elles grandissent parfois lentement. Pour autant, malgré le titre de guilde militaire, la discipline n'y règne que peu souvent en terme de comportement hors des notions de pur gameplay, particulièrement vis a vis des autres joueurs et structures car leur supériorité en jeu pousse souvent les membres de ces structures à mépriser le reste de leur communauté : dans ce cas, la guilde militaire devient une guilde élitiste.

- sociales : très courantes, on les confond souvent avec les guildes familiales ou communautaires car leur nombre de membres et leur nature varient énormément. C'est le type de guilde le plus courant car elle demande très peu d'effort de gestion, chacun étant libre d'aller et venir sur d'autre jeux et d'autres structures sans que cela ne pose problème. Très appréciées des joueurs, elles n'ont que peu de règles et permettent de profiter des jeux sans grosse contrepartie ; elles servent souvent de guildes tremplin pour les structures militaires de ce fait.

- usines : les mastodontes ! Facile à reconnaître par ses recrutements abondants, la guilde compte au minimum cinquante joueurs mais peut monter à plusieurs centaines sans sourciller. Dans ces conditions, la gestion des membres est souvent laissée de côté au profit du nombre. Ce sont généralement au départ des guildes sociales mais dont la gestion des membres ou la discipline ne peut que rarement être assurée dans ce bonnes conditions à cause de leur taille. Leur objectif est le plus souvent de former un ensemble de joueurs disponibles pour des rosters, à la façon d'une friend-list géante.

- poubelles : Caractérisée par son absence de charte/règlement (ou son non-respect avéré) et l'absence totale de toute forme de discipline, faisant de chaque joueur un électron libre en puissance capable du meilleur comme du pire, ces guildes sont souvent toxiques pour le serveur qui les accueillent car elles rassemblent fatalement la lie des joueurs ne pouvant être acceptés ailleurs. Elles peuvent atteindre un grand nombre de joueurs et de ce fait être confondues avec les guildes usines mais au contraire de celles-ci, la défaillance disciplinaire n'y est pas structurelle et subie mais volontaire et assumée.

Evidemment, une guilde familiale peut être totalement toxique et une guilde sociale très agréable comme voisin de palier. Il existe des centaines de déclinaisons de chacune de ces catégories et ce petit wiki n'est ni un jugement, ni une dénonciation mais seulement un ensemble de définitions pour que les joueurs qui viennent nous découvrir comprennent la différence entre guilde sociale, communautaire ou militaire.


Voilà, pour ceux qui ont eu le courage de tout lire, j'attends vos retours. Je vous laisse, je vais chercher un oreiller.

Dernière modification par Azzameen ; 08/12/2017 à 01h45.
Avatar de Dood!
Dood!
Dieu créateur
 
Avatar de Dood!
 
Je ne sais pas si je mettrais la version poubelle dans le sens où le maître de guilde a toujours un agenda bien précis, qui n'est jamais de devenir une poubelle. C'est surtout un terme pour bash son voisin, pas un statut volontaire ou assumé.

De toute façon, on est toujours le con de quelqu'un
Avatar de Azzameen
Azzameen
Duc
 
Avatar de Azzameen
 
Certes mais le terme (et à plus forte raison le type de communauté...) existe. Tu mettrais quoi à la place ? J'ai du mal à trouver un terme qui définisse les guildes poubelles et qui soit plus châtié.

C'est clair que personne n'a envie de placer sa guilde dans cette catégorie cependant, je veux en parler, ne serait-ce que comme une mise en garde parce que je mets un bémol à la notion d'agenda précis de tout GM dont tu parles : très clairement, certains sont de purs amateurs (pour ne pas dire des fumistes) qui montent une guilde juste pour en être le chef, sans savoir où ils vont, pourquoi et avec qui. Généralement, ça ne tient pas longtemps mais il suffit de voir fleurir les guildes kleenex (tiens, une autre catégorie ?) à la sortie d'un jeu pour comprendre que certains ne cherchent pas à faire un truc sérieux. D'ailleurs, il n'est pas rare qu'un GM disparaisse en laissant sa communauté pourrir sur pied.

On peut aussi dire que les guildes usines n'assument généralement pas leur statut. La guilde familiale de 80 personnes, ce n'était pas un fantasme, on était venu nous voir avec cette description une fois (sur TERA si ma mémoire est bonne), pourtant on ne peut pas nier qu'à plus de 50 joueurs, ça devient vite l'usine et que les joueurs deviennent de plus en plus anonymes à chaque centaine dépassée.

Ce que je peux faire, à la limite, c'est séparer les catégories "pas cool" comme les guildes poubelles et kleenex des autres catégories en signifiant que ce ne sont pas des catégories assumées, justement. Je pensais à ajouter les guildes volontairement toxiques pour leur serveur (du genre, c'est carrément assumé qu'ils sont là pour pourrir l'expérience de jeu des autres, comme avec les Inglorious Ganker ; leur charte me fait toujours triper d'ailleurs !) mais je n'ai pas trouvé de terme approprié aussi.
Avatar de Azzameen
Azzameen
Duc
 
Avatar de Azzameen
 
Si je sépare :

Catégories à part, pour leur caractère non officiel ou assumé, ce sont des communautés qui d'une façon ou d'une autre ont presque toujours un effet négatif sur le serveur. Ces guildes peuvent être :

- moulins/poubelles (si quelqu'un a un meilleur nom...) : caractérisée par son absence de charte/règlement (ou son non-respect avéré) et l'absence totale de toute forme de discipline, faisant de chaque joueur un électron libre en puissance capable du meilleur comme du pire, ces guildes sont souvent toxiques pour le serveur qui les accueillent car elles rassemblent fatalement la lie des joueurs ne pouvant être acceptés ailleurs. Elles peuvent atteindre un grand nombre de joueurs et de ce fait être confondues avec les guildes usines mais au contraire de celles-ci, la défaillance disciplinaire n'y est pas structurelle et subie mais volontaire et assumée.

- kleenex : créées le plus souvent dans l'urgence et sans volonté de durer, ces guildes sont à usage unique. Elles existent uniquement pour augmenter l'expérience de jeu de leur(s) fondateur(s) et sont même parfois abandonnées après seulement quelques semaines voire quelques jours par celui-ci, sans le moindre remord. Il arrive qu'elles bénéficient de supports (vocal et forum) mais ceux-ci sont alors préfabriqués, peu entretenus et toujours gratuits afin de pouvoir être laissés derrière sans perte. Les guildes kleenex avortent au bout d'un à deux mois grand maximum, engendrant des pertes de joueurs pour un serveur.

- antisociales (j'ai pas trouvé mieux comme nom) : leur but assumé est de lutter activement contre toute forme d'amusement autre que le leur. Ces guildes, se subdivisent en deux catégories, les officielles et les officieuses. Les officielles ont une charte (si elles en ont une) qui définit leur volonté d'attaquer tout joueur rencontré, ne respectant aucune règle de bonne conduite (donc greykill, chainkilln taunt, insultes et harcèlements divers) tandis que les officieuses se défendent de leur toxicité et affichent une bonne volonté apparente, rarement ou jamais suivie dans les faits car on constatera les mêmes comportements in fine.

Dernière modification par Azzameen ; 30/11/2017 à 22h06.
Avatar de Dood!
Dood!
Dieu créateur
 
Avatar de Dood!
 
Oui c'est une très bonne idée de séparer en deux:
  • la philosophie de recrutement ou plus vulgairement la propagande d'une guilde.
  • l'état réels des lieux.
Parce qu'ils peuvent se combiner.
Tu peux par exemple avoir une guilde Kleenex qui recrute tout ce qui passe alors que le but est d'obtenir un statut élitiste. (le maître de guilde se barre si son objectif d'être au top n'est pas atteint et recommence son manège ailleurs..)

C'est une démonstration extrême mais qui reste assez courante, par exemple au lancement d'un jeu.
Avatar de Azzameen
Azzameen
Duc
 
Avatar de Azzameen
 
C'est pas bête... mais ça s'éloigne un peu de ce que je voulais faire à la base, c'est à dire une catégorisation claire des types de guildes telles qu'on les définit parce qu'il y a souvent méprise ou confusion. Après, si je sépare les intentions de la réalité, ça risque de rendre le truc moins clair.

Je vais surtout séparer les guildes dites classiques des guildes disons... pas top. Merci en tout cas pour tes retours, je remets le tout au propre bientôt.
Avatar de Azzameen
Azzameen
Duc
 
Avatar de Azzameen
 
Qu'est-ce qu'une guilde pour commencer ? D'après Wikipédia itself, c'est un rassemblement de joueurs qui jouent régulièrement ensemble, le plus souvent sur plateforme multijoueur et qui se distingue par un "tag" marquant leur appartenance à une structure qui définit des conditions à respecter : charte, pré-requis, site, vocal, etc... D'après JoL, leurs joueurs sont réunis par un intérêt commun, il peut être commercial, militaire, politique, social... Le site nous apprend également que l'entraide, le partage de ressources et divers bonus sont au centre de ses raisons d'être.

Cependant, il existe des catégories pour définir plus en profondeur les guildes, un vocabulaire méconnu de la plupart des joueurs en ligne. Difficile de leur en vouloir car aucun site ne semble les rassembler. Pourtant les guildes peuvent être :

- familiales : allant de deux joueurs à quinze grand maximum, ces petits clans sont souvent très fermés et ne pratiquent pas ou peu le recrutement. Il s'agit le plus souvent de personnes se connaissant majoritairement hors du jeu ou se suivant depuis des années. Fonctionnant la plupart du temps en vase clos, elles sont discrètes et peu influentes, leur but étant uniquement de rassembler un petit groupe d'amis.

- communautaires : allant de dix à trente membres en général, ces structures dénotent par leur diversité car leurs objectifs sont très variés. Ce qui les distingue est le soin apporté à l'entente et l'unité entre les membres mais contrairement aux guildes familiales, elles recrutent et leur population change au cours des années. Elles sont souvent conduites par un noyau dur et disparaissent s'il la quitte. Elles peuvent être hardcore comme totalement casu mais tous leurs membres se connaissent.

- militaires/élitistes : certaines guildes privilégient les pré-requis liés au niveau de jeu ou d'équipement de leurs membres, leur but étant de former une véritable garnison d'élite. Leurs plateformes sont le plus souvent des jeux PvP ou au contenu réclamant un très haut niveau de compétence. Leur recrutement est restreint par la nécessité de n'accepter que les meilleurs, c'est pourquoi elles grandissent parfois lentement. Pour autant, malgré le titre de guilde militaire, la discipline n'y règne que peu souvent en terme de comportement hors des notions de pur gameplay, particulièrement vis a vis des autres joueurs et structures car leurs performances en jeu pousse souvent les membres de ces structures à mépriser le reste de leur communauté : dans ce cas, la guilde militaire devient une guilde élitiste.

- sociales : très courantes, on les confond souvent avec les guildes familiales ou communautaires car leur nombre de membres et leur nature varient énormément. C'est le type de guilde le plus courant car elle demande très peu d'effort de gestion, chacun étant généralement libre d'aller et venir sur d'autre jeux et d'autres structures sans que cela ne pose problème. Très appréciées des joueurs, elles n'ont que peu de règles et permettent de profiter des jeux sans grosse contrepartie ; elles servent souvent de guildes tremplin pour les structures militaires de ce fait. Leur population est souvent peu fidèle à l'exception d'un noyau dur restreint.

- usines : les mastodontes ! Faciles à reconnaître par leurs recrutements abondants, ses guildes comptent au minimum cinquante joueurs mais peuvent monter à plusieurs centaines sans sourciller. Dans ces conditions, la gestion des membres est souvent laissée de côté au profit du bénéfice du nombre. Ce sont généralement au départ des guildes sociales mais dont la gestion des membres ou la discipline ne peut que rarement être assurée dans ce bonnes conditions du fait de leur taille. Leur objectif est le plus souvent de former un ensemble de joueurs disponibles pour des rosters, à la façon d'une friend-list géante.


Répertoriées à part, pour leur caractère non officiel ou non assumé, les catégories qui suivent sont des communautés qui d'une façon ou d'une autre ont presque toujours un effet négatif sur le serveur. Ces guildes peuvent être :

- moulins/poubelles : caractérisée par son absence de charte/règlement (ou son non-respect avéré) et l'absence totale de toute forme de discipline et de filtre au recrutement, faisant de chaque joueur un électron libre en puissance capable du meilleur comme du pire, ces guildes sont souvent toxiques pour le serveur qui les accueillent car elles rassemblent fatalement la lie des joueurs ne pouvant être acceptés ailleurs. Elles peuvent atteindre un grand nombre de joueurs et de ce fait être assimilées avec les guildes usines mais au contraire de celles-ci, la défaillance disciplinaire n'y est pas structurelle et subie mais volontaire et assumée.

- kleenex : créées le plus souvent dans l'urgence et sans volonté de durer, ces guildes sont à usage unique et limité dans le temps pour le plus grand malheur de ceux qui les rejoignent. Elles existent uniquement pour augmenter l'expérience de jeu de leur(s) fondateur(s) et sont même parfois abandonnées après seulement quelques semaines voire quelques jours par celui-ci, sans le moindre remord. Il arrive qu'elles bénéficient de supports (vocal et forum) mais ceux-ci sont alors préfabriqués, peu entretenus et toujours gratuits afin de pouvoir être laissés derrière sans perte. Les guildes kleenex avortent au bout d'un à deux mois grand maximum, engendrant des pertes de joueurs pour un serveur car certains n'auront pas l'envie de recommencer ailleurs de zéro.

- antisociales : leur but assumé est de lutter activement contre toute forme d'amusement autre que le leur. Ces guildes, se subdivisent en deux catégories, les officielles et les officieuses. Les officielles ont une charte (si elles en ont une) qui définit leur volonté d'attaquer tout joueur rencontré, ne respectant aucune règle de bonne conduite (donc greykill, chainkilln taunt, insultes et harcèlements divers) tandis que les officieuses se défendent de leur toxicité et affichent une bonne volonté apparente, rarement ou jamais suivie dans les faits car on constatera les mêmes comportements in fine.

Evidemment, les guildes peuvent entrer dans plusieurs catégories. Une guilde communautaire peut être antisociale et une guilde sociale tourner au kleenex ou à l'usine. Il convient d'ajouter qu'une guilde familiale peut être totalement toxique pour tous ceux qui la croisent et une guilde sociale très agréable comme voisin de palier selon leur population, leur gestion et leurs objectifs. Il existe des centaines de déclinaisons de chacune de ces catégories et ce petit wiki n'est ni un jugement, ni une dénonciation mais seulement un ensemble de définitions pour que les joueurs qui cherchent un clan à leur mesure comprennent la différence entre guilde sociale, communautaire ou militaire... et leurs homologues moins agréables.
Avatar de Azzameen
Azzameen
Duc
 
Avatar de Azzameen
 
Bon, vu le peu de réactions : soit tous les lecteurs approuvent en silence ces définitions, soit ils s'en fichent mais dans tous les cas, je vais considérer que c'est bon.
Avatar de Thana Khan
Thana Khan [Aélia]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Thana Khan
 
Perso m'en balek.
Avatar de Azzameen
Azzameen
Duc
 
Avatar de Azzameen
 
Merci de ta réaction.
Avatar de Olorim
Olorim
Alpha & Oméga
 
Avatar de Olorim
 
Je vois bien ce que tu essayes de mettre en place, mais je ne comprend pas bien dans quel contexte tu comptes l'utiliser.
Est-ce que c'est pour mieux décrire ta guilde, ou est-ce que c'est pour classer les guildes de ton serveur afin d'orienter les joueurs ?
J'interviens un peu tard, et tu as déjà rédigé une grande partie de ton guide, mais je pense que décrire une guilde avec une unique mot n'est pas une bonne idée.

Quand tu n'utilise qu'un seul mot pour décrire quelque chose, il faut que tout le monde connaisse la définition de ce mot.
Ce que tu essayes de faire, c'est en fait diffuser ta propre définition d'un mot (par exemple pour toi familiale ne peut pas aller avec 80 membres). Or si toi et ton interlocuteur n'avez pas la même définition, c'est qu'il faut éviter ce mot (tout du moins si tu cherches à faire des catégories, si tu cherches à fédérer sur un discours à la manière des politiques, c'est un autre histoire).

Si je devais classer les guildes, j'utiliserai au contraire plusieurs mots, comme on le fait pour les vins par exemple.
Dans l'idéal il faut que chacun des mots que tu utilises soit connoté positivement (ou neutre), afin que les guildes en question puisse s'en revendiquer.
Nombre de joueur : petite, moyenne, grosse (voire énorme)
Organisation interne : structurée ou détendue (voire militaire si on veut)
Objectif de jeu : Pvp (ouvert ou instancié), Pve, Achievements, multi-contenu
Conditions de recrutement : confidentiel (pour les familiales), ouvert à tous, exigeant
Et on peut ajouter par dessus d'autres qualificatifs plus précis qui peuvent dépendre du jeu (artisanat, mercenariat, piraterie, faction ...)

Ce qui donnerai par exemple pour ta guilde familiale : petite guilde détendue multi-contenu au recrutement confidentiel.
Et pour ta guilde usine : énorme guilde détendue multi-contenu au recrutement ouvert à tous.
Et pour une guilde HM de WoW : moyenne guilde Pve dans la horde, structurée au recrutement exigeant.
Et pour des grey-killer dans Eve-Online : petite guilde pirate au recrutement exigeant.

Les mots sont peut-être mal choisis, mais l'idée principale, c'est d'en mettre plusieurs.
Avatar de Azzameen
Azzameen
Duc
 
Avatar de Azzameen
 
En fait Olorim, je cherchais un wiki tout fait et après plus d'une heure de recherche sur le ternet et les sites de référence, j'ai dû me rendre à l'évidence : ça n'existe pas. Je comptais me servir d'un tel wiki pour orienter les joueurs qui ne cherchaient pas le bon type de guilde, parce qu'ils n'avaient pas le vocabulaire associé, ailleurs que chez nous, en fait et en placer une version sur notre site pour servir de référence en local pour ceux qui nous avaient rejoint, histoire de passer de la culture orale (ou cette catégorisation existe) à la culture écrite, plus formelle et solide. Tu n'interviens pas trop tard, même si sans ajout ou sérieux motif de rectification, je ne pense pas changer ce texte de façon intensive (j'ai déjà fait quelques ajustements sur notre site et je ne l'ai pas encore posté en public donc tout reste ouvert).

Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'un seul mot catégorise de façon péremptoire toute une communauté et que c'est ma version (et celle de mes officiers et guildies) qui est ici. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je viens sur JoL demander l'avis d'une communauté plus large, afin de vérifier si ça correspond à ce que les gens en perçoivent et à l'idée générale avant de l'installer chez nous comme un exemple.

Pour moi, effectivement, une guilde familiale de 80 pleupleus, c'est un non sens parce qu'une guilde familiale, dans l'esprit, c'est une communauté où tout le monde se connaît et joue ensemble. J'aimerais qu'on m'explique comment ce serait possible à 80, surtout que pour atteindre ce nombre, que ce soit sur un jeu ou plusieurs, il faut recruter comme des gorets ce qui amène un turn over important et une méconnaissance de l'autre, fatalement. Que le noyau d'une telle communauté fonctionne en mode familiale, c'est possible, mais toute la guilde? Non, c'est infaisable. Quand on veut définir des limites (ce que je m'applique à faire ici), il faut bien commencer quelque part et le nombre est un facteur important dans une guilde. Par exemple (c'est statistique), quand une population dépasse 30 membres, les personnes qui la composent ne peuvent plus tous bien se connaître (je l'ai lu dans une étude, chais plus où donc désolé pour l'absence de référence). C'est une des raisons qui me pousse à limiter la guilde communautaire à 30 membres.

Ce que tu me proposes rebondit assez justement sur ce que Dood disait mais alors, ce wiki qui est déjà poilu deviendrait assez indigeste de mon point de vue et surtout, cela s'éloignerait fortement de ce que j'essaie de faire, c'est à dire de poser à l'écrit les définitions d'un vocabulaire déjà en utilisation. Effectivement, je pourrais dire guilde béhémoth à la place d'usine ou guilde libre à la place de poubelle mais soyons honnêtes, ce n'est pas le vocabulaire couramment utilisé et tenter de le changer pour que tout le monde se sente mieux dans ses baskets, ce serait pire que péremptoire, ce serait un peu hypocrite.

Les définitions que tu proposes sont bonnes mais je les vois plutôt comme un effort de définition des communautés au cas par cas plutôt que comme une catégorisation des grands types de guildes. De mon point de vue toujours, c'est le travail de chaque communauté de se classer de cette façon en donnant sa propre définition de ce qu'elle est afin d'échapper (ou d'essayer en tout cas) à ce qu'on en perçoit de l'extérieur. Libre à chacun de tenter son propre wiki et d'établir sa propre définition des termes que j'emploie, voire d'en apporter de nouveaux, c'est en grande partie l'objectif de ma démarche ici mais je préfère rester sur des termes simples, les gens pourront ensuite les associer entre eux si ça leur chante.

Il faut aussi préciser que 80% des guildes ne font et ne feront aucun effort pour se définir elles-mêmes car leurs fondateurs s'en cognent. On ne peut pas attendre de ses guildes ou de leurs auteurs qu'elles s'alignent sur un système de catégorisation aussi poussé que celui que tu proposes et d'une certaine façon, je trouve que c'est noyer le poisson sur certains points. Par exemple, tu parles de greykillers sur Eve, hors c'est un jeu où la définition même de greykill n'a pas de sens. Attendre sur TERA un lvl 12 à la sortie de la ville qui termine la zone bébé avec un lvl 60 pour le slasher à la chaîne en revanche, tu le catégorises comment pour éviter de froisser sa guilde ? Je ne cherche pas à fédérer, juste à identifier de façon claire les guildes selon des critères factuels et justes si possibles. Je précise d'ailleurs que ce sont des catégories, pas des définitions.

On ne peut pas brosser tout le monde dans le sens du poil. Certains vont très bien accepter le titre de guilde antisociale (je pense notamment aux très célèbres Inglorious Gankers dont la lecture de la charte est un achievement en soi, ils assument au moins et c'est beau) tandis que d'autres vont s'en défendre en prétendant des soucis pour gérer leurs membres alors que sous cape, ça rigole bien de tous ces noobs qui se font plier et puis qu'est-ce qu'ils nous font suer ces carebears, etc... A un moment, quand on adopte comme culture de fonctionnement ce genre de comportement, il faut aussi prendre le bagage qui va avec.
Avatar de Dood!
Dood!
Dieu créateur
 
Avatar de Dood!
 
Ca me parait bien en ce qui concerne les séparations entre type de guildes.
Il y a quelques prises de positions un peu sèches, mais c'est uniquement si tu as le courage d'aller encore plus loin dans la démarche, et la tâche est de toute manière pas aisée. Je m'explique:

Dans les extrêmes comme l'élitisme, c'est perçu comme du "mépris" par certains, mais objectivement une élite exige le meilleur de ses membres sans compromis. Il n'y a pas de volonté de faire du mal ou de dénigrer les autres. Pareil pour les guildes à tendance anarchistes, c'est une philosophie comme une autre, basée sur l'auto-gestion, la solidarité spontanée.

Au final ce sont les individus qui sont la cause des défaillances (et la deuxième partie traite déjà du sujet).
Avatar de Azzameen
Azzameen
Duc
 
Avatar de Azzameen
 
Je suis tout à fait d'accord avec toi sur l'élitisme, c'est pour ça que je distingue la guilde militaire qui base son objectif là-dessus de la guilde élitiste qui elle se montre méprisante car si certains s'en réclament, c'est plus par bravade pour assumer les critiques qu'ils reçoivent car à la base, élitiste ce n'est pas vraiment un compliment. Je pense que le terme militaire est plus approprié pour séparer les deux car bien souvent ces guildes exigent un fort temps de jeu, des horaires minimum fixes et un niveau de gameplay et d'équipement. Là pour moi, c'est militaire comme pré-requis.

Quelle partie est sèche selon toi ?

Je suis d'accord que l'anarchie est une philosophie mais soyons clairs, l'anarchie c'est l'abandon de la notion de règles donc la permission de tout faire. A mon sens, on a 99,99% de chance de terminer avec une guilde toxique au bout du compte. L'anarchie ne profite généralement qu'à ceux qui souhaitent faire n'importe quoi, le plus souvent des choses qui leur vaudraient un ban ailleurs. Normal que de telles guildes attirent et finissent par accueillir tous ceux dont on n'a pas voulu ailleurs à cause de leur comportement. A partir de là, on dérive sur une guilde anti-sociale ou poubelle qui fera le bonheur de tous ceux qui vont la croiser. Ce n'est pas une position de jugement, c'est une réalité : si l'autogestion, l'autodiscipline et la solidarité spontanée marchaient (en dehors de quelques petites guildes familiales aux joues roses), ça se saurait depuis le temps. Après plus de quinze ans de MMO, j'en ai fini avec mes illusions sur la bonté et la bonne volonté du joueur lambda.

Je suis d'accord à 100%, les individus sont la cause des défaillances d'une guilde, surtout en terme de comportement. Mais si on considère que la guilde en tant que personne morale n'y est pour rien, je ne suis plus du tout d'accord car ayant vécu de nombreuses défaillances individuelles ou collectives par le passé (qui ont entraîné la fin de ses structures ou mon départ au minimum), je pense très sérieusement que les défaillances ont beau avoir une origine humaine, elles peuvent être jugulées et encadrées pour éviter les récidives et même, dans certains cas, permettre d'éduquer un minimum. A charge au GM et à son staff de mettre les mains à la pâte mais... bosser c'est dur, ça réclame du temps, de l'énergie et ça diminue le temps de jeu alors ce n'est souvent pas fait. La flemmardise de personnes qui s'autoproclament GM et recrutent à tour de bras pour tout laisser pourrir sur pied, c'est légion mais ce n'est pas pour ça que c'est acceptable alors derrière, il faut aussi assumer son statut.

On s'éloigne un peu du sujet originel mais pas tant que ça parce que si on en arrive à pointer du doigt certaines de ces guildes, c'est bien parce qu'à un moment, il y a eu soit échec, soit volonté de faire d'une façon qui a amené les problèmes, que ce soit en interne ou pour le reste du serveur. C'est la raison pour laquelle j'inclus les catégories "pas cool" dans mon wiki, afin de ne pas non plus faire l'autruche sur le sujet. J'ai connu des guildes très sympa en interne et même en rapport officiers/GM quand je parlais avec eux et qui pourtant étaient détestables IG, à base de provocations post kill et d'insultes sans raison autre que "je peux le faire donc je le fais, chuis un rebelle lol". On peut avoir une bonne ambiance et être le cancer d'un jeu, ce n'est pas incompatible. Evidemment, réaliser que malgré les bonnes marrades, la camaraderie et le fun en général, on est considéré comme la plaie du reste de la communauté qui va vous taxer de guilde anti-sociale ou guilde poubelle, ça ne fait pas plaisir mais se faire greykill trente fois par jour par les mêmes zozos non plus et pourtant on l'a tous subi un jour ou l'autre.

Sinon, pour recentrer un peu parce que je ne fais pas que catégoriser ces guildes, le reste te semble bon ? J'ai des retours sur le fond mais peu d'idées sur la forme ou d'ajouts/modifications possibles pour compléter le tableau. Un type de guilde qui m'aurait échappé par exemple ?
Avatar de Dood!
Dood!
Dieu créateur
 
Avatar de Dood!
 
Non je pense qu'il faut rester simple, après ça dilue l'information. Surtout si c'est un texte pour des joueurs qui découvrent les mmos. Je rajouterai un passage à propos des rangs, par exemple dans le premier paragraphe. Simplement dire qu'il y a effectivement un tag publique, puis des rangs qui allouent des permissions ( possibilités de recrutement etc..) qui ne sont logiquement pas données à n'importe qui.

J'ai vu pleins de cas ou des recrues voulant se mettre en avant, n'avaient pas capté que la personne qu'ils étaient en train de chambrer était un officier. Celui/Celle avec 10 rerolls max lvl, raid leader 20h par semaine, ayant plié le jeu 30 fois avec des compos full healer en slip et l'écran éteint.

Nan sérieux, conseil en or... toujours vérifier le rôle de la personne au sein d'une guilde. Ne pas se fier au son de la voix ou quelconque apparence.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

© JeuxOnLine / JOL. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Politique de confidentialité - Utilisation de mes données personnelles - ! Signaler un contenu illicite